Jump to content
T39

Un débutant: avis pour un set up en visuel

Recommended Posts

Bonjour après plusieurs mois de lecture assidue de ce forum et d'autres (CN entre autres) en "passager clandestin" afin de peaufiner mon projet de me lancer dans l’astronomie amateur je me dis que le temps de demander des conseils aux "Pro" est venu.

J'habite en banlieue d'une agglomération de 20 000 hab et la qualité de mon ciel selon différents sites anglo-saxons serait : SQM 20.15 et/ou Bortle 5 (carte Avex limite orange clair/jaune).

Je suis conscient que cette classification n'est qu'indicative et à "la louche". Il suffit de sortir dans mon jardin pour noter une énorme différence entre la qualité du ciel à l'Est au Sud (forêt) et au Nord (centre ville couleur orangée). 

Je suis à 10/15 mn en voiture d'une forêt domaniale où là je devrais trouver des sites aux alentours de 21 de SQM (cohérence entre les sites et la carte Avex: couleur bleue).

Je me suis acheté une paire de jumelles (Pentax SP 10X50: Orion/M42 + la ruche+ Pléiades+double amas de Persée hier soir c'était sympa) + PSA pour apprendre le ciel et bien sûr une foultitude d'application sur google play (Stellarium notamment).

Je ne veux faire que du visuel et la plupart du temps dans mon jardin, je n'ai pas de lampadaires en vision directe et aucun à moins de 40 mètres en indirect et j'ai un secteur d'observation compris entre 80 ° Est et 200 ° Ouest. Je souhaiterais faire du CP et accessoirement du planétaire (aie je commence mal car je crois que c’est légèrement contradictoire 😐 !). Je voudrais un set up qui soit facilement mis en oeuvre pour multiplier les séances au débotté qd le temps le permet.

D’après mes lectures il faudrait privilégier le diamètre le + important possible (cf. PL) mais je souhaite un "outil" qui ne nécessite aucun réglage (suis pas doué en bricolage) et là je vais prononcer le terme réfracteur 👀 !!!!

Mon choix porterait donc sur une lunette ES AR 152 ou 127 en F 6,5 avec comme monture une AZ Skytee 2 (ou Giro ERCOLE ?). Le fait de privilégier une Focale de 6,5 a pour objet de limiter l'effet levier et éviter au maximum les pb de vibration lors de la MAP, sinon j'aurais envisagé la Bresser 127 L/9,4 qui apparemment est un choix possible et moins onéreux. Pour les oculaires je partirais sur un Kepler Superview de 40 MM 65 ° de champ avec une FOV de 2,8 ° et une pupille de 6,1 (pour 53 ans c'est osé! 👓) mais dont l'objet serait simplement de faciliter la visée. En oculaires plus sérieux je retiendrais les ES 82 ° de 24 mm, 14 MM et de 6,7 MM, un 4,7 mm est également envisageable (pas de barlow pour éviter l’empilement de lentilles). Le grand champ permet de faciliter normalement un suivi plus facile avec une AZ manuelle, non ? Le choix d'une AZ vise également la possibilité de se déplacer quelques fois en forêt pour trouver un ciel plus sombre et surtout aucune tentation pour l'astrophotographie (je crois que pour un débutant il vaut mieux y aller doucement comme pour le visuel assisté d'ailleurs). Ce set up et mon projet vous semblent-t-ils cohérents ou délirants? Autre question le CP en visuel avec une 152 mm/f6,5 (pas vraiment RFT, il y a bien la TS 152/5,9 mais un peu trop chère) c'est jouable avec mon ciel ? (je crois avoir compris que les galaxies, sauf M31 que je vois facilement avec mes jumelles, c'est râpé, mais de toute façon il faut du diamètre et du gros!).  Au plaisir de vous lire et merci pour vos futurs conseils et désolé pour la longueur de mon post !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour T39

Mon sentiment est que le mot Dobson ne va pas tarder à sortir des commentaires....

A ce que je comprends, ton seul argument pour un réfracteur est la crainte de la collimation ? C'est très loin d'être une difficulté insurmontable.

