Search the Community

Showing results for tags 'Matériel'.



More search options

  • Search By Tags

    Type tags separated by commas.
  • Search By Author

Content Type


Forums

  • Bienvenue sur le forum
    • Webastro
    • Présentation
    • Sites
  • Les sciences
    • Actualité
    • Astronautique
    • Astronomie & Astrophysique
    • Logiciels
    • Les métiers
    • La médiathèque
    • FAQ Astro
  • Le coin des observateurs
    • Support débutants
    • La communauté de l'astro
    • Le matériel
    • L'actualité du ciel
    • Observation visuelle
    • Observation en Visuel Assisté
    • Astrophotographie
    • L'astro autrement
    • Le Soleil
  • Discut'
    • Science
    • Quizz, Jeux, détente
    • On fait une pause
  • Linux et astronomie's Software
  • Linux et astronomie's Raspberry, Tinkerboard, etc...
  • Linux et astronomie's APN et autres matériels
  • Paysages de nuit's Tutos et Astuces
  • Paysages de nuit's Matériel
  • Paysages de nuit's Questions traitement
  • Paysages de nuit's Photos
  • Paysages de nuit's Fake ou pas ?
  • L'impression 3D en astronomie's Discussions générales
  • L'impression 3D en astronomie's Logiciels de conception 3D
  • L'astronomie vintage !'s Discussions générales
  • L'astronomie vintage !'s Restauration de matériels anciens
  • L'astronomie vintage !'s Photos de vos antiquités !
  • L'astronomie vintage !'s Le vintage sur le terrain
  • L'astronomie vintage !'s Intruments anciens, catalogues et documentations diverses
  • Jumelles et petits instruments's Matériels
  • Jumelles et petits instruments's Les cibles et programmes
  • Jumelles et petits instruments's L'astronomie nomade croa
  • Jumelles et petits instruments's Généralités et discussions.
  • Achat groupé's Achats
  • Météo's Sujets

Categories

  • Files
  • L'impression 3D en astronomie's Banque de fichiers 3D

Blogs

There are no results to display.

There are no results to display.

Product Groups

  • Association Webastro
  • Mug Webastro
  • Posters
  • Autres Goodies

Calendars

  • Communauté
  • Lancements spatiaux et événements de l'ISS
  • Paysages de nuit's Évènements

Categories

  • Astronomie générale
    • Histoire de l'astronomie
  • Astronomie amateur
  • Astrophotographie
  • Observation en Visuel Assisté
  • Observation
    • Keskifovoir
  • L'astro autrement
  • Les bricoleurs
  • Logiciels
  • Les différents matériels
  • Tests de matériel astro
    • Les télescopes
    • Les lunettes (apo, achro, etc...)
    • Les montures
    • Oculaires
    • Les jumelles
    • Les filtres (visuel et astrophoto)
  • Médiathèque
    • L'Univers Express
    • Jeux
  • Fiches pratiques
  • Les fiches techniques

Find results in...

Find results that contain...


Date Created

  • Start

    End


Last Updated

  • Start

    End


Filter by number of...

