Jump to content

pointage et suivi de l'ISS


gerard33
 Share

Recommended Posts

Bonjour

j'ai entrepris il y a presque deux ans la motorisation alt/azimutale de mon dobson

Moteurs PaP + encodeurs, gérés par logiciel fait maison sur RPI (avec quelques Arduinos)

Le suivi est bon et le goto est en phase d'essais

arrivé à ce stade, j'envisage des petits ++

par exemple, un goto + suivi sur l'ISS ou autre truc rapide

j'imagine modéliser la trajectoire, déterminer des vecteurs, etc

une trajectoire sur une sphère.....ça doit pas être évident :o

au niveau de la gestion du temps, le module GPS sera peut-être un poil juste bien qu'épaulé par un RTC sur le Raspberry

j'en suis au début de la réflexion, vous avez des pistes?

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, gerard33 a dit :

Hummmmmmm.....c'est pas faux! :lu:

Oui absolument !

 

Toutefois, l'idée m'avait effleuré mais j'avais compris que le suivi de l'ISS sur la trajectoire avec les TLE et autres logiciels était +/- voué à l'échec...

http://www.astrosurf.com/topic/137127-photographier-liss-avec-skytrack/

 

C'est déjà pas simple avec une équatoriale mise en station spécialement pour l'ISS, avec une monture alt/az ça pourrait être sportif.

Je serai très attentif à la suite de cette aventure ;)

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, krotdebouk a dit :

Oui absolument !

 

Toutefois, l'idée m'avait effleuré mais j'avais compris que le suivi de l'ISS sur la trajectoire avec les TLE et autres logiciels était +/- voué à l'échec...

http://www.astrosurf.com/topic/137127-photographier-liss-avec-skytrack/

 

C'est déjà pas simple avec une équatoriale mise en station spécialement pour l'ISS, avec une monture alt/az ça pourrait être sportif.

Je serai très attentif à la suite de cette aventure ;)

intéressant! plein de pistes là dedans :cool:

notamment celle de l'autoguidage qui me parait jouable et sans doute la plus simple vu mon niveau en maths (BEPC faiblard) 

Link to comment
Share on other sites

Le 03/09/2021 à 08:54, gerard33 a dit :

une trajectoire sur une sphère.....ça doit pas être évident

Bonjour,

 

En première approche continuez de considérer que vous êtes dans un espace affine dans lequel vous placez votre repère orthonormé de trois dimensions. Le mot "placez" est je crois la clé du succès dans votre démarche. Mais avant d'en discuter, intéressez-vous au concept de coordonnées polaires par opposition aux coordonnées cartésiennes. Il se peut que ce concept soit très utile pour la suite.

 

Revenons à "placez". A peu près tous les systèmes de suivi d'objets astronomiques considèrent que nous pouvons confondre notre lieu d'observation avec le centre de la Terre. Observer Jupiter ou Saturne ou encore Mars revient à "négliger" 6400 km, rayon de la Terre face à des centaines de millions de km qui nous séparent de l'objet observé. L'erreur relative volontairement commise est absolument infime, centrée sur 2.5 10-5 soit 0,0025 % pour Mars par exemple.

Si nous souhaitons observer l'ISS, ce n'est pas son déplacement rapide qui pose problème, mais bien de continuer à faire la confusion entre le point d'observation et le centre de la Terre. Car cette fois, l'erreur relative commise est énorme. En effet ISS orbite à 400 km d'altitude, donc maintenir cette confusion revient à commettre une erreur relative de 16 ou encore de 1600%. Ce n'est pas acceptable.

 

C'est bien ici que l'informatique va pouvoir prendre toute sa valeur. Le logiciel que vous allez devoir écrire aura un travail plutôt simple à réaliser, il aura essentiellement à re calculer en permanence la position de ISS connue dans le référentiel Terre, dans votre référentiel d'observation, c'est à dire à la surface du sol. Cela revient à faire une translation d'origine avec un déplacement, sur l'axe Z du repère orthonormé, de 6400km.

Je pense enfin qu'il doit être plus facile de piloter une monture altazimutale qu'une monture équatoriale dans cette situation. La petite difficulté viendra de transmettre à la monture les bonnes vitesses si elle est déjà équipée d'un Goto par exemple.

 

Voilà la première réflexion que me suggère votre projet que je vais suivre avec grand intérêt.

 

Belles poursuites ISS à venir.

 

Ney

Edited by 22Ney44
faute de typographie
  • Merci / Quelle qualité! 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, 22Ney44 a dit :

Voilà la première réflexion que me suggère votre projet que je vais suivre avec grand intérêt.

Bonjour Ney

frémissement en première lecture :o ....mon BEPC est si loin :(

mais je comprend que le problème n'est pas simple

grâce au livre de Jean Meeus, j'ai pu comprendre le concept d'angle horaire dans la transcription des coordonnées équatoriales vers l'alt/azimutal

cela m'a permis de motoriser le dobson

là, c'est la marche "au dessus"

il y a 18 minutes, 22Ney44 a dit :

Voilà la première réflexion que me suggère votre projet que je vais suivre avec grand intérêt.

 

j'ai mis deux ans pour obtenir un bon suivi sur les étoiles, pour les objets rapides.....il faudra être patient :lol:

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, gerard33 a dit :

frémissement en première lecture :o ....mon BEPC est si loin :(

mais je comprend que le problème n'est pas simple

grâce au livre de Jean Meeus, j'ai pu comprendre le concept d'angle horaire dans la translation des coordonnées équatoriales vers l'alt/azimutal

cela m'a permis de motoriser le dobson

là, c'est la marche "au dessus"

Citation

frémissement en première lecture :o ....mon BEPC est si loin :(

Nous en sommes tous là, le mien a largement plus de cinquante ans. Il est trop vieux maintenant ! ☺️
 

Citation

 

grâce au livre de Jean Meeus, j'ai pu comprendre le concept d'angle horaire dans la translation des coordonnées équatoriales vers l'alt/azimutal

cela m'a permis de motoriser le dobson

 

Si vous avez intégré ce concept, celui que je vous propose va être une broutille à côté, il est bien plus simple à comprendre je vous l'assure. Il faut juste vous intéresser au changement d'origine dans un repère orthonormé. C'est un concept très basique en analyse mathématique.

 

Ney

 

 

Link to comment
Share on other sites

Le 03/09/2021 à 08:54, gerard33 a dit :

j'en suis au début de la réflexion, vous avez des pistes?

 

 

Non aucune, j'ai toujours du mal à comprendre ce qui motive à imager cet artéfact anthropologique qui orbite autour de la planète :D

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.