Attends d'autres avis...  et essaie la moulinette.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Pyrene merci pour ta réponse et le lien,

c'est effectivement la collimation me bloque, j'ai vu que d'autres choix étaient possibles notamment les SCT, les Dobsons, les Newtons, mais j'ai consulté des vidéos sur You tube "la collimation pour les nuls" et je me suis dit que même cela était hors de portée (surtout de nuit en forêt). J'ai noté que le rapport coût/diamètre est défavorable à la lunette mais cela semblerait le choix le plus polyvalent ?

J'ai pour l'instant pas retenu la lunette APO (120 MM ou plus) car je souhaite passer par du matos neuf, mais mettre au moins 1500 € (ES/TS/SW 127/125/120 voire plus: APM 140 ou 152 mm) en étant pas sûr d'avoir vraiment le virus me semble risqué. Pour un peu plus que le prix de l'APO j'ai la lulu, la monture et des oculaires qui semblent être considérés comme corrects sur les forums. Si la passion se confirme je n’aurais qu'à changer la Lulu et si j'ai bien compris le chromatisme en CP est moins problématique.

Le choix de la lunette vise aussi la mise en oeuvre rapide en rentrant du boulot il n'y a que 20 mètres entre l'endroit où serait stockée la lulu et mon lieu d'observation d'où le fait d'envisager des engins plutôt costauds en poids et focale, mais pour répondre également à mon pb de PL.

Bonne soirée.

.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Essaie de trouver un club d'astronomie proche de chez toi pour essayer leur matériel et voir si ça accroche.
Ils seront sûrement enclin à faire la démonstration d'une collimation et de la mise en station.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Ptijo,

c'était prévu, mais depuis la mi-septembre dans le Jura c'est soit nuages soit pleine lune ! Heureusement d'après certains membres du forum on battrait des records de ciel bouché, mais ces trois derniers soirs j'ai pu sortir mes juju ☺️!. 

J'ai un club dans ma ville et je vais essayer de les contacter.

Bonne soirée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Ne t'arrête surtout pas sur la colimation !

C'est même sympa à faire !

Juste un coup de main à prendre et quand tu comprend ce que tu fais... c'est 2 min grand max dans le pire des réglages.... sur un dob j'entends...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux utiliser une lunette de 120 mm de diamètre pour faire du ciel profond sans souci à condition que ton ciel soit noir.Pas besoin d'une lunette apochromatique pour faire du ciel profond car une lunette achromatique convient largement.Ton idée de lunette est donc bonne.

 

Tu as la lunette achromatique Celestron Omni XLT 120/1000 mm qui répondrait bien à tes besoins astros :

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-celestron-ac-120-1000-omni-xlt-120/p,7880

 

Par contre, il faut bien avoir en tête que les éléments du ciel profond que tu regarderas avec une lunette de 120 à 150 mm de diamètre ne seront pas trés impressionnants.Les amas globulaires et les galaxies resteront des petites taches grises sur un fond noir.

 

Le plus beau à observer avec ce genre de lunettes sera les Pléiades M45,M57,M42,amas de la chouette,le double amas de Persée,......

 

Tu as déjà beaucoup de choses à observer quand même et tu verras ainsi si tu attrapes le virus de l'astro comme nous ici.

 

Et franchement pour débuter, une lunette sur monture azimutale il n'y a rien de mieux. Pas de réglage optique à faire (collimation),image plus lumineuse qu'un télescope de même diamètre, tu vises comme avec un fusil et tu peux observer à l'endroit avec un redresseur,....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le ciel profond, c'est les amas d'étoiles et les objets nébuleux (nébuleuses, galaxies). S'il y a de la pollution lumineuse, et compte tenu du diamètre modéré que tu vises (150 mm), ce sera surtout les amas d'étoile. Là, le chromatisme un handicap : il montrera des étoiles moins fines et fera perdre un petit peu de magnitude limite (ce qui est critique sur les amas globulaires).

 

J'ai déjà vu des objets du ciel profond avec une lunette achromatique de 127/1200. C'était pas mal du tout, notamment sur les amas ouverts (sous un ciel de campagne pas franchement optimal d'ailleurs - quelques villes trop proches). Évidemment, ce genre de lunette nécessite une monture solide, probablement équatoriale. Et pourquoi pas ? En visuel, pas besoin de faire de mise en station : on oriente juste la monture vers le nord, et on incline l'axe de la monture à la latitude approximative du lieu.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, 'Bruno a dit :

Là, le chromatisme un handicap : il montrera des étoiles moins fines et fera perdre un petit peu de magnitude limite (ce qui est critique sur les amas globulaires).

