roger15

L'homme a-t-il vraiment marché sur la Lune ?…

Recommended Posts

Donc c'est une question de moyen, je suis bien d'accord.

Ce qui est différent du "ça ne sert à rien" ou "c'est politique" que tu nous disais plus haut.

Une question de moyen d'abord mais aussi de faisabilité !

Envoyer un homme près de Saturne, ça va prendre du temps, voire ne jamais se réaliser. Par contre, on a déjà envoyé plusieurs sondes là-bas !

Et en plus, le drapeau ne peut pas flotter car il n'y a pas de vent. donc toutes les photos avec le drapeau qui vole, c'est faux:(

Sur le coup j'ai cru à une blague, mais non...:be:.

Je ne savais pas que ce forum s'était transformé en canular géant ! M'enfin qu'est ce qu'on se marre !! :cool:

Un grand merci à tous ceux qui alimentent notre hilarité ;) !

PS : ça en fait combien des comme ça jusqu'à présent ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah on compte pas, ça enlève toute spontanéité au rire... :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc c'est une question de moyen, je suis bien d'accord.

Ce qui est différent du "ça ne sert à rien" ou "c'est politique" que tu nous disais plus haut.

 

Oui si tu veux... Si les moyens à mettre en oeuvre n'étaient pas exorbitants, ou tout simplement, le fait même, impossible, évidemment que les hommes pourraient faire le boulot des sondes...

 

Mais face à l'impossibilité du voyage humain dans l'espace (le saut de puce, à la sauvette, d'Apollo 11, je n'appelle pas ça un voyage, encore moins une exploration), tous les discours et les programmes plus ou moins idéologiques sur le sujet, ben oui, on peut dire que "ça ne sert à rien", et oui, "c'est politique".

Share this post


Link to post
Share on other sites

On revient à la lune un instant?

...donc la lune est un endroit où la main de l'homme n'avait jamais mis le pied, avant le 21 juillet 1969.

J'ai pensé à d'autres arguments anti-hoax, mais peut-être hasardeux.

 

1° Le changement progressif de direction des ombres (ou de leur taille) sur la lune, à partir des missions Apollo 14 et suivantes.

La présence de l'équipage d'Apollo 11 sur la lune est trop courte pour apprécier ces changements, mais lors des missions suivantes, c'est peut-être possible?

Comment pourrait-on parler d'un montage dans ce cas? Ah oui, le projecteur pourrait être déplacé millimètre par millimètre...et pas seulement latéralement!

 

2° Les photos du globe terrestre prises à des moments précis, avant, pendant et après alunissage.

Si on a l'heure de la photo, on peut comparer avec nos logiciels d'astronomie, tant en ce qui concerne la phase de la terre (position du terminateur terrestre) que la vue de tel ou tel continent à ce moment précis.

Il faut évidemment un logiciel qui fournit une image de la terre vue de la lune, et c'est le cas de Coelix.

Les complotistes diront que là, un montage est possible (et même nécessaire, puisque les astronautes n'ont jamais quitté une orbite terrestre).

Il suffit de prélever dans le stock d'images que les sondes (et les premiers Apollo) ont faites, et de coller celle qui correspond à l'heure et à la position "prétendue" par la NASA.

OK, mais par définition, il n'existe donc QUE des photos prises en orbite lunaire: il est impossible qu'elles "collent" avec des photos censées prises DE LA LUNE, à tel ou tel moment précis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Une question de moyen d'abord mais aussi de faisabilité !

Envoyer un homme près de Saturne, ça va prendre du temps, voire ne jamais se réaliser. Par contre, on a déjà envoyé plusieurs sondes là-bas !

Contrairement à certains, je ne fais pas de hiérarchie entre robot et humain. Il est évident que les robots iront là où les humains n'iront pas avant un bon moment voire jamais, leur utilité est évidente. Mais de là à dire que l'humain ne sert à rien, c'est un raccourci que je qualifierais de simpliste, pour la simple et bonne raison que les deux sont complémentaires.

