Vyber

Le tour de france 2010

Recommended Posts

Accroche toi Andy dans les deux ascensions du col du Tourmalet !...



Bonsoir à toutes et bonsoir à tous, :)

 

Dire qu'il a fallu que ce p:censuré: de dérailleur fasse sauter sa chaîne au mauvais moment, à quatre kilomètres seulement du col du Port de Balès, pour que le pauvre Andy Schleck perde, pour huit malheureuses secondes, ce maillot jaune qui lui allait si bien... :cry: :cry: :cry:

 

 

photo_1279555568246-1-0.jpg

 

 

Mais si Andy Schleck a hélas effectivement perdu la bataille du col du Port de Balès, il n'a pas toutefois perdu le Tour de France 2010 : il lui reste les deux étapes pyrénéennes (avec deux escalades du col du Tourmalet) de demain et de jeudi !... ;)

 

Allez, Andy, ne te décourage surtout pas et prend ta revanche demain et jeudi !... :be: :be: :be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

 

Le tracé de l'étape de demain, mardi 20 juillet 2010 longue de 199,5 kilomètres entre Bagnères-de-Luchon et Pau :

 

 

CARTE.gif

 

 

et celui de l'étape de dans trois jours (mercredi étant une journée de repos à Pau), le jeudi 22 juillet 2010 longue de 174 kilomètres entre Pau et le sommet du col du Tourmalet :

 

 

CARTE.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contador n'aurait pas vu l'incident survenu à Andy, c'est drôle car lorsqu'il est passé devant, Schelk était carrément arrèté, peut-être a-t'il pensé que Andy voulait juste s'arrèter pour boire un coup :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cet incident et la réaction de Andy Schleck à la fin de la course montre qu'il est encore trop tendre pour espérer gagner le tour. Il a déclaré qu'à la place de Contador, il n'aurait pas attaqué suite à l'incident technique... Alors que même Riijs (le directeur sportif de Schleck) avoue que c'est un incident de course et que ça fait partie du jeu.

 

Le matériel fait partie de la course. Il est choisi par l'équipe. Le matériel est mauvais ou mal préparé ? L'équipe en subit les conséquences. Le type de roue, de cadre, de dérailleur..., dépend de l'étape. Vous imaginez un coureur dire "attendez les mecs, j'ai mis un 39/23 et j'arrive pas à monter, vous pouvez attendre que je rajoute quelques dents à l'arrière ?"

 

Quand, en course automobile, un moteur tombe en rade, c'est un problème de fiabilité. C'est le même en vélo, non ? Alors qu'un coureur se plante parce qu'un spectateur l'a fait tomber, ok, il faut l'attendre. Mais un ennui mécanique, c'est un ennui mécanique. Manquerait plus qu'on arrête de rouler à Paris Roubaix quand quelqu'un crêve...

 

Je suis déçu que ça soit arrivé à Andy Schleck parce que j'aime bien le coureur mais il faut qu'il arrète de croire que c'est le tour de France des bisounours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec Newton : je préfère Schleck mais il faut reconnaître que c'est un incident de course et que ça fait partie du jeu. D'ailleurs, qui nous dit que ce déraillage n'était pas tout simplement la faute de Schleck lui-même ? Ça arrive parfois de changer de braquet si brusquement qu'on en provoque un saut de chaîne.

 

Mais si on va dans ce sens-là, désolé mais je me dois de reparler de la deuxième étape entre Bruxelles et Spa lors de laquelle, souvenez-vous, le peloton avait fait une "grêve" générale du sprint à l'arrivée car il pensait (en réalité une infime minorité qui avait dicté à tout le monde le comportement à adopter) que cela eût été déloyal de le faire alors que la plupart des sprinteurs avaient chuté... Et bien on était dans le même cas de figure aujourd'hui, sauf que là ça ne concernait que deux coureurs. Il n'empêche qu'on voit bien que les intérêts ne sont pas les mêmes pour tous ! :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'affaire est grave...:hm:

 

D'après Laurent Jalabert, qui a regardé toutes les images, Schleck a commis une grosse faute: il a changé de plateau alors qu'il écrasait les pédales. Tous ceux qui font ou ont fait du vélo peuvent confirmer en effet que ça ne pardonne pas!

Donc la polémique n'a pas lieu d'être, d'autant que Cantador avait déjà attendu le groupe où se trouvait Schleck, après les chutes des secteurs pavés du Nord.

