roger15

De la soumission à l'autorité...

Recommended Posts

tiens moi aussi j'ai balancé la télé dans la poubelle et ca ne manque pas !

(je vous avourais que la ferme des celebrité me manque ! ) /!\ ceci etait une boutade ! /!\

 

Cependant, on trouve sur arte 2/3 emissions sympa du style One Shot Not ou Tracks !

Puis la télé n'est pas forcement mauvaise si on regard les emissions avec le recule necessaires ! Mais faire preuve de recule est une chose, supporter les animateurs en est uen autre ! :be:

 

Sinon les fourmis de weber c'est sympa quand même (j'en dirais pas autant de la suite ou de nous les dieux)

 

Mais Les Fourmis et Les Thanatonaute sont des bouquins tres distrayant et pas prise de tete !

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai jamais lu Werber et je ne l'aime pas, je pense que je suis jaloux de l'emprise qu'il a sur les femmes c'est tout. Pour être autant de mauvaise foi à son sujet, ça ne peut être que parce que je suis vexé :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bande de sauvages, j'ai pas lu les fourmis !! :D

j'ai parlé de son livre "Le père de nos pères" que j'ai apprécié pour son humour et sa vision du chainon manquant entre le primate et l'homme

 

Ortog, mon pauvre pois chiche me dit que notre lune de miel est finie :na::be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour une fois, je partage entièrement la position de Jeff. La télévision est un medium dévoyé, abêtissant et alienisant. C'est l'opium de Marx, c'est le contrôle des foules braillardes par les élites économiques, politiques et mediatiques. C'est elle qui distille la bonne pensée, contrôlable et formatée... Un medium qui invite à la passivité et à la paresse intellectuelle.

 

Je ne vois rien pour racheter ce truc. Absolument rien.

Heureusement c'est un medium qui recule devant Internet, et qui se recentre sur les vieux qu'elle a déjà formaté.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bande de sauvages, j'ai pas lu les fourmis !! :D

j'ai parlé de son livre "Le père de nos pères" que j'ai apprécié pour son humour et sa vision du chainon manquant entre le primate et l'homme

 

Ortog, mon pauvre pois chiche me dit que notre lune de miel est finie :na::be:

 

Et bien ne perd pas ton temps, ne les lis pas. Cela n'en vaut pas la peine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Critiquer la télévision sans dissocier contenu et contenant procède de la tautologie voire du sophisme.

 

Transposons : Ginette est capable (à la demande) de vous faire des choses horribles à la Cocotte-minutes (des spaghettis bien collants, du riz compact, de la semoule en boule et même du filet de boeuf effiloché).

Question : Faut-il blâmer la cocotte-minute ou blâmer Ginette ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

(aaaah, certes, les puristes diront qu'il faut entendre les opéras à Garnier ou dans une salle idoine, mais certaines personnes habitant nos vertes contrées n'ont pas toujours le temps et la possibilité de se déplacer fréquemment pour se faire.)

Je ne sais pas ce que diront "les puristes" (il est toujours difficile de savoir qui est ainsi désigné, dans une discussion. on sent en tout cas que ce n'est pas très porteur comme position. :be:), mais en ce qui me concerne, je pense qu'on peut voir et entendre de l'opéra sur des CD, à la télévision, où on peut et où on veut, là n'est pas la question, en fait. :cool:

 

Quand la télévision se cantonne à son rôle de moyen technique, elle peut permettre de transmettre des opéras (c'est de l'opéra), des films (c'est du cinéma) du théâtre (c'est du théâtre, ça existait quand j'étais plus jeune "au théâtre ce soir"), des conférences (ce sont des conférences)...

 

On remarque simplement qu'elle le fait peu, et en fait l'a fait de moins en moins au cours de son histoire, pour trouver peu à peu sa forme qui correspond à sa nature, c'est à dire de la télé...(Un peu comme le cinéma, qui a ses débuts filmait en fait du théâtre, avant d'acquérir peu à peu sa propre forme, qui est le cinéma, un art à part entière (*)).

 

(*) La forme propre à la télévision par contre, n'est pas un art. :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Critiquer la télévision sans dissocier contenu et contenant procède de la tautologie voire du sophisme.

 

Transposons : Ginette est capable (à la demande) de vous faire des choses horribles à la Cocotte-minutes (des spaghettis bien collants, du riz compact, de la semoule en boule et même du filet de boeuf effiloché).

