roger15

La triste "dernière mode du suicide" à France-Télécom...

Recommended Posts

Bonjour à toutes et bonjour à tous, :)

 

Après vous avoir lu, il me vient deux petites réflexions :

 

* d'abord j'approuve entièrement ce que vient de dire François au message #147 :

 

Si un membre du MEDEF lit ce topic il doit boire du petit lait.

La confrontation des prolos du privé, complètement spoliés de leurs droits et acquis sociaux et devenus des travailleurs précaires avec les prolos de la fonction publique qui ont encore quelques avantages.

C’est vraiment pitoyable ce nivellement par le bas et ce manque de solidarité entre travailleurs quelque que soit leur statut, la droite décomplexée et ultra libérale peut sabrer le champagne.

 

* ensuite je conseillerais, modestement, aux patrons du MEDEF de balayer le "scandaleux" rapport du docteur Villermé en 1840. Ce médecin était beaucoup trop sensible, ce qu'il a écrit sur le travail des enfants de moins de huit ans dans les mines n'était que billevesées !...

 

Comment ? Vous n'avez jamais entendu parler du rapport du docteur Villermé lors de vos brillantes études !... J'ai du mal à la croire...

 

Alors, pour votre information, voici qui était l'auteur de ce rapport (c'est extrait du lien Internet suivant de l'Académie des Sciences morales et politiques) http://www.asmp.fr/presentation/academiciens_celebres.htm :

 

« Louis-René Villermé (1782-1863).

Villermé eut tout d'abord une vie d'aventure. Des années napoléoniennes, Il ne voyait pas la gloire, mais la misère, ce chirurgien sous-aide (1802-1806), aide-major (1806-1813), puis major, en 1814, avant d'être licencié après l'abdication de l'Empereur.

 

C'est en 1818 qu'il abandonna la médecine pour se consacrer à la rédaction d'une série de mémoires sur la famine et la guerre, la santé des forçats, le régime des prisons, la mortalité à Paris - en savant, certes, mais aussi en véritable sociologue.

 

Villermé publia, en 1840, les deux volumes de son oeuvre majeure, Tableau physique et moral des ouvriers employés dans les manufactures de coton, de laine et de soie.

 

C'est certainement grâce au cri d'alarme poussé par Villermé, mais aussi par notre Académie qui, dans ses séances (il suffit de se reporter aux procès-verbaux du temps pour s'en convaincre) mettait alors au premier rang des communications les questions d'actualité sociale, que fut votée la loi de 1841 réglementant quelque peu le travail des enfants.

 

Au plan scientifique, le travail de Villermé demeure, aujourd'hui encore, un modèle pour l'étude des grands groupes sociaux. »

 

Suite à la publication de ce rapport qui provoqua une onde de choc parmi les Dirigeants de la monarchie de Juillet fut votée la loi du 22 mars 1841 (dite "loi du comte Charles de Montalembert") "réglementant le travail des enfants" http://www.ac-reims.fr/datice/hist-geo/textes/national/enfants1841.html.

 

Je précise que l'initiative de cette loi du 22 mars 1841 revient au vicomte Alban de Villeneuve-Bargemont (http://fr.wikipedia.org/wiki/Alban_de_Villeneuve-Bargemont).

 

Pour lire des extraits du rapport Villermé : http://membres.lycos.fr/cabinethistoire/villerme1840.pdf

 

Heureusement qu'il y a eu la Monarchie de Juillet pour faire du social en France, sinon... :( :( :(

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas où on va. Peut-être qu'à terme il ne restera plus que les géants (GDF-Suez, Veolia....), la grande distribution, les services publics, les professions de santé et tout ce qui n'est pas délocalisable (restauration, salons de coiffure...). Bref, le chômage et la précarité ont un bel avenir.

 

Tu oublies les boites avec un encadrement qui connait ses produits.

Des boites comme Vixen, OO, Takahashi ou Televue s'écrouleraient vite si elles étaient revendues avec un management qui vient d'école de commerce.

-> A quoi bon dépenser autant en production ultra pointue, notre marque a un grand capital sympathie.

