Jump to content

Quel 200/800 Astrophoto et Visuel: SW, Orion, TS Photon, UNC, ONTC, … et miroirs Mirro-sphère ?


Recommended Posts

Le 17/01/2021 à 14:51, danielo a dit :

Il faut absolument prendre en compte le correcteur dans le calcul du CPL sinon ton calcul ne veut pas dire grand chose.

Là, je ne te suis pas.

Dans le calcul, il était question de surélever le primaire (ou augmenter son épaisseur), de 10mm dans l'exemple. Cela fait ressortir d'autant le foyer en sortie de PO. La conséquence, c'est qu'on va soit sortir le PO de 10mm de plus, soit sortir le correcteur de 10mm du PO, pour que le correcteur reste à la même distance du foyer. Au final, on translate le primaire et le correcteur ensemble, donc ça ne change rien pour le correcteur. Seule la position du secondaire par rapport au primaire change, en interceptant moins de rayons du primaire.

Donc seul le secondaire joue pour moi sur le calcul. Ou alors tu essaies de me dire autre chose ?

 

Après, je suis d'accord avec le message que tu passes: ça ne sert à rien de surdimensionner son secondaire pour maximise le champ de pleine lumière si derrière le correcteur de coma vignette beaucoup.

Merci pour le petit outil Vignetage.exe. Je vais regarder ça.

 

Le 17/01/2021 à 14:51, danielo a dit :

Ce tube possède une botte secrète par rapport aux autres : son porte-oculaire possède un diamètre intérieur  de 60mm  permettant l'utilisation d'un correcteur de Wynne specialement étudié pour lui, avec un diamètre plus grand que 2 pouces ce qui permet d'avoir une lentille d'entrée de 50mm (contre 43 à 45 mm pour les autres), donc une très bonne illumination sans pénalité de vitesse (grossissement 0.95X).

Merci pour le plan du Vixen. Où l'as tu récupéré ?Je n'ai rien vu sur la page officielle...

D'accord, bonne info, mais si le tube est optimisé pour ce correcteur, est-ce que cela veut dire qu'on est limité à ce correcteur, ou que si on essaye d'en mettre un autre, il ne fonctionnera pas dans de bonnes conditions ? Du coup, on peut légitimement se poser la question si le rendu avec ce correcteur spécifique donne vraiment de meilleurs résultats que les autres, au prix où il coûte...

Après, si le but est de profiter d'un correcteur plus gros pour avoir un champ corrigé plus large / moins vigneté et passer à du plein format, on peut aussi changer de PO et passer en 2.5" ou même 3" sur les autres tubes non ?

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 118
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

He be....

Bonjour à tous,   Voilà quelques temps que je suis en réflexion pour me constituer une config astrophoto sérieuse, en 200/800, qui me servirait également en visuel. Comme je commence à conve

Pour revenir sur le Vixen R200SS : Je possède ce tube depuis 5 ans et j'en suis très satisfait. Il faut apprendre à le régler comme tous les Newton à F4 (les vis du secondaire sont derrière le c

Posted Images

Bonjour,

 

Je viens de lire vos 4 pages de posts, c'est trèèès instructif. Je suis à un niveau débutant depuis longtemps avec un 114/900 bas de gamme. Et je me suis enfin permis d'acheter mieux: un newton 200/1000, sur une moture SW EQ5.  J'ai préféré le TS Photon au SW. Si vos commentaires à propos des miroirs primaires et surtout à propos des barillets sont transposables (miroirs à focale de 5 au lieu de 4), il semble que j'ai fait le bon choix non?

 

Question : la modification des butées est-elle importante pour une bonne observation en visuel? Pour moi, la photo, ce sera pour plus tard.

Link to post
Share on other sites
Le 19/01/2021 à 00:57, EspritDesEtoiles a dit :

Donc seul le secondaire joue pour moi sur le calcul. Ou alors tu essaies de me dire autre chose ?

 

Si le correcteur est le facteur limitant, il se peut que le secondaire ne joue pas dans le calcul c'est ce que je voulais dire. Donc le calcul de CPL pour la photo se fait avec le correcteur. Sinon on arrive à des conclusions erronnées (d'autant plus que le correcteur bouge souvent la position du plan focal).  Pour le visuel le CPL a moins d'importance.

Le 19/01/2021 à 00:57, EspritDesEtoiles a dit :

D'accord, bonne info, mais si le tube est optimisé pour ce correcteur, est-ce que cela veut dire qu'on est limité à ce correcteur, ou que si on essaye d'en mettre un autre, il ne fonctionnera pas dans de bonnes conditions ?

Non évidemment, du moment que le backfocus est bon on peut mettre n'importe quel correcteur comme sur tout autre tube. Sur ce tube on a 70mm au-dessus du PO donc on peut tout se permettre.

 

Le 19/01/2021 à 00:57, EspritDesEtoiles a dit :

Du coup, on peut légitimement se poser la question si le rendu avec ce correcteur spécifique donne vraiment de meilleurs résultats que les autres, au prix où il coûte...

 

On paie le correcteur plus large (le TS Wynne de 2.5" coûte 900 euros) et le Made in Japan (regarde le prix des Taka...)

