Messages recommandés

Affaire de point de vue... En pratique, je reste dans la charte en ne donnant que des notions d'economie. Le budget de depenses annuel de l'etat s'éleve à 350Md d'euros... Mais la France ne fait que 280 Md de recettes. En clair on emprunte chaque année 70 Md voire plus... Ouh non la France s'enfonce.

C'est pour ça que je dis que vendre les autoroutes est un crime contre le pays, pour ne citer que cet exemple. Les péages qui entraient dans les caisses de l'état payaient nos études, nos profs... alors oui, j'étais content de payer mes péages!

Aujourd'hui j'ai envie de mettre le feu à la caisse automatique.

 

Bon, je vais dormir, sorry! Bonne continuation... :-)

Modifié par GéGé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et bruno, pardon de te contredire, mais lorsqu'un type qui fait 7000€ par mois raconte à la télé qu'il n'aime pas les riches, et que pour lui, un riche c'est 4000€/mois... Franchement ya un truc qui déconne là.

Objectivement, gagner 4000 € par mois, c'est être riche. Je ne pense pas que ça concerne plus de 5 % de la population du pays.

 

Tu as l'air de vouloir défendre la classe moyenne (bonne idée, son pouvoir d'achat stagne), mais n'oublie pas que la classe moyenne, ce n'est pas ce que tu ambitionnes, c'est celle qui gagne 1500 € par mois.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bruno, tu as parfaitement raison dans ton intervention supra, il faut remettre les choses à leur juste place.

 

Et en effet, l'exemple de la privatisation des autoroutes est un scandale. Un parmi tant d'autres...

 

Franchement ya un truc qui déconne là. Quand j'en discute avec d'autres, ils ne me parlent que de riches ou de pauvres... La classe moyenne? Kezako? o_O

Les écarts se creusent et la classe moyenne tend à disparaitre... mais ce n'est pas nouveau... (tout comme Platon se plaignait déjà que le niveau des élèves baissait! :lol:)

 

Extrait d’une conversation entre Colbert et Mazarin sous LOUIS XIV, d'après la pièce "Diable Rouge" qui retrace les derniers jours de Mazarin

 

Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…

 

Mazarin : Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’Etat… L’Etat, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.

 

Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

 

Mazarin : On en crée d’autres.

 

Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà.

 

Mazarin : Oui, c’est impossible.

 

Colbert : Alors, les riches ?

 

Mazarin : Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.

 

Colbert : Alors, comment fait-on ?

 

Mazarin : Colbert, tu raisonnes comme un fromage (comme un pot de chambre sous le derrière d’un malade) ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser…

C’est un réservoir inépuisable.

 

 

Ah, au fait, puisqu'on parle de la dette française, une petite courbe s'impose pour remettre également les choses à plat... j'ai peur d'être hors charte, mais bon, c'est purement à titre informatif... :confused:

dette_france_deficits_mitterrand_a_nicolas_sarkozy_france.jpg

 

 

Quand on veut discuter, il est bon d'avoir des chiffres et quelques notions historiques.

Sinon, on en reste à de la répétition de on-dit et à du dialogue de comptoir...

Modifié par Lasilla

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais ce qu'est la classe moyenne ne t'en fais pas :)

 

C'est pas 4000 euros net hein :) donc apres impots, loyer, bouffe... tas quoi? 500 €? Quelle indécence ces riches de nos jours d'être si pauvres x)

 

Cette discussion fut intéressante. Sur ce, je vais dormir. Déjà que j'ai rien foutu ce soir, je vais pas me crever pour demain ^^

 

a+

 

Nicolas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
En suite, c'est facile de dire que l'Etat n'a plus d'argent, quand il vend tout ce qui en gagne, et ne garde que ce qui en perd. C'est le capitalisme libéral qui est la cause de nos problèmes.

En tous cas c'est mon avis...

 

Voilà tu soulèves un point crucial, en France on attends absolument tout de l'état, ces dernières années, c'est même devenu vraiment symptomatique et ce toutes tendance confondues. Un pb arrive et aussitôt on se tourne vers l'état, des travailleurs sur le carreau et hop vers qui se tourne t-on ?

