kiwi74

ARTICLE : Débuter en astrophoto avec un simple boitier et trépied !!!!

Recommended Posts

Pas de mode "raw" sur cet appareil :-/

Sinon, la télécommande ou le retardateur, c'est pour éviter toute vibration liée à la manipulation ?

Le mode nocturne n'est pas adapté ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de mode "raw" sur cet appareil :-/

Sinon, la télécommande ou le retardateur, c'est pour éviter toute vibration liée à la manipulation ?

Le mode nocturne n'est pas adapté ?

 

Je ne connais pas ton appareil, je n'en sait rien pour le mode nocturne. Un mode raw t'aurai permis de reprendre certains réglages plus facilement, comme les problèmes d'exposition, la réduction du bruit, mais ce n'est pas très grave si c'est juste pour faire quelques paysages. C'est néanmoins un point à ne pas négliger si tu comptes investir dans un nouvel appareil. Certains compactes et bridges peuvent maintenant shooter en raw.

 

Maintenant, sur ton apn, il faut impérativement utiliser le mode manuel et faire des tests pour voir ce que ça donne. Aucun mode automatique ne permet d'exposer correctement la Lune il me semble.

 

La télécommande permet de déclencher sans risquer le moindre flou sur trépied, effectivement ! Mais le retardateur fait aussi bien le job, c'est vraiment un détail. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ok, le raw facilite la tâche ! Merci pour les conseils ! :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah ok, le raw facilite la tâche ! Merci pour les conseils ! :-)

 

Raw = brut en anglais. En gros, c'est le signal brut qui vient du capteur.

 

Un jpeg, c'est une image crée par le processeur d'image de l'apn, en compressant le signal. Si on compresse, on perd des données !

 

Avec un raw, il faut un logiciel de développement photo, comme rawtherapee, ou darktable (gratuits).

 

Tu peux même en télécharger un pour essayer de te familiariser avec leur maniement. Les améliorations sont possibles mêmes sur du jpeg, et la balance des blancs peut être modifiée aisément en jpeg.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un grand MERCI à KIWI74 pour ce tuto .Pour un débutant comme moi , il est parfait. Juste deux questions, j'ai vu que tu avais fait des photos avec une achro , donc c'est possible sans passer par une apo hors de prix, quel sont les limites d'une achro par rapport à une apo ? les photos prise avec une achro seraient elles si moche que cela ? Je ne parle pas d'une 70 ou 80 , mais d'une 102 ou 127 à courte focale du style Bresser Messier AR-127/635 S ou la AR 102/600 S. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un grand MERCI à KIWI74 pour ce tuto .Pour un débutant comme moi , il est parfait. Juste deux questions, j'ai vu que tu avais fait des photos avec une achro , donc c'est possible sans passer par une apo hors de prix, quel sont les limites d'une achro par rapport à une apo ? les photos prise avec une achro seraient elles si moche que cela ? Je ne parle pas d'une 70 ou 80 , mais d'une 102 ou 127 à courte focale du style Bresser Messier AR-127/635 S ou la AR 102/600 S. Merci.

 

Pose ta question dans la rubrique dédiée au matos astrophotographique, tu auras des réponses ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons récemment passé un weekend prolongé dans la vallée de l'Elqui (c'est du coté de l'observatoire de La Silla). J'avais mon compact et un trépied pour des premiers essais de photo du ciel.

Mon APN ne veut pas dépasser les 4s d'exposition, même en manuel, à 6400 ISO. C'est un choix du constructeur sans doute pour limiter le bruit.

 

Donc 4s, 6400 ISO, 28mm, f/1.7. Photos prises en raw, développées avec Lightroom 6. Une seule prise à chaque fois.

 

Vue du coté de la croix du sud, sac de charbon. Un morceau du grand nuage de Magellan caché par la Cordilliere des Andes en bas gauche ....domage, 1/2 heure avant il était dans le cadre.

