Diabolo

Inquiétude : le "shale gas" avance discrètement...

Recommended Posts

Ça parait que t'es pas Québécois, toi!

 

Depuis des mois que je suis écoeurée d'en entendre parler... et c'est loin d'être fini!

 

Julie

 

Julie,

Il semblerait que le fait d'en parler fasse un peu bouger les choses au Québec, le ministre de l'environnement commence à être préoccupé... Oh pas encore de quoi demander le moratoire...

Mais c'est la preuve qu'il faut en parler et en reparler et en parler encore pour avoir une petite chance de ne pas voir notre eau potable, notre air et nos ciels pollués irréversiblement par cette cochonnerie!!!

 

Alors j'espère qu'on va en parler de plus en plus ici, comme au Québec... Je préfère en parler qu'en boire ou en bouffer!:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Notre monde est vraiment bizare.

 

Du gaz il y en a tant que tant dans les fonds sous-marins.Bien souvent les plates formes pétrolière ne le récupèrent pas.Mais bon...

 

Maintenant c'est bien on aura du gaz à profusion pour faire tourner les centrales thermiques quand il n'y aura pas de vent pour faire tourner les éoliennes !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

"L'industrie des gaz de schiste «semble avoir perdu le contrôle», croit le ministre de l'Environnement, Pierre Arcand."

 

Et le lien sur cette article, envoyé par un astram Québécois (Merci Michel !)

 

http://www.cyberpresse.ca/environnement/dossiers/gaz-de-schiste/201101/21/01-4362425-lindustrie-a-perdu-le-controle-selon-arcand.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_politique-quebecoise_559_section_POS1

 

 

Et oui, des officiels réalisent qu'il y a un truc qui ne tourne pas rond avec cette industrie..

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce moment, c'est la PL, y a pas grand chose d'intéressant à la télé ;), vous avez 4 ou 5 dessins à remettre au propre ou quelques images à traiter, je vous propose de mettre à profit une petite heure pour écouter cette émission http://www.radiolarzac.org/telecharger/sons/2010-2011/d-autres-mondes-possibles/gaz-de-schiste.mp3 en vaquant à des occupations qui ne mobilisent pas vos oreilles.

Vraiment intéressant!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement, l'émission est très intéressante.

 

Un poison ce truc...

 

Ortog

Qu'est ce qu'ils sont méchants les capitalistes américians ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un sujet au jt de TF1 hier soir:

 

http://videos.tf1.fr/jt-20h/le-gaz-de-schiste-va-t-il-mettre-le-feu-au-larzac-6242237.html

 

Il y a aussi eu une question au gouvernement.

 

Une pollution au gaz dans l'eau du robinet a des effets assez...insolites :

 

"http://www.youtube.com/watch?v=U01EK76Sy4A" via YouTube
ERROR: Si vous lisez ce texte, YouTube est hors-ligne ou vous n'avez pas installe Flash

 

Les personnes qui osent encore prendre des douches avec cette eau évite d'allumer la lumière...on se demande bien pourquoi ? ;)

 

La pétition arrive à 14 000, il y a eu une certaine augmentation les jours passés, très probablement le fait de toucher des médias nationaux....

 

http://www.petitions24.net/gaz_de_schiste__non_merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julie Charland

.

Edited by Julie Charland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pourquoi americain ? Le capitalisme en général est mauvais ;)

 

Jette ton PC par la fenêtre alors, c'est un ignoble produit issu du capitalisme et de la production de masse. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Ortog

Ortog

Edited by Ortog

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'invention de l'ordinateur personnel aurait eu lieu avec ou sans capitalisme.

 

Et sans lui il coûterait 100 fois plus cher. La réflexion idiote consisterait plutôt à généraliser n'importe comment juste pour se trouver un terme sur lequel porter de manière manichéenne et naïve tous les malheurs du monde avec une rationnalité nulle plutôt que de chercher à analyser les problèmes de manière fine. ;)

Le capitalisme existe depuis bien longtemps, assimiler les dérives d'un temps à l'ensemble du mouvement n'est pas pertinent.

 

Métaphoriquement on appelle ça "jeter le bébé avec l'eau du bain".

