jarnicoton

Majoration écologique du prix de l'électricité

Recommended Posts

L'électricité va augmenter de quelques % l'an prochain pour compenser le coût pour EDF du rachat par elle de la production des énergies dites nouvelles, pour lesquelles on sait que le kWh installé revient plusieurs fois plus cher que les moyens classiques.

 

Cela devait nécessairement arriver.

 

On peut se féliciter de voir des efforts concrets en vue d'atténuer l'emploi du carbone et du nucléaire, ou bien...

 

... on peut enrager devant les débuts d'un gâchis promis à devenir massif, finançant des gadgets installés par des financiers avisés.

 

Quels sont vos avis, et quelle évolution à long terme voyez-vous ?

Edited by jarnicoton

Share this post


Link to post
Share on other sites

je pense surtout que l on nous prend pour des imbéciles.

Faire croire que l'augmentation est du au rachat du courant des particuliers.

Ca sera quoi la prochaine fois?

La on touche des sommets dans la mauvaise fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quels sont vos avis, et quelle évolution à long terme voyez-vous ?

 

Un 3e tarif.

On a déjà jour et nuit.

La plage horaire 18h/22h qui risque d'évoluer vers surtaxe pour essayer d'endiguer la demande.

 

Bon ciel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faire croire que l'augmentation est du au rachat du courant des particuliers.

Ca sera quoi la prochaine fois?

Jarnicoton ne précise pas les natures de l'augmentation prévue mais je pense que c'est en partie ça : le turpe 3 ne comprend pas les hypothèses aussi fortes que celles de la croissance des raccordements photovoltaïques.

 

Cf page 8 du doc suivant par exemple : http://www.enr.fr/docs/2010144513_etatdeslieux300620102.pdf où on observe depuis 4 ans un quadruplement du nombre de demande chaque année.

 

Il y a d'autres effets induits mais celui-là est criant, la nouvelle politique tarifaire devrait agir directement sur le prix de rachat du kWh ENR, pas sur le prix de l'énergie vendue en tant que telle (sauf précisions).

 

Après il faudrait des précisions quant à l'augmentation prévue, on peut y mettre tout et n'importe quoi...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le sujet concerne la majoration écologique des tarifs. Il faut la remettre dans son contexte et notamment préciser si le coût de renouvellement du parc nucléaire est dedans ou pas, sinon on pourra penser à un débat à charge...

 

Bref, quelle augmentation et pour payer quoi? :cool:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ou alors beau subterfuge pour se mettre en accord avec Bruxelles et sa politique d'"harmonisation sur les tarifs":mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ÇÀ ME FAIT HURLER ... ce gouvernement nous prends vraiment pour des imbéciles !!!

 

Il incite les investissements dans l'électricité "verte" en pronant des crédits d'impôts de 50% et un rachat contraint du Kwh par EDF plus cher qu'il ne le produit avec ses centrales nucléaires ... et plus cher qu'il le vend !!!

 

Les personnes qui ont la possibilité d'investir foncent sur l'aubaine et gagnent de l'argent ... et je ne les blâme pas ... par contre ceux qui vont payer, ce sont les petites gens qui n'ont pas investi, ou bien qui ne peuvent pas investir ... et çà c'est immoral !!!

Autant donner notre argent directement aux investisseurs.

 

Surtout qu'il semblerait que le bilan carbone des énergies éolienne et photovoltaïque est négatif ... c'est à dire que la fabrication, le transport, la mise en oeuvre, la maintenance et le remplacement future des installations "dépense" plus de carbonne que ces énergies n'en font "gagner".

 

À voir dans 20 ans, lorsqu'il faudra renouveller le parc éolien et photovoltaïque, les investisseurs auront peut-être plus intérêt à laisser en l'état qu'à investir de nouveau ... en France, il existe des anciens parcs éoliens, d'une vingtaine d'année je crois, qui sont complétement à l'abandon, et qui défigurent vraiment le paysage. Les communes sur lesquelles ces installations sont implantées ne peuvent pas financer la dépolution des sites concernés.

 

Ce pays marche sur la tête, comment voulez-vous aller dans le sens de l'intérêt général, et non pas dans le sens de l'intérêt particulier.

 

Au lieu de dépenser des milliards dans des énergies soit-disant "vertes", qui enrichissent fabricants et investisseurs, je pense qu'il faudrait vraiment mettre l'accent sur les économie d'énergie.

 

Voilà mon coup de gueule, çà soulage un peu, mais çà ne change rien à la situation.