 

Le 19/01/2021 à 00:57, EspritDesEtoiles a dit :

Après, si le but est de profiter d'un correcteur plus gros pour avoir un champ corrigé plus large / moins vigneté et passer à du plein format, on peut aussi changer de PO et passer en 2.5" ou même 3" sur les autres tubes non ?

 

Certes mais ce n'est pas gratuit....

 

 

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, DreamDavid a dit :

Je viens de lire vos 4 pages de posts, c'est trèèès instructif. Je suis à un niveau débutant depuis longtemps avec un 114/900 bas de gamme. Et je me suis enfin permis d'acheter mieux: un newton 200/1000, sur une moture SW EQ5.  J'ai préféré le TS Photon au SW. Si vos commentaires à propos des miroirs primaires et surtout à propos des barillets sont transposables (miroirs à focale de 5 au lieu de 4), il semble que j'ai fait le bon choix non?

 

Question : la modification des butées est-elle importante pour une bonne observation en visuel? Pour moi, la photo, ce sera pour plus tard.

 

Bonjour DreamDavid,

Félicitations pour ton nouvel instrument.

Je pense qu'il n'y a pas vraiment de mauvais choix parmi les modèles listés, qui sont pour la plupart largement utilisés, et dont les utilisateurs sont en général satisfaits. C'est surtout une question de compromis, principalement entre son budget et son niveau d'exigence vis à vis de son matériel.

 

Entre Photon et Skywatcher, le Photon a l'avantage du barillet GSO qui est incontestablement mieux que le SW et que tu pourras améliorer facilement, ne serait-ce qu'en remplaçant les points de touches par des patins en teflon à 40-50% du rayon. Pour les butées latérales, en 200mm, ça semble moins influant que les points de touche au dos du miroir.

 

Les optiques sont en BK7 GSO (si je ne me trompe pas, le primaire devrait être le GSHS200f5), c'est moins bon en dilatation thermique que le Pyrex du SW, mais tu as un ventilateur pour accélérer la mise en température. Les optiques sont triées par TS, donc ce devrait être correct. De plus, ton miroir devrait être en 25mm contre 20mm pour le SW (j'ai toujours pas trouvé confirmation sur ce point là).

 

Par contre, je pense que le PO du SW est bien au dessus de celui du Photon qui reste assez basique avec seulement 2kg de capacité de charge. Donc en photo, il faudra veiller à ne pas trop le charger. Mais tu pourras toujours changer de PO par la suite si besoin (ce qui est plus délicat avec un barillet).

 

Oui, les discussions sur le barillet sont tout à fait transposables entre F/4 et F/5, même si les simulations seraient à refaire pour avoir les valeurs exactes. Après, je pense que c'est toujours bon de te familiariser avec son instrument en l'état au début et de l'améliorer au fur et à mesure, pour en apprécier les gains.

 

Par contre, je pense que ta monture EQ5 sera un peu juste pour la photo, vs le poids du tube. Tu as pris un tube acier ou carbone ? En F/5 tu auras plus de porte à faux et de prise au vent. Donc il faudra veiller à ne pas trop surcharger le PO et à peaufiner l'équilibrage. On conseille plutôt une EQ6 en général, mais certains s'en sortent quand même...

Après, en F/5, c'est moins exigent en précision de collimation, donc tu devrais être moins impacté par les éventuelles flexions (Mais si tu peux nous faire un retour sur la tenue de la collimation à différentes orientations du tube...).

 

N'hésite pas à nous faire quelques retours sur les éléments constitutifs, et si tu en as la possibilité, de nous poster quelques photos (araignée, PO, ...), cela fera avancer le sujet 🙂

(Et si tu as la possibilité de confirmer l'épaisseur de 25mm du primaire...)

 

Bon ciel et profite bien de ton instrument !

 

Link to post
Share on other sites
Le 17/01/2021 à 14:51, danielo a dit :

Une position de plan focal optimisée pour le GPU ne l'est pas du tout pour le Paracorr (ou le Explore scientific ) qui rejettent le foyer en arrière et permettent donc d'utiliser un PO plutôt "low profile" et de diminuer significativement l’obstruction en rapprochant le plan focal du tube (au prix d'une augmentation du rapport F/D d'un facteur 1,15). Comme tu le vois ce n'est pas si simple et je te conseille d'utiliser le logiciel "Vignettage.exe" pour optimiser les éléments du tube en fonction du correcteur : position du foyer, hauteur du PO, diamètre du secondaire, etc... Pour une utilisation mixte visuel/photo j'ai tendance à penser que l'ES ou le Paracorr sont préférables car on peut diminuer beaucoup l'obstruction. En revanche en astrographe pur ce n'ai pas ce que je choisirais pour ne pas perdre en rapport f/d.

Je ne suis pas sûr de comprendre l'astuce avec les correcteurs qui rejettent le foyer vers l'extérieur (Paracorr et ES).

