Jump to content
Antoinath

CROA aux jumelles 20x80 : Première observation entre déception et excitation !

Recommended Posts

Allez je me lance pour mon tout premier CROA !

 

Pour rappeler le contexte : je suis hyper débutant, je ne connais rien ni en matériel, ni en observations, donc je me dis que ça peut aussi être utile pour les autres débutants d'avoir un petit retour d'un autre débutant !

 

Ayant envie depuis un moment de m'intéresser plus à l'observation de ce qui se trouve au-dessus de ma tête en cette période de confinement, je me suis finalement lancé dans l'achat de jumelles Celestron Skymaster 20x80, avec un trépied photo "correct" pour les porter.

https://www.webastro.net/forums/topic/183349-mes-interrogations-de-débutants-jumelles/

 

Commande passée, beaucoup de retard dû au confinement, je m'arme de patience...

Et finalement, il y aune semaine, autour du 14/05, je vois que mes colis devraient arriver !

 

J'attend fébrilement l'arrivée du facteur, qui finit par sonner à la porte en début d'après-midi, avec un colis.

J'ouvre.. les jumelles !

 

Je déballe, waouh, ce sont des "belles bêtes" en effet ces 20x80, bien grosses et lourdes, c'est ce à quoi je m'attendais.

Par contre déçu, je n'ai pas mon trépied, il faudra attendre encore, car c'est vraiment pas utilisable sans.

 

1h plus tard... ding dong !

Le facteur revient "bonjour, j'avais oublié un autre colis pour vous au fond de la comionnette, j'avais pas vu" : mon trépied ! \o/

Merci le facteur... 🙂

 

Je déballe tout ça, je monte le trépied, ça a l'air d'être assez costaud, cool !

Quelques soucis au début, j'arrive pas bien à le serrer, ça "branle" en haut, avec avec les jumelles c'est la cata.

Je resserre tout ça, c'est mieux. mais quand je tourne pour faire une vue panoramique, soit c'est bien serré dans un sens, soit ça se dévisse dans l'autre, et ça tient pas bien... damned !

 

Bon, faut pas s'exciter, je prend le temps de tout bien resserrer et au final, je trouve l'astuce : ça tient plutot bien et je peux en jouant sur 2 molettes pointer les jumelles où je veux.

 

Je commence par une pétite observation rapide diurne par ma fenêtre de salle à manger. 

Je pointe un cilo à grains qu'on voit à l'horizon.

Je le vois bien gros, mais un peu déçu par la qualité : des franges vertes et violettes assez marquées, et c'est pas hyper net.

J'essaie de régler les jumelles mieux (écartement, mise au point, dioptrie) : c'est mieux mais pas "foufou"

 

Le ressenti est que si j'observe avec mes jumelles de randonnée (des 8x25, Nikon Aculon A30), c'est certes moins rapproché, mais bien plus net et plus agréable à regarder.

Bon, on verra ce soir, j'ai pas le temps de pousser plus ces premiers tests.

 

Le soir arrive (nuit assez noire, pas de lune en tout cas), je sors tout le matos dansle jardin, c'est parti !

C'est un peu improvisé, j'ai rien préparé, mais juste envie de "voir ce que ça donne", ça fait 2 semaines que je trépigne comme un gamin à me demander ce que je vais bien pourvoir voir aux jumelles.

 

Le problème, c'est que les conditions sont pas top... ciel plutôt correct, pas de PL, on voit déjà pas mal d'étoiles brilantes à l'oeil nu, mais il fait froid, et il y a beaucoup de vent...

En plus je suis déjà assez fatigué, mais envie de faire ma première observation quand même !

 

Je pointe le ciel, et là c'est quand même pas mal : OUI, on voit bien plus d'étoiles qu'à l'oeil nu ! C'est assez saisissant.

Mais des étoiles restent des points lumineux, on en voit beaucoup plus dans le champ de vision c'est très sympa, mais je suis un peu perdu, je ne sais pas quoi regarder ou chercher...

 

Je me rend aussi compte d'une sensation bizarre qui me gêne : j'y vois pas hyper net.

A la fois oui je vois plein de points, je vois pas vraiment double, mais je sais pas, c'est pas net...

 

Pour info, le vent n'aide pas, ça tremble. Et j'ai froid. Et même si mon trépied monte à 177cm pour poser les jumelles, je me casse le cou, j'ai du mal à viser...

