Jump to content
yui

Quizz alternatif convivial: les origines

Recommended Posts

Bonjour :)

 

Intéressant...

Je vois un chasseur chinois qui ne casse pas 3 pattes à un canard, mais presque :D

 

Bon essayons de trouver ça...

 

*‘ Cette année-là, l'Empereur était las de l'impératrice et de ses concubines. Il fit chercher partout des belles filles. Cependant, aucune des filles qu'on avait trouvées ne plaisait à l'Empereur qui, très cruel, fit tuer ces jeunes filles et les fonctionnaires.

Dans les fables la vie est incroyablement plus simple :D

(Bon ça dépend pour qui c’est sûr :be:)

Edited by yui

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

c'est un sacré chasseur chinois :) et il ne tire pas sur des canards:D

Tu es le mieux placé pour trouver cette énigme

Edited by pejive

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonsoir

c'est un sacré chasseur chinois :) et il ne tire pas sur des canards:D

Tu es le mieux placé pour trouver cette énigme

Ha y a comme un U au milieu de son nom :D

 

Attends voir...

 

Raté :D

 

13403-1515434435.jpg

 

Je cherchais un chasseur, je suis tombé sur une sorcière :D

Edited by yui

Share this post


Link to post
Share on other sites
cherche un archer :)

Ah pas bête :)

 

Je viens de lire une légende avec un phœnix :)

On tombe sur de chouettes trucs :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé oui!

Yi l'archer céleste qui abattit les 9 soleils en trop lors du règne de l'empereur Yao

http://dieux-chinois.blogspot.fr/2012/08/la-legende-de-larcher-yi-et-des-dix.html

 

joli document philatélique où l'on retrouve Chang'e l'épouse de Yi qui partit sur la Lune avec son lapin Yutu :)

çà sert la lettre Y :D

Edited by pejive

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hé oui!

Yi l'archer céleste qui abattit les 9 soleils en trop lors du règne de l'empereur Yao

http://dieux-chinois.blogspot.fr/2012/08/la-legende-de-larcher-yi-et-des-dix.html

 

joli document philatélique où l'on retrouve Chang'e l'épouse de Yi qui partit sur la Lune avec son lapin Yutu :)

çà sert la lettre Y :D

On voit les soleils s’enfuyant sur l’enveloppe :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes :) et bonjour à tous :) ,

 

Voici une nouvelle énigme qui concerne un Mosellan, injustement oublié aujourd'hui :( :( :( , mais qui a fait découvrir aux lecteurs de l'Astronomie les débuts de l'aventure spatiale. ;)

 

Il était né dans l'empire allemand, quelques années avant 1914, mais c'est dans une Alsace redevenue française à partir de la fin de la Grande guerre qu'il entrera à l'Observatoire de Strasbourg, comme astronome professionnel, en 1933 (observatoire qu'il fréquentait depuis 1925 comme astronome amateur) [une année bien triste pour l'Alsace-Moselle :cry: ] sous la protection de deux très prestigieux astronomes : d'abord Ernest Esclangon (qui fut le directeur de cet observatoire de 1919 à 1929) mais surtout ensuite André Danjon qui lui succèdera entre 1929 et 1940 qui en sera chassé par les autorités de l'Allemagne nazie qui ont réoccupé l'Alsace-Moselle… L'astronome que nous recherchons pour cette énigme est alors, lors du début des hostilités entre la France et le Troisième Reich, officier dans l'armée française et sera incarcéré jusqu'en 1945 dans un “oflag” en Germanie. :( :( :( En 1945 il retrouve l'Observatoire de Strasbourg, où va travailler avec son nouveau directeur Pierre Lacroûte.

 

André Danjon (devenu le directeur de l'Observatoire de Paris en 1945 ; il y restera jusqu'en 1963) lui propose de travailler à l'Observatoire de Nice comme directeur en 1950 vu que cet observatoire est dépourvu de directeur officiel depuis 1944, mais hélas, un sombre personnage [pourtant officiellement en retraite !… :o ] nommé Gaston Fayet (qui en fut le directeur depuis 1917 jusqu'à 1944) s'y est farouchement opposé !… :mad: :mad: :mad: [ça lui a permis de continuer à en être le directeur officieux entre 1944 et 1962 :confused: ].

 

André Danjon, qui n'aime pas rester sur un échec, lui propose en 1956 le poste de directeur de l'Observatoire de Meudon. Il lui donne une mission principale : remettre en service la plus grande lunette d'Europe de 83 centimètres de diamètre, qui était hélas hors-service depuis 25 ans.

