Jump to content

c'est peut-être un détail pour vous...


Recommended Posts

mais pour moi ça veut dire beaucoup 🙂

 

Bonjour à tous,

 

Me lance enfin dans l'astro-photo! je sais: je devrais pas. 

Alors voilà ma première tentative. J'ai choisi facile pour commencer question signal, pointage et mise au point. Un peu moins question traitement, si on ne veut pas cramer le coeur: M42.

 

spacer.png

 

 

conditions de prise de vue:

ciel de campagne un peu pollué.

lune 20%

spot de jardin du voisin allumé toute la nuit pour la seule nuit potable depuis deux mois, grrrh!

transparence bonne, turbu correcte sans plus 

Lunette Orion 80ED F600mm sans correcteur

APN EOS 550D à ISO800 non défiltré + filtre visuel CLS

EQ6 non guidée+ mise en station qui date de 15 ans pour du visuel en poste fixe.

12x120s de pose

35 darks, pas de flat ni offset

 

C'est pas l'image du siècle bien sûr mais suis agréablement surpris pour une première.

Le but était de savoir ce que je pouvais tirer de mon mon site et mon matériel pour voir comment m'équiper et dans quel ordre, car le budget n'est pas illimité.

 

1) Pollution lumineuse: est-ce que la PL de mon observatoire m'oblige à faire du SHO avec caméra monochrome?

A la vue du résultat, j'ai tendance à dire qu'avec un filtre CLS, je peux me simplifier la vie en restant sur un capteur couleur.

 

2) Auto-guidage nécessaire?

sans correction PEC et à 2min de pose à cette focale,  je trouve les étoiles assez rondes. Donc je dirais pas indispensable dans un premier temps.

 

3) Correcteur ou réducteur correcteur?

Les étoiles s'allongent clairement en bord d'image. Si je reste sur un capteur  APS-C, il me faut un correcteur mais je ne le prendrais pas nécessairement réducteur. Je trouve le champ donné par la focale de 600mm et cette taille de capteur suffisant. Si je réduis la focale, il y a beaucoup d'objets de mon goût qui vont se retrouver rikiki.

Par contre si je passe sur une camera type ASI533MC qui me tente, je prendrai certainement un correcteur réducteur pour regagner un peu de champ.

 

4) Passer direct à la caméra ou acheter un APN défiltré d'occase?

 

suis surpris en bien par la quantité de rouge récolté par cet APN non défiltré. Un défiltré +IR cut serait-il vraiment sensiblement mieux?

Après moult calculs de résolution et de champ pour mes deux instruments (C9 et 80ED) suis bien tenté par l'ASI533MC qui semble bien mieux côté ampglow que la 294MC. Une 2600 est clairement hors budget. Vu la limitation causée par le bruit de l'APN lors de ce premier traitement, avec une température hivernale entre 0 et -5°C, j'ose pas imaginer ce que ça va donner en été! Du coup je me dis que le premier investissement à faire est sans doute celui de la caméra et une caméra refroidie sinon ça ne m'apportera pas grand chose par rapport à l'APN. Il me semble qu'elle permettra de faire des images bien meilleures et suffisamment rapides pour se passer d'auto-guidage dans un premier temps. Ceci-dit ne peut-on pas guider avec un APN en mode vidéo?

 

Visuel assisté ou astrophoto?

j'ai voulu me frotter, pour voir, aux absconses procédures de traitement d'images sous Siril: j'ai pas été déçu du voyage! Mais finalement le jeu m'a plu.

J'ai trouvé sympa de voir les bruts apparaître à l'écran au lieu de regarder à l'oculaire et aussi sympa d'aller au chaud pendant que les photos se prennent toutes seules, surtout pour les darks!  Du coup, je ferai bien les deux et là encore le passage à la caméra me semble la priorité.

Question budget si j'achète une caméra à 1000 boules, je ne change pas de monture et je ne passe pas à l'autoguidage. Du moins pas la même année.

 

Changement de monture?

Mon EQ6 vibre très facilement sur l'axe AD malgré un resserrage poussé des jeux de la VSF et de ses roulements. L'axe DEC ne vibre pas. Du coup, elle ne supporte facilement que la lulu.  Pour le C9, il ne faudra aucune brise. Les essais avec C9 et 80ED en parallèle ne sont pas concluants même en visuel bien qu'on reste à la charge théorique de la bête:18kg.

Mais passer à une Losmandy G11 d'occase ou une iOptron CEM70 (dans mon budget) changerait-il vraiment ce problème?

Par ailleurs elle a un goto d'une imprécision crasse environ +/-2 à 3°. Etant à la base un dobsoneux, le pointage à la main ne me semble pas rédhibitoire. Du moins sur les objet lumineux. Pour le ciel très profond, ça sera sans doute pas le même jeu...

