Jump to content
salviati

Celestron Nexstar 6SE

Recommended Posts

Celestron Nexstar 6SE

F: 1500 diam 150mm F/D=10

occulaires :

32mm Celestron omni

25mm Celestron xcel (fourni d'orgine)

15mm Meade QX

8mm TMB

Barlow SW 2X

renvoi coudé d'origine

viseur point rouge d'origine

Powertank Celestron 7Ah

Pare buée chauffant AstorZap+controller Thousand Oaks

 

Zone d'observation : mon balcon orienté sud sud-ouest à Gonesse (95)

donc en ville, Paris à l'horizon, phare de la tour Eiffel, et tout, et tout,...:cry:

Précédent instrument : Lunette SW de 90 f=900

 

Le 16 Décembre 2007 (1H00 TU )

 

Salut à tous,

Voici un 1er compte rendu de mes 1ères observations

avec mon Celestron Nexstar 6SE fraichement déballé :

Débalage du colis : Les mousses d'origine ont l'air de bonne qualité et je compte m'en servir pour trimbaler l'instrument.

L'engin pèse son poids. La mise en place sur le trépied est aisée, pion de centrage et 3 vis de serrage.

Niveau à bulle indispensable pour un suivi et un pointage des astres correct (il parait)

L'instrument à belle allure ; c'est une affaire de goût, mais je trouve qu'il à un look terrible, je trouve la fourche mono-bras du plus bel effet, ainsi que sa robe orange. De plus, les plastiques sont de belle facture. C'est soigné.

 

Le viseur point rouge se fixe facilement sur une queue d'arronde et est sérré par 2 vis.

Le réglage est facile si on a compris comment positionner son oeil, ce qui n'est pas instinctif, je trouve (c'est la 1ère fois que j'utilise ce genre d'ustensile)

 

Ne voyant, en cette saison, dans des conditions de nuit approximatives, qu' Altaïr et Véga facilement,

je les utilise avec la fonction d'alignement "2 stars align", qui ne demande que d'entrer l'heure etle lieu d'observation, ainsi que le pointage de 2 étoiles choisies dans une liste. Facile.

J'ai pas essayé le "auto star align".

Cela m'amène à évoquer la raquette de commande : éclairage doux, une certaine lenteur d'affichage, et des menus et peu brouillons

d'autant que la notice est assez peu compréhensible. La notice française est différentes de la version américaine (que j'avais téléchargé sur le site de celestron), et qui diffère sur certaines affirmations (vitesses de pointage) et

pas d'explication sur la collimation dans la notice française.

De plus l'accrochage de la raquette de commande sur la fourche mono-bras n'est pas évidente (un peu de pratique, peut-être)

 

19H00 : l'installation est prête, je commence : alignement sur le ciel, puis la Lune moyennement haute.

L'image est impeccable, très piquée bien définie, malgé la perturbation, car la Lune est un peu basse à cette heure, mais même en poussant le grossissement, à 187x c'est très beau, des détail dans les cratères bien visibles. Les détails au terminateur m'ont fait forte impression.

 

Je repointe véga pour vérifier la collimation du télescope, les anneaux de diffraction semblaient centrés (je ne suis peut-être

pas difficile), mais ça m'à l'air correct. En tous cas, la collimation faite pour le revendeur est restée acceptable, malgré le transport.

J'ai le temps d'apprendre à paufiner ces réglages.

 

Je pointe Alibiréo (j'aime bien) et la vision dans l'occulaire de 25mm est très agréable, on voit bien les couleurs et les étoiles sont fines.

 

Du coup, j'ai déjà essayé 2 ou 3 mises au point différentes, et je n'ai pas noté de shifting.

Les changements de directions (en sens oposés au sens de déplacement précédent) sont un peu longs, le temps que les mécanismes ratrappent les jeux.

 

Ensuite je mets l'instrument en mode hibernation, le recouvre d'un sac poubelle (on ne sait jamais) et je passe à table

attendant la suite du programme que je me suis fixé pour cette 1ère session...

 

0H00 :

Je ressors. il fait un froid de chien... faut être motivé, mais je n'ai pas encore eu de nuit correcte depuis mon aquisition, alors j'en profite.

 

Je sors l'instrument du mode hibernation, j'ai dû faire une fausee manoeuvre car il était perdu.

Donc, rebelote, je réaligne.:confused:

 

 

M45 (pléiades) : étoiles bien vues, bien ponctuelles, mais peu interresant dû au manque de champ, même avec l'occulaire de 32mm.

