Jump to content
jackbauer

Indices de vie sur... Vénus ??

Recommended Posts

Très probablement réfuté par la majorité des chercheurs, mais voilà, ça va sortir dans les heures qui viennent :

 

 

http://astrobiology.com/2020/09/phosphine-detected-in-the-atmosphere-of-venus---an-indicator-of-possible-life.html

 

traduction automatique :

 

 

Phosphine détectée dans l'atmosphère de Vénus - un indicateur d'une vie possible ?

 

Un grand communiqué de presse sortira demain matin (lundi 14 septembre) à la Royal Astronomical Society. Le communiqué de presse a été diffusé à l'avance à certains journalistes sous embargo - mais pas à d'autres (comme nous). Nous n'avons pas vu le communiqué de presse. Mais selon plusieurs sources connaissant les détails de l'annonce (qui ne sont pas sous embargo), de la phosphine a été découverte dans l'atmosphère de Vénus. Sa présence suggère - suggère - une chimie étrange en cours puisque la phosphine est quelque chose que vous ne vous attendez à voir que si la vie (telle que nous la connaissons) était impliquée.

The presence of phosphine is seen by many astrobiologists as a "biosignature" i.e. an indicator of the possible presence of life. The detection was made by the Atacama (ALMA) array located in Chile and the James Clerk Maxwell telescope located in Hawaii. The research team includes members from the University of Manchester, the Massachusetts Institute of Technology, and Cardiff University. A paper will appear in the 14 September issue of Nature Astronomy.

D'après ce qu'on nous dit, les chercheurs ont conclu que les mécanismes abiotiques (c'est-à-dire ceux qui n'impliquent pas la vie) qui pourraient produire de la phosphine ne peuvent pas expliquer la grande quantité qu'ils ont détectée. La phosphine a été détectée dans la région de l'atmosphère de Vénus qui est considérée par certains comme potentiellement habitable. Pour ce qui est de la réaction des chercheurs, nous devrons attendre que les journalistes qui ont le communiqué de presse ou qui sont autorisés à participer à la conférence de presse Zoom demain à 15h00 GMT nous le fassent savoir.


 Cette vidéo vient d'apparaître en ligne. Apparemment, quelqu'un l'a obtenu du MIT et l'a republié sur son site - avec un titre quelque peu trompeur.

 

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai du mal à comprendre comment l'on peut detecter des micro-organismes dans l'atmosphère d'une planète que l'on ne peut pas approcher autrement qu'avec des sondes télécommandées qui fondent en quelques heures/jours/mois ..?🤔

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas des microorganismes, mais une molécule dont on estime qu'une grande quantité vient forcément d'organismes. Le phosphore de la phosphine (PH3)  est un élément majeur de la vie, après le Carbone, l'Hydrogène, l'Oxygène, l'Azote, et avec le Soufre. La phosphine est souvent associée à des émanations de méthane, qui est un gaz courant dans la dégradation de la matière organique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que ça n'est pas la preuve de l'existence de la vie sur Vénus , mais une présence étrange et inexpliquée ..

 

Le mieux , c'est d'y renvoyer des sondes , histoire d'en avoir le coeur net .🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/09/2020 à 13:15, kerozene a dit :

J'ai du mal à comprendre comment l'on peut detecter des micro-organismes dans l'atmosphère d'une planète que l'on ne peut pas approcher autrement qu'avec des sondes télécommandées qui fondent en quelques heures/jours/mois ..?🤔

Oui, comme l'a précisée @Pyrene il s'agit d'une molécule qui, elle même, a été détectée par les 45 antennes du Grand Réseau sub-Millimétrique de l’Atacama (ALMA) au Chili. Il n'est pas nécessaire d'envoyer des "sondes télécommandées" pour ce genre de travaux.

Edited by polorider
correction de l'orthographe!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Polo et c'est encore plus sidérant de savoir que cette découverte eut pour origine un appareil , aussi vaste soit-il , implanté sur la terre ..difficile d'imaginer un truc pareil .🤯

 

Je vais de ce pas m'informer sur ces machines de l'ALMA , savoir comment on peut détecter une chose aussi petite et aussi lointaine , dans un environnement aussi trouble .

Edited by kerozene

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le papier est disponible ici. D'ailleurs on y lit

Citation

Even if confirmed, we emphasize that the detection of PH3 is not robust evidence for life, only for anomalous and unexplained chemistry. There are substantial conceptual problems for the idea of life in Venus’s clouds—the environment is extremely dehydrating as well as hyperacidic.

Donc les chercheurs restent très prudents quant à la détection de signes de vie. Et de là on arrive à des titres comme celui de la vidéo mentionnée plus haut "signs of extraterrestrial life found on venus" ; bref, comme d'hab... 😆

Edited by Romain_99

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, kerozene a dit :

Je vais de ce pas m'informer sur ces machines de l'ALMA ,

Excellente idée  @kerozene ;). ALMA est un radiotélescope incroyable et passionnant. En 2018, de l'acide méthanoïque a été détecté par ALMA dans le disque protoplanétaire de l'étoile TW Hydrae :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la galaxie la plus lointaine jamais découverte à 13 milliards d'AL ..qui répond au doux nom de B1465666 .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une analyse (faite par David Louapre) de l'article scientifique de "Nature Astronomy" à propos de la phosphine détectée dans les nuages de Vénus:  https://scienceetonnante.com/2020/09/15/de-la-vie-sur-venus-pas-sur-mais-pourquoi-pas/ .

Très intéressant et comme il le dit: "c’est un peu plus compliqué que d’appuyer sur le bouton on/off et de lire le résultat"  ;).

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, kerozene a dit :

Merci Polo et c'est encore plus sidérant de savoir que cette découverte eut pour origine un appareil , aussi vaste soit-il , implanté sur la terre ..difficile d'imaginer un truc pareil .🤯

 

Je vais de ce pas m'informer sur ces machines de l'ALMA , savoir comment on peut détecter une chose aussi petite et aussi lointaine , dans un environnement aussi trouble .

Il se trouve qu'il y a sur ce site une rubrique dédié où des amateurs pratiquent ce type d'observation : https://www.webastro.net/forums/forum/51-lastro-autrement/

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article de Sciences et Avenir avec le point de vue de Hervé Cottin, président de la Société Française d'Exobiologie

 

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/phosphine-sur-venus-rien-a-signaler_147509

 

 

  • Merci / Quelle qualité! 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour , 

Il faudra bien sur confirmer qu'il y a  de la phosphine , ensuite une sonde (BepiColombo ) en route vers Mercure passera à 10.000 km de Vénus le 15 OCTOBRE 

de cette année , les  chances de détection seront difficiles  , il faudra attendre 2021 pour que la sonde passe à 5OO KM de  Vénus

Edited by charles43

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.