 

Pour autre info, je suis myope et j'ai des lunettes (pas astronomiques, non...) 😜

Alors comme avec mes petites nikon aculon, j'enlève mes lunettes pour regarder en l'air dans les jumelles, comme ça je garde les bonettes c'est plus confort et j'adapte la MAP.

Et aussi je me rend compte qu'avec ces grosses jujus, pas facile de régler tous les paramètres (écartement, MAP, dioptrie), c'est plus "dur" quavec les petites où ça glisse tout seul, du coup les jumelles bougent, ça tremble... Grrrr !

 

Je me rend aussi compte d'autre choses :

 

1/ avoir des lunettes c'est pénible ! 

je regarde dans les jumelles, je relève la tâte pour me répérer et viser : ah mince j'y vois que dalle ! je remet les lunettes ok je me repère. je les enlève pour retourner aux jumelles... c'est pénible !

 

2/ les grosses jumelles 20x80, ça grossit bien !

en effet, dur de juste pointer une étoile particulière dans une constellation, car entre ce que je vois à l'oeil nu et ensuite dans les jumelles je ne vois plus du tout la constellation dans son ensemble, et donc j'ai pas assez de recul pour me repérer je sais pas sur quelle étoile je suis, et comme avec les jumelles des étoiles j'en vois beaucoup plus qu'à l'oeil nu... je galère !

 

Bref, c'est pas totalement satisfaisant.

 

Allez j'ai froid j'arrête au bout d'une heure, je rentre.

 

Frustré quand meme je ressors la notice de mes jumelles, qui tient sur une page à peine.

Je repère la ligne "conseil : porteurs de lunettes nous conseillons d'observer avec car sinon vous aurez peut etre du mal à faire la mise au point correcte à l'infini"

 

Bingo ! Voilà peut etre un début d'explication de ma vision "pas floue, mais pas nette"

En plus je pense d'une fatigue oculaire qui ne m'aidait pas à "faire le point" avec mes yeux (quelle idée aussi de pratiquer l'astro la nuit, non mais !! :D )

 

Allez je refais un essai rapide à l'arrache par la fenêtre (avec trépied quand meme", en rabattant les bonettes et en gardant les lunettes.

J'ai l'impression que c'est mieux en effet, mais je sais plus : je suis crevé, c'est pas confortable de coller ses lunettes aux oculaires je trouve, j'en ai marre j'abandonne pour ce soir !

 

Au final, je me dis que pour une toute première observation aux 20x80, une petite lune ça aurait été pas mal pour commencer.

Au moins si je la trouve pas c'est qu'il faut pas aller plus loin ! :D

Et ça peut avoir son petit effet "waouh!" par rapport à ce qu'on a l'habitude de voir à l'oeil nu.

... mais bon pas de lune ce soir là.

 

 

Bilan : Très instructif, ça me décourage pas du tout, mais j'ai appris par la pratique beaucoup de choses que je pensais déjà et qui se confirment...

- l'astro, ça ne s'improvise pas : il faut apprivoiser déjà le matériel, ses réglages persos, etc.

- l'astro, ça ne s'improvise pas : il faut préparer sa soirée pour savoir quoi chercher, pas pointer au pif des étoiles, c'est joli mais ça reste des points, l'intérêt est de "chercher un trésor" comme une nébuleuse ou une galaxie et se dire "je vois quelque chose de différent là, j'ai trouvé la nébuleuse truc muche !!"

- l'astro, ça ne s'improvise pas : je dois apprendre à me repérer dans le ciel, quelques constellations, etc, c'est quand même la base utile ! 🙂

- l'astro, ça ne s'improvise pas : les conditions doivent être vraiment bonnes si on veut en profiter. conditions lumineuses (ciel noir, pas de PL) et climatiques, mais aussi pas de fatigue, pas à l'arrache "pour voir". Et il faut être patient !

 

Bref, ça devrait me plaire ! :D

 

en tout cas c'est un bon choix pour un débutant comme moi de démarrer par des jumelles... si déjà je galère un peu avec des jumelles, alors j'imagine pas pointer précisément une lunette ou un téléscope !

 

Et par contre j'ai aussi acheté ce monoculaire Omegon 8x50, je pense que ce sera un outil bien complémentaire pour me repérer plus facilement :

- champ plus large que les 20x80, pour voir les constellations plus dans leur ensemble

- mais plus lumineux qu'à l'oeil nu, pour voir aussi plus d'étoiles, comme je verrai ensuite dans les 20x80

- petit et léger, pour viser et vérifier "vite fait bien fait"

- un seul oculaire, donc pas de réglages d'écartement ou de dioptrie : juste la MAP !

