Jump to content
Stellarhum

Alternative à l'ANPCEN

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour,

 

Pas mal de personnes semblent mécontents de l'ANPCEN. Manifestement, cette association a pris l'angle préventif et constructif, basé sur le dialogue, ce qui est tout à fait défendable.

 

À ce rôle de gentil flic manque manifestement celui du méchant flic. À savoir des actions juridiques contre ceux qui n'appliquent pas les lois existantes.

Et la fourniture d'outils juridiques, des lettres types, des décisions de justice, etc.

 

J'aimerais intervenir contre des importuns photoniques près de chez moi, mais je me sens démuni.

 

Le constat sur l'ANPCEN vous semble-t-il juste, ou pas ?

 

Si oui, seriez-vous d'accord sur le principe de s'organiser pour faciliter les recours juridiques ?

Edited by Stellarhum

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Stellarhum a dit :

Le constat sur l'ANPCEN vous semble-t-il juste, ou pas ?

 

Si oui, seriez-vous d'accord sur le principe de s'organiser pour faciliter les recours juridiques ?

Salut,

 

Je réponds perso (donc cela n'engage que moi).

 

Question n° 1.

--> Oui.

 

Question n° 2.

--> Non.

 

Je développe un peu mais pas trop, car heure de dîner et après surtout d'observer !

 

Comme de nombreux astrams, je suis actif à mon niveau concernant les nuisances lumineuses. 30 ans que j'observe, 30 ans que je suis avec attention ce qui se fait au niveau national, 20 ans que j'interviens et plus de 10 ans que des actions sont mises en place dans mon village (avec la municipalité) et maintenant à une échelle plus grande et en se passant l'ANPCEN. Cela nous a permis d'avoir 4 étoiles au concours VVE de l'ANPCEN.

 

Il y a déjà des sujets sur l'ANPCEN, pas si anciens. Tu trouveras sur le forum. Le pb principal, outre l'angle d'approche de la pollution lumineuse que tu précises, est qu'en fait comme de nombreuses associations Astro et de manière générale, est que cette association fonctionne avec des bénévoles (parfois des astrams de clubs). Il faut donc du temps et coordonner tout cela à l'échelle nationale. Michel Deromme, qui est connu de certains et actif de longue date à l'ANPCEN, a déjà intervenu sur ce forum.

 

Dans ma région (administrative), il y a eu des actions faites avec l'ANPCEN pendant des années et tout a été abandonné et les correspondants locaux ont arrêté.

 

Recours juridiques : faut aussi du temps, de l'argent j'imagine (sans avocat, qu'est ce qu'on fait ?). Et lutte sans fin. Sans doute des astrams plus avisés pourront apporter des éléments.

 

Je conseille aussi à ceux qui veulent "lire" sur le sujet l'excellent livre de Samuel Challéat sorti à l'automne dernier, "Sauver la nuit".

 

Eclairer moins, c'est une chose. Eclairer mieux, c'est autre chose.

 

 

 

Edited by Skywatcher707

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Skywatcher707 a dit :

Comme de nombreux astrams, je suis actif à mon niveau concernant les nuisances lumineuses. 30 ans que j'observe, 30 ans que je suis avec attention ce qui se fait au niveau national, 20 ans que j'interviens et plus de 10 ans que des actions sont mises en place dans mon village (avec la municipalité) et maintenant à une échelle plus grande et en se passant l'ANPCEN. Cela nous a permis d'avoir 4 étoiles au concours VVE de l'ANPCEN.

 

Tu es donc riches d'expériences et de connaissances sur les démarches à effectuer, aussi bien en préventif (surveillance des comptes-rendus de conseils municipaux, permis de construire, appels d'offres...) qu'en curatif. Mais l'ANPCEN n'offre rien de tel.

 

il y a 32 minutes, Skywatcher707 a dit :

Il y a déjà des sujets sur l'ANPCEN, pas si anciens. Tu trouveras sur le forum. Le pb principal, outre l'angle d'approche de la pollution lumineuse que tu précises, est qu'en fait comme de nombreuses associations Astro et de manière générale, est que cette association fonctionne avec des bénévoles (parfois des astrams de clubs). Il faut donc du temps et coordonner tout cela à l'échelle nationale.

 

Mais justement : l'échelle nationale, on peut la laisser à l'ANPCEN.

Moi, ce que je voudrais, c'est offrir une panoplie d'outils pour que localement, chacun (individuel, club astro...) ait des munitions pour pouvoir intervenir. Un guide. Et dans les cas les plus extrêmes, des recours juridiques.