Question : Faut-il blâmer la cocotte-minute ou blâmer Ginette ?

 

Jeff vient d'être clair. La TV, c'est de l'opéra sans l'émotion de la salle, c'est un concert sans la couleur de la salle et la joie de regarder tour à tour le premier violon ou le tuba qui s'ennuie, c'est un film sur un écran trop petit (enfin pas pour nous car nous sommes équipés, mais regarder un film sur 114cm?).

 

Et quand la TV fait de la TV, la médiocrité du contenu rejoint celle du contenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Scopy
Jeff vient d'être clair. La TV, c'est de l'opéra sans l'émotion de la salle

Je n'ai jamais dit le contraire. Mais quand tu habites à Pétaouchnok les oies à 600 kms de la Capitale, tu es bien content d'avoir quand même quelques retransmissions à la télé.

Je ne continuerai pas plus avant dans la discussion. Je trouve personnellement qu'il y a un certain snobisme ou élitisme à dénigrer la télé en bloc sans noter le moindre point positif.

 

N'imaginons pas que tous les téléspectateurs sont des brutes sans cerveau s'il vous plaît :( .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est donc interessant que la position de départ de Jeff : "Je ne vois aucun point positif à la télévision." a donc évolué :

Quand la télévision se cantonne à son rôle de moyen technique, elle peut permettre de transmettre des opéras (c'est de l'opéra), des films (c'est du cinéma) du théâtre (c'est du théâtre, ça existait quand j'étais plus jeune "au théâtre ce soir"), des conférences (ce sont des conférences)...

 

Le différend restant porte sur "La télé qui fait de la télé"

 

Pourtant l'histoire de la Télé est parsemée jolies réussite (La caméra explore le temps, cinq colonnes à la une, quelques bons feuilletons et series...)

 

Ne soyons donc pas si péremptoire !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il est donc interessant que la position de départ de Jeff : "Je ne vois aucun point positif à la télévision." a donc évolué :

 

 

Le différend restant porte sur "La télé qui fait de la télé"

 

En fait (et je m'en étais expliqué dans le post de réponse à Bruno, un peu avant), la confusion vient selon que l'on pense la télé comme un pur instrument, un moyen (la casserole de Ginette dont tu parles), ou comme un dispositif.

 

Mais la vraie nature de la télé, c'est le dispositif. Qu'elle transmette de temps à autre un opéra ou une pièce est anecdotique.

 

Et contrairement à toi, je pense justement que juger la télé comme seul contenant est une tautologie, un sophisme.

 

La télé est aujourd'hui devenue visiblement ce qu'elle était déjà essentiellement.

 

(Les quelques bonnes émissions que tu cites n'en sont pas moins de la télé, avec les défauts inhérents...Absence d'originalité, formatage esthétique, vision purement événementielle de l'histoire, impact de l'image qui empêche de réfléchir,...).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je ne sais pas ce que diront "les puristes" (il est toujours difficile de savoir qui est ainsi désigné, dans une discussion. on sent en tout cas que ce n'est pas très porteur comme position. :be:),

 

 

 

demandons à françois d. :)

 

lui seul peut d'ailleurs briser la lune de miel entre ortog et christel ! :p

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog
bande de sauvages, j'ai pas lu les fourmis !! :D

j'ai parlé de son livre "Le père de nos pères" que j'ai apprécié pour son humour et sa vision du chainon manquant entre le primate et l'homme

 

Ortog, mon pauvre pois chiche me dit que notre lune de miel est finie :na::be:

 

Mince... :confused:

 

Je vais reboiter et dormir sur ma béquille :confused::confused::confused:

 

T'aurai pas envie de toucher du bois ? ? ? Ca porte chance :be:

 

Le père de nos pères ? C'est pas celui ou un vieux singe fait l'amour avec une cochonne ???

 

.... J'ai rien dit ...

 

:wub:

 

Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest akira

Et contrairement à toi, je pense justement que juger la télé comme seul contenant est une tautologie, un sophisme.

 

Et dire que le contenu n'a aucune importance devant le contenant me parait tout aussi abusif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et dire que le contenu n'a aucune importance devant le contenant me parait tout aussi abusif.

D'autant que personne n'a tenu de tels propos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour une fois, je partage entièrement la position de Jeff. La télévision est un medium dévoyé, abêtissant et alienisant.

