Jump to content

Soleil en H alpha


PhFL
 Share

Recommended Posts

Posted (edited)

Jusque là je me contentai d'observer le soleil en lumière blanche (un film Astrolab devant une lunette de 100mm), et c'est ce que je ferai demain pour observer l'éclipse. J'ai voulu essayer l'observation en H alpha, j'ai donc acquis une petite lunette Lunt 50mm...Un peu déçu ! On voit un rond rouge orangé (oculaire 12,5 mm soit 28x), et il faut s'accrocher pour y déceler quelques détails...A la circonférence, on remarque (ou devine plutôt) quelques protubérances,  à l'intérieur du disque peut-être ai-je entraperçu une ou deux zones plus blanches, et remarquer que la surface ne paraissait pas à priori uniforme...

Bref, c'est minuscule et je ne suis pas sûr qu'en grossissant j'en verrai beaucoup plus.

Conclusion : Soit je n'ai rien compris au fonctionnement de cette lunette, (Mise au point hélicoïdal, puis action sur le réglage de la pression...). Soit plus vraisemblablement, c'est tout un apprentissage de la vision qui me reste à faire...Mais une chose sûre,  je suis loin de l'effet Waou...

Edited by PhFL
  • Snif, c'est trop triste 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai eu une lunt LS35 il y a quelques années, et je me souvient avoir fais de magnifiques observations de protubérances et de filaments sur le soleil (avec effet waou ;)), que se soit sur le disque, ou à la surface. Comme tu l'as décris, le soleil apparait rouge au début, puis orangé au fil du temps. Les protubérances/filaments apparaissaient bien nettes des le début de l'observation. Le réglage du filtre était à l'avant, c'était différent (et apparemment un peu plus qualitatif) des lunt d'aujourd'hui. En le tournant, soit les protubérances apparaissent et les tâches solaires étaient quasi invisibles, soit l'inverse. Par contre je ne garde pas un souvenir extraordinaire concernant l'observation des tâches, qui étaient bien plus belles et détaillées dans l'hélioscope de herschel. 

En principe, le réglage fonctionne de la même manière, malgré son changement de place et de conception. D'autant plus que tu as 50mm, et non 35. La qualité du ciel vaut également pour le soleil, si il y a un léger voile, ça peut vite gâcher l'observation, mais pas du tout besoin de grossir comme un malade au contaire. Perso, j'utilisais un delos 17.4mm, un nagler 13mm (celui que j'utilisais le plus souvent), et rarement un APM 10mm.

A mon avis tu devrais préserver c'est certain :) 

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
Il y a 7 heures, PhFL a dit :

Jusque là je me contentai d'observer le soleil en lumière blanche (un film Astrolab devant une lunette de 100mm), et c'est ce que je ferai demain pour observer l'éclipse. J'ai voulu essayer l'observation en H alpha, j'ai donc acquis une petite lunette Lunt 50mm...Un peu déçu ! On voit un rond rouge orangé (oculaire 12,5 mm soit 28x), et il faut s'accrocher pour y déceler quelques détails...A la circonférence, on remarque (ou devine plutôt) quelques protubérances,  à l'intérieur du disque peut-être ai-je entraperçu une ou deux zones plus blanches, et remarquer que la surface ne paraissait pas à priori uniforme...

Bref, c'est minuscule et je ne suis pas sûr qu'en grossissant j'en verrai beaucoup plus.

Conclusion : Soit je n'ai rien compris au fonctionnement de cette lunette, (Mise au point hélicoïdal, puis action sur le réglage de la pression...). Soit plus vraisemblablement, c'est tout un apprentissage de la vision qui me reste à faire...Mais une chose sûre,  je suis loin de l'effet Waou...

Et bonsoir,

Reposer la question dans matériel avec le tag soleil.On peut avoir des réponses dans A quoi ressemble le soleil en ce moment.Ce topic a commencé en 2009😎Et faire des recherches "observer le soleil avec une Lunt 50".De plus l'activité solaire est moyenne en ce moment et aussi il faut apprendre à observer le soleil en H Alpha et maitriser le tuner pour avoir une image optimale.Un oculaire entre 6 et 8 mm est à essayer.https://www.google.com/search?client=firefox-b-d&q=observer+le+soleil+avec+une+Lunt+50

Voir la vidéo en deuxième lien(je n'ai pas regardé) et un peu plus bas les liens Webastro.

 

Jean Louis

Edited by Jean Louis
Link to comment
Share on other sites

Salut ! 

Y'a des fois où y'a simplement quasi rien à voir... Combien d'observations as tu faites ? Quelles conditions de ciel ? (par exemple un ciel voilé est très pénalisant pour les protu, la turbu au sol peut etre très impactante de jour, ...). Et as tu bien compris le fonctionnement du tuner ?

Link to comment
Share on other sites

le soleil passe par des phases de minimum d'activité et de maximum, sur un cycle de 11 ans environ.