 

 

Je n'ai jamais remarqué de chromatisme sur les étoiles avec ma lunette achromatique Celestron 120/1000 mm.

Ne lui faites pas peur pour rien avec cela.:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne parlais pas d'une 120/1000 mais d'une 120 mm ou 150 mm ouverte à F/6 − le sujet de cette discussion. Au contraire, j'ai dit avoir apprécié la vue dans une 127/1200.

 

Qu'entends-tu par « remarquer du chromatisme » ? Si tu penses aux fausses couleurs qu'on voit sur les étoiles brillantes, ce n'est absolument pas de ça que je parlais. Je disais « il montrera des étoiles moins fines et fera perdre un petit peu de magnitude limite ». Avec ta lunette, tu trouves que les étoiles sont parfaitement piquées ? Tu trouves qu'il n'y a pas une petite perte de magnitude limite ? Normalement il y a une petite perte (d'autant plus importante que le F/D est court), et même si ça ne se voit pas dans l'immédiat, perdre 0,2 ou 0,3 magnitude limite peut compter lorsque les étoiles des amas globulaires sont vues à la limite.

 

En tout cas, je pense comme toi : une lunette achromatique du genre 120/1000 ou, mieux, 127/1200, me paraît être un bon choix par rapport à la demande de départ.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses,

 

Le choix de la monture en AZ manuelle répond à deux objectifs une mise en station facile et un poids limité (15 kgs: tête, contrepoids, et trépied). Concernant la mise en station, j'ai trouvé sur CN des modifs qui avaient permis le rajout de cercles digitaux qui permettent un pointage plus aisé en azimut et altitude sous réserve de mettre le zéro au nord (ça je devrais y arriver).  Si le besoin se fait sentir je peux tjs rajouter un Telrad et ma paire de jumelles en secours! Partir à la découverte c'est sympa et surtout gratifiant quand on commence à reconnaître les étoiles et constellations.

Concernant la skytee pensez-vous qu'elle pourra faire face dans le pire des cas à un Juju de 1 M de focale et de 10 à 11 kgs jusqu'à un  grossissement maxi de 200/250 ?  De toute façon avec une achromatique il semble que cela ne sert à rien d'aller plus haut que 1,5 x D.

Je comprends de vos interventions que le choix de la lulu est possible avec des réserves sur le rendu visuel, mais à la lecture des forums j'ai compris que les taches c'est souvent ce que l'on voit. du moins avec des lulus.

Je comprends également que 120 ou 127 d'ouverture pourrait être suffisant et la focale plus longue (Celestron ou Bresser) permettrait un chromatisme plus contenu, mais une 150 ou 152 apporterait un plus de 40 % de lumière en plus, la différence est-elle importante au regard des mes conditions d'observation vu mon ciel très moyen ?

Concernant la lulu envisagée, je n'ai pas eu trop de retour sur la Celestron, bien qu'elle soit plutôt documentée sur CN, comme la ES. Concernant cette dernière considérez-vous que c'est une lunette comme sérieuse ? Car la focale 6,5 est courte, mais apparemment les optiques sont correctes. La Bresser avec son 9.4  serait peut être alors un bon compromis entre l'ouverture et le chromatisme, une sorte de bon compromis, surtout que je me demande si les optiques ES et Bresser ne sont pas les mêmes ... (cf. les mêmes vis de collimation de la cellule et la même teinte verdâtre de l'optique et surtout le même fabricant)

 

Bonne soirée.

.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, T39 a dit :

j'ai compris que les taches c'est souvent ce que l'on voit. du moins avec des lulus.

 

Avec une lunette comme ça, tu vas surtout te régaler sur les amas ouverts !

 

il y a 12 minutes, T39 a dit :

mais une 150 ou 152 apporterait un plus de 40 % de lumière en plus

 

C'est vrai. Je trouve que tu es bien renseigné, tu sais quelles seront les limites de ce matériel, et tout ce que tu dis se tient. Donc pour moi tu es bien parti ! Juste, n'oublie pas les amas ouverts :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sympa !

