cémoi

[Mode d'emploi] Apprendre le ciel avec un GoTo.

Recommended Posts

Merci pour votre intervention qui me conforte en tant que débutant.

Je commence d'apprendre à mémoriser les étoiles,constellations et autres objets célestes afin de me familiariser avec le ciel pollué de l'agglomération rouennaise.Jusqu'à présent ,j'utilise 2 paires de jumelles sur pied:8x40 et 20x60.

Pour un bon ciel,il faut que je m'éloigne de 30km,ce qui ne m'enchante pas.

J'ai entendu qu'avec la pollution de mon site,je n'aurai d'autre issue que de "faire du planétaire"

mais j'ai le préjugé de ne pas vouloir m'encombrer,si je peux.Est-ce simplement qu'une paire de jumelles Opticron 30x80 à 649€ pourrait me permettre des progrès dans le catalogue de Messier,ou me faut-il envisager un instrument plus conséquent?

pour l'instant,mon intérêt n'est pas pour le visuel des planètes.

Je sors du go to ,mais c'est l'espace des débutants.

Merci pour une réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir a tous,

 

Je me permets d'intervenir en tant que debutant, qui ne connait rien de rien au ciel.

Desirant m'acheter un telescope, la maison de l'astronomie m'a conseille un maksutov goto. Pour la raison suivante : je suis en ile de france, et je veux suivre la lune ou autre si visible...

Effectivement, c'est un peu complique au depart, et j'ai regrette le premier soir ne pas pouvoir manipuler un telescope a la main sans goto...

Mais ce soir, mon deuxieme essai d'alignement a ete positif, et j ai pu suivre la lune pendant plus d'une heure en tracking. Ce qui m'a fait vraiment plaisir.

Makntenant, pour aligner l'appareil, j'ai ete oblige de me familiariser avec le ciel, j'ai utilise stellarium et j'ai comme tout le monde monte la tete et le regard vers le ciel, de longs longs moments pour tenter de comprendre...

Je crois que mon experience positive de ce soir a ete un petit coup de chance. Ceci ne m'empechera pas d'avoir a apprendre le ciel. Le goto ne fait pas tout.

Et je suis sur que je passerai de bons moments avec.

Cependant, je suis tout aussi sur que si le gout pour l'exploration du ciel s'accentue j'acheterai un autre telescope et pourquoi pas "non goto"...

Tous ces materiels peuvent etre complementaires.

J ai commence par un goto sur les conseils d'un vendeur et de quelques utilisateurs.

Moi aussi je pense qu'il y a un cote gadget, mais il faut reconnaitre que lorsque ca fonctionne c'est tres sympa.

Quant au bruit , a petite vitesse c'est en sourdine, mais a vitesse rapide c'est agacant...

A plus !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Allez on jette les Aïe-Phones et autre Elégant-phones pour humanoïdes (même si Astrotools est un beau joujou... mais je m'en lasse très vite, je préfère l'atlas Bobroff), on jette le goto :be: que je ne conseille vraiment pas aux débutants. Toutefois, les deux seules utilités (certes non des moindres) que je reconnais au goto sont:

1) Pouvoir pointer un grand nombre d'objets au cours d'une même soirée en visuel. Applicable aussi bien avec un dobson qu'avec une monture équatoriale. Une variante sympathique pour le dobson sans moteur: le push-to qui permet de passer de manière instinctive du mode manuel ) pointage automatisé...:rolleyes::)

2) Pouvoir pointer un objet faible avant de l'opérer en astrophotographie qui autrement prendrait du temps avec des étoiles jalons. Alors que les autres opérations en astrophoto. sont déjà suffisamment chronophages. Applicable essentiellement avec une monture équatoriale. Par exemple je n'imagine pas la nouvelle monture DirectDrive de SV sans goto bien entendu...

On voit déjà que ces deux cas ne concernent QUE des amateurs avec "une certaine expérience" dirons nous...