(…)

Un medium qui invite à la passivité et à la paresse intellectuelle.

 

Je ne vois rien pour racheter ce truc. Absolument rien.

Heureusement c'est un medium qui recule devant Internet, et qui se recentre sur les vieux qu'elle a déjà formaté.

 

Bonsoir Chonum, :)

 

Ah, grâce à toi je comprends pourquoi j'adore la télévision : je fais partie des "vieux déjà formatés" !… Profite rapidement de ta jeunesse, Chonum, tu découvriras bientôt qu'elle s'éloigne chaque jour un peu plus…

 

La télé est aujourd'hui devenue visiblement ce qu'elle était déjà essentiellement.

 

(Les quelques bonnes émissions que tu cites n'en sont pas moins de la télé, avec les défauts inhérents... Absence d'originalité, formatage esthétique, vision purement événementielle de l'histoire, impact de l'image qui empêche de réfléchir,...).

 

Bonsoir Jeff, :)

 

Moi, à la différence de toi, l'image télévisuelle me fait énormément réfléchir ou me détend, cela dépend des soirs... ;)

 

J'en profite pour signaler aux Webastrams qui auraient le câble ou le satellite que la chaîne "Comédie" (canal n° 21 sur "Canal Sat) propose ce soir à 20h40 un film (qui n'a, lui, aucunement la prétention de faire réfléchir mais seulement de distraire :be: ) très agréable film "Le provincial" de Christian Gion, sorti en 1990, avec Gabrielle Lazure, Roland Giraud et Michel Galabru.

Il y a déjà plusieurs années que je l'ai vu, et je vais grâce à ce film passer une très bonne soirée. :)

 

Je partage tout à fait l'opinion de Hervé (peut-être parce que nous sommes tous les deux des "vieux déjà formatés") :

 

Puis il faut avoir envie de lire... J'ai énormément lu dans ma vie et maintenant je n'ai plus envie, c'est tout !

 

Oui, Hervé, lorsqu'on a atteint un certain âge, la paresse intellectuelle de regarder un "bon" divertissement à la télévision est très agréable. Vous verrez cela dans quelques années, Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs les "jeunes" Webastrams… ;)

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

vous me faîtes tous sourire... un peu jaune malgré tout :confused:

 

vous avez tous le choix, regarder ou pas en ayant choisi vos programmes

certains n'ont plus ce choix ou ne l'auront plus à l'avenir et ne pourront alors se servir de la télé que pour écouter des débats ou en audio-description

l'essentiel c'est d'avoir le choix ;)

 

(Ortog, tu n'es qu'une vile crapule :D )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest akira
D'autant que personne n'a tenu de tels propos.

 

Bien sur que si ... quand on dit que la TV est un media "dévoyé, abêtissant et alienisant." ... je te laisse retrouve l'auteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens, il est 22h30 et je n'ai pas encore regardé la télé... ça va pas ça!! J'ai

comme l'impression d'un manque? Bah, allez, je vais m'en faire une petite

séance jusqu'à.... on verra bien!

 

Mais oui Roger, si je regarde la télé, tout comme toi c'est pour me distraire! ;)

 

Maintenant, il faut bien passer ce temps que l'on a devant nous et la télé est

là pour cela!! Tiens Schopenhauer serait peut-être bien content aujourd'hui

d'avoir la télé, lui qui a tant parlé de l'ennui par rapport...... bon j'arrête là! :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien sur que si ... quand on dit que la TV est un media "dévoyé, abêtissant et alienisant." ... je te laisse retrouve l'auteur.

 

Et alors ? je ne juge pas que le contenant. Mais aussi et surtout le contenu.

Et je pense que le contenu est à 99% comme mentionné.

Nous avons eu la TV autour de nous, Karine et moi, depuis notre enfance. Et nous vivons bien mieux depuis que nous l'avons virée.

Déjà, rien que d'entendre maintenant le bruit d'une tv est assourdissant. Et ce bruit continu dans lequel vivent pas mal de gens, avec cette machine à braire des âneries allumée presque en continu est déjà en lui même aliénant.

Plus nous vieillissions, plus nous avons eu accès à beaucoup de programmes, et moins nous la regardions. Et non Roger, la tv n'est pas une malédiction liée à l'âge.

 

Attention, ne vous trompez pas. Nous avons un projecteur HD et tout ce qu'il faut pour voir des films. Des films, des concerts, des opéras. Du contenu, du vrai. Pas de la TV.