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Julie, merci pour ton avis, c'est quand même plus sympa que de passer deux fois sur un sujet sur lequel on a pas envie d'intervenir pour dire qu'on a pas envie d'intervenir ;)

 

Au niveau des points que tu signales, je pense que dés le point 1 il y a de très gros problèmes. J'ai vu sur des documents des pétroliers que de part les contraintes locales, le coût d'extraction pouvaient être très sensiblement supérieures à ce qu'ils sont par exemples au Texas. Le manque de sous traitant sur place pour fournir le matériel spécifique, les équipes habituées à utiliser les méthodes de la fracturation sont autant de contraintes financières supplémentaires. Il faut espérer que le "rattrapage" de marge ne va pas se faire au détriment de l'environnement.

 

Plus on passe du temps sur le web et plus on trouve des raisons de s'inquiéter, on constate que les accidents sont..à répétitions et sont inhérents à cette techniques difficiles à maitriser.

 

Au niveau du point 2, (confiance aux politiques) et bien le problème est également important. Du côté de l'institut français du pétrole dont un des géologue ne reconnait a peine quelques "incidents" aux états unis, puis notre ministre de l'environnement déclare que l'exploitation façon USA est catastrophique pour la nature, avant de dire que cela ne se passera pas comme ça chez nous, que de toute façon nous en sommes qu'a la phase d'exploration. Nouveau problème, les documents officiels des pétroliers montre que ça va précisément se passer comme ça chez nous car nous faisons des partenariats avec les boites US pour pouvoir utiliser leurs techniques, d'une part et que d'autre part, déjà dans la phase d'exploration, ces techniques à risque sont utilisées... Bref, dans le genre, c'est pas mal...

 

Le point 3, je ne sais pas trop ce que tu entend par la. Si c'est au niveau de la production, c'est vrai que récupérer un faible pourcentage d'une ressource en prenant autant de risque c'est..comment dire... pas trop rationnel. Un autre point, mais je n'ai pas eu d'éléments précis, il semblerait que pour récupérer une unité énergétique de ce gaz, on est pas loin de dépenser la même quantité d'énergie...à voir avec des infos plus précises.

 

Le document qui concerne l'Ardèche :

 

http://www.cijoint.fr/cj201101/cijyeJNAdk.pdf

 

On y parle clairement de fracturation (pratique à risque) en page 4, contrairement à ce que déclare NKM a l'assemblée ainsi que son chef de cabinet dans un mail adresser aux internautes en réponse à une demande de moratoire. On note également que c'est dés l'année prochaine que cela doit commencer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je voudrais juste dire tout simplement, qu'avec mes connaissances bien inférieures aux intervenants de ce forum qui ont souvent bac+12, je suis inquiet lorsque je regarde mes enfants jouer dans le jardin: pourront'ils voir leurs enfants jouer comme eux l'ont fait?

Alors je me pose sur mon gros caillou, toulours dans mon jardin, et je profite mais ce monde est fou! On le détruit de plus en plus vite, de mieux en mieux pour que des gamins crèvent de faim et des traders se goinfrent.

Et bien s'il n'y a plus de pétrole pour mettre dans ma voiture, j'irai à vélo...(ça me fera du bien)

Et puis à tous ceux qui sont dans ce tourbillon de la société et qui bavent le pognon et transpirent le profit, alors allez vous assoir au bord d'une route au sahel, regardez les gosses crever de faim (je les ai vus, je les ai regardés dans les yeux puis j'ai fermé les miens...):

quand on a rien, on se contente de peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le document qui concerne l'Ardèche :

 

http://www.cijoint.fr/cj201101/cijyeJNAdk.pdf

 

j'aime ce genre de document et particulièrement le chapitre 4 : "les apports du projet"

où comment faire mirroiter à la population et surtout aux élus, les soit-disants intérêts économique du projet...:(

 

et oui ma bonne dame, tout à un prix...

Share this post


Link to post
Share on other sites

où comment faire mirroiter à la population et surtout aux élus, les soit-disants intérêts économique du projet...:(

 

et oui ma bonne dame, tout à un prix...