 

Mais face à l'impossibilité du voyage humain dans l'espace (le saut de puce, à la sauvette, d'Apollo 11, je n'appelle pas ça un voyage, encore moins une exploration), tous les discours et les programmes plus ou moins idéologiques sur le sujet, ben oui, on peut dire que "ça ne sert à rien", et oui, "c'est politique".

Apollo 11 était avant tout une mission de démonstration technologique, en terme de retour scientifique il me parait plus honnête de considérer les missions de classe J que furent les Apollo 15, 16 et 17.

Mais bon c'est ton opinion et je la respecte, mais je préfère l'avis de Squyres qui a un peu plus d'autorité en la matière.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En passant, j'ai acheté un numéro hors série de Ciel et Espace il y a quelques jours (le numéro spécial Lune). Je suis un peu déçu du contenu, ça fait vide, un peu touche à tout sans aller loin et la "carte" de la nulle est lune... eu de la lune est nulle. J'aurais aimé une carte plus complète comme ça a déjà été fait. Les photos du direct sont sympa par contre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais bon c'est ton opinion et je la respecte, mais je préfère l'avis de Squyres qui a un peu plus d'autorité en la matière.

 

Sans aucun doute. :cool:(en plus, les gens qui bossent dans le spatial ont tendance à être assez favorables au spatial...:be:)

 

D'autant plus que si c'est un robot guy, il doit être bien placé pour connaitre leurs limites, à ces f...robots qu'il s'échine à concevoir et à mettre au point.

 

Mais je pense qu'il y a aussi des avis de personnes d'autorité dans le spatial, qui ne sont pas des enthousiastes des vols habités.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le problème, c'est que justement, les vols habités, c'est politique. ;)

Si c'est pour "faire avancer nos connaissances", eh bien ça ne sert rien du tout, les vols habités. :confused:

 

Je ne nie pas qu'il y a certainement une (bonne)part de politique dans les vols habités, du moins aux origines et on se souviendra d'ailleurs que le programme Lune a servi entre autre à désamorçer un peu la crise entre USA et URSS.

 

Mais en dehors de cela, je ne pense pas qu'on puisse se laisser aller à penser que ce n'est QUE politique.

En tout cas, certainement pas si on se place sur un plan scientifique.

 

Le problème est en effet dramatiquement simple: dans +/- 5 millards d'années, le soleil va s'éteindre et détruire la Terre. Si à ce moment-là l'Humanité n'a pas réussi à s'extraire du système solaire et à trouver une planète d'accueil, l'Humanité périra.

Simple.

 

Les vols habités sont donc de ce point de vue ESSENTIELS.

Toutefois je concède que depuis Apollo 11 nous n'avons pas fait d'énormes progrès à tel point que si aujourd'hui on envoyait des hommes vers Mars, ils seraient morts avant d'arriver à cause des terribles radiations solaires et cosmiques capables de détruire la chaîne ADN en très peu de temps.

 

Il faut donc absolument aller dans l'espace, enrichir nos connaissances sur ces radiations, développer des équipements efficaces de lutte afin de rendre possible les voyages longues distances(et même sans retour) et assurer ainsi la pérennité de l'humanité.

 

Don't you know ??

Edited by Gemini VII
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je veux bien, mais il va falloir étayer ton point de vue là...

Over.

Edited by Gemini VII

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème est en effet dramatiquement simple: dans +/- 5 millards d'années, le soleil va s'éteindre et détruire la Terre.

 

Non, au contraire, il va s'allumer un peu plus !

 

Et puis (bis répétita placent) le réchauffement progressif du soleil détruira tout le cycle de la vie sur terre bien avant cette échéance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui bon, on va pas jouer sur les mots hein ? Il va d'abord se mettre à chauffer plus, augmenter en taille, absorber Mercure, Venus et la Terre avant de s'effondrer sur-lui-même c'est à dire de s'éteindre.

