Jump to content

alarmclock

Membre
  • Content Count

    1,070
  • Joined

  • Last visited

About alarmclock

  • Rank
    Membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Salut, Voilà un crop d'une image de M53 et NGC5053. Stock A7SII, Sharpstar 61EDPH, Skyguider Pro non guidé 200x30s @ISO3200, 120DOF Siril + Photoshop Full : https://www.astrobin...w/0/?real=&mod= Au plaisir de lire vos commentaires et critiques, Alarmclock
  2. Merci! Erreur -200 à l'upload de l'image d'ailleurs 😕
  3. Salut, Capturé avec un A7SII non modifié sur une Sharpstar 61EDPH, Skyguider pro non guidé. Jardin Bortle 4. 380x30s, 120DOF J'ai eu la main lourde sur le traitement... je voulais vraiment voir ces nébuleuses! Siril : preprocessing drizzle & CC / dynamic background extraction / astrometric color correction / SCNR / stretching PS : starnet++, puis blend de différent étirements de l'histogramme de l'image starless. Ajout de la couche étoiles. Un peu de courbes vibrance/saturation, et export Full : https://www.astrobin.com/bnplz4/ J'espère que ça vous plaira. Les critiques et commentaires sont les bienvenus A++ clock
  4. Hello, Je connais le double étagement d'ampli sur ce capteur, malheureusement il y a aussi le problème des "bavures vertes et pourpres", du banding, du sensor split, qui apparaissent aléatoirement lors de grandes intégrations er de fort stretch (https://www.cloudynights.com/topic/576265-sony-a7s-purplegreen-swathes/) Le consensus dans ce cas pour limiter les problèmes est de monter en ISO pour exposer à plus de la moitié de l'histogramme. Sous mon ciel ça donne 10k iso environs.
  5. Salut! Une capture des 19 et 20 janvier 2020. Pas évident, le pano "à la main", sans goto ni plate solve! Panel "Rosette" : 666x25s @ISO10000, 500 dark, 500 offset, 120 flats, A7SII stock, 61EDPH, Skyguider Pro non guidé. Panel "Cône" : 800x25s @ISO10000, 500 darks, 500 offsets, 120 flats, A7SII stock, 61EDPH, Skyguider Pro non guidé. Dans le jardin, Bortle 4-5. Prétraitement Siril, traitement Photoshop. Cliquez dans l'image pour la full. 
Astrobin : https://www.astrobin.com/5kaix6/ 'clock
  6. Salut! Une image du 20/01 à l'A7SII non modifié sur Sharpstar 61EDPH et Skyguider Pro. Cliquez sur l'image pour la full. Astrobin : https://www.astrobin.com/oa7j8g/?nc=user 'clock
  7. Ah, Colmic, pour moi tu es le représentant A7S, puis ASI183, puis ASI6200 ! Je crois que j'ai lu tous tes posts ici et en face Merci de ton intervention. Evidemment le 6200 donne envie, mais ça a un coût! Peut-être dans un second temps, avec un epsilon 180... ou tout de suite ? AHH! Et il est vrai que la 183 donne pour un prix plus raisonnable accès à un échantillonnage intéressant dès les toutes petites focales (j'ai une Sharpstar 61EDPH à 275mm F/4.5). Je connais ta peine pour le printemps que je redoute toujours autant, faute de SQM en visuel et faute de focale en photo. De ton expérience, l'ASI183 sur ma petite lunette, en LRGB + parfois un peu de Ha/Oiii, autoguidé via Asiair sur une skyguider pro, c'est jouable pour des projets d'une nuit (2 si narrowband)? Je suis habitué au signal du A7S, alors je ne me vois pas passer à des 10-30h de pose tout de suite
  8. Salut! J'image en pseudo nomade depuis quelques temps avec un A7SII (oui oui, II, je sais, mais je l'avais déjà pour des projets vidéo) non défiltré (Je Sais!). Pseudo-nomade parce que j'ai un jardin plein d'arbres et qu'il faut changer de spot à chaque session pour trouver un coin de ciel dégagé selon la cible. Et puis il prend l'avion. D'abord sur des objectifs photo (Zeiss 55 1.8, Samyang 135 2.0), c'est rigolo mais on se lasse vite, et depuis peu sur une petite Sharpstar 61EDPH (275mm f4.5 avec correcteur/réducteur). Le tout sur une Skyguider pro. Je viens du visuel. Pour l'instant, j'aime encore le lancer de monture désinvolte, le viser à la main, le "star hopping", tout ça... et puis, l'ensemble est vraiment très mignon! Je commence à avoir un bon workflow avec ce boîtier, et il m'a permis de sortir ce genre d'images en 4 à 6h d'intégration, sous mon ciel périurbain (siril drizzle 2x, photoshop, lightroom) : https://www.astrobin.com/vczsrl/?nc=user