L'année suivante, le 4 octobre 1957, l'Union Soviétique lance le premier satellite artificiel Spoutnik 1, et l'astronome objet de cette énigme s'enthousiasme depuis l'Observatoire de Meudon pour l'astronautique. Il va d'ailleurs dans l'Astronomie (la revue mensuelle de la Société astronomique de France) d'avril 1958 publier son premier article astronautique intitulé La fin de Sputnik II (qui a envoyé dans l'espace le premier être vivant, la pauvre chienne soviétique Laïka :cry::cry::cry: ). Cet astronome publiera ensuite pas mal d'articles consacrés à l'astronautique dans l'Astronomie.

 

En outre cet astronome s'intéressait beaucoup à l'observation des étoiles doubles. :be:

 

De qui s'agissait-il ? :?:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_sticker_rouge.jpg

Edited by roger15

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous ^^

 

Je pense à P. Muller. Je crois me souvenir d'articles lus dans la revue de la SAF, alors que j'étais jeune astram...

 

Une petite pensée pour P. Couteau qui m'a, il y a longtemps, donné le goût de l'observation des étoiles multiples.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous ^^

 

Je pense à P. Muller. Je crois me souvenir d'articles lus dans la revue de la SAF, alors que j'étais jeune astram...

 

Une petite pensée pour P. Couteau qui m'a, il y a longtemps, donné le goût de l'observation des étoiles multiples.

Bonjour :) et toutes mes félicitations Mon Cher Vivlepic, :be: :be: :be:

 

Il s'agissait effectivement de l'astronome Paul Muller (1910-2000).

 

Voir ces deux très intéressants articles qui lui ont été consacrés après son décès :

 

• l'article “AU Commision 26. (Double Stars) Information Circular, p.4-5” : http://adsabs.harvard.edu/full/2000IAUDS.141....4T.

 

• l'article de l'astronome, spécialiste des étoiles doubles, Paul Couteau (https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Couteau) ) publié dans la revue belge francophone d'astronomie Ciel et Terre de février 2001, pages 10 et 11 intitulé Paul Muller (1910-2000) : http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?2001C%26T...117...10C&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf.

 

La place est libre pour une nouvelle énigme. :rolleyes:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_sticker_bleu.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rebonjour à toutes :) et rebonjour à tous :) ,

 

Je voudrais maintenant vous poser une énigme concernant un homme qui m'a fait découvrir, et aimer l'astronautique. :wub: :wub: :wub:

 

C'était fin septembre / début octobre 1957 : à la maison est arrivé un instrument imposant, cadeau de ma marraine, un poste de TSF à quatre lampes avec un mystérieux “œil magique:o :o :o . Ce “petit poste” (comme disait ceux, encore assez rares à l'époque, qui possédaient à la fois un téléviseur et un poste de radio, disaient le “grand poste” pour évoquer le récepteur de télévision et le “petit poste” pour mentionner le récepteur radiophonique) ne devait, selon les consignes strictes de ma marraine, être branché en permanence que sur “Radio Luxembourg” [la future “RTL”] qui émettait depuis le Grand Duché de Luxembourg sur 1 293 mètres Grandes Ondes (232 kHz).

 

affimagev2.php?iid=19899&ity=F&iva=1

 

Et, ma maman était émerveillée (et moi de même) d'entendre les bulletins d'informations de cette station dite “périphérique”, et surtout les deux grands journaux parlés, le midi et soir, qui portaient le titre ronflant de “Dix millions d'auditeurs” (voir : http://www.radioscope.fr/grilles/rtl/rtl1957.htm).

 

Et dès le lendemain du lancement du premier satellite artificiel “Spoutnik 1” un journaliste scientifique de “Radio Luxembourg” explicitait aux auditeurs le présent et surtout l'avenir de cette discipline nouvelle pour le plus grand nombre : l'astronautique !!!… :o :o :o

 

Qui était ce journaliste scientifique, un des premiers vulgarisateurs radiophoniques de l'astronautique, hélas aujourd'hui bien oublié ?… :?:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_sticker_rouge.jpg

Edited by roger15

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

je pensais à Albert Ducrocq mais il travaillait sur Europe1

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour

je pensais à Albert Ducrocq mais il travaillait sur Europe 1

Eh oui, Pejive, c'était l'autre, celui de Radio-Luxembourg... :D :D :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc Lucien Barnier

merci Gogol d'archiver Webastro :D

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=86907

 

Le reste de l'énigme: quel est donc le modèle de ce petit poste ? :?:

c'est amusant j'ai des boutons comme çà dans mon capharnaüm, souvenirs d'une époque où je bricolais dans les postes (de radio... pas des PTT :D )

Edited by pejive

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc Lucien Barnier

merci Gogol d'archiver Webastro :D

http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=86907

 

Le reste de l'énigme: quel est donc le modèle de ce petit poste ? :?:

c'est amusant j'ai des boutons comme çà dans mon capharnaüm, souvenirs d'une époque où je bricolais dans les postes (de radio... pas des PTT :D )

Rebonjour :) et toutes mes félicitations Mon Cher Pejive. :be: :be: :be:

 

Il s'agissait effectivement de Lucien Barnier (1918-1979). Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lucien_Barnier.

