Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. moi j'ai la U30 de base, elle peut faire tout ça aussi, mais je n'ai fait que du PLA par contre pour chauffer le plateau audelà de 60°, il faut lui coller un isolant dessous sinon il ne dépasse pas 60/70° et le problème des ABS ou autres c'est qu'ils dégagent des microparticules et sont donc très polluants en chauffant, donc vaut mieux bâtir un caisson isolant pour l'imprimante avec extraction d'air, éviter des respirer les émanations. Et au passage ça améliore grandement la chauffe et la tenue en température.
  3. Actuellement en "léger" j'ai une 81eds plutôt pour planétaire + étoiles doubles (domaine que j'aime plus que tout) + très grand champ, et pour les autres branches CP un vieux vixen 130/720 retapé. Uniquement en visuel et quasi uniquement sur AZ (il m'arrive de mettre la lunette sur équato pour les très forts grossissements). La tal 100rs dont je parlais plus haut est raccourcie en pst-mod, je ne l'utilise plus pour autre chose. Tu vois c'est pas forcément des instruments chers hormis la 81 mais tout est acheté d'occas. Ce n'est pas une combinaison "logique" d'instruments mais ça correspond bien à mes préférences. De ton coté on sait maintenant que le 150 est indécrottable, pas de soucis là dessus. Reste à voir quelle solution tu peux prendre pour progresser uniquement en planétaire car pour le CP tu auras toujours le 150 sous le coude. Pour moi ça resterai le mak127 devant la lunette90 : plus facile de monter en grossissement (autant vis à vis du diamètre que du porte faux). Sauf si la lunette gagne pour motif irrationnel : si tu veux absolument une lunette achro longue et absolument pas de mak on n'aura rien à y redire, c'était normal de poser la question mais on devra respecter ton choix.
  4. Une annonce intéressante, mais j'ai peur de me faire avoir......😀 https://www.webastro.net/petites_annonces/dobson-xt-12-i-baise-de-prix_53448.htm
  5. De toute façon la tehorie ne vaux pas la pratique
  6. tu as quitté tes fonds noirs? superbe résultat
  7. Bonjour, J'envisage d'utiliser une imprimante 3D pour divers bricolages mais je me demande si on peut utiliser tous les types de filaments sur toutes les imprimantes ayant les caractéristiques recommandées pour ce type de filament. Par exemple: L'imprimante que j'envisage d'acheter est une Alfawyse 30 pro. Dans ses spécifications, on ne trouve comme matériel utilisable que: PLA et ABS. Par contre on trouve aussi que la buse peut chauffer jusqu'à 250° et qu'elle dispose d'un plateau chauffant pouvant aller jusqu'à 100° Pour imprimer du nylon, il faut chauffer la buse entre 230 et 250° et il faut un plateau chauffant capable d'aller au moins jusqu'à 80° Ma question est donc: Bien que le nylon ne soit pas renseigné comme matériel utilisable dans ses spécifications, une Alfawyse 30 pro peut-elle en imprimer ? Idem pour le PET-G, les filaments renforcé en carbone (en remplaçant la buse par une buse en acier), .... Merci pour vos retours d'expérience. Yves Piette
  8. C'est nettement moins cher d'avoir deux 1100d comme celui que je vois dans ta signature qu'une seule asi1600 avec tout le paquetage. Faut juste trouver quelqu'un pour virer la matrice. Je ne sais pas si Richard le fait sinon doit y avoir moyen de trouver du monde sur le forum (de mémoire astrogoshtfrançois le fait, doit y en avoir d'autres).
  9. Moi je trouve même très bon les résultat au vu de la difficulté apres avec de l'entrainement de la patience pour trié les déchets y tiou on peut s'amélioré Merci au passage @Ubuntu bon ciel
  10. Mea-culpa alors, j'ai souvent lu le contraire, je garde de côté ces post ça pourrai me donner des idées à l'avenir.
  11. C'est un cadeau de noël et c'est avec lui que j'ai découvert la photo, bonne monture motorisée, bon tube et avec qui je prend beaucoup de plaisir quand je fait une sortie. Maintenant, je sais que le mak vas le dépasser. Mais beaucoup d'astram ont une palette d'instrument qui vas du newton à la lunette en passant par un mak, c'est assez conventionnel d'avoir plusieurs instruments. Au fait, quel instrument as tu? Photo, visuel ou les 2?
