Jump to content

Nucléaire, énergie d'avenir, oui ou non, jusqu'à quand ?


Recommended Posts

Il y a 2 heures, 22Ney44 a dit :

Une source d'énergie se doit d'être :

 

1) Pérenne

 

2) La plus gratuite possible

 

3) Régulable

 

C'est un peu court. 

Ce sont les scénarios tels que ceux produits par negaWatt par exemple ? L'association ENR + biogaz

 

Il y a un paquet de thinktank (shift project) ou d'association (comme negawatt) qui livre des scénarios et tous se basent sur des mixs énergétiques et ce ne sont pas des décideurs. 

Le premier produit des données chiffrées sur les besoins d'énergie (y compris en prenant en compte les déchets ultimes) et les impacts environnementaux à "court terme" sur le réchauffement climatique (i.e. agir dès maintenant pour les 50 -100 prochaines années - très faible émission du CO2). la solution présentée est plutot une décroissance (ie baisse de la consommation forcée ou voulue) associé à du nucléaire à cause de sa forte densité d'énergie.

Le deuxiéme présente un scénario avec un mix énergétique à base d'ENR et biogaz associée à une baisse drastique de la consommation d'énergie (-50 % de mémoire). Le biogaz est là pour palier à l'intermittence des ENR avec potentiellement une production largement dominé par le gaz qui émet beaucoup de CO2. Ce serait probablement la solution si il n'y avait pas l'urgence climatique.

Quel autre scénario?

 

Les critéres mis sur mis sur l'énergie dépendent beaucoup des usages de l'énergie. Avoir une énergie régulable s'applique essentiellement à l'énergie électrique pour laquelle l'adéquation consommation = production doit être remplie à différentes échelles de temps (µs à l'année). Mais l'électricité n'est pas envisagée pour des transports longues distances (camion, avion, bateau par exemple), là c'est plutot l'hydrogéne qui domine bien que sa production sans émission de CO2 pose des problèmes de puissance disponibles.

 

 

 

PS: il conviendrait de ne pas confondre risque et danger. Nous prenons plus de risque à conduire une voiture que de camper à coté d'une centrale nucléaire. Par contre le danger est beaucoup plus important.

Ce qui est intéressant c'est de regarder les statistiques des personnes affectées (morts, maladie, ...) et les approches quantitatives des impacts environnementaux des différentes sources d'énergie par une approche de type analyse de cycle de vie. Le paysage n'est alors pas aussi tranché que cela.

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 764
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Le dixième anniversaire de la tragédie sera resté sans commentaire : le terrorisme intellectuel a frappé juste !    Or rien n'est plus approprié que de reprendre la question posée par le titr

Bonjour,   Heu non, pas tout à fait. D'abord rentrer dans une centrale est un peu plus compliqué que d'entrer dans une maison particulière. Ensuite le bouton M/A d'une pompe, que ce soit du

Pour ce qui est de l'avenir, le choix du nucléaire dans les années 70 était déjà sans avenir.   C'était une fuite en avant, imposée avec forces mensonges, qui nous a placés dans une situation désas

Posted Images

Posted (edited)

   L'énergie n'est qu'une fraction du coût des produits et services, mais indispensable à leur production. Un kWh plus cher n'est pas rédhibitoire en soi , s'il a la vertu première d'exister et de permettre de fabriquer du PIB. On est riche avec mille kWh à trente centimes et pauvre avec cent kWh à dix centimes. 

   Il ne faut pas l'énergie la plus gratuite possible (sauf si on postule cette nécessité pour éliminer pour d'autres raisons l'énergie que par ailleurs on pense ou qu'on veut penser la plus chère) mais celle dont l'ensemble des caractéristiques, prix compris et abondance comprise, assure le meilleur PIB (propre, écolo, et tout et tout) possible. 

 

 

Edited by Albuquerque
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

 

Une super fiction hautement réaliste :

Le corium de Tchernobyl réussit (c'est une fiction assumée) à atteindre l'eau sous les réacteurs.  Il en résulte avec les trois autres réacteurs restant une explosion nucléaire de 5 mégatonnes. Cette explosion de 5 Mt au ras du sol rase Kiev à 90 km . Des centaines de millions de cancers se développent ensuite en Europe. 

Pouce vers le haut, super.  