 

Plan d'attaque pour la prochaine observation

- prévoir ma soirée que pour ça, et regarder un peu avant ce que je voudrais chercher

- télécharger une appli pour me repérer dans le ciel sur ma tablette + le livre "Petit guide du ciel" que j'ai aussi acheté pour me repérer

- attendre une soirée sans vent, douce, et bien dégagée (ça devrait venir vite)

- mettre des lentilles de contact (j'en met des journalières pour le sport) : idée du siècle j'espère, pour me permettre d'observer comme des non porteurs de lunettes : vue directe à l'oeil nu + jumelles avec bonettes dépliées.

 

A l'heure où je vous écris ces lignes, mercredi 20/05 23h, ça sent bon :

- super temps toute la journée, il fait doux, bientôt la nouvelle lune et lune cachée, pas un nuage...

- j'ai le temps et l'envie de m'amuser, et j'ai (un peu, pas trop j'avoue) préparé ce que je vais chercher

- je vais mettre mes lentilles de contact

 

... et on verra bien ce que ça donne, j'espère que je serai content au final !

 

Edit : voici le lien vers ce second CROA, que je vous laisse découvrir !

 

 

Bon ciel à tou.te.s !

 

Antoine

 

 

Edited by Antoinath
  • J'aime 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Antoinath a dit :

Le ressenti est que si j'observe avec mes jumelles de randonnée (des 8x25, Nikon Aculon A30), c'est certes moins rapproché, mais bien plus net et plus agréable à regarder.

 

A 20x la qualité des optiques en diurne ou en planétaire n'est plus optionnelle et malheureusement ce sont des jumelles d'entrée de gamme que tu as là. J'ai déjà observé dans des jumelles allemande droite Docter Aspectem 40x c'est 5000€ (celles de mon père) mais alors tout est parfaitement net dans le champ et pas une pointe d'aberration chromatique et on oubli l'instrument optique c'est comme si on y était :) 

 

Ceci dit tes 20x80 sont parfaite pour le ciel profond leur premier usage.

 

Il y a 20 heures, Antoinath a dit :

A la fois oui je vois plein de points, je vois pas vraiment double, mais je sais pas, c'est pas net...

 

Si des points lumineux sont dédoublés c'est que tu n'arrives pas à fusionner l'image ce qui arrive à de fort grossissements comme 20x, cela peut être un défaut de tes yeux (je connais des proches qui ont ce soucis) comme cela peut être la collimation de la paire de jumelle qui sera a revoir, pour en être certain il faut demander à d'autres personnes d'essayer.

 

Il y a 20 heures, Antoinath a dit :

Et même si mon trépied monte à 177cm pour poser les jumelles, je me casse le cou, j'ai du mal à viser...

 

Il y a des solutions pour ça en particulier des montures de type parallélogramme plus adaptée.

 

Il y a 20 heures, Antoinath a dit :

Pour autre info, je suis myope et j'ai des lunettes (pas astronomiques, non...)

 

Pareil mais surtout enlève tes lunettes ! Car la mise au point va rattraper complètement ta myopie ! Tu verra plus clair à mon avis :) 

 

Il y a 20 heures, Antoinath a dit :

en effet, dur de juste pointer une étoile particulière dans une constellation, car entre ce que je vois à l'oeil nu et ensuite dans les jumelles je ne vois plus du tout la constellation dans son ensemble, et donc j'ai pas assez de recul pour me repérer je sais pas sur quelle étoile je suis, et comme avec les jumelles des étoiles j'en vois beaucoup plus qu'à l'oeil nu... je galère !

 

C'est là que cela devient intéressant et encore tu n'es pas avec la vision inversée du télescope ;) 

Pour t'aider tu peux monter un viseur point rouge (grossissement x1) sur la paire de jumelle cela va beaucoup te faciliter le pointage à l'aide de la carte. 

 

Il y a 20 heures, Antoinath a dit :

Bilan : Très instructif, ça me décourage pas du tout, mais j'ai appris par la pratique beaucoup de choses que je pensais déjà et qui se confirment...

- l'astro, ça ne s'improvise pas : il faut apprivoiser déjà le matériel, ses réglages persos, etc.