En dehors de ces deux cas pertinents, à moins de ne fonctionner qu'en mode technologie non-poêtique (pour ne pas dire autre chose :be:), je ne vois guère l'intérêt du goto. Si faire vendre à des prix encore élevés alors que les optiques deviennes accessibles à des prix relativement faibles pour des raison bien connues.

 

Combien de fois on voit des achats d'instruments avec goto gépéhèssisé (+GPS) pour débuter... qui finissent en grande lassitude? Alors qu'un dobson type T250 + une très bonne carte du ciel genre Sirius permet d'apprendre de manière jouissive la beauté des objets les plus remarquables pour 300 euros tout en sachant les situer avec sa tête (bien sûr, il ne s’agit pas d'apprendre le ciel par cœur sinon le plaisir disparait également mais au moins d'avoir une idée d'où son les objets globalement... Ici pas question de donner des leçons, simplement commencer par le goto est ce que j'appelle une mauvaise démarche. Ce n'est pas le goto qui permettra au débutant de progresser le plus vite et avec le maximum de plaisir (c'est à dire avec le moins d'emmerdements possibles :be:). Le goto c'est après ça! Voilà c'est dit.

 

Maintenant on peut expliquer avec intérêt le goto avec forces détails qui peuvent être utiles aux uns et aux autres comme cela a été fait ici ;) mais cela n'enlève rien à mon propos.

 

Je comprends pas trop ton rejet du Goto! :?:

Après tout, rien ne t'empêche de te servir de ton télescope sans Goto et d'apprendre à connaître le ciel.

Perso, quand je fais du planétaire, je fais tout en manuel mais pour aller chercher une faible nébuleuse planétaire/galaxie, je passe en Goto.

Le système Goto est aussi très agréable pour l'utilisation d'un télescope en groupe, un petit tour du ciel est toujours apprécié par les curieux du ciel qui peuvent mettre l'oeil à l'oculaire rapidement.

Dernier point, le système goto permet de découvrir de très nombreux objets que je n'aurai jamais vu sans cette aide au pointage. ;)

Enfin, tout dépend également du prix, c'est sûr que sur un Sky Vision, le Goto vaut pas moins de 2600 euros pour un système archaïque, cela donne sérieusement à réfléchir!

Moi, à ce prix, j'investirai plutôt dans de beaux oculaires. :be:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je comprends pas trop ton rejet du Goto! :?:

Après tout, rien ne t'empêche de te servir de ton télescope sans Goto et d'apprendre à connaître le ciel.

Perso, quand je fais du planétaire, je fais tout en manuel mais pour aller chercher une faible nébuleuse planétaire/galaxie, je passe en Goto.

Le système Goto est aussi très agréable pour l'utilisation d'un télescope en groupe, un petit tour du ciel est toujours apprécié par les curieux du ciel qui peuvent mettre l'oeil à l'oculaire rapidement.

Dernier point, le système goto permet de découvrir de très nombreux objets que je n'aurai jamais vu sans cette aide au pointage. ;)

Enfin, tout dépend également du prix, c'est sûr que sur un Sky Vision, le Goto vaut pas moins de 2600 euros pour un système archaïque, cela donne sérieusement à réfléchir!

Moi, à ce prix, j'investirai plutôt dans de beaux oculaires. :be:

 

Oui pour les oculaires c'est sûr:be:

Pour le groupe un dobson sans goto mais en push to fait le même travail.

Nan mais ce que je veux dire, c'est surtout qu'un débutant ne devrait pas aborder les observations en lui mettant un goto dans les pattes comme équipement d'un premier instrument.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit exemple d'utilisation du goto:

 

Le rallye photo! Pour apprendre le ciel en utilisant sa mémoire photographique ça me parait très efficace.

 

Prérequis: Un set up astrophoto. CAD un pc et un apn (ou ccd) avec liveview, le logiciel carte du ciel et un bon ciel!