L1000410.jpg

 

De l'autre coté

L1000414.JPG

 

Le gros avantage de cette vallée (là nous sommes logés dans le dernier village à la fin de la piste) c'est l'absence totale de lumiere parasite. Malheureusement mon APN n'est pas trés adapté à ce type de photo. On a pu observer avec un Meade de 8 pouces motorisé qui est sous la coupole dont on voit le sommet sur la première photo.

Edited by Niala

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par curiosité, c'est quoi votre compact, parce que ce n'est pas mal du tout ? Autre question à moitié hors sujet, c'est où dans la cordillère des Andes ? Connaissant certains coins je suis curieux...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par curiosité, c'est quoi votre compact, parce que ce n'est pas mal du tout ? Autre question à moitié hors sujet, c'est où dans la cordillère des Andes ? Connaissant certains coins je suis curieux...

 

Il s'agit de la vallée de l'Elqui qui se trouve à la hauteur de la Serena en se dirigeant vers la Cordillère (donc vers l'Argentine, il y a un col frontière qui s'appelle Agua Negra). C'est la vallée où se trouvent les cépages et les distilleries qui produisent le fameux Pisco. C'est également la région native de Gabriela Mistral (elle était de Montenegro). Il faut passer, en venant de la Serena/Coquimbo, les villes/villages de Vicuña puis Pisco Elqui, Montenegro et enfin Alcoguaz qui est le dernier village où nous étions, on est à environ 100 km de la Serena. Les 15 derniers km la route se transforme en piste très étroite puis cul de sac. On y trouve des éco lodges, c'est très isolé, pas de signal téléphone. Super coin que je recommande, en plus de l'astronomie il y a beaucoup de choses à découvrir.

 

Mon compact est un Leica Q, trés bon appareil mais pas trés adapté aux photos du ciel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut kiwi174

merci bien pour ces informations c'est très clair

 

j'ai découvert dans un vieux placard un bridge Panasonic lumix fz48, et en suivant tes conseils on a fait nos premières photos.

par en ville le rendu n'est pas genial. mais avec ma monture eq2 on a de quoi faire. ca donne envie d'aller plus loin. quand on aura plus de budget...

 

on va s'entraîner avec ce qu'on déjà 😊

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci bcp pour le tuto vraiment utile !! :)

J'avais une question :

je viens d’acquérir un eos 1000d avec trépied et un objo avec un trop petit champ je voudrais en changer et comme je n'ai pas bcp de moyens et que je débute j'avais pensé à un canon 50mm f/1.8. Lumineux, compact et pas cher mais je me demandais si il ne fallait pas mieux que j'opte directe pour un plus grand champs sachant que j'aimerais faire du time laps, filé et paysage (étoilé ;) !!) ??

Merci pour tout !!! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à Tous,

 

Pour fêter ma première année d'inscription sur ce forum, j'ai le plaisir de vous poster deux photos prises à une année d’intervalles afin d'encourager tous les débutants qui n'ont qu’un minimum de matos à savoir APN+Pied.

 

Décembre 2015

 

IMG_1050.jpg

 

 

Décembre 2016

 

orion_03122016v4.jpg

 

 

Merci à tous les membres de ce forum pour tous vos partages qui nous permettent de progresser et prendre du plaisir à photographier le ciel nocturne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo pour la progression, à suivre avec un équatorial

 

A mon tour:

Mon sondage profond, depuis mon balcon, sur un simple trépied

 

30468-1481317490.jpg

 

Cliquez sur l'image, pour bien voir (je suis débutant sur le forum, je ne sais pas la faire apparaitre directement)

Share this post


Link to post
Share on other sites

DEBUTER EN ASTROPHOTO

 

 

Photographier le ciel est à la porte de tous !!!! Certaines images sont réalisables simplement à main levée avec la plupart des appareils photo. Mais, le plus souvent, un pied photo vous ouvre la porte à des sujets intéressants comme les constellations, les étoiles filantes, orages...

 

Certains appareils photo d'entrée de gamme sont complètement automatiques et ne conviennent pas pour tous les sujets. L'idéal est donc de disposer d'un appareil débrayable en manuel, permettant d'accéder à des réglages basic (sensibilité, ouverture, mise au point...)