 

Nous avons déjà remarqué que notre position sur la tv, qui est certe radicale, attire rapidement l'hostilité. Un peu comme quand on laisse imaginer à un junkie une vie sans ses fixes.

 

Et pourtant on vit bien mieux sans. On retrouve du temps, plein de temps qui était dévoré par des heures devant des programmes sans intérêts et oubliés sitôt regardés...

Edited by Frederic Jabet

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest akira
Un peu comme quand on laisse imaginer à un junkie une vie sans ses fixes.

 

Pathetique ... Quand on est pas de ton avis, on est traite de junkie. Bravo !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je passais par là...

 

j'analyse la télévision assez radicalement, comme un dipositif dangereux pour la pensée, et donc à terme profondément néfaste.

Dangereux pour qui ? Pour moi ? Sûrement pas !

 

Je ne vois aucun point positif à la télévision.

Moi, si, je vois des points positifs à la télé. (Par contre, je ne vois aucun point positif à l'art moderne, il est vrai que c'est quelque chose que je connais mal, en tout cas je ne vais pas prétendre qu'il n'existe aucun point positif sous prétexte que je ne les vois pas.)

 

Pour Apocalypse, je ne critique pas spécialement, je ne l'ai pas vue. Je relève juste des points mentionnés dans un article du Monde Diplomatique, qui semblent montrer que ce qui est considéré comme de la haute qualité télévisuelle reste sans doute discutable dans certaine façon de présenter les choses.

Est-ce que tu n'as pas l'impression d'être hyper exigeant ? Toutes les choses ont des qualités et des défauts, et ce n'est pas parce qu'une émission a deux ou trois défauts que, forcément, c'est de la "merde". Est-ce que tu n'as pas aussi l'impression de ne retenir que ce qui t'arrange, ici les défauts de cette émissin, car il me semble que beaucoup de gens en ont dit du bien ? (Je suis un peu "sec" mais je crois que je ressens un peu la même chose que Roger...)

 

Mais oublions Apocalypse, Roger a cité Histoire parallèles, et j'imagine mal ce qu'on pourrait reprocher à cette émission réalisée par un historien, avec des invités historiens, ayant pour but de commenter et comparer les actualités cinématographiques des deux camps.

 

C'est un problème inhérent au médium, qui conduit souvent à simplifier, à présenter un point de vue comme si c'était un indiscutable de l'histoire.

Pas Histoire parallèle, qui présentait les points de vue des deux camps, et d'une floppée de pays différents (URSS, E.U., Japon, France, R.U., Italie, Chine, etc.) Donc ce n'est pas inhérent au médium.

 

La méthodologie semble laisser aussi à désirer, avec utilisation d'images d'archives qui sont en fait des images de propagande, tournées dans certaines conditions, sans que le commentaire n'attire l'attention du téléspectateur sur le recul à prendre face à ces images (d'après l'article).

Pas Histoire parallèle, qui justement avait pour but d'attirer l'attention du télespectateur sur le recul etc. Donc ce n'est pas inhérent au médium.

 

Les quelques bonnes émissions que tu cites n'en sont pas moins de la télé, avec les défauts inhérents...Absence d'originalité, formatage esthétique, vision purement événementielle de l'histoire, impact de l'image qui empêche de réfléchir,...

Oui, la télé peut avoir ces défauts là. Et alors ? Tu condamnes la télé parce qu'elle n'est pas sans défaut ? Et puis ces défauts ne sont pas ceux de la télé mais des émission. Car il existe des émissions faites pour réfléchir, des émissions originales, des émissions pas formatées esthétiquement, etc.

 

Tiens, je me souviens qu'à l'occasion du passage de la comète de Halley, il y avait eu une émission-débat avec notamment Hubert Reeves et B.H. Lévy (les autres, je ne m'en souviens plus). Ils avaient abordé la question de la vie dans l'univers. Ben si ça, ça ne fait pas réfléchir l'adolescent que j'étais ! Sans télé, je fais comment ? Je me fais inviter à des conférences à l'autre bout du pays ?

 

----------

La télévision est un medium dévoyé, abêtissant et alienisant.

Pas toujours ! Ce qui prouve que ça ne vient pas de la télé mais des émissions. Il suffit juste de savoir sélectionner.