Allez, demain va être un grand jour, l'explication au sommet!

 

:be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Schleck a commis une grosse faute: il a changé de plateau alors qu'il écrasait les pédales

 

Sérieux ??? :o Dans ce cas non seulement c'est gonflé de dire qu'à la place de Contador, il n'aurait pas pris le maillot mais en plus c'est une erreur de "conduite".

 

Nan, sérieux, il a pas changé de plateau à ce moment là quand même ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben si, c'est ce que disait Laurent Jalabert au journal de 20h!

 

 

:hm:

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'importe comment la course était lancé! Contador était en plein effort. Il ne

faudrait pas poussé quand même! Comment imaginé Contador s'arrêter et

pourquoi pas pendant que l'on y est qu'il remettre la chaine à Andy qui a

pas mal perdu de temps en paniquant.... :D

 

Par contre quand contador dit qu'il avait pas vu que Andy avait eu "problème"

mécanique... Là il pousse un peu le bouchon un peu trop loin, non? :rolleyes:

 

Bah, Andy, (j'ai compté mentalement) à perdu une trentaine de secondes avec

le saut de chaine et a repris à Contador que quinze secondes jusqu'au sommet!

Alors qu'après il y avait la descente... Bon allez, Andy aurait gardé le maillot

jaune, Mais combien de secondes? j'avancerai zéro seconde. ;)

 

Le Tourmalet et le contre la montre donnera la réponse.... :p

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Hervé :) et bonjour à toutes et à tous, :)

 

Certains grands coureurs du Tour de France cycliste ont su avoir une attitude manifestement chevaleresque !... ;)

 

Je pense notamment au grandissime champion cycliste belge Eddy Merckx. Lors du départ du 58ème Tour de France, le samedi 26 juin 1971 à Mulhouse (Haut-Rhin) Eddy Merckx était "l'homme à abattre", principalement parce qu'il avait gagné les deux précédents tours de France, en 1969 et en 1970. Et dès le prologue à Mulhouse (un contre la montre par équipe de 11 kilomètres) il endosse le maillot jaune, enlevant tout suspens : le "baron" (car c'était effectivement un noble !... Sa civilité exacte est : le baron Edouard Louis Joseph Merckx dit Eddy Merckx :o :o :o ) allait remporter toutes les étapes et évidemment son troisième Tour de France consécutif !... Paris Match a alors titré en première page : "Merckx va-t-il tuer le Tour ?"

 

Et puis, lors de la 10ème étape, longue de 188,5 kilomètres, le mercredi 7 juillet 1971 entre Saint-Étienne (Loire) et Grenoble (Isère) le "cannibale" (ainsi surnommait-on le coureur belge qui raflait tous les prix pour son équipe) était encore porteur du maillot jaune au départ de l'étape. Mais, à l'arrivée à Grenoble cette étape sera gagnée par le français Bernard Thévenet et le maillot sera porté par le néerlandais Joop Zoetemelk ; l'intérêt du public pour le Tour se réchauffe brusquement !... :D :D :D

 

Voici Joop Zoetemelk :

 

 

250px-Joop_Zoetemelk_Gitane_1973.jpg

 

 

Pour ceux qui le connaissent, ne trouvez-vous pas qu'il ressemble fort au webastram "Super" ?... ;)

 

Le podium du classement général au soir de cette 10ème étape était le suivant :

- 1er : Joop Zoetemelk ;

- 2ème : Luis Ocaña à 1seconde ;

- 3ème : Gösta Pettersson à 40 secondes ;

- 4ème : Eddy Merckx à 1 minute exacrtement ;

- 5ème : Bernard Thévenet à 1 minute 22 secondes.

 

Arrive la célèbre 11ème étape, longue de 134,0 kilomètres, le jeudi 8 juillet 1971 entre Grenoble (Isère) et Orcières-Merlette (Hautes-Alpes) qui voit une extraordinaire victoire d'étape de l'espagnol Luis Ocaña devant le belge Lucien Van Impe (à 5 minutes 52 secondes) suivi par le peloton emmené par Eddy Merckx qui franchi la ligne d'arrivée à Orcières-Merlette avec 8 minutes 42 secondes de retard sur l'espagnol qui endosse à son tour le maillot jaune !...