 

Il est bien évident que le must serait de disposer d'un boitier reflex numérique.

 

Nous allons voir dans les prochains chapitre, les différents sujets abordable avec les moyens décrits précédemment.

 

 

Les filés d'étoiles :

 

Un filé d'étoiles centrée sur la polaire (une circumpolaire en fait) est vraiment le B.A BA de l'astrophotographie. D'ailleurs, parmi les astrophotographes, qui n'en a jamais fait ???

 

Le principe tout bête de ce genre de photographie, est de montrer la rotation des étoiles sur la voute céleste.

 

L'idéal est alors de posséder un reflex muni d'un grand champ (28mm par exemple, voire moins), une faible sensibilité (entre 200 et 400 iso) et une ouverture moyenne. Le tout posé sur un simple pied photo, en direction de la polaire par exemple, et lancez la pose.

 

Afin de limiter le bruit et la montée du fond de ciel, au lieu de faire 1 pose de 2h, faite des séries de pose de 2min, et assemblez le tout grâce un logiciel gratuit, STARMAX.

 

8154-1251574232.jpg

> Photo Alex31 du forum Webastro (EOS 350D, 17 poses de 10min à 200iso)

 

 

 

L'ombre de la Terre :

 

En regardant vers l'Est peu de temps après le coucher du soleil, vous verrez comme une barre sombre et parallèle à l'horizon s'élever doucement de ce dernier.

 

C'est un phénomène visible tous les jours, à condition d'avoir un horizon dégagé et une météo favorable.

 

Pour capturer l'ombre de la Terre, vous pouvez utiliser le mode automatique de votre APN, ou en manuel pour réduire un peu le temps de pose pour assombrir un peu le ciel, si ce dernier est trop clair en automatique.

 

8154-1251574383.jpg

> Photo Alex31 du forum Webastro (EOS 300D à 18mm mosaique)

 

 

 

Photo d'ambiance lors d'une soirée astro :

 

La sensibilité des reflex numériques permet de réaliser de belles images d'ambiances nocturnes. La recette à appliquer est très simple.

 

Vous prenez votre reflex muni d'un objectif avec une focale courte (pas forcément un grand angle, préférez une focale comprise entre 30 et 50mm) et ouvrez au maximum (2,8). Il va de soi que le trépied est obligatoire.

 

Faite une pose d'environ 30s, tout en balayant avec une lampe de faible puissance l'avant plan à mettre en valeur. Ainsi, les étoiles n'ont pas le temps de filer, et les observateurs peuvent rester immobiles durant la pose.

 

Essayez de ne pas monter plus haut que les 800 ou 1000iso.

 

8154-1251574415.jpg

> Photo Scopy du forum Webastro (caractéristiques de la photo inconnues)

 

8154-1251574454.jpg

> Photo Kiwi (EOS1000D, 18mm à F3.5, 30s à 1600iso)

 

 

 

La Lune seule ou en conjonction :

Durant leur course autour du Soleil, les astres principaux (planètes et Lune), sont amenées à se rencontrer (en apparence, car les planètes sont très loin les unes des autres).

 

Bien souvent, ils mettent en scène la Lune et les planètes les plus brillantes comme Venus, Mars, Jupiter et Saturne.

 

Lorsque cela se produit (le soir ou le matin), ne manquez pas d'observer les nuances de couleurs dans le crépuscule d'un Soleil couchant ou levant. Vous en profiterez pour photographier la lumière cendrée notamment. Ces rapprochements, peuvent très bien être mis en valeur par un premier plan soigneusement choisi (montagnes, monuments...).

 

Pour cela, utilisez des focales comprises entres 35 et 200 (au-delà de 200mm, vous centrerez la Lune pour bien mettre en évidence les principales formations lunaires dans la lumière cendrée). Utilisez des temps de pose variable, en fonction de l'ouverture, de la sensibilité utilisée (ne dépassez pas les 400iso, sous peine d'avoir du bruit sur les dégradés du crépuscule...), et de l'ouverture.