 

 

Tristement,

Stéphane BEHMENBURG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entièrement d'accord avec toi Stéphane ! L'éolien est une fausse bonne idée et un gâchis épouvantable des espaces naturels. Si on tapissait la France avec des éoliennes on aurait bien du mal à fournir l'équivalent d'une centrale nucléaire. D'autre part, quand il n'y a pas de vent, que pensez-vous qu'on allume ? Des centrales thermiques, et oui ! Super écolo !

 

Pour le photovoltaïque là aussi c'est une immonde supercherie quand on connaît les faibles rendements, la durée de vie plus que limitée et la pollution énorme qu'engendre leur fabrication, là on s'en fout, c'est pas chez nous !

 

Mais voilà, c'est la mode et puis il faut se donner bonne conscience...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Kenaroh, ex du Vendée globe :)

 

mais pour une fois je ne partage pas ton opinion sur le photovoltaique.

Ce serait trop long à débattre, mais au moins 2 choses:

-les panneaux arrivent maintenant à 40% de rendement hors labo (tri couches)

donc le bilan carbone est à revoir.

-d'autre part c'est la seule énergie qui est presque à la disposition de tout le monde (sur un toit on ne perd pas de place au sol), qui soit durable à l'infini à l'echelle de l'humanité, et qui soit gratuite au sens de sa distribution chez les particuliers.

De plus quand toutes les énergies fossiles auront été épuisées, il ne restera que 3 types d'énergie sur terre (hors hypothétique fusion):

-le solaire

-la géothermie profonde

-l'énergie gravitationnelle (marées)

 

Le solaire est presque partout et j'ai beaucoup d'espoir (sauf erreur ...) dans l'installation de capteurs dispersés, sur chaque toit de maison, en complément des grandes fermes solaires qui bouffent de la surface au sol et nécessitent de transporter l'énergie.

 

Un calcul (à refaire) montre qu'une dizaine de métres carrés sur le toit d'une maison individuelle, permettrait de recharger sa petite voiture éléctrique pendant le nuit sans rien dépenser ni polluer. Je ne parle que des trajets quotidiens style boulot/dodo.

 

Il faudrait bien y réfléchir mais, en calcul à la louche, ce n'est pas utopique il me semble. Une bonne partie de notre énergie consommée serait couverte.

 

Restons réaliste, les capteurs de toiture ne feront pas voler les avions ou avancer les camions , mais sur les toits des entreprises le bilan peut étre amélioré. Pour le chauffage des habitations , le solaire thermique ne prendrait pas plus de place si on le dispose en sous couche du photovoltaique. Il évacuerait le reste de chaleur du capteur qui n'est pas convertie en électricité.

Reste aussi d'autres problémes: celui des batteries, encore avec un faible rapport énergie/poids, celui des pays défavorisés en solaire (esquimaux...)

 

Rappel: le soleil apporte sur terre 8000 fois plus d'énergie que la consommation actuelle de l'humanité.

Il suffit donc d'extirper un infime partie de ce rayonnement solaire, ce serait bien le diable si l'homme n'y arrive pas !

 

De toute façon il faudra y passer lorsqu'il n'y aura plus d'énergie fossile, et on trouvera bien le moyen de survivre sur cette planéte...si on ne l'a pas trop pourrie d'ici là :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

et ben il n'y a qu'a baisser la consommation de 4% ( en diminuant l'intensité lumineuse des éclairages publics après 23H ) par exemple ....

 

;)

 

Gg

Share this post


Link to post
Share on other sites
-les panneaux arrivent maintenant à 40% de rendement hors labo (tri couches)

J'ai des doutes sur le hors labo

 

Un calcul (à refaire) montre qu'une dizaine de métres carrés sur le toit d'une maison individuelle, permettrait de recharger sa petite voiture éléctrique pendant le nuit sans rien dépenser ni polluer. Je ne parle que des trajets quotidiens style boulot/dodo.

Je ne savais pas que le Soleil éclairait la nuit. ;) C'est donc pas pratique pour recharger sa voiture la nuit à moins d'avoir encore un stock de batteries (donc pas top pour la planète :o).

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai des doutes sur le hors labo

 

 

Je ne savais pas que le Soleil éclairait la nuit. ;) C'est donc pas pratique pour recharger sa voiture la nuit à moins d'avoir encore un stock de batteries (donc pas top pour la planète :o).