 

 

Edited by Albuquerque
Link to post
Share on other sites
Le 02/05/2021 à 11:53, Albuquerque a dit :

   L'énergie n'est qu'une fraction du coût des produits et services, mais indispensable à leur production. Un kWh plus cher n'est pas rédhibitoire en soi , s'il a la vertu première d'exister et de permettre de fabriquer du PIB. On est riche avec mille kWh à trente centimes et pauvre avec cent kWh à dix centimes. 

   Il ne faut pas l'énergie la plus gratuite possible (sauf si on postule cette nécessité pour éliminer pour d'autres raisons l'énergie que par ailleurs on pense ou qu'on veut penser la plus chère) mais celle dont l'ensemble des caractéristiques, prix compris et abondance comprise, assure le meilleur PIB (propre, écolo, et tout et tout) possible. 

 

Ha tu vois quand tu veux...

D'ou l'interet d'équiper massivement en hydro (meme si la marge de progres est faible), solaire et eolien. Ca c'est abondant le kw de soleil et de vent!

La surface de la france en plein sahara equipee de panneaux solaire permet de couvrir l'ensemble des besoins en electricite de la planete! Et le sahara c'est grand, ca laisse pas mal de place pour de la croissance!

 

En plus on aurait des périodes de surproduction donc de tarifs a 0,  voire negatifs! Ca c'est bien pour les pauvres! En plus ca fait du social!

Tu pourrais charger gratos ton ulm electrique tout l'été  😁

Link to post
Share on other sites

Oui, je renonce au nucléaire puisque selon la vidéo du commentaire précédent on déclenche une explosion atomique avec de l'uranium enrichi à 2%. Je ne m'en doutais pas... :eheh:

Pourtant le nucléaire me semble participer fortement à la réponse à mes critères, dans l'attente de la construction de deux ou trois France de photopiles réparties en longitude pour éviter l'intermittence. 

Quand on fera du pharaonique en installations productrices d'énergie diluée, qu'arrivera-t-il ? On construira au plus juste, en se félicitant même d'économiser une part de surface grâce au soleil du désert. Il n'y aura pas de différence essentielle avec nos bricolages locaux, à part le foncier moins cher. 

Et enfin, as-tu songé que transporter le courant sur des dizaines de milliers de kilomètres tout autour du monde depuis la France de photopiles ne laissera rien du tout de puissance à l'arrivée puisque déjà rien que sur les distances intérieures à notre pays le réseau perd 50 % ? 

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, charpy a dit :

Tu pourrais charger gratos ton ulm electrique tout l'été  😁

 

"gratos" est une clause de style. En plus de 1100 heures de travail qui ne m'ont rien coûté, mon ULM m'est revenu à 8000 euros, prêt à voler avec un moteur de voiture pris à la casse. Pour une motorisation électrique avec ses accumulateurs, prévoir entre le triplement et le quadruplement du prix de revient, pour une autonomie divisée par quatre.

Aucun espoir d'amortir la différence avec l'économie d'essence sauf si les batteries tiennent une trentaine d'années (disons quarante pour rattraper les intérêts de l'emprunt correspondant). C'est moi qui ne les tiendrai pas. 

Je ne fais pas un sport de bobo, que veux-tu. 

Link to post
Share on other sites

J'aime bien endormir mes enfants en leur racontant de belles histoires, et là je me sens inspiré.

Imaginons:

 

Nous avons occupé la totalité des zones désertiques de la planète et réduit en esclavage la totalité des populations pauvres qui les entourent

Ceux là creusent le sol de la terre (dans la vie il y a deux sortes de gens, ceux qui tiennent un revolver et ceux qui creusent ) pour fournir les matières premières indispensables. ils remplacent les matériaux extraits par leurs cadavres (une nécessité pour réduire le risque géologique, peu propice à l'extraction !)  de sorte que, sous nos climats tempérés, nous fabriquions suffisamment de panneaux solaires de très grande qualité pour couvrir la totalité des zones désertiques.

 

Ces panneaux nous en tapissons la ceinture désertique, à fond, sans perdre le moindre espace.

Cette quasi ceinture de panneaux solaires est reliée dans un tour complet de planète par un réseau de titanesques conducteurs (si possible supraconducteurs, refroidis à -270°C) , réseau maillé par les centrales de régulation et de redistribution (dans le sens des méridiens) vers le nord et les pays développés du sud.

