GéGé

La Collimation

Recommended Posts

Bonjour,

 

je possède un télescope VIVITAR D76 L 700 ,comment le régler svp ?

collimateur ou autres outils ?

 

merci ^^:(

 

Amitié

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Xfiles,

 

C'est quoi le Vivitar 76/700... un Newton, une lunette, une loupe...?

Si tu précises un peu, certains qui savent pourront t'aider...

 

Il semble après rapide googlisation que ce soit une lunette.

Elle pose problème? Tu as des étoiles oblongues? Tu ne vois rien dedans?

 

Qu'appelles tu "réglage" ?

 

Préciser ta question aidera l'arrivée de l'aide que tu attends sans doute avec anxiété!

;) JM

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas de collimation à faire sur une lunette. (sauf accident de parcours). Pas prévu sur ces modèles.

 

Juste mettre un oculaire un renvoi coudé et faire la mise au point pour observer. Il faut commencer par la lune, c'est plus facile pour trouver la miser au point et comprendre le fonctionnement général et le choix de l'oculaire. (la lune est très lumineuse, on peut grossir plus. Sur les planète on grossit pas mal aussi c'est petit et lumineux, sur les autres objets plus larges et moins lumineux on grossit beaucoup moins)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J' espère que depuis Décembre 2014 le problème a été solutionné :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
J' espère que depuis Décembre 2014 le problème a été solutionné :D

 

:be::be::be::be: Grrrrr: en effet !

 

mdr!

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour et pardon de ne pas avoir lu les 7 pages de ce thread ^^

 

en attendant de collecter l'argent nécessaire pour m'offrir mon premier télescope, un SW 150/750, je me documente sur tout ce qui est réglage. Et voici, la collimation me perturbe beaucoup...

 

j'ai compris qu'il y a 3 éléments à régler.

 

PO:

-perpendicularité

 

miroir secondaire:

-centrage

-orientation

-inclinaison

 

miroir primaire:

-orientation

 

si utilisation d'un collimateur laser, collimation du collimateur...:(

 

il semble que tous ces éléments soient interdépendant

 

Ma question est:

 

au déballage, y a-t-il des réglages normalement faits en usine, auxquels je n'aurai pas besoin de toucher ?

Parce que je ne m'en sens pas capable, non pas que je ne sois pas manuel, mais psychologiquement je ne supporte pas l'approximation (ne riez pas , je suis sûr que je ne suis pas le seul ici :be:)

 

merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma question est:

 

au déballage, y a-t-il des réglages normalement faits en usine, auxquels je n'aurai pas besoin de toucher ?

Parce que je ne m'en sens pas capable, non pas que je ne sois pas manuel, mais psychologiquement je ne supporte pas l'approximation (ne riez pas , je suis sûr que je ne suis pas le seul ici :be:)

 

merci.

Tu as raison d'être pointilleux sur la collimation, même certains astrams expérimentés, un peu par paresse et excès de confiance, ont tendance à la négliger (dont moi-même, sans être très expérimenté).

 

Le miroir secondaire, normalement, est bien réglé en sortie d'usine, notamment la perpendicularité, et le plus souvent sa collimation s'il n'y a pas eu de choc durant les voyages et transports.

 

Le primaire, lui, à cause de son poids/inertie, aura besoin d'être collimaté à chaque sortie, ou tout au moins vérifié, dès lors qu'il y a transport pour les sorties.

La collimation d'un 150/750 ne bouge pas beaucoup, et souvent pas du tout, entre deux sorties, mais finira par bouger quand même au bout de plusieurs sorties avec transport..

 

Ne serait-ce que pour vérifier, il faut les mêmes outils que pour régler. ;)

 

L'outil de base pour tout Newton, gros ou petit, est le Cheshire long réticulé, même si un simple œilleton peut être suffisant.

La nuit, on peut se servir du Cheshire pour collimater le primaire en apportant de la lumière dans l'ouverture latérale, mais pour régler il faut sans arrêt passer de l'outil au cul du scope, ce qui est peu pratique, d'où l'utilité du laser à ce niveau.

Edited by paradise

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, si je comprends bien ça dépend du livreur, normalement je ne devrai m'occuper que du primaire.

 

j'ai lu que le Cheshire était mieux que le laser, si on ne tiens pas compte de l'aspect pratique, car il permet aussi de régler le secondaire. Mais je n'a pas bien saisi le fonctionnement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci, si je comprends bien ça dépend du livreur, normalement je ne devrai m'occuper que du primaire.

