Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Petite question est ce que utiliser un Canon 350d avec TS Optics Adaptateur de projection 2" avec T2-connexion, serait bien sur le dobson ?
  3. Bonsoir. J'aimerais changer de matériel. Actuellement je possède un newton 203/1000 F/5 sur une monture CGEM. Je souhaite gagner un peu en diamètre alors je louche sur un 254/1250. Une de mes interrogations est de savoir si le tube carbone vaut le coût pour gagner 2kg, en mise à température et en stabilité thermique. Tube métal 15.5kg 549€ : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p2765_TS-PHOTON-10--F5-Advanced-Newton-Teleskop-mit-Metall-Tubus.html Tube carbone 13.5kg 1299€ : https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p5783_TS-PHOTON-10--F5-Advanced-Newton-Teleskop-mit-Carbon-Tubus.html Merci d'avance pour vos conseils. Olivier
  4. Comme dit plus haut: j'ai monté le trépied en bois de la Vixen SP sur la SLT, et ça ne change rien: les vibrations sont toujours présentes. Je pense que ces vibrations viennent de la monture. Pour vérifier j'ai donc mis le trépied métallique de la SLT à la place du trépied bois sur la Vixen SP et j'ai installé le Mak sur la SP et là il n'y plus aucune vibration. C'est donc bien le "bras" en aluminium de la monture qui engendre ces vibrations et non le trépied.
  5. Ce qui est difficile, c'est de vouloir un télescope performant à la fois pour le visuel et l'astrophoto. Je trouve que c'est trop compliqué et qu'il vaut mieux deux instruments spécialisés. Il faut savoir que les critères ne sont pas les mêmes en astrophoto et en visuel, au point que l'instrument optimisé pour le visuel (le Dobson est celui qui la plus grand diamètre pour un prix donné) est ce qu'il y a de pire pour l'astrophoto (surtout stellaire où c'est à peu près impossible), et que l'instrument optimisé pour l'astrophoto (*) n'est pas terrible en visuel (petit diamètre). Si c'était moi qui devais choisir, je mettrais à peu près 800 € dans un Dobson 250 mm et 1200 € dans une petite lunette ED sur monture équatoriale. Ce genre de lunette est parfait avec un capteur moderne (et ses pixels de plus en plus petits), et ça permet de débuter en astrophoto sans brûler les étapes. Si vraiment il fallait choisir un instrument unique, je pense que je me tournerai vers un Schmidt-Cassegrain 200. Mais je serais bien embêté ensuite : il faudrait l'équiper d'un capteur à gros pixels, ce qui est rare et cher... Le Newton 200 mm sur EQ6 ? J'ai essayé, c'était trop encombrant pour moi, en particulier la position de l'appareil de prise de vue sur le côté complique l'équilibrage. Mon conseil pour un instrument destiné à l'astrophoto : examiner les photos exposées sur les forums et regarder avec quel matériel elles sont prises (quelle monture ? quel capteur ?) Ça donne une idée de ce qui est faisable ou pas, et on s'aperçoit que les instruments les plus couramment utilisés pour faire ce qu'on souhaite faire sont peut-être différents de celui qu'on envisageait... ------- (*) Oui, un instrument spécialisé en photo planétaire sera très bon en visuel. Mais « optimisé pour l'astrophoto » doit inclure l'astrophoto stellaire : on ne peut pas dire qu'il est optimisé pour l'astrophoto s'il permet d'en faire seulement une partie.
  6. Ok, au final, une monture avec trepied prend plus de place qu'un dobson
  7. Tu veux dire le point situé sur Terre qui voit la Lune au zénith ? Si la déclinaison de la Lune est de +20°, il s'agira du point situé à 20° de latitude nord (en négligeant la parallaxe lunaire) pour lequel la Lune passe au méridien (angle horaire nul). Si la Lune était fixe, on pourrait dire que ce serait tous les points de la Terre de latitude +20°, mais elle bouge et sa déclinaison va croître ou décroître, ce qui complique le truc. Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris, mais si j'ai bien compris, l'erreur de ton raisonnement est que tu utilises les coordonnées de la Lune vue par l'observateur à 50° N pour savoir qui voit la Lune au zénith. Or, pour les gens qui ont la Lune au zénith, ses coordonnées sont différentes à cause de la parallaxe. Une bonne méthode serait peut-être de connaître les coordonnées géocentriques de la Lune (vue depuis le centre de la Terre). Ça marcherait si la Terre était ronde. En effet, soit O le centre de la Terre et L le centre de la Lune, et notons P le point d'intersection du segment [OL] avec la surface terrestre. Si la Terre est une sphère, les gens situés en P ont la Lune à leur verticale. De plus, les coordonnées de la Lune par rapport à P sont les mêmes que par rapport au centre de la Terre (faire un dessin pour s'en convaincre). Comme la Terre n'est pas sphérique, les choses sont un poil plus compliquées.