Cette ceinture solaire est donc en permanence, à au moins 40%, éclairée par le soleil et produit de l'énergie de façon continue, elle la redistribue vers nos pays développés. Plus besoin de nucléaire, les méridiens en heures creuses (au soleil) alimentent les zones en heure de pointe (happy hour).

 

La destruction totale et la désertification définitive de l'Amazonie, démarrées il y a longtemps par des visionnaires, augmente notablement les capacités de production du continent Américain, qui reste le leader incontesté de la civilisation. ouf !

Nous avons bien entendu créé un corps armé mondial, constitué par les premiers déciles des classes laborieuses de nos pays, pour contraindre les plus pauvres que pauvres à continuer le boulot. Un arrêt ou un ralentissement du système aurait des conséquences absolument dévastatrices sur la civilisation: rupture de la chaîne du froid, arrêt des climatisations, blocage au sol des flottes d'avions d'affaires électriques, fermeture des salons UV, perturbation des programmes TV etc...

 

Nous avons obtenu, grâce à ce tour de force technologique, le merveilleux développement vert de quelques très belles capitales et pays ultramodernes, dégagés de tout danger nucléaire, consacrant leurs belles terres à la culture bio et à la villégiature,  bénéficiant d'une énergie illimitée et quasi gratuite (le cout humain n'est jamais pris en compte dans les calculs économiques, c'est surtout le moment de ne rien changer).

 

Le déploiement au début du 21eme siècle de dizaine de milliers de satellites 5G emmerde, c'est vrai, les astronomes mais il a permis enfin le contrôle total des populations, il était temps mais nous y sommes parvenus ! 

 

Cette nouvelle humanité peut enfin se consacrer à vivre joyeusement, construire des yachts de 1600m de long, dépolluer les sols de nos régions, cultiver du boulgour bio et consommer de l'électricité verte.

L'âge d'or, enfin!

 

Il faut savoir ce qu'on veut dans la vie et être fier de la réussite de notre mode de vie.

Le but ultime de l'humanité est, nous le savons tous, de s'augmenter elle même en symbiose avec les machines, mais aussi d'aller vivre dans l'espace pour y  transformer et terra former des planètes comme Mars.

Nous y parviendrons, nous somme presque au bout de la route, et nous ne sommes plus à une planète près ! Miracolo ! :m2: 

Elle est pas belle la vie ?

Link to post
Share on other sites

Je doute qu'on puisse assurer la stabilité géologique d'un terrain en y bouchant les galeries de mine avec des cadavres, parce que leur décomposition ne laisse avec les seuls os que du vide autour. 

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

@charpy

T'es en train de me dire que j'ai écrit mes conneries juste avant une déclaration de manu qui s'inscrit dans la logique de ce délire?

Bon, dans ce cas je m'enregistre comme devin officiel de WA !!!  :bond:

 

Ceci dit...notre temps laisse apparaître la trame de ce qui se prépare, les doublures et les habillages craquent de partout, d'une façon ou d'une autre je crois qu'on perçoit tous que c'est la fin de quelque chose, si ce n'est la fin de tout... et, moi y compris, on est pas préparés à changer brutalement de paradigme.

Je lis en ce moment un livre absolument somptueux (même si pas très riant au fond...) qui s'appelle "L'arbre monde", de Richard Powers (je le recommande avec ferveur, c'est magnifiquement écrit et parle vrai) . Rien à voir de direct avec mes conneries mais ... quand même, c'est le même blues qui monte.

On abat des arbres plusieurs fois millénaires pour faire du meuble IKEA ou planter des OGM et des palmiers à huile. C'est juste absolument dingue.

Si la terre était une femme, je dirais qu'on est en train de lui cramer les trompes, les ovaires et la salle de jeu en même temps. Je pense que l'argent et le pouvoir rendent suicidaire. C'est bon, je suis encore à peu près à l'abri des deux.

Mais c'est vrai, je ne vois pas la vie en rose dès que je sors de la futilité et du divertissement.

  • Snif, c'est trop triste 1
Link to post
Share on other sites

Si vous avez seulement entendu parler du nuage de Tchernobyl sans le voir matériellement vous-même, vous serez intéressé par cette vidéo d'une rare droiture dans laquelle vous pourrez enfin le regarder physiquement, pour ainsi dire pas dilué malgré la distance :

 

Secrets D'actualité - Tchernobyl, mensonge d'état - Bing video

 

(On notera la grande médiocrité du Pr Pellerin pour le débat public)

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour ma part, le fond du problème se situe ailleurs.