 

Mes étoiles brillantes ont toutes un rond rouge au centre. Pourquoi?

défaut de mise au point? chromatisme de la lulu? erreur de traitement?

Pour limiter ça, j'ai dû faire le retrait du bruit vert avant la photométrie alors que l'inverse semble préconisé selon les tutos post traitement que j'ai lu.

Du coup elle a une couleur  rouille plutôt que rosée...mais c'est pas vilain non plus.

 

Une brute ci-dessous pour voir d'où l'on part.

 

Votre retour d'expérience est bienvenu pour m'aider dans mes investissements futurs!

 

 

spacer.png

 

Il faisait de l'astro-photo debout...

 

 

 

 

 

 

 

 

Edited by spica2000
  • J'aime 4
Link to post
Share on other sites

On ne voit pas ta photo 😉

Tu pourras nous en dire plus ?

Télescope, appareil photo ou caméra ?

Conditions de prise de vue, logiciel de traitement...

Bref on veut tout savoir 😋

Link to post
Share on other sites

Très bien pour une première expérience en Astro-photo.

 

J’ai aussi débuté l’astro-photo avec un APN
Mes premiers investissements ont été :

1/ le filtre anti-pollution (tu l’as déjà) pour pouvoir allonger le temps de pose sur les objets plus ténus (pour info j’ai un ciel Bortle 4 : un filtre CLS-CCD ou UHC marche bien)

2/ le correcteur / réducteur : pour corriger les défauts optique et gagner en champ et luminosité

3/ une petite lunette associé à une petite caméra pour l’auto guidage et poser jusqu’à 5 min avec une mise en station pas toujours super nickel (peut être que chez toi en poste fixe, si ta monture est de bonne qualité, juste une correction de PEC peut suffire)

 

Le défiltrage (+refiltrage pour s’affranchir d’un filtre IR-cut) n’est venu que plus tard car il y a plein de cibles qui n’en a pas besoin (la plupart des galaxies, les Pleïades, les amas globulaires, etc...) pour imaginer les nébuleuses ayant beaucoup de Ha...

 

Ensuite, pour bien gérer le bruit, 2 points clés : cumuler les poses et faire des darks dans la foulée de tes prises de vues pour avoir une température de capteur le plus proche possible entre les darks et les lights...

Clairement sur ta version d’Orion présentée ici tu aurais pu largement tripler le nombre de poses et y ajouter une douzaine avec un temps plus court (15 à 30s) pour obtenir des détails dans le cœur.

 

Amuse toi bien avec la découverte joyeuse de l’astro-photo... 

Et encore bravo pour cette première image car si je compare avec mes premières c’est cent fois mieux.

 

Edited by Titophe
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, spica2000 a dit :

Mon EQ6 vibre très facilement sur l'axe AD malgré un resserrage poussé des jeux de la VSF et de ses roulements. L'axe DEC ne vibre pas. Du coup, elle ne supporte facilement que la lulu.

Bonjour,

Votre monture vibre lorsque l'axe AD est en service mais pas avec l'axe DEC. Il s'agit pourtant de la même monture. Hum !

 

Le mécanicien a dans ce cas tendance a soupçonner une situation de résonance mécanique, les fameuses fréquences propres. Vos savez, comme il y a 20 ans sur les voitures à une certaine valeur du ralenti, toute la voiture tremblait. Vous avez quelque part sur votre monture une situation de charge dont la fréquence propre pourrait correspondre à la fréquence de rotation de votre moteur d'entrainement ou une de ses (sous) harmoniques. Automatiquement le tout se met à vibrer. Vous aurez beau serrez les pièces vous n'y changerez rien. De plus vous allez durcir le fonctionnement donc charger inutilement le moteur et accroitre la consommation et les erreurs périodiques.

Recherchez la source et corriger la situation est un travail de patience, si c'est bien cela la source de vos tracas. Ce qui m'incite à aller dans cette direction est qu'avec la lunette, ça serait moindre comme constat.

 

Afin de valider cette piste, vous pouvez commencer  par observer le fonctionnement de votre monture sans rien dessus. Si ça vibre toujours, la suggestion des fréquences propres est à oublier. Sinon si à vide ça ne vibre pas, il faut charger progressivement en simulant le plus possible la réalité comme le poids des composants et leur répartition.

 

J'ai fait il y a longtemps cette recherche pour un ami, j'utilisais des bouteilles d'eau réparties sur axe de bois et les remplissait progressivement. Je suis effectivement tombé sur une situation où tout se mettait à vibrer.

Un poids de 800 g placé au CG a résolu le problème, sa monture pouvait le supporter.

