Jump to content
  • Kelian98
    Kelian98

    Contrôler son télescope facilement avec un Raspberry Pi 4

       (3 reviews)

    1. Introduction

    Utiliser un ordinateur portable pour l'astrophotographie peut parfois être pénible et compliqué. Sur le terrain, vous devez vous soucier de la durée de vie de la batterie, des longs câbles reliant tous les accessoires (caméra, focuser, monture, roue à filtres, autoguidage...), des pilotes et de la compatibilité, etc. Cela peut rapidement devenir difficile. Une bonne alternative consiste à utiliser un Hub USB attaché à la monture, mais cela ne résout qu'un tiers des problèmes mentionnés ci-dessus. Afin de me sortir du pétrin, j'ai trouvé une solution légère, portable, fonctionnelle et bon marché pour tout équipement d'astrophotographie.

     

    image.thumb.png.83794cf6a42857f890acaa502bb1feba.png

     

    Notes :

    • J'ai attaché le Raspberry Pi au télescope en utilisant du velcro, ça fonctionne plutôt bien !
    • Ne pas oublier les attaches de câbles pour accrocher tout cela au tube optique et limiter ainsi le ballotement s'il y a du vent.

    2. Équipement nécessaire

    Tout d'abord, nous supposerons que vous avez un tube optique, une monture GoTo, une caméra (APN ou astro) et une caméra de guidage. C'est tout ce dont nous avons besoin pour configurer un mini-ordinateur capable de gérer tous ces périphériques. Il est possible d’ajouter plus d’accessoires, notamment une roue à filtre, un focuser électronique, etc.

     

    Pour notre système, nous utiliserons :

    • Raspberry Pi 4 avec boitier, dissipateurs thermiques et carte Micro SD (minimum 32Go)
    • Batterie externe USB ayant une capacité d'au moins 15,000mAh et une sortie de 2.5A minimum
    • Câble spécifique pour connecter la monture à la Raspberry Pi 4 (typiquement EQMOD pour une monture Skywatcher par exemple)
    • GPS USB pour obtenir la localisation précise du lieu où le télescope se trouve (j'utilise un Vk-172, mais le Vk-162 est doté d'une meilleure antenne et est également compatible).

     

    Comme vous pouvez le constater, cela coûte environ 120€, bien moins cher qu’un ordinateur astro dédié fonctionnant sous Windows avec des logiciels commerciaux et nécessitant une grosse alimentation 12V.

     

    Note : Vous pouvez économiser un peu d'argent si vous possédez des résistances chauffantes USB pour vos tubes optiques comme celles-ci. En effet, l’achat d’une batterie externe USB d’une capacité supérieure à 10 000 mAh (disons +20 000 mAh) vous permet d’alimenter la Raspberry Pi et vos résistances chauffantes USB pendant une nuit. Et c'est plus pratique que d'avoir de longs câbles partant de votre batterie AGM 12V jusqu'au télescope en mouvement. Voir Consommation d'énergie mesurée du Raspberry Pi 4 pour plus d'informations.

    3. Logiciel

    On va mettre Raspberry Pi OS sur la Raspberry Pi 4. Il s'agit d'un OS open-source basé sur Linux. Nous installerons des logiciels d’astronomie, notamment Kstars et Ekos (bibliothèque INDI), que nous utiliserons principalement.

    3.1 Installation de Raspberry Pi OS

    Premièrement, vous pouvez obtenir l'image de Raspberry Pi OS depuis ce lien : https://www.raspberrypi.org/downloads/raspberry-pi-os/
    Ensuite, si vous êtes sous Windows, téléchargez la dernière version de Etcher à partir de ce lien : https://www.balena.io/etcher/.
    Enfin, obtenez la version gratuite de Winrar pour décompresser le fichier image : https://www.win-rar.com/start.html?&L=0.

     

    Maintenant que nous avons terminé l’installation des logiciels, voyons comment installer Raspberry Pi OS sur la Raspberry Pi 4.

