Jump to content

Choix oculaires, toujours le même dilemme


micland
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

C'est une question mille fois posée qui reste le point de passage quasi obligé du débutant, peut être aussi parce que chacun est différent.

Mon point de départ: GSO 300/1500 avec d'origine 30 mm Erfle et Super Plossl 9 mm. Prioritairement observation du ciel profond.

Je soumets à votre expertise ce qu'il me semble avoir compris pour choisir un oculaire longue focale:

1- en fonction du diamètre de ma pupille âge de 64 années qui doit se situer vers 5 mm (ou qui le sera bientôt), le premier choix serait une focale maxi 25 mm, idéalement 24 ou 23 mm. Peut-on se permettre plus court, par exemple jusqu'à 20 mm ?

2- j'ai pris l'habitude d'observer sans mes lunettes, par conséquent un tirage de 14 mm serait-il suffisant ou faut-il préférer plus confortable vers 19 - 20 mm ?

3- durant mes 5 premières observations mon mode opératoire à souvent été de pointer au Telrad puis d'affiner au chercheur Célestron 9x50. Puis ensuite il me semble qu'un faible grossissement de environ 60x avec un champ d'au moins 82° voir 100° est la solution pour appréhender la zone de recherche. Mais il me semble avoir lu aussi le contraire, le champ large étant plutôt pour des focales plus courtes ?

4- Explore-Scientific produit des oculaires purgés à l'argon: le principe semble tellement intéressant que l'on pourrait en faire un choix indispensable .... sauf que lorsqu'un fabricant aussi sérieux que Télévue ne le fait pas je me pose des questions sur la nécessitée du waterproof à 1mètre pendant une demie heure. Faut-il succomber aux nouveautés ou appliquer simplement une "hygiène" de bon sens à un oculaire très humide ?

Compte-tenu de tout cela ma sélection pourrait être ES 24/82 ou ES 25/100 et chez TV: Ethos 21/100 ou Nagler 22/82.

Ou pas en fonction de vos avis ...

En attendant le retour d'un ciel sans nuages j'ai fabriqué 2 bras avec roues pour transporter les 35 kg de la bête en m'inspirant des réalisations d'autres astrams.

Link to comment
Share on other sites

Salut ! 

 

1/ à 20 ou 24mm c'est pas radicalement différent. Choisis toi le modèle d'oculaire qui semblera te plaire, dans sa gamme il n'existera pas ces deux focales (par exemple l'ES 68° sera en 24, en XW ce sera un 20, ...). La question à se poser alors est de savoir s'il faut basculer dans les 2" pour aller au delà de 70° de champ, alors que ce sera plus cher et plus chiant à gérer avec les filtres par exemple.

2/ à priori oui 14mm c'est bien tant qu'on ne porte pas de lunettes. Avoir un dégagement de 20mm c'est pas non plus toujours facile pour le placement d'oeil (c'est alors la qualité de la bonnette qui fait la différence, certaines sont bien et réglables, d'autres non)

3/ tu verras tout et son contraire car c'est une affaire de choix personnel. Moi j'utilise un chercheur optique droit et je m'en fiche de l'oculaire qui est monté, l'expérience aidant je pointe souvent avec un champ réel ridicule, ça ne me pose pas de soucis et surtout ça me saoulerai de changer l'oculaire à chaque fois juste pour ça. A toi de savoir comment tu te situes sur la question. Par contre acheter un oculaire longue focale 80 à  100° exprès pour pointer c'est un truc qui me dépasse. Si tu ne trouves pas tes cibles (à priori des faciles puisque tu débutes) avec ton 30mm 70° d'origine c'est que le problème n'est pas dans le matos mais dans ta technique. 

