6pouces

laponie: ciel encore preservé ?

Recommended Posts

j'ai l'opportunité de partir en janvier prochain en laponie au dela du cercle polaire arctique. ma question est toute bete: est ce que là bas je peux trouver "un ciel exeptionnel" et merci de me confirmer qu'il est possible d'y observer des aurores polaires (d'ailleurs, est ce que ce phenomene est previsible?)

 

en bref, vais je m'y eclater astronomiquement parlant?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah la vache, certainement! J'ai connu quelqu'un qui y était allé, il disait que ce n'est pas souvent clair, mais quand ça l'est, c'est géant!

Prépare bien ton matos, par contre: graisse au silicone pour instruments de plongée obligatoire!

Et bon courage, ça doit peler!

 

Profites en avant que tous les projets de puisage de pétrole et autres ports industriels ne se fassent...

 

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Janvier, nuit éternelle, et pas de pollution lumineuse : Bons points.

 

Moins bon, le temps pourri (nuageux) qui peut survenir, imprévisible en janvier.

 

Moins bon. Tu es sous la polaire, tu ne vois vraiment que la moitié du ciel, toujours la même, dans une ronde infernale et circumpolaire.

 

Bon : Les aurores boréales, c'est la saison, et l'activité du Soleil recommence à monter. Je ne sais pas si c'est encore bien prévisible.

 

 

 

(*) Je n'y suis pas (encore) allé. Je parle avec des infos de seconde main. Mais j'irai, c'est sûr. En 2009 ou 2010. En tout cas, avant que la mort me paie l'apéro.

Share this post


Link to post
Share on other sites

[quote name=

 

Profites en avant que tous les projets de puisage de pétrole et autres ports industriels ne se fassent...

 

:)[/quote]

 

tu m'fous le bourdon gégé ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

:banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana:

 

je pars demain soir !!!!!

 

je vous raconte au retour:rolleyes:

 

pourvu que le ciel soit dégagé!:cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

:)

 

En partance pour le cercle Arctique... Ca fait rêver, ça.

 

Tu nous raconteras le froid silencieux, les étoiles scintillantes au-dessus des étendues de neige, les sapins noirs, les aurores électriques...

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste un bémol et de taille; je suis juste en poids de bagages et je dois abandonner les jumelles a la maison:cry:1kg de gagné tout de même:confused:

 

je me dis qu'a l'hotel il en auront sans doute une paire a me preter....

 

et puis a mon avis là bas, pas besoin de jumelles pour observer la nébuleuse d'orion:wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
:banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::banana::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::bras::break::break::break::break::break::break::break::break::break::break::break::break::break::break::break::break::beer::beer::beer::beer::beer::beer::beer::beer::beer::god::god::god::god::god::god::god::god::god::god::langue15::langue15::langue15::langue15::langue15::langue15::langue15::langue15::langue15::laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:fete::fete::fete::fete::fete::fete::fete::fete::vague::vague::vague::vague::vague::vague::waaarg::waaarg::waaarg::waaarg::wave2::wave2::wave2::wave2::wave2::wave2::wave2::bond::bond::bond::bond::bond::bond::bond:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'hallucine, l'autre, il rentre de son voyage, et il nous balance des tonnes de smileys, et puis.....

 

 

 

 

 

 

Rien.

 

:na:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon , en fait il semblerait que son voyage lui a bien plu:be:

c'est tout ce que l'on peut dire pour l'instant:D

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'hallucine, l'autre, il rentre de son voyage, et il nous balance des tonnes de smileys, et puis.....

 

 

 

 

 

 

Rien.

 

:na:

 

petite precision; lorsque j'ai envoyé le message avec les smileys, j'étais encore en laponie:). je suis rentré il y a une heure; alors pas le temps de m'etendre ce soir je dois m'occuper de mes trois femmes!

demain promis

 

PS::banana::banana::banana::banana::break::break::break::god::god::beer::beer::langue15::laughing-smiley-012:laughing-smiley-012:leb::leb::rofl::rofl::vague:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ouais je sais, je suis lourd !....