https://www.astrobin.com/igwpid/B/?nc=user https://www.astrobin.com/462f7b/0/ Seulement voilà, il faut bien admettre que, derrière ses qualités d'aspirateur fulgurant, le boîtier a ses limitations, notamment lors du traitement poussé d'un grand nombre d'images. Il y a un côté frustrant. Le signal est ridicule mais ce n'est pas très propre quand on tire un peu, pour l'IFN, les LBN, VDB, et autres LDN... Un certain nombre d'artefacts apparaît alors : capteur "splitté", bandes pourpres (cf : https://www.cloudynights.com/topic/576265-sony-a7s-purplegreen-swathes/..). La non-répétabilité de la calibration. Un côté aléatoire des couleurs, un peu fânées parfois. Le star-eater (bien, que, honnêtement..). Et une résolution à mon goût un peu faible pour le print en grand format. Bref, sur ma petite lunette, une flambante ASI2600MC Pro, c'est : - 26mp, soit des print A2 à quasi 300dpi - un capteur refroidi, un bruit qu'on maîtrise - un échantillonnage un peu moins moisi (2.8"/px), +++ de cibles - la sensibilité "full spectrum" et faire joujou avec un filtre Ha. Tout le côté autoguidage, motofocus, pilotage, etc, ça viendra avec (Asiair Pro). Actuellement j'ai du walking noise en l'absence de dithering, et le masque de Bahtinov ça va 5 minutes.. j'y venais dans tous les cas. Mais, quid des temps d'intégration? Sur le papier, pixels + de 2 fois plus petits, donc théoriquement, et sur l'argument "taille des photosites seuls", autour de 4x moins rapide pour la ZWO que le Sony. Mais, c'est sans compter sur la meilleure gestion du bruit, l'absence (?) d'artefacts bizarres, la sensibilité au rouge, le capteur BSI... Me question est donc la suivante : est-ce que je pourrai toujours espérer sortir des images "profondes" comme celles que je vous montre, en l'espace d'une nuit? Ou est-ce qu'on va vers du 16h+ d'intégration pour le même type de rendu? Avis à ceux qui sont passés d'un A7S à une 071, 294 &co, comment l'avez-vous perçu sur la différence de signal? Merci, 'clock
  9. Voilà deux autres faites avec ce scope :
  10. Hello, Je trouve la conception mécanique honorable pour le prix. Pas du haut de gamme mais on sent qu'il y a des efforts. Le porte oculaire est assez sympa, les anneaux sont robustes, le couvercle bien ajusté, le correcteur bien usiné. Attention à l'équilibrage avec la queue d'aronde fournie, j'ai dû la remplacer par une plus longue et fabriquer un bloc de réhausse pour qu'elle passe sous le porte oculaire. Sur un full frame, je galère un peu. Ils annoncent pourtant une correction sur tout le champ. Sur mon exemplaire le backfocus est réglé mais les coins sont encore assez moches; il faut que j'investigue ça. Je créerai probablement un topic à ce sujet. En attendant, je recadre. La correction sur les 80% du champ restants me paraît satisfaisante, mais je travaille à 6"/px donc difficile de savoir ce qu'il en est vraiment. La mise au point ne semble pas bouger sur une nuit à cet échantillonnage. Donc potentiellement, bon instrument pour le prix, si j'arrive à régler ce problème d'aberrations dans les coins. Il brillera avec un capteur plus petit j'en suis sûr. Par contre c'est assez lourd pour un instrument de cette focale; ils n'ont pas lésiné sur le matériau. Ah je pensais mettre une ASI183MM Pro; mais un peu peur des temps d'intégration délirants. J'aime bien imager sur une seule nuit. La 1600, les halos, je bloque 😕 Sinon y'a la 6200MM Pro, si j'arrive à exploiter tout le champ... si j'arrive à faire passer ça sur une Skyguider pro guidée, là ça cause en nomade!
  11. On voit souvent de belles images avec des Nikon D810A et Canon 6D défiltrés. Mais le star eater effectivement, c'est réservé aux clients Sony
  12. Défiltrage, pas de star eater... c'est mieux! Pour ma part j'utilise le A7SII en vidéo et photo diurne parallèlement, donc il reste comme ça. Je vais passer cette année sur une ASI183MM Pro
  13. Le zénith est pas mal chez moi, mais en dessous de 45° c'est assez mauvais, surtout à l'Est. Je suis à 50 bornes de Paris. En prenant les objets assez hauts, ça arrive à causer un peu; et puis le A7S aspire fort aussi!
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.