Jump to content

Choix d'un premier téléscope


alastyn
 Share

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Alhajoth a dit :

Les Omegon

FUYEZ LA GAMME « BASIC » DE OMEGON 

la conseillère francophone me l’avait marquée noir sur Blanc lors d’une réponse 

elle c’était même permise de me répondre :

le 150/750 omegon basic VS le 150/750 SW

c’est comme comparer une 2cv et une

Ferrari ! 
 

mais trop tard, j’avais déjà reçu ce télescope

il possède un miroir sphérique 


il n’y a qu’à faible grossissement qu’il était exploitable. 
 

a part ça, les Dobson Prodob sont très bons 

et plutôt bien équipé. 
 

:) 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, staffy a dit :

Quelles sont ces boutiques (les Kepler GSO étant au dessus de ton budget fixé à  400 €) ? 

 

 

Je souhaiterais avoir une réponse quant à ces boutiques visitées.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, staffy a dit :

 

Je souhaiterais avoir une réponse quant à ces boutiques visitées.

Bonsoir,

Pour un 200, toutes... (la clé des étoiles, Astroshop, unterliden,
Maison de l'astronomie...).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, jeap a dit :

J'ai un doute ;)

t pourtant ce que je lis ici :

" planétaire on travaille à des F/D élevés de 20 à 40 environ, avec des temps de pose très court, de quelques dizaines de millisecondes. (... )     En ciel profond, c'est le contraire, on travaille à des F/D entre 2 et 10 avec des temps de poses de plusieurs minutes, voir plusieurs dizaines de minutes".

 

Mais à relire l'article astrosurf, c'est moi s catégorique et c'est surtout la notion de champ qui est abordée non ? L'argumentaire cité ne tient peut être que pour la photo et pas pour le visuel  ?

 

Je ne vous cache pas que, n'y connaissant pas grand chose, j'ai beaucoup lu en 3/4j et je commence à me faire des noeuds au cerveau 😂 Et j'ai pas encore posé mes questions sur d'autres notions (coma, obstruction...), je les réserve pour plus tard lorsque je commencerai à maîtriser un minimum.

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, alastyn a dit :

L'argumentaire cité ne tient peut être que pour la photo et pas pour le visuel  ?

En gros : oui. On peut détailler les raisons techniques à cela mais c'est pas forcément le propos de cette discut, j'ai peur qu'on te perdes encore plus si on rentre là dedans car y'a beaucoup de choses à en dire. Retiens une fois que le rapport f/d  n'est le gage de rien du tout si la qualité de fabrication optique et mécanique n'est pas présente. Et elle n'est pas présente sur les 150/1400.

 

il y a 28 minutes, alastyn a dit :

Et j'ai pas encore posé mes questions sur d'autres notions (coma, obstruction...), je les réserve pour plus tard lorsque je commencerai à maîtriser un minimum.

Là tu peux y aller tout de suite. Plus ta ta question est précise plus les réponses le seront aussi. 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Opto & G6K a dit :

J'ai trouvé ça sur le net:

parabo.jpegparabo2.jpeg

C'est tout de suite plus clair avec un p'tit schéma!!!

Bon ben tu peux tout de suite mettre ce schéma à la poubelle, il ne rime à rien du tout. Si t'es taquin tu peux demander son auteur par quel miracle les rayons de lumière peuvent sortir parallèle du secondaire et où se situe le foyer dans ce bazar... Celui qui a fait ces dessins était peut être de bonne volonté - je n'en doute pas une seconde - mais objectivement ils sont faux. 

 

Une bonne représentation ressemblerai à l'image ci dessous. Le secondaire n'est pas dessiné mais si tu le rajoutes ça ferai juste obliquer les faisceau de lumière. Ce qui est intéressant à constater sur cette vue théorique c'est l'étalement des foyers en fonction de leurs points d'origine sur le primaire sphérique : le foyer n'est pas unique. Car on n'oublie pas que le but d'un télescope c'est de concentrer la lumière collectée en un seul point. Le schéma est très exagéré avec un f/d extrêmement faible, en vrai sur un télescope l'effet est moindre mais suffit à rendre impossible une parfaite mise au point. A noter que c'est d'autant plus marqué que le f/d est bas (car les angles sont plus importants) et/ou que le diametre est élevé (car la résolution est supérieure) et/ou que le grossissement est élevé (on y voit mieux tous les défauts). Sur un 114/900 par exemple on s'en fiche que le miroir soit sphérique ça ne change rien du tout alors que sur un 150/750 c'est tout de suite dramatique. 