Joined

  • Start

    End


Group


Résidence


Intérêts


Occupation


Matériel


Site Web


A propos de vous

Found 96 results

  1. Bonjour à tous Je possède un serveur USB SILEX qui fonctionne bien sous windows. Qui aurait fait fonctionner ce serveur sous LINUX, le fabriquant ne propose pas de pilote sous LINUX. Merci d'avance
  2. Hello ! Ca y est, nous avons atteint 100 membres pour le club Vintage !
  3. Bonjour à tous, bon ben voilà, j'attendais depuis des jours l'arrivée de ma caméra de guidage pour pouvoir tester l'ASiAir, c'est fait !! Voici donc mes toutes premières impressions après une soirée d'essais... Tout d'abord qu'est-ce que l'ASiAir ? C'est un petit boîtier Raspberry/Tinkerboard qui embarque un OS Linux + des softs astro basés sur le projet indilib.org. Ce boîtier est muni d'une carte micro-SD contenant les logiciels et pouvant enregistrer les images, de 4 ports USB2.0 (pour y raccorder caméras imageur et guidage, roue à filtres, moteur de mise au point, monture), et d'une connexion Wi-Fi pour être piloté depuis une tablette, un smartphone ou un PC. Vous trouverez quelques autres références disponibles telles : Nafabox, stellarmate, etc.. Lectures intéressantes sur le sujet : https://www.webastro.net/forums/topic/154988-contrôle-setup-astrophotographie-nomade/ https://www.webastro.net/forums/topic/171122-nafabox-version-32/ Certaines de ces solutions sont gratuites (en dehors de l'achat de la Tinkerboard), d'autres sont payantes (Stellarmate, ASiAir). L'aSiAir est à 199 euros habituellement (190 chez P.A). Mais alors, quels sont les avantages de l'ASiAir ? Toutes les solutions proposées plus haut sont basées sur le socle INDI, contenant les outils astro Kstars, Ekos, etc.., avec une interface Linux. La grosse amélioration de ZWO a été de développer entièrement une interface iOS ou Android qui prend en charge l'ensemble de ces softs, avec une facilité d'utilisation déconcertante. Le point négatif, c'est que ASiAir n'accepte que les produits ZWO : caméras, roues à filtres et bientôt son nouveau moteur de mise au point. Je vous invite à découvrir ces 2 vidéos qui expliquent très bien le fonctionnement de l'ensemble : Qu'est-ce qu'il est capable de faire ? ASiAir est capable de gérer entièrement une soirée de prise de vue en pilotant : - caméra imageur ZWO - APN Canon et Nikon - roue à filtres ZWO - moteur de mise au point ZWO (quand celui-ci sortira en juin) - monture (toutes les montures reconnues par Indi le sont également ici, soit la quasi-totalité des montures du marché) Il peut enchaîner plusieurs séries d'images, par exemple 50xL puis 20xR, 20xV et 20xB, puis ordonner à la monture de se parker et éteindre l'ASIAir. Il peut gérer le dithering automatique entre les poses. Et le tout à distance, par Wi-Fi, depuis une tablette ou un smartphone !! ASiAir est fourni avec une micro-SD de 32Go, les câbles qui vont bien, un bloc convertisseur 12V/5V, des velcros pour le coller sur l'instrument. Première soirée de tests J'ai fini de récupérer hier l'ensemble des pièces ZWO manquantes. Hier soir le ciel était clair, j'ai donc décidé de tester tout ce beau monde depuis mon jardin qui se trouve à 3km du périph nord de Paris, autant dire sous un ciel des plus pourris Le matériel est le suivant : - monture Takahashi EM200 Temma2 - Lunette Takahashi FSQ106 au foyer - caméra imageur ASI183MM pro - caméra de guidage ASI290 mini - roue à filtres ZWO EFW-mini (5 filtres) - diviseur optique ZWO AOG - boîtier ASiAir Voici l'ensemble complet, monté à l'arrache vite fait dans le jardin. Par la suite, je ferai des jolis tresses de câbles J'ai donc commencé par brancher l''ASiAir directement à : - la monture via le câble USB-RS232 fourni - la caméra imageur ASi183 - la caméra de guidage ASi290 mini - la roue à filtres J'allume la tablette (Une Galaxy Tab A), j'ai installé au préalable l'application ASiAir directement depuis le Play Store, et je la lance. L'application va paramétrer automatiquement le Wi-Fi pour trouver le nom réseau de l'ASiAir, puis elle reconnaît automatiquement les caméras et la roue ZWO. Je découvre l'interface, je n'ai pas lu la notice volontairement pour me faire une idée de l'ergonomie et je dois dire que cette interface est vraiment USER-friendly Tout est bien foutu, tombe sous le sens, et pourtant c'est en anglais, mais les icônes sont faciles à comprendre. C'est simple comme une tablette en somme ! Et le tout piloté par le doigt Je commence par me familiariser avec la caméra imageur. On a 3 options pour elle : focus pour l'aide à la mise au point, Preview pour le cadrage et juger l'image, et enfin Autorun pour lancer les séries de poses. La fonction Focus est basée sur la FWHM de l'étoile, c'est ce qu'on trouve un peu partout sur la plupart des logiciels de prise de vue. Ensuite je vais paramétrer le dialogue avec la monture. A ce moment, je ne maîtrise pas encore les subtilités de l'application. Par exemple, j'aurais pu activer le GPS de la tablette, il aurait alors pris automatiquement les valeurs latitude, longitude, date