L'essentiel n'étant pas dans la manière mais dans le résultat final.

Quand même content qu'on ne mette pas en doute la mort de la Terre à échéance de 5 milliards d'années, mais j'aimerais beaucoup comprendre en quoi je manque de sérieux en m'appuyant sur ce fait pour justifier les vols habités actuels.

Peut-être pense-t-on que "5 milliards d'années, c'est long, on a le temps" ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi je veux bien, mais il va falloir étayer ton point de vue là...

Over.

 

La "fin" du système solaire (ou plus précisément, comme le souligne Estonius, de la zone habitable confortable où nous sommes) est un problème qui ne se pose pas dans un cadre de temps compatible avec notre cadre de temps.

 

Je vais tenter une analogie. Ce serait un peu comme un bébé, qui vient juste de naitre, et qui n'a pas émis son premier cri/pleur de respiration, sous l'oeil anxieux du médecin...et que les parents en cet instant s'inquiéteraient de savoir s'il réussira son bac. :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites
La "fin" du système solaire (ou plus précisément, comme le souligne Estonius, de la zone habitable confortable où nous sommes) est un problème qui ne se pose pas dans un cadre de temps compatible avec notre cadre de temps.

 

Je vais tenter une analogie. Ce serait un peu comme un bébé, qui vient juste de naitre, et qui n'a pas émis son premier cri/pleur de respiration, sous l'oeil anxieux du médecin...et que les parents en cet instant s'inquiéteraient de savoir s'il réussira son bac. :cool:

 

Copy that.

 

Je vais tenter de rebondir sur ton analogie.

Est-ce parce que l'échéance du BAC est lointaine qu'il faut négliger l'éducation préliminaire de ce même bambin ? On peut éventuellement se risquer à le laisser grandir comme "une mauvaise herbe" un certain temps, mais il viendra très vite un moment ou la perspective BAC nécessitera une éducation appropriée sans quoi c'est le chômage et la galère à vie. Je suppose que tu conçois et admets cela*.

 

Rapporté à l'espace et à la survie de l'Homme, c'est à peu près la même chose: on peut encore se laisser vivre un peu sans se soucier du futur. C'est vrai. Mais compte tenu des difficultés gigantesques qui nous attendent, il ne sera jamais trop tôt pour commencer à travailler à l'évacuation de l'humanité.

Car si on attend trop, cela équivaudra, pour refaire une métaphore, à commencer de construire les canots du Titanic une heure après qu'il a percuté l'iceberg fatal.

 

Enfin, pour conclure, si les générations qui nous succèderont procèdent comme nous en se disant que "les concepts de temps sont incompatibles et qu'on a tout le temps", l'humanité arrivera un jour où il sera trop tard. Certes, nous-mêmes aurons disparus depuis longtemps et nous pouvons égoïstement nous dire qu'on s'en fout. Mais l'humanité d'alors sera coincée sur une planète condamnée à mort à brève échéance et sans espoir de survie.

Ce sera entre autres, à nous qu'elles devront en vouloir tout comme le bambin pourra reprocher à ses parents de l'avoir laissé grandir sans lui donner l'éducation de base nécessaire.

 

Conclusion: il ne sera jamais trop tard pour étudier la fuite dans le Cosmos et de ce fait les vols habités s'imposent. Si ça ne se fait pas en temps voulu, là ce sera une question de basse politique et économique bien temporelle et dérisoire en regard des défis énormes qui attendent l'humanité de demain. Nous avons le devoir de léguer à notre progéniture une planète en bon état, des ressources utilisables et le début du commencement d'une procédure de survie au cataclysme qui les attend.

 

PS: ne pas perdre de vue non plus que les distances à parcourir sont elles aussi "incompatibles avec notre conception des distances" et que le temps nécessaire à découvrir une planète habitable risque bien lui-aussi d'être dans une échelle "incompatible avec notre perception terrestre du temps".

