Jump to content

alarmclock

Membre
  • Content Count

    1,091
  • Joined

  • Last visited

About alarmclock

  • Rank
    Membre

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Salut, LDN183 et LDN169 font partie d'une formation de "High Latitude Molecular Clouds", dans la constellation du Serpent. C'est une région relativement peu imagée. J'ai trouvé un papier de 2018 à leur sujet qui estime leur distance autour de 300 année lumières; c'est assez proche! La plupart des étoiles visibles sur cette photo se trouvent donc en arrière plan de la nébuleuse : https://www.aanda.org/…/…/2018/03/aa31742-17/aa31742-17.html 12h de poses de 30s de pose depuis mon jardin (échelle de Bortle 4/5). Sony A7SII non moddé, 61EDPH 274mm @ F4.5, Skyguider pro non guidé. Traitement Siril, Pixinsight, Photoshop, Lightroom, Topaz AI et starnet++. La full sur Astrobin : https://www.astrobin.com/jzh3h5/0/ Au plaisir de vous lire, 'clock Instagram : https://www.instagram.com/spacetime.pictures/ Facebook : https://www.facebook.com/spacetimepictures/
  2. Le prétraitement, et l'intégration sous Siril, puis gradient, couleur, autostretch, SCNR Extraction d'une image L (lab), une RGB. Création de versions starless L et RGB avec starnet ++. Sous Photoshop, création d'un "master L" en mélangeant différentes versions de la L starless (avec courbes), et différents niveaux d'atténuation du bruit (flou gaussien, NR, topaz). Ajout de la RGB starless en chrominance, puis ajout des étoiles du RGB. Réduction d'étoiles, courbes, vibrance, crop, un coup de lightroom pour le TSL, et un coup de Topaz pour bruit/sharpen...
  3. Salut, Voilà une capture sur 3 nuits à l'A7SII, 61EDPH et Skyguider Pro. Traitement sous Siril et Photoshop. Marche bien ce petit setup. Ca donne envie d'une IMX455 😬 Full et détails de capture : https://www.astrobin.com/ckuw5c/ Au plaisir de vous lire, 'clock
  4. Ca ne va pas avec l'a7S et des stacks de milliers de brutes. A fort étirement on trouve toutes sortes d'aberrations désagréables; un certain nombre d'utilisateurs de ce boîtier s'accordent à dire qu'un grand nombre de frames de calibration aide pas mal. Mes masterdarks faits au frigo sont prêts à l'emploi; reste les flats (et maintenant les dark flats à la place des offsets), mais qui ne se font pas sur le temps de ciel disponible
  5. Un masterdark ou masterbias c'est quelques dizaines de Mo
  6. Merci, Calibration difficile avec ce boîtier, j'arrive à m'en sortir comme ça
  7. Salut, Plutôt une petite cible pour un full frame @ 274mm, mais bon.. Sharpstar 61EDPH, Sony A7SII non moddé, Skyguider Pro non guidé. 750*30s @ ISO3200, 300 flats, 1000 darks/offsets. 26 Mars, jardin en Bortle 4/5 Processing : Siril (preprocessing, color balance, background neutralization, gradient extraction, deconvolution, stretching, SCNR); et Photoshop (luminance mask, star mask, color mask, curves, crop), Topaz AI (denoise, sharpen) et Lightroom pour faire joli. Instagram : https://www.instagra...etime.pictures/ Facebook : https://www.facebook...cetimepictures/ Astrobin : https://www.astrobin...cetimepictures/ Au plaisir de vous lire, SP
  8. Merci pour ton commentaire: et bravo pour ta version qui est très fine par rapport à la mienne. Sur les techniques de capture et de traitement que tu mentionnes pour contourner les problèmes liés à ce capteur, effectivement c'est exactement ce que je pratique.
  9. Si, parfaitement. A tel point que j'ai stacké les brutes "trail" avec l'argument "maximum", qui me les a conservé. L'idée de la photo était de les montrer.
  10. Tout à fait possible la plupart du temps, ça se complique pour une pluie d'étoiles filantes.
  11. Hello 😆 Une image récente pour illustrer le topic : https://www.webastro.net/forums/topic/182951-les-lyrides-deviennent-les-muskides/
  12. Salut, En tant qu'astronome amateur je ne me réjouis pas de Starlink & co. Voilà à quoi ressemblent mes Lyrides A7SII, 16-35GM @ 24mm F/4 Skyguider Pro non guidé 300 x 30s brutes, 300 darks, 300 flats, 300 dark flats. Traitement : - empilé séparément les images "trail" et "no trail" dans Siril - ensuite les classiques DBE, color balance, gradient extraction, SCNR, autostrech on sur les deux stacks - dans PS, soustraction de l'image "trail" à l'image "no trails" pour les isoler. Nettoyage des artefacts. - sur l'image "no trails", création d'un L synthétique starless avec Starnet++, courbes, et blend avec l'original dans PS. Ajout des trails. - Lightroom, des gradients et un travail sur le TSL Jardin en Bortle 4/5 mais j'ai du shooter dans le dome de Paris à l'Est. La Voie Lactée se levant, elle était noyée dans la PL, invisible à l'oeil nu; les zones sombres de notre galaxie manquent donc de dynamique. Full : https://www.astrobin.com/8np1o1/ 'clock
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.