et heure. Je ne l'ai vu qu'après en lisant la notice. La Taka est parfaitement reconnue, je peux la piloter depuis les 4 boutons présents à l'écran. Plus du tout besoin de la raquette ! L'autoguidage est piloté non pas depuis le port ST4 mais directement depuis le port RS232. Je passe ensuite sur Skysafari pour aligner la monture, et tout le reste pourra se faire directement depuis l'App de l'ASiAir (Choose Object et Goto). Je fais quelques tests de plate-solving, ça fonctionne parfaitement et réaligne automatiquement la monture sur Skysafari. Je lance ensuite l'autoguidage, qui est basé sur l'interface de PHD2, je ne suis donc pas dépaysé. Je pointe une étoile, j'appuie sur le bouton guidage et il fait automatiquement la calibration puis démarre l'autoguidage. A noter que l'ASiAir gère parfaitement le dithering entre les poses. On peut paramétrer le décalage en pixels et le temps de stabilisation avant de reprendre les poses. Voici une image de l'écran. On y voit l'image de M51 (pris juste au-dessus de Paris, ne m'en veuillez pas !!), le graphe d'autoguidage, et des infos comme la température du capteur, l'histogramme de l'image, etc.. Résultat de 10 poses de 60s au gain maxi, avec filtre L : bon c'est pas terrible hein ? Bah je suis déjà content de sortir ça à 3 km de Paris Je passe ensuite aux choses sérieuses. Je définis les filtres de la roue à filtres et je peaufine les paramétrages divers. Un essai sur M57, avec 2 poses de 180s en halpha avec retrait des darks de 120s (d'où la surcorrection sur l'ampglow à droite) : Je termine enfin la soirée par une série de 20 poses de 120s en Halpha sur NGC6888, suivis automatiquement par 10 darks. Et le tout en visualisant l'ensemble sur la tablette depuis mon lit bien au chaud !! Ce soir j'ai récupéré les images directement sur mon PC depuis le Wi-Fi en me connectant à l'ASiAir (mais il est possible aussi de transférer le contenu de la micro-SD) et réalisé un traitement rapide sous SiriL. 20 images de 120s en halpha, 20 darks. Aucun flat ni offset. Bon c'est pas l'image du siècle bien sûr, c'est pris juste au-dessus de l'horizon de Paris, mais le filtre halpha fait quand même des miracles ! Conclusion : Alors là je dois dire que cet ASiAir va au-delà de mes espérances. Le couple ASiAIR + Skysafari est fantastique ! Et le tout sans fil, bien au chaud Dans quelques semaines sortira le moteur de MAP ZWO qui est déjà pris en charge par l'ASiAir, on aura alors un ensemble entièrement autonome piloté à distance depuis la tablette. Tout est très simple à paramétrer pour un néophyte, En une soirée seulement, sans prendre connaissance de la notice, j'ai pu sortir une image avec autoguidage, dithering et pilotage de la monture + plate-solving. Je vais maintenant me pencher à fond sur les différents manuels disponibles sur le site de ZWO pour voir un peu plus les quelques petites subtilités (comment reprendre une pose le lendemain grâce au plate-solving par exemple) A noter que l'ASiAir pilote maintenant depuis la dernière version les APN Canon et Nikon, ça serait bien si ZWO prenait en compte le pilote ASCOM du A7S pour l'intégrer également, je pourrais alors revendre le Lacerta M-GEN En tout cas mon boîtier SkyBT ne me sera plus d'aucune utilité puisque l'ASiAir se comporte comme un SkyFi (qui est sensiblement au même prix d'ailleurs !) pour piloter la monture depuis SkySafari...
  4. Comment peut-on mesurer le gain d'un APN ? est-ce qu'en faisant un flat saturé et en lisant les statistiques dans le fits viewer d'Ekos, la valeur maxi, on obtient ce gain ? Pourquoi cette question ? Eh bien pour savoir quelle valeur mettre dans le paramètre de la calibration des flats dans le champ ADU. J'ai fait un flat saturé avec un 450D et un 1000D défiltré et les valeurs maxi sont très très différentes: 16116 et 3653 !!!!
  5. Il existe sur Cloudy Nights une telle rubrique alors, je me suis dit, pourquoi ne pas en ouvrir une dans notre Cliub. Alors, et vous, qu'avez-vous observé ce soir avec votre lunette ou télescope vintage? Ma dernière sortie était avec le Towa 80/800. Observation de la Lune (de bien belles images), Jupiter et Saturne avec ces oculaires en 24,5: - Vixen OR 25 mm - Vixen OR 12,5 mm - Vixen OR 9 mm Comme dit plus haut, de bien belles images de la Lune. Par contre - je sais qu'elles étaient basses sur l'horizon - pour Jupiter et Saturne, j'ai eu un peu de mal à avoir une image bien nette (mais en gardant l'oeil un bon moment sur l'oculaire, j'ai constaté une amélioration). Peut-être mes yeux cataracteux y sont pour quelque chose aussi (vivement de passer au bloc l'année prochaine!).
  6. Bonjour, Quelle est la solution sous Ubuntu 18.04 pour empêcher le montage automatique de l'APN lorsqu'on le branche sur un port USB SVP?
  7. Dans Ekos, la connexion avec l'APN (un Canon 1000D) est perdue régulièrement et je dois arrêter Ekos puis le relancer. La perte de connexion survient pendant une période de non utilisation de l'APN. Quels paramètres de l'appareil peuvent être concernés ?
  8. Anzac