 

8154-1251574485.jpg

> Photo Kiwi (EOS 350D, 34mm à F4.5, 2s à 200iso)

 

8154-1251574542.jpg

> Photo Kiwi (EOS 350D, 55mm à F5.6, 1s à 200iso)

 

 

 

Les constellations :

 

Beaucoup d'APN compacts autorisent des temps de pose de 15s, voire 30s. Dès lors, en mettant votre APN sur un trépied, il est possible de tirer le portrait des principales constellations.

 

En revanche, si vous ne pouvez pas basculer en manuel (au moins pour la MAP), vous risquez d'avoir des problèmes à ce niveau là, car l'autofocus va « patauger ».)

 

Pour capturer les constellations, il n'est pas besoin d'avoir un ultra grand angle. Un objectif de 30 à 50mm suffit à cette tâche. Ouvrez votre objectif à une petite valeur (2,8) et une sensibilité comprise entre 400 et 1600iso. Ne posez pas trop longtemps sous peine d'avoir du filé, qui nuirait à la qualité finale de l'image.

 

8154-1251574574.jpg

> Photo Kiwi (EOS 350D, 18mm à F4, 30s à 1600iso) C'est la photo de mon avatar !!!

 

 

 

Les orages :

 

Photographier les orages est un exercice beaucoup plus simple qu'on peut le croire. Attention toutefois à votre sécurité. Ne vous exposez pas, restez à l'abri !!!!!

 

Mettez votre APN en mode rafale avec un temps de pose moyen de l'ordre de 30s. Dirigez votre objectif vers la zone la plus active de l'orage.

 

Utilisez une basse sensibilité, 100iso suffisent très largement, avec une ouverture moyenne de l'ordre de 5,6.

 

L'objectif utilisée dépendra de vous. Une faible focale vous permettra de photographier un ensemble (paysage + orage) ou une grande focale pour vous concentrer sur les éclairs eux même.

 

8154-1251574604.jpg

> Photo Kiwi (EOS 350D, le reste est inconnu)

 

 

 

De toute façon, à vous seul de juger si votre photo est bonne ou pas. Et n'oubliez pas une chose.... c'est du numérique, faites vous plaisir, faites des essais, vous finirez bien par trouver les réglages optimum en fonction de votre boitier !!!!!

 

 

Concernant le matériel, si vous débutez, et que vous voulez vous initier dans l'astrophoto avec un petit budget, jet vous conseille un boitier, l'EOS 1000D qui présente un rapport qualité/prix imbattable !!!!!!!

 



516X9M66JhL._SS400_.jpg41ykagv4ayL._SS400_.jpg

 

41Da4HITcSL._SS400_.jpg

 

 

Pour le pied photo, choisissez un model présentant une rigidité suffisante, sans toutefois taper le haut de gamme.

 

 

Voilà, j'espère que ça aidera les débutants voulant se lancer dans l'astrophoto à moindre frais.

 

Les sujets ne manquent pas, et seule votre imagination sera votre limite !!!!!

 

N'hésitez pas à apporter votre contribution pour améliorer encore l'article ou apporter vos précisions !!!!

 

=> Un lien vers un site d'utilisateurs d'APN avec plein d'autres exemples et les références des photos :

http://www.pixheaven.net/

 

_______________________________________________________________

 

Pour aller plus loin encore dans la pratique de l'astrophoto, vous pouvez lire l'article rédigé par Newton :

L'astrophoto avec un pied motorisé

 

Bonne lecture !!!!!!!!!!!!!!

 

KIWI

Bonsoir, merci pour cet article édifiant et très utile ,j'ai pratiquement tout compris, avec le jpeg cela se passe bien avec mes photos classiques ,j'ai commencé a faire des photos en RAW avec mon NIKON D5100 défiltré ,et je rencontre des difficultés car mon ordi qui fonctionne sous window 7 ne me montre pas les images les fichiers son des icônes différentes et en cliquant dessus il ne sais pas les lire contrairement au jpeg où je vois mes photos immédiatement ,je suis actuellement bloqué par ce problème pour ensuite les traiter avec Deep sky, merci de votre aide.