 

Dans mon voisinage, la loi n'est manifestement pas respectée, mais je ne sais pas quoi faire.

 

Comment faire respecter la loi, et ne pas se retrouver devant le fait accompli ?

 

il y a 32 minutes, Skywatcher707 a dit :

Dans ma région (administrative), il y a eu des actions faites avec l'ANPCEN pendant des années et tout a été abandonné et les correspondants locaux ont arrêté.

 

Pourquoi ?

 

il y a 32 minutes, Skywatcher707 a dit :

Recours juridiques : faut aussi du temps, de l'argent j'imagine (sans avocat, qu'est ce qu'on fait ?). Et lutte sans fin. Sans doute des astrams plus avisés pourront apporter des éléments.

 

L'astronomie amateur comporte de nombreux retraités. Ils ont plus de temps que la moyenne des gens.

Je suis membre Que Choisir, et les association locales ne comportent quasiment que des retraités. Et ils sont efficaces.

Les plus jeunes peuvent apporter leur expertise, notamment en informatique (site, compilation de données...).

 

il y a 32 minutes, Skywatcher707 a dit :

Je conseille aussi à ceux qui veulent "lire" sur le sujet l'excellent livre de Samuel Challéat sorti à l'automne dernier, "Sauver la nuit".

 

Je m'en vais l'acquérir, mais je pense qu'il est trop "macro", et ne répondra pas à mes questionnements.

 

il y a 32 minutes, Skywatcher707 a dit :

Éclairer moins, c'est une chose. Éclairer mieux, c'est autre chose.

 

Le problème, c'est que maintenant qu'on sait éclairer mieux, on ne s'occupe plus trop d'éclairer moins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour votre info l'ANPCEN intervient au niveau national, voici le résultat de notre contribution des 10 dernières années https://www.anpcen.fr/?id_rub=1&id_ss_rub=384&rub=decouvrir-l-association&ss_rub=

Nous intervenons aussi localement sur le terrain grâce à un réseau de correspondants bénévoles, mais nous n'arrivons pas à avoir un correspondant dans chaque département, car agir sur un département implique de dépenser beaucoup de temps et d'énergie, souvent au détriment d'autres loisirs (comme l'astrophoto par exemple), c'est ce qui explique que des correspondants arrêtent au bout d'un moment. Mais quand on s'implique vraiment ça vaut le coup, à titre perso j'ai contribué à labelliser plus de 50 communes du Limousin à être labellisées VVE et, par effet de bord deux à trois fois plus de communes sont passées à l'extinction partielle ou totale

Nous essayons de mettre un max d'infos sur notre site, qui est dense, il faut parfois chercher l'info mais on trouve toujours, et il y a aussi d'autres sites très bien documentés.

Quand on nous sollicite nous essayons de répondre mais pas instantanément.

Pour Stellarhum le recours juridique : oui c'est possible mais ça prend du temps et de l'argent, et avant de sortir l'artillerie lourde (huissier, avocat, tribunal administratif) il vaut mieux privilégier la discussion, informer les élus des lois existantes (qui ne les connaissent pas forcément mais doivent les respecter et les faire appliquer...) donc pédagogie et encore (beaucoup) de temps

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous.

L'ANPCEN, je ne souhaite pas m'apppesantir sur le sujet pour éviter de polémiquer. Je suppose qu'elle fait (ce qu'elle) peu(t)...

Nous faisons tous le constat que la réglementation, déjà bien maigre, n'est quasiment jamais appliquée.

Or, nous disposons tous d'actions individuelles, simples et non coûteuses, qui nous permettent d'interpeller les "gouvernants" dont la responsabilité est précisément de veiller à l'application de cette réglementation.

Deux exemples :

- Nous avons tous un député. Tous tiennent des permanences. Allez voir votre député et demandez luii de poser une quedstion, orale ou écrite, au ministre de l'écologie (eh oui, il y en a un !) sur un sujet relatif à la pollution lumineuse (au hasard, l'application de la réglementation en matière d'extinction dans les commerces, les bureaux - y compris de l'administratrion publique et des ministères -, d'éclairage des monuments,...).

- Nous avons tous un maire, qui a, je vous le rappelle, un rôle de police dans sa commune. Saisissez le officiellement de tel ou tel problème relatif aux mêmes sujets.

Il doit faire application la réglementation.