4/ la surpression dans l'oculaire c'est pour l'humidité et aussi pour que des poussières n'y rentrent pas. C'est une garantie comparé à du matos d'entrée de gamme dont on sait pas toujours comment c'est fabriqué. C'est une question qui ne se pose pas sur le matos notamment TV que tu envisages. Pour n'importe quel oculaire, faut simplement le laisser sécher après observations (ne pas direct l'enfermer dans une valise ou boite, ou au moins l'ouvrir une fois de retour chez toi).

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

  1. À champ de vue apparent, tu perdrais en champs de vue réel. À de voir...
  2. Les longs tirages sont nécessaires pour les porteurs de lunettes, et celles-ci ne sont nécessaires que pour les astigmates. Si ce n'est pas ton cas, tu peux te limiter à 14 mm.
  3. Tu affinais avec un chercheur droit ou coudé ? Redressé ou pas ? Personnellement, j'ai à peu près le même champ entre mon chercheur optique 9x50 et mon 24mm/82°.
  4. Pas d'avis

 

EDIT : Bon, ben @popov a répondu de manière bien plus complète que moi. :)

 

Edited by Alhajoth
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, micland a dit :

4- Explore-Scientific produit des oculaires purgés à l'argon: le principe semble tellement intéressant que l'on pourrait en faire un choix indispensable .... sauf que lorsqu'un fabricant aussi sérieux que Télévue ne le fait pas je me pose des questions sur la nécessité du waterproof à 1 mètre pendant une demie heure. Faut-il succomber aux nouveautés ou appliquer simplement une "hygiène" de bon sens à un oculaire très humide ?

 

Pour info, cette histoire d'oculaires purgés avec un gaz à l'intérieur me paraît pas trés pérenne dans le temps.

Qu'est-ce qui nous prouve que le gaz est encore présent deux ou trois ans aprés fabrication? Je suis sceptique.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Je viens d'aller voir le site de Bresser, ils indiquent une garantie de 10 ans. Je m'en ficherai bien que l'argon se barre je vais pas chercher des preuves, par contre si quelque chose (humidité ou poussières) rentre dedans, là pour leur pomme. Perso ça me suffit. 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos commentaires qui me font réfléchir pour certains points et me conforte pour d'autres:

1- longues focales et faibles grossissements : je m'aperçois que j'ai de la souplesse dans le choix de 25 à 20 mm.

2- le dégagement oculaire: c'est chouette de savoir qu'à partir de en gros 14 mm le confort ne sera pas pénalisé.

3- le champ apparent de l'oculaire et par conséquent le champ réel: Alors là ça se corse !!!

 

Il y a 6 heures, popov a dit :

Par contre acheter un oculaire longue focale 80 à  100° exprès pour pointer c'est un truc qui me dépasse. Si tu ne trouves pas tes cibles (à priori des faciles puisque tu débutes) avec ton 30mm 70° d'origine c'est que le problème n'est pas dans le matos mais dans ta technique. 

Popov: Ta réponse a le mérite de m'interpeller parce que je m'aperçois que jusqu'à présent cela n'est pas très clair dans mon esprit. Je suppose que ma technique est bonne pour les 2 premières étapes: le Telrad pour orienter le tube dans la zone voulue puis le chercheur coudé 90° (mes lombaires et cervicales me disent merci) et redressé ( utile pour s'orienter dans le même sens que sa carte ou son croquis de cheminement). Jusque là tout va bien pour moi.

Là où c'est moins clair c'est quel est le choix de l'oculaire adéquate en fonction de la cible recherchée.

D'après ta réponse et celle de Alhajoth " 

  1. À champ de vue apparent, tu perdrais en champs de vue réel. À de voir...

je crois comprendre que l'oculaire à utiliser doit correspondre à la dimension de la cible mais comme il existe une foultitude de  dimensions d'objets et d'étoiles il faut bien avoir un oculaire passe-partout , surtout quand on commence sa panoplie d'oculaires ? 

Est-ce cela ou je me complique la vie pour pas grand chose  🤪?

Dit autrement, dans quelles conditions les grands angles sont-ils nécessaires ?