Share this post


Link to post
Share on other sites
lorsque j'ai envoyé le message avec les smileys, j'étais encore en laponie:).

 

Ils ont aussi des smileys en Laponie ? :b:

Share this post


Link to post
Share on other sites

aller ça est, je me lance !

 

arrivée en laponie(pour etre précis a IVALO 280 km au nord du cercle polaire arctique) samedi midi apres une nuit blanche; tout ça pour dire que malgré le ciel dégagé, je ne me suis pas attardé dehors la premiere nuit....

- 18°C a la descente de l'avion, ça calme !

 

le lendemain apres une bonne nuit de sommeil, je me reveille pour une journée aux températures plus clemente: -29°C !

apres une journée d'excursion, j'entends a notre retour dans le car "y parait qu'il y a des aurores boréales ici", ça me suffit pour rebondir et monter une expedition nocturne a la découverte du ciel de laponie qui s'annonce tres dégagé.

départ à la tombée de la nuit ( 16h30 :b:),je prends dans le sac a dos mes jumelles 7X35 en promettant a mes compagnons d'échappée des nébuleuses et amas ouverts a profusion a défaut d'aurores boréales

apres 1h de randonnée sur la riviere gelée afin de s'éloigner des lumieres de "la ville"( j'en ai bien sur profité pour leur faire un cours sur la pollution lumineuse;)), nous nous arrêtons pour une leçon d'astronomie sur les constellations, le phénomène des aurores boréales et aussi sur la planète mars

premier constat: le ciel n'est pas meilleur que chez moi en normandie.... en fait je pense que cela est dû a l'omnipresence de la neige qui "reflete" la moindre lumiere parasite... bref le ciel en lui même ne vaut pas le déplacement, la galaxie d'andromede etant a peine visible a l'oeil nu tout comme la voie lactée.....

bien evidemment pas d'aurores boréales en vue; je me décide donc a leur montrer les pleiades ou m42 aux jumelles...et là, impossible de faire la mise au point; la graisse des jumelles ayant gelé !:confused:

j'ai oublié de préciser, il fesait encore -22°C....

aller retour a l'hotel apres 2H de sortie nocturne; a ces temperatures, c'est deja beaucoup! et puis le voyage ne fait que commencer et j'ai toutes la semaine pour voir mon aurore boréale

 

le lendemain malgré le ciel bien dégagé, pas le courage de sortir observer, le ski de fond a eu raison de moi; alors dodo!

 

le mardi soir le beau temps etant toujours au RDV, je repars avec deux autres compagnons d'infortunes ( eh oui les autres n'etaient plus de la partie!) en raquette cette fois ci afin de m'enfoncer un peu dans la forêt et mettre un peu de distance avec les luminaires de l'hotel ! je dois dire que je n'osais pas partir seul dans ces contrées "inhospitalieres"

et la rebelote, pas d'aurores boréales en vue !

 

le mercredi, toujours sur ma fin, je pars plus tard ( 22H30) et seul ( allez trouver un c.. qui veut aller se geler les c...... dehors apres une journée bien chargée!) retour vers minuit toujours bredouille:cry::cry::cry:

là, je commencais serieusement a me demotiver:confused:

 

le jeudi; la journée entière s'est déroulée sous les nuages, bref pas d'observation possible ce soir et quelque part, TANT MIEUX!:be:

une petite soirée cinéma a l'hotel va "me reposer"; un film bien sympa jusqu'a 22H......AURORE BOREALE !!!!

un inconnu est venu hurler dans la salle qu'une aurore avait lieu ! je ne me souviens plus si j'ai sauté par dessus tout le monde ou si j'ai pris le temps d'emprunter les escaliers....