 

Il y a quelque temps j'avais lu le récit d'une expérience révélatrice des différences de comportement entre des petits américains et des petits français face à une situation extraordinaire. L'expérience consiste à joncher un square de détritus (pas qu'un peu !) et de demander à deux groupes d'enfants de tenter de résoudre la situation. Les petits américains analyse la situation et rapidement ils s'attellent à la tâche pour ramasser les détritus jonchant le sol. Vient ensuite le tour des petits français, les enfants discutent et se regardent sans savoir trop quoi faire et soudain l'un des enfants s'empare de son téléphone portable et compose le 18 pour demander de l'aide. ;)

 

Les meilleurs ne sont pas forcément les plus diplômés, mais les plus entreprenants. Je parle de l'économie, bien sûr.

 

Oui les leaders les plus influant du monde économique n'ont pas tous fait Harvard et de loin :)

 

Objectivement' date=' gagner 4000 € par mois, c'est être riche. Je ne pense pas que ça concerne plus de 5 % de la population du pays.[/quote']

 

C'est ce que gagne certainement un couple de la classe moyenne justement (j'aime pas le mot classe ...) donc oui ouvrez vos yeux cela concerne effectivement beaucoup de gens dans ce pays (qui bossent ou pas du reste).

Modifié par jgricourt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le contexte de la discussion, c'était 4000 € par mois pour une personne. En couple ça fait 8000 €.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sinon, on en reste à de la répétition de on-dit et à du dialogue de comptoir...

 

Tu as raison c'est effectivement un raccourci osé :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attention: on ne parle pas de 4000€ pour un couple (un couple de la classe moyenne gagnant plutôt 3000€, d'ailleurs!)

Les chiffres de 5000, 6000 et même 8000€ qui ont été avancés l'étaient pour une personne seule!

 

Ne parle pas d'ouvrir les yeux quand tu détournes le contexte de la conversation de départ! ;)

 

EDIT: ooops, grillée par Bruno! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dans le contexte de la discussion' date=' c'était 4000 € par mois pour une personne. En couple ça fait 8000 €.[/quote']

 

... et après impôt il reste quoi ? Tu as la réponse :)

 

Bon à la limite j'ai rien contre une taxation dur pour ces revenus mais alors il faut se demander si on ne décourage pas les gens de se décarcasser pour les atteindre ... le nivellement par le bas en quelque sorte ;)

 

On discute de ça mais ces mesures sont cosmétiques elles ne servent qu'à caresser les électeurs dans le sens du poil, celles qui nous attendent dans quelques temps seront plus douloureuses et si vous cherchez le programme qui sera réellement appliqué dans quelques mois et bien regardez celui de l’Espagne ou au pire celui de la Grèce (mais là j’espère vraiment pas où bien je quitte le navire !). :cry:

Modifié par jgricourt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand on commence le moins avec 1500€, il en reste encore moins, je t'assure!!

Il ne faut pas pleurer sur les "pauvres" gagnant 4000€

 

Je pourrais te faire un détail de mon budget, mais une fois tout déduit (impôts, taxes, prêt immobilier, factures eau/électricité/gaz/mutuelle/cantine scolaire pour ma fille etc...) il me reste entre 300 et 400€ par mois pour la nourriture et les frais courants: habillement, sorties, vacances ET essence.

 

Cherche donc ce que je peux économiser...

Et je gagne un peu plus que le salaire moyen... (mais je vis seule par contre, il n'y a pas de 2ème salaire dans la maison).

 

Mais tu vois, je ne me plains pas... J'aime bien plus ma vie maintenant que quand j'étais mariée et donc financièrement bien plus à l'aise...

Le bonheur est ailleurs que dans l'argent :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

eh bien! je passais pour voir du "fabuleux", je ne suis pas déçu!

White-sky, comment un garçon aussi intelligent et courageux que toi va-t-il trouver un pays digne de l'accueillir ?

Bon courage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bon à la limite j'ai rien contre une taxation dur pour ces revenus mais alors il faut se demander si on ne décourage pas les gens de se décarcasser pour les atteindre ...

Si on a le choix entre :

- gagner 1500 € par mois mais, après impôt, n'en conserver que 1200 € ;

- gagner 5000 € par mois mais, après impôt, n'en conserver que 3000 € ;

je pense que personne ne choisira la première option !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le bonheur est ailleurs que dans l'argent

 

Certainement Lasilla, mais lorsqu'on parle de soit disant riches je me demande toujours par rapport à quoi au juste ... et puis on est toujours le riche de quelqu'un d'autre non ?