 

Je ne vois rien pour racheter ce truc. Absolument rien.

Change de chaîne ! Ce n'est pas parce que tu ne vois pas que ça n'existe pas.

 

La TV, c'est de l'opéra sans l'émotion de la salle, c'est un concert sans la couleur de la salle et la joie de regarder tour à tour le premier violon ou le tuba qui s'ennuie, c'est un film sur un écran trop petit (enfin pas pour nous car nous sommes équipés, mais regarder un film sur 114cm?).

Wahou l'élitisme ! :) L'opéra à la télé, c'est de l'opéra accessible à tous. Sans télé, qui pourrait aller à l'opéra ? On n'est pas tous parisiens, on n'a pas tous une salle d'opéra à disposition ni les moyens. Bien sûr, ça ne vaut pas la vraie salle d'opéra, mais ça peut permettre d'en donner le goût. C'est comme d'acheter le disque, avec les images en plus.

 

De plus, la télé, ce n'est pas que des opéras, du théâtre, des films, et tout ce que tu as cité. Et les documentaires ? Et les émissions de vulgarisation scientifique ? On fait comment sans télé ? Les livres n'en font pas autant. À Noêl 2008, il y avait une émission sur l'hominidé découvert au Tchad (Toumaï ? pas sûr). Eh bien de voir et d'entendre les scientifiques, de les voir travailler, de voir la sculpture se mettre petit à petit en place, etc., ça apporte quelque chose de supplémentaire par rapport aux livres et aux musées. (*)

 

Déjà, rien que d'entendre maintenant le bruit d'une tv est assourdissant. Et ce bruit continu dans lequel vivent pas mal de gens, avec cette machine à braire des âneries allumée presque en continu est déjà en lui même aliénant. [...] On retrouve du temps, plein de temps qui était dévoré par des heures devant des programmes sans intérêts

Tout ça, ce ne sont pas des défauts de la télé mais de l'utilisateur ! Mets le son moins fort quand tu regardes la télé, et si ça dérange, mets un casque, ou ne la regarde pas. Ne te laisse pas dévorer ton temps devant la télé : si tu as autre chose à faire, fais-le. Ne regarde pas les programmes qui ne t'intéressent pas.

 

--------------

(*) Tiens, un autre exemple. Il y a quelques années existait une chaîne pour enfants appelée Euréka. Il me semble qu'elle a été changée en autre chose et n'existe plus. Je la regardais de temps en temps à cause de ses programmes pédagogiques. Elle diffusait Tous sur orbites ainsi que l'émission de vulgarisation scientifique de FR3 dont j'ai oublié le nom (l'animateur s'appelle Jamy, c'est tout ce que j'ai retenu). Plus une émission étrangère (canadienne peut-être ?) doublée en français, qui était parfois géniale. Elle était présentée par deux espèces de barbies hystériques surjouant les adolescentes (alors qu'elles avaient largement plus que ça) mais c'est le seul défaut de l'émisison. Un jour, ils ont illustré un des principes découverts par Galilée : une balle tombe aussi vite si on la laisse tomber verticalement que si on la lance horizontalement (le mouvement vertical est le même dans les deux cas et c'est lui qui compte). Pour ça, ils ont fabriqué un petit dispositif à la MacGyver (en gros avec trois bouts de ficelle) permettant de lancer une flèche horizontalement en même temps qu'une petite balle tombait. Une fois le machin réglé, c'était épatant : on déclenchait le truc, et le flèche décrivait une parabole avant de se ficher inmanquablement dans la balle. Presque de la magie ! Jamais un livre ne fera mieux. Sans télé, il faudrait faire la manipe.

Edited by 'Bruno

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Scopy
Non, je dis juste que la tv crée une dépendance.
Chez qui :b: ??

 

Pour moi par exemple, c'est l'astro qui crée une dépendance.

Dès le moindre coin de ciel nocturne découvert, arf ... je sors tout le matériel, je suis fébrile, je consulte météosat.

Je me couche à pas d'heure. Je suis fatiguée le matin. Et tout blanche parce que je vis la nuit.

Hou, c'est pas bien et mauvais pour la santé.

 

D'ailleurs ma famille et mes amis s'inquiètent et pensent que l'astronomie est nuisible, toxique et néfaste :D .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Scopy

Ah j'oubliais ...