Fausse surprise, je m'y attendais !!

 

M42 (Nébuleuse Orion) : avec l'occulaire de 32mm, bien vue étendue, trapèze bien défini

 

 

M35 (Amas ouvert) : Superbe ! remplissant bien le champ de l'occulaire de 32mm, étoiles bien ponctuelles.

 

Mars : Vu à fort grossissement (374x) et à proximité d'un toit (conditions pas formidable). C'est la 1ère fois que je vois

des détails sur Mars, et l'opposision est dans 1 semaine. Je vois des formations, calote spolaires et tout,

ça sera mieux dans de meilleures conditions. De plus le ciel est un peu perturbé (vent moyen).

 

A noter qu' à ce grossissement, le shifting a fait son apparition:mad:. Pas trop génant, mais obligé de rencentrer mars pendant la mise au point. En passant, le bouton est agréable à manipuler, on n'a pas l'impression de forcer.:)

 

 

En conclusion : bonne impression générale !! :rolleyes:

J'ai hâte de l'essayer sous un meilleur ciel !! Les vacances sont dans une semaine et avec un filtre adéquat pour limiter cette :mad:de lumière citadine.

Voilà, je complèterai ultérieurement. Je rentre car je me gèle.

Si vous avez des questions, remarques et conseils, je tâcherais de répondre

Merci pour votre attention.

 

"La science a ceci de commun avec le sexe : elle peut avoir des résultats concrets,

mais ce n'est pas pour cela que nous la pratiquons" (Richard Feynman)

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai longtemps hésité entre le c6 et le c9 tellement l'éssai de c6 sur astro mag était très concluant aussi bien en ciel profond que en planétaire . A l'arrivée j'ai choisi le c9 pour son diamètre . Ton avis sur le c6 ne m'étonne pas c'est une réussite profite en au maximum .

Share this post


Link to post
Share on other sites

le c6 est effectivement un bon instrument, tout comme le C9 qui jouit d'une bonne reputation ! et ce malgré le test paru dans ciel et espace; alors les tests ......:(

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour, j'ai aussi le C6 mais sur CG5...

ce qui me surprend c'est le grossissement que tu atteins! car même avec mon ciel de charente qui ne peut pas être pire que le tien, je ne dépasse pas 150X et en plus je n'ai pas de détails visibles sur Mars (c'est plutot une grosse boule blanche!!!).

Mes questions : quels occulaires et quels filtres éventuels utilises-tu?

merci et bonnes observations!

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour, j'ai aussi le C6 mais sur CG5...

ce qui me surprend c'est le grossissement que tu atteins! car même avec mon ciel de charente qui ne peut pas être pire que le tien, je ne dépasse pas 150X et en plus je n'ai pas de détails visibles sur Mars (c'est plutot une grosse boule blanche!!!).

Mes questions : quels occulaires et quels filtres éventuels utilises-tu?

merci et bonnes observations!

 

même chose pour moi, pas de détails sur mars pour le moment ....

juste une precision, il faut etre vigileant lorsque l'on monte le telescope sur le trepied; les 3 vis de maintien sont assez fragiles et le pas de vis se détériore rapidement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai vu des détails sur Mars avec mon Nexstar comme précisé en haut de page.

 

J'ai pû refaire une séance d'observation la seamine dernière, en vendée au sables d'olonne ; en ville, mais je bénéficie d'une terrasse, orientée sud, avec un horizone est dégagé, un horizon ouest dans la PL, le sud au dessus des eaux, et le zénith accessible, mais le mur me bouche le nord. Bref, une bonne portion de ciel dégagé...

 

Je sors l'instrument et vérifie la collimation, après 500 bornes dans le coffre de la tuture, elle est restée correcte, en tout cas pour les amas ouverts ; les détails sur Mars n'étaient pas visibles (5 jours après l'opposition), donc je pense que cela vient de la collimation que je n'ai pas retouchée, car la transparence était plutôt pas trop moche, quoique en bord de mer, c'est jamais sec sec...

Par contre M42 était mieux résolue que sous mon ciel parisien, avec des extensions plus vsibles.

La vision du double amas de Persée était formidable (manque un peu de champ, mais je pense que j'investirai dans un réducteur de focale), les étoiles sont bien piquée et foisonnent !!! mieux qu'avec ma L90x900 !!!

 

Si certains sont intéressés pour que je développe mes remarques sur le matos, faites le moi savoir, je répondrai autant que possible.