    Sony a6000

    Bonjour à tous, Je suis actuellement en train de voir pour acquérir un hybride et mon choix se porterait sur le Sony a6000. J'aurais voulu savoir si certains d'entre vous en possède un et si oui voir les photos que vous faites avec et avoir également vos avis
  9. archange34

    Nouvelle équipe au Chili

    Salut à tous J'ai le plaisir de vous annoncer que notre matériel a été installé au Chili sur le site construit et géré par DEEP SKY CHILE dont vous trouverez le lien ci dessous. (je vous engage à aller y jeter un oeil et si le coeur vous en dit pourquoi pas de faire comme nous) http://www.deepskychile.com/fr/ Une vidéo du site Tout d'abord je tiens à remercier les fondateurs qui ont su démarrer et faire aboutir ce superbe projet qui est devenu pour eux un vrai projet de vie, bravo à leur super professionnalisme dont on ne peut que faire l'éloge. Le succès est au RDV et c'est tant mieux. A notre niveau nous nous sommes mis à 4 pour aboutir et depuis un an (voir plus) avons mis notre énergie et moyens financiers et matériels en commun (Merci spécial perso à Marian) pour aboutir enfin à cette installation. J'en profite donc ici pour remercier mes 3 compères, David, Jean Michel et Marian car cela aurait été difficile pour nous voir impossible d'y aller seul et c'est en y croyant et en croyant au projet de Cédric Thomas et Franck Jobard que nous en sommes là. On peut dire que des doutes on en a eu aussi, des questions sur le matériel à envoyer (on a démarré avec un C11), les tests, les achats ,la préparation et ce jusqu'à l'emballage et au suivi du cargo sur le net. (ça coule parfois ces engins il parait) Mais là encore Franck et Cédric nous ont bien conseillé. Voici les premières images du setup sur site, celui ci est en cours de réglage. Nous même nous allons aussi être amené à corréler nos actions pour sortir nos premières images quand tout sera réglé aux petits oignons. Car Franck Jobard ne chôme pas la bas pour régler nos premiers soucis de tilt et poursuivre l'installation d'autres setup. L'équipe se nomme Magellan, notre petit logo est en cours. Voilà donc une nouvelle aventure, pour ma part qui ne faisait que du nomade et qui dormais dans ma voiture par 0 degré mardi dernier dans les Cévennes cela va me changer un peu mais nous sommes tous les 4 impatients de pouvoir imager de nouveaux objets de l'hémisphère sud. Nous vous donnerons des nouvelles, en espérant les premières images bientôt quand nous serons à jour. Bon ciel L'équipe Magellan. Marian Dave Jean Michel Laurent Setup AP 155EDF Imageur capteur 16803 Do Skyméca avec ultrastar EQ8 contrôlée par Pierro Astro. Et plein d'autres choses, PC (Rysen 7 avec 3TO de disque et un SSD de 500), onduleur, IPX800, un tableau électrique, une cam de surveillance, des caisses et j'en passe. Pour l'anectode comique et comme quoi il faut penser à tout, vous imaginez ce que nous avons pensé quand nous avons allumé le PC. (Y a des ventilos qui vont pas rester comme çà, ni la jolie vitre)
  10. Vincent1012