 

Jeff vient d'être clair. La TV, c'est de l'opéra sans l'émotion de la salle, c'est un concert sans la couleur de la salle

Attention, ne vous trompez pas. Nous avons un projecteur HD et tout ce qu'il faut pour voir des films. Des films, des concerts, des opéras. Du contenu, du vrai. Pas de la TV.

 

Que ton projo soit HD ou pas, les DVD même sur grand écran (puisque tu le précises : "vous êtes équipés" :p ), ça reste de l'opéra sans l'émotion de la salle et des concerts sans la couleur de la salle.

 

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Pas toujours ! Ce qui prouve que ça ne vient pas de la télé mais des émissions. Il suffit juste de savoir sélectionner.

 

 

Change de chaîne ! Ce n'est pas parce que tu ne vois pas que ça n'existe pas.

 

 

Wahou l'élitisme ! :) L'opéra à la télé' date=' c'est de l'opéra accessible à tous. Sans télé, qui pourrait aller à l'opéra ? On n'est pas tous parisiens, on n'a pas tous une salle d'opéra à disposition ni les moyens. Bien sûr, ça ne vaut pas la vraie salle d'opéra, mais ça peut permettre d'en donner le goût. C'est comme d'acheter le disque, avec les images en plus.

 

De plus, la télé, ce n'est pas que des opéras, du théâtre, des films, et tout ce que tu as cité. Et les documentaires ? Et les émissions de vulgarisation scientifique ? On fait comment sans télé ? Les livres n'en font pas autant. À Noêl 2008, il y avait une émission sur l'hominidé découvert au Tchad (Toumaï ? pas sûr). Eh bien de voir et d'entendre les scientifiques, de les voir travailler, de voir la sculpture se mettre petit à petit en place, etc., ça apporte quelque chose de supplémentaire par rapport aux livres et aux musées. (*)

 

 

Tout ça, ce ne sont pas des défauts de la télé mais de l'utilisateur ! Mets le son moins fort quand tu regardes la télé, et si ça dérange, mets un casque, ou ne la regarde pas. Ne te laisse pas dévorer ton temps devant la télé : si tu as autre chose à faire, fais-le. Ne regarde pas les programmes qui ne t'intéressent pas.

 

[/quote']

 

Oulà je m'adonne au multiquote, il va y avoir moultes éditions :o

 

Il y a pour moi 99% de déchet à la télévision. Alors oui, il y a - peut être - 1% de pépites. J'en ai vu quand nous la regardions. Mais chercher les pépites sur 200 chaînes, même s'il est vrai que certaines chaînes sont plus à même de les héberger comme Arte - et je parle bien de chercher dans un programme tv - c'est un job à plein temps ?

Alors des fois nous allumons la freebox quand on est tuyauté sur quelque chose qui en vaut la peine. Comme par exemple pour le concert/projection de Metropolis dont JiBé avait annoncé la diffusion ici, qu'il en soit remercié d'ailleurs !

Nous n'allons pas nous empiffrer des heures de documentaires moisis avec de vrais reconstitution en carton pâte en direct de National Geographic Channel pour trouver LE documentaire bien fait !

 

Donc la solution est simple : on ne la regarde pas.

 

Notez que cela n'a pas été une décision soudaine et dogmatique. Il s'est avéré que plus nous avions de chaîne, et moins nous la regardions. Et un jour, on s'est aperçu que nous ne la regardions plus.

 

Par contre nous regardons les "pépites" à l'occasion. Actuellement nous nous goinfrons "Battlestar Galactica" ad nauseum à raison de 3 épisodes par soir :be:

 

 

 

Ah j'oubliais ...

 

 

 

Que ton projo soit HD ou pas, les DVD même sur grand écran (puisque tu le précises : "vous êtes équipés" :p ), ça reste de l'opéra sans l'émotion de la salle et des concerts sans la couleur de la salle.

 

;)

 

C'est vrai. Il n'y a pas l'ouvreuse, pas le strapontin inconfortable, pas le loisir de regarder tel ou tel instrumentiste. Après coté audio, a moins d'avoir une super place, ou d'être dans un salle vraiment particulière (la passion selon St Matthieu à Notre Dame, une expérience quasi mystique pour l'athée que je suis !), un bon système laisse passer beaucoup de choses.

 

Allumer le projecteur, le système audio, fermer les volets et toutes les lumières et regarder un film ou un concert sur grand écran et en haute définition, cela procède d'une autre démarche que de "regarder les télé", c'est un peu comme celle d'aller au cinéma. Il y a un coté évènementiel. Mais sans les téléphones portables et en bien plus confortable !