     

    1. Décompressez le fichier d’extension .xz téléchargé ci-dessus avec WinRar.
    2. Insérez simplement votre carte Micro SD (à l'intérieur de l'adaptateur pour le format SD) dans la fente pour carte SD de votre ordinateur.
    3. Lancez Etcher, sélectionnez le fichier d’extension .img précédemment décompressé, sélectionnez le lecteur de votre carte SD et cliquez sur Flash!
    4. Attendez la fin du processus ... La vitesse d'écriture dépend de votre carte Micro SD (classe 10 ou supérieure est un bon choix pour une utilisation avec Raspberry Pi).
    5. Une fois le process terminé, éjectez votre carte SD de votre ordinateur et insérez-la dans la Raspberry Pi 4.

     

    Note : Certains des logiciels cités ci-dessus existent également pour les distributions MacOS et Linux.

    3.2 Installation des logiciels

    INDI, Ekos et Kstars

    Pour installer INDI, Ekos et Kstars, assurez-vous que votre Raspberry Pi est bien connecté à Internet et suivez les étapes :

    1. Ouvrez un terminal de commande en appuyant sur CTRL + ALT + T ou en faisant un clic-droit sur le Bureau puis en sélectionnant "Ouvrir dans un terminal".
    2. Entrez les commandes suivantes :
      1. wget -O - https://www.astroberry.io/repo/key | sudo apt-key add -
      2. sudo su -c "echo 'deb https://www.astroberry.io/repo/ buster main' > /etc/apt/sources.list.d/astroberry.list"
      3. sudo apt update
    3. Ensuite, une fois la MAJ finie, vous pouvez installer INDI avec la commande: sudo apt install indi-full gsc
    4. Enfin, pour installer Ekos et Kstars : `sudo apt-get install indi-full kstars-bleeding`.

     

    Tous les logiciels principaux ont été téléchargés et installés !

     

    Source : https://indilib.org/get-indi/download-rpi.html

    Astrometry.net pour le Platesolving

    Afin d’obtenir le contrôle total de votre équipement astrophotographique, vous souhaiterez peut-être effectuer ce qu'on appelle le Platesolving. Si vous ne savez pas ce que c'est, voici une courte définition : Le Platesolving est une technique qui mesure avec précision le point de visée du télescope en prenant une image, puis en utilisant diverses techniques de correspondance de motifs, fait correspondre les étoiles de l'image à un catalogue d'étoiles donné. En sachant approximativement où le télescope est dirigé et la focale de l'image capturée, les algorithmes de platesolving peuvent calculer le centre de l’image avec une précision inférieure à la seconde d'arc.

     

    Si vous êtes loin de chez vous ou que vous ne pouvez pas utiliser Internet pour votre séance d'imagerie, vous devrez télécharger localement le catalogue d'étoiles sur votre appareil pour que le Platesolving fonctionne en hors-connexion :

     

    1. Ouvrez un terminal de commande en appuyant sur CTRL + ALT + T ou en faisant un clic-droit sur le Bureau puis en sélectionnant "Ouvrir dans un terminal".
    2. Normalement, astrometry.net devrait déjà être installé. Vous pouvez vérifier en entrant cette commande : sudo apt-get install astrometry.net
    3. Ensuite, récupérez les fichiers d’index à partir de cette page: http://data.astrometry.net/4100/. Je vous suggère de les télécharger à partir de votre ordinateur de bureau et de transférer les packages ultérieurement sur votre Raspberry Pi via une clé USB ou tout autre support de média externe. Sinon, vous pouvez ouvrir un terminal et choisir un chemin de destination, puis taper : wget http://data.astrometry.net/4100/index-4107.fits pour chacune des images.
    4. Copier les fichiers sur le bureau de votre Raspberry Pi dans un dossier appelé "Platesolving_files".
    5. Copiez le contenu de ce dossier dans le dossier spécifique où astrometry.net va chercher les fichiers de platesolving : sudo cp /home/pi/Desktop/Platesolving_files /usr/share/astrometry/image.png.52d676475b9f155bb32bf3d6e2da48fe.png
    6. Tous les fichiers requis pour platesolve en hors connexion sont maintenant installés !

     

    Par défaut, Ekos envoie une image sur le serveur astrometry.net. Veillez à bien modifier les paramètres en sélectionnant "offline".