 

Si on a le choix entre :

- gagner 1500 € par mois mais' date=' après impôt, n'en conserver que 1200 € ;

- gagner 5000 € par mois mais, après impôt, n'en conserver que 3000 € ;

je pense que personne ne choisira la première option ![/quote']

 

Pas certain de ce que tu dis, car pour avoir ces 5000 euros (avant impôt) vue les études qu'il faudra mener (et la retraite à 70 ans), les responsabilités qu'il faudra assumer, les risques qu'il faudra prendre pour conserver sa place, les horaires qu'il faudra faire et peut être le stress inhumain qu'il faudra endurer etc ... et pour au final se voir cette somme amputer d'un bon 40%, c'est un choix qui mérite réflexion tout compte fait :)

Modifié par jgricourt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Julie Charland
Pas certain de ce que tu dis, car pour avoir ces 5000 euros (avant impôt) vue les études qu'il faudra mener (et la retraite à 70 ans), les responsabilités qu'il faudra assumer, les risques qu'il faudra prendre pour conserver sa place, les horaires qu'il faudra faire et peut être le stress inhumain qu'il faudra endurer etc ... et pour au final se voir cette somme amputer d'un bon 40%, c'est un choix qui mérite réflexion tout compte fait :)

 

jgricourt:)

 

Le stress surhumain qu'il faudra endurer:o

 

Que je sache, la classe moyenne et inférieure ont souvent les emplois les plus stressant et les moins rémunérés.

 

Exemple: tu penses que les bureaucrates en santé sont plus stressés et épuisés par leur travail que les préposés aux bénéficiaires, que les auxiliaires infirmières et que les infirmières?

 

Pourtant, ils gagnent beaucoup plus...

Modifié par Julie Charland

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On est en train de glisser progressivement un peu hors charte...

Mais, bon, puisqu'on est en terrain glissant, je chausse les crampons et j'avance.

Je gagne à 56 ans et toute une vie d'expériences professionnelles et de bons et loyaux services dans les entreprises où j'ai travaillé, peniblement 1200 à 1250 € par mois pour 37h50 par semaine. Mon épouse gagne après 34 ans d'ancienneté dans une entreprise fonction publique privatisée, tout juste 1700 € par mois pour des semaines de 37h30. Et nous sommes taxés comme des classes moyennes. Cherchez l'erreur : deux salaires certes, mais tout juste au dessus du SMIC...et des frais généraux de tout bon foyer.

Pour ce qui est de l'endettement de la France, on voit bien depuis la fin des années 70 et le début des années 80 TOUS les gouvernements qui se sont succédés ont bradé les biens de l'état, donc les notres : batiments et locaux, entreprises, services...Les gouvernements à venir n'auront AUCUNE marge, puisque l'état n'a quasiment plus rien sauf des dettes. Et qui va payer cette incurie : les pauvres sont maintenant trop pauvres, les riches ne veulent pas et comme c'est eux qui dirigent l'économie, ils ne laisseront pas faire. Reste les classes dites moyennes c'est à dire tous ceux qui gagnent par personne entre un SMIC et 4 à 5000 € qui donc deviendront plus pauvres et on en finira par aller demander aux 'riches' qui là foutront le camps dans des paradis fiscaux avec leurs avoir en abandonnant l'économie française qui leur aura donné ce qu'ils ont.

Et ce jour là on sera comme la Grèce et consorts...Mesures drastiques et réponses populaires...Et parti comme c'est , je pense que c'est ce qui attend la majorité des pays de l'UE. Cette union a été mal conçue dès le départ même si l'idée était bonne. On a traité de la même manières des économies qui ne pouvaient faire l'objet d'un traitement unique et fatalement les économies les moins stables sur leur base se cassent la figure en entrainant d'autres derrière elles..

Mon point de vue est qu'il aurait fallu diminuer l'écart entre les différentes économies et pour chacune, diminuer l'écart entre les gros et les petits salaires. Une fois toutes les économies stables et potentiellement equivalentes , faire l'Europe.

 

Pour revenir aux problèmes des enseignants, même si j'ai dans mon entourage des profs qui avoue avoir choisi ce metier pour les vacances, je leur tirent mon chapeau (aux enseignants en général) : la plupart des parents avouent ne pas supporter leurs gosses plus de quelques heures le soir, mais trouvent normal qu'un enseignant les supporte en moyenne 8 heures par jour, sachant que chaque couple de parents n'a qu'un nombre limité d'enfants alors que tous les enseignants en ont plus de 20 par classe...et une fois sortis de l'établissement, le boulot n'est pas fini : préparation des cours, corrections de copies, rencontre avec des parents qui viennent souvent se plaindre des traitements appliqués à leur progeniture...