 

Si je comprends bien, l'idée est de choisir un tube avec un plan focal intrinsèquement plus court en sortie de PO, lui même éventuellement plus court, et de se servir du correcteur de coma pour repousser le plan focal vers l'extérieur ? Ceci dans le but d'avoir les rayons qui convergent plus proches du secondaire et donc de pouvoir réduire la taille de ce dernier ?

 

Mais dans ce cas, 2 remarques:

a) Cela ne peut être prévu que dès l'origine du tube (reculer le primaire), qui doit être prévu avec un secondaire de taille optimisée pour... ?

b) Mais dans ce cas, tu vas avoir un correcteur qui dépasse fortement dans le tube, ce qui risque de générer des interférences ?

 

TS propose sur ses gammes UNC (3 choix à l'achat) et ONTC (3 réglages) des positions de primaires différentes pour réaliser ce genre d'optimisation. On a vu plus haut également que Lacerta proposait un primaire réglable en hauteur sur sa nouvelle gamme également.

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, EspritDesEtoiles a dit :

Si je comprends bien, l'idée est de choisir un tube avec un plan focal intrinsèquement plus court en sortie de PO, lui même éventuellement plus court, et de se servir du correcteur de coma pour repousser le plan focal vers l'extérieur ? Ceci dans le but d'avoir les rayons qui convergent plus proches du secondaire et donc de pouvoir réduire la taille de ce dernier ?

 

Exactement oui (avec certains correcteurs c'est l'inverse, spécialement le correcteur-reducteur ASA x0.73 qui rapproche le foyer du tube). Le facteur multiplicatif de x1.15 en lui-même aide aussi évidemment à contenir le vignetage.

 

C'est pour cela que pour une utilisation mixte (CP/planétaire) j'aurais tendance à préférer l'ES ou le Paracorr car on peut réduire significativement l'obstruction de cette manière (même si on perd en vitesse avec le rapport f/d qui augmente  il est vrai). Si un rapport f/d court est la priorité alors il faut choisir un autre type de correcteur et augmenter l'obstruction en conséquence (suivant le CPL voulu).

 

Il y a 9 heures, EspritDesEtoiles a dit :

a) Cela ne peut être prévu que dès l'origine du tube (reculer le primaire), qui doit être prévu avec un secondaire de taille optimisée pour... ?

b) Mais dans ce cas, tu vas avoir un correcteur qui dépasse fortement dans le tube, ce qui risque de générer des interférences ?

 

C'est l'idée. Pour optimiser un astrographe newton il faut commencer par choisir le correcteur de coma et ajuster le reste en fonction. On positionne d'abord le correcteur de coma pour qu'il rentre à peine dans le tube.

 

Un exemple concret d'optimisation avec le Paracorr type II :

  1. Le correcteur fait 76mm de long. Si on laisse quelques mm à l'intérieur du tube (sans conséquence), disons qu'on positionne la lentille de sortie 70mm au-dessus du tube.
  2. Le backfocus du correcteur est de 56mm. Comme il recule le foyer de 47mm, il faut que le plan focal de l'instrument sans correcteur soit 70+56-47=79 mm au-dessus du tube.
  3. Si le tube a un diamètre extérieur de 235mm, cela fait un tirage (=distance secondaire-plan focal) de 79+235/2=196,5mm, ou de manière équivalente une distance primaire-secondaire de 800-196,5=603,5mm
  4. Une fois ces dimensions fixées, et uniquement après, tu détermines la taille de secondaire te donnant le champ de pleine lumière souhaité (en prenant en compte naturellement la présence du correcteur). Dans le cas présent, un secondaire de 70 mm de petit axe donne un CPL de 27,7mm, donc illuminant complètement un capteur APS-C.  À noter qu'à partir d'un certain point augmenter la taille du secondaire ne sert à rien car le facteur limitant devient le correcteur et/ou le porte-oculaire, ou éventuellement le tube lui-même.

 

para.jpg.f207c5443cd77f8f28b0fa7b7d97c16a.jpg

 

 

Si je veux garder une obstruction plus faible pour que le tube soit plus polyvalent (ou que mon capteur est plus petit), on peut voir par exemple qu'un secondaire de 60mm donne une illumination dans les coins d'un capteur APS-C de 90,2% (parfaitement acceptable) tout en diminuant l'obstruction à 30%. Tout est affaire de compromis.

 

 

 

Si tu prends un tube UNC ou ONTC, je crois que tu peux demander à TS exactement la position du plan focal et le diamètre de secondaire que tu souhaites.

 

Évidemment il ne faut prévoir un tout petit peu de marge ne serait-ce que pour prendre en compte la déviation possible de la focale du miroir par rapport à la valeur nominale. Ou sinon commander le tube une fois le miroir fini et mesuré.

 

 

Si tu prends un instrument du commerce sans modification possible, il faut juste vérifier que les valeurs ne s'éloignent pas trop de ce cas optimal .