     

    Sources : https://www.ccdware.com/help/ccdap5/hs670.htm ; https://indilib.org/about/ekos/alignment-module.html

    Appareil photo réflexe

    Cette sous-section vise à installer les pilotes requis si vous souhaitez utiliser un reflex numérique non reconnu directement par Ekos. Dans mon cas, je n’ai pas pu contrôler mon Nikon D3300 sous Windows malgré toutes les tentatives effectuées avec de nombreux logiciels (Sequence Generator Pro, BackyardNikon, APT Astrophotography Tool, etc).

    J'ai trouvé un pilote appelé gPhoto pour Linux disponible ici dans lequel vous pouvez trouver tous les appareils photo reflex numériques compatibles. J'ai également pu trouver un bon tutoriel qui m'a permis de l'installer sur le Raspberry Pi 3. Vous avez juste à suivre ces instructions : Install libgphoto2 and gphoto2 from source on Raspberry Pi

    GPS

    Si vous utilisez le Vk-162 ou le Vk-172, procédez comme suit :

     

    1. Branchez le GPS sur le port USB du Raspberry Pi.
    2. Ouvrez un terminal de commande en appuyant sur CTRL + ALT + T ou faites un clic droit sur le bureau et sélectionnez "Ouvrir dans le terminal".
    3. Installer le package gpsd : sudo apt-get install gpsd.
    4. Pour voir sur quel port le GPS est connecté, tapez : ls /dev/tty*. Lors du branchement / débranchement du GPS, certaines adresses telles que /dev/ttyACM0 or /dev/ttyACM1 devraient apparaître et disparaître . Notez-les.

      GPS_current_port.png
    5. Maintenant, vous devez configurer le fichier GPS par défaut. Tapez sudo pico /etc/default/gpsd and replacez le champ DEVICES="port obtenu à l'étape 4" tel quel.
      image.png.d03ccf44e5ea8a54cfb9d37176b4c6ad.png
    6. Appuyez sur CTRL + X pour quitter et enregistrer les modifications en appuyant sur Y lorsque vous y êtes invité.
    7. Toujours dans le terminal de commande, tapez : service gpsd restart.
    8. Enfin, pour savoir si le GPS fonctionne, regardez si le voyant vert clignote et tapez : cgps -s, vous devriez voir les informations actuellement reçues par le GPS.

      gps_info.png
    9. Le GPS doit maintenant fonctionner !

     

    Vous pouvez également regarder cette vidéo où l'auteur procède de manière similaire: https://www.youtube.com/watch?v=tQz8Fo5u7Lc&t=820s

     

    Note 1: À l'intérieur, le GPS peut ne pas trouver le signal. Je vous recommande de faire ça dehors.

     

    Note 2: Je branche toujours le GPS sur le même port USB afin de conserver le même fichier par défaut. Sinon, je devrais probablement répéter les étapes 4 et 5 à chaque fois que je le branche sur un autre port USB.

    3.3 Mise en place Kstars et Ekos

    Je ne vais pas expliquer en détail comment configurer Ekos pour une utilisation générale avec votre équipement, car il existe de nombreux bons tutoriels en ligne. Voici une liste :

     

     

    Note : Pour des sujets spécifiques, vous pouvez rechercher sur le forum officiel INDI, ou demander de l'aide sur les groupes Facebook...

    GPS

    Pour utiliser le GPS Vk-162 ou Vk-172 dans Ekos, procédez comme suit (à l'issue de l'étape 2.2):

    1. Assurez-vous que le GPS est correctement connecté au Raspberry Pi (voir l’étape 2.2).
    2. Lancez Kstars, accédez à Settings > Configure Kstars > INDI et sélectionnez GPS Updates Kstars sous Time & Location updates. Assurez-vous que Time et Location sont également cochés.
    3. Cliquez sur Apply et OK.


    ekos_settings.png

     

    Maintenant, afin de l'ajouter à votre profil Ekos, vous devez modifier votre profil Ekos et, dans Auxiliary, ajoutez GPSD.