- l'astro, ça ne s'improvise pas : il faut préparer sa soirée pour savoir quoi chercher, pas pointer au pif des étoiles, c'est joli mais ça reste des points, l'intérêt est de "chercher un trésor" comme une nébuleuse ou une galaxie et se dire "je vois quelque chose de différent là, j'ai trouvé la nébuleuse truc muche !!"

- l'astro, ça ne s'improvise pas : je dois apprendre à me repérer dans le ciel, quelques constellations, etc, c'est quand même la base utile ! 🙂

- l'astro, ça ne s'improvise pas : les conditions doivent être vraiment bonnes si on veut en profiter. conditions lumineuses (ciel noir, pas de PL) et climatiques, mais aussi pas de fatigue, pas à l'arrache "pour voir". Et il faut être patient !

 

J'espère que d'autres débutants liront attentivement ton bilan car tu résumes bien les choses 👍

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Antoine,

 

très intéressant ton CROA, je débute comme toi avec très peu de connaissance mais beaucoup d’enthousiasme :)

J'ai reçu mes jumelles Celestron 15x70 avant hier, et je me retrouve dans tes ressentis et impressions, difficulté de se situer au sein d'une constellation, quoi regarder? comment le trouver? Mais une fois un objet "pris en chasse" et qu'on le trouve quel bonheur!

Si tu as un ordinateur portable, stellarium aide beaucoup je trouve en affichant les noms et tracés des constellations, puis en affichant les objets du ciel profond, ensuite il faut chercher^^

Si ça peut te donner des idées les premiers objets que j'ai pu voir sont;

M13 un amas d'étoile situé dans la constellation d'Hercule, le premier que j'ai trouver!

M3 un amas d'étoiles aussi, situé à proximité de la constellation de Bouvier, un peu plus difficile celui la.

M4 un autre amas d'étoile dans la constellation du Scorpion, situé à droite d'Antarès, celui la je m'y suis pris à plusieurs reprises, et finalement j'ai réussi mais très peu visible.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours' c'est sympa!

 

je rédigerai bientôt le CROA de ma soirée d'hier qui était plus concluante. 
 

allez je spolie un peu, après quelques galères j'ai pu admirer le duo M81 / M82 j'étais trop content!

Puis pour finir par hasard je suis tombé sur M10. 😃

 

ca donne envie d'en voir plus en tout cas!

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je suis comme toi; porteur de lunette... c'est jamais idéal mais on fini par s’habituer à les enlever puis les remettre constamment...

Effectivement, des lentilles de contactes peuvent être une vraie solution. (je n'en ai pas perso)

Si tu n'est que myope ou presbyte sans astigmatie alors n'observe pas avec tes lunettes ni tes lentilles ça ne sert à rien car tes yeux on seulement un problème de mise au point!

 

Essaye une chaise longues avec une bonne couverture + des coussins et "pose" les œilletons de 20x80 sur le contour de tes yeux, tiens tes jumelle en bout de tubes et cale bien tes coudes.

Prends également tes 8x25 et passe de l'une à l'autre, ça te reposera.

 

Perso je n’arrive pas à observer dans des jumelles... est-ce que j'ai trop l'habitude d'utiliser qu'un œil depuis 30 ans d'astro???

 

A bientôt dans ton prochain croa!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Antoinath a dit :

Puis pour finir par hasard je suis tombé sur M10. 😃

 

M101 plutôt non?

 

Est-ce que tu connais le principe et l’intérêt de "la vision décalée" ?

Edited by Flo500

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors non normalement c’est bien M10 que j’ai vu, dans le serpent. 
 

c’est un amas globulaire. 
https://fr.m.wikipedia.org/wiki/M10_(amas_globulaire)
 

la vision décalée j’avais vu passer ça dans un post j’ai pas creusé je crois qu’il s’agit de ne pas centrer l’objet regardé dans les jumelles et parfois on le voit mieux, non?!?

 

je vais me rencarder...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok pour M10🙃

 

Oui le faite de déplacer son regard à côté d'une galaxie ou d'une nébuleuse augmente sa luminosité!

Une galaxie vue par la tranche et observée en vision décalé s’allongera!

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est noté !