 

 

Edited by danielo
  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites

Merci pour l'explication détaillée, c'est très clair 🙂

 

Sur l'UNC, tu as en effet un choix de 3 positions de point focal, à indiquer à l'achat:

  • Position standard: Foyer à 60mm (et non 65mm comme je l'avais indiqué plus haut) au dessus du PO, optimisée pour les correcteurs classiques (qui ne changent pas la position du foyer) et un usage mixte visuel / astrophoto. Diamètre du secondaire 74mm par défaut, donnant un CPL de 25mm.
  • Position optimisée pour le visuel: Foyer à 30mm au dessus du PO. Secondaire de 63mm conseillé par TS.
  • Position optimisée pour le correcteur/réducteur TS2KORR 0.73x (passage à F/2.9). CPL pour APS-C max, secondaire de 70mm.

C'est optimisé pour le PO V-Power de 2".

Après, vu les discussions que j'ai eu avec eux, il ne semble pas possible de demander d'autres positions pour l'UNC. On peut par contre demander une taille spécifique de secondaire.

 

Sur l'ONTC, tu as également des trous de fixations du barillet pour 3 positions sur le tube, ce qui permet de changer à loisir après coup. Par défaut les 3 positions sont:

  • Position standard: Foyer à 65mm au dessus du PO, optimisée comme l'UNC pour un usage mixte visuel astrophoto et les correcteurs classiques en 2".
  • Position optimisée pour le correcteur/réducteur ASA 2": Foyer à 90mm au dessus du tube pour un passage de F/4 à F/2.8.
  • Position optimisée le visuel: Foyer à 35mm au dessus du PO. Secondaire de 58mm conseillé.

Les positions par défaut calculées pour le PO V-Power de 2", mais il semble possible de les customizer en fonction de ses besoins.

 

L'avantage avec l'ONTC, c'est que ça laisse la latitude de changer de correcteur par la suite, pour peu que l'on ait une taille de secondaire moyenne pas trop optimisée dès le début.

 

Avec l'UNC, si l'on part sur une configuration pour un correcteur spécifique, on est bloqué avec ce correcteur par la suite. Par exemple, si on veut adapter sa focale en fonction des objets, ou que l'on est pas totalement satisfait de son correcteur, on se retrouve coincé...
 

Et pour les autres, ce n'est de toute façon pas configurable, donc on est a priori sur des config pour usage mixte avec des correcteurs classiques. Ce qui a l'avantage de rester très flexible, mais sans être vraiment optimisé pour un usage particulier.

 

Mais c'est vrai que cette possibilité d'optimisation est un avantage certain que n'ont pas les solutions d'entrée de gamme. Après, je pense que ça reste réservé à des utilisateurs avertis qui savent exactement ce qu'ils veulent, et qui dédient leur instrument à un usage précis.

 

Link to post
Share on other sites

Bon TS est en train de me faire devenir chèvre.

 

Ils ont mis à jour récemment la page de l'UNC 8" F/4 (UNC2008), et certaines informations ont changé, en plus d'être incohérentes entre elles:

  • Distance de focus en version standard, initialement mentionnée à 65mm en sortie de PO, maintenant à 60mm (et dans l'onglet technical data, c'est toujours à 65mm)...
  • Hauteur du PO, qui maintenant est indiquée à 50mm depuis le bord du tube dans la description. Mais pourtant toujours mentionnée à 75mm en haut de page. Et sur la spec du PO V-Power (UNCN2), c'est bien 60mm de hauteur + hauteur de la base de 6mm à 16.5mm en fonction du rayon de courbure du tube...

 

Je suis en train de démêler tout ça avec eux...

 

Link to post
Share on other sites
Le 21/01/2021 à 15:34, EspritDesEtoiles a dit :

(...) je pense que ta monture EQ5 sera un peu juste pour la photo, vs le poids du tube. Tu as pris un tube acier ou carbone ? En F/5 tu auras plus de porte à faux et de prise au vent. Donc il faudra veiller à ne pas trop surcharger le PO et à peaufiner l'équilibrage. On conseille plutôt une EQ6 en général, mais certains s'en sortent quand même...

Après, en F/5, c'est moins exigent en précision de collimation, donc tu devrais être moins impacté par les éventuelles flexions (Mais si tu peux nous faire un retour sur la tenue de la collimation à différentes orientations du tube...).

 

N'hésite pas à nous faire quelques retours sur les éléments constitutifs, et si tu en as la possibilité, de nous poster quelques photos (araignée, PO, ...), cela fera avancer le sujet 🙂

(Et si tu as la possibilité de confirmer l'épaisseur de 25mm du primaire...)

 

Bon ciel et profite bien de ton instrument !

 

Bonjour,

 

Ouf j'ai retrouvé la discussion ! Merci pour votre réponse.

L'épaisseur du miroir est bien de 25mm.

Le tube est en acier pour cause de budget limité. D'où la monture EQ5 un peu light et sans moteur d'ailleurs. Je complèterai petit à petit.

A la faveur d'une éclaircie, j'ai effectué une première observation en visant la lune. Quel plaisir par rapport à mon 114/900 ! 

Même si, je le reconnais, le tube 200/100 est un peu lourd pour la monture EQ5: ça tremble un petit peu..

Et je dois encore comprendre correctement le fonctionnement de la mise au point à friction, peaufiner la collimation.. Ca va aller!