     

    add_gps_ekos_profile.png

     

    Lorsque vous démarrez INDI, vous devriez voir quelque chose comme ceci dans la section GPSD:

     

    gps_module_start_indi.png

     

    Note : Si vous cliquez sur GPS dans la section Refresh, les coordonnées seront mises à jour.

    3.4 Configurer le Raspberry Pi pour une utilisation "bureau à distance"

    VNC

    Sur le terrain, vous ne pourrez peut-être pas disposer d'un moniteur de bureau, d'un clavier, d'une souris, etc. Mais vous pouvez utiliser votre ordinateur portable ou votre smartphone pour contrôler la Raspberry Pi avec Connexion réseau virtuelle. Bien pratique en hiver, de rester dans la voiture à l'abri du froid et de pouvoir contrôler son matos durant la session d'acquisition en mode, le tout sans-fil ! Nous utiliserons RealVNC, qui est gratuit et facile à configurer. Vous pouvez obtenir l'application RealVNC Viewer pour n'importe quelle plateforme ici: https://www.realvnc.com/fr/connect/download/viewer/

     

    Voyons comment installer RealVNC Server sur la Raspberry Pi:

     

    1. Accédez à cette page et téléchargez le fichier: https://www.realvnc.com/en/connect/download/vnc/raspberrypi/.
    2. Déplacez-le sur le bureau de votre Raspberry Pi, ouvrez un terminal et exécutez sudo dpkg -i name_of_package.deb.
    3. Une fois terminé, si vous exécutez vncserver, une connexion VNC sera établie à partir du Raspberry et vous donnera l’adresse IP.
    4. Avec votre autre appareil (smartphone, ordinateur portable ...), accédez à l'application VNC Viewer, puis ajoutez la connexion Raspberry Pi avec l'adresse IP ci-dessus et le mot de passe de session.

     

    Vous devriez pouvoir contrôler la Raspberry à partir de votre autre appareil sans aucun fil !

    vnc_desktop.jpg

     

    Note : pour vous connecter au VNC, assurez-vous que les deux appareils sont connectés au même réseau.

    Hotspot

    Si vous ne disposez pas d'une connexion Internet, la Raspberry peut créer son propre point d'accès WiFi. Vous pouvez procéder de la sorte pour créer le Hotspot. Vous pouvez également définir la connexion en mode automatique. Désormais, lorsque la Raspberry démarrera, il créera automatiquement un réseau sans fil personnel. En connectant votre smartphone ou votre ordinateur portable à ce point d'accès WiFi, vous pouvez utiliser le VNC et contrôler facilement la Raspberry Pi.

     

    1. Se connecter à un réseau WIFI/Ethernet disposant d'une connexion internet
    2. Mettre à jour la Raspberry Pi avec sudo apt update
    3. Installez network-manager : sudo apt install network-manager-gnome
    4. Désactivez les services dhcpcd : sudo systemctl stop dhcpcd + sudo systemctl disable dhcpcd
      image.png.45cb19b4608506618432bdfd56eb7ee6.png
    5. Redémarrez la Raspberry Pi avec sudo reboot -h now
    6. Configurez les connexions en cliquant en haut à droite sur le nouvel icône du gestionnaire de réseau.
      image.png.00ade4e9e3a0f19103c8b259a35b53e2.png
    7. Ajoutez un réseau en cliquant sur le bouton +
      image.png.e29a4062a5e26e0d514f1001600c0f35.png
    8. Sélectionnez le type Wifi
      image.png.6dc92019f60a3ceff190886181e52841.png
    9. Sélectionnez le mode Hotspot
      image.png.45e307bbdc28855feb94e8237e1c5430.png
    10. Redémarrez et les changements devraient être effectifs

       

    Vous remarquerez que même si vous êtes connecté au Hotspot, vous ne pouvez pas utiliser VNC car le service doit être démarré à partir du Raspberry Pi lui-même. Ce que je recommande, c’est d’abord de vous connecter à votre Raspberry en SSH, puis de démarrer le service VNC.