4- Oculaire gazé ou pas ? c'est un sujet souvent discuté, j'attends d'autres réponses s'il y en aura.

 

Edit: 

3- C'est vrai que rester dans du coulant  1,25" doit être avantageux: manipulation, filtres, poids (comme le dit Skywatcher 707) et surtout prix.

Link to comment
Share on other sites

@micland Comme je te l'ai dit, avec un 24mm / 82°, j'ai le même champ qu'avec un chercheur 9x50.

Tu n'as pas besoin de plus pour chercher (ça peut arriver, dans des champs pauvres en étoiles repères, mais c'est rare).

Si tu prends du 100°, c'est pour observer (et non chercher) des cibles très vastes.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, micland a dit :

je crois comprendre que l'oculaire à utiliser doit correspondre à la dimension de la cible

Non, pas par rapport à la dimension des objets. Je dirais :

  • Un oculaire ayant un grand champ sur le ciel permet effectivement d'aider au pointage et d'observer les objets étendus.  Comme de plus le grossissement est faible, c'est adapté aux objets à faible brillance de surface, notamment les faibles nébuleuses. Tu as un 30 mm pour ça, et je n'ai pas bien compris si tu voulais le compléter ou le remplacer. Le compléter : je ne vois pas l'intérêt, pas besoin de deux oculaires pour un seul besoin. Le remplacer : OK s'il est médiocre, ou si tu voudrais plus de champ apparent (vision plus panoramique), ou si tu trouves le grossissement trop faible.
  • Un oculaire autour du grossissement résolvant (D/2, donc un grossissement de l'ordre de ×100 à ×200 en gros) est utile pour détailler les objets courants du ciel profond : voir toutes les étoiles des amas, notamment des amas globulaires ; voir quelques détails sur les galaxies et même sur certaines nébuleuses contrastées (M42, M17 surtout).
  • Un ou plusieurs oculaires pour grossir plus : utile sur les petites nébuleuses planétaires, sur les amas globulaires, sur les étoiles doubles, et bien sûr sur la Lune et les planètes.

Pour tous ces oculaires, un grand champ apparent est agréable car il procure une vision panoramique. Après, le champ sur le ciel n'est pas essentiel, d'autant que seul les objets étendus, qui sont peu nombreux, dépasseront les limites d'un grossissement moyen.

 

Si tu découvres le ciel avec ce télescope, je t'encourage à utiliser tous les grossissements sur chaque objet. Il ne faut pas imaginer qu'il y a un oculaire adapté à un tel objet et pas les autres. La nébuleuse d'Orion est magnifique à faible grossissement, et drôlement intéressante à fort grossissement.  Et c'est vrai pour la plupart des objets vedettes. Au printemps dernier j'ai redécouvert M48 − un amas ouvert très étendu, à observer aux jumelles ou à très faible grossissement) − en l'explorant à fort grossissement : c'est plein d'étoiles doubles !

 

Concernant le pointage, après avoir centré l'objet au chercheur, il faut mettre le plus faible grossissement avant de passer aux grossissement plus élevés (sauf exception, et sauf si tu es à l'aise avec le pointage). C'est ce que tu fais ? Disons que j'avais un doute en te lisant, d'où le rappel au cas où.

  • Merci / Quelle qualité! 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, albireo_oc a dit :

Je ne crois pas que le champ entre un 24 et un chercheur soit identique. Tu pourrais préciser .

 

Effectivement, le 24mm me donne, après calculs, un champ de 1,3°, et le chercheur un champ de 5°.

Il faudrait que je comprenne pourquoi je suis resté sur cette impression. J'ai hâte de pouvoir refaire une observation...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, micland a dit :

le champ apparent de l'oculaire et par conséquent le champ réel: Alors là ça se corse !!!