On va faire soutraiter les oculaires, doublets et triplets par Syntha, on change un peu le capot et vroum on vend au même prix

Ca casse au bout de 5 ans :be:

 

Heureusement, toutes les entreprises sont pas cotées en bourse et tous les patrons ne sont pas que des gestionnaires.

 

La logique du gestionnaire brut a fait beaucoup de ravages en info.

Les boites qui tiennent encore sont souvent des boites ou l'encadrement connait la partie métiers.

Ces boites là connaissent la valeur du capital humain et craignent trop pour leur savoir faire pour délocaliser à tout va.

Quant le savoir faire est réel, quant la valeur ajoutée est là, les fondations sont solides. :)

 

La restauration pas délocalisable ?

On peut imaginer un resto qui tourne avec des sauces et kits préparés en Hongrie qu'un PEP en apprentissage réchauffe dans la cuisine.

C'est pas tout le resto qui est délocalisé mais une bonne partie.

Capital avait montré de telles pratiques (kits tout prets à réchauffer), le restau était tombé après le reportage mais eux en avaient parlé librement.

C'était pas un McDo, plutôt le genre deux étoiles :be:

C'est pas le seul établissement à travailler comme ça.

 

Ducass et ses restaus à travers le monde doit pas être loin de ce modèle.

 

La plupart des pizzerias achètent des fournitures toutes prêtes.

-> Pate à pizza déjà dans son moule avec ou sans garniture.

Tu mets de belles nappes, deux trois bougies et un serveur bien sapé, tu as l'impression qu'il y'a un chef :be:

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entendu sur Europe1 en début de semaine (le 30/9?), l'interview du directeur général de Technologia (cabinet d'audit) par M.O.F. :

 

- pour une fois qu'on leur donne la parole, les employés de FT devraient saisir l'opportunité (bla bla bla)

=> ben oui, aujourd'hui la culture d'entreprise, c'est " tu ferme ta g** "

 

- tout peut s'arranger, une fenêtre est en train de s'ouvrir

=> humour morbide ?? J'ose pas y croire, j'espère que c'est un labsus...

 

- coût de l'audit : 400.000€ au bas mot...

=> Comme quoi, traiter l'être humain comme un être humain, ça leur ferait faire qques économies...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Entendu sur Europe1 en début de semaine (le 30/9?), l'interview du directeur général de Technologia (cabinet d'audit) par M.O.F. :

 

- pour une fois qu'on leur donne la parole, les employés de FT devraient saisir l'opportunité (bla bla bla)

=> ben oui, aujourd'hui la culture d'entreprise, c'est " tu ferme ta g** "

 

- tout peut s'arranger, une fenêtre est en train de s'ouvrir

=> humour morbide ?? J'ose pas y croire, j'espère que c'est un labsus...

 

- coût de l'audit : 400.000€ au bas mot...

=> Comme quoi, traiter l'être humain comme un être humain, ça leur ferait faire qques économies...

 

 

Qu'est-ce qu'on attend pour faire une grève totale de l'info, des médias et de la publicité ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qu'est-ce qu'on attend pour faire une grève totale de l'info, des médias et de la publicité ?

 

:be: ba oui, trop d'info tue l'info, trop de média tue le média, trop de pub tue la pub...restera plus que le maître de la désinformation: internet;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour la raison de la Chine géante, j'ésite...

 

 

Est-ce les patrons qui en délocalisant fortement ont nourrit le pays ou est-ce la population qui en achetant massivement du MadeInChina ont nourrit le pays...?

 

 

Perso, je penche plutôt pour le deuxième choix! On n'achète plus français, nos entreprises ont du mal à faire face donc pour survivre ils partent là où les frais & impots sont moindre!

 

Maintenant, pourquoi est-ce qu'on n'achète plus français ? Bà, bravo les chinois, vous avez réussit à trouver la faille pour nous passer dessus! C'est plus la nourriture qui fait rentrer de la monnaie dans un pays, c'est l'electronique!

 

 

 

PS : c'est moi ou ça n'a plus trop de rapport avec le message de Roger au départ..? M'enfin, les discussions restent correctes pour une fois

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ben vré ça !

