Jump to content

nettoyage doublet d'une lunette (champignons)


Recommended Posts

Bonjour à tous

 

Avec le retour des beaux jours j'ai décidé de m'attaquer à la réfection d'une vieille 120 skywatcher, trouvée cet hiver.

L'instrument est en très bon état, à part le doublet qui est couvert de champignons.

Est-ce quelqu'un pourrait me conseiller sur la démarche à suivre pour nettoyer ?

Merci d'avance

 

DSC_1399.JPG.5f0c8f77a2f326c242dd6e9dd324dfc7.JPGDSC_1400.JPG.65905bc4a72dfbaa03019c9fc32b470a.JPG

Link to comment
Share on other sites

J'ai deja eu plusieurs optiques a nettoyer, couvertes de champignons.

 

Je nettoie avec un produits que j'ai acheté chez un opticien.

 

10 euros le flacon, ca degraisse extrêmement bien, n'attaque pas le traitement, et ne fais pas de rayure.

 

J'aime pas trop les chiffons a lunette, je trouve qu'ils laisses des faux reflets.

Je préfère le coton, ou les mouchoirs doux, mais apres faut passer la poire pour souffler les micro-fibres perdu en chemin. 

 

D'après mon expérience, les champignons s'enlèvent très bien est facilement.

Par contre, ils bouffent le traitement ci installé depuis trop longtemps.

 

Après nettoyage, plus de champignons, mais plein de trous de traitement.

 

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai jamais fais cette manip. mais comme je connais bien le nettoyage des miroirs qui sont pour moi aussi sensibles aux rayures, de plus la finesse et la fragilité de l'aluminure n'a rien à envier aux traitements d'une lentille, je me dis que je commencerais par un bain de solution dégraissante comme de l'eau déminéralisée + liquide vaisselle style Paic histoire de décoller tout ce qu'il y a dessus (pas que les champignons) en massant les surfaces avec les doigts et puis ensuite rincer, et après avoir séché passer les surfaces au Purosol un liquide très efficace pour éliminer la moindre trace sur les surfaces optiques bien sûr avec des  compresses chirurgicales ou des lingettes "sensorwab".

 

Saches que si le traitement est vraiment mort ta lunette ne sera pas inutilisable loin de là, pendant 2 siècles on observait bien avec des lunettes sans aucun traitement ... refaire un traitement te couterai probablement plusieurs fois le prix de ta lunette.

Edited by LH44
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, LH44 a dit :

Saches que si le traitement est vraiment mort ta lunette ne sera pas inutilisable loin de là, pendant 2 siècles on observait bien avec des lunettes sans aucun traitement ... refaire un traitement te couterai probablement plusieurs fois le prix de ta lunette.

+1

Link to comment
Share on other sites

Les champignons n aiment pas l alcool, cela dépend comment c est attaqué au niveau du verre. Je crois qu un mélange alcool éther est utilisé en photo . Un bon coup d UV ne fait pas de mal aussi pour stopper la prolifération . Le purosol c est très bien à priori. 

Link to comment
Share on other sites

Pour enlever l'ancien traitement, il n'y a pas de méthode chimique comme avec l'aluminium : il faut repolir, et bien sûr, contrôler la surface (rayon de courbure, forme, etc.) puisqu'elle elle est resurfacée.

Bref, on le fait rarement.

Link to comment
Share on other sites

On ne refait pas un traitement par dessus un traitement usagé, pour du MgF2, cela revient à augmenter l'épaisseur de la couche et de le rendre inefficace dans le visible.

Sur certaines types de verres c'est dangereux. Sur du BK7, on utilise de l'acide nitrique pendant une dizaine d'heure.

Source : A.Badoche MCM-Optique

Link to comment
Share on other sites

--------------

Sur les verres lourds (ex. flint), c'est dangereux car plus de sensibilité de surface à l'acide mais j'ai déjà lu qu'une solution d'ammoniaque + peroxyde d'hydrogène avait retiré le traitement.

