Jump to content

Retour d’expérience et avis sur les montures à réducteurs harmoniques


clouzot
 Share

Recommended Posts

Le 09/02/2022 à 23:11, jld37 a dit :

Un viseur polaire est aujourd'hui un archaïsme....

 

Bonjour,

 

Oui, enfin au moins il ne nécessite pas un PC... 😉

 

Ceux qui sont dotés d'un ASIair ont souvent opté pour celui-ci pour le nomadisme, par conséquent, il n veulent pas s'embarrasser d'un PC en plus...

 

Je ne connais pas de solution style iPolar aujourd'hui qui tournent sur tablette pour cette fonction, mais peut-être que je me trompe  !?

Ioptron le fait-il ?

 

Pour l'AM5, je suppose que toute l'électronique et la motorisation sont concentrées dans le cylindre, donc manifestement aucun place ici, peut-être ailleurs, quoi qu'il en soit il faut aussi de la place pour une camera, même les Ioptron ont cet emplacement dédié jadis au viseur polaire classique..

 

Quant à le faire au doigt mouillé, pourquoi pas, mais perso, je trouve que partir sur de bonnes bases pour une MES, c'est déjà une grande partie du chemin parcouru pour une bonne qualité de clichés...

 

L'ASIair, tout comme Stellarmate ou d'autres distribs du genre font un très bon travail avec les procédures de P.A, mais ils ne rattrapent pas une MES bâclée...

 

Le laser aurait pu être une solution pratique certes mais hélas, la puissance rend impossible son usage...

 

Une camera plus d'électronique style iPolar, pas sûr que ce soit le plus économique non plus...

A noter je ne suis pas réfractaire au progrès, bien loin de là !

 

Un gyroscope, ce serait le top, mais je ne suis pas persuadé que les coûts aient significativement baissé ?!

 

Le hic, c'est que les réducteurs harmoniques coûtent un bras, alors dès que l'on rajoute une couche électronique forcément on alourdit la facture...

 

Bref, même si le viseur polaire n'est pas "indispensable", il est quand même bien pratique, tant que l'on n'aura pas trouvé un système qui positionne la monture complète via des astrométries qui chercheraient à trouver la Polaire et démarreraient la session sur un objet !

 

Un jour peut-être, une idée à creuser, car on a tous les ingrédients...

 

Philippe

Edited by Phil49
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Phil49 a dit :

Oui, enfin au moins il ne nécessite pas un PC... 😉

 

Ceux qui sont dotés d'un ASIair ont souvent opté pour celui-ci pour le nomadisme, par conséquent, il n veulent pas s'embarrasser d'un PC en plus...

Ceux qui ont un asiair n'ont pas besoin de viseur polaire du coup

 

il y a 7 minutes, Phil49 a dit :

L'ASIair, tout comme Stellarmate ou d'autres distribs du genre font un très bon travail avec les procédures de P.A, mais ils ne rattrapent pas une MES bâclée...

Ils la rattrapent pas, ils la font 

 

Personnellement je n'ai pas utilisé de VP depuis que j'ai un asiair... Ou bien j'ai mal compris ton message ! 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

En fait les seuls utilisateurs qui seront impactés par l’absence de viseur polaire sont ceux qui font uniquement du visuel.
 

Les autres ont de toute façon une caméra, que ce soit sur le tube principal ou la lunette guide, et de quoi capturer ce qui en sort (ASIAir, Stellarmate, mini PC…). Et donc de quoi faire la MES (NINA, Sharpcap, ASIAir là encore).  Ces systèmes s’accommodent fort bien d’un mauvais jeté de monture pour démarrer, il m’est déjà arrivé d’être à bien plus de 5° de la polaire sans que ça gêne outre mesure les softs. 
 

Pour les « visuelleux », un Polemaster ferait bien l’affaire non ? C’est autonome et ça marche apparemment très bien. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Drase a dit :

Ils la rattrapent pas, ils la font 

 

Personnellement je n'ai pas utilisé de VP depuis que j'ai un asiair... Ou bien j'ai mal compris ton message ! 

 

Bonjour Drase,

 

Non, tu as bien compris mon message !: 😉

 

Je sais que le P.A est supposé se substituer au positionnement de la Polaire dans le viseur, et que l'on peut se passer de la procédure "manuelle", mais perso, je trouve que déjà positionner sa monture dans des limites correctes, pour ne pas dire idéales, cela permet d'améliorer le résultat final.

 

Tu as raison, le Polar Alignement des Asiair fait le job, mais au même titre qu'un positionnement au doigt mouillé pour les niveaux de la monture,  plus on part sur des  bases correctes, meilleur est les résultat final à mon sens !

