jackbauer

Actualité exoplanétaire

Messages recommandés

il y a 47 minutes, pas03410 a dit :

 

Merci pour l'info, mais : "...Cette fois-ci, il ne s’agira pas de planètes mais “d’astéroïdes particuliers”...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Jack

Oui, j'ai vu après coup donc limite hors sujet 😊

Mais plus sérieusement, quid de cette conférence de presse ? En tout cas, rien sur le site officiel de la NASA ?

 

Édit : https://www.yabiladi.com/articles/details/66961/nouvelle-petite-planete-decouverte-grace.html

 

https://blogs.mediapart.fr/rachid-barbouch/blog/110718/nasa-nouvelle-decouverte-loukaimeden-maroc

 

donc aujourd'hui 18h......

 

 

Modifié par pas03410

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?release=2018-164

 

Communiqué de la NASA concernant cette affaire. Il s’agit de l’astéroïde 2017 YE5 découvert par l’observatoire marocain en décembre dernier. Il est passé à seulement 6 millions de km de la Terre en juin dernier.

Les observations de plusieurs radiotélescopes américains révèlent qu’il est de nature binaire : deux objets d’environ 900 m de diamètre gravitent l’un autour de l’autre en une vingtaine d’heures.

Bon c’est pas la découverte de l’année mais c’est intéressant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une belle démonstration de ce que peut fournir le catalogue de GAIA dans le domaine des exoplanètes ! La masse de Beta Pictoris b, la plus célèbre des exoplanètes photographiée, vient d’être déterminée par la méthode astrométrique : 11 (+ ou - 2) masses de Jupiter

Les calculs ont été faits à partir de 111 mesures faites par le satellite Hipparcos entre 1990 et 1993 et 30 mesures (beaucoup plus précises) de Gaia présentes dans le dernier catalogue publié.

La méthode habituelle pour « peser » une exoplanète est celle des vitesses radiales (qui donne la masse minimum) mais dans le cas de la jeune étoile Beta Pictoris, l’exercice est difficile : l’étoile est active, très chaude et tourne très vite sur elle-même. La méthode astrométrique, grâce à Gaia, a de beaux jours devant elle. D’ici quelques années, en accumulant les mesures, Gaia va permettre la découverte de milliers de nouvelles planètes et en confirmer d’autres…

 

Article de Nature (abstract seulement) :

https://www.nature.com/articles/s41550-018-0561-6

The mass of the young planet Beta Pictoris b through the astrometric motion of its host star

 

Communiqué de l‘ESA :

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Gaia/Infant_exoplanet_weighed_by_Hipparcos_and_Gaia/(print)

Infant exoplanet weighed by Hipparcos and Gaia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 03/07/2018 à 11:42, PlanetTracker a dit :

La méthode est intéressante :
[2] Afin d’extraire le faible signal planétaire, les astronomes utilisent une méthode complexe basée sur la rotation de la Terre. Dans ce cadre, SPHERE acquiert en continu des images de l’étoile sur plusieurs heures, tout en maintenant l’instrument aussi stable que possible. En conséquence, la planète semble lentement tourner, sa position sur l’image se déplaçant par rapport au halo stellaire. Des algorithmes numériques sophistiqués permettent de combiner les images individuelles, de sorte que l’ensemble des zones fixes de l’image, tel le signal de l’étoile, se trouve filtré. Ne subsistent ainsi que les zones de l’image caractérisées par un déplacement apparent – rendant la planète visible.

cela voudrait-il dire que le disque proto-planétaire n'est pas en rotation autour de son étoile au contraire de la planète?

ces disques ne se comportent-ils pas comme des planètes?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, gerard33 a dit :

cela voudrait-il dire que le disque proto-planétaire n'est pas en rotation autour de son étoile au contraire de la planète?

ces disques ne se comportent-ils pas comme des planètes?

 

La réponse peut être dans cette conférence ?

http://astrobiovideo.com/fr/video/216

En angliche, désoled..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, apricot a dit :

En angliche, désoled..

oupsse!

j'ai trouvé l'abstract en pdf mais, même traduit par gougueule, mon niveau certificat d'étude primaire est un peu léger

alors....Jean-Φ, ça tourne ou pas?????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

@gerard33

Alors je suis pas spécialiste hein, mais je sais que le gaz, à cause de sa pression, ne tourne pas de la même façon justement. Et le mois dernier j'ai fréquenté des astronomes pro avec on a discuté des mesures de vitesses dans les galaxies et apparemment les vitesses se sont pas les mêmes non plus lorsque l'on mesure le gaz ou les étoiles, c'est une tout autre échelle mais ça doit marche de la même façon.
Tu as un lien vers l'abstract ? Je suis dans un train, je m'ennuie :p:p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 46 minutes, PlanetTracker a dit :

@gerard33

Alors je suis pas spécialiste hein, mais je sais que le gaz, à cause de sa pression, ne tourne pas de la même façon justement. Et le mois dernier j'ai fréquenté des astronomes pro avec on a discuté des mesures de vitesses dans les galaxies et apparemment les vitesses se sont pas les mêmes non plus lorsque l'on mesure le gaz ou les étoiles, c'est une tout autre échelle mais ça doit marche de la même façon.
Tu as un lien vers l'abstract ? Je suis dans un train, je m'ennuie :p:p

OK pour les vitesses relatives disque/étoile

pas retrouvé le lien mais un autre

https://www.cosmos.esa.int/documents/739790/758041/KampI.pdf/c1503154-49d2-431b-a23d-313bfb7a0403

j'espère que ton voyage dure longtemps :be:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les deux premières planètes découvertes par TESS !

 

Tout d’abord une « super-Terre chaude » gravitant autour de Pi Mensae

Cette étoile semblable au Soleil, visible à l’œil nu dans l’hémisphère sud (à 60 a.l) était déjà connue pour sa planète géante (Pi Mensae b), découverte en 2001 par la méthode des vitesses radiales (période de 5.89 ans)

La nouvelle planète découverte par TESS (Pi Mensae c) et confirmée par les mesures de HARPS fait 1.84 rayons terrestres et 4.82 masses terrestres ; sa période est de 6.27 jours

On a donc exemple de système avec une planète relativement petite à courte période et une autre, géante à longue période, gravitant autour d’une étoile G : tiens ça ressemble un peu à chez nous !!

 

Papier de la découverte :

https://arxiv.org/pdf/1809.07573.pdf

 

Lien wiki du système Pi Mensae (HD 39091)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pi_Mensae

 

 

La deuxième planète découverte grâce à TESS gravite autour de la naine rouge LHS 3844 à une cinquantaine d’a.l

LHS 3844 b a un rayon de 1.32 fois celui de la Terre et gravite en seulement 11 heures autour de son étoile !

 

Papier de la découverte :

https://arxiv.org/pdf/1809.07242.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.