yo

Cassini-Huygens: Résultats Sur Titan

Messages recommandés

Bonjour,

 

René Pascal nous propose une petite descente en couleur dans l'atmosphère de Titan.

My Webpage

 

Le reste du site est tout aussi intéressant même si parfois cela devient trop technique pour moi. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superbe site!

On y trouve aussi ce panorama:

Shoreline_Panorama_col.jpg

J'en profite pour faire une piqûre de rappel : conférence sur Titan et Huygens à l'ENSSAT de Lannion (6 rue de Kérampont 22300 Lannion) demain de 14H30 à 16H00.

Erwan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Quetza

On s'y croirait !shifty!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un lac géant aurait été découvert sur Titan !

 

[attachmentid=944]

 

Il se trouve au pôle Sud (croix rouge sur la photo plus grande ici) où le climat actuel favoriserait les pluies de méthane.

Il s'agirait donc peut-être du premier lac d'hydrocarbures découvert, de la taille du lac Ontario à la frontière américano-canadienne (d'autres plus petits sont visibles sur l'image).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A propos du lac découvert au pôle sud de Titan , je pense qu'il pourrait être constitué plutôt d'azote liquide que de méthane , la température est normalement trop basse au pôle moins 22Odegrés celsius pour y trouver le méthane liquide ,par contre une pluie d'azote pourrait rester à cet endroit plus longtemps et s'accumuler dans des lacs avant de geler ,ces lacs seraient principalement constitués de glaces ,mais contrairement à l'eau ou la glace reste en surface, celle d'azote coule ,donc ces lacs gèlent par le fond et la profondeur pourrait être très faible car tributaire des pluies qui se déroulent au pôles sud.

Dans le blog de Yo il y a un article qui parle de la possibilité de trouver de l'azote liquide au pôles de Titan. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'oublies pas Charles qu'en ce moment, c'est l'été au pôle Sud et que d'autres images ici montrent une intense activité nuageuse de convection, ce qui incite la team Cassini à évoquer des pluies de méthane possibles là car la pression atmosphérique serait plus forte qu'ailleurs.

Je comprends néamoins ton hypothèse car le profil atmosphérique établi par Huygens montre une augmentation de la densité de l'azote vers le sol, donc pourquoi pas des pluies d'azote se condensant autour des tholins, ou des pluies de méthane et d'azote mêlées ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

 

Je ne sais trop quoi penser de ton hypothèse, Charles, mais toujours est-il que dans tous les articles relatifs aux "lacs" et aux précipitations, invariablement, on parle d'hydrocarbures. Peut-être que le compromis évoqué par Yo, pluies de méthane et d'azote mêlés, approche la réalité du phénomène?

Pour rappel, il subsiste un doute quant à l'état liquide des formations observées.

Si rien ne nous interdit de faire déjà des suppositions, et c'est même un des attraits de ce genre d'exploration, il est probablement trot tôt pour avoir des certitudes.

J'en veux pour preuve ce petit retour en arrière d'un an

Pas de lacs sur Titan ? ... trop tôt pour le dire... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Seuls les futurs survol de Cassini seront l'occasion d'observer le pôle Sud avec tous les instruments de Cassini (radar, spectromètre VIMS) qui permettront de trancher sur la nature de ces zones sombres.

L'article de la Planetary Society du 29 juin que tu as indiqué Quetza est intéressant car il explique que la signature sans équivoque d'une surface liquide serait la réflection spéculaire, mais que le système d'imagerie ISS ne pouvait l'obtenir car il est obligé de pointer suivant un certain angle pour percer les brumes de Titan dans l'infrarouge. Par contre VIMS n'a pas la même limitation et peut peut-être capter ce reflet...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que des pluies d'azote sont possible au pôle sud de Titan car comme c'est l'été à cet endroit la température pourrait avoisiner les moins 196 à moins 2OO degrés celsius , à cette température l'azote a la possibilité d'être liquide si je me souvient bien ,plus de moins 196 degré et l'azote liquide s'évapore, le méthane à ces températures n'existe que sous forme de glace donc il doit y avoir une forte possibilité que se soit plutôt de la neige de méthane qui tombe ou de la grêle, comment pourrait t'il donc être liquide au sol?