Quoiqu'avec cette vague de films en relief, nous allons retrouver plus souvent le chemin du cinéma.

 

Enfin comme c'est souvent le cas, vous vous sentez agressés sur votre pratique de la tv. Mais ce à quoi je pense, ce n'est pas à ceux qui picore la tv en gourmets, mais à ceux qui la bouffe en goinfres et qui sont quand même l'essentiel des téléspectateurs.

Vous trouvez ça élitiste ? Regardez les temps d'audience moyen par personne, regardez ces gens qui laisse leur gamin devant la tv toute la journée. La télévision, la plus grande nounou du monde. La plus retors aussi.

 

On pourrait aussi étendre le constat à la presse papier hein, ce n'est pas que la télévision, c'est une tendance lourde. Enfin une réalité installée même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chez qui :b: ??

 

Pour moi par exemple, c'est l'astro qui crée une dépendance.

Dès le moindre coin de ciel nocturne découvert, arf ... je sors tout le matériel, je suis fébrile, je consulte météosat.

Je me couche à pas d'heure. Je suis fatiguée le matin. Et tout blanche parce que je vis la nuit.

Hou, c'est pas bien et mauvais pour la santé.

 

D'ailleurs ma famille et mes amis s'inquiètent et pensent que l'astronomie est nuisible, toxique et néfaste :D .

 

3h25 par jour.

97h30 par mois.

Presque 49 jours par an.

 

Et c'est une moyenne.

 

Ensuite, pour l'astro, il ne me semble pas que cela soit une activité passive et décérébrante non ? ;)

Contemplation n'est pas ingurgitation :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Chonum, :)

 

Et non Roger, la tv n'est pas une malédiction liée à l'âge.

 

Ouf, merci, je respire... :be: :be: :be:

 

 

Attention, ne vous trompez pas. Nous avons un projecteur HD et tout ce qu'il faut pour voir des films. Des films, des concerts, des opéras. Du contenu, du vrai. Pas de la TV.

 

Félicitation pour ton "matos" audio-visuel ultra-performant !... :D :D :D J'ose à peine t'avouer que mes téléviseurs (je n'ose pas te dire leur nombre, ça risquerait de te causer un choc violent !... ;) En fait, j'ose quand-même : j'en ai cinq, trois qui proviennent de l'ancien appartement où nous habitions Josette et moi à Bourg-la-Reine dans les Hauts-de-Seine avant notre retraite, et deux qui étaient déjà là dans notre pavillon du Cantal), ont entre 20 ans d'âge pour le plus ancien - et pourtant il fonctionne à la perfection - et 15 ans pour les plus récents) sont victimes du progrès technique : ce sont encore des téléviseurs à tubes cathodique (aucun n'a d'écran plat !...) et sont tous les cinq au format "4/3" et non "16/9". Ce dernier point est le plus désagréable car depuis un an, que ce soit par la "TAT" (Télévision Analogique Terrestre) ou par la "TNS" (Télévision Numérique Satellitaire) une partie de l'image est "mangée" du côté droit et une partie identique est "mangée" du côté gauche. Si je veux regarder une image "non mangée" en largeur il faut que je me branche sur la "TNT" (Télévision Numérique Terrestre), mais dans ce cas, il y a en haut et en bas de l'image des "bandes noires" (comme pour les films en cinémascope). Et encore ce format "16/9" sur une image "4/3" ne fonctionne pas sur tous les quinze programmes gratuits de la "TNT", ainsi le programme n°15 "BFM TV" ne donne qu'une image en "4/3" même avec la "TNT".

 

Pour moi, ce qui est important (c'est a priori surprenant pour la télévision) ce sont principalement les commentaires, l'image n'étant pour moi que l'accessoire du commentaire...

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jette Roger, jette !

 

Quand nous avons acheter notre maison de vacances en Provence, nous avons découvert des prises d'antenne dans toutes les pièces. Cela va de la cuisine, aux chambres en passant par la salle de bain. Et vu le "montage", il ne faisait aucun doute que cette prise était utilisée. Dans une salle de bain...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bienheureux ceux sans seconde maison

au moins y a pas à se poser de question :D

 

quoique pour notre personnel

cela est un peu cruel :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.