Voici quelques photos, il est classe en noir et bordeaux, non? :)

 

Bon ciel à vous

 

 

 

20210124_214326.jpg

20210124_215412.jpg

20210125_165138.jpg

20210125_165219.jpg

20210125_165252.jpg

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to post
Share on other sites

Merci DreamDavid pour les photos. 🙂

Cela confirme bien ce que l'on avait supposé plus haut: barillet GSO comme l'UNC et miroir de 25mm (le doute subsistait).

Il a effectivement fière allure avec sa livrée noire-rouge bordeaux.

 

Bon par contre, comme tu l'as constaté l'EQ5 tremble déjà un peu en visuel. Mais c'est en photo qu'elle risque d'être vraiment à la peine, surtout avec tous les accessoires en plus sur le tube 😉

Puisque tu n'as pas encore investi dans les moteurs, peut-être que passer à une monture supérieure serait une bonne option à considérer lorsque tu compteras commencer la photo.

 

En attendant, profites bien en visuel 🙂

Link to post
Share on other sites

Je viens d'avoir quelques infos de TS à propos des miroirs:


Sur l'UNC, le secondaire est en Pyrex. Et si besoin de remplacer le secondaire, le support monté en standard est le TSFSH60

(lien) : Diamètre de 60mm avec un offset de base de 2.3mm.

Par contre attention, en ce moment, ils ont des difficultés d'approvisionnement sur le télescope, en particulier sur le primaire quartz. Et du coup, ils proposent un BK7 à la place: GSHS200f4 (le même que le photon). Donc si vous avez l'intention de l'acheter, bien vérifier avec eux quel miroir ils vous montent.

Sinon, il faudra être patient (138j de délai annoncés). De plus, le télescope est passé à 1445€ ! (+350€).

 

Sur l'ONTC, le primaire est en Pyrex: Logiquement ref TSHS200f4 (lien). Et je suppose que le secondaire l'est aussi comme l'UNC.

L'ONTC vient également de passer à 1655€ (+165€) (prix de base sans focuser).

 

Bon, j'espère que ces augmentations de prix ne sont pas définitives...  😐

 

Edited by EspritDesEtoiles
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, EspritDesEtoiles a dit :

Sur l'UNC, le secondaire est en Pyrex. Et si besoin de remplacer le secondaire, le support monté en standard est le TSFSH60

 

Ce support de secondaire me laisse assez dubitatif. Je ne vois pas comment bien faire la collimation sans pouvoir ajuster le secondaire en rotation ?  (pour les derniers réglages à l'autocollimateur je n'utilise que la vis de collimation qui fait face au porte-oculaire et la rotation autour de l'axe du tube)

 

Je m'interroge aussi sur le collage du secondaire directement sur le support en métal, avec une couche adhésive assez mince d'après leurs photos, source potentielle d'astigmatisme lorsque la température baisse.

 

 

 

 

 

Edited by danielo
Link to post
Share on other sites

Oui, c'est une spécificité des UNC et ONTC. je dois dire que ça m'avais aussi interpellé au début. j'avais donc fait quelques recherches à ce sujet, et il semble que ce ne soit pas gênant d'après certains utilisateurs, étant donné que l'araignée et le PO semblent bien alignées sur les tubes.

Après il y a toujours l'astuce d'intercaler une rondelle de métal si besoin, comme certains font pour éviter que les vis n'usinent le support.

Mais au moins sur ce dernier point, le métal semble suffisamment rigide sur ce support pour ne pas avoir le problème, contrairement au SW par exemple.

 

On en parle un peu sur ce fil:

 

Cela dit, à la réflexion, je pense que si l'alignement est bon de base, c'est mieux. Ça supprime un degré de liberté. Comme un déréglage de la rotation peut se compenser en jouant sur les 3 vis, ça évite de tout dérégler avec une collimation dans les choux sur une fausse manip de rotation.

Après, je n'ai pas eu l'occasion d'en avoir un entre les mains, mais je pense qu'il doit y avoir tout de même un léger jeu entre les vis et leur emplacement dans le porte secondaire, qui devrait permettre de compenser un éventuel petit désalignement du PO avec l'araignée. Peut être que les utilisateurs pourront confirmer...

 

Pour l'épaisseur de la couche de colle sur le miroir, quelle photo te fait dire ça ?

Par exemple ici, on voit bien un jour entre le support le miroir. Ca m'a l'air pas trop mal fait non ?

 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, EspritDesEtoiles a dit :

Cela dit, à la réflexion, je pense que si l'alignement est bon de base, c'est mieux. Ça supprime un degré de liberté. Comme un déréglage de la rotation peut se compenser en jouant sur les 3 vis, ça évite de tout dérégler avec une collimation dans les choux sur une fausse manip de rotation.

 

Le problème est que le degré de liberté qui est gelé est justement un des deux qu'on voudrait conserver pour le réglage précis de collimation : rotation du secondaire autour de l'axe optique et réglage de la vis faisant face au porte-oculaire pour ajuster l'inclinaison du faisceau renvoyé par le secondaire.

 

Les autres degrés de liberté ne me servent qu'au centrage du champ de pleine lumière et au réglage grossier de la collimation.