Pour finir je voudrais parler du stress inhumain des travailleurs qui vont gagner 5000€ par mois; d'une part personne ne les oblige si stress il y a , à accepter un poste pareil; d'autre part, la grande majorité des postes de travail à 5000€ par mois sont perçus par les salariés ou cadres qui les occupent comme moins stressant que les postes subalternes et si ce n'était pas le cas ( majoritaire) pourquoi seraient-ils recherchés?

Les seuls cas de stress inhumains et insupportables dont nous ayons eu vent, sont des cadres d'entreprises privées ou privatisées avec des salaires inférieurs à 2500€ à qui on demandait plus sur la même durée de travail, avec des responsabilités supérieures sans augmentation de salaire en consequence ( cas dans l'entreprise où travail mon épouse). Si on a peur de ne pas faire face ou de ne pas pouvoir tenir la cadence demandée, on ne prend pas le poste...C'est mon point de vue et mon fils qui a été devant ce choix, bien que je ne sois en rien intervenu dans sa décision, a etudié la fiche de poste avec toutes ses contraintes, avantages et inconvenients pendant plusieurs mois pour finalement dire non à la promotion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La philosophie anti-argent qui anime qui anime la France, et la haine du mérite, sont les causes de ce record du monde bien français, tristement scandaleux, qui est notre nombre inadmissible de riches vivant pauvrement. Et puis, qu'est-ce que l'argent ? Lorsqu'on mérite de gagner huit mille euros et qu'on en n'a pas deux mille, on souffre, bien sûr ; mais on ne souffre pas tellement de ce qu'on ne peut acheter ; c'est secondaire ; on souffre surtout de la non-reconnaissance dont on est moralement victime, car un gros salaire est avant toute chose le signe qu'on est considéré. Après, ce qu'on peut en faire, bah, c'est bien moins important. C'est terrible, de voir l'étroitesse d'esprit et la sécheresse de coeur où tombent les petits revenus, et qu'on voit dès qu'ils parlent des plus méritants qu'eux... Alors de grâce, épargnez aux méritants l'impécuniosité qui les fera tomber à leur tour dans cette misère de la pensée !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mon épouse gagne après 34 ans d'ancienneté dans une entreprise fonction publique privatisée, tout juste 1700 € par mois pour des semaines de 37h30. Et nous sommes taxés comme des classes moyennes. Cherchez l'erreur : deux salaires certes, mais tout juste au dessus du SMIC...et des frais généraux de tout bon foyer.

 

Est ce que tu considères sa vie professionnelle comme une erreur ? (parce que à t'entendre ...) Moi aussi j'aimerai bien qu'on passe le SMIC à 5000 euros, je crois que celà arrangerai tous le monde ;)

 

Pour ce qui est de l'endettement de la France, on voit bien depuis la fin des années 70 et le début des années 80 TOUS les gouvernements qui se sont succédés ont bradé les biens de l'état, donc les notres : batiments et locaux, entreprises, services...

 

Le train de vie pharaonique de l'état ne permettait plus de garder tous ces biens,je connais peu de pays qui n'ont pas revendu leurs entreprises publique, mais je suis d'accord c'est avant tout un choix politique guidé par une stratégie économique.

 

Les gouvernements à venir n'auront AUCUNE marge, puisque l'état n'a quasiment plus rien sauf des dettes

 

Oui c'est bien celà mais dans le même temps je ne trouve pas très sain non plus de devoir avoir recours aux bijoux de famille pour financer ses projets car dans ces conditions cela ne peut pas durer bien longtemps avant d'aller frapper à la porte du banquier. ;)

 

Reste les classes dites moyennes c'est à dire tous ceux qui gagnent par personne entre un SMIC et 4 à 5000 € qui donc deviendront plus pauvres et on en finira par aller demander aux 'riches' qui là foutront le camps dans des paradis fiscaux avec leurs avoir en abandonnant l'économie française qui leur aura donné ce qu'ils ont.

 

Oui enfin même avant, c-a-d ceux qui sont imposables tout simplement :) Les "riches" (les grosses fortunes ?) comme tu dit sont déjà à l'abri depuis longtemps, sauf les entrepreneurs qui font marcher plus de la moitier de l'économie française avec leur PME.

 

Mesures drastiques et réponses populaires...Et parti comme c'est , je pense que c'est ce qui attend la majorité des pays de l'UE. Cette union a été mal conçue dès le départ même si l'idée était bonne. On a traité de la même manières des économies qui ne pouvaient faire l'objet d'un traitement unique et fatalement les économies les moins stables sur leur base se cassent la figure en entrainant d'autres derrière elles..