Là le cryovolcanisme pourrait bien jouer un rôle, comme la pression est plus forte s'il existe quelques points chauds dans les creux, la glace de méthane pourrait fondre et se maintenir liquide assez longtemps d'ou peut être la possibilité de lacs, ceci n'est qu'une hypothèse mais qui sais... , ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Hello,

 

Au fil des passages de Cassini, notre vision de la surface de Titan s’affine.

UAI. a donc cru utile d’attribuer des dénominations officielles aux principales formations marquant la lune de Saturne.

Dans quelques jours , un nouveau flyby ne manquera pas de nous apporter de nouvelles données sur ce monde extraordinaire… :)

 

http://volcanopele.blogspot.com/2005/08/ti...rovisional.html

 

La Carte

Pour une bonne lecture, n'hesitez pas à utiliser la loupe de la barre d'outils.

 

Le prochain Flyby

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Huygens serait t'il arrivé trop tard pour voir couler les fleuves et rivières dans la région ou il s'est posé ? On découvrirait Titan à la fin de l'évaporation de ses océans ,c'est une hypothèse qui ne peut être écartée , l'hypothèse du cryovolcanisme semble interresser également de nombreux chercheurs, source Ciel espace ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas il faudrait expliquer pourquoi le réservoir de méthane interne (chlathrates) s'est brusquement tari... :rolleyes:

 

Le survol de Titan du 22 Août à 3669 kilometres devrait fournir l'occasion de mieux connaitre les hautes terres du pôle Sud avec des images à haute résolution qui montreront peut être d'autres (possibles) lacs de méthane.

Sinon Cassini continuera d'étudier les composés de la haute atmosphère, notamment l'eau et d'étudier la formation des nuages et leur évolution.

Elle tentera aussi de comprendre les intéractions entre Titan et la magnétosphère de Saturne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Plusieurs possibilités semblent exister , soit les océans viennent juste d'être assèchés il n'y a pas tellement longtemps ,car le méthane est plus dense dans la basse atmosphère comme si les étendues noirs étaient encore mouillées par le méthane, dans ce cas l'activité cryovolcanique qui dépent en partie du potassium 40 plus les effets de marées ne serait plus suffisante pour renouveler le méthane venu des clathrates qui resteraient alors prisonières de leurs glaces faute d'énergie,celà parce que le potassium 40 serait en fin de vie, le fait que l'on trouve des volcans encores actifs ne voudrait pas nécésaiement dire qu'il sont suffisants à l'heure actuel pour permetre au méthane de se maintenir à la densité qui est la sienne pour l'instant , pour se faire une idée, il est donc important de faire avec cassini un bilan de l'activité cryovolanique existant encore sur Titan, car j'ai le sentiment qu'elle a du être plus importante dans le passé et que des océans et rivières de méthanes gràce à une pressions atmosphèrique plus grande coulaient bien sur Titan ,deuxieme possibilité, les étendues noires n'ont jamais été des océans et nous devons tenter de comprendre ce que nous voyons, dans ce cas le cryovolcanisme pourrait être suffisant pour maintenir le taux de méthane dans l'atmosphère connu à ce jour,quoi qu'il en soit Cassini devra trouver des preuves de cryovolcanisme actif ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deuxieme possibilité, les étendues noires n'ont jamais été des océans et nous devons tenter de comprendre ce que nous voyons

exact

cela pourrait être simplement des étendues d'un dépôt de suie organique résultant d'une accumulation de tholins... d'ailleurs ces particules jouent un grand rôle dans la condensation du méthane qui pourrait donner des pluies (la densité atmosphérique n'est pas le seul facteur).

J'espère que Cassini nous fournira des preuves d'un cryovolcanisme encore actif, mais il y a de forts indices (Ganesha Macula).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Merci de ces échanges, qui m'aideront, je souhaite, à mieux comprendre toutes ces belles curiosités. :)

Si je peux me permettre de poser quelques questions…

 

Es ce que les quantités de méthane stockées dans un océan souterrain et dans les chlathrates peuvent alimenter le renouvellement de ce gaz dans l’atmosphère depuis l’origine sans phénomène convectif réinjectant celui-ci ?

En effet, si je comprends assez facilement qu’un cryovolcanisme expulse le méthane de l’intérieur de la lune saturnienne, il semble que l’on ne trouve pas de traces de mouvements tectoniques importants (très faibles différentiels en altitude) pouvant favoriser un retour du méthane à sa source.