Votre avis - Support débutants - Webastro

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir

A un moment faut bien se lancer...  Donc voilà, mes choix se profilent.

 

J hésite entre trois modèles. Tous en Dobson.

- le sw 203/1200 (à fait ses preuves en terme de fiabilité mais date de dispo incertaine et prix élevé)

- le orion xt8 (à priori d'excellente facture, au taquet niveau prix, dispo théoriquement très bientôt)

- le Perl 203/1200 (dispo dans un mois, bon rapport qualité prix et c'est français (la marque tout du moins 😁)).

 

De mon point de vue de novice, ils se valent à peu près. Mais comme j'ai vu que niveau qualité des miroirs ou matériaux il faut savoir lire entre les lignes et se détacher des présentations des vendeurs, vous en pensez quoi objectivement ?

 

Link to comment
Share on other sites

   Salut !

 

Il y a 6 heures, alastyn a dit :

vous en pensez quoi objectivement ?

 

 

Je pense que les 3 sortent de la même usine , les petites différences sont éventuellement au niveau des accessoires (oculaires fournis , chercheur , ... ) sinon , c'est du pareil au même

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, alastyn a dit :

De mon point de vue de novice, ils se valent à peu près. Mais comme j'ai vu que niveau qualité des miroirs ou matériaux il faut savoir lire entre les lignes et se détacher des présentations des vendeurs, vous en pensez quoi objectivement ?

 

 

3 instruments tout à fait corrects qui, en matière de "qualité des miroirs ou matériaux", sont de même niveau et disposent tous les 3 de miroirs primaires paraboliques . 

 

Le Skywatcher et le Perl sont totalement identiques (excepté les bandes "décoratives" du Perl) et sortent tous les 2 de chez Synta (R.P de Chine).

Médas, précedemment importateur France des instruments Skywatcher, a été remplacé dans cette fonction par Optique Unterlinden et a commandé chez Synta quelques séries de matériels dont les dobsons  "dumbbel" 200 et 250 mm sous son  "enseigne"  Perl.

 

L'Orion XT 8 est également fabriqué chez Synta sous cahier de charge établi par Orion (USA) et présente quelques (petites) différences par rapport aux Skywatcher et Perl.

 

Les fiches des caractéristiques de ces 3  instruments en 200/1200 :  

- Skywatcher Télescope Dobson Sky-Watcher 203mm f/6 (telescopes-et-accessoires.fr)

- Perl Telescope Dobson DUMBBELL 203 mm (medas-instruments.com)

-Orion Telescope Dobson Orion SkyQuest XT8 Classic ou en France Télescope Dobson Orion SkyQuest XT8 Classic (astronome.fr)

Link to comment
Share on other sites

Le 27/03/2021 à 01:46, alastyn a dit :

Donc pour mon cas je vise plus du ciel profond que du planétaire, donc préférer un téléscope plutot court (de ce que j'ai lu, un f/ 5 à 8). Mais en fait y a tellement de paramètres que vaut mieux rester dans les classiques à mon niveau...

 

Ah, je crois qu'il va falloir que tu relises tout depuis le début... ;)

 

Il n'y pas tellement de paramètres optiques. Il n'y en a que deux : le diamètre, la qualité optique. Les instruments bon marché de chez Orion, Skywatcher et compagnie ont une qualité optique identique, donc il n'y a qu'un : le diamètre.

 

Il y a aussi les paramètres pratiques, qui dépendent de chacun : budget, type de monture, poids du matériel, etc.

 

La focale ne sert à pas à choisir un télescope, mais à choisir les oculaires. (Si on cherche un télescope compact, on pourra choisir un Schmidt-Cassegrain, qui a une focale relativement longue. Mais ce n'est pas la focale qui est le critère, c'est la compacité. D'ailleurs les Newton les plus compacts ont au contraire une focale relativement courte.)

 

Le 27/03/2021 à 10:49, alastyn a dit :

Dans mon cas je vais m'orienter sur un tube polyvalent, f/d 7 à 10, qui permettra du planétaire comme du ciel profond. Spontanément, j'aurais tendence à rester sur un rapport plutôt court car à vrai dire, le planétaire ne me branche pas vraiment à ce stade.

 

Ah, je crois qu'il va falloir que tu relises tout depuis le début... ;)

 

La capacité à observer le ciel profond ne dépend pas du F/D. Elle ne dépend que de deux paramètres : le diamètre, la qualité optique. Les instruments bon marché de chez Orion, Skywatcher et compagnie ont une qualité optique identique, donc il n'y a qu'un : le diamètre.