 

J'adorais écouter Lucien Barnier sur Radio-Luxembourg car il parlait toujours très posément, sa voix était très agréable à écouter lorsqu'il évoquait les différentes étapes de la conquête de l'espace, tout à fait à l'opposé d'Albert Ducrocq sur Europe n° 1. ;)

 

Voici d'ailleurs un lien de L'INA (Institut National de l'Audiovisuel) qui vous permettra de voir et surtout d'entendre Lucien Barnierle 19 mars 1965 qui commente les images de la première sortie du cosmonaute soviétique Alexis Leonov, le premier piéton de l'espace : http://www.ina.fr/video/CAF93021677.

 

La place est libre pour une nouvelle énigme. :)

 

Roger le Cantalien. :wub:

 

PS : je ne me souviens malheureusement pas de la marque du petit poste” que nous avions dans notre maison, car cela remonte quand même à pas mal d'années... ;) Peut-être un Ducretet Thomson ? [voir : https://www.google.fr/search?q=ducretet+thomson+radio&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ved=0ahUKEwiF--_y483YAhWQpaQKHS_YA4gQsAQIJw&biw=1548&bih=919]

 

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_sticker_bleu.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
PS : je ne me souviens malheureusement pas de la marque du petit poste” que nous avions dans notre maison, car cela remonte quand même à pas mal d'années... ;) Peut-être un Ducretet Thomson ?

 

C'est une énigme officielle ? :D

 

Bonsoir à tous :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est une énigme officielle ? :D

 

Bonsoir à tous :)

 

Çà aurait pu si ce fut la photo... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à toutes :) et bonsoir à tous :) ,

 

Voici une nouvelle énigme que je pose avec un double très grand plaisir :wub: car :

 

• elle concerne un de mes sujets favoris en astronomie :D ;

 

• elle concerne un astronome amateur que j'ai eu l'immense honneur de rencontrer en vrai durant mon adolescence :be: .

 

Cette année-là, et même ce mois-là, la France se dote pour la première fois d'un gouvernement socialiste, et cerise sur le gâteau pour la première fois trois femmes entrent au gouvernement de la République française. Voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k822318z.item.

 

Un postier français (il avait alors le grade de commis des P.T.T. et habitait alors 49 boulevard de Vaugirard, Paris 15ème arrondissement), astronome amateur âgé de 26 ans (membre de la Société Astronomique de France depuis la séance du mercredi 5 novembre 1930 ; il avait alors 20 ans et neuf mois !…), n'était alors pas en France en ce milieu du mois car il avait demandé au ministre des P.T.T. Louis Georges Rothschild (alias Georges Mandel) l'autorisation exceptionnelle d'obtenir un congé sans solde pour aller très loin observer un phénomène astronomique exceptionnel, que jusqu'alors quasiment seuls les astronomes professionnels allaient observer. Et, chose incroyable, le ministre des P.T.T. Georges Mandel avait accepté sa demande !… :o :o :o

 

Qui était ce postier astronome amateur ? :?:

 

Qu'est-il allé observer très loin de la France en juin 1936 ? :?:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_sticker_rouge.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Roger :)

 

Robert Sagot ?

L'éclipse totale de soleil du 19 juin 1936 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Roger :)

 

Robert Sagot ?

Bonsoir Mon Cher Pat, :)

 

D'accord, c'est bien de Robert Sagot dont il s'agit. :be: :be: :be:

 

Et qu'est-il allé observer bien loin de la France à la mi-juin 1936 ? :?:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 28 juin 1936, la Terre rase le plan des anneaux de Saturne ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir Roger :)

 

Robert Sagot ?

L'éclipse totale de soleil du 19 juin 1936 ?

Eh bien, tu as édité ton message très rapidement !... :o :o :o

 

Félicitation :be: :be: :be: , il s'agissait effectivement de Robert Sagot (1er février 1910 — 5 mai 2006) qui fut pendant de nombreuses années le bibliothécaire de la Société Astronomique de France.

 

Il avait obtenu du ministre des P.T.T. Georges Mandel un congé sans solde tout à fait exceptionnel pour... aller observer une éclipse totale de Soleil au Caucase, en Union Soviétique, le vendredi 19 juin 1936 !!!... :o :o :o Cette éclipse totale de Soleil avait une durée de la totalité de 2 minutes et 36 secondes et une grandeur de 1,032994 (le disque du Soleil étant égal à 1).