     

    1. Installez PuTTY si votre deuxième appareil est un ordinateur portable Windows ou JuiceSSH s'il s'agit d'un Android.
    2. Connectez-vous au hotspot Raspberry Pi et obtenez son adresse IP (par défaut : 10.42.0.1)
      hotspot.png rpi_ip_address.PNG
    3. Entrez l'adresse IP dans PuTTY.

      putty_config.PNG
    4. Une fois connecté, entrez votre identifiant et votre mot de passe. Ensuite, lancez vncserver.

      start_vnc_putty.PNG
    5. Vous pouvez maintenant ouvrir VNC Viewer et contrôler votre Raspberry Pi!

    4. Workflow habituel

    1. Connectez tous vos équipements au Raspberry Pi (DSLR, caméra de guidage, GPS, support ...).
    2. Démarrez la Raspberry Pi. Il créera automatiquement son propre Hotspot.
    3. Connectez votre PC ou votre smartphone au Hotspot.
    4. Lancez le client SSH sur votre appareil et connectez-vous au Raspberry Pi.
    5. Démarrez le serveur VNC à partir de SSH.
    6. Connectez votre appareil au VNC.
    7. Lancez Kstars et démarrez votre session d'imagerie !
       

    final_illustration.jpg

     

    • J'aime 9
    • Merci / Quelle qualité! 11



    User Feedback

    Recommended Comments



    Il y a 15 heures, Lunatik92 a dit :

    C'est tout simplement génial !! Merci beaucoup !

    Merci à toi, si t'as des trucs pas clairs ou à rajouter n'hésite pas à le mettre en commentaire !

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 3 heures, vegaltair a dit :

    Merci pour tes explications!! C'est clair, précis, ça a l'air simple :)

    Merci à toi de ton retour ! 😉

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Pour faire plus simple, on peut installer NAFABOX (Nomade Astronomy For All, c'est une solution françasie malgré le nom) . C'est une image disque que l'on grave sur une carte mini-sd. Elle installe l'OS (Ubuntu 18.04), tous les logiciels d'astronomie nécessaires (Kstars, Indi, etc), ainsi qu'un serveur VNC et un serveur Indi. Il n'y a rien à configurer. Il y a aussi ce qu'il faut pour faire du Wifi mais je ne l'ai pas expérimenté, un câble RJ45 E5 de 30 mètres suffisant à mes besoins.

     

    Personnellement, j'utilise une TinkerBoard (TB, le Raspberry d'Asus) juste comme un serveur Indi et j'exécute Kstars en local sur mon portable, installé bien au chaud. Monture, caméra d'imagerie et de guidage, bientôt focuseur et GPS, sont connectés sur la TB. J'ai crée un profil Remote dans Kstars avec les paramètres suivants:

    - champ Mode: Remote

    - champ Hote: adresse IP de la TB

    - Indiwebmanager coché.

    Et c'est tout. Et c'est d'une efficacité redoutable.

     

    La TB démarre à la mise sous tension. En fin de session, j'ouvre une connexion VNC pour accéder au bureau de la TB pour l'éteindre proprement.

     

     

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Le 16/10/2020 à 02:39, gondwanaa a dit :

    Très bon tuto !

    Quelle tablette utilises tu ?

    Merci ! Je n'utilise pas de tablette pour l'instant, mais mon smartphone qui un écran de 6,3 pouces, ça revient à peu près au même 😅

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour Kelian !

    Je reviens vers toi car je bute sur la partie Platesolving et Astrometry de ton tuto, en particulier à partir du point 5.

    image.jpeg.3392069ea78114d2250dbd0585862fae.jpeg

    Quelle commande dois-je exécuter, car ni la 1ère, ni celle du terminal de commande ne fonctionne ?

    En effet, la 1ère me donne : "-r non spécifié ; omission du répertoire '/home/pi/Desktop/Platesolving_files'

    La 2ème me donne : "impossible d'évaluer '/home/pi/desktop/Astrometry Files/* : Aucun fichier ou dossier de ce type"

    Pourrais-tu me venir en aide stp ?

    François

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Il y a 8 heures, gondwanaa a dit :

    Bonjour Kelian !

    Je reviens vers toi car je bute sur la partie Platesolving et Astrometry de ton tuto, en particulier à partir du point 5.

    image.jpeg.3392069ea78114d2250dbd0585862fae.jpeg

    Quelle commande dois-je exécuter, car ni la 1ère, ni celle du terminal de commande ne fonctionne ?