 

Je n'ai pas le recul ni les moyens de mesurer ce qu'apporte cette opération manuelle car je n'ai démarré l'astrophoto qu'il n'y a que 3 ou 4 ans, peut-être que cela ne joue que sur un "pouïème" et que de toute manière mes télescopes et surtout ma maitrise ne feraient aucune différence, mais pour le moment tant que l'on me prouve pas par A+B que c'est totalement inutile, je poursuis ! 😉

 

Si effectivement le P.A gomme totalement un alignement a la mano, alors le viseur est un archaïsme ! 😉

 

Philippe

Link to comment
Share on other sites

De mon coté, en nomade, j'aime bien dégrossir ma mise en station avec un viseur polaire avant de l'affiner avec un P.A. via l'ASIair... C'est pour cela que je trouve qu'un système simple même approximatif pour préparer la mise en station précise est un plus, mais en tout rigueur, comme le dit @Drase avec les outils type P.A. implantés soit dans la monture soit avec l'aide d'un PC ou d'un ASIair  on peut s'en passer...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, clouzot a dit :

Ces systèmes s’accommodent fort bien d’un mauvais jeté de monture pour démarrer, il m’est déjà arrivé d’être à bien plus de 5° de la polaire sans que ça gêne outre mesure les softs. 

 

Peut-être...

 

Quand les beaux jours seront de retour je pense que je ferai des tests pour trancher définitivement cette question, ce qui m'épargnera quelques minutes de plus, mais pour le moment, les opportunités depuis deux mois se comptant sur moins de de doigts d'une seule main, trop précieux pour tester...

 

D'ici là, je devrais prendre possession de mon nouvel observatoire, donc finalement cela ne posera plus de problème quand je ne suis pas en nomade ! 😉 

 

Philippe

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Phil49 a dit :

Je sais que le P.A est supposé se substituer au positionnement de la Polaire dans le viseur, et que l'on peut se passer de la procédure "manuelle", mais perso, je trouve que déjà positionner sa monture dans des limites correctes, pour ne pas dire idéales, cela permet d'améliorer le résultat final.

Une boussole vers le nord suffit amplement, à partir du moment où les vis d'azimut ont assez de "latitude" pour nous amener au bon réglage. Le nord exact c'est le PA qui le fait du coup 

 

il y a 17 minutes, Phil49 a dit :

mais au même titre qu'un positionnement au doigt mouillé pour les niveaux de la monture,  plus on part sur des  bases correctes, meilleur est les résultat final à mon sens !

Je n'ai absolument jamais réglé les niveaux de ma monture... Et j'ai des suivi qui descendent à 0,3" RMS... Bon je n'image pas avec la monture à 90° non plus, elle est posée sur une terrasse !

 

il y a 20 minutes, Phil49 a dit :

Je n'ai pas le recul ni les moyens de mesurer ce qu'apporte cette opération manuelle car je n'ai démarré l'astrophoto qu'il n'y a que 3 ou 4 ans, peut-être que cela ne joue que sur un "pouïème" et que de toute manière mes télescopes et surtout ma maitrise ne feraient aucune différence, mais pour le moment tant que l'on me prouve pas par A+B que c'est totalement inutile, je poursuis ! 😉

En fait il risque même de dégrader le réglage si tu vérifies après. Autant le PA fait appel à l'astrométrie et donc, normalement, aucun soucis. Autant le VP peut être mal réglé, il y a intervention humaine, donc des chances d'erreurs

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, Drase a dit :

En fait il risque même de dégrader le réglage si tu vérifies après. Autant le PA fait appel à l'astrométrie et donc, normalement, aucun soucis. Autant le VP peut être mal réglé, il y a intervention humaine, donc des chances d'erreurs

 

 

Drase,

 

Oui, sur ce point je te rejoins totalement, c'est bien là le plus délicat, car régler un viseur polaire ce n'est pas si anodin...

 

Le mien était bien réglé par Pierro Astro, mais quid avec le temps...

 

il y a 22 minutes, Drase a dit :

à partir du moment où les vis d'azimut ont assez de "latitude" pour nous amener au bon réglage

 

Pas faux, c'est d'ailleurs là le point essentiel ! 😉

 

Philippe

 

Edited by Phil49
Link to comment
Share on other sites

Pour s'assurer d'avoir la marge sur les vis d'altitude il suffi tde plaquer un laser à peu près colimaté sur le flanc de la monture. si il y mettent un support comme vu sur une photo, c'est au poil).

perso pour la MES de la HEQ5 je jette à la boussole, fait un niveau le plus propre possible mais jamais parfait et je plante un laser (muni d'un support pour l'aligner car d'origine c'était du 20° d'angle... et ça reste très approximatif) dans le trou sortie de viseur polaire. Un "coup de pied" dans la monture (tant pis pour le niveau...) si je vois que je suis près de la buttée des vis.