Je l'ai fait il y a quelques années dans ma sous-préfecture de 15.000 âmes, et ai réussi (non sans mal, il faut être patient...) à faire éteindre un LIDL qui restait éclairé, intérieur et extérieur, 24H/24.

 

 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Michel Deromme pour cette mise au point.

Des travers de notre époque compliquent l'action des ONG de référence. Un individualisme forcené et un manque d'engagement dans la durée suscitent une difficulté de raisonner transversalement pour s'adapter à l'adversité et agir en conséquence, collectivement et de manière synchronisée. Les lobbies techno-industriels savent très bien exploiter les initiatives et mots d'ordre morcelés. La politique également, qui n'est pas la dernière à céder au clientélisme et à agiter les trouilles.

Par provocation envers tous ceux qui trouvent que l' "ANPCEN ceci…" ou l' "ANPCEN cela…" je dit CHICHE : organisez-vous pour tenir 20 ans à ne traiter que de ce sujet avec des moyens ridicules et une implication maximum pour obtenir de premiers résultats qui sont loin d'être honteux.

  • J'aime 2
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mderomme a dit :

il vaut mieux privilégier la discussion, informer les élus des lois existantes (qui ne les connaissent pas forcément mais doivent les respecter et les faire appliquer...) donc pédagogie et encore (beaucoup) de temps

Bonjour à tous
Par moment la discussion fonctionne et par moment beaucoup moins. Derrière chez moi il y a un supermarché qui a fait changer ses têtes d’éclairage du parking par des LED. Je suis passé voir un conseiller municipal qui "s'occupe de l’écologie" dans mon bled pour lui exposer le problème. Il a très bien compris le soucis et a contacté par téléphone le 1er adjoint. Ce dernier en sachant que cette demande vient de moi, réplique au conseiller: "dit lui que c'est temporaire." Après avoir entendu ceci, le conseiller me dit de rassembler des gens pour aller voir le directeur du supermarché pour discuter avec lui. Du coup, j'y suis allé tout seul avec photos à l'appui avec heure inscrite dessus (utile les téléphones de nos jours). Au bout de quelques minutes de conversation, je me suis rendu compte qu'il avait demandé une extinction à 22h00. Donc il a rappelé la société qui est venue rectifier le tire et programmer une coupure à 21h00. Maintenant, le nouveau patron coupe toutes les lumières à 20h30  au plus tard (des que tout le monde est parti).
Maintenant je me retrouve avec un autre soucis avec un bâtiment juste à coté du supermarché. Ce bâtiment appartient à la mairie. Cette dernière le loue à une entreprise. Ils ont foutu des led sur l’extérieur du bâtiment et ça éclaire des la tombée de la nuit jusqu'à 21h00 (parce que j'ai fini par m’énerver lors d'une discussion avec le responsable technique. Sinon c’était 23h30) et ça reprends des 5h00 du matin. Dans cette entreprise, les gens commencent à bosser à 8h00-8h30 et la dernière personne part au plus tard à 18h30. L’éclairage est vraiment très puissant et cela éclaire tout le bas de la commune. Pourtant j'ai donné à la mairie le compte rendu de l’arrêté du 27 décembre 2018. Mais les 110 pages ne les ont pas motivé à lire. Je leur ai fait un compte rendu et ils en ont rien à f.... Ils ont le texte de loi maintenant, mais collent un éclairage led qui crache 200 lux au sol dans une rue. Le seul point positif sur leur nouveaux candélabres, c'est qu'ils n’éclairent plus vers le ciel (enfin si, par rebond au sol). Mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Le maire n'est pas bête, loin de la même. Il a beaucoup de qualités. Mais il est largué sur le sujet de l’éclairage et de l'autre coté il a les entreprises qui montent ces leds qui poussent à la connerie. Il faut bien vider les stock de led à 4000K (avoué ouvertement par un employé qui pose ces têtes)
Donc la discussion peut être positive selon les personnes que nous avons en face de nous. Mais je me mets à la place des bénévoles de l'ANPCEN. C'est vraiment à s'arracher les cheveux par moment et je me demande même comment ils ont fait pour ne péter les plombs.
Pour ma part, je continue de soutenir l'ANPCEN. D'ailleurs je remercie Rhodopsine (toutes mes salutations ;) )pour me l'avoir fait découvrir et pour m'en avoir appris beaucoup sur le sujet. Même si il m'en reste énormement à apprendre.
Si vous souhaitez des photos de l'éclairage du bâtiment, je peux les mettre. Je les ai encore.