 

il m'a fallu 3 secondes pour me retrouver dehors avec une simple veste sur le dos et en baskettes; je précise qu'il fasait -18°C!

je sors bien evidemment les yeux en l'air et RIEN! je me dis :"une mauvaise blague:mad:" et puis en 2 ou 3 secondes je distingue un vague voile au dessus de ma tête : ça y est c'est elle!!!

je cours derriere l'hotel ou qq dizaines de badauds avait déja le nez en l'air:" t'arrive seulement maintenant??? c'est trop tard, t'aurais vu tout a l'heure!":m2:

le temps que mes yeux s'adaptent a l'obscurité; je devine de mieux en mieux cette forme voilée au dessu de ma tête mais tres ténue, je suis un peu déçue je m'attendais a un autre spectacle:?:

et puis d'un seul coup ça repart de plus belle:b:

j'entame alors un sprint sur la rivière gelée afin de m'éloigner de l'hotel

 

EH la.........

désolé mais la langue francaise n'a pas prévue de qualificatifs pour que je puisse vous décrire ce que j'ai vu:wub:de l'horizon a monté un voile tres dense et et peu tremblant de couleur verte (comme sur les photos) et en une vingtaine de secondes tout le ciel s'embrassait au dessus de ma tête avec des nuances de vert et de rouge:wub: et ce qui me surprend le plus c'est ce mouvement qu'aucune photo ne peut retranscrire, j'étais a ce moment les pieds dans la neige mais je ne sentais plus le froid:rolleyes:

ça a duré trois ou quatre minutes de pleine intensité et puis petit a petit, la belle s'est retirée; comme elle est venue pendant que petit a petit les nuages reprennaient leur place....

 

je venais de voir mon aurore boréale, même si j'aurai voulu la voir dans d'autres conditions, c'est a dire seul au milieu de la forêt et sans tous ces flashs d'appareils photos au loin (les cons!:be:)

 

allez derniere precision, ca a duré environ 20 minutes en tout et pour tout et pendant tout ce temps..... j'ai pleuré..... pleuré comme un gamin.....pleuré a gros sanglots.... c'était beau .... dieu merci je n'ai pas eu le temps de prendre mon appareil photo et j'ai donc pu profiter pleinement du spectacle sans avoir a me soucier de prise de vue

 

les images sont dans ma tête, gravée pour toujours:wub:

 

je suis retourné a l'hotel, et a 2h du matin, je ne dormais tojours pas, excité par ce que je venais de voir....

 

MERCI A MA PETITE FEMME DE M'AVOIR LAISSE LA POSSIBILITE DE FAIRE CE VOYAGE SEUL (il fallait bien garder mes deux petites puces) ET AINSI DE VIVRE CE MOMENT "UNIQUE" DANS LA VIE D'UN ASTRONOME AMATEUR :wub::wub:

 

PS: chers administrateurs si je suis hors sujet, n'hésitez pas a déplacer le topic

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est hors-sujet nulle part un post comme ça :be:

 

je prends ça pour un compliment !:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est beau, intense, et à partager. Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca valait le coup d'attendre la suite de ton récit 6pouces, quel délice de te lire, cela me donne envie de faire une expédition polaire :rolleyes:

Dis-moi, quel champ ton aurore prenait-elle dans le ciel, et quelle "magnitude" (si l'on peu dire cela) l'estimes-tu, par rapport à la Voie Lactée par exemple :?:

 

Merci de ce voyage au pays des rennes :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Waou...:) Beau vécu, beau récit.;)

 

J'aime bien ce moment :

 

une petite soirée cinéma a l'hotel va "me reposer"; un film bien sympa jusqu'a 22H......AURORE BOREALE !!!!

un inconnu est venu hurler dans la salle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dis-moi, quel champ ton aurore prenait-elle dans le ciel, et quelle "magnitude" (si l'on peu dire cela) l'estimes-tu, par rapport à la Voie Lactée par exemple :?:

 

Merci de ce voyage au pays des rennes :wub:

 

c'est bien simple, l'aurore s'est etendue sur toute la largeur du ciel cad du nord au sud a peu de chose pres..... la vague s'étalait par endroit sur pas loin de trente degrés.

pour ce qui est de la magnitude; difficile a estimer sur une telle surface mais en comparaison de la voie lactée, je dirais que c'etait le jour et la nuit !:)

la voie lactée n'etait pas particulierement visible, par contre l'aurore oui !:langue15:

c'est un phénomène relativement lumineux malgré tout et de plus tres coloré( il est tres rare d'associer les deux dans le ciel .....))