 

On commence par synchroniser cdc en pointant une étoile connue. (alpha de la lyre par exemple si c'est l'été)

A partir de là on peut se poser au chaud. (si on est l'hiver et qu'on pilote sa monture à distance)

C'est parti pour la ballade! J'ai quoi autour de mon étoile? Plein de Messiers et quelques ngc et bien allons-y. En deux clics la monture pointe un objet. On lance une pose d'une petite minute à 1600 iso et paf ah tiens c'est ça M57! Sympa c'est bien coloré. Cdc me donne toutes les infos concernant l'objet. J'apprend donc à quoi ressemble une nébuleuse planétaire. Si on revient sur la photo et qu'elle n'est pas mauvaise on voit même la centrale. Avec un champ relativement large on à même beta et gamma de la lyre qui permettent de bien retenir la position de l'objet. Cool!

Allez on va ou maintenant? M13 est pas loin, on va voir à quoi ressemble ce truc.

Deux clics et quelques secondes plus tard on y est. on lance une pose...

Waouhh le truc de dingue ce nid d'étoile!! Ah ok pardon, Cdc me dit qu'en fait ça se nomme "amas globulaire". Pareil au niveau de la position on voit que ça se situe entre éta et zéta d'hercule. On s'est extasié 10 minutes sur sa petite photo d'M13 et déjà et déjà tout le cygne est accessible à ma monture. On dirait bien qu'il y a du monde ici...

Il y a comme des nuages... Humm hummm , allons voir ça! Direction gamma du cygne, y a comme un nuage à coté. CDC me dit que c'est un peu faible en luminosité, on va faire 2 minutes de pose. Et là encore waouhh!! C'est ça une nébuleuse diffuse. Sympa mais faiblard, on va en essayer une autre. Non loin de là il y a "les dentelles du cygne" on va pointer ngc6992 pour voir. Clic clac, ah oui elles portent bien leurs nom! Je m'y attarderais plus sérieusement plus tard... On va finir notre ballade par un dernier Messier pas loin, le numéro 39. Encore un coup de goto et hop clic clac M39 sur l'écran. Un amas ouvert donc, je note.

 

Voilà, mine de rien on en à pris plein les yeux et on a quelques photos médiocres mais assez précises pour reconnaitre certains objets.

 

Si on fait ce genre de rallye en hiver dans la grande ours, on apprend vite quelques noms de galaxie.

 

Bon après ça, passer la soirée derrière un écran alors qu'on est sous une magnifique voute céleste c'est un peu con certes mais ce qu'on a appris comme ça on l'applique lors de sortie en visuel sans moteur ni écran.

 

Alors pour apprendre à connaitre le ciel je dis oui au goto même si je préfère de plus en plus la vision directe à l'oculaire et surtout sans écran.

Share this post


Link to post
Share on other sites
discussion intéressante

on devrait laisser chacun à son plaisir : le bonheur de chercher et de trouver pour certains, le bonheur d'admirer à loisir des tas d'objets pour les autres.

pourquoi essayer de persuader absolument le voisin que c'est sa façon de faire la meilleure ?

 

joyeuses fêtes à tous :) !

 

Perso, je fais les deux. Quand je n ai pas le temps, je fais l alignement et je fais un tour du ciel avec le goto. C est plaisant, on voit de beaux objets, ca ne dure pas longtemps et on se detend.

Quand j ai une soiree tranquille, je prefere rechercher les objets en manuel, c est plus gratifiant de retrouver son chemin et on apprend sa carte du ciel.

Mais bon, un seul instrument pour les deux pratiques n est pas le meilleur choix. J opterai bientot pour un dobson. Mais je garderai mon nexstar car il est tres pratique, leger et rapide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Question qui tue avant de tout casser ^^

 

lors de l'utilisation du Go-To , dois-je déverrouiller les leviers de serrage DEC et RA ou les laisser serrer ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand les freins sont serrés les moteurs entraînent la mécanique, pour le goto tu as besoin des moteurs... donc freins serrés ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super :)

Merci de ta réponse Teddelyon.

ça peut paraitre évident mais pas pour un débutant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si tu desserres faudra refaire l'alignement.

