roger15

Orthographe : une idée originale de François de Closets.

Recommended Posts

Bonsoir à toutes :) et bonsoir à tous :) ,

 

Voici une anecdote concernant la fin de l'année scolaire 1962-1963.

 

Intéressant cette histoire roger.:)

 

J'ai une petite question pour tous ici.

 

Certains écrivent: Bonjour ou bonsoir,et la discussion se poursuit. D'autres mettent un point. Qu'est ce qui n'est pas faut ? Pas de réponse SVP du genre ce qui est juste :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là très honnêtement je n'en ai aucune idée, je ne me suis jamais posé la question.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Suppression des derniers messages de règlements de comptes qui n'ont rien à faire sur le forum.

 

Ceci vaut comme avertissement pour tous les participants de cette joute verbale. En cas de récidive sur ce sujet ou ailleurs, ça sera l'exclusion du forum.

Edited by Modération

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

En fait il est impossible de comprendre l'évolution de la langue française (je veux parler de la langue codée, académique) si l'on ne connait pas un peu l’histoire de l'imprimerie, celle des conventions et des arrangements typographiques.

 

Cet état de fait n'est d'ailleurs pas propre au français.

Oui, très juste, il est vrai que l'imprimerie fait partie intégrante de l'histoire de la langue elle-même, de ses conventions, de ses règles.

C'est bien pourquoi on ne peut réduire une langue seulement à « l'usage », le diktat de cet usage est souvent éphémère, alors qu'il y a une transmission du savoir à assurer, et certaines règles inévitables afin que le socle soit commun à tous : héritages culturels divers, de la langue parlée et de celle écrite.

 

Comme en toute chose, il faut en effet avoir une vision globale de l'évolution d'une langue, et c'est un sacré domaine, plus large qu'il n'y paraît !

 

La langue ne se réduit pas non plus à l'orthographe et à la grammaire, il y a aussi le vocabulaire, et enfin la syntaxe.

Je pense que le souci qu'ont certaines personnes avec leur propre langue vient bien d'un déficit culturel, somme toute l'orthographe et la grammaire ne sont pas un problème quand les références culturelles sont acquises.

Je ne suis pas prof de français ni linguiste, aux spécialistes de me dire si j'ai tort ou raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
D'où l'expression bien connue :

 

"Casse-toi, pôvre çon !" :p

Excellent :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cela n'a rien "d'hénaurme" et vérifie simplement l'aphorisme selon lequel "le savoir c'est le pouvoir"
Que l'on n'inverse pas les rôles : posséder beaucoup d'argent ne signifie pas que l'on est un être intellectuellement supérieur :cry: !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec les réseaux sociaux, la langue française ne risque-t-elle pas d'évoluer plus vite ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne pensais pas que cette précision serait nécessaire, mais puisqu'il le faut :

 

En typographie, la casse est un casier, divisé en petites cases, les cassetins, où l'on range les caractères en plomb : les lettres capitales se trouvent sur la partie haute (haut de casse), et les minuscules sur le bas (bas de casse)

 

En fait il est impossible de comprendre l'évolution de la langue française (je veux parler de la langue codée, académique) si l'on ne connait pas un peu l’histoire de l'imprimerie, celle des conventions et des arrangements typographiques.

 

Cet état de fait n'est d'ailleurs pas propre au français.

 

Ne pas oublier la fonte et la police de caractères, termes souvent confondus aujourd'hui.

 

Une fonte, comme son nom l'indique, correspondait à une série de caractères coulés ensembles, et devant être utilisés ensembles. Ainsi on avait une fonte pour chaque taille et force de caractères utilisés.

 

Une police est un cahier des charges qui décrit la forme de chaque caractères (qui peut d'ailleurs varier avec la taille, la force et d'autres paramètres).

 

Aujourd'hui, on devrait dire une police Arial, fonte grasse de 12.

 

Mais sela n'avanse en rien (ou peut) sur l'orthographe qui ait le sujet initiale de se fille de discussion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(...)

 

Mais sela n'avanse en rien (ou peut) sur l'orthographe qui ait le sujet initiale de se fille de discussion.

Tu a fé une fote : cé ortografe ! :mad:

Edited by paradise

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.