algernon73

Construction Monture Alemande pour gros diamètre

Recommended Posts

:b:

 

Euh...tu as lu ce qui est écrit en tout petit à la fin de mon post précédent ?...

Il va s'écouler un certain laps de temps, et le laps, c'est 'achement capricieux comme unité de mesure!:D (Curieusement, ça s'allonge baucoup plus vite que ça raccourcit...)

 

Déjà, en survolant les liens donnés par Pierre Desvaux, tu as des bases de départ :

http://www.cloudynights.com/ubbthreads/showflat.php/Cat/0/Number/3494739/page/1/view/collapsed/sb/5/o/all/fpart/1/vc/1 à lire en intégralité, tu y trouveras des cotes, des photos, des explications, les pb qu'il a eu, etc...

On y trouve une référence à une boite étasunienne qui fabrique des montures dont Sean Cunneen s'est inspiré :

http://www.opticcraft.com/mounts/Model_8/

A parcourir touzazimut', la aussi, petits dessins, cotes, pourquoi du comment...

Et enfin, de la saine lecture :

http://www.amateurtelescopemaker.com/ATM_book/MechDes.htm

En cas de problèmes avec l'Anglais :

http://www.google.fr/language_tools

Traduction croquignolesque mais suffisante!;)

 

Bon courage!

 

Bip²

 

bon on va essayer de faire quelque chose avec ça :be:

de toute façon j'ai le temps c'est pas demain que je vais fabriquer cette monture. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toujours chez les Kangourous, il y a cela, avec un beau secteur lisse:

 

attachment.php?attachmentid=39237&d=1204224892

 

a ba voila une photo qui me cause beaucoup. Merci beaucoup, du beau travail que voila.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouawwww, moi qui bricole en ce moment une petite allemande avec des axes de 50 mm, ça me donne de sacrés exemples pour passer au modèle supérieur !!!

Merci pour tous ces liens !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore une fois, les deux dernières, à part les roues dentées qui ont l'air fort belles (et qui ont été achetées), le reste, c'est de l'habillage bien poli, comparé aux modèles précédents avec palliers. Cela ne rajoute pas grand chose, en terme de fonction et de résultat. Mais il est vrai que cela en jette plus...:)

 

Enfin, en terme de technicité, n'importe quel tourneur disposant d'un bon vieux tour mécanique, non CNC, peut réaliser ce genre de pièces en alu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les roulements sont-ils aussi précis dans des paliers auto aligneurs que dans des roulements à billes pris séparément (à monter dans la carcasse de la monture), genre roulements de précision SKF ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, les paliers sont des roulements sphériques auto-aligneurs, ce qui est mieux dans ce cas (contraintes de montage plus faible).

Pour les roulements classique les contraintes de co-axialité sont très importantes.

 

Mais ca n'empêchera pas que ca tournera rond. La précision d'un roulement tiendra plus à ses tolérances de fabrication et aux éventuels jeu (plus ou moins voulu) qu'a la rotation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en a parlé sur un autre post, les coniques c'est hyper chiant à ajuster.

Si tu prends des paliers c'est justement pour n'avoir rien à usiner.

Tu enfiles ton axe dans les paliers, tu les fixes sur la plaque d'alu, et c'est fini !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai tu as raison, je n'avais pas pensé a cela.

ou alors il faut que trouve un tourneur dans ton lieu habitation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

la qualité des mouvements est directement dépendante des paliers et de la rigidité des supports.

Avoir des roulement sphériques permet de résoudre élégament le problème d'alignement.

mais ce n'est pas ça qui fait la précision de la piste de roulement et du jeu mini entre les éléments d'un roulement.

Un conique n'a pas cette précision. Il est fait pour encaisser des efforts dans tous mes sens, pas pour faire tourner des horloges !!!

donc, faut prendre quoiqu'il en soit des qualités supérieures, généralement et hélas pas ce qu'on trouve sur les paliers prémontés sus-cités pourtant bien pratiques. Il existe des portées sphérique de qualité.

Le nec plus ultra serait 2 beaux roulements bien espacés, non bridés axialement, de grande qualité, parfaitement montés dans un support bien usiné, et dont on reprendra la charge axiale par une butée à bille réglable sur l'axe alpha.