 

Oui il y a eu pas mal de dérive et celà c'est souvent fait dans l'empressement mais sur ce plan tous le monde est responsable pas de doute là dessus.

 

Mon point de vue est qu'il aurait fallu diminuer l'écart entre les différentes économies et pour chacune, diminuer l'écart entre les gros et les petits salaires. Une fois toutes les économies stables et potentiellement equivalentes , faire l'Europe.

 

Autant je suis d'accord avec ton analyse autant là celà coince, tu rentres dans cette idéologie bien connue du fameux partage des richesses visant à niveller tous le monde par le bas et à tuer dans l'oeuf toute initiative à créer de la richesse justement. Le pb de l'europe c'est un pb de règles inscrites pourtant dans les traités mais non appliquées, c'est une fiscalité hétérogène, un bureaucratie/technocratie irrationnelle, et c'est surtout une gouvernance économique de façade qui n'à aucun pouvoir.

 

La plupart des parents avouent ne pas supporter leurs gosses plus de quelques heures le soir, mais trouvent normal qu'un enseignant les supporte en moyenne 8 heures par jour, sachant que chaque couple de parents n'a qu'un nombre limité d'enfants alors que tous les enseignants en ont plus de 20 par classe...

 

Là on va penser que tu dénigres la profession (j'ai été taxé de celà il y a quelques messages), moi ce que je trouve normal c'est que les enseignants soient dans les classes à enseigner à des enfants après on peut se demander si 20/classes est judicieux je ne sais pas mais il faut arrêter de les plaindre alors que c'est un métier qu'ils ont choisi peut être par facilité je ne sais pas non plus, mais c'est un métier choisi et c'est souvent une vocation pour beaucoup de fonctionnaires. Donc celà n'a aucun sens d'opposer parents et enseignants ;)

 

pourquoi seraient-ils recherchés? (les postes à 5000 euros)

 

Les postes de subalterne à 5000 euros sont recherché pas les autres je te l'accorde.

 

Si on a peur de ne pas faire face ou de ne pas pouvoir tenir la cadence demandée, on ne prend pas le poste..

 

Oui et c'est valable pour les enseignants qui ne sont pas heureux de leur sort ? :b:

Modifié par jgricourt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne considère pas la vie et la profession de mon épouse comme une erreur; je considère que son salaire est une anomalie par comparaison avec son ancienneté et son expérience.

Pour le train de vie de l'état, avant de vendre les bijoux de famille, n'aurait-il pas mieux valu restreindre les dépenses inutiles ou superflues ? Et là le banquier viendra frapper à la porte avant que l'état n'aille le voir; et quand il frappera, ce sera pour présenter l'adition et là ouille ouille aie.

Quand je parle de 'riches' , je ne pense pas forcément grosse fortune; il y a des gens riches sans pour autant avoir des grosses fortunes . Pour moi, qui cotoie par mon travail des gens de toutes classes et catégories, riches, c'est au delà de 8000 à 10 000€ par mois, ce qui ne fait pas grosse fortune.

Pour l'Europe, je ne souhaite pas le nivellement par le bas mais un resserement de la fourchette : remonter le bas et redescendre le haut. On a fait une Europe avec des economies nationales complètement incompatibles : qu'y-a-t-il de commun entre l'économie grècque, celle d'un pays comme la France ou l'Allemagne, ou celles des pays scandinaves ? Et une fois cette Europe disparate mise en route cahin-caha, on rajoute des économies encore plus éloignées de celles d'origine avec les anciens pays de 'derrière le rideau de fer': ça ne pouvait pas marcher. Autant faire jouer aux echecs une personne qui connait les regles mais ne sais pas jouer, contre un BigBlue, et dans le tournoi ajouter un joueur qui ne sais pas jouer et ne connait pas les regles, et un autre dans le même cas mais sans les pièces; et c'est un peu imagé ce qu'on a fait avec l'UE.