 

Bonjour astrotophe,

Il parait ?? qu'en Allemagne ces panneaux commencent à sortir, mais nécessitent des systémes à concentration de lumiére (loupes moulées en plastique, pas apo :D) car ne fonctionnent bien qu'à haute densité d'énergie.

Faut voir le prix ?

 

Bien sur que le soleil éclaire même la nuit ! tu croyais qu'il s'arrétait :be:

 

plus sérieusement, ça ne doit pas étre trés compliqué de changer de batteries, sous réserve que ce soit conçu dés le départ. De toute façon il faudra que ces batteries soient interchangeables, il serait trop pénalisant d'attendre la durée de la recharge dans les stations service. Donc il faudra adapter la dépose/repose en station service, et aussi à domicile.

Reste le probléme des voitures en villes ?

 

Une idée en passant: concernant les capteurs solaires en toiture (photovoltaîque ou thermique ou mixte), il serait bien que des textes de loi imposent (ou proposent) que les toitures aient la pente et l'orientation adaptées à l'installation de tels capteurs dans les meilleures conditions de rendment (genre toit à 45° exposé au sud) tant pis pour l'architecture qui serait un peu bridée :confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai des doutes sur le hors labo

 

+1

Et comme je l'évoquais sur l'autre sujet, tout est à venir concernant le photovoltaïque (fabrication non polluante, modularité, bas coût...). Un bon exemple à avoir en tête pour s'en préfigurer l'évolution est la techno des cellules photovoltaïques imprimables, ou encore celle des vitres avec micro-cellules intégrées (probablement plus loin, ça).

 

Après, d'avis personnel, la solution de rentabilité ne viendra pas (que) des systèmes de concentration optiques mais surtout des métamatériaux (nano-fils de silicium, matériaux organiques...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut yaplusdenuit ;)

 

et qui soit gratuite au sens de sa distribution chez les particuliers.

Le problème c'est que ça ne marche pas comme ça : toute l'énergie produite par un particulier doit être revendue à EDF, il y a deux compteurs : un pour ta consommation et un pour ta production, sur ta facture apparaît la différence des deux, le plus souvent EDF te doit du pognon (avec l'aberration actuelle de racheter cette production plus cher que leur production...).

 

Pour moi, je ne vois que 2 solutions :

 

- on arrête de parler de "croissance", on diminue la consommation partout, on revient à des choses plus humaines, on se met à vivre en harmonie avec la planète (rêve, utopie, je ne sais pas...)

 

- on trouve une forme de production d'énergie apparentée à la fusion contrôlée (rien à voir avec ITER qui ne marchera jamais) dans un mode de fonctionnement par rafales (style Z-machine de Sandia) contrairement au fonctionnement continu des Tokamak et autres qui ne sont que des chaudières améliorées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ça la raison de l'augmentation?

 

dscf2610.jpg

 

Est ce que certains d'entre vous ont vu ces panneaux en juillet 2010?

 

Cordialement,

Claude

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

En France, on est beaucoup plus intelligent que dans les autres pays.

 

Ils sont vraiment abrutis ces Nordiques qui installent des éoliennes jusque dans la mer, ces allemands qui polluent leurs toits de panneaux photovoltaïques alors qu'il y a si peu de soleil chez eux !!

Ils n'ont sans doute même pas fait le calcul comparatif avec le coût de l'énergie ainsi produite par rapport à celle du bon vieux pétrole.

 

Evidemment, en France, comme on n'a pas de pétrole, on est bien certain de ne jamais en manquer et surtout de continuer à le payer au tarif actuel :p.

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui a des chiffres sérieux sur la quantité d'électricité verte (une couleur qui évoque tant de choses) rachetée par EDF, dans le but de chercher à voir si le motif invoqué pour l'augmentation tient suffisamment la route ? (ce qui reste sans préjudice de l'opinion qu'on a sur les options vertes).

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui ,

d après mes souvenirs, il a été dis que la france etait le pays

d europe le moins chère du kwh , donc bruxelles veut lisser les

prix .moi j aurai fait le contraire , baisser le kwh des autres pays

mais on m a rien demandé .

JM

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qui a des chiffres sérieux sur la quantité d'électricité verte (une couleur qui évoque tant de choses) rachetée par EDF, dans le but de chercher à voir si le motif invoqué pour l'augmentation tient suffisamment la route ? (ce qui reste sans préjudice de l'opinion qu'on a sur les options vertes).

 

Il m'avait semblé que la première raison invoquée pour justifier cette augmentation était le renouvellement du parc de centrales atomiques.