 

j'ai lu que le Cheshire était mieux que le laser, si on ne tiens pas compte de l'aspect pratique, car il permet aussi de régler le secondaire. Mais je n'a pas bien saisi le fonctionnement.

Tu trouveras moult tutoriels dans Webastro et sur l'Internet, on ne peut pas répéter à chaque fois les mêmes - longues - réponses à ce sujet, avec les schémas et tout ! ;)

 

Je pense vraiment qu'il faut les deux outils, Cheshire et laser, qui serviront des années, le Cheshire à vie en fait, y compris si ta configuration évolue.

Edited by paradise

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le laser est justement un bon outil pour régler justement l'inclinaison du secondaire mais moins précis qu'un Cheshire pour régler l'inclinaison du primaire, qui est le réglage le plus critique.

 

Le Cheshire est un anneau lumineux (qu'on peut éclairer par une fenêtre de coté ou indirectement par le primaire selon le modèle) près du plan focal, avec un trou de visée au centre.

 

Si le primaire est bien réglé, même si le secondaire ne l'est pas (!), si on regarde par le trou de visée et on change l'inclinaison du primaire jusqu'à ce que l'image du Cheshire soit concentrique avec l’œilleton sur le primaire, alors l'axe optique est au centre du PO au niveau du Cheshire. Donc même si le secondaire est mal réglé, à haut grossissement on regardera l'objet sur l'axe optique.

 

Si on a un très bon collimateur laser qui projette un faisceau avec un motif de diffraction et avec un écran à l'avant (il n'y a que le Howie Glatter pour ça) on a également un "Cheshire": le faisceau qui retourne contient également la silhouette de l’œilleton, qu'on peut alors centrer sur le collimateur. Ça a la même précision que le Cheshire.

 

Et Howie Glatter vend aussi le "TuBlug" qui permet de faire ça même avec n'importe quel autre collimateur laser (ainsi qu'un attache pour son laser qui permet de lire la silhouette de l’œilleton plus facilement). Ces deux machins utilisent une petite barlow pour donner un faisceau divergent bien illuminé qui permet de voir très clairement la silhouette de l’œilleton dans le faisceau qui retourne vers le collimateur laser.

 

Je ne suis pas tout à fait d'accord que le secondaire soit toujours bien réglé d'usine, et bien souvent il n'y a pas assez de tension sur les pattes de l'araignée pour que le secondaire ait une inclinaison stable (souvent avec le tube horizontal le secondaire 'tombe' un peu) -- il est toujours bon de bien tendre les pattes des araignées (on doit pouvoir 'jouer de la guitare' sur les pattes de l'araignée si la tension est suffisante, sans bien sûr tirer tellement que le tube commence à plier ;-) ).

 

Par contre, si on règle une chose, c'est en effet bien le primaire dont il faut s'occuper (avec un Cheshire ou collimateur laser barlowté)°.

 

Donc régler son inclinaison est souvent nécessaire. Normalement son _placement_ est assez correct d'usine, par contre, mais j'ai déjà eu quelques surprises.

 

De toute façon le placement c'est ce qu'il y a de moins critique, surtout avec un secondaire qui n'est pas trop sous-dimensionné. Du moment que du point focal (en mettant au point un oculaire, on sort l'oculaire et on regarde du centre du PO vide) on voie tout le primaire dans le secondaire, c'est "good enough". Et c'est le moins critique et le plus vache à régler, donc ne pas s'en occuper au début est tout à fait OK. C'est pour les longues soirées nuageuses, ça...

 

--

°Sauf sur les télescopes sans réglage du primaire (comme le petit Orion SkyScanner, le Heritage 100p ou le tube rouge Skywatcher 150/750 sur monture GoTo), où on est bien obligé de régler au Cheshire en utilisant l'inclinaison du secondaire.

Edited by sixela

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le laser est justement un bon outil pour régler justement l'inclinaison du secondaire

 

Effectivement j'ai vu un tuto où il faut coller une pastille sur le primaire, j'en comprends le principe. La pastille semble rester à demeure par la suite; aucun impact sur la qualité de l'image ?

 

Dans tous les cas, il semble qu'il faille affiner les réglages sur un étoile, en dé-focalisant toussa ...

 

je suis tombé sur "le disque de Hartmann", intéressant.

Edited by josmiley

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

est-ce qu'un oculaire Concenter (http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p5506_TS-Optics-Concenter-2--colimation-eyepiece-for-Newtonian-Telescopes.html, ferait l'affaire pour la collimation d'un 300 f/3.8 (secondaire et primaire) pour de l'astrophotographie?

