Jump to content

Trop de lumière après l'obscurité, mauvais pour les yeux ?


Pingouin 57
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Désolé d'avance je ne savais pas ou mettre ce sujet, quand je fini une soirée astro, je par me coucher en allumant à fond toute les lumière, car je ne partirais plus observer alors plus besoin de s'habituer à la vision nocturne et plus pratique pour ranger le matériel. Mais au fond, est ce mauvais à long terme de passer de noir absolu à lumière totale pour les yeux ? Conséquences, impact ? 

Merci

Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, Pingouin 57 a dit :

e par me coucher en allumant à fond toute les lumière, car je ne partirais plus observer alors plus besoin de s'habituer à la vision nocturne et plus pratique pour ranger le matériel. Mais au fond, est ce mauvais à long terme de passer de noir absolu à lumière totale pour les yeux ? Conséquences, impact ? 

bof  si tu es jeune çà n'a pas une grande importance, la pupille s'adapte trés vite...je préfère quant à moi rallumer doucement, souvent c'est à la lampe rouge que je range le matériel.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Pingouin 57 a dit :

quand je fini une soirée astro, je par me coucher en allumant à fond toute les lumière

 

Pourquoi t'infliger ça ??? 😕

Même quand je rentre de mon jardin, j'allume la plus petite lumière de mon salon, comme pour prolonger encore un peu cette soirée de bonheur dans l'obscurité..

 

Il y a 13 heures, Pingouin 57 a dit :

est ce mauvais à long terme de passer de noir absolu à lumière totale pour les yeux ? Conséquences, impact ? 

 

mais pour répondre ; à part une gène de quelques fractions de secondes le temps que tes pupille se referment, je ne crois pas qu'il y aie des conséquences plus graves...

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas trop préserver ses sens... mais pourquoi s'infliger un truc inutilement désagréable ? et si le but est de s'endormir ensuite, c'est plus facile si on ne s'est pas infligé une lumière vive qui risque de perturber l'horloge interne.

Link to comment
Share on other sites

Quand je dis que j'allume a fond toutes les lumière, c'est seulement celle de ma pièce évidemment, et c'est à fond par rapport à l'obscurité qui l'a précède, je ne peux pas régler la puissance non plus.

Autant pour moi je me suis mal exprimer.

Et merci pour vos réponses.

Link to comment
Share on other sites

C'est vrai que tout propos devient stupide quand on en passe à la caricature 😉

 

Ce n'est pas tant une question de danger pour la vue que de perturbation du sommeil par la sérotonine. Quand le soleil est responsable de l'éblouissement il est rare que l'on ait ensuite à devoir s'endormir, nous sommes des animaux diurnes... 

 

Link to comment
Share on other sites

Salut Gastair,

 

La question était relative au danger pour les yeux...

 

Pour la qualité du sommeil trois observations :

- si on fait primer la santé avant tout on ne passe pas ses nuits dehors mais on se couche de bonne heure. On a tous conscience que l'astro "coute" quelque chose niveau santé.

- si on fait de l'astro c'est pour notre plaisir, ça procure des émotions, une excitation, ... Je vois pas comment on peut s'endormir cinq minutes après. Ou alors on se faisait déjà chier à l'oculaire et/ou on était déjà fatigué depuis un moment, en quel cas il aurait mieux valu aller se coucher bien avant car quand on est fatigué on perd de toutes manières beaucoup sur sa capacité d'observation (je vois que tu débutes je peux détailler si tu veux). Donc y'a rarement un intérêt à se forcer jusqu'à bout de forces,

- si t'es pas à domicile c'est plutot une bonne chose de pas avoir envie de dormir s'il faut encore faire de la route. Je préfère mal dormir en rentrant que dormir pour toujours...

Link to comment
Share on other sites

Pour répondre à tes questions, je ne me suis pas endormie immédiatement après m'être coucher, j'étais assez "excité" comme tu le dit car je venais de trouver pour ma première fois M15 et M2, alors que j'avais galèré pendant 30min donc j'étais assez content. Si je me suis couché, c'était car mes objectifs de la soirée étaient atteint, et que j'avais pas envie de prendre l'habitude de me coucher à 1h du matin ( pas bon pour travailler ).

Et j'étais chez moi.