Maintenant pour finir les enseignants auront bien compris que je ne les dénigre pas loin s'en faut, je prends même leur défense : la grande majorité des parents ont tendance à avoir du mal à supporter leurs enfants alors qu'ils n'en ont qu'un ou deux, mais voudraient que le corps enseignant supporte 20 gosses par classe plus de huit heures d'affilée et de plus beaucoup des même parents considèrent presque les établissements scolaires comme des garderies, et je connais le problème étant d'une famille où exercent pas mal d'enseignants. Le salarié lambda d'une entreprise lambda, finit son service et rentre chez lui la journée étant terminée; pour un prof, c'est différent : quand il rentre, il a encore ses cours à préparer, ses copies à corriger, des reunions parents/profs, des rendez-vous avec les parents d'élèves, en clair son travail ne se limite pas aux heures passées en classe avec les élèves, qui il faut le dire sont de plus en plus durs.Les enseignants qui choisissent ce métier le font le plus souvent pour ne pas dire toujours par vocation et donc le paragraphe où je parlais de ne pas prendre un poste quand on ne s'en sent pas la carrure ne s'applique evidemment pas aux métiers choisis par vocation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
... n'aurait-il pas mieux valu restreindre les dépenses inutiles ou superflues ?

 

Je suis d'accord et il est encore temps de le faire n'est ce pas ? :)

 

il y a des gens riches sans pour autant avoir des grosses fortunes . Pour moi, qui cotoie par mon travail des gens de toutes classes et catégories, riches, c'est au delà de 8000 à 10 000€ par mois, ce qui ne fait pas grosse fortune.

 

Tu es honnêtes au moins tu nous dis à partir de combien on est riche et chacun estimera ce qu'est pour lui ce seuil purement subjectif.

 

Maintenant pour finir les enseignants auront bien compris que je ne les dénigre pas loin s'en faut, je prends même leur défense : la grande majorité des parents ont tendance à avoir du mal à supporter leurs enfants alors qu'ils n'en ont qu'un ou deux, mais voudraient que le corps enseignant supporte 20 gosses par classe plus de huit heures d'affilée

 

Puisqu'on est dans les chiffres, ce serait quoi le bon effectif des classes qui permettrai aux enseignants de mieux de "supporter" ces enfants décidément inssuportables ?

 

... et de plus beaucoup des même parents considèrent presque les établissements scolaires comme des garderies, et je connais le problème étant d'une famille où exercent pas mal d'enseignants.

 

Ouvrir l'école avant 3 ans je crois avoir déjà entendu cela ;)

Modifié par jgricourt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour les dépenses inutiles ou superflues, ne penses tu pas qu'il soit un peu tard pour esperer rectifier le tir; c'est pas quand la balle passe à côté de la cible qu'il faut dire je tire plus vers le centre pour qu'elle y aille...

Pour mon chiffre de la richesse, je me base sur les clients que je cotoie toute l'année ou du moins ceux qui veulent bien parler de revenus, sujet tabou en France. Pourquoi? Il est vrai que si je travaillais dans un autre commerce qu'une jardinerie, les références ne seraient surement pas les mêmes et donc le seuil à partir duquel je dirais 'riche' pour quelqu'un ne serait pas le même.

Pour le nombre d'élèves dans une classe il n'y a pour moi pas de chiffre absolu : celà dépend de l'assiduité des élèves, de la stature des profs, de la matière enseignée, de l'heure de la journée qui influe beaucoup sur les comportements, et de beaucoup de critères. Une classe à 15 élèves avec un meneur fouteur de pagaille, sera plus dure à tenir qu'une classe de 20 ou 25 d'élèves corrects, et attentifs. J'ai repris les photos de classes qui avaient été prises pendant ma scolarité au lycée qui à l'époque commençait en 6éme, certaines années nous avions été 37 par classe mais à cette époque, la promesse d'une heure de colle suffisait pour faire rentrer dans le rang; maintenant, une simple remontrance, et un parent deboulle ( voire plusieurs ou des copains) pour 'casser' du prof parce que ce n'est jamais la faute de l'élève si les mauvaises notes tombent ou si les remontrances et punitions arrivent, non non, c'est toujours à cause du prof.

Enfin quand je parle de parents qui considèrent les établissements scolaires comme des garderies, celà ne s'appliquait pas qu'aux maternelles et à la petite enfance : il y a un collège juste en face de mon boulot; les jours de grèves de l'enseignement, les parents amènent quand même les enfants au collège, mais curieusement quand il y a grève dans un autre secteur d'activité, il y a moins d'élèves au collèges; coincidences?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je ne considère pas la vie et la profession de mon épouse comme une erreur; je considère que son salaire est une anomalie par comparaison avec son ancienneté et son expérience.