 

Il y a aussi les paramètres pratiques, qui dépendent de chacun : budget, type de monture, poids du matériel, etc.

 

Le F/D ne sert à pas à choisir le type d'objets observés, mais à choisir les oculaires. (Si on cherche un télescope compact, on pourra choisir un Schmidt-Cassegrain, qui a un F/D long. Mais ce n'est pas le F/D qui est le critère, c'est la compacité. D'ailleurs les Newton les plus compacts ont au contraire un F/D court.)

 

(Désolé si je me répète, mais je crois que c'est le seul moyen pour que ça rentre... :) )

 

Le 25/03/2021 à 17:47, alastyn a dit :

A noter que ma femme m'annonce qu'elle n'exclu pas de prendre des photos avec si l'appareil le permet (elle est passionnée de photo, moi d'astro...). Ça peut à nouveau changer la donne...

 

Dis-lui que ça va obliger à sérieusement augmenter le budget. Ça peut à nouveau changer la donne (de son côté)...

 

(Oups, je n'avais pas vu que j'étais encore sur la première page, du coup ma réponse arrive un peu en retard...)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, popov a dit :

Bon ben tu peux tout de suite mettre ce schéma à la poubelle, il ne rime à rien du tout. Si t'es taquin tu peux demander son auteur par quel miracle les rayons de lumière peuvent sortir parallèle du secondaire et où se situe le foyer dans ce bazar... Celui qui a fait ces dessins était peut être de bonne volonté - je n'en doute pas une seconde - mais objectivement ils sont faux. 

 

Une bonne représentation ressemblerai à l'image ci dessous. Le secondaire n'est pas dessiné mais si tu le rajoutes ça ferai juste obliquer les faisceau de lumière. Ce qui est intéressant à constater sur cette vue théorique c'est l'étalement des foyers en fonction de leurs points d'origine sur le primaire sphérique : le foyer n'est pas unique. Car on n'oublie pas que le but d'un télescope c'est de concentrer la lumière collectée en un seul point. Le schéma est très exagéré avec un f/d extrêmement faible, en vrai sur un télescope l'effet est moindre mais suffit à rendre impossible une parfaite mise au point. A noter que c'est d'autant plus marqué que le f/d est bas (car les angles sont plus importants) et/ou que le diametre est élevé (car la résolution est supérieure) et/ou que le grossissement est élevé (on y voit mieux tous les défauts). Sur un 114/900 par exemple on s'en fiche que le miroir soit sphérique ça ne change rien du tout alors que sur un 150/750 c'est tout de suite dramatique. 

Votre avis - Support débutants - Webastro

Encore merci popov pour ces explications. Je ne suis pas rentré dans les détails physiques et optiques de ces différentes sortes de miroirs. J'ai bien assez a faire pour tenter d'assimiler des choses plus élémentaires. J'avais également vu les schémas que tu as joint, mais ils n'avaient pas retenu mon attention, car je n'avais pas perçu la différence de rayons de courbures entre eux. Ceux que j'avais joint (même si irréalistes) me permettait de percevoir cette différence fondamentale de rayon de courbure, entre un miroir sphérique et un miroir parabolique. Maintenant que j'ai saisie cette différence,  je la perçoit effectivement sur tes schémas, qui prennent tout leur sens.

 

@+...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

je viens vous demander conseil pour le choix de mon premier télescope et j’hésite entre ces modèles:

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/refracteur-apochromatique-ts-optics-ap-61-274-edph-ii-ota/p,63320

 

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/refracteur-apochromatique-opt-radian-ap-61-275-raptor-ota/p,68993

 

Je voudrais faire de l’astrophotographie du ciel profond et je ne compte pas faire du planétaire 

Mon budget est de 2000€ avec le télescope ou la lunette et la monture 

J’ai un Canon EOS 1100d avec tout les adaptateurs qu’il faut.

J’habite en ville mais mon ciel me semble pas beaucoup pollué, et dans mon idée je voudrais quelque chose de compacte efficace et pas trop lourd pour le transporter facilement.

Si vous avez d’autres modèles mieux je suis preneur car je ne me connais pas trop en traitement du verre 

Je sais pas si mon message manque d’informations 

En vous remerciant de votre réponse 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour ! Ici c'est le sujet d'Alastyn. Tu dois ouvrir ta propre discussion, sinon on ne va plus s'y retrouver : on ne saura plus qui répond à qui, on va confondre vos deux besoins, etc.

 

(Donc, vous autres, ne répondez pas à Elenfire ici ! De l'ordre, de la discipline ! ;) )

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.