 

Le podium du classement général au soir de cette 11ème étape était le suivant :

- 1er : Luis Ocaña ;

- 2ème : Joop Zoetemelk à 8 minutes 43 secondes ;

- 3ème : Lucien Van Impe à 9 minutes 20 secondes ;

- 4ème Gösta Pettersson à 9 minutes 26 secondes ;

- 5ème : Eddy Merckx à 9 minutes 46 secondes ;

- 6ème : Bernard Thévenet à 10 minutes 08 secondes.

 

 

Voici Luis Ocaña :

 

 

ocana.jpg

 

 

Lors des trois étapes suivantes, l'espagnol Luis Ocaña (devenu la nouvelle coqueluche des sectateurs et des téléspectateurs ;) ) conserve le maillot jaune. Eddy Merckx semble avoir définitivement perdu le Tour de France 1971. :( :( :(

 

Et puis, arrive la terrible 14ème étape de ce Tour de France 1971, le lundi 12 juillet 1971 entre Revel (Haute-Garonne) et Bagnère-de-Luchon (Hautes-Pyrénées) via le col de Menté (1 349 mètres d'altitude) qui va entrer tristement ce jour là dans la légende du Tour de France :

 

 

1610.jpg

 

 

Le podium du classement général au matin de cette 14ème étape était le suivant :

- 1er : Luis Ocaña ;

- 2ème : Eddy Merckx à 7 minutes 23 secondes ;

- 3ème : Joop Zoetemelk à 9 minutes 34 secondes ;

- 4ème Lucien Van Impe à 10 minutes 14 secondes ;

- 5ème : Gösta Pettersson à 10 minutes 30 secondes ;

- 6ème : Bernard Thévenet à 10 minutes 39 secondes.

 

 

Et à 16h30, ce jour-là c'est le drame : Luis Ocaña chute très gravement dans la descente (par un temps d'apocalypse : brouillard très épais, énormes trombes d'eau, forte grêle !...) du col de Menté et doit abandonner le Tour de France... :cry: :cry: :cry:

 

Eddy Merckx (qui avait entamé cette descente à une allure démentielle - un peu comme Jacques Anquetil lors de la descente du col d'Envalira pour le Tour 1964, ainsi que je l'ai raconté au message #102 à la 5ème page) commence à tomber en premier dans un virage serré à gauche qui voit sa roue déraper et heurte le muret. Il se relève très rapidement et deux spectateurs, noyés sous le déluge, traversent la route pour l'aider à repartir. C'est alors que Luis Ocaña arrive à cet endroit et ne peut les éviter !... Il gît alors en plein milieu de la route détrempée, les jambes prisonnières de ses cale-pieds... Fort heureusement les coureurs suivants arrivent, de justesse, à l'éviter... Luis Ocaña tente alors de se relever, souffrant atrocement de l'épaule et des genoux. Et voici, hélas, qu'arrive Joop Zoetemelk qui ne peut l'éviter et le percute de plein fouet !... Luis Ocaña ressent alors une violente douleur aux reins et sombre dans une demi-inconscience... Il racontera plus tard : « Je me suis senti mourir. j'ai pensé à mon père, à ma femme et à mes petits ».

 

La chance pour Luis Ocaña sera qu'une voiture suiveuse répercute immédiatement l'information sur "Radio-Tour", ainsi les voitures des directeurs sportifs répercutent très rapidement l'information à leurs coureurs dans la descente du col de Menté (il n'y avait pas d'oreillettes en ce temps là ;) ) évitant ainsi une catastrophe encore plus grave...

 

 

Voici d'abord une des rares photographies du drame du col de Menté :

 

 

ocana_mente.jpg

 

 

Voici ensuite la stèle, au col de Menté, qui rappelle ce triste épisode de l'histoire du Tour de France 1971 :

 

 

21295635.jpg

 

 

Luis Ocaña sera hissé, inanimé, dans une ambulance suiveuse du Tour de France, puis transporté par hélicoptère à l'hôpital de Saint-Gaudens dans un état comateux avec son maillot jaune déchiré, ensanglanté... :( :( :(

 

Au soir de cette 14ème étape, le classement général était le suivant :

 

- 1er : Eddy Merckx ;

- 2ème : Joop Zoetemelk à 2 minutes 21 secondes ;

- 3ème Lucien Van Impe à 2 minutes 51 secondes ;

- 4ème : Bernard Thévenet à 4 minutes 46 secondes.

