Jump to content
Giz89

Principia d’Isaac Newton

Recommended Posts

Salut les astrams,

 

Vient d’arriver dans la bibliothèque les Principia d'Isaac Newton ( Edition DUNOD) que j’attendais avec une certaine impatience.

 

Avez-vous vous déjà lu ou parcourus cet ouvrage que l’on peut qualifier d’historique et quels ont été vos impressions ?

 

Giz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai en anglais dans ma bibliothèque depuis ma premiere année de fac....mais je ne l'ai jamais lu en entier.

de principia 1.jpg

de principia 2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Sobiesky a dit :

mais je ne l'ai jamais lu en entier.

Du coup, tes impressions sur ce que tu as lu ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Giz89 a dit :

Du coup, tes impressions sur ce que tu as lu ? 

heu, c’était en 1991, donc je ne peux plus trop te dire 😁

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Chez Dunod aussi (et dans bon nombre de bibliothèques), paru en 2002, un "pavé" de 900 pages contient beaucoup plus de textes "classiques" que de prose de Hawking. 

Le texte le plus long est celui des Principia : il fait 400 pages :b:

C'est là-dedans que j'ai lu en détail les raisonnements de Newton :wub:.

C'est passionnant, c'est aussi quelque peu indigeste :be: mais évidemment ça mérite d'y investir suffisamment de temps.

Bon courage !

 

Sur les épaules des géants

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut @Ygogo j'étais à deux doigts de prendre ce livre mais comme je voulais vraiment me centrer sur Newton, j'ai finalement pris purement les Principia.

 

Dans l'édition que je possède, au-delà du "texte" de Newton (que je n'ai pas encore commencé, juste lu la préface de Voltaire et c'est déjà quelque chose 😉), la traductrice de cet ouvrage, à savoir la Marquise du Châtelet, est assez extraordinaire.

Connaitre à ce point les sciences (et notamment les mathématiques) à une époque où ces dernières étaient peu accessibles aux femmes je trouve ça prodigieux.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/06/2020 à 12:39, Giz89 a dit :

Avez-vous vous déjà lu ou parcourus cet ouvrage que l’on peut qualifier d’historique et quels ont été vos impressions ?

Jamais lu en entier non plus, les notations d'une autre époque rendant le tout assez difficile à lire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎18‎/‎06‎/‎2020 à 13:41, Giz89 a dit :

(…) la traductrice de cet ouvrage, à savoir la Marquise du Châtelet, est assez extraordinaire.

Connaitre à ce point les sciences (et notamment les mathématiques) à une époque où ces dernières étaient peu accessibles aux femmes je trouve ça prodigieux. (…)

 

Oui, c'était une femme exceptionnelle !

 

A son sujet, j'ai lu récemment : "Emilie du Chatelet et Marie-Anne Lavoisier, Science et genre au XVIIIe siècle" de Keiko KAWASHIMA (Editions Honoré Champion, 2013)

Mais il y a beaucoup d'autres livres sur elle, que je n'ai pas lus… Par exemple, en "Livre de Poche", "Emilie, Emilie ; ou l'ambition féminine au XVIIIe siècle" d'Elisabeth Badinter (1984) ou une biographie plus récente : "Emilie du Châtelet, philosophe des lumières" de Pascale Debert (ED. Le Pythagore, 2018)

 

Bonnes lectures !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.