 

j'espere avoir repondu a ta question

Share this post


Link to post
Share on other sites

et ben!!! en te lisant (j'étais avec Camille ma fille) je me faisais le scénario!! je te voyais en petites baskets dans la neige ,entrain sauter par dessus les fauteuils du ciné etc ... ça doit être qlq chose de vivre un tel truc!! si t'as pas de photo c'est pas grave! elle est gravée dans les circonvolutions de ton cerveau pour toujours et ça...... je t'assure que c'est encore plus fort qu'une photo!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Prends une caméra vidéo pour filmer les aurores boréales !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabuleux!:wub:

 

Tu donnes envies, là...

Ca fait partie des truc que je veux voir au moins une fois dans ma vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci a vous tous pour vos messages de sympathie

 

Fabuleux!:wub:

 

Tu donnes envies, là...

Ca fait partie des truc que je veux voir au moins une fois dans ma vie.

 

encore trop tot pour le dire, mais je pense que j'y retournerais; en laponie ou ailleurs mais j'ai envie de revivre ça....

Share this post


Link to post
Share on other sites
arrivée en laponie (pour être précis à IVALO 280 km au nord du cercle polaire arctique)

 

 

Bonjour "six pouces", :)

 

Ah, Ivalo !… Que de souvenirs agréables pour mon épouse et pour moi, sauf que ce n'était pas pour voir la "nuit de 24 heures", mais au contraire le "Soleil de Minuit" !… ;)

 

Ce fameux "Soleil de Minuit", je l'avais appris en classe, dans le primaire lors d'une "leçon de choses", comme on disait à l'époque pour évoquer ce qu'on appelle aujourd'hui les "sciences de la vie". Et depuis plus de quatre décennies je m'étais juré d'aller l'observer un jour au Cap Nord, en Norvège.

 

Or, je déteste partir en dehors des frontières de la France… mais, à force de passer nos étés dans le Cantal lorsque nous étions franciliens, puis dans les Alpes, dans les Pyrénées ou sur la côte méditerranéenne depuis notre retraite cantalienne, mon épouse a fait le coup de force : l'été 2006 serait celui de la Laponie pour voir le fameux "Soleil de Minuit" !… Nous avons donc choisi un voyagiste qui proposait un séjour de huit jours (sept nuits) uniquement au Nord du cercle polaire.

 

Et le samedi 17 juin 2006 nous avons pris à Toulouse-Blagnac un vol Air-France direct pour Roissy. La voyagiste a bien essayé plusieurs fois de nous vanter la "navette" Blagnac-Orly, mais, trop habitués à la ligne B du RER, où nous voyons les pauvres voyageurs encombrés de bagages côtoyer les travailleurs franciliens allant ou revenant du travail, nous avons tenu ferme : un vol direct Blagnac-Roissy, sinon rien !… A Roissy on a pris un Airbus A320 de la Finnair pour l'aéroport de Helsinki-Vantaa (1 913 km en 3h05). Là, il a fallu prendre un deuxième vol de la Finnair pour Ivalo (992 km en 1h40), c'était un Airbus A321. Durant le vol nous avons été interpellés par un sympathique blondinet finnois d'Ivalo de 25 ans qui nous a demandé en anglais d'où nous venions et ce que nous venions faire à Ivalo. Il s'est adressé d'abord à mon épouse, qui n'a jamais appris le moindre mot d'anglais. La bougresse s'est alors retournée vers moi pour me demander de faire la traduction. Ceux qui me font l'honneur de lire mes messages sur Webastro savent mon opinion sur la langue de la "perfide Albion" !…Mais, ce sympathique jeune homme blondinet d'Ivalo utilisait un anglais très compréhensible et articulait bien. Alors, remuant mes souvenirs scolaires, déjà très anciens, j'ai baragouiné quelques mots d'anglais, qu'il semblait comprendre à ma grande surprise !… Et puis, nous avons parlé d'un peu tout et d'un peu rien, mon épouse se prenant au jeu et l'interrogeant sur Ivalo. Ainsi, nous avons appris que cette ville finlandaise n'était qu'à 40 km de la Russie, et qu'il était possible de s'y rendre sans visa (alors qu'il en faut un normalement entre la Finlande et la Russie), mais que des fois les autorités russes bloquaient pendant un jour ou deux la route du retour vers la Finlande. Ce jeune homme, nous a même communiqué son adresse électronique. Une fois atterris à Ivalo, mon épouse m'a félicité pour mon anglais en me disant : « Mais, je croyais que tu ne parlais pas du tout anglais ?… ». Je lui ai répondu qu'en temps normal, effectivement je mets un point d'honneur à rien comprendre à ce qui est dit en anglais, mais que quand c'est le seul moyen de communiquer avec quelqu'un il faut bien ressortir ses souvenirs d'anglais scolaire…