 

Le champ apparent c'est une donnée technique de l'oculaire

 

Le champ réel c'est la portion de ciel que tu vois dans l'oculaire sur ton scope , pour le calculer (c'est une approximation assez correcte) , tu divises le champ apparent par le G donné par l'oculaire

 

Par exemple , sur ton 300/1500 un oculaire de 20mm/100°  ; G = 1500/20 = 75X   ; 100/75 = 1,33°

                                                                                           24mm/82° ; G = 1500/24 =62,5X ; 82/62,5 = 1,31 °  (c'est pareil)

 

Edited by Hoth
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Alhajoth a dit :

Il faudrait que je comprenne pourquoi je suis resté sur cette impression. J'ai hâte de pouvoir refaire une observation...

Ca dépend de la focale de l'instrument, tout simplement. C'est correct avec une ED80, ça ne l'est plus avec un T300.

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, popov a dit :

Ca dépend de la focale de l'instrument, tout simplement. C'est correct avec une ED80, ça ne l'est plus avec un T300.

 

Ben justement, j'ai un 300, d'où les 1,3°, et ma perplexité. :)

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces explications supplémentaires, maintenant cela se précise.

 

Il y a 14 heures, 'Bruno a dit :

Concernant le pointage, après avoir centré l'objet au chercheur, il faut mettre le plus faible grossissement avant de passer aux grossissement plus élevés (sauf exception, et sauf si tu es à l'aise avec le pointage). C'est ce que tu fais ? Disons que j'avais un doute en te lisant, d'où le rappel au cas où.

 

Oui bien sûr c'est ma méthode aussi. En fait ma réflexion de départ était plutôt de trouver un oculaire "passe-partout" comme premier investissement. Mais je me rend compte maintenant que je me trompais complétement:

- D'abord je ne vais pas remplacer mon 30 mm (contrairement à ce que je pensais) parce que même s'il existe largement mieux, il a le mérite d'exister ... Donc je le complète avec un grossissement d'environ 70x, le 30mm faisant 50x cela ne fait pas doublon et je reste dans les faibles G.

- Le Ethos 21/100 et le Nagler 22/82 sont donc deux candidats dans la gamme des grands angles - à ce sujet je rejoins 'bruno quant à son explication sur les grands champs.

- Entre les deux il me faut choisir: comme le Nagler coute 50% moins cher que le Ethos et surtout ne pèse que 680 gr, mon choix se porterait donc sur le Nagler 22mm/82° avec G=68x et Cr=1,2°

Je pense que c'est un bon compromis pour un premier achat -sauf si vous y voyez une erreur quelque part ou une alternative plus intéressante !

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, micland a dit :

Donc je le complète avec un grossissement d'environ 70x, le 30mm faisant 50x cela ne fait pas doublon et je reste dans les faibles G.

 

×50 et ×70, c'est quand même très proche. Si le ×70 a un plus grand champ apparent que le ×50 (et j'ai l'impression que tu es parti pour), il aura un champ sur le ciel quasiment identique. Du coup le ×50 ne servira plus jamais.

 

Il y a 10 heures, micland a dit :

si vous y voyez une erreur quelque part

 

L'erreur, c'est que tu as l'air de dire que cet achat va compléter le 30 mm alors qu'il va le remplacer.

 

À ta place, je garderai le 30 mm et j'achèterai un oculaire haut de gamme en 12 ou 15mm, quelque chose comme ça. (Mais je ne suis pas à ta place !)

Link to comment
Share on other sites

Tu résumes très bien la situation: en fait comme je manque de repères et de pouvoir comparer des oculaires, je suis incapable d'évaluer la qualité du 30 mm fourni avec mon dobson; au mieux je le suppose moyen - mais ce qu'en j'en dit est totalement gratuit ....

 

Ceci est pour ma première acquisition, ensuite viendra le choix d'une focale plus courte comme tu dis. Du coup - à tord ou à raison - je m'entête à choisir une focale de 25 à 21 mm ; Je me rend bien compte que je suis totalement incapable de décider si je remplace ou complète le 30 mm.