 

On peut comme tu dis essayer de compenser l'absence du réglage en rotation en jouant sur le "roulis" du secondaire (les 2 autres vis de réglage) mais du coup les différents degrés de liberté ne sont plus indépendants, ce qui n'est pas des plus pratiques, et le miroir peut se retrouver de traviole..

 

En jouant uniquement sur la rotation du secondaire et  sur la vis face au PO, la collimation fine à l'autocollimateur est triviale : on aligne tous les reflets de la pastille centrale sur un même axe par rotation du secondaire, puis on les fait fusionner en jouant sur l'inclinaison.

 

 

 

IMG_20201216_141638(1).jpg.fb7e1f2690534fb421192aba13a57938.jpg

 

 

 

Autre chose, sur l'araignée Tecnosky que j'avais achetée pour mon tube, le ressort de compression, comme sur les araignées TS, est situé entre l'araignée et le porte secondaire, et donc ne sert pas à grand chose car ne garantit pas le contact entre les vis de collimation et le porte-secondaire. En plus, ce qui est absurde, le réglage en hauteur du secondaire va changer la tension du ressort et donc l’élasticité des réglages.

 

J'ai préféré déplacer le ressort au-dessus de l'araignée, par-dessus une rondelle sphérique. Comme ça le ressort va plaquer les vis de collimation sur le porte-secondaire, et je peux ajuster la tension indépendamment de la hauteur du secondaire en tournant plus ou moins la vis centrale. Quelques euros de quincaillerie bien investis.

 

 

 

il y a une heure, EspritDesEtoiles a dit :

Par exemple ici, on voit bien un jour entre le support le miroir. Ca m'a l'air pas trop mal fait non ?

 

Le support en alu va se dilater beaucoup plus que le verre, et le collage me semble sur toute la surface. Donc non ce n'est pas très bien fait. Il faudrait, si on garde ce type de support en métal, 3 plots de colle assez épais (2mm) avec une colle assez élastique (type aquarium).

 

Sur le mien j'ai choisi un porte-secondaire Sud-Dobson en carbone, que j'attends pour la semaine prochaine. Ce n'est pas très cher (70€ pour le mien, dimensions sur mesure) et je n'y vois que des avantages :

  • le carbone a un coefficient de dilatation proche du verre donc moins de problème de tensions
  • le carbone est plus isolant thermiquement que l'alu donc retarde l'appartition de buée
  • le mouvement en rotation du secondaire est possible
  • les vis de collimation s'appuient sur une rondelle en inox, qui va résister à l'usure mieux qu'une surface en alu.

À mon avis, si tu prends finalement un UNC ou un ONTC, c'est un upgrade à considérer sérieusement (surtout à ce prix).

 

 

 

 

Je ne cherche pas à dénigrer les tubes proposés par TS, mais expliquer ce qui, de mon point de vue, constitue leurs défauts de construction (barillet, support secondaire,...) et m'a incité à partir sur une conception plus personnalisée. J'aurais évidemment gagné beaucoup de temps à acheter un tube tout fait.

 

 

Edited by danielo
Link to post
Share on other sites

D'accord, je vois ta méthode. je dois dire que j'utilise rarement le degré de liberté en rotation étant donné que je le trouve assez délicat à régler, mon but est de le fixer une bonne fois pour toute (tout comme la hauteur du secondaire d'ailleurs) et de ne retoucher que les 3 vis si besoin.

Mais il est vrai que je ne suis pas encore passé à l'auto-collimateur. J'y songe fortement pour le prochain tube 🙂

 

En effet, le ressort de compression est en général entre l'araignée et le porte secondaire, ça sert juste à éviter que le secondaire ne bouge pas trop si on dessert les 3 vis à la fois... Bon l'efficacité est en effet discutable j'avoue.

 

Mais je la trouve intéressante ton astuce de mettre le ressort de l’autre côté.

Par contre le centrage du secondaire vis à vis de l'araignée se fait classiquement via l'arrière de la tête vis centrale, légèrement conique, ce qui réalise la liaison rotule entre le secondaire et l'araignée. Les 3 vis servent à la fois de serrage et verrouillage.

 

En mettant le ressort de l'autre côté, la tête de vis appuie sur le ressort, donc c'est le ressort qui joue le rôle de rotule. Les vis ne servent qu'au réglage, à la fois de la hauteur et inclinaison du secondaire, il n'y a pas de verrouillage, vu que tout repose sur le ressort.

Je comprends l'idée, ça facilite le réglage en minimisant les vis à manipuler, ça reprend la même philosophie que ton barillet. Mais par contre du coup, ça doit être quand même moins stable ?

 

Ah oui le porte secondaire en carbone à 70€, ça à l'air de valoir le coup. Si tu as un retour à nous faire quand tu l'auras, je suis preneur... 🙂

Je mets le lien http://www.sud-dobson.fr/accessoires.html si ça en intéresse d'autres.

Par contre, le collage du secondaire, c'est quand même quelque chose que je laisserais faire à des gens qui ont l'habitude.