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, SMASHY a dit :

Bonjour à tous.

L'ANPCEN, je ne souhaite pas m'apppesantir sur le sujet pour éviter de polémiquer. Je suppose qu'elle fait (ce qu'elle) peu(t)...

Nous faisons tous le constat que la réglementation, déjà bien maigre, n'est quasiment jamais appliquée.

Or, nous disposons tous d'actions individuelles, simples et non coûteuses, qui nous permettent d'interpeller les "gouvernants" dont la responsabilité est précisément de veiller à l'application de cette réglementation.

Deux exemples :

- Nous avons tous un député. Tous tiennent des permanences. Allez voir votre député et demandez luii de poser une quedstion, orale ou écrite, au ministre de l'écologie (eh oui, il y en a un !) sur un sujet relatif à la pollution lumineuse (au hasard, l'application de la réglementation en matière d'extinction dans les commerces, les bureaux - y compris de l'administratrion publique et des ministères -, d'éclairage des monuments,...).

- Nous avons tous un maire, qui a, je vous le rappelle, un rôle de police dans sa commune. Saisissez le officiellement de tel ou tel problème relatif aux mêmes sujets.

Il doit faire application la réglementation.

Je l'ai fait il y a quelques années dans ma sous-préfecture de 15.000 âmes, et ai réussi (non sans mal, il faut être patient...) à faire éteindre un LIDL qui restait éclairé, intérieur et extérieur, 24H/24.

 

 

La polémique est stérile sauf si on agit et dans ce cas il est toujours possible de venir nous rejoindre 🙂; ça fait bientôt 20 ans que je suis adhérent(depuis 10 ans à fond de cale) et que j'essaye d'agir modestement sur 5 départements, effectivement l'ANPCEN fait ce qu'elle peut, avec ses moyens et avec les bénévoles qui peuvent consacrer un peu ou beaucoup de temps sur le sujet.

Il y a 20 ans quand on allait voir un élu en parlant d'extinction ...on passait pour un allumé. Maintenant les communes nous contactent et demandent conseil (pas toutes hélas car un mauvais éclairage est là pour 10 ans mini, et heureusement car on passerait notre vie à ça et bénévolement en plus)

Le député est un point d'entrée mais il a souvent autre chose à faire, au mieux sa permanence vous répondra et ça n'ira pas plus loin (expériences vécues)

Le ministère oui nous avons des contacts et lui faisons remonter nos observations du non respect de la règlementation, nous ne sommes pas les seuls à le faire et en face il y a beaucoup de lobbying pro éclairage, de plus les ministres changent régulièrement et il faut toujours renouer des contacts

Le(la) maire c'est la personne à rencontrer, à laquelle il faut parfois ou souvent rappeler ou faire découvrir la règlementation (car en France on est quand même champions du monde pour pondre des lois et ne pas vérifier leur application), c'est bien lui qui doit faire respecter la loi. Il faut de la pédagogie, de la persuasion, du temps

La presse aussi, mais là faut saisir la bonne occasion, par exemple une médiatisation du sujet au niveau national, quelques photos du non respect de la loi au niveau local et ça peut résoudre des problèmes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Rhodopsine a dit :

Merci Michel Deromme pour cette mise au point.

Des travers de notre époque compliquent l'action des ONG de référence. Un individualisme forcené et un manque d'engagement dans la durée suscitent une difficulté de raisonner transversalement pour s'adapter à l'adversité et agir en conséquence, collectivement et de manière synchronisée. Les lobbies techno-industriels savent très bien exploiter les initiatives et mots d'ordre morcelés. La politique également, qui n'est pas la dernière à céder au clientélisme et à agiter les trouilles.

Par provocation envers tous ceux qui trouvent que l' "ANPCEN ceci…" ou l' "ANPCEN cela…" je dit CHICHE : organisez-vous pour tenir 20 ans à ne traiter que de ce sujet avec des moyens ridicules et une implication maximum pour obtenir de premiers résultats qui sont loin d'être honteux.

Voilà un excellent résumé de la situation 🙂

Combien d'astram pestent contre cette pollution mais rechignent à nous rejoindre, c'est vrai que l'adhésion est hors de prix, combien d'années d'adhésion représente l'achat d'un petit tube (et en plus on déduit 66% des impôts, pas du tube)

  • J'aime 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Tout cela est bien gentil, mais :

  • j'habite Paris, et à ma connaissance, c'est le préfet qui est supposé faire respecter les lois ; et les relations exécrables entre la mairie et la préfecture de police sont notoires ;
  • la maire de Paris parle beaucoup d'écologie, mais jamais d'éclairage. Elle a même fait installer à certaines portes de Paris des éléments décoratifs en hauteur dont le seul but est de faire de la lumière (inutile)
  • on peut être enquiquiné par l'éclairage d'une autre commune ; est-on alors fondé à aller râler auprès du maire de cette commune ? et si oui, sera-t-on audible  ?

