Jump to content
belatrix

Géocroiseur 2020 UA dans la nuit du 20 au 21 octobre

Recommended Posts

Bonjour a tous,

Un autre géocroiseur (2020 UA) en approche pour la nuit du 20 au 21 octobre

magnitude au mieux 13,5 (vers 0-1H) et 14,5 au plus près de nous (vers 1H50)

A partir de 2H15 il ne sera plus visible (sa magnitude dégringole)

C'est un petit caillou d'environ 8 mètres

pour la France métropolitaine pas de Lune et il sera à plus de 20° au dessus de l'horizon :

distance 42 500 km (encore une belle approche à un dixième de la distance Terre Lune)

vitesse sur le ciel (à 1H50) : 6°/ en 10minutes (ou si vous préférez 38" par seconde)

à minuit, le déplacement sera plus lent : 17" par seconde

encore un chalenge?

 

attention, pour l'instant les coordonnées ne sont pas tres fiables, imprécision de 2heures sur l'heure réelle de l'approche car seulement 1 jour de relevés de positions

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

les coordonnées sont mieux calculées aujourd'hui :

l'approche aura lieu demain matin à 2H00 et imprécision sur sa position de seulement 4' d'arc a cette meme heure (2' à 0H)

pour les coordonnées : https://ssd.jpl.nasa.gov/horizons.cgi#results

en veillant a rentrer votre lieu d'observation (la position du géocroiseur en dépend énormément)

des amateurs?

 

malheureusement pour moi la météo est pourrie ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

a oui en effet, il n'y aura pas grand monde a faire de l'astro ce soir !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi qui débute je suis curieux de savoir comment on s'y prend pour capter ce genre de chose.  En photo c'est jouable? J'imagine pas possible l'objet lui même mais une raie lumineuse comme un satellite? 

 

Je vois à peu prêt la stratégie sur le moment: faire une mise en station ultra précise, cadrer avec précision la portion du ciel où on s'attend le plus probablement à voir passer le machin à son max de magnitude, lancer un suivi et un autoguidage, puis lancer sa série de poses un peu avant l'heure attendue + une marge de sécurité. Puis espérer.

 

Par contre je ne sais pas comment se calcule la définition minimum de l'instrument et du capteur (ainsi que sensibilité, luminosité...) qu'il faut avoir pour espérer y arriver? Ou à l'inverse, étant donné mon setup - soit lunette 102/535 (réducteur inclus) + APN APS-C aux pixels de 4,29 microns et ISO optimal de 800, comment calculer si j'ai une chance d'y arriver ou si ça ne sert à rien de sortir le bouzin? (je parle en général car là de toute façon je serais moi aussi sous la mélasse :-))

 

 

Edited by LucaR

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à peu près la manip que tu décris. Pour la sensibilité, voir sur tes poses unitaires ce que tu arrives à sortir comme magnitude en général sur d'autres champs étoilés et ensuite au traitement tu peux faire une registration sur les étoiles et donc un astéroide "filé" ou bien registration sur l'astéroide et donc étoiles filées comme pour les photos de comètes.

 

Mais c'est bien plus sympa de le regarder passer à l'oculaire, surtout s'il bouge bien ;)

Edited by den
  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.