 

A l'époque aucun astronome amateur ne s'aventurait hors des frontières de son pays pour aller observer ce spectacle grandiose, c'était réservé aux seuls astronomes professionnels... ;)

SE1936-06-19T.gif

 

La mission de la Société Astronomique de France qui a observé l'éclipse totale de Soleil du vendredi 19 juin 1936 en Union Soviétique dans le Caucase était située exactement à Beloretchenskaya dans la région nord-caucasienne, entre Novorossisk et Armavir ; elle était présidée par Fernand Baldet (qui fut le Président de la Société Astronomique de France pendant la délicate période de la Seconde guerre mondiale, entre le 14 juin 1939 et le 4 novembre 1945) qui invita lors de la séance du mercredi 6 mai 1936 les membres de la Société Astronomique de France qui seraient intéressés pour aller jusqu'au Caucase soviétique afin de l'observer de se faire inscrire au plus tôt (voir l'Astronomie de juin 1936 à la page 268 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9630850r/f286.image).

 

Robert Sagot fit à 04 heures 00 minutes et 10 secondes (Temps Universel) une belle photographie de la totalité à Beloretchenskaya : publiée à la page 141 du Bulletin de mai 1937 de la Société des Sciences de Nancy : http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/28639/ALS_1937_5_0.pdf.

 

C'est à l'âge de 20 ans et neuf mois que Robert Sagot avait adhéré à la Société Astronomique de France lors de la séance du mercredi 5 novembre 1930 (voir l'Astronomie de décembre 1930 à la page 534 : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9692750p/f574.item).

 

Jean-Claude Thorel, astronome à l'Observatoire de la Côte d'Azur à Nice (Alpes-Maritimes) lui a rendu hommage, en tant que brillant observateur d'étoiles doubles, dans le numéro 64 de la Revue de la Société Astronomique de France “Observations & Travaux” : http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?2006O%26T....64....1T&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf.

 

Quant à moi, je lui ai rendu un modeste hommage dans le sujet posté sur Webastro Qui a été votre « Maître » en astronomie ? : http://www.webastro.net/forum/showthread.php?t=21346.

L'Union Astronomique Internationale lui a rendu également hommage en lui dédiant l'astéroïde n° 20242 Sagot (voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/(20242)_Sagot et https://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=20242).

 

La place est libre pour une nouvelle énigme. :)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

index.aspx?type=boutique&id=10472&url=_sticker_rouge.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 28 juin 1936, la Terre rase le plan des anneaux de Saturne ?

Bonsoir Mon Cher Éric :)

 

Bien que ce ne soit pas la réponse que j'attendais, c'est exact !!!... :be: :be: :be: car c'est bien vers les 28/29 juin 1936 que la Terre était exactement dans l'axe des anneaux de Saturne qui de ce fait n'étaient plus visibles depuis notre bonne vieille planète. Voir : http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1935LAstr..49..460M&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf et http://articles.adsabs.harvard.edu/cgi-bin/nph-iarticle_query?1936LAstr..50..541.&data_type=PDF_HIGH&whole_paper=YES&type=PRINTER&filetype=.pdf

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

cette énigme a été totalement éclipsée pour moi.:cry:

forum inaccessible depuis 48 heures :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour

cette énigme a été totalement éclipsée pour moi.:cry:

forum inaccessible depuis 48 heures :mad:

J'en suis désolé pour toi, Mon Cher Pejive... :cry::cry::cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou :)

 

Julie a une énigme, je la cherche :)

 

Voici :)

 

Bonjour,

Bien que n'étant pas conçus de la même matière, ils sont tous deux associés au monde du théâtre et partagent la même particularité physique. Pour l'un, elle est innée ; pour l'autre, elle est acquise. Ils ont chacun leur astéroïde. Quels sont-ils ?

Bonne chance :)

Edited by yui

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou Pejive :)

 

Je remets l’énigme :)

 

Coucou :)

 

Julie a une énigme, je la cherche :)

 

Voici :)

 

Bonjour,

Bien que n'étant pas conçus de la même matière, ils sont tous deux associés au monde du théâtre et partagent la même particularité physique. Pour l'un, elle est innée ; pour l'autre, elle est acquise. Ils ont chacun leur astéroïde. Quels sont-ils ?

Bonne chance :)

 

Plateau non :) ?

 

Un indice de Julie :)

Indice 1) Si l'un fut dévoré par l'amour, l'autre le fut par une constellation ;
Edited by yui

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.