    Problème DeepSkyStacker

    Bonjour à tous. J’ai un problème lors de l'empilement des photos sur dss . Dss met une seule image sera empilée , veuillez modifier le seuil de détection pour détecter plus d’étoiles . malgré un seuil à 10, 5 voir 0 % toujours le même problème , mes fichiers sont bien en raw, ça ne viens pas non plus d’une traînée d’étoile car j’ai fait l’essai sur des photos fixe dans une pièce , j’ai désinstallé le logiciel ,reinstalé, cela ne marche toujours pas . La seule chose qui a changé c’est mes fichier raw qui n’arrivais plus à être lu du jour au lendemain,j’ai du télécharger un pilote pour lecture cr2. Mais même avec des es fichier jpeg ça ne marche pas non plus .Je n’avais pas ce problème là auparavant .quelqun peu il m’aider ? Merci
  11. Hello, Apres des années de bon et loyaux services (Newton SW 200/1000), j'ai décidé de me faire plaisir et d'acquérir un C11 EdgeHD avec la nouvelle monture CGX-l Goto 🙂 Donc la question est simple, comme c'est complètement différent d'un newton pour l'astrophoto, de quoi ai je besoin ? Je possède déjà pour la photo : - ASI 071 PRO Color -> pour la prise de vue (ouiii je sais... mais je n'aime pas faire 3 prises de vue en mono pour une photo et en plus elle marche bien ma ASI 071) - ASI 120 MM-S Mono -> pour le guidage - Barlow TeleVue 2x Powermate 2'' Etant donné que j’ai toujours fait du guidage en parallèle je suis un peu perdu niveau matos. J'ai cru comprendre que j'ai besoin d'un Crayford, réducteurs de focale, diviseur optique, adaptateur, extension, etc... Mais, que prendre ? Pour le Crayford celui-ci me tente bien ( https://www.maison-astronomie.com/nonoptiques/4496-porte-oculaire-crayford-chl-25-pour-c11c14-edge-hd-moonlite.html ) ? Merci de votre aide sur les composant que je dois encore acquérir 😁
  12. Bonjour à tous, je viens vers vous aujourd'hui car je suis sur un projet de vérification de dimensionnement d'un télescope (monture + caméra + tube optique) mais je suis assez novice dans le domaine et plusieurs questions, peut-être bêtes, me viennent en tête. Je vais vous décrire ma démarche, j'espère qu'elle sera claire pour tous et que vous pourrez éventuellement m'éclairer sur certains points ! Une caméra, une monture et un tube optique (newton 254/1000) ont déjà été précédemment choisis et je dois vérifier la validité de l'ensemble. Par rapport à ce que j'ai pu lire sur certain sujets, j'ai d'abord cherché à dimensionner le tube optique, puis la caméra et enfin la monture notamment pour connaitre le poids de l’ensemble (tube + caméra) à mettre dessus. (contrairement à ce que j'ai pu lire comme quoi il fallait dimensionner la monture, puis la caméra puis le tube optique) . Est-ce une erreur et je n'ai pas bien compris pourquoi cette autre façon de faire était la meilleure ? Je ne souhaite pas avoir de coupole (ou d'observatoire fixe) dans un premier temps, ce qui me contraint sur la taille du tube optique qui dois être un newton; afin d’éviter d’avoir des vibrations dues au vent qui se répercutent sur l’image (car la caméra est fixée au tube) je me suis demandée s'il fallait privilégier un tube optique assez court. Je cherche également à avoir un télescope assez ouvert ce qui implique que le nombre d’ouverture du télescope doit être assez petit. Un premier équipement du projet auquel je participe a été acheté : nous sommes actuellement à une ouverture de 3.9 mais une Barlow de 4x50,8 a été ajoutée. Une de mes question est donc de savoir si le nombre d'ouverture change dans ce cas puisque la focale est modifiée ? Une fois le tube optique choisi on regarde quelle caméra peut correspondre. Pour