Pour le train de vie de l'état, avant de vendre les bijoux de famille, n'aurait-il pas mieux valu restreindre les dépenses inutiles ou superflues ? Et là le banquier viendra frapper à la porte avant que l'état n'aille le voir; et quand il frappera, ce sera pour présenter l'adition et là ouille ouille aie.

Quand je parle de 'riches' , je ne pense pas forcément grosse fortune; il y a des gens riches sans pour autant avoir des grosses fortunes . Pour moi, qui cotoie par mon travail des gens de toutes classes et catégories, riches, c'est au delà de 8000 à 10 000€ par mois, ce qui ne fait pas grosse fortune.

Pour l'Europe, je ne souhaite pas le nivellement par le bas mais un resserement de la fourchette : remonter le bas et redescendre le haut. On a fait une Europe avec des economies nationales complètement incompatibles : qu'y-a-t-il de commun entre l'économie grècque, celle d'un pays comme la France ou l'Allemagne, ou celles des pays scandinaves ? Et une fois cette Europe disparate mise en route cahin-caha, on rajoute des économies encore plus éloignées de celles d'origine avec les anciens pays de 'derrière le rideau de fer': ça ne pouvait pas marcher. Autant faire jouer aux echecs une personne qui connait les regles mais ne sais pas jouer, contre un BigBlue, et dans le tournoi ajouter un joueur qui ne sais pas jouer et ne connait pas les regles, et un autre dans le même cas mais sans les pièces; et c'est un peu imagé ce qu'on a fait avec l'UE.

Maintenant pour finir les enseignants auront bien compris que je ne les dénigre pas loin s'en faut, je prends même leur défense : la grande majorité des parents ont tendance à avoir du mal à supporter leurs enfants alors qu'ils n'en ont qu'un ou deux, mais voudraient que le corps enseignant supporte 20 gosses par classe plus de huit heures d'affilée et de plus beaucoup des même parents considèrent presque les établissements scolaires comme des garderies, et je connais le problème étant d'une famille où exercent pas mal d'enseignants. Le salarié lambda d'une entreprise lambda, finit son service et rentre chez lui la journée étant terminée; pour un prof, c'est différent : quand il rentre, il a encore ses cours à préparer, ses copies à corriger, des reunions parents/profs, des rendez-vous avec les parents d'élèves, en clair son travail ne se limite pas aux heures passées en classe avec les élèves, qui il faut le dire sont de plus en plus durs.Les enseignants qui choisissent ce métier le font le plus souvent pour ne pas dire toujours par vocation et donc le paragraphe où je parlais de ne pas prendre un poste quand on ne s'en sent pas la carrure ne s'applique evidemment pas aux métiers choisis par vocation.

 

Curieux mais les Etats Unis sont basés sur le dollar avec des états vraiment très variés tant en histoire qu'en ressources naturelles et type d'économie et pourtant ça marche plutôt bien pour eux surtout depuis qu'ils se sont débarrassés du roi George.

 

Je te donnerai bien mon avis sur l'éducation, l'économie, la vie, l'amour et les vaches mais chacun a le sien et chacun est convaincu que son point de vue est meilleur que celui du voisin.

 

astroBB1, tu as ta carte d'électeur ?

 

Vas voter et arrêtes de faire ton programme électoral, t'es pas sur les listes et quoi que tu dises ça changera rien au match.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hey!

 

 

On voit souvent des conversations comme celles-ci sur facebook (c'est un copié-collé):

 

 

Fares Ben the easy way to do it surement niba3thik fi blasti ti5dim xD

 

Takwa Amri ‎9otlik tu en sortiras ;) rit kifeh :)

 

Houssem Je souhaite binkom traj3ou elli 9arartou 3lih sinon rakom bech te5esrou,pour tunisair ken el marra elli fatet t3adet salamet el marra hethi non,manech johel bech y3adiwouha 3lina wela bech n5amthou 3ina comme l'autre fois

 

 

Moi ça me laisse baba. Trois langues mélangées, dont une, l'Arabe, écrite avec des lettres d'une autre langue (parce qu'ils savent où sont les caractères arabes. Alors sur un clavier qui en est dépourvu, ça donne ce que vous voyez là).

 

Et vous savez le plus incroyable? ILS SE COMPRENNENT!

 

Voilà, je trouve ça fabuleux.

 

Question: faut que je trouve un facebook chinois, pour voir.

 

 

:rolleyes:

 

Quand je vois d'ou la discussion est partie là on arrive sur des reprises des programmes électoraux du candidat de chacun.

Y'a pas un ptit problème ?