 

Ney

 

Ajout :

A la réflexion, une autre piste possible, mais seul vous, vous pouvez la valider. Votre monture est en surcharge et/ou le centre de gravité est trop éloigné de l'axe de rotation AD. Dans ce cas le moteur "broute" et fait vibrer l'ensemble.

Edited by 22Ney44
Link to post
Share on other sites

merci pour vos conseils.

Vais commencer par un masque de Bahtinov et un correcteur/réducteur.

Pour les vibrations il est bien possible qu'elles viennent d'un phénomène de résonnance et/ou d'un axe des contre-poids trop long et trop fin sur l'eq6. Vais essayer d'équilibrer avec plus de poids mais plus proche de la monture. Et passer aussi le C9 sur queue d'aronde Losmandy. La queue vixen est sans doute un poil trop étroite pour bien tenir le C9.

 

Bon ciel (une rareté en ce moment).

Edited by spica2000
Link to post
Share on other sites

Pour les vibrations, je dois préciser qu'elles ne sont décelables qu'à l'oculaire. Outre le fait que l'EQ6 est plus chargée avec le C9 que la 80ED, il est surtout normal d'y être beaucoup plus sensible à 2350mm de focale qu'à 600mm.

Les vibrations dont je parle se produisent avec le vent. Je les analyse sans vent et lors de l'arrêt d'un mouvement avec les moteurs. Quand le moteur d'axe DEC s'arrête, l'arrêt est net même à vitesse 5. Sur L'AD ca vibre pendant quelques secondes dès la vitesse 3.

Je trouve que ça augure mal des possibilités de faire de la photo s'il y a le moindre petit souffle de vent...

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonsoir, bel essai, sur certaines de tes question tu peux peut être  comparé M42 avec celles que je viens de poster j'ai aussi 120s de poses mais un peu plus de shoot.

J'ai un aplannisseur de champs qui semble porter ses fruits (les pleiades ont été prises sans, dans les coins on voit que c'est l'horreur ça semble bien me corriger les coins)

Par contre ma 120/600 étant une grosse achromat je compose du filtre jaune avec du Oiii + H alpha, les puristes vont me lyncher 😔 soyez compatissant merci.

Les prises sont faites avec un canon 1000D d'occase que j'ai défiltré, iso 800 aussi pour les prises.

 

Bon ciel.....sous la pluie en ce moment.

Link to post
Share on other sites
Le 23/01/2021 à 08:05, spica2000 a dit :

 

12x120s de pose : c'est vraiment pas beaucoup

 pas de flat ni offset : c'est pas bien

1) Pollution lumineuse: est-ce que la PL de mon observatoire m'oblige à faire du SHO avec caméra monochrome?

Ca dépend de ce que tu veux faire, mais ton site n'a pas l'air catastrophique. Si tu veux faire des cibles Sharpless, faudra bien une monochrome et des filtres SHO

A la vue du résultat, j'ai tendance à dire qu'avec un filtre CLS, je peux me simplifier la vie en restant sur un capteur couleur.

Ca dépend de ce que tu veux faire. Pas sûr qu'un capteur couleur te simplifie la vie (sauf pour la prise de vue) et l'apport d'un filtre CLS n'est pas si évident que ça

2) Auto-guidage nécessaire?

sans correction PEC et à 2min de pose à cette focale,  je trouve les étoiles assez rondes. Donc je dirais pas indispensable dans un premier temps.

sauf si tu veux faire du SHO ou des cibles plus difficiles. Des poses de 2 minutes correctes sans guidage, c'est pas mal et ça permet d'explorer pas mal de cibles mais c'est pas si compliqué que ça de guider et c'est un grand pas en avant.....

4) Passer direct à la caméra ou acheter un APN défiltré d'occase?

Toujours pareil : ca dépend de ce que tu veux faire. Avec un APN, tu seras quand même vite limité et tu perdras beaucoup de temps à refaire les darks et les flats chaque soir.

Changement de monture?

Mais passer à une Losmandy G11 d'occase ou une iOptron CEM70 (dans mon budget) changerait-il vraiment ce problème?

Par ailleurs elle a un goto d'une imprécision crasse environ +/-2 à 3°. Etant à la base un dobsoneux, le pointage à la main ne me semble pas rédhibitoire. Du moins sur les objet lumineux. Pour le ciel très profond, ça sera sans doute pas le même jeu...

Une G11 c'est très bien (c'est ce que j'ai avec mon C11) mais c'est très lourd et pas nécessaire pour ta lunette.

Un mauvais goto, c'est pas gênant : soit tu te synchronises sur une étoile brillante voisine, soit tu prends un soft d'astrométrie

Mes étoiles brillantes ont toutes un rond rouge au centre. Pourquoi?

défaut de mise au point? chromatisme de la lulu? erreur de traitement? 

Je dirai la faute au traitement.

et bon courage pour la suite, c'est un très bon début

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.