Dans tous les cas, bien considérer la façon de monter les roulements (en X, en O, sur un seul, ...)

 

pour les beaux capotages,

outre que c'est bô, ils apportent une rigidité certaine du bloc qui reçoit les paliers. Ils sont plus à considérer comme cela. Plutôt que d'avoir une plaque énorme pour contenir la flexion, on réalise une poutre qui à quantité de matière égale, sera d'une rigidité à la flexion sans commune mesure. C'est exactement ce principe que je retiendrais si j'avais à faire un tel truc (et pas les plaques avec les paliers boulonnés dessus). C'est simple à faire et le gain est titanesque.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est mieux, bien sûr.

Si on peut faire tourner deux belles pièces comme cela (2 roulements dans un bloc d'alu), ya pas photo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
...pour les beaux capotages,

outre que c'est bô, ils apportent une rigidité certaine du bloc qui reçoit les paliers. Ils sont plus à considérer comme cela. Plutôt que d'avoir une plaque énorme pour contenir la flexion, on réalise une poutre qui à quantité de matière égale, sera d'une rigidité à la flexion sans commune mesure. C'est exactement ce principe que je retiendrais si j'avais à faire un tel truc (et pas les plaques avec les paliers boulonnés dessus). C'est simple à faire et le gain est titanesque.

 

Complétement d'acord avec toi!

 

Bip²

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est ce que j'essaye de faire actuellement, j'ai un cube en alu de 100 mm d'arête que je tourne pour faire un passage pour un axe de 50 mm.

Ensuite je dois faire au chaque extrémité les emplacements pour des roulements à billes 50-80.

Je galère avec l'alésage, j'ai quelques soucis avec mon tour...

Si j'arrive à quelque chose, je vous montrerai ça.

 

Fred.

Edited by zeubeu

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est justement pour cela que je trouve l'option palliers intéressante. C'est mille fois plus facile à positionner, que d'essayer de faire entrer et fixer sans jeu, des roulements dans un bloc d'alu usiné. c'est là, je trouve, où repose l'une des principales difficultés de ce genre de construction (à moins qu'il y ait un truc... ?). Quand au risque de flexion de la plaque, une barre en T dessous, et c'est réglé. Mais je conçois que c'est moins zoli et valorisant...:).

Share this post


Link to post
Share on other sites

"où repose l'une des principales difficultés de ce genre de construction (à moins qu'il y ait un truc... ?)"

 

Ben le truc c'est qu'il faut que ce soit usiné avec une certaine précision !!

Si les cotes ne sont pas bonnes et que les trous ne sont pas bien en face les uns des autres c'est sûr que ça doit être galère !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce que je ferais,

c'est une "boite" rectangulaire avec 4 cotés en tole d'alu de 10 mm et les 2 extrémités suffisament épaisses pour recevoir l'alésage des 2 roulements ( + rainure circlips et/ou épaulement d'arret axial).

Ces deux plaques doivent être usinée ENSEMBLE, empilées/fixées en un seul bloc, avé les faces de références bien déterminées et callées *- le secret est là !!! ou sur un montage reprenant l'appui sur les faces de référence.

L'assemblage par boulonnage ne doit alors pas poser de problème.

On peut prépositionner ces 2 plaques par perçage, contreperçage et pions de centrage

 

une boite de 10 cm de long.... franchement, c'est bien court et pour tout dire, pas à la hauteur !!!!!

 

voir que le palier haut encaisse plus d'effort que le bas. Si l'un doit être plus gros, ce sera celui-ci. On peut envisager 2 diamètres de roulement légèrement différents, nitamment poru alléser les 2 plaques support en un coup, avé changement de diamètre tout en faisant les épaulements idoines choisis pour le montage.

Voir aussi qu'on peut soulager ce roulement par d'autres montés sur leviers, qui fonctionnent comme des galets sur un secteur lisse. On assure ainsi des conditions moins rudes pour ce roulement qui rapellons-le, doit être très précis. Il le fonctionnera d'autant mieux qu'il sera en partie déchargé.

 

pour la roue dentée,

ca peut se faire avec bonnheur avé un montage et un taraud. Ca marche d'autant mieux si on ne fait qu'un secteur denté, vu que par aller et retour, on reste toujours dans le filet.