  8. salut je vous passe les détails, en gros avec la motorisation je trouvais quand même que je consommais trop Donc je me suis dit que mon graissage était en cause (là je passe les détails) J'avais mis de la graisse lithium en gel (quel crétin) Donc vachement pateux Du coup j'ai acheté ça : celle de droite est la "conventionelle" (celle que j'aurais sans doute dû mettre) celle de gauche me botte bien parce que je ne vais pas être obligé d'en barbouiller partout (genre pchitt comme le wd40) Vos avis ?? je mets laquelle ?
  9. Salut à tous De retour après 2 semaines de déplacement avec un superbe temps bien pourri J'ai plus le fichier de conf. de la vidéo faite avec Sharpcap mais me semble que j'ai mis 15s et 350 ou 400 en gain. Bonne chance pour la future tentative Coucou Ryo, Oui avec un simple trépied :=) J'ai dû faire tourner la cam pendant 30 minutes il me semble avec son petit objectif. Honnêtement, moi non plus
  10. Avec toutes ces étoiles très proches, on peut imaginer que l'astrophysique stellaire pourrait être bien avancée. Surtout l'astrophysique des étoiles anciennes.
  11. Bonjour à tous, Pour remplacer ma paire de 7X50, j'ai trouvé ceci chez Optique Unterlinden: https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/jumelles-astronomiques/2134-jumelles-acuter-skyland-25x100.html Je pensais à ce trépied pour les fixer: https://www.photo24.fr/kit-trepied-triopo-c-258-rotule-kj-2.html Je n'avais jamais entendu parler de cette marque auparavant, quelqu'un parmi vous les a-t-elle déjà essayé? La qualité optique est-elle au rendez-vous? Amicalement Nathan
  12. Today
  13. Ah oui, j'aimerais bien, mais j'ai tout simplement pas la place pour stocker un dobson, malheureusement.
  14. Bonjour et bienvenue, Comme tu souhaites faire uniquement du visuel, pourquoi ne pars tu pas vers un dobson ? Plus gros diamètre donc ciel profond plus accessible. D'autres avis vont certainement arrivés.
  15. Oui, ils sont forts. Et encore je me suis limité aux versions de base du soft (mon besoin). Mais il y en a bien qui ont fait un fw supportant EQMOD.
  16. Merci beaucoup pour ces explications détaillées. Un détail me chiffonne cependant : Prenons le cas du soleil. Il est passé aujourd’hui au-dessus du méridien de Greenwich vers 11:45:13 TU. A cet instant son Angle Horaire AH était de 0h 0min 0s, et sa déclinaison de 9°35' S. Un observateur placé sur terre à cet endroit (Longitude 0°, Latitude S 9°35', ) et à cet instant l'aurait vu à son zénith. En d'autres termes et sauf erreur de ma part, il semblerait que les coordonnées du soleil correspondent à celles du point subsolaire. Mais dans ce cas quelles sont les coordonnées exactes du point situé sur terre à la verticale de la lune ? Dans l'exemple cité dans mon premier post, et si j'applique le même principe que pour le soleil, les coordonnées de ce point seraient W 16°23,2' N 19°38,6' si l'observateur est par 0° 0°, et W 16°16,7' N 18°47,7' s'il est par 0° N50°.... Où me trompe-je ? 😉 Merci de votre patience...