Je cotise à l'ANPCEN. Je me suis inscrit à la plate-forme collaborative, mais n'arrive toujours pas à me connecter dessus.

Dans les lettres-type, aucune ne semble mentionner l'arrêté de décembre 2018. J'ai trouvé par Google une page de l'ANPCEN sur cet arrêté, mais il n'y a même pas le lien vers le texte de loi.

 

J'ai une lumière intrusive en face de ma fenêtre, quelles sont les démarches à accomplir ?

J'ai un bar qui a mis des loupiotes hyper-lumineuses en bordure de son auvent. Que puis-je faire ?

Edited by Stellarhum

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, Marko a dit :

Bonjour à tous
Par moment la discussion fonctionne et par moment beaucoup moins. Derrière chez moi il y a un supermarché qui a fait changer ses têtes d’éclairage du parking par des LED. Je suis passé voir un conseiller municipal qui "s'occupe de l’écologie" dans mon bled pour lui exposer le problème. Il a très bien compris le soucis et a contacté par téléphone le 1er adjoint. Ce dernier en sachant que cette demande vient de moi, réplique au conseiller: "dit lui que c'est temporaire." Après avoir entendu ceci, le conseiller me dit de rassembler des gens pour aller voir le directeur du supermarché pour discuter avec lui. Du coup, j'y suis allé tout seul avec photos à l'appui avec heure inscrite dessus (utile les téléphones de nos jours). Au bout de quelques minutes de conversation, je me suis rendu compte qu'il avait demandé une extinction à 22h00. Donc il a rappelé la société qui est venue rectifier le tire et programmer une coupure à 21h00. Maintenant, le nouveau patron coupe toutes les lumières à 20h30  au plus tard (des que tout le monde est parti).
Maintenant je me retrouve avec un autre soucis avec un bâtiment juste à coté du supermarché. Ce bâtiment appartient à la mairie. Cette dernière le loue à une entreprise. Ils ont foutu des led sur l’extérieur du bâtiment et ça éclaire des la tombée de la nuit jusqu'à 21h00 (parce que j'ai fini par m’énerver lors d'une discussion avec le responsable technique. Sinon c’était 23h30) et ça reprends des 5h00 du matin. Dans cette entreprise, les gens commencent à bosser à 8h00-8h30 et la dernière personne part au plus tard à 18h30. L’éclairage est vraiment très puissant et cela éclaire tout le bas de la commune. Pourtant j'ai donné à la mairie le compte rendu de l’arrêté du 27 décembre 2018. Mais les 110 pages ne les ont pas motivé à lire. Je leur ai fait un compte rendu et ils en ont rien à f.... Ils ont le texte de loi maintenant, mais collent un éclairage led qui crache 200 lux au sol dans une rue. Le seul point positif sur leur nouveaux candélabres, c'est qu'ils n’éclairent plus vers le ciel (enfin si, par rebond au sol). Mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Le maire n'est pas bête, loin de la même. Il a beaucoup de qualités. Mais il est largué sur le sujet de l’éclairage et de l'autre coté il a les entreprises qui montent ces leds qui poussent à la connerie. Il faut bien vider les stock de led à 4000K (avoué ouvertement par un employé qui pose ces têtes)
Donc la discussion peut être positive selon les personnes que nous avons en face de nous. Mais je me mets à la place des bénévoles de l'ANPCEN. C'est vraiment à s'arracher les cheveux par moment et je me demande même comment ils ont fait pour ne péter les plombs.
Pour ma part, je continue de soutenir l'ANPCEN. D'ailleurs je remercie Rhodopsine (toutes mes salutations ;) )pour me l'avoir fait découvrir et pour m'en avoir appris beaucoup sur le sujet. Même si il m'en reste énormement à apprendre.
Si vous souhaitez des photos de l'éclairage du bâtiment, je peux les mettre. Je les ai encore.

Eh oui ça ne marche pas à tous les coups, il faut parfois être très patient.