Nous sommes aujourd'hui 7.5 milliards. En 2050, c'est à dire demain, près de 9.5 milliards. 

Prenez la source d'énergie que vous voudrez, les besoins vont augmenter plus qu'en proportion, le niveau de vie augmentant aussi, notamment pour les pays autres que l'occident.

Prenez les matériels fonctionnant à l'électricité. Unitairement au cours du temps, leur consommation est réduite. Mais dans le même temps, le nombre d'unités vendus augmente. A l'arrivée la consommation d'énergie a augmentée !

Un exemple. Une télé LCD consomme bien moins qu'une cathodique. Mais aujourd'hui les ménages ont assez couramment 2 voire 3 postes. Et leurs dimensions ne fait que grandir. C'est à qui aura la plus grande ....

Combinez le tout et trouvez une solution. Vous avez 4 heures.

 

PS: on ne produit pas, au sens de créer, on ne consomme pas l'énergie. On transforme une forme haute d'énergie en une forme plus basse. La quantité d'énergie est finie dans l'univers, dans notre système solaire, sur Terre.

 

Edited by rmor51
Link to post
Share on other sites

Lu aujourd'hui sur "Le Parisien" (Mes commentaires dommage, c'est à mon avis le seul réacteur à peu près sans danger. J'espère que les Chinois ont bien construit leurs EPR).

 

Le consortium mené par le français Areva qui construit un réacteur nucléaire EPR en Finlande va devoir régler 600 millions d’euros supplémentaires pour la fin du chantier, a annoncé lundi le futur opérateur de la centrale, l’énergéticien finlandais TVO. TVO et Areva SA « ont trouvé un accord sur les termes de l’achèvement du projet OL3 », réacteur en construction depuis près de seize ans à Olkiluoto dans le sud-ouest du pays, a indiqué le groupe finlandais dans un communiqué.

« Ce n’est pas de l’argent qui va aller à TVO, c’est de l’argent qui va aller pour terminer le projet », a précisé à l’AFP le PDG du groupe finlandais, Jarmo Tanhua. Ces 600 millions d’euros supplémentaires correspondent à une nouvelle évaluation des coûts en date de début 2021.

15 % de l’électricité de la Finlande

Issue de l’ancien groupe Areva, dont les activités principales ont par ailleurs donné naissance à Orano et Framatome (filiale d’EDF), Areva SA est une structure publique dont le but essentiel est d’achever ce chantier finlandais. « À partir de juillet 2021 et jusqu’en février 2022, les deux parties couvriront leurs coûts respectifs », précise TVO. Mais en cas de retard au-delà de février 2022, « il y aura une compensation supplémentaire, dépendant de la date d’achèvement », indique l’entreprise.

Le chantier de l’EPR finlandais, qui a débuté en 2005 et devait initialement s’achever en 2009, a viré au fiasco industriel, avec plus de douze ans de retard sur le calendrier de départ. Mais le feuilleton arrive à sa fin : fin mars, le réacteur a été chargé en combustible nucléaire et la production d’électricité doit commencer en octobre lors du raccordement au réseau électrique finlandais. La mise en service commerciale est-elle prévue pour février 2022. Avec une puissance de 1 650 mégawatts, l’EPR doit fournir près de 15 % de l’électricité finlandaise.

 
 
 
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 11 heures, Dodgson a dit :

 dommage, c'est à mon avis le seul réacteur à peu près sans danger. 

 à condition d'être assez haut pour ne pas être submergé par la montée des mers prévue ce siècle. On peut se demander si c'est le cas  voir la photo sur Wikipédia :eheh:

On pourra peut-être barrer le détroit à l'entrée de la Baltique ? 

Solution élégante, mais si c'est encore la France qui doit payer ? 

 

 

Voici un document vraiment intéressant sur le nucléaire et la stabilité du réseau face à un taux élevé d'électricité éolo-solaire :

 

https://www.sauvonsleclimat.org/images/articles/pdf_files/ue_2016/11-12-Sapy _Creusot2016_stabilite-reseaux.pdf

Edited by Albuquerque
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.