 

Et à Ivalo, ou plutôt exactement à Saariselka à 20 km au sud d'Ivalo on a passé notre première nuit laponne. Première surprise, malgré la clarté permanente du Soleil, les volets sont inconnus en Laponie !… Il y a des rideaux et doubles-rideaux soi-disant opaques, mais qui ne filtrent que très imparfaitement la lumière aveuglante du Soleil des nuits laponnes. Et ce fut ainsi pendant sept nuits : pas de nuit noire, un éclairage solaire permanent, et une très désagréable impression de faire une sieste et non une bonne nuit réparatrice…

 

Le dimanche 18 juin 2006, nous prenons le car pour la Norvège (nous passons alors de TU + 3 heures à TU + 2 heures, comme en France) et en soirée nous arrivons enfin à Honningsvåg, tout près du mythique Cap Nord. Après un dîner à l'hôtel notre car nous emmène au fameux "Nordkapp" (71° 10' 21" de latitude Nord et 25° 47' 40" de longitude Est). Et là, catastrophe : il y avait une tempête sur ce lieu magnifique, et sous la pluie nous n'avons pas vu le fameux "Soleil de Minuit".

 

Cela ne m'a étonné que moyennement, car des années auparavant, un de mes collègue de La Poste, qui passait son temps à parcourir le monde m'avait prévenu : « Ceux qui prétendent avoir vu en juin le Soleil de Minuit au Cap Nord sont à 99% des menteurs, car pour cela il faut : d'abord un horizon Nord très dégagé, ensuite un ciel également très dégagé, ce n'est pratiquement jamais le cas !.. Si tu veux voir vraiment le Soleil de Minuit au Cap Nord, il te faudrai y rester au moins une semaine, et là tu aurais une chance d'avoir un horizon Nord dégagé à minuit au moins une nuit. » Hélas, nous n'y restions qu'une seule nuit !… Je ne verrai donc jamais vu ce "Soleil de Minuit" qui me fascinait depuis ma jeunesse…

 

Et puis le voyage en Laponie norvégienne a continué et le lundi soir nous avons couché à Tromsø, la "capitale de l'Arctique". Ville très sympathique !… Le mardi 20 juin 2006 au soir nous couchons dans un hôtel à Harstad dans les îles Vesteralen. Le lendemain, mercredi 21 juin 2006 était le jour du solstice d'été. Mon épouse était un peu triste car c'était le jour anniversaire de la naissance de son papa, né en 1910, décédé depuis bientôt dix ans (3décembre 1996). Nous avons quitté les îles Vesteralen pour les îles Lofoten. Et là, le guide, nous apprend une bonne nouvelle : la compagnie organisatrice du voyage, a décidé de modifier le planning initial et nous offre une croisière, avec dîner à bord, sur un des magnifiques paquebots de "l'Express Côtier" entre Svolvaer (îles Lofoten) et Bodø, le long de la côte norvégienne. Je consulte alors ma carte Michelin "Laponie" et vais le trouver et je lui dis : « Vu qu'entre les Iles Loffoten et Bodø le paquebot va voguer plein Sud, sur l'arrière, si le ciel est dégagé nous pourrions enfin voir le fameux "Soleil de Minuit" non ? ». Il réfléchit un instant et me répond : « Mais, sans problème si le ciel est dégagé… ».