 

 

ça peut paraitre évident mais pas pour un débutant.
Ca aurait pas été évident de trouver sur le net sans poser la question. D'un autre coté si t'as la monture sous la main, ça te paraitrait vite évident vu que freins ouverts ça n'irait simplement pas (C'est surement le mot "frein" qui est ambigu car il laisse penser qu'on va freiner le mouvement donc gêner ou bloquer le boulot des moteurs, ce qui n'est pas le cas) Edited by popov

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement Popov,

j'ai écumé le Net et la Notice à ce sujet, sans succès...

 

Je comprends mieux le bruit de couinement quand j'ai tenté de bouger manuellement un axe avec son frein :/

Je ne recommencerai PLUS jamais :D

 

Donc en gros "Frein ouvert" pour entrainement manuel et "Fermé" pour Go-To

( entrainement mécanique moteur donc sensible) et blocage position en Manuel...

 

Merci encore.

Edited by Seal550

Share this post


Link to post
Share on other sites
Exactement Popov,

j'ai écumé le Net et la Notice à ce sujet, sans succès...

 

Je comprends mieux le bruit de couinement quand j'ai tenté de bouger manuellement un axe avec son frein :/

Je ne recommencerai PLUS jamais :D

 

Donc en gros "Frein ouvert" pour entrainement manuel et "Fermé" pour Go-To

( entrainement mécanique donc sensible) et blocage position en Manuel...

 

Merci encore.

 

En gros une fois que les tube + contrepoids sont installés tu fermes les freins et t'y touches plus de la soirée. Tout le pilotage se fait à la raquette. Et si tu veux chercher un truc tout seul (par exemple la comète si elle n'est pas rajoutée par une mise à jour), faudrait le faire à la raquette sans toucher aux freins.

 

Au fait, t'as la notice ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui j'ai la notice et rien n'est mentionné à ce sujet malheureusement.

Je vais essayer de me debrouiller seul désormais :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais stresses pas c'est pas grave de demander :)

Mais tu verras qu'il y a aussi une grande satisfaction à trouver quand on comprend de soi même comment fonctionne son matos. Ils te restera encore assez de choses que tu voudras savoir et dont t'auras pas forcément la réponse de ton coté, pour celles là n'hésites pas ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Popov.

c'est vrai que c'est plus gratifiant de se débrouiller seul,

mais quand il y a un risque d'endommager son matériel par inexpérience je préfère demander avant de bousiller un engrenage ou une optique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,

J'ai lu et de retour après plus de 10 ans en astro, j'avoue que j'avais été déçu par les goto, l'article de cémoi va me pousser à reprendre :

- la mise en station la plus précise possible,

- corriger le pointeur, (quand on est myope difficile de voir le pointeur et le ciel dans certaines positions). Peut-être lors d'une soirée commune demander à une bonne âme expérimentée de m'aider à reprendre ce pointeur.

 

Lire et relire le mode d'emploi. (pas toujours construit de façon logique)

Ne pas espérer voir des objets du ciel profond trop faibles hors de portée (pour cela reprendre les fondamentaux en optique astro ?)

Edited by Andre33
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir ,

 

Merci pour ce sujet qui m'a permit de voir la position des uns et des autres en matière Goto .

 

En tant que débutant , je vais démarrer directement avec ce type de matériel et j'utiliserais aussi ma tablette avec des programmes dites "de réalité augmentée" .

Sur mon caillou ici , je n'ai personne sous la main pour me montrer quoi que ce soit (heureusement que cet excellent forum existe :cool: , merci) , ce qui ne me gêne pas plus que cela puisque je suis un "solitaire" et j'aime beaucoup découvrir les choses par moi-même .

 

Avec cet article , j'appréhendes un peu moins la "bête" :be: , mais aussi mon avenir futur en tant que simple observateur du ciel , ciel que je verrais comme une belle carte interactive .

 

Le Goto sera mon outil pédagogique et il me donnera aussi l'envie de travailler et de rechercher par moi-même . :)

 

Merci donc pour cet excellent article et pour les nombreux commentaires diversifiés !

:)

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.