 

Et que croyez-vous que déclara ce soir là Eddy Merckx à Jacques Godet (le Directeur du Tour de France) ? « L'honneur de porter le maillot jaune devrait revenir à Luis Ocaña. Je n'ai pas le droit de prendre une chose qui ne m'appartient pas. » Le lendemain, Jacques Godet, l'autorisa exceptionnellement à prendre le départ revêtu de son maillot d'équipe et non du maillot jaune.

 

Les spectateurs et les téléspectateurs ont alors beaucoup apprécié le geste chevaleresque d'Eddy Merckx. :be: :be: :be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Edited by roger15

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il ne faut pas confondre un incident de course dû à un problème technique (Schleck) et un accident causé par les circonstances externes (visiblement, ça n'était pas Ocana le responsable). Et puis de toute façon, au final, Merckx a pourtant bien continué la course, non ? Pourquoi ne s'est il pas arrêté ?

 

Tiens, admettons que Contador ait arrêté. Il aurait fallut aussi que Menchov et Sanchez s'arrêtent puisqu'ils étaient à 2 minutes. Oui mais ils avaient réussi à distancer Van Den Broeck. Donc il fallait l'arrêter aussi. Bref, il faudrait neutraliser toute la course...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Roger,

 

Oui comme le dit si bien Newton. ;) Il ne sait pas arrêté! Alors, je trouve "facile"

de dire qu'il ne voulait pas du maillot jaune. Il l'a quand même bien accepté au

final, non?

 

Puis dans cette étape, ne cherchait il pas à pousser Ocana à la faute? J'ai toujours

pensé que c'était ce qu'il avait un peu recherché. :rolleyes:

 

Par contre, il a eu un très beau geste quand à l'arrivée d'un tour, il a donné le

maillot vert à Cyrille Guimard... Eddy ne faisait pas la moitié des chose. Ils avait

gagner les trois maillots! Le jaune, le vert et le blanc à pois rouges!!! :o

 

Je ne me souviens plus si c'était le maillot blanc à pois rouge à l'époque? Mais

c'était quand même le classement de la montagne. ( je n'ai pas dit le meilleur

grimpeur hein! )

Edited by R V

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tant qu'on y est, voici mon préféré:

 

7722-1279632052.jpg

 

Miguel Indurain

 

 

Il a toujours été mal aimé des médias, et pourtant, dans le peloton il était très respecté, d'abord bien sûr parce qu'il savait hisser ses 80kg en haut des cols aussi vite que les poids mouche et avalait les chronos comme une moto, mais aussi parce qu'il laissait les autres gagner leur vie: il accordait les étapes, les classements aux points etc.... rien de l'ogre qui garde tout pour lui, alors qu'il le pouvait!

 

Un authentique seigneur :wub:

 

Derrière lui, on reconnaît bien sûr le facétieux Richard Virenque, dont la carrière de grimpeur exceptionnel a été prématurément sacrifiée sur l'autel de la chasse au dopage.

Ironie du sort, Lance Armstrong, la pharmacie ambulante, allait leur succéder...

Edited by GéGé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes et bonjour à toutes, :)

 

J'espère que vous avez pu entendre, aux environ de 13h20 sur France 3, Laurent Fignon faire une publicité très élogieuse de l'Observatoire du Pic du Midi de Bigorre. :be: :be: :be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tant qu'on y est, voici mon préféré:

 

Si c'est ton préféré Gégé.... tu risque de ne pas être très objectif, non? L'amour

rend aveugle.....:rolleyes:

 

Ce n'est pas mon préféré, (je n'en ai pas!) mais effectivement c'était un grand!

Très grand et comme tu le dis, il savait laisser les miettes aux autres!;):D:D

 

Je rigole, je rigole!!!;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à toutes et bonjour à toutes, :)

 

J'espère que vous avez pu entendre, aux environ de 13h20 sur France 3, Laurent Fignon faire une publicité très élogieuse de l'Observatoire du Pic du Midi de Bigorre. :be: :be: :be:

 

Roger le Cantalien. :rolleyes:

 

Tu vois bien Roger qu'il est sympa notre Laurent et aussi très objectif!!! ;)

 