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vu sur BFM TV hier, c'est la 2e augmentation cette année.

 

Ce serait bien du aux investissements pour un avenir plus vert.

Gonflés, ils seront payés deux fois.

Ils demandent à ce que les investissements soient pris en charge immédiatement par augmentation (d'autres à venir l'an prochain) et bien entendu l'électricité produite par ces investissements sera facturée, pas gratuite.

Un peu lourdingues.

Une grosse grosse boite qui ne bâtit pas de plan d'amortissement et ne prend aucun risque sur des systèmes rentables !

 

Si personne ne dit rien, 2% d'augmentation trimestrielle l'an prochain ?

 

Ils auraient pas embauché des transfuges d'Enron ?

 

Il y'a quelques semaines, un coup fatal a également été porté aux tarifs sociaux destinés à la fourniture d'énergie aux plus défavorisés.

Ca n'avait pas fait tellement de bruit.

Ajoutez à ça un des cadres d'EDF qui voulait garder ses fonctions dans le groupe tout en intégrant le conseil d'administration de direct énergie.

Quelques députés s'en sont émus mais ça n'a pas fait plus de bruit que ça.

 

Une affaire Enron est elle possible en France ?

On dirait que oui :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut que je relise mon contrat de fournisseur d'électricité photovoltaïque.

 

Il me semble bien que le prix du kwh qui m'est payé est indexé sur le prix de vente que pratique EDF.

 

Le serpent se mord la queue.

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/dossier/020594274496-loi-nome-decodage.htm

 

Avant, EDF, c'était à nous...

Maintenant, avec les centrales nucléaires que notre EDF nous a imposé on va alimenter les profits du privé :mad:

 

Foutage de gueule l'histoire des panneaux photovoltaïques et consorts. En plus les niches fiscales correspondantes sont en cours de rabotage, histoire de décourager les installateurs potentiels et de limiter la croissance du parc de photovoltaïque...

Share this post


Link to post
Share on other sites
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/energie-environnement/dossier/020594274496-loi-nome-decodage.htm

 

Avant, EDF, c'était à nous...

Maintenant, avec les centrales nucléaires que notre EDF nous a imposé on va alimenter les profits du privé :mad:

 

Foutage de gueule l'histoire des panneaux photovoltaïques et consorts. En plus les niches fiscales correspondantes sont en cours de rabotage, histoire de décourager les installateurs potentiels et de limiter la croissance du parc de photovoltaïque...

 

Les centrales nucléaires... je ne suis pas certain que ce fut un mauvais choix, voir les allemands qui ont voulu "sortir du nucléaire" et exploitent encore des mines de charbon.

 

L'approche française des installations photovoltaïques provoque effectivement des sursauts d'intérêt/désintérêt liés aux conditions économiques et administratives.

Je me suis laissé dire qu'en Allemagne, il suffit de se déclarer volontaire. Le financement et les démarches administratives sont alors totalement prises en charge.

C'est en quelques sorte une location de toit dont le rendement inclut l'amortissement des travaux et qui, je le suppose, laisse une petite rente au propriétaire.

Sous réserve de vérification puisque je ne suis pas frontalier :confused:.

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont vraiment abrutis ces Nordiques qui installent des éoliennes jusque dans la mer, ces allemands qui polluent leurs toits de panneaux photovoltaïques alors qu'il y a si peu de soleil chez eux !!

 

On parle bien des Allemands qui remettent en service leurs centrales à charbon parce qu'à force d'énergies vertes ils ne produisent plus assez d'énergie et sont obligés d'importer ? Ces mêmes Allemands qui font machine arrière toute sur les énergies vertes depuis la crise, parce qu'elles leurs coûtent considérablement plus cher que les énergies de sources classiques ?...

!pomoi!

 

 

 

Avant, EDF, c'était à nous...

Maintenant, avec les centrales nucléaires que notre EDF nous a imposé on va alimenter les profits du privé :mad:

 

Public ou privé, aucune différence. Ce qu'il faut regarder, c'est le prix.

De ce que je lis de cette réforme, ils essaieraient de faire une libéralisation concurrentielle. Car effectivement, les libéralisations ratées sont celles qui sont faites avec une absence de concurrence : dans ce cas on perd le service public sans gagner les avantages de baisse tarifaire du privé...