 

La politique nous saoule déjà partout, on pourrait pas être un peu tranquilles ici ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut aussi laisser un sujet se dérouler tranquillement, dans la courtoisie et la bonne humeur, au gré des envies de chacun! Moi cela ne me dérange pas, la dérive me fait même rire!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne fais pas de programme electoral et je n'ai pas la prétention de dire que mon point de vue est meilleur que celui des autres. On est sur un forum entre personnes adultes et responsables et je pense qu'on peut discuter sans que ce soit pour tenter de convaincre ou faire de l'electoralisme. Et de toute façon je n'ai pas l'intention de changer quoique ce soit, ce qui est fait est fait. Par ailleur tu sembles insinuer que je prèche pour une paroisse ou une autre dans le débat de 2° tour : loin de moi cette pensée car les discussions politiques sont interdites par la charte. Je me suis laissé emporter une fois, on ne m'y reprendra probablement pas de si tot...Mais merci quand même de me couper dans une discussion sans animosité, en toute bonne foi, et de surcroit courtoise.

Je viens de voir le post envoyé à GEGE. Merci de me taxer de reprise de programme d'un candidat ou d'afficher discretement mon suivi d'un candidat : j'ai dit dans un autre topic que de deux maux il fallait choisir le moindre mais que nous n'avions pas de moindre cette fois. Est-ce reprendre le programme de mon candidat préferé????

Si sur un forum de libre echange on ne peut plus donner son point de vue sur la vie qu'on mène tous les jours, ce n'est plus du libre échange. Sur ce pour éviter toute polemique, je vais me mettre une cassette des Bisounours que j'avais enregistrée pour mes fils quand ils étaient enfants, celà te conviendra peut-être mieux. A moins que tu y vois à redire puisque les Bisounours, c'était peut-être "orienté" !

Modifié par astroBB1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

le P.R.I.N.C.I.P.A.L la mixité , et la différence c'est bien (euh c'était bien ça le sujet de départ non?)

:jesors:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour reprendre des idées émises plus haut, quelles sont les dépenses inutiles à supprimer avant de vendre les bijoux de famille ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Je me suis laissé emporter une fois, on ne m'y reprendra probablement pas de si tot...Mais merci quand même de me couper dans une discussion sans animosité, en toute bonne foi, et de surcroit courtoise.

 

J’apprécie également la courtoisie des échanges que j'ai eu avec astroBB1 n'est ce pas fabuleux ? ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Si on a le choix entre :

- gagner 1500 € par mois mais' date=' après impôt, n'en conserver que 1200 € ;

- gagner 5000 € par mois mais, après impôt, n'en conserver que 3000 € ;

je pense que personne ne choisira la première option ![/quote']

 

J'aurais tendance à répondre comme toi.

 

Avec 3000 par mois on a de quoi partir en vacances, avoir une voiture et même mettre de côté.

 

Avec 1200 par mois t'as payé ton loyer t'as déjà perdu deux tiers de ton salaire.

 

Avec 3000 par mois tu as un imprévu comme une réparation sur ta bagnole ou un frigo pété tu as des sous de côté pour y faire face.

 

Avec 1200 par mois en cas d'imprévu tu finis par prendre un crédit à taux usuraire parce qu'il y'a des choses dont on ne peut pas se passer mais que vu ta trésorerie t'es jamais en avance et t'as jamais aucune réserve à dégager.

 

La notion de masse critique échappe à certains dès qu'il s'agit d'argent.

On ne peut pas mettre sur le même plan la frustration du manque à gagner et le réel manque à bouffer, manque à s'habiller, manque à se déplacer ou manque à chauffer.

Si celui auquel il reste 3000E n'est pas capable de comprendre à quoi servent les impôts et pas capable de planifier et gérer ses dépenses on peut dire qu'il est trop payé par rapport à son niveau de compétences général.

 

Autre petit détail qui a son importance:

Celui a qui il reste 3000E aura la capacité physique à rester travailler jusqu'à 70 balais.

Celui à qui il en reste 1200 travaillerait bien jusqu'à en crever mais à partir de 55 ans n'importe quel gamin de moins de 30 ans fera mieux l'affaire, départ forcé en pré-retraite.

Là je suis optimiste car en fait celui à qui il reste 1200 est plutôt intérimaire et son employeur n'a aucun mal à le remplacer. Vous imaginez que celui qui a 1200 a le même plan de carrière que celui à 3000 ?

 

Signé: un gars pas mécontent d'en chier avec les impôts

Modifié par Leimury

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.