 

Arretez d'acheter Orion ça sent le fion.

Skywatcher c'est pas cacher

et Celestron c'est de l'étron.

 

Vive Mizar !

 

:dehors:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'époque ? Elle impose rien l'époque, elle est ce qu'on en fait collectivement.

Oui, c'est un raccourci. Mais "on" n'est pas que nos dirigeants. C'est nous tous. Il y a longtemps de cela, lorsque l'on commençait à peine à acheter des produits fabriqués très loin parce que moins cher, bien rares étaient ceux qui disaient qu'il fallait faire attention, à terme si cela se généralisait nos entreprises allaient fermer. Je le dis d'autant plus volontiers que j'ai fait partie des premiers "patriotes économiques", comme disaient les copains, par dérision.

Aujourd'hui je me réjouis de voir que les fruits et légumes made in France se vendent mieux que ceux importés. Car il n'est pas normal que les Sénégalais crèvent de faim mais exportent chez nous leurs haricots, pendant que nos cultivateurs crèvent aussi (tiens, au fait, on se suicide beaucoup chez les agriculteurs en faillite, mais bizarrement on en parle moins) .

Mais pour le secteur industriel, c'est foutu. La spirale infernale est enclenchée: j'achète moins cher parce que j'ai moins d'argent, alors les entreprise serrent les coûts, licencient et délocalisent, alors le chômage me donne moins d'argent alors j'achète moins cher.... comment en sortir? Faudra t-il attendre que les Chinois nous rejoignent dans leur niveau de vie, ou que le nôtre descende jusqu'au leur?

Ce qui ne règle en rien le problème de ceux qui s'en mettent plein les poches. Mais là encore, ce n'est pas simple. Je me souviens bien, tout de suite après l'élection de François Mitterrand, de l'engouement populaire pour la bourse. Les mêmes qui venaient de voter FM empruntaient pour "jouer" à la bourse, comme si l'argent gagné à la bourse surgissait du néant. Personne ne s'émouvait de ce que derrière le moindre gain boursier se cachait le travail d'un lointain ouvrier ou technicien.

 

"On", c'est nous tous. En tous cas ma génération. Celle qui aura laissé faire, sur tous les plans.

 

Il y a des solutions, mais "on" ne les applique pas. Payer les transports au juste prix, veiller à l'éthique des fabricants (travail des enfants, protection sociale...), mettre en place un droit de veto au rachat des entreprise par des spéculateurs etc...

 

:)

Edited by GéGé

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'époque ? Elle impose rien l'époque, elle est ce qu'on en fait collectivement.

Nos grands dirigeants, politiques et patrons d'industrie, préfèrent sous-traiter en Asie pour gagner toujours plus... Ils ne se rendent même pas compte que ce n'est que grace à eux que la Chine devient un géant (voir le défilé des 60 ans tiens) et va nous étaler.

C'est pour certains, de la trahison envers les nations occidentales, faudra s'en rappeller le jour du jugement...

 

Ortog

 

Elle est ce qu'on en a fait collectivement. L'inertie de notre société est grande, ce qu'on récolte c'est aussi et surtout le fruit les décisions d'il y a 20 ans. Dans le cas de France Telecom il y a peut-être un rapport avec les concours "Mitterand" qui ont conduit à des embauches en quantité chez FT (avec le BAC en poche, c'était plus facile à cette époque). Sur le moment ça fait du bien aux chiffres du chômage, après, forcément, ça privatise et il y a un malheureux retour de bâton. :(

 

Personne ne se pose la question de savoir si c'est normal de gagner autant ou de prétendre à une retraite confortable dont le coût est bien supérieur à ce qu'on a pu apporter. Après tout pourquoi se poser la question, "après moi le déluge, démerdez-vous". Tout ça nécessite une forte croissance, donc des augmentations de rendement et de productivité dans le futur qui peuvent se faire au détriment des hommes (et quand on est déjà au taquet de l'optimisation on fait comment? On délocalise par exemple !)

