Jump to content

[2ème série] Space X Prototypes SN15 et plus du Starship


Recommended Posts

Le Fil intial des prototypes de Starship arrivant au bout du premier cycle de développements avec la destruction du SN 11, je propose de continuer sur ce nouveau Fil le début de la seconde série de prototypes.

Cela commencera avec les étapes de fin d'assemblage du SN  15 qui inaugure ce nouveau cycle.

Ce prototype SN 15 doit intégrer de nombreuses améliorations.

Lui et les prototypes suivants devraient atteindre des altitudes plus hautes que les 10/12  km ..... et peut-être même viser la mise en orbite (optimisme de rigueur 🤩)

 

Ne pas hésiter à re-poster ici, si vous avez déjà posté sur le Fil précédent des infos sur SN 15

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites

SN15 est désormais assemblé et devrait rejoindre la zone de lancement dans les prochains jours.

 

Les déboires des derniers prototypes semblent catastrophiques mais il n'y a même pas un an, on se demandait si les réservoirs en inox seraient un jour capables de résister à la pression... 😉

Un premier 'saut de puce' semblait encore bien loin... Les avancées sur si peu de temps sont tout simplement extraordinaires.

 

Comme certains l'ont fait remarquer sur WA, toutes ces explosions de fusées doivent être incroyablement coûteuses. Mais est-ce le cas?

 

Le site Teslarati publie un détail révélateur dans un article récent: https://www.teslarati.com/spacex-starship-launch-pad-custom-storage-tanks/

En résumé: SpaceX construit les réservoirs pour le stockage de gaz comprimé au sol avec des éléments identiques à ceux des vaisseaux Starship. Ce type de réservoir est pourtant courant sur le marché, et très peu coûteux. 

La seule raison pour laquelle SpaceX les fabriquerait lui-même est que c'est encore meilleur marché que d'en acheter dans le commerce.

Cela signifie que les vaisseaux Starship, en grande partie similaires, doivent être incroyablement bon marchés à fabriquer.

 

Starship-Boca-Chica-040521-NASASpaceflig

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Effectivement un grand nombre de progrès.

Maintenant vont commencer les essais avec la seconde série de prototypes qui ont "bénéficié" d'améliorations. Il faudra cependant attendre le vol du SN 15 pour savoir si les "points durs" rencontrés lors des vols précédents (phase finale, belly flop, poussée réduite contrôlée des raptor, atterrissage) ont été identifiés et les solutions définitives trouvées.

Comme l'objectif de ce vol sera d'abord de viser une altitude supérieure aux 10 km ..... on verra  si la phase d'ascencion fonctionne* de façon nominale, et c'est seulement lors de la redescente que seront testés la résistance à l'échauffement par le freinage atmosphérique, puis la fameuse phase finale.

* je ne sais pas si les objectifs ont été annoncés ? 20 km ? 50 km ? plus ?

 

Je me demande (simple supputation de ma part) , si il se produisait une grosse anomalie** lors de la phase finale, il ne serait pas envisagé/décidé pour la suite de poursuivre les objectifs de vol en haute altitude, et d'accepter la perte éventuelle à l'atterrissage (donc reporter à plus tard l'objectif de résoudre , ce qui en fin de compte, est lié à l'objectif de récupération***).

** je précise que c'est une hypothèse et pas un souhait

*** essentiel dans la stratégie de Space X, mais secondaire pour l'objectif principal (car on est dans une phase de prototypes)

Accepter une éventuelle perte de prototype, pour continuer à progresser vers cet objectif principal (qui reste la mise en orbite lorsque le SuperHeavy sera opérationnel) ne serait finalement pas une perte majeure/insupportable .... vu ce qui est annoncé sur leur prix (pas négligeable ... mais finalement secondaire).

 

Pour ce qui concerne la construction des réservoirs d'ergols pour la ferme, on peut aussi supposer que la technique de fabrication à la chaÎne étant maintenant au point ..... fabriquer des rings et les assembler devient une capacité totalement maîtrisée et à des coûts planchers.

Edited by montmein69_2
Link to post
Share on other sites

SN15 est sorti.

 

Il semble être équipé de jets de contrôle différents au sommet de l'ogive. Peut-être des jets 'chauds' au lieu des jets 'froids' utilisés jusqu'ici pour les tests? 

SpaceX avait déjà dit que les 'RCS' à gaz froid étaient une solution temporaire utilisée uniquement pendant les tests pour gagner du temps.

Ou alors ce sont simplement des points d'ancrage pour le hisser à l'assemblage. Qui sait?