Faut dire que depuis 6 mois j'ai écumé les forums francophones et merci Google translate anglophones, russes, allemands (c'est là où la traduction automatique donne les résultats les plus loufoques) tchéques (une fois!), polonais, italiens et espagnols, la semaine prochaine je passe à l’Asie 😎!

Mais j’hésite tjs 127 ou 152 ? je choisis la focale ou lumière ? j'aurais tendance à dire lumière pour une utilisation qui devrait en majorité avoir lieu à basse et moyenne puissance donc achro relativement courte 6,5.

Mais globalement le choix de l'AZ skytee 2 (avec des selles renforcées cf. poids de la lulu) pour débuter semble confirmé ...et la giro Ercole ? gag!

Bonne soirée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour T39,

 

J'utilise un Skytee 2 pour mes observations. J'ai environ 9kg dessus (mak 180 + RC + chercheur + occulaire).

Je suis plutôt satisfait de la monture.

 

Le seul problème (à priori assez récurent) c'est qu'il y a un léger jeu (backlash) lorsque tu changer de direction (surtout sur l'axe alt)

 

Perso cela ne me pose pas de problème. La giro a meilleurs press.

 

J'ai commencé l'astro il y a un an et je suis passé par toutes les réflexions que tu décris ci-dessus. Mon seul conseil serait de participer á une soirée d'observation dans un club avant de dépenser une somme d'argent importante. 

Même si tu semble bien renseigné, le fait d'echanger et surtout d'essayer divers matériel t'aidera à faire le bon choix.

 

 

20191104_114517.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, oliver55 a dit :

 

Je n'ai jamais remarqué de chromatisme sur les étoiles avec ma lunette achromatique Celestron 120/1000 mm.

Ne lui faites pas peur pour rien avec cela.:)

Y en a forcément, sauf à utiliser des verres à faible dispersion chromatique. Est ce que que c est gênant/problématique c est une autre question ( j ai une lulu 100/1000)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Miro 26 et Popov,

La giro ercole a manifestement de très bonnes critiques mais le hic c'est que je n'ai pas trouvé de revendeur français et je souhaiterais plutôt privilégier une boutique tricolore pour le conseil et la garantie si pb.

D'autant que les prix sont presque identiques à l'euro près au niveau européen.

Si la skytee peut supporter dans de bonnes conditions la 152/6,5 et si aucun membre du forum considère que cette lulu est mauvaise je crois que je vais y aller, mais je vais essayer de voir avant le club local si la météo le permet ...

Mais si vous avez des infos sur cette lulu ou d'autres de même catégorie je suis preneur car sur les forums européens  je n'ai pas trouvé bcq d'info, alors que sur CN c'est le contraire.

D'ailleurs certains avis me semblent trop optimistes des utilisateurs US la comparant presque à une ED ce qui semble défier les lois de l'optique.

Pour info j'ai éliminé les achro 150/f8 pour des raisons d'effet levier, bien que certains les utilisent sur des Skytee.

Je vais me rapprocher de PA car il me semble qu'il vérifie le matériel avant expédition.

D'autant qu'il y a sur les forums quelques critiques récurrentes sur le réglage du PO de la ES et parfois sur la collimation de la cellule qui semblerait parfois devoir etre peaufinée.

Bon dimanche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention La Giro Ercole n'a pas de vis micrométriques.

 

Je la prefère tout de même à la Skytee (avec son métal et ses jeux "à la chinoise") mais c'est mon mauvais goût.

 

Pour les lunette il n'y a pas de secret. Plus c'est court plus la qualité s'effondre. C'est les lois de l'optique.

Donc prendre une accro courte ... ce ne sera jamais une Ferrari.

 

Si ton sujet c'est le champ ça se défend. Mais tu manques d'expérience pour faire ce choix je pense.

 

Si ton sujet c'est le porte à faux : regarde les mak.

 

Si ton sujet c'est le ciel profond : seul le Newton / Dobson offre la lumière et la pupille de sortie maximales. 