 

Pourquoi "soi-disant" ? Les intérêts économiques sont non seulement indéniables, mais également très importants (allant jusqu'à devenir géopolitiques).

 

La question est surtout de savoir si les risques environnementaux valent la peine de ces intérêts.

Et accessoirement de savoir si les processus seraient différents de ceux faits aux USA, étant donné qu'en France on est généralement plus attentifs aux questions environnementales (et GDF-Suez va essayer de limiter l'impact sur son image de marque, et ça se voit sur le document, dont 80% traite de la question).

Share this post


Link to post
Share on other sites

On devrait bientôt avoir un jour des infos sur un problème important, à savoir le rendement de cette extraction. En gros, il n'est pas impossible que pour obtenir une certaine quantité d'énergie grâce au gaz de schiste, il faille dépenser la même quantité d'énergie. De l'aveu même des pétroliers, le coût d'exploitation en europe et surtout en France sera bien supérieure à celui des états unis, le risque est donc de voir se faire des économies précisément là où il faudrait éviter, sur les maintenances, l'environnement etc...

 

Après, a voir si le coût environnemental n'est pas lui aussi supérieur à bénéfice car par exemple, au niveau de l'emploi l'impact dans les régions concernées :

 

- le tourisme risque de ne pas être aussi actif,

- les maraîchers peuvent avoir des problèmes avec l'eau pour assurer la qualité de leur production,

- les AOC et autres appellations contrôlées des produits régionaux seront elles encore valables ?

- Comment les communes pourront elles gérées les déficits en eau ?

- Comment pourront elles retraiter les eaux ici de l'exploitation étant donner que cette pollution si pollution il y a peut prendre des formes très difficiles à traiter ?

 

Au niveau de l'image de marque des entreprises, il ne faut pas oublier que certaines d'entre elles sont en situation de quasi monopole, alors même si leur image de marque est écornée, elles peuvent le supporter d'une part, et d'autre part, les PDG en place peuvent comme c'est souvent le cas, faire "un coup", mais ne pas rester suffisamment longtemps en place pour en subir les conséquences.

Edited by Diabolo

Share this post


Link to post
Share on other sites

- le tourisme risque de ne pas être aussi actif,

- les maraîchers peuvent avoir des problèmes avec l'eau pour assurer la qualité de leur production,

- les AOC et autres appellations contrôlées des produits régionaux seront elles encore valables ?

- Comment les communes pourront elles gérées les déficits en eau ?

- Comment pourront elles retraiter les eaux ici de l'exploitation étant donner que cette pollution si pollution il y a peut prendre des formes très difficiles à traiter ?

 

Ce sont de bonnes questions, mais dis-toi bien que nos élus s'en foutent. Il y a du fric à se faire, un point c'est tout. Si un jour toute une région est polluée, si il n'y a plus d'eau potable au robinet, ils diront devant le tribunal " mais monsieur le juge, à l'époque personne ne nous a dit que nous courrions ces risques". Ensuite un nouveau ministre viendra au 20h sur TF1 pour expliquer qu'il fera tout pour que l'eau en bouteille que la population sera obligée de boire, n'augmente pas au delà de 10€ le litre et en plus il le fera la main sur le cœur. De toutes façons les grandes marques d'eau en bouteille sont des filiales des sociétés qui gèrent les agences de bassin, alors pourquoi se priver?

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les ministres ne sont pas des élus, donc oui, ils risquent de faire comme tu dis. D'autant que les discours sont bien souvent à l'opposé des actes actuellement! Mais localement, il semble que les élus (de tous bords à ce que j'ai vu) prennent position contre ces explorations: C'est le cas des communes, communautés de communes, conseils généraux et régionaux... Et, là, il va y avoir des cantonales, le gaz de schiste pourrait bien être un enjeu pour ces élections...