 

Comme l'écrit Gégé, il est tout naturel de boursicoter (aussi quand on se dit de gauche et qu'on n'a paraît-il aucun capital...) et on ne se pose pas la question de savoir si tout ça est fondé ou pas. Par contre quand il s'agit de passer à la caisse on fait marcher la concurrence, même et surtout lorsqu'on n'y est pas soumis soi-même :cool:

 

Aujourd'hui l'humain ne vaut pas grand chose, la compétence non plus parce que tout ça on en a en stock et ce qui est commun ne vaut rien. Le travail? Il est plutôt rare, les places sont chères alors les contrats sont négociés à la baisse avec une flexibilité toujours croissante. On te fait bien sentir que "si c'est pas vous, ce sera un autre, vous êtes 50 à attendre".

 

Quant au niveau de vie moyen de la Chine il ne fait peut-être pas rêver, mais il y a tout de même 100000 millionnaires chinois (en USD) de plus chaque année, à méditer...

Edited by Alu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben non. Je vais souvent, par exemple, bosser dans un grand organisme d'état français. Ce que l'on y voit est incroyable! On dit en riant que ceux qui arrivent tard croisent ceux qui partent tôt.... et c'est en partie exact. Fausse présence, absentéisme éhonté, arrangement avec les standardistes pour faire croire qu'on est présent, travail au noir sur le lieu de travail. Et je ne parle pas des récups diverses et variées à faire tomber à la renverse un salarié du privé!

Il est temps que tout le monde soit concerné par le changement...

 

Bon allez c'est bon:

Foutez ces sales feignants de profs 40 heures par semaine devant les élèves!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites
Regarde aussi le prix de l'electricité en Allemagne suite à la privatisation du marché... c'est assomant ce que payent les allemands!!! C'est exactement l'effet inverse de celui qu'on leur a fait miroiter au départ.

 

non pas privatisation mais ouverture du marché à la concurence, en application des directives européennes : le coté privé n'est qu'une spécificité locale mal gérée :rolleyes:

 

 

 

 

euh dites tout le monde ça tourne au politique ou j'ai l'esprit mal tourné? :cool:

Merci de revenir au sujet initial...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si la remarque adressée à tout le monde arrive après ton message c'est juste que je viens de me taper la totalité des nouveautés avant de m'arréter là ...

 

et je pense avoir bien fait : tailler des 2 cotés c'est de la politique ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui l'humain ne vaut pas grand chose, la compétence non plus parce que tout ça on en a en stock et ce qui est commun ne vaut rien. Le travail? Il est plutôt rare, les places sont chères alors les contrats sont négociés à la baisse avec une flexibilité toujours croissante. On te fait bien sentir que "si c'est pas vous, ce sera un autre, vous êtes 50 à attendre".

 

Tout à fait d'accord avec cette triste réalité, et comme nous sommes de plus en plus nombreux sur cette terre nous valons donc de moins en moins, c'est assez mal engagé pour notre avenir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
non pas privatisation mais ouverture du marché à la concurence, en application des directives européennes : le coté privé n'est qu'une spécificité locale mal gérée :rolleyes:

 

 

 

 

C'est de l'humour ca, non ???

Si, par hasard, ce n'est le cas tu iras expliquer la note salée que les allemands payent actuellement. A noter d'ailleurs qu'il ne peut y avoir ouverture réelle à la concurrence que s'il y a de lois anti trust et anti monopole qui existent et sont strictement appliquées et qu'en même temps les règles de fonctionnement du marché ne sont pas faussées.. Ce qui n'est manifestement pas le cas...

 

C'est complètement suicidaire de vouloir appliquer des règles d'ouverture de marchés alors que de l'autre coté le jeux de la concurrence est complètement faussé. Merci également aux très puissants lobbys que toutes ces entreprsies peuvent se payer à Bruxelles... Aussi grâce aux bénéfices colossaux qui sont réalisés sur le dos de qui???

Il ya quelque chose de pourri dans le royaume de Bruxelle...

Edited by dominique e

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, nous ne l'avons pas voulu, du reste, même quand on dit "NON" dans un référendum, le pouvoir le contourne et applique le "OUI"... Démocratie à deux balles.