  17. Du coup je reste sur le telescope skywatcher 200/1000 monture eq6 r pro ? Enfin c est ce qui conviendrait le mieux au vue de ma recherche et budget ? Sinon est ce que je dois prevoir des achats d oculaires ? Si oui lesquels me conseillez vous ? Quoi d autres à prevoir dans l immediat ? Pour la lunette 80ED se sera pour plus tard. Encore merci pour vos reponses
  18. Que peut on faire alors? J'ai un 150/750 mizar Et le moteur de suivi AD n'est plus disponible. y a t' il un equivalent? merci d'avance
  19. Messier était un astronome français qui au XIXème siècle a fait un catalogue des principaux objets du ciel qui ne sont pas des étoiles. Il y a un fil ici qui détaille toutes ses trouvailles !
  20. Trés beaux clichés,bravo Achaim !
  21. Salut Olivier,bienvenue sur le forum !
  22. Bonjour à tous. J'ai fait l'acquisition d'une lunette Bresser 152/760 il y a quelques mois. Je n'ai fait que du visuel jusqu'à présent. Je souhaite maintenant sauter le pas et découvrir l'astrophotographie. Mais que faut il choisir comme caméra disons polyvalente. Pour le moment comme je débute avec cet instrument, je m'oriente plutôt vers une caméra couleur, car je ne maîtrise pas du tout l'utilisation d'une roue à filtres...... Est il judicieux de s'orienter vers une caméra rapide? Dernière chose, je dispose d'une monture EQ-G. A oui, le budget, environ 600 euros. D'avance merci. Christian.
  23. Merci Francheu, ça a l’air intéressant aussi 🙂 . J’imaginais plus petit comme structure que Safran mais ça peut être vraiment cool
  24. Bonsoir à tous, Cette discussion est très bien documentée. Après son survol, de tout cet aspect technique, je me promets de mieux regarder, d'aller fouiller cette page, la première pour l'instant, pleine d’un projet technologique. Cependant, je voudrais approfondir une première notion qui m’échappe avant de réserver mon billet pour le film de notre univers, prévu dans quelques années. Il m’est d’avis qu’avec la matière noire et l’énergie noire intégrées, ça ne seras pas comme au cinéma. La plus forte impression, sera plus sur nous que sur la pellicule. Et aussi, il y aura sans doute un mur infranchissable de 380 000 ans environ sans film. Je souhaite mieux saisir ce qui concerne le traitement des données et aussi celui des Géo croiseurs, ces astéroïdes susceptibles de percuter notre planète. Dans la vidéo proposée par Dom de Savoie, voici le lien : https://www.youtube.com/watch?time_continue=43&v=4p3-pYaSRFU Je cite quelques bribes de la transcription, mêlées à de modestes commentaires de ma part. Il est dit : « Maximum d’images, il faut ensuite pouvoir stocker et traiter les quantités colossales de données produites chaque nuit. Le télescope fournira l’équivalent de 30 téraoctets de données, soit un volume en fin de projet de plusieurs dizaines de péta octets. Des dizaines de millions de giga-octets de données seront notamment stockés en France à Lyon. » On comprend qu’il y aura un volume monumental de données très important et qu’il faudra donc faire un effort de calcul de très haut niveau pour lire les données. Il est dit aussi : « Aujourd’hui c’est relativement facile… mais y accéder dans un très gros volume semble aléatoire. » Si je comprends bien, y aura cinématographiquement parlant, le visuel, images et films, augmentés d’un assemblage de données écrites au montage, qu’il faudra aller d’abord chercher de manière aléatoire dans un immense volume. Le tournage sera certainement le plus grand film du monde voire de l’univers. Il y aura le direct, disons le passé, mais toutes ces données seront dans une mémoire bien enfouie. Il est dit aussi : « Le LSST est le fer de lance de ce type de traitement de données. » J’ai eu plutôt l’impression au visionnage que ça reste à développer. Quelqu’un a-t-il une idée de ce type de traitement de données ?
  25. Je note pour la cam. Le porte à faux me semblait aussi important. Ce dob est qd même un peu hybride. Ce qui est dommage c'est finalement le manque de polyvalence car je voulais éviter le bazar dans le garage.
  26. Champion ! Ya de belles choses sur les forums russes, ils sont hyper débrouillards...
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.