Edited by Foldedol

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Foldedol,

Les membres du forum qui ont skytee plébiscitent les vis micromètriques et beaucoup moins la graisse collante qui permet de rattraper l'usinage de précision à la chinoise ...

Pour l'ercole l'absence de graisse semble indiquer une conception plus aboutie et plus durable, tu mets quoi dessus ?

Une question (encore une !) Sur PA il y a 2 skytee une TSAZ et une Dual Kepler, la seconde valant sans trepied le prix de la première  c'est due à une différence de qualité ?

Merci pour vos conseils !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour commencer une bonne citadine me suffirait 🚗 ! 😋

Tu as raison concernant mon manque d'expérience car sauf mes premières observations aux jumelles je n'ai que des connaissances théoriques limitées et récupérées sur les forums, c'est comme apprendre l'alpinisme avec des bouquins la meilleure façon de se casser la g....

Cependant, il me semble que le choix d"un premier type d'appareil repose tjs un peu sur un pari.

D'ailleurs beaucoup de membres du forum ont différents types de set up car je crois comprendre que la solution polyvalente n'existe pas.

A priori je suis plutôt intéressé par le CP, car je pense cela plus varié tout au long de l'année, mais ne veux pas me fermer complètement le planétaire.

Choix cornélien...

En tout cas merci à tous pour vos conseils !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, T39 a dit :

A priori je suis plutôt intéressé par le CP, car je pense cela plus varié tout au long de l'année, mais ne veux pas me fermer complètement le planétaire.

Choix cornélien...

 

De toute façon, tu feras comme nous tous ici qui avons un jour débuter l'observation avec un instrument optique en commençant par regarder le planétaire (lune et planètes) puis tu iras observer les éléments du ciel profond ensuite.

On observe déjà ce qu'on peut repérer facilement à l'oeil nu puis on va voir aprés les choses plus complexes non visibles avec nos yeux (cheminement entre les étoiles).

 

Il y a 6 heures, T39 a dit :

Sur PA il y a 2 skytee une TSAZ et une Dual Kepler, la seconde valant sans trepied le prix de la première  c'est due à une différence de qualité ?

 

Non c'est juste une erreur de prix sur son site internet à mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, 'Bruno a dit :

Je ne parlais pas d'une 120/1000 mais d'une 120 mm ou 150 mm ouverte à F/6

 

D'accord, je ne t'avais pas compris.:)

Je ne suis pas personnellement sensible au chromatisme donc je n'ai jamais perçu de perte de contraste sur les étoiles.Mais je te crois car cela existe bien en effet.

C'est juste que cela ne me gêne pas du tout.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir olivier 55,

Tu as raison au début je vais aller au plus facile ... donc ce qui brille le plus!

Je vais regarder début janvier s'il n'y a pas des soldes, et peut être que cela me permettra de me décider.

Je tire de nos échanges que globalement mon projet se tient et qu'il faut maintenant choisir entre celestron 120, Bresser Ar 127l, Es ar 152 6,5 ou TS 152 5,9, même si mon choix devrait se faire sur les deux dernières lulus (cf. Pl)

Avec si possible une visite au club local.

Bonne soirée et bonnes fêtes à tous.

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a un peu plus de trois ans je voyais avec circonspection les gros réfracteurs de ratio focale diamètre court.

Et puis j'ai discuté avec Ales Krivanek, je suis restée perplexe une bonne année et j'ai regardé de mon côté ce qu'il fallait en penser.

 

Le point qui m'a laissée moins bête est une réflexion de Dieter Liechtenknecker sur le chromatisme.

C'est relatif : le résidu chromatique dépend de la pupille de sortie, et donc du grossissement.

 

C'est une sensation, une perception de la vision.

Je l'ai vérifié sur pas mal d'instruments, je l'ai corrigé sur deux.

C'est la connaissance de la façon dont on perçoit qui permet de fabriquer des instruments qui donneront les bonnes sensations.

Il faut savoir ce qu'on veut en faire et accepter les limites.

 

Un gros réfracteur de 15cm à prix contenu ne pourra pas tout faire, mais bien spécialisé, il le fera correctement. J'ai lu les retours des personnes enchantées sur ce qu'ils achetaient chez Istar et j'ai fini par discutailler de quelques conceptions que lui et moi avons faite. Deux questions bien posées et il m'a lâché quelques clins d’œil à demi-mot sur des docs que j'avais publiée. On protège un peu son savoir-faire. Trop bien faire : trop cher. C'est une bonne maxime.