Les entreprises doivent aussi respecter la règlementation et en plus elles peuvent réaliser des économies, c'est le travail du maire de réaliser le contrôle, et, s'il n'y connaît rien, il faut lui proposer de l'aide bénévole (proposer des pistes tels les détecteurs pour ne pas allumer tt le temps, ou une période de test pendant laquelle on éclaire moins longtemps). Ce dernier ne peut pas se mettre l'entreprise à dos, donc il faut encore une fois de la patience. Et si rien n'est fait ou si l'entreprise "s'assoit" sur la loi, il y a un représentant de l'état qui s'appelle le préfet.

Même si par moments on a envie de péter les plombs il vaut mieux rester zen , s'appuyer sur la loi (maintenant qu'il y en a enfin), travailler de manière transverse avec d'autres associations (LPO, chiroptères, FNE ...) c'est comme ça qu'on avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Pour soutenir Michel dans ses propos bien justes sur l'Anpcen, les élus, les actions, Villes et Villages Etoilés and co et les résultats obtenus, voici ci-dessus l'info pour écrire aux élus en cette période de confinement afin de mettre en oeuvre des extinctions nocturnes anticipées. Des communes du côté d'Arras viennent de faire cela : leur esprit, l'énergie et donc les euros économisés seront reversés au corps médical qui en a bien besoin en ce moment.

 

lettre type pour des extinctions nocturnes anticipées,  

https://www.anpcen.fr/?id_rub=376&id_ss_rub=379&rub=participez-vous-aussi-&ss_rub= (bas de page).

 

+ utiliser l’ascenseur horizontal = c’est tout à droite, ou presque

 

>>>Sinon, le lien direct pour faire plus simple :

https://www.anpcen.fr/docs/20200331141026_opup36_doc279.docx

 

Amicalement,

Christophe

Anpcen 41

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Stellarhum a dit :

Tout cela est bien gentil, mais :

  • j'habite Paris, et à ma connaissance, c'est le préfet qui est supposé faire respecter les lois ; et les relations exécrables entre la mairie et la préfecture de police sont notoires ;
  • la maire de Paris parle beaucoup d'écologie, mais jamais d'éclairage. Elle a même fait installer à certaines portes de Paris des éléments décoratifs en hauteur dont le seul but est de faire de la lumière (inutile)
  • on peut être enquiquiné par l'éclairage d'une autre commune ; est-on alors fondé à aller râler auprès du maire de cette commune ? et si oui, sera-t-on audible  ?

Je cotise à l'ANPCEN. Je me suis inscrit à la plate-forme collaborative, mais n'arrive toujours pas à me connecter dessus.

Dans les lettres-type, aucune ne semble mentionner l'arrêté de décembre 2018. J'ai trouvé par Google une page de l'ANPCEN sur cet arrêté, mais il n'y a même pas le lien vers le texte de loi.

 

J'ai une lumière intrusive en face de ma fenêtre, quelles sont les démarches à accomplir ?

J'ai un bar qui a mis des loupiotes hyper-lumineuses en bordure de son auvent. Que puis-je faire ?

Oui quand le courant ne passe pas bien entre les politiques c'est plus compliqué mais faut essayer et pas seul de préférence

 

Quand on est gêné par l'éclairage d'une autre commune c'est compliqué, il faut essayer de trouver des relais dans la dite commune qui interpelleront directement leur maire.

 

Pour la plate forme collaborative merci de me contacter directement à michel point deromme at sfr point fr, je verrai si kje peux faire qq chose sinon je remonterai le pb

 

Pour une lumière intrusive il faut contacter la mairie, photos de nuit et mesures à l'appui si possible, l'arrêté du 27/12/18 traite aussi de lumière intrusive, la loi, toujours la loi, ça peut paraître répétitif mais c'est le seul moyen pour avancer (faut pas être pressé parfois)

 

Le texte de l'arrêté se trouve simplement en tapant sur un moteur de recherche "arrêté 27 décembre ANPCEN" ou sur le site de l'ANPCEN dans la rubrique actualités https://www.anpcen.fr/?id_rub=1&id_ss_rub=127&rub=decouvrir-l-association&ss_rub=notre-actualite , il faut parfois chercher un peu car le site est dense

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 @mderomme J'ai pas mal râlé, et je te remercie de ne pas avoir pris la mouche. Je vais m'arrêter là dans les critiques sur l'ANPCEN, car ce n'était après tout pas le sujet premier, mais je te contacterai en privé, car j'ai envie d'agir, mais me sens paralysé.

Edited by Stellarhum

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.