cela, il faut définir la taille des photosites (en µm) du capteur, que l’on peut calculer de la façon suivante : Tp = E*f/206 avec E l’échantillonnage (en arcsec/pix) et f la focale (en mm) du tube optique. L’échantillonnage dépend de la résolution de l’instrument choisi, ainsi que du seeing de l’endroit où va être placé le télescope si j'ai bien tout compris . Voilà comment j'ai raisonné pour cette partie : l’échantillonnage idéal pour l’instrument est 2 fois plus petit que la résolution de l’instrument car il faut 2 pixels pour résoudre l’image (2 fois plus petit que le plus petit détail perceptible). Soit dans notre cas, avec un seeing de 1’’ en moyenne là où est placé le télescope, on obtient une taille de photosites idéal à : Tp = 5.97 µm (En considérant un seeing de 1’’ : E = 1.23’’ = 1’’+0.46/2 = 1.23’’) Or la caméra déjà choisie possède des pixels de 6.8µm, on est alors en sous-échantillonnage? Est ce que mon calcul est faux ? De plus, je voulais savoir si vous connaissiez un moyen de déterminer par calcul l'efficacité quantique minimale à choisir pour une caméra CCD ? Une fois la caméra choisie et son poids connu tout comme le tube optique, je regarde la monture et ses performances en termes de précision de pointage et de suivi. En ce qui la concerne, j'ai du mal à comprendre la différence dans les spécifications trouvées sur les sites marchants quand ils parlent de précision de suivi : parfois il est exprimé en arcsec/sec et parfois seulement en arcsec (est-ce alors l'erreur périodique?) Merci d'avance pour votre aide et vos réponses, n'hésitez pas à me dire si j'ai dit des choses imprécises, manquantes ou bien même fausses dans ce que je dit !
  13. Bonjour, J'ai un petit problème qui est devenu récurant et plutôt gênant. J'ai de vilaine trame sur mes images... J'ai lu pléthore de discussion à ce sujet, mais pas moyen de m'en défaire. - j'ai lu que ça pouvait venir des flats, j'en ai fait avec ma boîte fait maison, et d'autres sur le ciel, ça change rien. Ils sont bien au 2/3 de l'histogramme. - j'ai lu que ça pouvait venir des darks, sur chaque soirée, c'est quand même extraordinaire, que je n'en fasse que des mauvais. - j'ai lu qu'il fallait faire du dithering, je m'y suis donc mis, ça ne change rien non plus... - J'ai essayé des taux de rejection plus ou moins haut avec des pourcentages de rejets globaux sur les dofs et brutes allant de 1% à <0.1% ça ne change rien. Fait étrange, j'ai remarqué sur ma dernière image, que empiler les brutes calibrées sans rejection ne créer pas de trame. J'ai aussi remarqué qu'avec les scripts APN tout automatique de siril, avec dof, pas de trame. J'en déduis que le problème vient de mon pré-traitement, mais je ne sais pas où exactement. J'ai aussi un autre soucis qui est peut-être lié, un fois mon empilement effectué, avant de faire la balance des couleurs, je n'ai strictement aucun signal sur la couche rouge. Un comble quand même pour IC1805 et IC1848. Mon imageur est un 450D defiltré partiel avec un filtre CLS car pas mal de pollution lumineuse. Si quelqu'un a un début de solution, il sera le bienvenu car je commence à désespérer. Merci d'avance et bon ciel ! Justin.