 

Je reprends l'exemple de l'ES 152 f6.5. L'oculaire donnant 5mm de pupille fera 32.5mm de focale. ES 30mm 82°, juste un peu court mais surtout terriblement lourd : 1kg.

34mm 68° 700g, ça reste une belle grenade. Panoptic 35 idem 730g (j'en ai réparé un). Bref, réduire dimension et poids.

As-t-on vraiment besoin de 82° sur les faibles grossissements à 33x : bof, les étoiles ne vont pas filer vite et l'immersion est déjà là à 60°, après 68°, la couleur commence à se diluer.

 

Un réfracteur vraiment plus dédié qui tienne la route à partir de 3mm de pupille, pas trop lourd, qui puisse aller avec des oculaires raisonnables en poids mais qui tiennent à f/6 par exemple : ça existe.

Egalement 1000mm de focale, il faut faire attention à ne pas observer assis par terre...

Gratter 2kg sur le réfracteur, 100mm de focale, gratter 600g sur l'oculaire et la monture ne bronchera que moins. Tant pis si on ne peut pas aller au-delà de la découverte sur la Lune ou les planètes, si le choix est fait au moment de l'achat.

Un 30mm 69° 325g, sur une lunette à 150f/6 de 8kg5, reste 500g pour un gros RC, ça devrait passer sur la monture Sky Tee : ne jamais charger au max...

Pas d'obstruction, un bon traitement optique, Ça fera le poids en luminosité face à un réflecteur ou catadioptre même quelques mm plus gros.

Quand on sait ce qu'on veut faire et qu'on accepte ce qu'on ne pourra pas faire, c'est plus facile.

 

Bonnes fêtes.

PS : je ne vends pas mes oculaires d'exception

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Lyl,

En effet, le Ts 152 5,9 en V3 affiche sur la balance 8,5 kg avec ses anneaux (cf. Photo sur CN de la lulu sur un pèse-personne).

Son prix plus élevé peut-être en partie compenser par les occulaires que tu proposes en 60, voire 68 en longue focale pour avoir un champ sympa en faible grossissement, j'ai été parti sur 82 ° pour pouvoir suivre + facilement un objet, mais j'ai sans doute mal apprécié cet aspect du pb. Il faut dire que le choix des ocalaires malgré ma lecture assidue du forum est vraiment complexe au regard des paramètres à prendre en compte :

type d'appareil, focale de l'appareil, formule optique de l'oculaire, âge de l'observateur, type d'objet observé et j'en oublie sans doute.

Les critiques sur tous les sites sont bonnes ou excellentes concernant cette TS, apparemment sa conception optique sérieuse se rapprocherait en performances d'une F8, sans l'effet de levier !!!

Des occulaires legers et d'un poids assez proche permettraient en + de bien aider pour équilibrer la lulu sur l'AZ.

Pour la visée un telrad pourrait faire l'affaire car toutes les constellations sont facilement identifiables sous mon cie. Quant au RC, un correct doit se trouver entre 100 et 150 €.

Je suis conscient qu'avec cette configuration je ne pourrait sans doute pas dépasser le × 150, bien qu'il semblerait qu'elle puisse être poussée selon certains utilisateurs jusqu'à 200 (1,3 D) sans trop de souci, surtout que ma vision de novice ne verra sans doute  par certains défauts contrairement à  un astram expérimenté.

Tout cela donne donc un set up d'environ 25 kg (monture + lulu) que je pourrais mettre en station en deux ou trois voyages  depuis mon garage.

Mon cahier des charges est respecté  et la solution de Lyl me permet d'avoir une lulu sans doute plus performante avec les oculaires adaptés.

Je vais me laisser une petite quinzaine de réflexion.

Si je me lance je reviendrais vers vous pour vous faire part de mes impressions, cela pourra servir à  d'autres débutants.

Lorsque j'ai posté  pour la première fois j'étais un peu inquiet, mais vos réponses et la sympathie manifestée font chaud au coeur.