 

A savoir que Mirro-Sphere le fait si besoin (pour ses miroirs bien sûr). Donc en cas de changement de secondaire pour du Mirro-sphere, ça pourrait être le bon moment pour passer au porte secondaire carbone.

 

Pour celui de TS, le jour que je voyais sur la photo me laissait justement penser qu'ils avaient mis 3 points de colle. Mais il faudrait vérifier.

 

Il n'y a pas de souci, le but du fil est bien d'étudier les tubes dans les moindres détails  🙂

 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
Le 31/01/2021 à 19:00, EspritDesEtoiles a dit :

A savoir que Mirro-Sphere le fait si besoin (pour ses miroirs bien sûr). Donc en cas de changement de secondaire pour du Mirro-sphere, ça pourrait être le bon moment pour passer au porte secondaire carbone.

Il faut aussi préciser que Franck Grière ne repolit pas les secondaires, donc pour le passage à Mirro-Sphere, c'est nécessairement un remplacement.

Donc je pense que si l'on envisage d'upgrader ses optiques avec du Mirro-Sphere, le changement de secondaire est certainement le bon moment pour optimiser la taille du secondaire en fonction de son usage et en profiter pour changer le support d'origine pour du carbone, pour tirer pleinement parti de la qualité du nouveau secondaire.

 

Puisque l'on parle support de secondaire, un détail me turlupine en ce qui concerne l'araignée.

Sur le Photon, TS se targue de proposer une araignée aux branches fines de 0.5mm, pour réduire les aigrettes:

"A 0.5 mm thin stainless steel spider provides stability. Astrophotographers will envy you for the delicate and sharp spikes around bright stars."

Mais plus on monte en gamme, plus les branches de l'araignée sont épaisses, sans doute pour la rigidité:

  • Photon -> 0.5mm
  • UNC -> 1mm
  • ONTC -> 2mm

C'est un peu contradictoire. Du coup, la question que je me pose, est: est-ce que l'épaisseur joue tant que ça sur les aigrettes ?

Ou alors, c'est la rigidité de l'araignée qui est un peu limite sur le photon, qui justifie l'augmentation de l'épaisseur sur les gammes au dessus...

 

Link to post
Share on other sites
Le 09/02/2021 à 22:50, EspritDesEtoiles a dit :

C'est un peu contradictoire. Du coup, la question que je me pose, est: est-ce que l'épaisseur joue tant que ça sur les aigrettes ?

 

branches plus fines = aigrettes plus fines mais plus longues. Ça peut dépendre aussi du matériau (je te laisse rechercher la littérature abondante sur le sujet). L'araignée GSO du Photon est clairement trop juste, surtout avec un gros miroir secondaire.

Sur la mienne j'ai 1,5mm de carbone.

 

 

Ciel dégagé ce soir, c'est le moment de faire une première image 🙂

 

 

astrogr.thumb.jpg.bca41fa8ae0c303cc70b02a4e2dee023.jpg

 

 

Edited by danielo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, EspritDesEtoiles a dit :

Alors, qu'est ce que ça a donné cette première session avec ce nouveau barillet ?

 

La photo en elle-même sans intérêt (ciel brumeux) mais techniquement le barillet est validé, il tient parfaitement la collimation  (vérifiée le lendemain à l'autocollimateur). Je pense que je n'aurai pas à y toucher souvent.

 

Je voulais profiter du grand froid pour vérifier que le réglage du jeu latéral dans le barillet était  bon

 

R0011005.jpg

 

 

J'avais laissé 0,1mm de jeu sur l'une des 3 vis de pression à bille pour tenir compte de la dilatation différentielle, cela semble suffisant car je n'ai pas noté de contrainte sur le miroir  malgré les températures bien négatives (-8/-9 je crois), tout en restant suffisamment faible pour ne pas perturber la collimation lors du passage du méridien.  Donc je n'y touche plus !

 

 

 

 

 

Edited by danielo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Il est beau ce barillet. On doit difficilement pouvoir faire plus costaud. Par contre ça doit aussi peser son poids.

C'est vrai que de l'avoir designé en étoile permet de laisser l'air circuler pour la mise en température du miroir.

Par curiosité, tu les as fait en quelle matière les 3 patins blancs ?

J'aime bien aussi l'anneau de bafflage au dessus du miroir qui contribue aussi à la rigidité.

 

Il y a 22 heures, danielo a dit :

Je voulais profiter du grand froid pour vérifier que le réglage du jeu latéral dans le barillet était  bon

Pour ça, il y a aussi la méthode de mettre le barillet avec son miroir au congel dans un sachet hermétique et de regarder si le miroir bouge toujours après 😉

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, EspritDesEtoiles a dit :

Il est beau ce barillet. On doit difficilement pouvoir faire plus costaud. Par contre ça doit aussi peser son poids.

 

Merci. Environ   600g tout compris avec la visserie ça reste raisonnable. Si on veut de la stabilité il faut mettre ce qu'il faut 😉

 

Il y a 3 heures, EspritDesEtoiles a dit :

Par curiosité, tu les as fait en quelle matière les 3 patins blancs ?