 

a ce propos je me demandais justement : hier quand j’ai observé M81, c’était effectivement une sorte de tache floue allongée. 
 

je sais que c’est une galaxie en spirale comme la nôtre, donc je l’observais par la tranche. 
 

est-ce toujours le cas, ou bien est-ce que selon les jours, les saisons, on peut l’observer sous différents angles de vue? Par exemple de dessus ou de dessous. 
 

merci pour ces éclaircissements et désolé si les questions sont naïves ! 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites

Euh non pas vraiment car ces objets sont tellement loin de nous que l'effet de parallaxe (variation de l'angle de vue avec la position de l'observateur) est invisible et ce même pour les télescopes les plus performant. Le monde du ciel profond est malheureusement un monde essentiellement figé pour nous pauvres être humains :(  hormis bien sûr les rares supernova qui exploseront et dont la magnitude sera suffisamment élevée pour qu'on puisse les voir avec nos modestes moyens d'amateur (j'oublie aussi les étoiles variables !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bravo pour ce premier CROA, qui est très instructif et devrait être utilisé à l'avenir pour aider les débutants.

 

pour les lunettes... c'est galère.... comme toi je mets les lunettes pour viser mais je dois les enlever pour mettre l'oeil à l'oculaire. il faut absolument un cordon de lunettes. attention aussi que les traitements sur tes verres ne gênent pas. par exemple j'avais des lunettes depuis 3 ans et j'avais des gros soucis pour utiliser un viseur laser et enfaîte c'était le traitement anti-reflets qui était rempli de microfissures. je n'ai plus le problème avec les lunettes neuves. Mon ophtalmo m'a conseillé les lentilles (pas testé). tes retours seront surement meilleurs avec.

 

pour viser, tu pourrais avoir un petit viseur point rouge sur les jumelles pour aider à s'orienter précisément? 

pour le confort à tester effectivement dans un transat, ou au moins assis?

 

attention aux appli smartphone, il ne faut pas gâcher ta vision nocturne. veille à les mettre en mode nuit surtout. Il faut environ 15min dans le noir pour que tes yeux soient au top pour l'observation astronomique. il ne faut surtout pas que tu sois ébloui donc aucunes lumières allumées à la maison, dans le jardin, pas de lampe de poche à part une lampe rouge pas trop puissante.

 

la vision décalée, il suffit de regarder un peu à coté de l'objet pour y percevoir des détails différents qu'en vision direct. c'est un réflexe qui se prend très rapidement.

 

il faut de la patience et de la persévérance pour pratiquer l'astro, tu n'as pas l'air d'en manquer!😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/05/2020 à 23:17, Antoinath a dit :

Je le vois bien gros, mais un peu déçu par la qualité : des franges vertes et violettes assez marquées, et c'est pas hyper net.

 

C'est ce qui doit expliquer la différence de prix avec celles-ci. :)

 

Le 20/05/2020 à 23:17, Antoinath a dit :

1/ avoir des lunettes c'est pénible ! 

je regarde dans les jumelles, je relève la tâte pour me répérer et viser : ah mince j'y vois que dalle ! je remet les lunettes ok je me repère. je les enlève pour retourner aux jumelles... c'est pénible !

 

Et encore, tu n'est QUE myope.

Moi, je suis myope ET presbyte : je ne vois ni de loin, ni de près.

Je dois jongler avec deux paires de lunettes : une pour avoir une vue globale du ciel et me repérer dans les constellations, et une pour lire les cartes.

Pour le quotidien, j'ai une paire de verres progressifs qui gère les deux problèmes, mais pour regarder le ciel, ce n'est pas possible : tout le champ doit être accessible pour la vision de loin.

Je pense que je vais avoir recours à des lentilles pour la myopie, et à des verres pivotants pour la presbytie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Alhajoth a dit :

C'est ce qui doit expliquer la différence de prix avec celles-ci.

 

Non plutôt celles ci pour 230€ de plus car elles sont dites "ED" "APO" et donc spécialement corrigées pour éviter les franges vertes ;) 

 

https://www.apm-telescopes.de/en/apm-highlights/binoculars/binoculars-80mm/apm-ms-20x80-ed-apo-magnesium-series-binoculars.html

 

Il y a 3 heures, Alhajoth a dit :

Moi, je suis myope ET presbyte : je ne vois ni de loin, ni de près.

 

J'ai le même soucis, le plus ennuyeux pour l'astro c'est la myopie (vue de loin) mais comme déjà dit plus haut la MAP corrige ce défaut, le vrai soucis c'est alterner entre le viseur point rouge et l'oculaire, je pense que je vais résoudre le pb en commandant une paire de lunettes de vue premier prix (1.50 €) à ma vue sur AliExpress et extraire l'un des verres pour le coller sur le viseur point rouge (un Rigel Quickfinder pour moi). 

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.