 

Devon s'est désengagé du permis de Montélimar, Total est à la recherche d'un nouveau partenaire... Derrière les messages de propagande alléchante lancés par Total pour attirer le financement et l'expert en fracturation hydraulique quelles sont les raisons qui ont poussé Devon à se retirer?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un article bien fait dans le Politis de la semaine dernière (n°1137), dans lequel la conclusion nous donne un aperçu sur la manière dont nos gouvernants vont s'y prendre pour arriver à leurs fins :

 

" ... " l'instruction des dossiers se feraient selon la réglementation en vigeur (Code minier et Code de l'environnement), qui exige notamment que soient maîtrisés les impacts environnementaux." Au contraire, Eric Besson, en tant que ministre de l'Industrie et de l'Energie, vient d'annoncer, ce 19 janvier, une ordonannce visant à "simplifier" le code minier. " Attendu depuis longtemps par la profession, le nouveau code facilitera la valorisation des ressources du sous-sol français ", commente Bercy. En clair, on se prépare à alléger les contraintes pesant sur l'industrie minière. Coïncidence ? "

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Julie Charland

.

Edited by Julie Charland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest shf
Journal de Québec, p. 36

 

''Gaz de schiste

La France cesse la prospection

 

Olivier Bourque

agence QMI

 

Le gouvernement français a décidé de suspendre tous les travaux de prospection du gaz de schiste jusqu'à l'été prochain, selon plusieurs médias.

 

Réflexion

 

La France, qui doit elle aussi gérer une crise entourant le développement de l'industrie du gaz de schiste a donc choisi de se donner le temps de la réflexion. La ministre de l'écologie, Nathalie Kociusko, a d'ailleurs annoncé la création d'une mission chargée d'évaluer les enjeux gouvernementaux de l'exploration et de l'exploitation du gaz de schiste...''

 

 

 

Je continuerai juste si ça vous intéresse!;)

 

Julie

 

Une simple question Julie, quelles sont vos ressources propres, dans ton beau Pays, en pétrole et gaz naturel (gaz de schiste non compris), et quelle est la population totale du Canada, aussi sa surface (avec et sans le grand-nord) ?

 

Et si tu sais me répondre, une idée de votre population et de la distribution de vos grandes villes - je suppose par exemple Ottawa, Quebec, mais il doit y en avoir bien d'autres !! (y en-a-t-il au delà ou à proximité du Cercle Arctique).

 

Merci de la réponse

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà. C'est suivi...

 

Comme pour les autos polluantes en centre-ville, encore un pur hasard indépendant du calendrier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit "UP" pour les Savoyards , ou proches de notre département !

 

Parties prenantes des collectifs Stop aux gaz de schiste ardéchois et rhodanien, la FRAPNA Haute-Savoie et Les Amis de la Terre vous invitent à assister à une séance débat :

 

Ce vendredi 20 mai - 20h30 à La Turbine (Cran Gevrier)

 

Projection de "Gasland" - Film documentaire de Josh Fox

 

En présence d'Eric Féraille - Président de l'Union Régionale FRAPNA

 

Nous vous invitons à considérer l’importante problématique de l'exploration et l’exploitation des gaz de schiste sur notre territoire national et notre département en particulier, ainsi que la gravité de son impact sur l’environnement.

 

> N’attendez plus ! Rejoignez-nous pour la création d'un collectif local.

 

> Ou soutenez-nous et diffusez largement…

 

Restons vigilants ! La proposition de loi initiale déposée en mars dernier par Christian Jacob, député UMP demandait l’interdiction de l’exploration et de l’exploitation des hydrocarbures de schiste. La version modifiée et adoptée mercredi 4 mai par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale ne vise plus désormais que la technique de la fracturation hydraulique et supprime l’abrogation automatique des permis exclusifs de recherche...

Share this post


Link to post
Share on other sites
La version modifiée et adoptée mercredi 4 mai par la commission du développement durable de l’Assemblée nationale ne vise plus désormais que la technique de la fracturation hydraulique

 

Encore heureux. Déjà que les recommandations de la commission scientifique n'ont pas été écoutées, on ne va pas non plus prendre des mesures restrictives sans même de raison derrière, non ?

Edited by Créateur de bugs

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les écologistes ne sont pas bons négociateurs. Ils tiennent le bon bout sur le nucléaire, et ils ne veulent même pas lâcher sur le gaz souterrain.

 

Blague à part, ils croient quoi ? Que le monde tournera autour de leur irrationnel ? Evidemment, qu'on exploitera le gaz dès que ce sera faisable sans inconvénient majeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.