Actuellement, on quitte le minimum, des taches commencent à revenir, des protubérances aussi, mais pas encore visible tout le temps et tous les jours.

Avec le pressure tuner, bien penser à le dépshitter en début et serrer la molette jusqu'à ce que les détails apparaissent et se stabilisent.

Il faut jouer aussi sur la position du soleil dans le champ de l'oculaire, pour uniformiser au mieux la zone halpha.

Bref, c'est faussement simple, et implique d'avoir des trucs à observer.

ça va venir! Et paradoxalement, pour les détails sur le disque lui même, souvent un peu trop brillant, des fins passages nuageux aident à la vision.

Link to comment
Share on other sites

Allez,ce matin Lunt 60 sur VIXEN GP,et pour commencer oculaire ES 14 82°.Plusieurs protus autour du limbe,un filament immédiatement visible.Cette Lunt a été commandée en "pre order "chez feu Galiléo en avril 2008,livrée en novembre de la même année.Elle porte le numéro 160.Pas de pressure tuner, sorti plus tard.Et comme dit Seb ,bien régler le pressure tuner,tout doucement pour avoir une vision optimale.

Je corrige:le numéro de série est 2008150.

Je viens de mettre l'ES 11.

 

Jean Louis

Edited by Jean Louis
Link to comment
Share on other sites

Hello, Jean-Louis,

 

Exact. J'ai la Lunt60 BF 1200 et pressure tuner et les images sont bluffantes, ce matin. L'oculaire est un radian 10mm qui me donne de très bons résultats avec cette lunette.

Il faut toujours, notamment lorsque la lunette n'a pas été récemment utilisée, dégager délicatement et complètement le pressure tuner jusqu'à entendre un léger " plop" - non, je ne blague pas même si je suis coutumier du fait :)-.

Puis le revisser doucement et comme tu le dis, la vision est saisissante même avec un diamètre de 60mm.

 

Le nombre de protubérances est impressionnant. J'y retourne !

Link to comment
Share on other sites

Salut,

alors déjà, pour observer le Soleil, il faut donner à ses yeux un maximum de contraste, donc commence par recouvrir ta tête et la sortie de la lunette avec un voile opaque comme ceci :

image.png.b9256ec2cba667fb3ac4515f003ac278.png

 

Ça c'est la base d'une bonne observation solaire. Et puis être à l'aise pour observer aussi, donc assis.

 

Ensuite, avoir le soleil en entier c'est bien, mais il ne faut pas hésiter à monter en grossissement aussi si tu veux admirer les détails.

Et comme l'ont dit les copains, maîtriser le réglage de l'étalon c'est ce qui va conditionner justement le wahou ou le bof :D

 

Voici ce que tu pourras observer quand le Soleil remontera vers son maximum dans quelques années (maximum prévu autour de 2024-2025) : tu peux cliquer dessus pour la voir en détails :)

image.thumb.png.27c6bf26e0469bb3059657b97fd5ef11.png

 

Ca c'est une image qui date du dernier maximum en 2013.

Sur cette image on a à peu près tout ce qu'il est possible de voir sur le Soleil à savoir :

- des grosses protus stagnantes sur le limbe à 7 heures

- des boucles magnétiques très rares à 3 heures

- des protus en suspension à 4 heures  et 8 heures

- les spicules sur tout le limbe (les petits cils qu'on voit sur le bord du Soleil en grossissant beaucoup)

- des taches solaires un peu partout sur la surface

- des flares (zones brillantes) avec une durée de vie très courte (moins d'une heure) dont on peut voir parfois l'évolution quasiment à l'oeil

- et enfin des filaments un peu partout sur la surface (qui sont en fait des protus vues de dessus)

 

Voilà ce à quoi tu peux t'attendre dans quelques années :)

 

En parlant de boucles magnétiques, voici ce que j'avais enregistré le jour où j'ai fait l'image ci-dessus :

 

Ces boucles je ne les ai vues qu'une seule fois en plus de 20 ans d'observation du Soleil ! Et je dois dire que j'ai encore ces images dans la tête...

 

 

  • J'aime 1
  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to comment
Share on other sites

Salut à tous,dont Vivlepic et Colmic🙂Deux expériences différentes mais complémentaires,Colmic étant un vieux routier du solaire 👍 Faites une recherche avec les mots clés Colmic et solaire pour ceux que ça intéresse.

 

Jean Louis

Link to comment
Share on other sites

Merci à tous, c’est bien ce que je pensais il y’a une courbe d’apprentissage et je n’en suis qu’au tout début ! 
Bon ce matin, je l’ai tout de même utilisé pour une petite photo souvenir à main levée avec un iPhone. 

BC6897A6-5974-4FDE-97A1-81CEE846FC03.jpeg

Link to comment
Share on other sites

Notre étoile semble rouge de honte que tu l'aies ainsi surprise, ainsi écornée, au débotté. ;):)

Dans peu de temps, tu maîtriseras, tu verras.

 

Clear sky.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.