Mon entêtement et mon manque d'expérience de débutant sont peut-être prendre le pas sur la raison...

Sauf si après achat et comparaison avec le nagler je m'aperçois que mon ancien 30 est réellement en dessous .

 

S'il vous plaît, ne dites pas: "Dans ce cas fallait pas nous demander notre avis ! " 😄 car j'ai beaucoup appris de cette discussion.

 

Mais il me faut décider : je commande le nagler 22/82 et  je vous donne rendez-vous pour un retour de test à la fin de la semaine - si le ciel le permet !

A très bientôt 

Link to comment
Share on other sites

Salut ! 

 

Le mieux est que tu n'achètes rien dans l'immédiat. Tu n'as pas de trous dans ton étagement à ces focales/grossissement, c'est pas comme s'il t'y manquait quelque chose. Tu ne sais juste pas encore quelle pièce choisir alors attend que l'expérience te donne la réponse. Tu sauras alors mieux juger s'il vaut mieux la pupille de sortie max car t'aimes les grosses nébuleuses et que ton ciel est très bon (remplacement du 30 par un ES30 82° ou un nagler 31 par exemple), si t'aimes un peu tout comme objets à faible grossissements et que tu privilégies avant tout l'immersion avec un champ apparent au max (on sera plus sur du 100° autour de 20mm en ethos ou équivalent, le 30mm pourra alors être revendu car champ réel en doublon) ou si finalement tu préfères plonger au max dans les objets genre galaxies NP AG voir même plutot te concentrer sur le planétaire (en quel cas je mettrai le paquet sur un 10mm, et tu garderas le 30 d'origine juste pour l'occasion ou pour le pointage). Comme tu le signales la discussion n'a pas été inutile. Mais on ne peut que te présenter les options possibles, on ne peut pas savoir laquelle t'iras le mieux. Et c'est pas anormal que dans l'immédiat tu ne puisses pas encore le savoir toi non plus. 

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, popov a dit :

Le mieux est que tu n'achètes rien dans l'immédiat

!!! Comment ça attendre, mais pas question, je suis comme un gamin à qui on a promis un jouet , il le veut tout de suite !!! 😄

Bon dit sans blaguer je l'ai commandé ce matin avant de partir et pour plusieurs raisons:

- je ne pense pas que mon choix soit hors sujet, au pire il fera doublon avec le 30 ( mais très probablement au dessus  au niveau qualité )

- attendre ok mais en période de pénurie mondiale le choix s'amenuise de mois en mois et je ne me vois pas attendre 4 mois pour que finalement le fournisseur me dise qu'il en a reçu moins qu'attendu .... et rebelote.

De toute façon nous aurons l'occasion de reparler de choix une une fois que ce  22/82 sera digéré.

Link to comment
Share on other sites

Quand tu cherches comment te cuire un steak j'espère que t'achètes pas une cocotte minute au motif que c'est le premier turc que t'as trouvé !

 

Bon c'est pas une erreur non plus, le nag22 sera très polyvalent. Mais sans être la pupille max pour ton instrument (nag31 ou équivalents), sans être le champ max pour cette focale (ethos 21 ou équivalents), sans être la qualité optique max pour cette focale (xw20 ou équivalent), ... Disons que que le nagler 22 c'est la machine à pierrade/grill/raclette/crêpes :)

 

Link to comment
Share on other sites

Mon cher Popov, j'aime bien ton franc-parler ....

De ton message je ne retiendrai que : " Bon c'est pas une erreur non plus, le nag22 sera très polyvalent. "

 

Et puis surtout je te donne rendez-vous pour définir mon prochain oculaire, - promis on fera cela dans les règles de l'art !

Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, micland a dit :

je ne pense pas que mon choix soit hors sujet, au pire il fera doublon avec le 30

 

 

Je vais relativiser un peu , si un jour tu 'équipes en filtres UHC ou O-III , ils seront un peu plus efficaces sur des objets étendus avec une pupille de sortie de 6 (avec ton 30mm) qu'avec une pupille de 4,4

Edited by Hoth
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, 'Bruno a dit :

Pour moi ce n'est pas une erreur car c'est un oculaire de très haute qualité.

En voilà une belle réponse !  Cela me rassure.

 

il y a 37 minutes, Hoth a dit :

ils seront un peu plus efficaces sur des objets étendus avec une pupille de sortie de 5 (avec ton 30mm) qu'avec une pupille de 4,4

Euh .... le débutant que je suis ne comprend pas, stp tu pourrais développer ?

Link to comment
Share on other sites

La pupille de sortie , c'est la taille de l'image formée par ton oculaire

Pour la calculer , il faut diviser la focale de l'oculaire par le rapport f/d de ton scope (ici 1500/300 = 5)

 

Ton 30mm te donnera une pupille de sortie de 6mm ; ton nag22 une pupille de 4,4

 

Plus tu a une grosse pupille , plus tu reçois de lumière

 

Un filtre UHC ou O-III va laisser passer les longueurs d'onde qui t’intéressent et rejeter les autres , plus la "quantité" de lumière est importante plus la différence entre lumière qui passe et lumière qui est rejetée l'est aussi , plus l'effet du filtre est visible

Link to comment
Share on other sites

Si ton ciel est bon, si l'objet est étendu et à faible luminosité de surface, si plus est il se laisse filtrer, et si bien sûr ce type d'objets t'intéresse, il te faut un oculaire qui donne la plus large pupille de sortie que tu peux encaisser. Typiquement on vise une valeur autour de 6mm si t'as pas autant de décennies au compteur car la valeur max diminue un peu avec l'age. Donc un 30mm avec un instrument à f/d5 comme le tien (la formule de la pupille de sortie c'est focale oculaire divisé par rapport f/d). Quand l'œil est ouvert au max on laisse ainsi rentrer le max de lumière et en diminuant le grossissement tu as plus de lumière par unité de surface (mais le fond de ciel devient aussi plus clair, d'où l'importance que le ciel soit bon et de filtrer si possible). C'est de cette manière qu'il faut observer certains types d'objets comme les grandes nébuleuses en émission genre américa en été ou california en hiver, avec un uhc ou un h-beta. Ou nébuleuses par réflexion mais là c'est souvent plus dur car ça se laisse pas filtrer, comme la tête de sorcière. Et encore celles ci ce sont des cibles "faciles", on peut aussi taper dans des trucs qui sont généralement qualifiés d' "objets photo" et qu'on pense à tord inaccessibles en visuel même si évidemment on n'aura ni les couleurs ni des détails très marqués. Tiens le week end dernier j'ai observé IC1396 (la trompe d'elephant) avec un copain du forum. On voyait facilement la nébuleuse, ses contours, les grandes zones en absorptions même si on a pas trouvé la trompe en elle même (en même temps on y est aller un peu au pif...). Pour ces choses là je prendrai plutot ton gso 30mm que le nagler 22. 

 

Il y a 1 heure, Hoth a dit :

ils seront un peu plus efficaces sur des objets étendus avec une pupille de sortie de 5 (avec ton 30mm) qu'avec une pupille de 4,4

= pupille de 6 et non 5. Je sais que c'est une erreur de frappe de ta part Hoth, je précise juste pour notre ami qui risque de pas comprendre. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, popov a dit :

= pupille de 6 et non 5. Je sais que c'est une erreur de frappe de ta part Hoth, je précise juste pour notre ami qui risque de pas comprendre. 

 

 

Yes , je corrige , merci  ;)

Edited by Hoth
Link to comment
Share on other sites

Premier retour sur le Nagler 22mm / 82° par rapport à mon gso 30mm d'origine:

D'abord en première impression c'est un beau bébé de 676 gr, contre les 268 gr de mon 30mm.