 

Cylindres en Teflon encastrés, c'est une véritable patinoire  🙂

 

Il y a 3 heures, EspritDesEtoiles a dit :

Pour ça, il y a aussi la méthode de mettre le barillet avec son miroir au congel dans un sachet hermétique et de regarder si le miroir bouge toujours après 😉

 

Et tu le fais comment le star test dans le congélo ? 😄

 

Link to post
Share on other sites

Ah oui, 600g, finalement c'est raisonnable.

 

Haha, c'est complémentaire du star test en effet. Mais si le miroir tourne toujours sans forcer dans le barillet à -18°C, c'est qu'il n'est pas contraint, donc normalement pas de problème. Plus qu'à confirmer avec un star test après. Mais -18°C en extérieur, c'est un peu plus difficile à avoir par nos contrées. 😃

 

Alors, si c'est pas trop indiscret bien sûr, il faut compter à peu près combien pour un tel barillet ?

Link to post
Share on other sites
Le 11/02/2021 à 00:08, danielo a dit :

Ciel dégagé ce soir, c'est le moment de faire une première image 🙂

Une petite question me vient.

N'as tu pas eu de problème avec la queue d’aronde Losmandy sur la tête de ta monture ?

Des utilisateurs avaient eu des soucis pour avec leur AZ-EQ6. Les vis étaient un peu trop courtes il me semble, et du coup la mâchoire avait tendance à fléchir. Certains ont du changer la platine de serrage...

Pas de souci de ce côté là ?

Link to post
Share on other sites
Le 14/02/2021 à 21:25, EspritDesEtoiles a dit :

Alors, si c'est pas trop indiscret bien sûr, il faut compter à peu près combien pour un tel barillet ?

 

plus ou moins comme celui de l'ONTC...  mais je préfère le mien 😉

 

Il y a 2 heures, EspritDesEtoiles a dit :

N'as tu pas eu de problème avec la queue d’aronde Losmandy sur la tête de ta monture ?

 

J'ai changé les vis moletées d'origine par des vis plus longues, on verra à l'usage si c'est suffisant ou s'il faut changer la tête de monture.

Edited by danielo
Link to post
Share on other sites

 

Il y a 22 heures, danielo a dit :

J'ai changé les vis moletées d'origine par des vis plus longues, on verra à l'usage si c'est suffisant ou s'il faut changer la tête de monture.

Ah d'accord merci.

 

Il y a 22 heures, danielo a dit :

plus ou moins comme celui de l'ONTC...  mais je préfère le mien 😉

Ca je veux bien le comprendre. C'est toujours un plaisir d'optimiser son matériel. 🙂

D'autant qu'il est bien optimisé aux petits oignons...👌

 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

J'ai reçu le support de secondaire carbone  de Sud Dobson,  bien conçu et fait sur mesure :

 

R0011225.jpg.9d61d902b52842a6cae0c4c7faf75e56.jpg

 

Ne reste plus que le collage ce soir et le projet sera terminé 🙂

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Ca a l'air simple mais efficace comme support de secondaire.

La surface de collage du secondaire est en carbone ou en bois ?

Avec la grosse rondelle en acier, ça doit tourner tout seul pour ta méthode de réglage de collimation.

 

Bon courage pour le collage. Je dois dire que c'est quelque chose que je ne me risquerais pas à faire moi-même. Si le collage est mal fait, c'est le primaire qui en fait les frais... 😄

Ca doit aussi être un peu délicat pour bien aligner et positionner le miroir avec le support avec précision, gérer l'excentricité, ...

Peut-être un jour si je me lance dans la réalisation de mon Dobson...

 

Link to post
Share on other sites
Le 04/03/2021 à 12:41, EspritDesEtoiles a dit :

La surface de collage du secondaire est en carbone ou en bois ?

 

Non le bois c'est uniquement pour l'âme tout l'extérieur est en carbone. La face qui reçoit le miroir est par contre laissée mate j'imagine pour une meilleure accroche de la colle.

 

Le 04/03/2021 à 12:41, EspritDesEtoiles a dit :

Bon courage pour le collage. Je dois dire que c'est quelque chose que je ne me risquerais pas à faire moi-même. Si le collage est mal fait, c'est le primaire qui en fait les frais... 😄

Ca doit aussi être un peu délicat pour bien aligner et positionner le miroir avec le support avec précision, gérer l'excentricité, ...

Peut-être un jour si je me lance dans la réalisation de mon Dobson...

 

Ce n'est pas bien difficile en suivant les conseils que tu peux trouver ici. La colle à aquarium est conçue pour résister à de conditions autrement plus sévères que porter un miroir de 200 grammes.... Pour le positionnement avec l'offset il faut juste bien préparer l'opération rien de bien sorcier.

 

R0011231.jpg.2669abbee6081fe3144c61b27e24a38d.jpg

 

J'ai laissé sécher 3 jours dans la cave à 12 degrés, et je viens de finir le montage sur le tube :

 

araig.thumb.jpg.7e82d811843ca79e4922e2207efc3333.jpg

 

 

Première lumière ce soir ! Impatient de voir ce que va donner ce tube après les quelques mois de conception  😉

 

 

 

 

 

Edited by danielo
  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.