 

https://twitter.com/BocaChicaGal/status/1380172626870603780/photo/1

EydbryAWUAQo0Yl?format=jpg&name=large

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

le  vol du SN15 à remplit ses objectifs,

la précision de l’atterrissage  devra être amélioré,

dommage qu'avec cette météo le flip ne soit pas visible,

mais le contact au sol est tellement délicat, signe que la seconde version des raptors à fait de gros progrès.

sn 15 à attérit

21.jpg.761b7f2372977f578e3568de86011430.jpg

 

courte vidéo du vol:

 

https://www.instagram.com/p/COg4c-InpqZ/?utm_source=ig_web_copy_link

https://www.instagram.com/p/COgg0E5DqEJ/?utm_source=ig_web_copy_link

https://www.instagram.com/p/COghIOOjqOV/?utm_source=ig_web_copy_link

https://www.instagram.com/p/COgiJE8DM0r/?utm_source=ig_web_copy_link

https://www.instagram.com/p/COgl7bSjhob/?utm_source=ig_web_copy_link

 

 

Link to post
Share on other sites

Du coup, la fréquence des essais peut s'accélérer. Re-conditionner un StarShip prend probablement moins de temps que d'en fabriquer à chaque fois un nouveau... 🙂

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Il va sans doute y avoir un examen minutieux du SN 15, et peut-être quelques "remises en forme" (du matériel ou du logiciel de pilotage) avant de le relancer, ce second vol serait une nouvelle première pour Space X.

Du coup .... on peut se poser la question :

  • second vol du SN 15 d'abord : on garde les même objectifs ou on tente même d'aller plus haut
     
  • vol du SN 16 .... tout de suite ..... en allant titiller la hauteur de Karman ?
     
Edited by montmein69_2
Link to post
Share on other sites

Ils devront bosser à la précision de l'atterrissage. Il s'en est fallu de peu qu'il rate la dalle.

Pour un retour 'dans les bras' de la tour de lancement, il faudra que Starship soit précis à quelques mètres près. Ce n'est visiblement pas encore le cas.

 

Même en retombant d'une altitude de 100km (ligne de Karman), StarShip n'atteindrait que ±1km/sec. Le vrai test sera une rentrée à vitesse (horizontale) orbitale.

 

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 08/05/2021 à 21:30, OrionRider a dit :

I

Même en retombant d'une altitude de 100km (ligne de Karman), StarShip n'atteindrait que ±1km/sec. Le vrai test sera une rentrée à vitesse (horizontale) orbitale.

 

Ils avancent par incréments dans les difficultés.

S'assurer que la descente d'une altitude de 100 km peut-être gérée, avec un ralentissement mettant le revêtement de tuiles à plus de contraintes, pour permettre ensuite la remise à la verticale et un atterrissage maîtrisé me parait une de ces étapes.

Atteindre l'orbite n'est AMHA pas possible pour le Starship sans utiliser un booster SuperHeavy*. Donc le test de la rentrée à la première vitesse cosmique sera un objectif plus lointain (mais certes indispensable)

* ce qui suppose de réaliser les tests le concernant : monter à son altitude maximale (probablement avec une charge fictive) et effectuer son retour et son atterrissage contrôlé. Cela fait un sacré travail préalable à réaliser.

 

Edited by montmein69_2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 08/05/2021 à 21:30, OrionRider a dit :

Ils devront bosser à la précision de l'atterrissage. Il s'en est fallu de peu qu'il rate la dalle.

Pour un retour 'dans les bras' de la tour de lancement, il faudra que Starship soit précis à quelques mètres près. Ce n'est visiblement pas encore le cas.

 

Effectivement c'était limite  .... et un petit coup de vent a fait riper : si un des pieds s'était retrouvé en dehors .... la bascule aurait pu se produire 😲

2023844338_Atterrissageavecdcalage_2.jpg.b3dc2c584a5834547f2885c5ec37f8dc.jpg

 

1622688614_Atterrissageavecdcalage_3.jpg.7a9c30605d7e6db89e7e57785191c9e2.jpg

 

Concernant la capture par les bras sur la tour de lancement ..... cela ne sera (mais c'est un avis personnel) nécessaire que lorsque le Starship sera lancé, juché sur le SuperHeavy. Enlever les pieds pourra (?) faciliter la jonction entre les deux étages et préserver la zone où se déclenchera la séparation. On n'y est pas encore.

Pour la version Moon Starship HLS lorsque la NASA en aura besoin, par contre, il faudra des pieds pour se poser sur la Lune. Probablement un autre système que celui actuel avec une base de sustentation plus large vu l'état du sol.

Peut-être proche de cette vue d'artiste ?

 

452522190_Atterrissagelunairepiedslarges.jpg.dbeb4faea8f63629e782ec81d0b50ddf.jpg

Edited by montmein69_2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.