Jump to content
  • Guest
    Guest

    Les coordonnées célestes

       (0 reviews)

    Bonjour,

    C'est ty quoi ca huh.gif 

    Pas facile au début de s'y retrouver avec tous ces chiffres :-/

    Pour les objets visibles à l'oeil nu, nul besoin de connaître leurs coordonnées célestes, ils sont rapidement trouvés, comme M31 la galaxie d'androméde, le double amas de Persée ou encore le magnifique amas ouvert des Pléïades M45.

    Pour les autres, il faut obligatoirement connaitre leurs coordonnées. 

    Et puis pour les possesseurs de tuyau avec Goto, j'aimerais connaître le nombre de ceux qui savent réélement ce que sont ces petits chiffres. Attention je ne fais pas de généralités, mais je trouve dommage que certains débutants ( j'en ai fait partie ) s'équipe du Goto au premier instrument :-/ , on apprend pas le ciel ni la signification des données célestes. C'est navrant pour un amoureux du ciel.

    Et dit j'ai appris que tu faisais de l'astro ? 
    Ouais c'est vrai, ca fait deux ans déjà.
    Tu peux me montrer la grande ourse
    Euh, j'ai pas le temps là, je te dis ca demain. 

    :lol: j'image là, mais on en arrive à cela.

    Alors que signifie ces chiffres huh.gif 

    Prenons M13, magnifique en ce moment dans notre ciel de fin de printemps icon_wink.gif 
    ces coordonnées sont 16 h 41min et 7 sec, et 36°28. Ces indications sont en fait l'ascension droite pour le premier et la déclinaison pour le second. On peut comparer ces chiffres à ceux qu'utilise les marins pour se reperer, eux ils prennent la latitude et la longitude, nous astronomes on parle d'ascension droite et de déclinaison.

    La déclinaison 

    Elle correspond en quelque sorte à la latitude terrestre, mais projetée sur la voute céleste.

    Elle correspond à la hauteur à laquelle se trouve l'objet et est exprimée en degré.
    Le zéro correspond à un objet situé sur l'équateur céleste alors que 90°indique un objet situé sur au pôle nord celeste ( - 90° au pôle Sud ) ^^

    Comme il s'agit de projections sur la voute céleste, un observateur situé à des latitudes moyennes, c'est à dire entre 30° et 50° de latitude Nord, peut trés bien apercevoir des objets sous l'équateur céleste. C'est le cas de la plupart des objets de la constellation du sagittaire.

    L'ascension droite 

    Elle correspond à la longitude terrestre mais sur 360°, en astronomie elle sera exprimée en heure, 24h équivalent à 360°, c'est à dire une rotation compléte de la terre. Elle ne correspond non plus à la hauteur de l'objet mais à sa situation horizontale dans le ciel.

    Sur votre monture 

    Il existe deux rotules sur les montures. L'une d'elles permet de faire pivoter votre instrument de gauche à droite, c'est l'ascension droite ( rappel : exprimée en heure ) la seconde dirige votre tube de haut en bas, c'est, allez c'est, c'est oui bravo, c'est la déclinaison exprimée en degré.

    Pour une monture équatoriale, utilisez les coordonnées des atlas et cartes.
    Pour toute autre monture il faudra rajouter les coordonnées de la latitude terrestre où vous vous trouvez. 

    Exemple : M57 de la Lyre.

    Les possesseurs de monture équatoriale auront déjà reglé la latitude de leur lieu d'observation sur le monture viasant la polaire, leurs cercles indiqueront donc pour la polaire 89°17'18'' et 02h37min19. Etant déjà réglé, ils utiliseront pour M57, 33°01 et 18h53'47''.
    En revanche, les possesseurs d'une monture azimutale ne visent pas la polaire, il faudra dés lors rajouter aux 33°01 de M57 votre latitude terrestre. Si vous êtes à 47° vers Strasbourg, les coordonnées celestes seront 80°01 et 02h37min19sec. icon_wink.gif 

    Voilà, j'éspére avoir été assez claire :malade:

    N'hesitez pas à poser vos questions



    User Feedback

    Guest

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.