Ensuite je mets la polaire au centre du VP et je finis avec un pole master bricolé (QHY5LIIC + driver pirate, dans un support fait avec précision et qui s'enquille dans le trou de sortie du VP).

J'obtiens avec l'habitude des pointages nickel.

Le plus long c'est la procédure Pole master.

Mais bon... pour le visuel vous repasserez....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Phil49 a dit :

Oui, enfin au moins il ne nécessite pas un PC..

La fonction Polar Align des Celestron s'utilise avec la seule raquette...

Il y a 3 heures, clouzot a dit :

En fait les seuls utilisateurs qui seront impactés par l’absence de viseur polaire sont ceux qui font uniquement du visuel.

Même pas....😀

On peut utiliser la fonction Polar ALign, avec un oculaire et un chercheur.

Eventuellement  un oculaire réticulé, mais ce n'est pas une obligation...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jld37 a dit :

La fonction Polar Align des Celestron s'utilise avec la seule raquette...

Même pas....😀

On peut utiliser la fonction Polar ALign, avec un oculaire et un chercheur.

Eventuellement  un oculaire réticulé, mais ce n'est pas une obligation...

Certes.
Je rajoute :

 « Impactés par l’absence conjuguée d’un viseur polaire ET d’une raquette digne de ce nom ». 
bref, c’est une monture pensée pour l’imagerie, ce qui n’est pas super étonnant venant de… ZWO. 
Dommage pour le visuel pur, car ma RST est plutôt sympa à utiliser en altaz avec un alignement sur quelques étoiles. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, clouzot a dit :

bref, c’est une monture pensée pour l’imagerie,

Tout à fait d'accord pour la ZWO AM5,

Mais je répondais de façon plus générale sur la mes des montures équatoriales GoTo....en particulier Celestron....

l'AM5 est clairement dédiée imagerie, et c'est effectivement assez dans l'ADN de ZWO....

 

Tu n'as pas de raquette sur ta RST...?

JL

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, jld37 a dit :

 

Tu n'as pas de raquette sur ta RST...?

Bien sûr que si. Comme Rainbow est à la base une boîte spécialisée dans la robotique, c’est un contrôleur qui est aussi utilisé pour des bras robot, le Hubo-i, avec une surcouche astro. Elle a tous les trucs habituels (catalogue de plein d’objets, procédures d’alignement polaire

all-sky comme le ASPA Celestron, modèle de ciel etc). La mienne dort dans un tiroir ceci dit. 

 

8DEEE1FE-EA7E-4DD4-AACB-FD87EA1B19B3.jpeg.95e54441520aafba7c043930c9ca2942.jpeg

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Hello, 

 

Finalement ce qui serait top et pas onéreux pour la MES, ce seraient un ou des niveaux dignes de ce nom, calibrés, une boussole et au final une graduation de déclinaison précise, rien d'hyper techno ou de très haute précision pour faire flamber les coûts, et qui serait cohérent avec le nomadisme revendiqué par ces montures, non ? 

 

Philippe

Link to comment
Share on other sites

il y a 25 minutes, Phil49 a dit :

Hello, 

 

Finalement ce qui serait top et pas onéreux pour la MES, ce seraient un ou des niveaux dignes de ce nom, calibrés, une boussole et au final une graduation de déclinaison précise, rien d'hyper techno ou de très haute précision pour faire flamber les coûts, et qui serait cohérent avec le nomadisme revendiqué par ces montures, non ? 

 

Philippe

Ca pourrait être une solution mais je ne suis pas sûr que tu puisses obtenir le degré de précision souhaité (on parle souvent de 1-2 minutes d'angle pour un alignement polaire correct) ?

 

Ceci dit, en parlant de l'AM5 en mode nomade : en l'absence de raquette (ce que je comprends entièrement : comme je l'ai dit, la mienne dort dans un tiroir depuis des mois), ZWO a prévu une app dédiée, qui se connectera en wifi à l'espèce de mini joystick (curieuse conception que d'avoir mis le wifi dans le joystick et pas dans la monture, mais bon).

 

On a très peu d'infos là-dessus, mais il n'est pas impossible qu'on puisse faire un alignement polaire à l'aide de cette application, qui semble vouloir jouer le rôle d'une raquette classique (base de données d'étoiles, contrôle de goto). Dans le genre de l'ASPA que permet de faire une app comme SkySafari/SkyPortal avec les montures Celestron, en somme.  Si tel est le cas, on aurait une solution d'alignement polaire suffisante pour le visuel, sans nécessité d'avoir une caméra, en pointant quelques étoiles. A suivre...