 

Bonne année 2008

Share this post


Link to post
Share on other sites

[quote name=Mes questions : quels occulaires et quels filtres éventuels utilises-tu?

merci et bonnes observations![/quote]

 

J'ai décrit l'occulaire en haut de page. Pour Mars, j'ai mis la barlow+le 8mm. Je pense que c'est un grossissement maximum avec ce scope (375 x)

Je n'utilise pas de filtre, je pense acheter un filtre genre UHC, mais pour l'instant je cherche. Je n'ai pas non plus de filtres colorés, il faudra que j'investisse peu à peu, je viens déjà de signer un bon chèque quand même !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
même chose pour moi, pas de détails sur mars pour le moment ....

juste une precision, il faut etre vigileant lorsque l'on monte le telescope sur le trepied; les 3 vis de maintien sont assez fragiles et le pas de vis se détériore rapidement...

 

C'est vrai qu'au serrage cela se sent que les vis sont un peu dures.

Je pense les graisser pour limiter les efforts. Qu'en penses-tu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

je fais remonter le sujet afin d'avoir d'autres remarques sur ce matos...qu'en disent les utilisateurs depuis ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, c'est le même tube entre le Nexstar 6 et le C6. Mon revendeur est d'accord.

 

Depuis mon dernier post, j'ai pris mes vacances d'été, j'ai acquis un réducteur de focale 6.3 et un filtre Lumicon UHC.

J'ai bien vu les dentelles du cygne, assez bien visibles sous un ciel transparent, mais légèrement humide. Le réducteur de focale avec mon occulaire de 32mm me permet d'avoir un champ de 1.5°, bien sur le double amas.

Je me suis même offert une observation de M57 avec un faible grossissement et le réduc, et la vision du petit anneau au milieu d'une forêt d'étoiles était superbe.

J'ai obtenu aussi de très bon résultats sur M27 (presque trop brillante !!) et M17 (Oméga bien dessiné).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui puisque c'est le C6 sur monture nexstar...d'ou le nom de nexstar 6 !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

6 pour 6 pouces, c'était pas obligatoirement le même tube, mais économiquement parlant, ils sont pas fous chez celestron !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

non pas de croa, je n'ai pas de talent de redacteur malheureusement. pour faire simplement, j'en suis pleinement satisfait de ce materiel !:)

un peu frustré par l'image bien sur puisqu'avant j'avais un refracteur du même diametre, j'ai donc perdu en luminosité mais egalement en contraste.

son intéret tient dans son faible encombrement et sa rapidité de mise en place.

de même pour un SC, on obtient facilement des champs de 1°

 

bref ça me plait bien !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ne soit pas modeste, exprime toi !!

 

1°, mais j'arrive à 1,8° avec un 32mm+le reducteur 6.3 ; c'est ce que je recherchai : du champ !! C'est confortable, je trouve.

Ton réfracteur était APO ? c'était quoi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je n'ai pas encore investi dans un reducteur de focale mais je suis a 1°1 avec un oculaire de 40mm....

 

mon refracterur ? un apo ? non pas quand même! c'était une lunette 150/1200 celestron; un vrai bijou:rolleyes:, mais tres encombrante ...:confused:

 

ceci dit, n'en déplaise a certain, le chromatisme n'était pas si génant que ça !

Share this post


Link to post
Share on other sites
investis, cela vaut le coup !!

 

j'y compte bien !

Share this post


Link to post
Share on other sites

un Elux Celestron (champ de 43° °)

 

un bon rapport qualité prix !

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjours! je possede aussi un nexstar 6 et j en suis trés content mais j aimerais investir dans un filtre et peu etre dans un reducteur de focale.

donc je voudrais savoir si avec l uhc tu ne perd pas trop de luminosité (on ma dit que sur un 150 c'etait beaucoup trop sombre et on m avais conseiller un idas lps qui filtre bien moins) en gros ton avis,quel objet observe tu avec et dans quel conditions?

ensuite je voudrais que tu m eclaire un peu sur la vrai utilité d un reducteure de focale en visuelle et quel modele utilise tu? merci d avance

Share this post


Link to post
Share on other sites
je voudrais savoir si avec l uhc tu ne perd pas trop de luminosité (on ma dit que sur un 150 c'etait beaucoup trop sombre et on m avais conseiller un idas lps qui filtre bien moins) en gros ton avis,quel objet observe tu avec et dans quel conditions?

ensuite je voudrais que tu m eclaire un peu sur la vrai utilité d un reducteure de focale en visuelle et quel modele utilise tu? merci d avance

 

Salut,

 

Je possède un réducteur de focale 6.3 Celestron : J'en suis super content, j'arrive à faire tenir le 2amas de Persée dans le champ, avec mon 32mm ; cela apporte un réel + pour moi qui suis désireux d'avoir un bon champ.