Edited by Pingouin 57
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, gastair a dit :

Il ne faut pas trop préserver ses sens... mais pourquoi s'infliger un truc inutilement désagréable ? et si le but est de s'endormir ensuite, c'est plus facile si on ne s'est pas infligé une lumière vive qui risque de perturber l'horloge interne.

 

Sois rassuré, passer d'un endroit sombre à un endroit lumineux ne va pas perturber ton horloge interne, ta sérotonine ou je ne sais quoi... ;)

Se coucher régulièrement à 5h du mat' en revanche...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour les amis

 

On parlait santé, je disais donc que le seul impact physiologique était la production de sérotonine qui est antagoniste au sommeil... donc sans lien avec une priorisation de la qualité du sommeil sur la passion... quoi que dormir à la belle étoile peut être enivrant, se réjouir ou dormir il faut choisir.

 

 

M76 je ne suis pas inquiet puisque rien n'est inquiétant, mais si, au moment du sommeil, la sérotonine est produite par une lumière vive.  (a décorréler de notre passion sans quoi on va encore tomber dans une caricature... )

 

Allez, je vais faire une sieste... à l'ombre. Bonne journée ☺️

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour !
 

Passer du noir absolu (0 lux de lumière ??) à une pièce généreusement éclairée (500 lux ?) je ne pense pas que cela soit assez grave pour réduire la vue. C'est juste bizarre de se l'imposer... Et dans le doute, autant ne pas le faire. Vu que c'est pas agréable. Perso j'ai pour habitude d'allumer les lampes que si cela est nécessaire la nuit. En revenant de soirée astro je n'allume jamais mon éclairage principal car je trouve que cela gêne l'endormissement qui va suivre... Je n'allume qu'une lampe de bureau dans un coin ce qui me suffit à ranger le matériel et comme dit plus haut, ça prolonge un peu le plaisir d'avoir fait de l'astro.

 

Cependant, je suis déjà sorti d'un sous sol très sombre pour me retrouver en plein soleil (~50'000 lux ?) à l'extérieur avec des surfaces claires tout autour de moi... J'ai senti une douleur immédiate et un réflexe m'a poussé à fermer les yeux (alors qu'on les plisse seulement en général...). Je ne pense pas que cela ait eu un impact sur ma vue. Par contre, je ne le referai jamais ! A la limite... Je sortirai plus doucement si la situation se représente à nouveau. Surtout si c'est midi et qu'il y a du béton partout pour bien m'envoyer un max de photons.

 

Cela me fait penser  : Si je regarde Bételgeuse avec mon 250 et qu'elle décide de passer supernovae à ce moment là ? C'est dangereux pour la santé ?

 

A+

Alk

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 26/08/2021 à 13:14, gastair a dit :

M76 je ne suis pas inquiet puisque rien n'est inquiétant, mais si, au moment du sommeil, la sérotonine est produite par une lumière vive.  (a décorréler de notre passion sans quoi on va encore tomber dans une caricature... )

 

Désolé, je ne comprends vraiment pas ton histoire de lumière vive et de production de sérotonine... Mais bon, passons, on est hors-sujet de toute façon! :)

Notre ami à sa réponse.

Edited by M76
Complément
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, M76 a dit :

 

Désolé, je ne comprends vraiment pas ton histoire de lumière vive et de production de sérotonine... Mais bon, passons, on est hors-sujet de toute façon! :)

Notre ami à sa réponse.

Ne soit pas désolé... 😉 ne pas savoir que notre corps produit de la sérotonine quand on est exposé à une lumière vive,  n'empêche en rien d'apprécier un beau ciel.

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, gastair a dit :

Ne soit pas désolé... 😉 ne pas savoir que notre corps produit de la sérotonine quand on est exposé à une lumière vive,  n'empêche en rien d'apprécier un beau ciel.

 

Je suis biologiste, j'ai appris ça dès mes premières années de fac, je te remercie... ;)

Mais tu simplifies à outrance : l'exposition ponctuelle à une lumière vive (comme discuté sur ce topic) ne déclenchera aucune production de sérotonine. C'est seulement le cas lors d'une exposition prolongée, quand on va prendre le soleil ou lors de séances de luminothérapie par exemple. 

Bref, fin de la parenthse.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.