 

Juste, une parenthèse pour l'anecdote :

 

Ce n'est pas un OUI mais un MWAIS qui est passé. Le NON était principalement motivé par deux craintes : l'impossibilité de revenir sur le traité, et la confirmation d'un système économique qui inspire de moins en moins confiance. Ces deux points ont bien été retirés du traité final (constitution fixe remplacée par un traité modifiable, et enlèvement de tout le volet économique du texte)

 

C'est complètement suicidaire de vouloir appliquer des règles d'ouverture de marchés alors que de l'autre coté le jeux de la concurrence est complètement faussé.

 

Quel autre côté ? L'ouverture totale n'est qu'au sein de l'UE, et il a été montré depuis bien longtemps que le plombier polonais n'est qu'un mythe.

 

De quoi tu parlais, pour les Allemands ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors je veux bien que dans une machine de 100.000 personnes on ne compte pas de la même manière, mais il faut bien que cela rapporte.
Excuse je me suis mal exprimée... je parlais de rentabilité directe... soit la vente (par tél ou physique)... une secretaire ou un informaticien n'ont pas de rentabilité directe... ils participent à la rentabilité de leur entreprise mais dans un souci de service aux autres structures de l'entreprise afin que celle-ci soit rentable. Ce n'est pas tout à fait pareil et la pression est bien moindre.

 

 

PS: ta signature est géniale! Avec Tutu, vous avez les deux meilleures!
Merci ;)

 

 

Je sais, ce que je dis là va un peu à l'encontre de ce que je racontais avant, mais enfin quoi, on ne se suicide pas, on se solidarise et on casse tout, ensemble, nom de Dieu! Et on accepte que l'emploi à vie, c'est fini! Et que le changement fait partie de la vie.
Malheureusement tout le monde n'a pas le caractère et la mentalité pour cela... et pas que dans le monde du travail... on le voit dans les associations de bénévoles où certains sont "moutons" et suivent des directives débiles.

 

 

Alors là, tu vois, j'attends toujours une grève de la SNCF, de La Poste ou de l'Education Nationale ou... pour soutenir les travailleurs du privé!
Ben oui... la plupart des grèves des fonctionnaires ont pour but d'améliorer le service rendu... en demandant plus de personnel, de sécurité... et cela aide les employés du privé, soit directement (dans les transports), soit indirectement (pour leurs enfants et leurs droits à avoir l'électricité, le téléphone et le courrier à un prix décend).

Au moment même de la grève, je comprends qu'il puisse être difficile d'y voir l'intérêt que cela apportera... mais quand on regarde sur le moyen et long terme, ça ne peut être que bénéfique pour tout le monde.

Exemples :

- Les cheminots et conducteurs de tram/métro/bus : je comprends que passé 50 ans, ils aient dû mal à assurer les horaires de nuit... de plus, je préfère monter dans un train conduit pas un homme qui ne risque pas de s'endormir ou de faire un malaise à cause de la fatigue. On peut aussi ajouter la sécurité qui devient inexistante pour les passagers à certains heures nocturnes.

- La Poste : pour éviter la privatisation et assurer la continuité du service (là je crois que tu es d'accord)

- L'éducation nationale : il n'est pas normal de voir des classes de maternelle ou primaire avec 30 élèves ou plus... la suppression de classes et de personnel encadrant dans les classes est très préjudiciable aux enfants, surtout ceux qui ont moins de facilité à assimiler les cours.

 

Bien sûr, toutes les grèves n'ont pas ces objectifs... certains sont uniquement pour la demande d'une augmentation... mais ce n'est pas la majorité.

 

Les fonctionnaires peuvent se permettrent de faire grève sans risquer un licenciement... ils en profitent... pourquoi leur jetterions-nous la pierre ? Simplement parce qu'on va être gêné une journée ou deux ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous ,

 

Lundi vers 22h30 , je crois .

 

Sur votre antenne numéro 2 :) il y a une émission que vous allez peut-être ou certainement regarder .

 

Cela parle des suicides chez FT et de l'avnir de la poste .

 

Deux sujets qu'y sont très alimentés dans cette rubrique . Peut-être les médias ont une autre vision à faire partagé .