 

Bref, il y a de quoi s'amuser !!!! C'est un beau projet, on peut faire des merveilles !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les roulements à rouleaux peuvent être de précision, aucun problème!

Il y a des classes de roulements de précision: P4 et P2 par exemple.

Une paire de roulement de précision c'est plusieurs centaines d'euro au moins.

 

D'ailleurs a propos du montage, les roulements angulaires (que ce soit rouleaux ou bille) sont mieux montés cote à cote, et non séparé par x mm pour avoir le meilleur montage possible. Et il faut une paire appairée (pas de réglage).

La raison est simple: plus l'espacement entre une paire est élevé, plus les déformations de l'axe et des supports induisent un dés-alignement néfaste aux roulements. Il vaut mieux deux paires espacées qu'une seule paire écartée.

 

Le montage en O (DB) est le plus rigide, mais qui tolère le moins les dés-alignements.

Le montage en X (DF) est moins rigide, mais plus tolérant.

 

Ne pas oublier non plus les regles d'or du montage des roulements:

Cage serrée, arbre glissant ou axe serré cage glissante. On ne monte pas un roulement en forçant dessus, mais en jouant sur la dilatation différentielle. On ne force pas sur les pistes mais sur les cages. C'est très facile de détruire un roulement en le montant a la barbare.

 

Enfin coté dimensionnement des roulements de 30-50mm de diamètre interne supportent des contraintes de plusieurs ordres de grandeur au dessus d'une simple monture donc pas de soucis de ce coté la, le support aura toute les chances d'être le point faible.

 

Enfin penser que les axes ne sont pas égaux: l'axe horaire est fixe et donc les jeux n'ont aucune importance et le bilan des forces constant. Il est donc simple a concevoir.

Au contraire l'axe de déclinaison est soumis au basculement et a une variation du bilan des forces, c'est lui qui est critique au niveau des jeux et de la conception.

 

Une piste de travail intéressante pour l'amateur, c'est l'amortissement des vibrations, j'ai quelques idées la dessus tirées de ce qui se fait pour certaines machines outils.

 

Des liens de boutiques de roulements a prix corrects:

http://shop-csr.com

http://stores.ebay.fr/tusneldaskugellagershop (rubrique Spindellager: roulements de précision angulaire pour machine outils à prix canon)

http://www.vxb.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toujours chez les Kangourous, il y a cela, avec un beau secteur lisse:

 

attachment.php?attachmentid=39237&d=1204224892

 

Mazette PierreDesvaux!! c'est beau!!!! belle image (y'a un site pour ça?)

 

Bon sur l'idée des plans... j'ai peut être trouvé mon bonheur... je peux pas encore en dire plus car effectivement y'a du boulot derrière et évidement c'est payant mais je vais payer je pense....

En tout cas... ca existe, faut effectivement écumer le Oueb.

Pour les fanas du "j'ai tout fais tout seul", je salue le courage, le temps dispo et les compétences...

Mais quand on a pas toutes ces qualités, doit on se résigner a payer au prix fort des montures capable de faire correctement le travail? Je pense que non.

y'a des concepteurs de montures de talent, anonymes et qui sont ravi de faire partager leur travail (moyennant finance mais c'est tout a fait légitime).

Bref, notre passion est aussi lié au sentiment de liberté des espaces infinis, alors je revendique la liberté de ne pas avoir envie de faire tout moi même... Ou de faire faire par d'autres.. l'amitié, ça permet aussi cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je vais peut-être posé une question conne, mais qu'elles sont les pièces dans ne monture allemande qui demande un usinage parfait.

par exemple: es ce que l'angle des deux axes doit-il être à un 90° parfait? si il est a 89'5° es ce qu'il a y avoir une incidence ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

"si il est a 89'5° es ce qu'il a y avoir une incidence ? "

 

Pour le GOTO, je pense que c'est mieux que ce soit pile poil.

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cotes importantes sont les cotes internes et la perpendicularité des axes. En effet, il vaut mieux que les cotes internes soient au poil pour éviter les jeux et que les axes tournent bien... Dans l'axe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cotes importantes sont les cotes internes et la perpendicularité des axes. En effet, il vaut mieux que les cotes internes soient au poil pour éviter les jeux et que les axes tournent bien... Dans l'axe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.