Je viens de faire une première comparaison de jour en pointant un poteau électrique situé à 600 mètres.

- en terme de luminosité si je situe le 30 mm à un niveau 5 je dirai que le 22 est à 6 mini. Pas une différence flagrante mais une amélioration sensible et que je perçois sans ambiguïté.

- netteté d'image: alors là il y a une nette amélioration: niveau 5 au 30mm et au mini 7 avec le 22mm. Quand je fais un réglage de netteté avec le 30, je dirai que la zone de meilleure netteté est très courte, voire presque inexistante; Par contre avec le 22 cette zone de netteté est clairement visible et avec de la précision dans les contours; ils sont plus fins, plus tranchés, plus définis. En résumé cela pique alors que je le dirai pas pour le 30.

Pendant l'observation des oiseaux se sont posés sur le poteau, avec le 30 j'ai vu des passereaux mais avec le 22 ils sont devenus des chardonnerets, c'est pour dire ...

Reste à faire la même chose en observation du ciel  (chardonnerets non compris ) 😄

Link to comment
Share on other sites

En attendant je réfléchis à compléter ma gamme d'oculaire:

Je prévois d'acquérir un Ethos 10 mm et j'ai lu qu'en montage 2" il faut ajouter 10 mm de bague allonge, je cite :

"Pour faire la mise au point au coulant 2", il manque 1 cm de tirage, à l'achat peut être prévoir une bague d'allonge si on veut le mettre en 2""

Comment le savoir à l'avance ?

Link to comment
Share on other sites

Je découvre seulement maintenant ce post...

pas d'erreur concernant l'achat du nag22 évidemment: une valeur sure de très haute qualité. Et ok aussi pour dire que le 30mm risque bien de prendre sa retraite!

juste un complément qui n'a quasiment pas été évoqué: avec un diamètre de 300mm, je trouverais très dommage de ne pas équiper ton nag 22 avec un filtre UHC, voire OIII (mais l'UHC est plus polyvalant et moins bouffeur de lumière...). La vision des nébuleuses diffuses et de la plupart des planétaires s'en trouvera transcendée, sans parler des dentelles du cygne...:wub:

Pour la suite des achats, un ethos 10 c'est le top et avec une pupille de sortie de 2, c'est encore très efficace en ciel profond, notamment les objets brillants qui nécessitent d'être grossis (amas globulaires, néb planétaires...) Il te servira également en lunaire et même en planétaire lorsque le seing ne permet pas de grossir énormément.

Sur la question du manque de tirage pour la mise au point, si c'est une histoire de 10mm, tru peux tenter sans acheter inutilement une bague allonge: une collimation avec le miroir primaire un peu relevé, l'oculaire pas complètement inséré dans le PO...c'est pas comme s'il manquait 20 ou 30 mm. Et si au pire c'est trop juste, tu pourras te procurer une bague rapidement, ces petits accessoires ne sont pas en rupture de stock...

Et après le 10, je suppose qu'il y aura une suite ? :be: pour le planétaire/lunaire...

Le 15/09/2021 à 12:37, micland a dit :

Je viens de faire une première comparaison de jour en pointant un poteau électrique situé à 600 mètres.

 

le jour, la turbulence notamment gomme la différence de qualité entre les oculaires. Tu te rendras mieux compte de l'écart entre les 2 en observant ds champs étoilés, par exemple la "tronche" des étoiles en bordure de champ...

Le 14/09/2021 à 09:50, Hoth a dit :

e vais relativiser un peu , si un jour tu 'équipes en filtres UHC ou O-III , ils seront un peu plus efficaces sur des objets étendus avec une pupille de sortie de 6 (avec ton 30mm) qu'avec une pupille de 4,4

Très juste ;) surtout avec le O III; moins flagrant avec l'UHC

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.