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Phil49 a dit :

Finalement ce qui serait top et pas onéreux pour la MES, ce seraient un ou des niveaux dignes de ce nom, calibrés, une boussole et au final une graduation de déclinaison précise,

Totalement d'accord avec @clouzot

Même un bon niveau et une graduation précise en Alt ne permettra pas de descendre en dessous de l'ordre de grandeur du degré, comme d'ailleurs avec un laser, qui nécessite un alignement précis du laser sur l'axe horaire de la monture et ensuite un alignement aléatoire sur le Pole qui est à 40' de la polaire et tourne autour.....

Toutes ces méthodes "physiques" offrent une qualité de m.e.s. très en retrait de ce que l'on obtient avec des méthodes logicielles, avec oculaire ou caméra.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, JMDSomme a dit :

la boussole à proximité des moteurs... pointage sud est garanti 😂

Mince t'as raison j'avais pas repensé aux lois de l'électromagnétisme ! 😒

Déjà que pour une MES classique il faut tenir la boussole au dessus de la monture pour que la masse métallique ne perturbe pas la boussole... 

Bon je cherchais des choses simples parce que dès que c'est électronique on part sur des budgets qui grimpent en flèche ! 

Je rebondissais plus sur vos remarques que la MES physiques n'avaient plus grand intérêt avec le P.A.

Vous m'aidez pas les gars ! 😉

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Phil49 a dit :

Déjà que pour une MES classique il faut tenir la boussole au dessus de la monture pour que la masse métallique ne perturbe pas la boussole... 

Perso je me mets à 2m00 de la monture et je vise un axe virtuel.... et la boussole n'est jamais stable.

Je suis admiratif des gars qui, sur les bateaux, étalonnent le compas à boule en tenant compte des masses métalliques du rafiot, mais si tu rentres un tonneau en fer dans le bateau... c'est à refaire ! 😉 

Link to comment
Share on other sites

Il commence à y avoir pas mal de constructeurs qui proposent des montures harmoniques https://www.telescopi-artesky.it/en/218-harmonic-drive

 

@Sebriviere j’ai cru voir qq part que tu connais qq’un qui a precommandé la BH-17h. C’est fabriqué par Artesky ? Tu saurais quelles sont ses caractéristiques (Reduction gear, Gear ratio…) ?

 

De mon coté j’attends un peu plus costaud. Si la qualité est là, la BH-25h pourrait bien se révéler à mes yeux plus intéressante (et moins chère) que la Sharpstar markiii.
 

Sinon, je me demande dans combien de temps SW va se décider à casser le marché au travers de grosses économies d’échelles…

Edited by Stfcap78
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Stfcap78 a dit :

Sinon, je me demande dans combien de temps SW va se décider à casser le marché au travers de grosses économies d’échelles…

 

Il va falloir qu'ils trouvent les plans comme ils ont fait avec les montures Vixen. :)

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Premiers résultats intéressants pour la Zwo AM5 après optimisation des réglages de suivi : 0,6’’ rms total pour une cible « très basse au sud » avec une lunette légère. Malheureusement, pas de log pour indiquer la stabilité de ce suivi durant toute la session. Là, le 1er shoot est tout juste lancé…
 

(Il a lesté son trépied avec un CP - un comble 😅 -  mais c’est pour illustrer où poser la batterie)


https://m.facebook.com/groups/zwoasimount/permalink/1160292811443446/?m_entstream_source=group&anchor_reactions=true

 

Edited by Stfcap78
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Stfcap78 a dit :

(Il a lesté son trépied avec un CP - un comble 😅 -  mais c’est pour illustrer où poser la batterie)

On fait souvent ça en photo, c'est pour ça que les trépieds légers ont accroché sac dessus.

Par contre, pas sur le triangle tissus soit ZWO et fournit avec trépied.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, LH44 a dit :

Simon Lewis a testé l'AM5, enjoy ! ;) 

 

image.png.e40f5855adb170f75ce1c1f5e49c9c0f.png

 

 

 

Ca se voyait déjà un peu sur les vdéos de TJ mais ça se confirme : à ma grande surprise, elle est plutôt mastoc cette AM5. Je m'attendais à quelque chose du même format que la RST-135 vu que les conceptions sont très similaires et les poids relativement proches, mais c'est vraiment une autre classe de monture. Peut-être la présence des freins électromagnétiques...?

(une pincée de sel sur cette revue, Simon Lewis est, si je ne m'abuse, très, très lié à ZWO. Ca serait quand même pas mal d'avoir des revues un peu plus indépendantes... mais j'imagine que ça attendra que le matos soit complètement prêt)

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

@Sebriviere Si tu as testé la monture, peux tu nous faire un premier retour, notamment sur la qualité du suivi en autoguidage ? Car pour l’instant on a vu pas mal de chose sur cette monture mais rien sur la précision de suivi pour l’astro-photo… Pour ma part, je me pose sérieusement la question pour économiser mon dos en nomade en l’utilisant à la place de ma Losmandy G11 qui est modérément transportable…

 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.