  14. Pluto Trigger Je vous présente un petit appareil qui répond au nom de Pluto Trigger. Il s’agit d’un petit boitier qui peut se fixer sur la griffe porte-accessoires de votre appareil photo, et qui apporte plein de nouvelles fonctionnalités. Tout se programme depuis une application fonctionnant sur un téléphone ou une tablette. Les appareils compatibles sont iPhone 4 ou plus récent, iPad 3 ou version ultérieure, iPad Mini, iPod Touch 5 ou version ultérieure, Android 4.3+, et avec Bluetooth 4.0 LE (Faible énergie). L’application est en anglais, mais le mode d’emploi est en français et est très détaillé. Je ne vais donc pas le reprendre. Vous le trouverez (en anglais) soit directement depuis l’application, en cliquant sur les 3 petits point en haut à droite, puis en navigant tout en bas de la page pour sélectionner « User Manual ». Vous pouvez aussi y accéder directement en français depuis le site PlutoTrigger.com. Liste des fonctions Fonctions d’intervalomètre · Déclencheur à distance · Timelapse (gère le Bulb Ramping) · Prise de vue HDR · Filés d’étoiles / intervalomètre · Vidéo (si votre appareil le permet) · Timer Fonctions avec capteurs intégrés (ou en option) · Laser (intégré, avec laser rouge fourni), quand le rayon est coupé, la photo est prise · Son (intégré), photo prise quand le son dépasse un seuil · Lumière (intégré), photo prise quand la lumière dépasse un seuil · Éclairs (intégré), photo prise quand un éclair surgit · Infrarouge (intégré), photo prise quand un objet chaud passe à porté du Pluto · Gouttes d’eau (il faut acheter le kit « goutte d’eau » en option) · Auxiliaires (via une entrée disponible, vous permet de brancher une sonde externe) · Fusion : permet de combiner les capteurs Laser, Son, Lumière, Infrarouge et Auxiliaire entre eux (par exemple détection d’un bruit quand il fait nuit). Fonctions avec les capteurs des smartphones Le Pluto Trigger est capable d’exploiter les capteurs intégrés dans le téléphone sur lequel l’application est installée. Tous les téléphones ne possédant pas tous les capteurs, certaines fonctions seront donc potentiellement inactives. Mais bon, cela dit, ces fonctions font très gadget. · Son · Vibration · Détection de mouvement · Selon distance parcourue · Détection de voix · Détection de sourire Outils · calcul de la profondeur de champ · calcul de la position du Soleil et des horaires de lever/coucher · équivalence entre exposition et puissance des filtres gris ND · règle (basique) pour éviter les filés d’étoiles Prix de vente Ce petit boitier n’est pas donné ! Il est vendu, au moment où j’écris cet article, aux prix de $119 ce à quoi il faut ajouter un câble pour le connecter à votre appareil photo, vendu $5 à choisir en fonction de votre boitier (plus de 300 compatibles), et $8 de frais de port, on arrive à un total de $132 (env. 115€). Attention, en prenant l’option rapide par DHL à $15, vous devrez en plus payer environ 35€ supplémentaires à récéption à DHL pour le dédouanement forfaitaire… Si vous ne souhaitez vous en servir que pour la photo de nuit, je pense que des solutions bien moins chères existent, par exemple un simple intervalomètre qu'on trouve à moins de 30 € sur Amazon, AliExpress ou eBay. Vous trouverez dans la boite : · Le Pluto trigger · Une semelle porte accessoire · Un pointeur laser · Un câble USB pour recharger le Pluto Trigger, mais pas de chargeur USB (celui que j'ai reçu avait un chargeur, mais pour prises US) · Un câble de synchro flash Et dans un petit sac, le câble pour connecter le Pluto à votre appareil photo, si vous l'avez commandé. Ensuite on peut ajouter des accessoires en option, je ne les liste pas tous, seulement les plus utiles : · vanne Pluto pour faire des gouttes d’eau : $40 · bras pour tenir la vanne à gouttes d’eau : $18 · base pour porter le bras : $40 (très cher) · doubleur de câble (jack 2.5 1xM / 2xM) avec 2 convertisseurs F/F à $10 · batterie Lithium de rechange pour le Pluto à $10 (inclus un boitier Pluto de rechange) · d’autres accessoires (câbles, flashs…) sont vendus généralement bien plus chers que ce que l’on