Il a l'air bien foutu mais je me demande si la précision est suffisante..

Je n'ai vu que très peu de retour sur ce dispositif, qui est autrement moins cher que les réputés cat's eye ou Howie glatter.

Cordialement

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement j'ai vu un tuto où il faut coller une pastille sur le primaire, j'en comprends le principe. La pastille semble rester à demeure par la suite; aucun impact sur la qualité de l'image ?

Elle est dans l'ombre du secondaire, donc non.

 

Dans tous les cas, il semble qu'il faille affiner les réglages sur un étoile, en dé-focalisant toussa ...

Sur un SCT, oui. Sur un Newton on fait ça _une_ fois pour vérifier que l’œilleton soit bien au milieu puis plus jamais, comme les outils de collimation sont plus précis que le test sur étoile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour à tous,

est-ce qu'un oculaire Concenter (http://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p5506_TS-Optics-Concenter-2--colimation-eyepiece-for-Newtonian-Telescopes.html, ferait l'affaire pour la collimation d'un 300 f/3.8 (secondaire et primaire) pour de l'astrophotographie?

 

Non. En astrophotographie, il faudra bien s'occuper de _tous_ le réglages (même le placement du secondaire), et donc avoir tous les outils nécessaires. Idéalement: viseur réticulé réglable (CatsEye TeleCat), Cheshire (BlackCat) et éventuellement autocollimateur InfinityII. Ou un Cheshire plus un collimateur laser Howie Glatter plus attache barlow (quitte à évaluer le positionnement de façon moins directe qu'avec le TeleCAT).

 

Et encore, il faudra surtout s'occuper des faiblesses mécaniques que ces outils vont inévitablement te montrer (ressorts de barillet trop faibles, araignée non tendue, PO qui s'incline quand on met beaucoup de poids dedans ou qui vrille même le tube, etc.)

 

Pas simple, l'astrophotographie...

  • J'aime 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elle est dans l'ombre du secondaire, donc non.

 

ha ben ouais, logique ...

 

PO qui s'incline quand on met beaucoup de poids dedans ou qui vrille même le tube, etc

 

Sérieusement ? :b:

Le poids d'un réflex pourrait faire ça ? J'ai un vieux 350D ...

Edited by josmiley

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Sixela pour ta réponse,

donc exit le concenter; on trouve un kit farpoint avec laser+cheshire qui semble de bonne qualité, ferait-il l'affaire?

Le telecat + infinity revient quand même à 300 euros sans les frais de douane; ça me motive pour trouver un outil de qualité mais plus abordable..

A priori, la mécanique de mon newton est globalement bonne mais c'est vrai que je n'ai pas les outils qu'il faut pour vraiment juger..

Cordialement

Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci Sixela pour ta réponse,

donc exit le concenter; on trouve un kit farpoint avec laser+cheshire qui semble de bonne qualité, ferait-il l'affaire?

 

Oui -- à part les CatsEye et les Howie Glatter c'est ce qu'il y a de mieux que je connaisse, avec en plus un œilleton (enfin, une marque centrale en triangle!) et des aides au placement du trianglei excellentes (parce que se fier à l’œilleton d'origine est parfois naïf).

 

Sans viseur réticulé on place le secondaire de façon itérative: on fait une collimation axiale (laser puis Cheshire) et on sort le PO jusqu'à ce que le primaire touche le bord du secondaire en regardant par le Cheshire. On évalue là (est pas d'une autre position du PO!!) la concentricité de l'image du primaire et du bord du secondaire, on change un peu le placement du secondaire dans la bonne direction et on recommence. Heureusement, ça se fait juste une fois (sauf si on démonte l'araignée ou le secondaire). Faut pas être trop maniaque, ça n'influence que la position du champ pleinement illuminé, et en photo un léger décentrage n'est pas une honte (c'est bien pour ça qu'on fait des 'flats').

 

Pour être plus précis on peut aussi s'acheter un autocollimateur InfinityII chez CatsEye, mais sur beaucoup de télescopes il montrera surtout des changement de collimation --quand on met le tube dans une autre orientation où qu'on sort/rentre le PO-- dont on ne se débarrassera pas facilement (il amplifie les erreurs d'un facteur 3 ou 5 par rapport à un Cheshire!) C'est le seul qui soit bon, les autocollimateurs de Astrosystems (pour donner un exemple) sont trop imprécis.