 

*: à mon époque, l'éducation d'un gosse commencait à l'âge de 6 ans quand il rentrait alors en 1ère année primaire pour son 1er contact avec un enseignement "officiel". Aujourd'hui, ils commencent à être éduqués à 3 ans. CQFD.

Edited by Gemini VII
Post scriptum

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais là on parle d'un enfant qui n'a pas encore émis son premier souffle... et donc on doit s'inquiéter de savoir si il va survivre, plutôt que de penser à ses futures études :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, mais je pense que tout est lié et que si il faut qu'il survive c'est aussi pour pouvoir faire ses études même si on n'y pense pas forcément sur le moment.

C'est exactement le même problème pour l'escapade hors du système solaire: nous devons survivre pour pouvoir nous en aller un jour. Et comme nous avons déjà un stade relativement évolué, il est temps de commencer à y penser même si notre apport ne sera qu'une goutte d'eau et un tout petit maillon dans la chaîne des efforts qui auront été faits pour mener le projet à bon terme. Comme disait Neil, "that's one small step for a man" et c'était d'une justesse magnifique.

Je reconnais toutefois qu'il faudra encore bien des changements de mentalité avant de réussir...

 

PS: en fait, l'analogie avec le bébé est très appropriée car nos voyages vers la Lune comparés à ceux qui nous attendent sont à mettre en parallèle avec les premiers pas d'un enfant allant de la chaise à la table. Vous conviendrez qu'on ne vas pas arrêter de lui apprendre à marcher sous prétexte qu'il n'est pas encore en mesure de décrocher une médaille olympique n'est-ce pas ? Bien à vous.

Edited by Gemini VII
ps

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notre planète risque d'être détruite par l'homme bien longtemps avant que le soleil "s'en occupe" dans 4 milliards d'années. Il est urgent de "vivre autrement" sur notre oasis.

Tous les Astronautes du programme Apollo ont pris conscience de la fragilité de notre belle planète bleue. Nous les Terriens risquons de disparaître avant de pouvoir voyager au delà du système Solaire. C'est peut être pour cela que nous pouvons pas entrer en contact avec les Extraterrestres qui ont disparus avant de pouvoir voyager dans l'espace parce qu'ils ont épuisé toutes les ressources "limitées" de leurs planètes.

Jean Yves

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah bah... Tu veux parler de l'ombre du LM autour et lui éclairer comme si de rien n'était...

 

Facile...

 

http://www.megaupload.com/?d=TT71BRJG

 

Expliquer en début de l'émisssion (12 min)

 

Pour faire simple l'albéo de la surface lunaire y joue un rôle...

Oh super, merci beaucoup ! J'ai tout regardé d'un coup, alors que je pensais ne visionner que l'extrait qui concerne ma question...Cette émission est vachement bien et rigolote (typiquement ricaine), si tu en as d'autres du même genre n'hésite pas à nous les faire partager!

 

 

Tous les Astronautes du programme Apollo ont pris conscience de la fragilité de notre belle planète bleue. Nous les Terriens risquons de disparaître avant de pouvoir voyager au delà du système Solaire.
Et même les autres! Il paraît qu'elle flashe dans le noir d'encre du cosmos, notre belle bleue. Déjà, rien que sur des photos... (eh, mais...y'a pas d'étoiles, c'est un fake!!!:p) Edited by LnV

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais, et Sarkozy c'est un Petit Gris a la solde des Eloims et qui fomente l'invasion ultime, Elvis Presley vit caché au Nebraska ... J'attends les dernieres nouvelles sur Michael Jackson. Au fait vous ne savez pas : la lune est artificielle et recele une population interieure et moi, dans une vie anterieure j'ai assassine Toutankhamon etc... etc...