Donc merci à  tous et toutes !:1010:

PS C'est dommage pour les occulaires d'exception 😭!

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut 

certains astrams sont plutôt contents de leur bresser 152 courte . Pour le chromatisme si tu ne pousses pas trop cela doit passer . 
Sinon tu as chez bresser la 127/1200 rapport qualité prix imbattable . Cela imposera une monture solide par contre . 
A x200 le chromatisme doit être peu perceptible . 
 

Au delà des lunettes tu as réfléchi sur les options dob (300) voir mak ? ( j ai eu un 180 à fd15 et on peut aussi faire du cp avec lui sauf quelques objets ) 

Edited by archange34

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Archange34,

 

La Bresser messier 127l était mon second choix, si je ne retenais pas une 152, car sa focale de 9,4 lui permet apparemment de très bien maîtriser le chromatisme et offrir des grossissements sympas en planétaire (même si ce n'est pas mon objectif principal). Les astram en ayant une semblent très majoritairement satisfaits, surtout la nouvelle version hexafoc, il y un essai sympa sur le site Dark-star-it (ancien modèle), mais comme tu le fais remarquer il est indiqué qu'il faut à minima une eq6 (pas le même budget ni le même poids!). Avec une Skytee même avec la rallonge de la Heq5 si je regarde du coté du zénith j'ai peur de finir allonger dans l'herbe, et en cette saison c’est froid et humide. En plus j'ai un gros doute sur la stabilité du fait du bras de levier. C'est pour cette raison que j'ai également éliminé dès le départ les 150/f8.

 

La Bresser 152 S, j'ai essayé de chercher des infos car elle aurait pu répondre à mes besoin (du diamètre mais compact cf. Skytee) et là c'est un peu mystérieux. Sur CN très peu de retour car elle ne semblait pas être dispo sur le marché nord américain, en revanche la ES 152 là l'info ne manque pas, ça déborde même. Chez nos amis grand-bretons pas trop d'infos non plus. Sur sur ce forum et celui d'en face les avis me semblent plutôt tranchés et parfois opposés sur les capacités de cette lulu (chromatisme) à moyenne, voire forte puissance.

 

Le mécanisme à 4 lentilles (donc peztval ? le débat semble ouvert sur ce point), m'interpelle car si j'ai bien compris c'est plutôt un dispositif retenu par des marques premium du fait de sa complexité intrinsèque et pour de l'astrophoto, ce qui n'est pas du tout mon objectif. De plus je voudrais une lulu m'offrant la possibilité de titiller le x150, voire le x200, je tiens à une certaine polyvalence même si elle est forcément limitée.

 

Etant en totale incapacité de trancher ce débat qui anime les astram et dont les données techniques m'échappent totalement je ne l'ai donc pas retenue dans ma short list comme les autres modèles de 150 f5 qui sont eux apparemment des RFT stricto sensu. Mais je lance un appel si certains membres ont des infos sur cette lulu je suis preneur.

 

Pour l’instant la TS 152 5,9 V3 et ces 8,5 kg m'attire de plus en plus, mais pb elle est apparemment en réappro, pour combien de temps ? Donc la ES 152 n'a pas complètement perdu la partie.

 

Le Dobson, si j'élimine la question de la collimation, la configuration de mon jardin impliquerait que je l’utilise surtout sur ma terrasse et là 2 pb, deux lampadaires lointains mais parasites (grrrrrr...) et mon champ de vision est beaucoup moins dégagé du fait d'arbres.

 

Bon après-midi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, T39 a dit :

Salut Archange34,

 

La Bresser messier 127l était mon second choix, si je ne retenais pas une 152, car sa focale de 9,4 lui permet apparemment de très bien maîtriser le chromatisme et offrir des grossissements sympas en planétaire (même si ce n'est pas mon objectif principal). Les astram en ayant une semblent très majoritairement satisfaits, surtout la nouvelle version hexafoc, il y un essai sympa sur le site Dark-star-it (ancien modèle), mais comme tu le fais remarquer il est indiqué qu'il faut à minima une eq6 (pas le même budget ni le même poids!). Avec une Skytee même avec la rallonge de la Heq5 si je regarde du coté du zénith j'ai peur de finir allonger dans l'herbe, et en cette saison c’est froid et humide. En plus j'ai un gros doute sur la stabilité du fait du bras de levier. C'est pour cette raison que j'ai également éliminé dès le départ les 150/f8.