 

Bien à vous .

 

Jo ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le re-vote, je trouve aussi maladroite la manière dont ça a été fait en France. Pour l'Irlande par contre, c'est absolument démocratique et respectueux du peuple, là y'a rien à dire, on aurait dû faire pareil. (ils n'en veulent pas. on leur demande pourquoi. On répond aux attentes. On repropose.)

 

Tu as une vision un peu idéalisée de la chose, mais j'étais pareil à ton age, t'inquiéte pas, tu es loin d'être idiot, donc tu changeras d'avis dans le futur.

Là par contre je trouve ça présomptueux.

 

Je ne prétends sûrement pas avoir réponse à tout. Je suis parfaitement conscient qu'il n'est pas possible de tout connaître. Je suis et participe quasiment tous les jours à des débats sociétaux, politiques et économiques avec des gens renseignés voire spécialistes. Je me forge des avis à partir de ces informations aux origines très disparates afin d'être le moins influencé possible par des sources subjectives. Je prétends donc être un minimum informé de ce dont je parle, et lorsque ce n'est pas le cas je sais reconnaître mon ignorance ou mon erreur, et me renseigne plus en profondeur.

 

L'argument de l'âge n'est qu'un argument d'autorité dont la seule action est de mettre fin au débat de manière fermée et désagréable. C'est une manière de dire "ferme la j'ai raison".

 

Je te serais donc gré d'éviter ce genre de choses. D'autant que d'expérience, ce genre de propos n'est la plupart du temps qu'un aveu d'ignorance. Je ne crois pas que ce soit le cas ici, mais attention quand même à l'impression que ça peut donner.

Je connais des personnes bien plus jeunes que moi, et pourtant très renseignées et aux analyses gépolitiques et économiques plus que pertinentes. je préfère amplement reconnaître ma plus grande ignorance et apprendre avec elles plutôt que les snober à cause de leur âge.

 

 

Pour revenir à l'économique, les douanes ne sont effectivement abolies qu'au sein de l'UE. Les produits provenant du reste du monde sont bel et bien taxés. D'une part par la TVA à l'importation, d'autre part par les taxes.

 

L'UE a simplement uniformisé et centralisé les douanes sur l'importation de produits en son sein. A l'intérieur c'est libre, à l'extérieur non.

 

Tu peux par exemple voir dans ce document un exemple de mise en place de taxation anti-dumping (sur l'acier, en l'occurrence).

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites
non pas privatisation mais ouverture du marché à la concurence, en application des directives européennes : le coté privé n'est qu'une spécificité locale mal gérée :rolleyes:

C'est de l'humour ca, non ???

 

...

 

 

Pour un auditeur et CAC tu lis bien vite les phrases, faut pas s'emporter si vite... :cool: : relis et tu verras qu'on dit la même chose mais différement -et sans humour- .

 

Par contre les termes ont un sens, celui que tu as utilisé -privatisation- est imprécis et peut orienter le débat dans un sens qui m'obligerait à changer de couleur de police, d'où mon recentrage (même si je suis entièrement avec tes assertions) ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tu as une vision un peu idéalisée de la chose, mais j'étais pareil à ton âge, t'inquiète pas, tu es loin d'être idiot, donc tu changeras d'avis dans le futur.

L'argument de l'âge n'est qu'un argument d'autorité dont la seule action est de mettre fin au débat de manière fermée et désagréable. C'est une manière de dire "ferme la j'ai raison".

 

Je te serais donc gré d'éviter ce genre de choses. D'autant que d'expérience, ce genre de propos n'est la plupart du temps qu'un aveu d'ignorance. Je ne crois pas que ce soit le cas ici, mais attention quand même à l'impression que ça peut donner.

Je connais des personnes bien plus jeunes que moi, et pourtant très renseignées et aux analyses géopolitiques et économiques plus que pertinentes. Je préfère amplement reconnaître ma plus grande ignorance et apprendre avec elles plutôt que les snober à cause de leur âge.