Peut-être qu’une certaine porosité des couches de glaces est envisageable ?

 

A-t-on des résultats quantifiés sur l’éthane détecté par Huygens à la surface de titan ?

Peut-il se maintenir sous forme liquide ?

Si oui, es-ce que cela pourrait intervenir dans un cycle de réalimentation du sous-sol en méthane ?

Mais après tout, ce cycle n'est peut-être pas nécessaire si l'apparition de l'atmosphère de Titan est "récente"???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Si cycle du méthane il y a, je crois qu'il est plutôt entre le sol et l'atmosphère.

Le méthane n'est pas forcément réinjecté en profondeur (on voit mal par quels processus car titan n'a pas une croute de silicates- d'où l'absence de montagnes d'ailleurs).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je n'ai pas la connaissance de la quantité d'éthane détecté sur Titan ,mais j'ai trouvé la température de fusion à la pression atmosphèrique terrestre ,moins 183C.3 l'ébulition se fait à 88,7C

pour le méthane à pression terrestre c'est moins 182,5 C pour la fusion, l'ébulition est à 161,6C

Il doit donc avoir beaucoup de méthane sous forme de glace à la surface de Titan car les température dans les hautes latitudes doivent être inférieurs au _I80 C mesurer dans les zones équatoriales ,ce méthane pourrait bien exister sous forme solide mélangé avec des particules de glace d'eau dans la zone sombre ou Huygens s'est posé, ainsi qu'avec des aérosols, la chimie de cet endroit pourrait élever la température de la fusion du méthane le maintenant ainsi gelé au sol, ce sera peut être une chose à vérifier

La température d'huygens semble avoir fait fondre un peu de méthane en surface ,comme s'il se trouvait au sol sous forme de glace associé à de la gla

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est parti tout seul sans pouvoir relire

la température d'huygens semble avoir fait fondre un peu de méthane en surface

comme s'il se trouvait au sol sous forme de glace associé à de la glace d'eau ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci à tous les deux.

Je pense que je m'égarais un petit peu. :)

Ainsi les réserves internes en méthane de Titan permettent d'alimenter continuellement son atmosphère, car je crois savoir que par photodissociation la totalité du méthane atmosphérique est détruite en quelques millions d'années seulement.

Es ce excact ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu as raison le méthane doit constament être renouvelé et Cassini doit prende le coupable sur le fait ,une irruption cryovolcanique par exemple ce serait bien ,car celà permettrait d'affirmer sans le moindre doute que c'est de cette façon que le méthane se renouvelle encore pour l'instant , même si on semble avoir repéré certains édifices cryovolcaniques, il n'est pas sûr qu'il soyent encore actifs ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'équipe Cassini a décidé de baptiser "Facula" les points chauds sur Titan : "Bazaruto Facula" premier candidat à un volcanisme actif ? !pomoi!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les raw de Titan sont arrivées... elles sont très floues, n'ayant pas encore été calibrées ni retravaillées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

PIA07730_modest.jpg

 

Une vue retravaillée du JPL : le point chaud "Bazaruto Facula" se trouverait un peu à droite du centre, repérable par un cratère au centre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

on le voit assez bien !

Et il n'y a pas un autre cratère un peu à gauche du centre ? ainsi qu'un 3ème un peu au dessus du centre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est difficile à dire... toutes les tâches sombres ne sont pas des cratères car des dépôts de "suie" s'accumulent dans les dépressions.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

celle à gauche est tout de même bien marquée...

Par "suie" je suppose que tu parles de l'espèce de "boue visqueuse" sombre identique à celle du site de l'atterrissage de Huygens...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Message écrit par JiGiSù@26/08/2005 - 20:26

celle à gauche est tout de même bien marquée...

Par "suie" je suppose que tu parles de l'espèce de "boue visqueuse" sombre identique à celle du site de l'atterrissage de Huygens...

 

 

la chimie des hydrocarbures dans l'atmosphère de Titan crée des polymères qui se condensent et précipitent au sol avant de s'accumuler dans les dépressions, ce qui pourrait expliquer l'aspect noirâtre des terrains les plus profonds (le lit des rivières de méthane asséchées par ex).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.