 

La Bresser 152 S, j'ai essayé de chercher des infos car elle aurait pu répondre à mes besoin (du diamètre mais compact cf. Skytee) et là c'est un peu mystérieux. Sur CN très peu de retour car elle ne semblait pas être dispo sur le marché nord américain, en revanche la ES 152 là l'info ne manque pas, ça déborde même. Chez nos amis grand-bretons pas trop d'infos non plus. Sur sur ce forum et celui d'en face les avis me semblent plutôt tranchés et parfois opposés sur les capacités de cette lulu (chromatisme) à moyenne, voire forte puissance.

 

Le mécanisme à 4 lentilles (donc peztval ? le débat semble ouvert sur ce point), m'interpelle car si j'ai bien compris c'est plutôt un dispositif retenu par des marques premium du fait de sa complexité intrinsèque et pour de l'astrophoto, ce qui n'est pas du tout mon objectif. De plus je voudrais une lulu m'offrant la possibilité de titiller le x150, voire le x200, je tiens à une certaine polyvalence même si elle est forcément limitée.

 

Etant en totale incapacité de trancher ce débat qui anime les astram et dont les données techniques m'échappent totalement je ne l'ai donc pas retenue dans ma short list comme les autres modèles de 150 f5 qui sont eux apparemment des RFT stricto sensu. Mais je lance un appel si certains membres ont des infos sur cette lulu je suis preneur.

 

Pour l’instant la TS 152 5,9 V3 et ces 8,5 kg m'attire de plus en plus, mais pb elle est apparemment en réappro, pour combien de temps ? Donc la ES 152 n'a pas complètement perdu la partie.

 

Le Dobson, si j'élimine la question de la collimation, la configuration de mon jardin impliquerait que je l’utilise surtout sur ma terrasse et là 2 pb, deux lampadaires lointains mais parasites (grrrrrr...) et mon champ de vision est beaucoup moins dégagé du fait d'arbres.

 

Bon après-midi.

 

Je ne peux pas vraiment te conseiller sur une achro car j'ai rarement mis l'oeil dedans et pour te dire la vérité j'ai racheté un mak 127/1900 et je devrais mettre l oeil dedans ce soir ou demain. Je vais cependant faire l'achat sous peu d'une 127/1200 ou peut être de la bresser 102/1350 bien que la non collimation de cette lulu me refroidie un peu donc ce sera surement la 127, en prime je n'ai pas la compétence de modifier la 1350. je suis curieux et à ce prix c'est pas un mauvais investissement, je ferai un comparatif avec le mak 127 bresser (dont pierro astro m indiquait que selon lui le traitement optique était meilleur que sur le SW127).  

Avec  les mak tu peux utiliser des oculaires à formules simples sans soucis.

Effectivement sur une HEQ5 ca peut poser soucis encore que c'est limite mais à mon sens cela doit passer vu la capacité de charge de l HEQ5. Certes au zénith c'est pas le top.

J'hésite encore avec un ED100 mais bon le prix est au dessus, j'y songe. Tu devrais aussi penser à cette lulu qui a de très bon retour mis à part son PO capricieux (qui se change, j'avais changé celui de mon ED80).

J'ai même penser à la VIXEN 81M mais 81 c'est un peu faible en CP et la 100 est un peu chère. (je parle des versions japan)

Pour la 152 courte bresser au début sur le papier je l'avais écarté mais j'avoue que quelques commentaires notamment sur astrosurf voir ici me font douter. 

Les filtres sur les achro peuvent aider. 

Pour le dob j'ai eu un 254 et pas mal regardé dans des 300, cela reste de très bons instruments, rapides à mettre en place et qui te donneront surement les meilleurs résultats ou en tous les cas des résultats bons partout sans être les meilleurs. (donc surement les plus polyvalents)

En conclusion tu n'auras pas de meilleurs instruments, tu te feras plaisir avec le choix que tu feras et tu verras tu le garderas un moment et tu passeras à autre chose car on évolue avec le temps. 

  

Edited by archange34

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.