 

Cordialement ,un astromome perdu!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut il te faut un logiciel capable de "lire" les fichiers raw ou alors un codec que tu ajoutes à photoshop ou autre logiciel de retouche d'image.

 

Le fichier raw est en quelque sorte un "négatif" qui demande à être "développé" (balance des blancs, niveaux, contrastes etc...) pour obtenir une image finale qui pourra être sauvegardée dans un format lisible dans un logiciel de lecture intégré à l'OS ou tiers et la plupart du temps compressé (jpeg par exemple)

 

edit : chez canon le logiciel est livré avec l'appareil, je ne sais pas chez nikon... sinon il existe des logiciels libres

Edited by teddelyon

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il existe aussi un pilote pour Windows permettant de visualiser les RAW comme s'ils étaient des images ordinaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, chez Nikon c'est aussi livré avec l'appareil. Et puis tout ça se trouve très bien décrit dans le mode d'emploi. Encore faut-il le lire... ;)

 

Quant à Deep SkyStacker, il lit les RAW Nikon sans le moindre souci, pas besoin d'installer quoi que ce soit. Il suffit de les glisser dans la fenêtre principale. As-tu seulement essayé?

Là aussi, il y a un mode d'emploi. Tu trouveras aussi un tuto pour débutant dans ma signature. Pareil pour PhotoShop.

 

je suis actuellement bloqué par ce problème pour ensuite les traiter avec Deep sky, merci de votre aide.

Cordialement ,un astromome perdu!

Re-bienvenue sur WebAstro, Gérard. :beer:

 

Il y a des choses que tu dois savoir concernant les forums... ;)

 

  1. Si tu réponds à un message avec de nombreuses photos, il ne faut pas laisser ces photos dans ta réponse, sinon la page s'allonge énormément et ton commentaire est perdu tout en dessous. Non seulement c'est très désagréable pour les autres (il faut 'scroller' des kilomètres) mais en plus tu risques que ta réponse ne soit pas vue. Ce comportement est interdit par la charte du forum: http://www.webastro.net/forum/announcement.php?f=10
    Tu peux éditer ton message pour enlever les 'quote' contenant les photos. suffit de cliquer sur le bouton 'éditer' en bas à droite de ton message.
    .
  2. Tu ne dois pas poser une nouvelle question dans le 'fil' de quelqu'un d'autre (à moins que ce soit directement en rapport avec la discussion en cours). On appelle ça du 'postjacking', en français 'détournement de post'. C'est mal vu et en plus tu as peu de chances qu'on te réponde. Donc pour savoir comment voir tes RAW, la meilleure façon c'est de créer une nouvelle discussion dans la rubrique 'débutants' ou 'matériel astrophoto'.
    .
  3. Enfin, évite de déterrer des anciens posts. Si ta question est générale, tu peux ouvrir une nouvelle discussion et si elle ne concerne que l'auteur, tu peux le contacter en message privé (comme dans le fil de DEN datant de 2007). Poser la même question à différents endroits, et en plus dans des posts inactifs depuis un moment, c'est pas un bon plan.

Edited by OrionRider

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je suis débutant, ce tuto de 2009 est très intéressant. Tout semble simple mais même avec un APN récent je suis très loin du compte.

Sur les premières photos montrées sur la voie lactée, est ce que les photos sont brutes sortie de l'APN ou elles ont été traitées avec DSS, photoshop ou autre?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut pater, et bienvenue sur WebAstro! :)

 

Le meilleur moyen de savoir ce qui ne va pas, c'est de poster ton image. Il faut aussi donner tous les paramètres de la prise de vue (réglages APN, endroit d'où c'est photographié, date et heure). On te dira ce que tu dois améliorer.

 

Par exemple, le genre de photo de la Voie Lactée comme prise par Kiwi a été faite une nuit sans Lune dans la montagne, sous un très bon ciel. Par après, l'image RAW a été 'développée' avec un logiciel comme PhotoShop.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.