 

Mais cette hausse de tarifs dont ils parlent ne vient pas de nul part. Concernant EDF, il faut compter ce qui vient de l'Etat, donc de nous : chacun paie EDF même s'il achète ailleurs... Donc si les choses se faisaient de manière transparente, on devrait avoir une diminution d'impôts, les tarifs EDF augmenteraient jusqu'à leur valeur réelle pour les concernés uniquement, et on aurait un réel avantage à cette loi.

 

Mais comme ça m'étonnerait que ça se passe comme ça, on paiera pour EDF même sans être chez eux tout en ayant une distorsion de concurrence empêchant la baisse des prix et en ayant perdu l'intérêt de l'opérateur unique : on se fait entuber dans tous les cas. :)

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites
On parle bien des Allemands qui remettent en service leurs centrales à charbon parce qu'à force d'énergies vertes ils ne produisent plus assez d'énergie et sont obligés d'importer ? Ces mêmes Allemands qui font machine arrière toute sur les énergies vertes depuis la crise, parce qu'elles leurs coûtent considérablement plus cher que les énergies de sources classiques ?...

!pomoi!

 

:)

 

Investir dans les énergies alternatives, c'est une démarche constructive, un investissement pour l'avenir. Là, les allemands ont laissé la politique prendre le pas sur la simple logique comptable, à mon avis.

 

Si les américains sont capables d'installer en Californie la plus grande centrale solaire du monde, c'est que leur économie peut en supporter l'investissement.

 

Les hauteurs de la vallée de San Bernardino, au nord de Los Angeles, sont hérissées d'éoliennes dont certaines accusent un âge certain. Cette vallée agricole serait pratiquement en autonomie énergétique.

Là, j'imagine qu'il s'agit réellement d'une solution économiquement viable.

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites
On parle bien des Allemands qui remettent en service leurs centrales à charbon parce qu'à force d'énergies vertes ils ne produisent plus assez d'énergie et sont obligés d'importer ? Ces mêmes Allemands qui font machine arrière toute sur les énergies vertes depuis la crise, parce qu'elles leurs coûtent considérablement plus cher que les énergies de sources classiques ?...

!pomoi!

 

 

Et qui accessoirement achètent aux Suisses le lendemain dans la journée l'électricité hydraulique que les Suisses fabriquent en ayant rempli la nuit d'avant leurs lacs de montagne avec le courant nucléaire produit la nuit par le nucléaire français. Si ce n'est pas un tour de magie, de changer comme ça d'un coup de baguette l'uranium en énergie verte. :rolleyes:

 

Enfin, ce que j'en dis, ça sort de Wikipedia.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Là, les allemands ont laissé la politique prendre le pas sur la simple logique comptable, à mon avis.

 

Ou plus prosaïquement, avec la crise et la prise de conscience du fait qu'un budget systématiquement déficitaire n'est pas toujours une bonne chose, ils ont cherché à diminuer les dépenses inutiles.

Et une énergie verte qui coûte cher sans même fournir assez, ça passe assez rapidement à la poubelle (verte).

 

Le truc bien avec les énergies vertes, c'est qu'on s'est complètement emballé dessus et qu'on a développé ça partout sans se soucier du reste. Du coup, ça a poussé la recherche dessus pour les améliorer et ça pourrait donner des trucs intéressants d'ici quelques années.

Le truc moche avec les énergies vertes, c'est qu'on s'est complètement emballé dessus et qu'on a développé ça partout sans se soucier du reste. Du coup c'est devenu un luxe cher et gaspi, qui nous gêne fortement de façon très paradoxale.

:be:

 

Au passage, attention : une centrale solaire est extrêmement différente (et plus viable) que le photovoltaïque dispersé (et ne fonctionne d'ailleurs pas au photovoltaïque pour les derniers projets).

 

Jarnicoton > sympa ça, j'ignorais cette "anecdote".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Au passage, attention : une centrale solaire est extrêmement différente (et plus viable) que le photovoltaïque dispersé (et ne fonctionne d'ailleurs pas au photovoltaïque pour les derniers projets).

 

Jarnicoton > sympa ça, j'ignorais cette "anecdote".

 

Nous sommes bien d'accord, ce qui compte c'est l'utilisation de l'apport solaire.

En revanche, la dispersion des productions de faible capacité a été donnée pour un avantage surtout en zone urbanisée car la consommation est alors très proche, ce qui est indispensable en 220 volts nominal pour réduire les pertes par effet Joule.

 

Inédite aussi la solution suisse pour fabriquer de l'énergie hydroélectrique. Si on fait le total des pertes de rendement, qui se transforme évidemment en chaleur.... bon allez, on passe à autre chose :cry:.

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.