  12. Ce sujet je l'ai lu et relu Décision finale la touptek avec le réducteur focale Ubuntu
  13. Salut ici https://www.webastro.net/forums/topic/169430-va-avec-un-dobson-manuel-ça-marche/
  14. Salut @Benjamin242512, oui le CP est possible avec un Dob manuel, le tien a 1500mm de focale donc ça va être plus compliqué que pour moi, mais néanmoins jouable. En CP: L'objectif en manuel est de descendre le F/D du telescope le plus possible pour descendre la focale et donc utiliser un réducteur de focale: le SV bony que je t'ai conseillé fait le job grace à sa focale courte (70mm) Il faut aussi prendre une cam baton qui pourra rentrer dans le porte oculaire grace à un adaptateur négatif donc pas de ZWO... En planétaire: C'est simple il faut prendre un film (en .avi ou .ser), puis utiliser PIPP, puis Astrosurface ou registax 6
  15. Oui je suis d'accord avec toi sur le principe mais il faut un dobson motorisé pour faire du VA.
  16. Mais ça t'oblige à avoir 2 APN si tu souhaites continuer à faire de la couleur Mais effectivement, ça permet de shooter les nuits de Lune
  17. Les seules données qui sont irremplaçables sont les images brutes et les données de calibration, c'est pour cela que celles-ci seront stockées dans au moins 3 centres de calcul dans des pays différents (US, Chili et France). Le restant des données peut normalement être recalculé à partir de ces données brutes mais suivant le type de données perdu ça peut-être compliqué et coûteux en ressources. Il faut donc à tout prix éviter de perdre des données intermédiaires ou pire des catalogues finaux. Les centres de calcul ont à leur disposition différentes technologies pour éviter de perdre des données qui, comme le dit @jgricourt, reposent sur des mécanismes de redondance. Le plus simple consiste à stocker les données dans des serveurs de stockages utilisant une technologie RAID (RAID 5 au centre de calcul de l'IN2P3) qui distribue les données sur un ensemble de disques en calculant et stockant une information complémentaire (bit de parité) qui permet de reconstruire les données même en cas de perte d'un disque. On peut faire plus sophistiqué et plus robuste, mais là encore c'est un problème de coût. Suivant le degré de criticité des données on va choisir un système de stockage ou un autre. Par exemple certaines métadonnées sont tellement critiques qu'on les stocke sur des systèmes très chers mais qui garantissent qu'on ne les perdra jamais (ou presque...) Dominique
  18. connais pas très joli cliché
  19. Juste une remarque comme ça en passant. Tu te situes juste à coté d'une "zone verte", as tu déjà envisagé de te déplacer un poil? Je pose cette question car si un jour tu décides de te lancer dans la photo, alors ça vaudra carrément le coup d'aller en zone verte...(même pour le visuel en fait). Sinon, je rejoins l'avis de tout le monde. La monture est top mais avec ce tube c'est un peu lourd pour la photo. Si vraiment, un jour tu veux faire de la photo, pourquoi ne pendrais tu pas un 150/750, le rapport F/D est identique il te produira de très bons résultats et la monture ira bien. Il aura l'avantage d'être aussi un peu plus transportable si tu veux te rendre en zone "verte". Par contre, il t'en montrera moins en visuel pur. Si plutôt tu t'orientes sur du visuel uniquement (comme tu sembles le dire), alors c'est tout bon: la monture actuelle fera l'affaire pour un 200/1000, mais comme le dit @Vevert, un dobson pour le même budget sera beaucoup plus gros et t'en donnera beaucoup plus à voir par contre ce sera plus compliqué pour le déplacer. C'est un choix à faire. De mon coté, j'ai pris le choix d'être mobile et d'aller sur une zone avec un ciel clair avec ma monture équatoriale et mon 150/750. les rares fois où j'observe depuis une zone orange, je suis toujours un peu déçu.
  20. Today
  21. Pour débuter tu fais débayeriser un APN d'occas et tu te suffis d'un halpha serré, ok c'est n&b mais bien moins cher que le budget que tu indiques.
  22. Je ne veux rien faire de particulier, juste savoir et comprendre comment on calcule les coordonnées du point de la Terre où la lune est au zénith, à un instant donné.
  23. Si c'est pour le planétaire, le mak 127 sera un doublon supplémentaire. Sauf que là c'est lui qui aura clairement l'avantage sur le 150/750 et sur la lunette (et si j'étais à ta place, c'est le 150 qui dégagerai). J'ai une 100/1000 (convertie solaire) et j'ai eu un mak 150, en planétaire c'est toujours le mak qui avait le dessus (le gap est à peu près le même que sur ce que toi tu envisages)
  24. salut NGC 2419, dans le Lynx, avec plus de 900 000 masses solaires, il est l'un des plus volumineux (et également l'un des plus lumineux intrinsèquement...mais très lointain ) = le «vagabond intergalactique » à quelque 300 000 al...
  25. Salut Seb, Tes 2 séries sont excellentes, le tout bien orchestré! La mosa à la 80 est juste sublime avec un très bel éclairage. Cela faisait un bon moment que tu n'était passé. Le temps pourri continue par chez moi, plus d'astro depuis...très longtemps! Je profite un peu dans la foulée, comment est la qualité de la lunette bresser? Y a t'il du chromatisme flagrant? Par rapport à ton 150, comment est l'image en terme de piqué, résolution? Je suis sur un projet de tube OTA pour ma EQ3.2, la 70/700 est trop débutante et enfantine!
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.