Jump to content

Apollo Brown

Membre
  • Posts

    264
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Apollo Brown

  1. Je n'avais pas pensé aux ballons, la forme ne m'évoquais pas ça du tout, je voyais plutôt un genre de panneau... Mais vous avez raison c'est bien ça ! Sur certaines photos, il y a ce que je croyais être un flou de bougé mais en regardant de plus près, c'est la réflexion du ballon qui change selon l'angle.  Le ballon est un "8".

     

    8.JPG.57c860de986ba97edf265037b117653f.JPG

     

    Merci pour votre aide ! 🙂

  2. Bonsoir,

     

    Pour la première fois de ma vie j'ai observé ce qui est pour l'instant un O.V.N.I et j'aurais besoin d'aide pour l'identifier.

     

    Ce vendredi 10 juin autour de 20h15 (le soleil est très loin d'être couché), alors que j'admirais la Lune dans le ciel tout bleu (en essayant de deviner dans quelle constellation elle était), mon attention fut attiré un peu à coté par un objet m'envoyant un beau reflet. J'imaginais qu'il s'agissait d'un avion mais son déplacement était beaucoup trop lent et surtout, sa lumière s'est effacée en moins de 10 secondes. J'ai alors couru sur mes jumelles et ai vu stupéfait 4 points lumineux très rapprochés et disposés en rectangle. La luminosité était variable, comme pour pas mal de satellites, tantôt très lumineux, tantôt invisible. Autour, un petit nuage rond me semblait furtivement visible, m'évoquant un nuage de condensation (je ne suis pas très sûr d'avoir vraiment vu ça car c'était vraiment furtif).

     

    Heureusement, j'avais mon appareil photo sous la main et j'ai pu en prendre plusieurs au téléobjectif, ouf! Ces photos mettent en évidence une rotation de l'objet sur lui même car on le voit sous plusieurs angles, ce qui explique les changements de luminosité.

     

    Je pense que les pics de luminosité surpassait complètement la magnitude de l'ISS car c'était nettement visible à l’œil nu alors qu'on était en plein jour . Concernant la taille apparente, il semble que l'on soit sous la minute d'arc.  La vitesse de déplacement était très lente, pendant les 6-7 minutes d'observation l'objet à parcouru quelque chose comme 40°, depuis la Vierge jusqu'au Serpent (donc vers l'est) perdant peu d'altitude (je veux dire par rapport à l'horizon).

     

    Voilà 3 photos, que j'ai dû fortement rogner malgré les 300mm de focale:

     

     

    photo 1 croppé.JPG

    photo 2 croppé.JPG

    photo 3 croppé.JPG

     

    Quelqu'un aurait une idée de ce que c'est?

  3. Il y a 7 heures, Guilaume a dit :

    Si tu prends le temps de relire ce que ney a écrit

     

    Ahhhh, avec la fatigue j'avais lu "Apollo Brown, vous avez suggéré..." , je comprenais vraiment pas sa réaction.

     

    @22Ney44  Toutes mes plus plates excuses. :ninja:

  4. Le 29/05/2022 à 09:11, Fred_76 a dit :

    Inscris toi à un club ! 

    Il devra alors créer un nouveau sujet intitulé "Comment convaincre mes parents de m'inscrire à un club astro?" :lol:

     

     

    Essaye de donner un coté étude à tes observations. Faire un cahier ou classeur ou tu note tes observations, dresser une petite fiche d'identité des constellations et objets, dessiner ce que tu vois, etc. En utilisant quelques données trouvées sur internet mais aussi (et surtout) en faisant tes propres constatations.

     

    Et en fonction de ton âge et de ton niveau, essayer de démontrer des phénomènes, lois, ou je ne sais quoi. Là je pense qu'il y a énormément à faire et j'ai déjà plusieurs idées, en vrac:

    • démontrer que la Terre est une sphère et qu'elle tourne sur elle-même (idem pour la Lune)
    • étudier et expliquer le mouvement du Soleil, de la Lune et des planètes dans le ciel
    • constater et expliquer le mouvement rétrograde de Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune
    • observer et expliquer différentes étapes de la vie d'une étoile (voir ici: https://www.stelvision.com/astro/randonnee-celeste-de-la-naissance-a-la-mort-des-etoiles )
    • montrer qu'une étoile peut changer de luminosité en respectant une période très précise (et expliquer pourquoi)
    • observer un max de galaxies et démontrer que leurs répartition dans le ciel n'est pas du tout uniforme
    • observer un max d'amas globulaires et démontrer que leurs répartition dans le ciel n'est pas du tout uniforme (c'est comme ça qu'on a compris que nous ne sommes pas près du centre de la Voie Lactée)
    • démontrer que Venus et Mercure sont des planètes "inférieures", c-à-d que leurs orbites sont située entre la Terre et le soleil
    • démontrer que l'angle de vue des anneaux de Saturne change au fil du temps
    • expliquer les phases de la Lune
    • montrer que certaines étoiles ne sont pas si seule que ça
    • démontrer que beaucoup d'objets ont une taille respectable dans le ciel et qu'il n'est pas nécessaire de grossir 150 000x pour les observer malgré leurs distances gigantesques

    J'ai peut-être cherché un peu compliqué pour certaines idées mais y'a des trucs si simple que je n'y pense même plus. Tu peux essayer de démonter quelques idées reçues, là aussi y'a matière à faire.

     

    Bref, montrer que l'astronomie est une véritable science (la plus ancienne qui plus est) et que la pratiquer est très ludique quelque soit l'âge ou le niveau.  On apprend tout le temps. Tout le temps !

     

     

    • J'aime 1
  5. Bonjour et bienvenu,

     

    Il y a 4 heures, dafro a dit :

    les oculaires fournis (K9 K25) mais ils n'ont pas de caoutchouc pour caler l'oeil

    Je rebondis juste sur ça: j'ai les même oculaires de base et j'ai remplacé le 9 par un oculaire qui a une bonnette en caoutchouc. Je pensais pouvoir caler l’œil comme toi mais je me suis très vite rendu compte que ça marchait pas comme ça: si je suis en contact physique avec l'oculaire, je transmet des vibrations à la lunette et l'image tremble salement. Finalement, la bonnette ne me sert pas à part peut-être à protéger l’œil des lumières alentours.

    Je pense donc que tu ne devrais pas trop te fixer là-dessus.

    • J'aime 1
  6. Il y a 20 heures, HanunaRick a dit :

    .et si en fesant cela nous détruisons toute une planète lointaine,moins développé une autre forme de vie d'un écosystèmes à des années lumières du nôtre

    Je crois bien que tu n'as pas la moindre idée des distances absolument GIGANTESQUEMENT MONSTRUEUSEMENT GARGANTUESQUE entre les planètes d'un même système solaire, entre les étoiles d'une même galaxie, etc. Voilà un site qui permet d'appréhender le vide de l'espace: https://www.le-systeme-solaire.net/systeme-solaire-a-l-echelle/

     

    Et encore là on a un espace en 2D avec des planètes parfaitement alignées du même coté du Soleil.

     

    Et puis des comètes qui passent proche du Soleil pour se retrouver complètement éjectées du système solaire, il y en a plein, tout le temps. Et les chances que l'une d'elle aille se fracasser sur une planète lointaine sont... ridicules je pense (sauf si Jupiter est proche de la trajectoire, c'est déjà arrivé, mais Jupiter est un vrai aspirateur à astéroïdes), et il faudrait quelques millions d'années si jamais ça arrivait. Après avoir traversé le vide, le vide, le vide, tiens une nébuleuse, encore le vide, assisté (voir survécu) à quelques supernovas, l'astéroïde (ou la comète) devra donc entrer dans un système stellaire qui aura tout autant d'astéroïdes que le notre, éviter les planètes type Jupiter, pour aller frapper LA planète (entourée de vide, éventuellement avec satellites naturels) qui abrite la vie. Et l'impact devra être suffisamment fort pour faire des dégâts au niveau planétaire...

     

    Donc bon, c'est pas l'Homme qui va avoir une influence sur quoi que ce soit.

     

    Il y a 20 heures, HanunaRick a dit :

    Et c'est la nature même de l'humain ne pas réfléchir au conséquence

     

    Et donc t'as réfléchi aux conséquences de l'envoi puis de l'explosion d'une bombe nucléaire dans l'espace? On fait comment s'il y a plein de débris qui nous tombe sur la gueule (débris qui seraient radioactifs du coup) ?