J'ai observé aussi les amas ouverts M35,36,37 et 38, et l'aspect d'amas se remarque beaucoup mieux que sans le RF avec mon 32mm. on a vraiment des amas bien isolés du reste du fond du ciel.

Cet été, j'ai observé les dentelles du cygne avec ce RF et un filtre (voir plus bas), c'était vraiment utile.

Investis, cela vaut vraiment le coup.

Il existe un modèle de la marque Starway, qui est moins cher et parait-il équivalent, mais je ne l'ai pas essayé.:?:

 

Quant aux filtres, grande question qui vaudrait un forum à elle toute seule !!:be:

J'en possède 2 : un filtre Orion skyglow (OSG) et un UHC de chez Lumicon. L'avis que j'ai eu d'un revendeur pour le UHC me disait : ":confused:mouai, mais pas plus sélectif avec ce diamètre. Un OIII,par exemple, serait trop sélectif" ; bon, j'ai donc acheté, et je ne regrette pas. Bien sûr il y a une baisse de luminosité globale, mais les contrastes sont réellement augmentés. C'est surtout les étoiles qui s'éteignent, renforçant l'aspect des nébuleuses. J'ai pu voir les dentelles du cygne sans problème, alors que sans filtre, rien !!

Sur M27, c'était vraiment très bien, la nébuleuse était vraiment renforcée ; M17 (Omega) structure bien visible mieux que sans filtre, un peut trop de contraste même à mon goût sur M57 !! Bilan global positif, tu peux dépenser tes étrennes !!

J'ai donc aussi le OSG, que j'utilise en tant que filtre anti-pollution lumineuse principalement, car moins sélectif, et je ne suis pas mécontent des résultats non plus. Bien utile sur les amas ouverts, il assombri correctement le fond de ciel sans trop éteindre les étoile ; bien sûr la luminosité générales baisse, et c'est (comme avec l'UHC d'ailleurs, ton expérience d'observateur, les réglages de ton instrument, ton site d'observation et ton acclimatation à l'obscurité qui feront la différence comme toujours, les filtres ne font pas non plus de miracles!!!). Sur les nébuleuses diffuses il renforce bien les contrastes en faisant perdre moins le lumière que le UHC. M42 était très bien vue avec ce filtre, de belles extensions, et un trapèze quand même visible, alors que avec le UHC la nébuleuse est très (trop) lumineuse, et le trapèze est plus faible.

 

En fin de compte, et à part pour certains objets comme les dentelles, je me demande si le OSG n'est pas le mieux adapté au 150mm. A confirmer à l'usage.

 

J'espère d'avoir un peu éclairé, si tu as besoin d'une analyse détaillée des différents type de filtre, je te renvoie à l'article suivant, qui date un peu mais les modèles de filtres sont toujours dispos et non pas été remplacés par grand chose !!http://www.astrosurf.com/cielextreme/page250F.html

 

Tiens moi au courant de tes recherches et si tu as besoin de renseignements en plus, je te répondrai autant que possible.

 

A+

Edited by salviati

Share this post


Link to post
Share on other sites
un Elux Celestron (champ de 43° °)

 

un bon rapport qualité prix !

Toujours dans l'optique d'obtenir un bon champ à l'oculaire, je m'interroge sur le fait de passer avec un renvoi au coulant de 2 pouces, afin de monter des oculaires Meade Qx ; j'ai déjà un 15mm en 31,75 dans cette gamme et je le trouve très bon , mais les plus longues focales de cette gamme sont en 2 pouces. J'ai un Omni de 32mm, 52° de champ, que je trouve moyen.

Qu'en penses-tu ?

 

D'autre part, es-tu certain que le champ du Elux est de 43° ? J'ai lu 50 ou 55° (mais pas dans cette focale de 40mm, que je ne trouve pas)

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci bien pour cet reponse !! je vais essayer de me faire preter un uhc avant de l acheter, le idas m avais vraiment plu comme ca je serrais fixé:)

sinon pour le passage en 2 " j y avait penser aussi lors de l achat de mon hyperion aspheric 36mm de 72° car en 1"25 ca vignette beaucoup a mon gout.

puis j ai laisser l idee un peu de coté ca fait pas mal de frais :confused: on verra plus tard

CIAO!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.