    En effet, la 1ère me donne : "-r non spécifié ; omission du répertoire '/home/pi/Desktop/Platesolving_files'

    La 2ème me donne : "impossible d'évaluer '/home/pi/desktop/Astrometry Files/* : Aucun fichier ou dossier de ce type"

    Pourrais-tu me venir en aide stp ?

    François

    La commande à exécuter consiste à copier les fichiers d'astrométrie depuis un certain répertoire vers le répertoire "/usr/share/astrometry" où Ekos va venir chercher les fichiers d'index automatiquement.

    Il font donc que tu écrives la commande de la sorte : "sudo cp INSERE_ICI /usr/share/astrometry/". Faut que tu remplaces le INSERE_ICI par le répertoire où se trouvent tes fichiers d'index que tu as téléchargés et que tu veux donc copier vers /usr/share/astrometry

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    On peut les récupérer en interactif, le problème c'est que je ne me souviens plus vraiment où et je n'ai pas ekos sous la main.

    Je crois que c'est à l'endroit où l'on saisi le compte astrometry.net, il y en bas à droite un bouton [option] qui affiche la liste de tous les catalogues que l'on peut télécharger.

    Désolé pour le manque de précision.

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour Kelian,

    Merci de ta réponse, je corrige ça dès que possible !

    Cordialement,

    François

    • J'aime 1

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Arnal88

    Posted

    Bonjour,

     

    Super tuto, merci beaucoup !

     

    Je me pose juste une question : quel est l'intérêt du GPS USB ?

    Quelle est la différence si on entre manuellement les coordonnées GPS ? (n'importe quel téléphone portable est désormais capable de nous donner cette information)

     

    Arnaud

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Le 28/12/2020 à 11:48, Invité Arnal88 a dit :

    Bonjour,

     

    Super tuto, merci beaucoup !

     

    Je me pose juste une question : quel est l'intérêt du GPS USB ?

    Quelle est la différence si on entre manuellement les coordonnées GPS ? (n'importe quel téléphone portable est désormais capable de nous donner cette information)

     

    Arnaud

    Merci pour ton retour ! Aucune différence à vrai dire, je trouve juste cela plus pratique que ça se mette automatiquement à jour quand on part sur le terrain. Ça évite de sortir le téléphone et d'enlever les gants par temps froid 😉

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Hello

    Tomber la dessus c'est intéressant, le lire et découvrir tout son contenu est carrément renversant. Moi qui suis un grand débutant en astrophoto j'apprécie de découvrir ce genre de tuto. Le temps passé pour écrire cela est énorme. Je le sais.....

    • J'aime 1

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Bonsoir 

    Merci pour ce tuto @Kelian98

    J'ai tenté la manip, mais manifestement sans succès

    Quand je vais ls /dev/tty* j'ai deux chose qui apparait : ttyACM0 et ttyGPS

    J'ai essayé avec ces deux valeurs dans le fichier spécifié. Mais sans succès.

    Pour info la diode verte s'allume brièvement lorsque je branche le GPS sur l'USB (USB 2 sur le RPI4). Et puis plus rien... Pas de clignotement comme tu l'évoques.

     

    Une idée pour comprendre et/ou diagnostiquer pourquoi cela ne fonctionne pas ?

    • J'aime 1

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Le 20/03/2021 à 22:15, LoloCo a dit :

    Bonsoir 

    Merci pour ce tuto @Kelian98

    J'ai tenté la manip, mais manifestement sans succès

    Quand je vais ls /dev/tty* j'ai deux chose qui apparait : ttyACM0 et ttyGPS

    J'ai essayé avec ces deux valeurs dans le fichier spécifié. Mais sans succès.

    Pour info la diode verte s'allume brièvement lorsque je branche le GPS sur l'USB (USB 2 sur le RPI4). Et puis plus rien... Pas de clignotement comme tu l'évoques.

     

    Une idée pour comprendre et/ou diagnostiquer pourquoi cela ne fonctionne pas ?