     

     

    Edit: Je viens de voir un peu le truc, l'objectif est de modifier de 1% l'orbite de Dimorphos autour de Didymos. En aucun cas d'envoyer un astéroïde (pas dangereux au passage) quelque part on ne sait où. Pourquoi tout faire péter? Ils ne menacent personnes...

  7. Non c'est pas ça le problème:

     

    Le 24/04/2022 à 18:24, DonutMan a dit :

    Je les ai testés au moment du réglage du chercheur, en journée donc.
    Quand je place le premier dans le télescope, tout se passe bien et j'observe correctement la scène.
    En revanche avec le celestron, c'est le noir complet... quel que soit le réglage de la mise-au-point...

     

  8. il y a 15 minutes, Mahou a dit :

    Pour le déclencheur: Quand tu appuis sur le bouton tu bouge le téléphone sans le voir et il vibre sur son support.

    La solution : Déclenchement retardé.de 5 secondes.

     

    il y a 23 minutes, Tymad a dit :

    A main levée

     

    Normalement, tu peux faire la mise au point en touchant la lune sur ton écran. Comme ça elle sera nette et correctement exposée. Mais c'est vrai que c'est pas facile de trouver le bon endroit et d'y rester.

  9. il y a 18 minutes, 22Ney44 a dit :

    Le disque noir, complément au blanc du disque de la Lune, que vous percevez au milieu de vos oculaires est simplement dû à la persistance rétinienne

    Ah bon? 🤨 Quand tu regarde la Lune tu vois un disque noir au milieu, toi??  En plus:

     

    il y a 57 minutes, Allegro a dit :

    Je vois systématiquement un cercle blanc avec un disque noir au milieu.

    Non je pense pas que ce soit une histoire de rétine. En général en s'en rend compte quand on est aveuglé... Et ça n'explique pas qu'il n'arrive plus à faire la mise au point tout d'un coup.

     

    Allegro, tu n'aurais pas enlevé ou ajouté une pièce autre que les oculaires par hasard?

  10. Tu oublies de prendre en compte la forme de la Voie Lactée: aplatie comme un disque. Toutes ses étoiles ne sont pas réparties uniformément. Comme on est dedans, elle nous apparait sous la forme d'une bande (d'où son nom) car on la voit de profil. De part et d'autre de cette bande, on voit les étoiles proches qui sont "au dessus" et "en dessous" de nous mais elle sont très très peu nombreuses par rapport à tout le reste qui est concentré sur un même plan. La galaxie d'Andromède n'étant pas sur ce plan, on la voit sans problème. Par contre effectivement la bande blanche formée par toutes ces étoiles nous bloque bien la vue. A cause des étoiles mais aussi à cause des nuages de gaz et de poussières qui suivent le plan galactique.

     

    Et puis notre galaxie est une spirale et nous ne sommes pas en son centre. Il y a une concentration d'étoiles bien plus importante quand on regarde vers le cœur de la VL qu'à son opposé.

     

    Autre chose: une étoile doit être assez lumineuse pour être visible mais toutes ne le sont pas, du moins pour nos yeux ou nos capteurs.

    Tu oublies de prendre en compte la forme de la Voie Lactée: aplatie comme un disque. Toutes ses étoiles ne sont pas réparties uniformément. Comme on est dedans, elle nous apparait sous la forme d'une bande (d'où son nom) car on la voit de profil. De part et d'autre de cette bande, on voit les étoiles proches qui sont "au dessus" et "en dessous" de nous mais elle sont très très peu nombreuses par rapport à tout le reste qui est concentré sur un même plan. La galaxie d'Andromède n'étant pas sur ce plan, on la voit sans problème. Par contre effectivement la bande blanche formée par toutes ces étoiles nous bloque bien la vue. A cause des étoiles mais aussi à cause des nuages de gaz et de poussières qui suivent le plan galactique.

     

    Et puis notre galaxie est une spirale et nous ne sommes pas en son centre. Il y a une concentration d'étoiles bien plus importante quand on regarde vers le cœur de la VL qu'à son opposé.

     

    Autre chose: une étoile doit être assez lumineuse pour être visible mais toutes ne le sont pas, du moins pour nos yeux ou nos capteurs.