Moi je crois qu'avec ces c... on passe a cote de vrais mysteres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je suis d'accord avec Jean Yves sur le point de notre survie. C'est évident, vu comment on détruit la planète qu'on ne vivra pas bien longtemps. Il suffit de regarder les dégâts faits en 100 ans. Sans compter que ca a été "juste" fait par l'Europe et les États Unis. Sachant qu'on continue et que des pays extrêmement peuplés comme la chine et l'inde s'y mettent (et on serait bien mal placés pour faire quelque commentaires que ce soit) je me demande ou on va. Surtout quand on commence à créer du carburant (inutile a la vie) à la place de la nourriture (essentielle a la vie).

Vous voyez moi je n'ai pas vraiment confiance en l'Homme. On sait, on a vécu mais on n'agit pas vraiment. On apprend pas de nos erreurs, ou alors une trop petite proportion d'entre nous. Tout ca pour de l'argent, création de l'Homme.

Je me demande presque si l'Humanité à une espérance de vie supérieure a 1000 ans à ce rythme... alors 5 milliards d'années...

L'Homme va donc mourir, en prenant un raccourci un peu brutal dans le raisonnement, pour quelque chose qui est fictif et qu'il a lui-même crée : l'argent. Triste fin pour l'espèce la plus "intelligente" que l'on connaisse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
moi, dans une vie anterieure j'ai assassine Toutankhamon etc... etc...

Moi je crois qu'avec ces c... on passe a cote de vrais mysteres.

Je vais te dénoncer en haut lieu pour ce que tu as fais ! :be:

Notre planète risque d'être détruite par l'homme bien longtemps avant que le soleil "s'en occupe" dans 4 milliards d'années. Il est urgent de "vivre autrement" sur notre oasis.

J'attendais cet argument tiens ! Je suis complètement d'accord avec toi, ça ne sert à rien de se presser à développer de nouvelles techniques pour coloniser d'autres lieux, si on ne commence pas par changer nos comportements ici, sur Terre. Quand on voit que les forêts continuent de diminuer, les glaciers de fondre..et j'en passe, je suis plus préoccupé par l'état de la planète que par notre mort prochaine dans 5 milliards d'année.

Par contre, je me pose une question : si on continue sur notre lancée à détruire notre planète, savez-vous combien de temps nous reste-t'il avant la catastrophe ? (extinction massive des espèces et donc de la nourriture, montée des océans, disparition des ressources...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
savez-vous combien de temps nous reste-t'il avant la catastrophe ? (extinction massive des espèces et donc de la nourriture, montée des océans, disparition des ressources...)

 

Je ne sais pas si on peut avoir une estimation correcte. Il y a tellement de variables. Déjà les changements de climats on sait que nos activités les ont influencées mais dans quelle mesure? Peut être y a t il une part de mère nature? On a relativement peu de recul...

Mais bon les estimations ne peuvent être que pessimistes. Non seulement on n'améliore pas les choses mais on les aggrave. On est de plus en plus a polluer. On continue a deforester massivement. On commence a user les terres à faire du biocarburant. On enfouis des déchets radioactif vitrifiés (super mais quid de la résistance des futs sur 500ans? On va faire quoi les déterrer les refondre et en refaire? vous y croyez vous?). Franchement c'est triste mais je vois mal comment on va survivre plus de 1000 ans à ce rythme.

 

C'est drôle, je repense à quelque chose que j'ai entendu. En gros ca donnais ca : "ce qui différentie l'Homme des animaux c'est son intelligence, le fait qu'il se conçoive en tant qu'être vivant éphémère". Mais on oublie de dire que c'est probablement la seule espèce qui sait qu'elle est menacée et qui continue de plus belle à s'autodétruire de par son avidité. N'est-ce pas une preuve de non intelligence?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franchement c'est triste mais je vois mal comment on va survivre plus de 1000 ans à ce rythme.