    Merci de ton retour. Essaie voir de faire un ls/dev/tty* avant et après avoir branché le GPS pour voir ce qui change. Sinon la cause probable est que le GPS ne capte aucun satellite, du fait de la faible puissance de l'antenne de réception. Si tu peux, procède à la même manip mais dehors à 10-15m de tout bâtiment pour éviter d'avoir un signal trop perturbé/atténué. Chez moi, impossible de le faire fonctionner, mais si je sors, il démarre au quart de tour et se met à clignoter correctement en continu.

    • Merci / Quelle qualité! 1

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Merci @Kelian98

    je vais tacher de faire un essai un de ses 4. Là aujourd’hui je ne peut pas. 
    je tache de te tenir au courant. 

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    J'ai branché un GPS USB à pas cher sur un RPi4.

    Ça a marché sans problème, utilisation dans ekos en prime.

    Voilà les notes que j'ai prises lors de l'install.

     

    https://www.framboise314.fr/un-gps-usb-pour-le-raspberry-pi/

     

    lsusb

     

    Bus 001 Device 003: ID 1546:01a7 U-Blox AG [u-blox 7]

     

    sudo apt install gpsd

    sudo systemctl enable gpsd

    sudo systemctl restart gpsd

     

    sudo apt install gpsd-clients

     

    !!! il a fallu rebooter après installation de

    gpsmon

     

    /dev/ttyACM0

     

    Citation

    quel est l'intérêt du GPS USB ?

     

    En nomade sans le réseau le RPi4 perd la date et l'heure, le GPS évite de se taper la commande date dont j'oublie régulièrement la syntaxe.

    Edited by waogll
    • J'aime 1

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    @Kelian98

    j’ai fait un test en extérieur aujourd’hui. Ça marche au top. 
    idem avec Kstars/Ekos/Indi 

    Top !!!

     

    • J'aime 1

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    ça m'a l'air super tout ça !!!!!! mais la batterie usb est suffisante pour faire tourner la monture motorisée???? c'est peut-etre voire surement une question bête mais je n'y connais pas grand chose en électronique

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Le 07/04/2021 à 08:04, alain02100 a dit :

    ça m'a l'air super tout ça !!!!!! mais la batterie usb est suffisante pour faire tourner la monture motorisée???? c'est peut-etre voire surement une question bête mais je n'y connais pas grand chose en électronique

    Non la batterie fournie du 5V, et les montures fonctionnent pour la plupart en 12V (hormis la Star Adventurer par exemple) 🙂

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    merci  pour ce tuto fort interessant, mais malgré toutes ces explications je n y arrive pas je dois etre trop nul.

    Lorsque j essaye d installer INDI EKOS et KSTARS ça bug. Est ce le fait de travailler sur une Rapsberry Pi3 ? Est ce que j oubli une etape, bref j arrive pas!!! j appel à l aide

    IMG_20210503_144746_resized_20210503_025859187.thumb.jpg.cfb5658c60159734a86c02c2457caa81.jpg

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites

    Le 03/05/2021 à 15:08, diego cruz a dit :

    merci  pour ce tuto fort interessant, mais malgré toutes ces explications je n y arrive pas je dois etre trop nul.

    Lorsque j essaye d installer INDI EKOS et KSTARS ça bug. Est ce le fait de travailler sur une Rapsberry Pi3 ? Est ce que j oubli une etape, bref j arrive pas!!! j appel à l aide

    IMG_20210503_144746_resized_20210503_025859187.thumb.jpg.cfb5658c60159734a86c02c2457caa81.jpg

     

    Merci pour ton retour ! Quand tu exécutes "apt --fix-broken install", tu oublies le sudo. Cette commande nécessite les droits de super-utilisateurs, comme tu le fais pour les autres. D'ailleurs le terminal te renvoie "impossible d'ouvrir... Avez-vous les droits de super-utilisateur ?" (souligné en vert sur l'image que je te joins). Ça devrait résoudre ton souci ! 😉

    img_back.jpg

    Share this comment


    Link to comment
    Share on other sites




    Guest
    Add a comment...

    ×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

      Only 75 emoji are allowed.

    ×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

    ×   Your previous content has been restored.   Clear editor

    ×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.