Le risque est d'attaquer le verre et de rendre la surface trouble, nécessitant un repolissage (poix + rouge à polir ou Opaline)

Link to comment
Share on other sites

Surtout que pour éliminer les 4% de réflexion vitreuse en moyenne sur des surfaces en verre il faudrait appliquer des couches multiples (FMC) sur chaque surface de lentilles et cela demande une certaine expertise pour ne pas produire l'effet inverse de celui escompté.

Edited by LH44
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, LH44 a dit :

les 4% de réflexion vitreuse en moyenne sur des surfaces en verre il faudrait appliquer des couches multiples (FMC)

Non, le traitement MgF2 est particulièrement efficace sur le verre flint F2 (0.63 ou encore mieux sur SF2 (0.5%Telementor) SF5 (0.4%, collé moderne).

Et les verres au lanthane (0.25%).

1% sur une face est suffisant réduisant les réflexions sous le niveau gênant en visuel (1% * 1%)

Le FMC est particulièrement délicat à régler, en particulier quand le nombre de couches augmentent.

Un optimal BBAR à 4 couches sur du BK7 :

a) Traitement Russe Astro NPZ 440-680nm 0.8% (instruments astronomiques TAL, LZOS, GOMZ), optimisé photo pour garder 435nm (bleu/indigo) sous 5% (gauche)

b) Optimisé planétaire sur un apochromat, c'est rarement réussi comme ça. (droite)

NPZ.gif.60702aecb4fd9210a00b5dac36622a59.gif4_MYD_ASTRO.gif.f9cd7a5ce476c88b18c485b9ed054bd5.gif

 

c) MgF2 standard monocouche sur le verre BK7, le moins efficace, le minimal est ~1.26%. Sur un doublet BK7-F2, les taux combinés (F2 0.63%) sont suffisants :

coating-006-025wave-mgf2-550nm.jpgAR-80LVixen.png

Comme on peut le voir, le traitement simple couche est surprenant d'efficacité dans le violet.

d) (à droite) Le traitement a été centré différement sur la "Planet Killer" de Vixen (80/1200 ou 80L), c'est remarquable sur la Lune et les planètes, moins pour les nébuleuses.

=> somme des 4 traversées sur chaque face : mesure de la transparence du doublet. Centrage entre  H-alpha 656nm et raie B (O2 686.7 nm)

-----------------

On voit parfois des traitements avec encore plus de couches, c'est surtout utile pour les oculaires pour gérer les angles d'incidences très loin de la normale (>10° hors d'axe)

Plus de couches : plus de soucis de précision et donc d'atteindre le minima sous 0.5%

-------------------

Ajout : Scopetech 80-Maxi (modernisation de la Kaiser Mizar, c'est un full FMC à 7-8 couches large bande

Ajout 2 : BBAR type MCM (réel) je l'ai fait réaliser.

80a-maxi4.jpg.1a2f689777cff05a8bd2267475ed12d6.jpgMCM-BBAR-AK70.thumb.jpg.83f97bc3500e5443e416867b96027967.jpg

Zoom sur le besoin optique visuel norme F'C' 480-644 + marge :

Specs-AR-BBAR.JPG.9a58c93cb9908b1a39d7a10eb876c64c.JPG

Edited by lyl
Mise en forme graphique
  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, lyl a dit :

--------------

Sur les verres lourds (ex. flint), c'est dangereux car plus de sensibilité de surface à l'acide mais j'ai déjà lu qu'une solution d'ammoniaque + peroxyde d'hydrogène avait retiré le traitement.

Le risque est d'attaquer le verre et de rendre la surface trouble, nécessitant un repolissage (poix + rouge à polir ou Opaline)

 

 Je confirme, nettoyer une lentille avec du vinaigre est franchement dangereux si l'on ne connaît pas le type de verre. Je me suis fichu en l'air une lentille frontale d'objectif Rodenstock d'occasion. Il y avait des taches rebelles à sa surface, et j'ai cru que c'était du calcaire.

En désespoir de cause je l'ai fait tremper dans du vinaigre, en quelques minutes, elle était carrément dépolie ... J'ai su plus tard que c'était une lentille au lanthane ! En fait c'était pas des traces de calcaire, elle avait déjà été attaquée par de l'acidité. Pas trop de regrets mais une belle leçon !

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.