 

Bonjour Créateur de Bugs, :)

 

Dans ce que tu viens de dire, Florent, il y a quelque chose de tout à fait exact : ce n'est pas parce que quelqu'un est jeune qu'il a forcément tort vis-à-vis de ses contradicteurs plus âgés. :p

 

Mais ce que dit Ortog n'est pas faux : avec l'âge on perçoit différemment les choses que du temps où l'on était plus jeune... ;)

 

Ceci étant dit, l'inverse est également exact : ce n'est pas parce qu'on a dépassé la cinquantaine que tout ce qu'on déclare est signe de sénilité... :be:

 

L'intérêt d'un forum comme Webastro est que chacun fasse l'effort d'écouter - et si possible tenter de comprendre - les arguments de son contradicteur, quel que soit l'âge de ce dernier. :)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais ce que dit Ortog n'est pas faux : avec l'âge on perçoit différemment les choses que du temps où l'on était plus jeune... ;)

 

Ca, je ne dis pas le contraire. Chacun a un avis forgé par ses expériences, et ça influe nécessairement.

 

Il faut juste éviter de tomber dans le piège qui consiste à attribuer les propos d'une personne à son âge. Ils en sont influencé, étant effectivement plus théoriques que pratiques si la personne est jeune, mais ils n'en sont pas tirés; ça peut simplement être une différence d'avis ou de vision non liée à l'âge.

En l'occurrence, comme dit, mes avis personnels sont généralement issus d'un bon paquet d'heures de débats et de recherches.

 

D'ailleurs l'expérience de l'âge est également contestable : se baser sur des expériences personnelles peut constituer une généralisation tout à fait faussée. Par exemple un employé qui aura eu une vie professionnelle désagréable pourrait avoir un avis rempli de préjugés, malgré toute cette expérience. Combien ai-je vu de personnes pourtant "mûres" faire des généralisations abominables sur le monde de l'entreprise ?... (dernière en date : "c'est super confortable d'avoir une PME parce que t'es payé par les aides de l'Etat").

 

Bref, pas de souci pour moi, mais étant un habitué des débats, j'en ai du coup des exigences argumentaires et anti-généralisations dès que je cause de ce genre de choses, c'est normal. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
e te serais donc gré d'éviter ce genre de choses. D'autant que d'expérience, ce genre de propos n'est la plupart du temps qu'un aveu d'ignorance. Je ne crois pas que ce soit le cas ici, mais attention quand même à l'impression que ça peut donner.

Cher Florent, ce que tu viens d' écrire n' est la plupart du temps qu' un aveu d' immaturité. Ce n' est pas forcément le cas ici, mais attention quand même à l' impression que ça peut donner.

 

Sur le fond du "débat", je trouve intéressantes les réactions exprimées ici. Elles montrent que contrairement à ce que nous serinent nos politiques, la population a dans l' ensemble accepté la mondialisation, et trouve acceptable les dommages collatéraux de celle-ci.

Après tout, le libéralisme ce n' est rien d' autre que la bonne vieille loi de Darwin : S' adapter ou mourir.

C' est un bon début, autant s' habituer jeune, parce que ce qui va suivre, dans les années qui viennent, sera certainement moins facile.

Edited by ArthurDent

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cher Florent, ce que tu viens d' écrire n' est la plupart du temps qu' un aveu d' immaturité. Ce n' est pas forcément le cas ici, mais attention quand même à l' impression que ça peut donner.

 

Désolé d'avoir souvent à faire lors de débat à des personnes qui pensent clore la discussion avec un avis d'autorité. "Moi je sais de quoi je parle", "moi je bosse la dedans alors je sais", "t'es qu'un jeunot qui ne sait rien"...

La plupart du temps ça se finit effectivement mal pour la personne qui sort ce genre d'assertions. J'en ai suffisamment vu faire pour ne pas être vexé par ce genre de chose, mais je pense être en droit de prévenir gentiment du problème.

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si c'est gentiment alors OK c'est cool...

Sinon fais quand même gaffe à l'impression que ça peut donner !:be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'impression que je perds mon temps à causer hors-charto-politico-économique alors que je devrais être plongé dans le code de WA ? :D

Je devrais m'auto-bannir, tiens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.