 

Moment très émouvant à la fin du repas sur "l'Express Côtier" le capitaine annonce, en anglais, que c'est ce soir l'anniversaire d'un passager, allemand aux cheveux blancs, âgé de 85 ans (donc né en 1921) et que "l'Express Côtier" lui offre un gâteau d'anniversaire !… Mon épouse repense à son papa qui était né le même jour que lui, et me dit : « En 1940 cet allemand avait 19 ans, il aurait pu combattre contre mon papa, ou alors être un de ses gardiens lorsqu'il a été prisonnier pendant cinq ans près de Neubrandenbourg, au Nord de Berlin. ». Lorsque nous nous levons pour quitter la salle de restaurant, mon épouse me dit qu'elle veut lui parler et je n'aurais qu'à traduire ce qu'elle va lui dire. Je crains alors le pire !… Nous nous approchons de cet allemand, entouré de ses descendants et lui demande s'il parle français, hélas non !… Je refais donc appel à mes souvenirs scolaires et lui explique en anglais qu'en entendant que c'était son anniversaire, mon épouse a pensé à son papa né le même jour que lui. Eh bien, vous ne le croirez peut-être pas mais c'est de lui-même qu'il a demandé si son papa avait été prisonnier en Allemagne lors de la guerre ? Et je me rappelle très sa réaction quand je lui ai dit que oui : "War, big misfortune !"... Mon épouse était si émue de le quitter qu'elle avait des larmes aux yeux, ce qui a bouleversé toute la famille de ce sympathique allemand…

 

Et puis nous avons attendu d'arriver à Bodø (arrivée prévue à 01h30). Et à 23h50, un homme est revenu du pont arrière pour nous déclarer dans notre salon : « Ça y est ! le ciel se dégage, le Soleil vient d'apparaître !… ». Tout le monde s'est précipité et nous avons enfin vu le fameux "Soleil de Minuit" ; et en plus, il n'y avait aucun nuage entre le bord Sud du Soleil et la mer d'huile. Ça pourra peut-être vous paraître idiot, mais nous l'avons vu et revu pendant plus d'une heure. D'autant plus qu'il n'était pas du tout éblouissant !…

 

Le lendemain nous avons déjeuné à Narvik. Une autre ville symbolique pour moi, dont j'avais entendu parler pour la première fois en juin 1962 par Monsieur Lapierre, mon professeur de français, et professeur principal en sixième qui m'avait emballé (lui qui ne parlait jamais de lui d'habitude) en racontant qu'en juin 1940, en tant que chasseur alpin, il était fier d'avoir battu les Allemands lors de la bataille de Narvik, seule victoire de l'armée française en juin 1940. Le soir nous avons dormi à Kiruna en Suède. Enfin, le vendredi 23 juin on est revenu en Finlande, à Rovaniemi.

 

Le huitième et dernier jour, on a visité à Korvatunturi, la "Maison du Père Noël" située exactement au cercle polaire arctique (66° 33' 07" de latitude Nord et 25° 50' 51" de longitude Est). On la voit dans toutes les télévisions du monde le 24 décembre chaque année avec le Père Noël et son traineau tiré par des rennes…

 

On a repris à Rovaniemi un avion pour Helsinki, puis un deuxième avion entre Helsinki et Roissy, et enfin un troisième avion entre Roissy et Toulouse. Et là, par le hublot on a enfin revu la nuit qui nous avait fait défaut depuis une semaine !… Qu'est-ce que c'est beau la nuit quand on ne la voit pas pendant plusieurs jours !…

 

A part le "Soleil de Minuit", trois autres souvenirs indélébiles de la Laponie (un très désagréable, et deux merveilleux) :

 

* les colonies de moustiques qui vous dévorent avec plaisir !…

 

* les nombreux troupeaux de rennes en liberté qui marchent en pleine route et qui ont priorité sur les (très rares heureusement) véhicules automobiles…

 

* les merveilleuses routes droites pendant des centaines de kilomètres, et où vous ne croisez que cinq ou six véhicules par heure…

 

Moralité, que ce soit comme "six pouces" en hiver, ou en été comme nous : vive la Laponie !… :be::be::be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.