Je ne regarde jamais la télé la journée, Mais mon enregistrement est parti

vers les quatorze heure! Dommage....:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un autre exemple du fair-play de Merckx, c'est 1975 (l'année où il a été battu par Thévenet). Lors de ce tour, il avait été victime d'une chute qui l'avait diminué (je ne sais plus exactement quoi, mais c'était une blessure qui le faisait souffir en permanence). Eh bien il n'en a parlé à personne avant la fin du Tour. C'est seulement à la fin qu'on a appris qu'il avait terminé le Tour diminué, et même qu'il aurait été plus raisonnable qu'il abandonne (le Tour étant perdu). Or pourquoi n'a-t-il pas abandonné ? Afin de ne pas enlever à Thévenet la gloire de l'avoir battu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'habite a Pamiers ils sont passés et pour l'occasion la ville a retarder la fiesta (fête avec chars, danse, boutique africaine ..) pour que sa tombe avec le tour et que le feu d'artifice soit le soir du passage ils ont même rénover la place ou ils été.

C'est pas la premières fois qui passe mais c'est la première fois qui part de PAMIERS

C'est super si quelqu'un d'autre y été qu'il me disse si il a aimer comme moi :)^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Or pourquoi n'a-t-il pas abandonné ? Afin de ne pas enlever à Thévenet la gloire de l'avoir battu.

C'est la signature des seigneurs. Indurain avait fini aussi son dernier tour, à l'agonie.

Envers et contre tout, ce sport est le plus grand, une chanson de geste moderne.

Cette année, Lance Armstrong montre aussi qu'il est grand.

 

:hm:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aujourd'hui c'est le grand jour..A moins que Andy ne se contente de la seconde

place? On l'attendait celle là hein!

 

Bon allez, si Andy espère gagner le tour? (je n'y crois pas du tout! ;)) Il faut

qu'il attaque Contador des les premières pentes du tourmalet. Si il arrive à lui

reprendre 1mn30, ça sera un exploit qui restera gravé dans l'histoire du tour.

En à t-il les moyens? (je ne pense pas! :confused:)

 

Je précise, que je n'ai pas de préférence et que le meilleur gagne!! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et pourquoi pas une alliance avec Menchov ou Sanchez ? L'un deux part dans le 1er ou 2ème col, les autres restent avec Contador.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et pourquoi pas une alliance avec Menchov ou Sanchez ? L'un deux part dans le 1er ou 2ème col, les autres restent avec Contador.

 

Bien vu Newton, très bien vu! Mais c'est pareil, je ne pense pas qu'ils en ont

les moyens. Mais ils ont leurs cartes à jouer effectivement! Ce qui est aussi pas

mal et qui met un peu de piquant dans l'intérêt de la course et c'est tant mieux

pour nous! ;)

 

Mais si on est lucide, c'est Contador qui va gagner le tour... c'est normal, c'est le plus fort!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ne ferais tu pas référence à un certain suisse dont le nom commence par cance et finit par llara?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici les courtes vidéos que mes neveux ont faites à Saucats (33), vendredi 23 juillet 2010... avec l'échappée des 4 coureurs et le peloton.

Les deux premières à l'APN, la troisième au téléphone portable...

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je prendrai quelques photos aujourd'hui. Déjà ce matin je suis allé en repérage sur la route qu'ils emprunteront : mazette, le nombre de poulets au mètre carré ! :o... Il vaut mieux éviter de faire le malin en bagnole aujourd'hui :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut salut ,

 

Me voici de retour de vacance . merci d'avoir alimenter ce post avec des faits historiques et quotidien .

 

Voici la fin . Je vais la regarder . ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne comprends pas que suivant les commentaires entendus hier à la télé, c'est comme ci tout était joué.

 

L'étape d'aujourd'hui serait une "promenade de gala", avec "accord tacite" entre coureurs de ne plus attaquer (à part les sprinteurs pour le maillot vert je pense) et d'accepter le classement tel avant l'arrivée à Paris.

 

Je trouve ça vraiment bizarre, d'autant plus que l'écart est faible et qu'un dernier "duel" pourrait faire basculer le classement.

 

Des explications?

 

Patte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Patte, je pense qu'il serait inutile de tenter de faire quelques chose. Les champs

ne sont pas adéquat pour une attaque. C'est pratiquement impossible de

s'échapper... A moins, me goure-je sérieux!!:D

 

D'autre avis? :rolleyes:

 

Entre nous Patte, je ne regarde jamais cette étape, je ne sais pas pourquoi

elle me fiche le bourdon! :?:

Share this post


Link to post
Share on other sites

La denière étape n'est là que pour le "show" et on n'attaque pas le maillot jaune.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.