 

Donc si on a mis des milliers d'euros dans son installation photographique est que le moindre manque de symétrie des étoiles et perçu comme frustrant c'est bien, mais mesurer les erreurs n'est alors que la première étape...

 

En plus, il faut _vraiment_ faire gaffe et lire les erreurs n'est pas simple (il faut toujours aussi vérifier avec un Cheshire pour ne pas avoir une 'fausse bonne collimation'.)

Edited by sixela

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je voulais rebondir sur le Howie Glitter dont on parle un peu plus haut.

 

La collimation, je n'y arrive pas, mais alors pas du tout, avec un Cheshire. J'ai, je pense, tout déréglé. Secondaire compris.

 

Je voulais repartir sur de bonnes bases, et acheter le Howie Glitter. Est-il nécessaire que je prenne le Tublug également et/ou la mire avec le quadrillage.

 

Merci beaucoup - de vos réponses dépendront mon futur dans la discipline.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je viens de fouiller sur le net et suis tomber sur cet article https://stargazerslounge.com/topic/170779-farpoint-auto-collimator/; j'imagine que c'est toujours le même article qui est vendu, et qui donc, ne vaut pas le coup...

 

Il y a quelques années le Farpoint n'était pas usiné suffisamment précis (miroir bombé à l'arrière) pour être utilisable d'après des retours sur CN. Pour moi l'autocolimateur auquel je ferai plus confiance reste le Cat's Eye, il ont encore amélioré sont procédé de fabrication dernièrement (précision du perçage des trous).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je voulais rebondir sur le Howie Glitter dont on parle un peu plus haut.

 

La collimation, je n'y arrive pas, mais alors pas du tout, avec un Cheshire. J'ai, je pense, tout déréglé. Secondaire compris.

 

Je voulais repartir sur de bonnes bases, et acheter le Howie Glitter. Est-il nécessaire que je prenne le Tublug également et/ou la mire avec le quadrillage.

 

Merci beaucoup - de vos réponses dépendront mon futur dans la discipline.

 

J'ai eu le Glatter + Tublug quelque temps (après je suis vite passé au Cat's Eye car pas de piles). Le Tublug n'est pas absolument indispensable mais il permet, si ta focale est un peu longue de mieux voir la mire depuis le cul du télescope (là ou tu bidouille les vis de collimation). Ce qui est important c'est bien de visser la mini barlow (sous forme d'une cachet d'aspirine) sur le Glatter pour profiter de la puissance de la collimation dite "barlowtisée". La mire de quadrillage ne t'apportera rien, économises pour autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui -- à part les CatsEye et les Howie Glatter c'est ce qu'il y a de mieux que je connaisse, avec en plus un œilleton (enfin, une marque centrale en triangle!) et des aides au placement du trianglei excellentes (parce que se fier à l’œilleton d'origine est parfois naïf).

 

As tu entendu parlé du "Krupa Collimator" ? Je trouve le principe génial et peut être plus ergonomique à utiliser que la version classique.

 

Les triangles c'est un peu "has been" ;) il y a la pastille jaune (symbole nucléaire) qui marche franchement mieux car lorsqu'on est bon tout s’emboîte parfaitement alors que les triangles ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc je peux acheter juste le Howie = je mets le gamin à côté du PO et il me dit si je m'approche ou m'éloigne du centre de la mire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est ça (juste vérifier que la pastille barlow est encore vendue avec), je crois savoir qu'en ce moment il y a des pbs d'approvisionnement sur le site.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'utilise le laser 2'' avec un tublug, pour un tube plein c'est extrêmement pratique pour la collimation du primaire.

 

Quant à la grille holographique, j'en ai pris une mais honnêtement je n'ai pas compris à quoi cela sert.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le laser en 2" c'est celui là : https://www.firstlightoptics.com/howie-glatter-collimation-tools/howie-glatter-single-beam-2-inch-laser.html

 

Maintenant je ne vois spécifié le "Laser Attachments" (la pastille blanche qui fait office de barlow) fourni avec comme sur la photo cela vaut le coup de leur poser la question avant.

 

Le tublug et ici : https://www.firstlightoptics.com/howie-glatter-collimation-tools/howie-glatter-tublug.html

 

@julon2000 c'est vrai qu'en tube plein le Tubelug c'est carrément indispensable ! (en tube complètement ouvert pas autant)

 

Ah sur la photo des 3 "Laser Attachments" c'est celui qui est marqué de la lettre "B" qui t'interesse.

https://www.firstlightoptics.com/howie-glatter-collimation-tools/howie-glatter-holographic-laser-attachments.html

Edited by jgricourt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.