    • J'aime 3
  11. il y a une heure, Pingouin 57 a dit :

    M81 à une magnitude de 6 et M82 de 8, est ce que ça change beaucoup ?

    Non parce que la lumière de M82 est concentrée sur une surface plus petite que celle de M81. Chez moi à la L80 et proche d'Orly, je ne vois que le cœur de M81 alors que M82 est visible presque entièrement. Au final j'ai deux galaxies assez semblable mais c'est M82 qui contraste le plus avec le fond de ciel.

     

    A la campagne la donne est différente. M81 prend beaucoup de volume alors que la forme de M82 reste la même. Et pour le coup c'est M81 qui attire le plus le regard.

    • J'aime 2
  12. Il y a 2 heures, KingTheoden31 a dit :

    On voit peut-être plus de choses sur la mienne, mais à f1,8 contre f5 c'est pas étonnant

     

    F/1,8 est plus lumineux que F/5. D'ailleurs sur ta photo on voit bien IC 434, ça veut dire que tu as capturé plus de choses que moi, non? 😉 Télécharge Siril et suis le tuto de Colmic. Tout y est très bien expliqué. Si tu ne fait pas de flats, utilise le script Couleur_Pre-traitement_SansFlat qu'on peut trouver ici (y'a aussi un script "sans dof" si t'en a pas du tout).

     

    Il y a 2 heures, KingTheoden31 a dit :

    le 2000D, il a une bonne gestion du bruit?

    Aucune idée. C'est mon premier boitier, je n'ai pas trop de notions.

     

    Il y a 2 heures, KingTheoden31 a dit :

    Tu fais comment pour enlenver le gradient?

    C'est une des étapes du traitement qui est expliqué dans le tuto. Ça se fait facilement.

  13. J'ai fini le traitement et... Je l'ai foiré ! 😄 Je voulais corriger un vilain gradient (dû à l'objectif) en rajoutant des flats, elles sont sûrement mal faites car ça n'a fait qu'empirer les choses. Donc je partage la première version.

     

    339x5s,focale 75mm (EF 75-300mm ), ouverture F/5, ISO 3200

    EOS 2000D non défiltré sur trépied

    Ciel Bortle 8

     

    470844828_M42redimensionn.thumb.jpg.a0e9e33b8c63b892eec621a840169d5b.jpg

     

    J'ai délibérément laissé un léger filé pour gratter de la lumière, de plus la mise au point n'est pas précise ce qui explique que la photo soit un peu flou.  Empilement et traitement par Siril, très légère retouche des niveaux sur GIMP, comme je maitrise mal le traitement, j'y vais petit à petit et un peu au pif. Et j'ai aussi ce gradient que je n'arrive pas à enlever, il va falloir trouver le moyen de faire de vraies flats bien propres.

     

    IC 434 et la Tête de Cheval  sont à peine devinables mais elle le sont quand même. J'ai plus de détails qu'espéré et c'est bien là l'essentiel pour moi.

  14. Salut !

     

    Alors ça tombe bien car je viens justement de photographier le même champ (centré sur M42) dans des conditions très similaires. APN non défiltré sur trépied sous un ciel très moche, avec un objectif bien plus fermé mais avec beaucoup plus de poses. Je suis en train de refaire le traitement, quand ça sera fini on pourra comparer.

     

    J'ai l'impression que tes étoiles sont grosses à cause de l'aberration chromatique (le halo autour des étoiles). Il faudrait peut-être fermer le diaphragme d'un ou deux cran pour limiter ça. Et la MaP est peut-être en cause effectivement (je suis pas du tout expert, je dis peut-être des conneries mais c'est un constat que je fais sur mes photos).

     

    Le retrait du gradient n'est pas censé rendre ton fond de ciel noir mais uniforme.  Et le piqué = netteté .

     

    Tu as utilisé quels logiciels?

  15. il y a 6 minutes, Fred_76 a dit :

    Non, c'est l'inverse. Un pixel est le résultat d'un calcul savant à partir des photosites de sa zone. Il n'y a que chez Foveon où un pixel correspond exactement à un photosite, puisqu'un photosite capte directement les 3 plans de couleur R, V et B.

    Me suis mal exprimer. Je voulais dire qu'un même photosite est utilisé pour plusieurs pixels. 

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.