 

 

Bonjour,

Je crois que la SF a déjà répondu à cette question :)

Les scénarii les plus probables ne correspondent pas à l'extinction totale de l'humanité, mais à une adaptation aux pires conditions d'une planète appauvrie après une réduction cataclysmique de la population... et pourquoi pas des mutations adaptatives...

 

Que de la joie en perspective :be:

 

Il y a sûrement des scénarii intermédiaires, faut y croire, mais la termitière humaine avec un accroissement continu de la population atteindra vite ses limites, et en plus c'est pas mon truc.

 

Ca tombe bien, je ne le verrai pas. J'espère que les autres vont aimer!

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'homme a-t-il vraiment marché sur la Lune ?

Ben on sait pas ,on a que des temoignages ,des photos et des videos floue:be:

C'est comme les OVNIS:D

Et puis la photo des sois disant accessoires qu'ils ont laissé sur la lune ,je suis désolé c'est trop flou , ou alors si c'est veridique je demande pourquoi certains nient "les anomalies lunaire ", les photos sont du meme niveau;)

Ou alors qu'on m'explique les autres structures lunaire bizarre ??

 

Enfin tout cela est encore une histoire de croyance entre pro lune et anti lune.

Vous etes près a croire des photos flou car c'est votre verité alors pourquoi pas les autres ? c'est illogique.

 

Je pense qu'ils sont allés mais......:refl:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben on sait pas ,on a que des temoignages ,des photos et des videos floue:be:

C'est comme les OVNIS:D

Et puis la photo des sois disant accessoires qu'ils ont laissé sur la lune ,je suis désolé c'est trop flou , ou alors si c'est veridique je demande pourquoi certains nient "les anomalies lunaire ", les photos sont du meme niveau;)

Ou alors qu'on m'explique les autres structures lunaire bizarre ??

 

Enfin tout cela est encore une histoire de croyance entre pro lune et anti lune.

Vous etes près a croire des photos flou car c'est votre verité alors pourquoi pas les autres ? c'est illogique.

 

Je pense qu'ils sont allés mais......:refl:

 

1) il y a une légère différence entre une "photo floue" prise par des illustres inconnus clamant avoir aperçu quelquechose dans le ciel et une image de cartographie par une sonde de la Nasa. A cet endroit précis, il n'y a qu'une chose qui peut avoir cette forme et poser cette ombre: ça s'appelle une base de lm. Et regardes l'image dusite d'Apollo 14, on y voit les cheminements des astronautes

 

2) parlant de preuves, il y a 380 kg de roches lunaires étudiées par des milliers de géologues du monde entier, ainsi que des réflecteurs (notamment celui déposé par Apollo 15) utilisés encore aujourd'hui par des observatoires astronomiques à travers le monde (celui de Nice Côte d'Azur, par exemple) pour mesurer la distance Terre-Lune:

http://wwwrc.obs-azur.fr/cerga/laser/laslune/llr.htm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est vrai que si une sonde de la NASA prend la photo d'une soucoupe volante floue, je réviserai mes positions... je garde l'esprit ouvert ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Enfin tout cela est encore une histoire de croyance entre pro lune et anti lune.

Hé bé ... :confused:

 

Ben c'est pas gagné, hein !

 

Quelle misère.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Je crois que la SF a déjà répondu à cette question :)

Les scénarii les plus probables ne correspondent pas à l'extinction totale de l'humanité, mais à une adaptation aux pires conditions d'une planète appauvrie après une réduction cataclysmique de la population... et pourquoi pas des mutations adaptatives...

 

Absolument !

 

L'expérience de ce qui c'est passé sous nos yeux en quelques décennies au niveau de la Seine le montre bien.

Quand elle a atteint son niveau de pollution maximum, et qu'on nous a dit que plus rien d'évolué ne pouvait vivre dans un fleuve aussi pollué, on a vu apparaître des poissons mutants tout blancs sans écailles et aveugles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin tout cela est encore une histoire de croyance entre pro lune et anti lune.

 

Je rêve..... :b::b::b:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.