trouve sur Amazon, AliExpress ou eBay. La vanne, avec son look d'extenseur pénien, est sympa pour faire des photos de gouttes d'eau qui rebondissent et s'entrechoquent, mais on sort du cadre du Club Paysages de Nuit ! Fonctions utiles aux paysages de nuit J'ai mis en rouge ci-dessus les fonctions que je trouve utiles aux Paysages de Nuit, à savoir : · Timelapse (gère le Bulb Ramping) · Filés d’étoiles / intervalomètre · Timer · Éclairs (intégré), photo prise quand un éclair surgit Les autres fonctions ne sont pas dénuées d'intérêt, enfin pas toutes, mais elles sortent du cadre de ce club. à suivre...
  15. Skywatcher vend une mini monture qui est faite pour la photo "légère" (avec un APN + objectif) et le timelapse. Sa capacité de charge est de 3 kg de charge utile (sans contrepoids) et peut monter à 4 kg si on équilibre la charge avec des contrepoids (en option mais ça peut se bricoler facilement), on peut donc s'en servir en visuel pour y attacher une petite lulu de 60-80 mm ou une paire de jumelles. Je viens de peser, mon 6D avec un (gros) Tamron 24-70 F/2.8 et une rotule photo pèsent 2.1 kg : on est donc loin de la charge maximale. Il est recommandé de la poser sur un solide trépied photo (ou vidéo). On se trouve avec un appareil totalement autonome capable de faire de l'astrophoto à moindre coût car elle fait pas plus de 250 EUR avec un viseur polaire. Elle permet plein de modes de fonctionnement, par exemple : - timelapse "conventionnel" avec rotation de la monture entre chaque pose la monture ne bougeant pas pendant les poses - timelapse "astro" : la monture préalablement mise en station va effectuer le suivi des étoiles pendant la pose et revient à la position d'origine entre chaque pose. On peut donc un timelapse avec des poses longues sans filé d'étoiles, impossible avec les autres systèmes de timelapse - suivi classique : la monture suit les étoiles (ou la Lune, ou le Soleil) Voici le mode d'emploi : https://teleskop-austria.at/information/pdf/StarAdvMini_SAM%20User%20Guide-3-8.pdf La monture est fournie avec un viseur polaire qu'il faut installer pour la mise en station, et retirer avant de mettre l'appareil photo. Le port USB visible sur la photo ne sert qu'à recharger les batteries à l'intérieur de la monture, elle ne permet pas l'autoguidage. L'autonomie indiquée est de 24 heures, maintenant, au froid à -10°C je ne suis pas certain qu'elle tienne aussi longtemps, mais il suffira de brancher une batterie sur le port USB pour qu'elle reparte. Avec un câble optionnel (10 EUR), elle peut gérer l'appareil photo pour les timelapses. On peut aussi la commander depuis un iPhone ou Android via WiFi, c'est d'ailleurs la seule façon de la piloter, donc pensez à bien recharger votre smartphone avant de partir ! Elle marche sur les platebandes des Vixen Polarie, iOptron SkyTracker et SkyTracker Pro, de l'autre Star Adventurer de Skywatcher, j'en oublie certainement. Elle est vendue 350 EUR en "kit astro", pour ce prix on a en plus une base équatoriale et une queue d'aronde et un support permettant un mouvement fin en déclinaison de l'appareil photo. Voici un rapport de test de cette monture (en anglais) : http://philhart.com/content/star-adventurer-mini-review Attention : il ne faut pas la confondre avec l'autre monture photo de Skywatcher, la Star Adventurer, un peu plus grosse mais moins versatile. Ici il s'agit de la Mini Wi-Fi. Note : l'application SAM console ne fonctionne pas sous IOS 6.1.6 avec un iPhone 3GS. Testé ce matin, on voit le logo Skywatcher puis l'application plante. La connexion Wifi avec un téléphone se fait sans aucun problème. Il suffit de : 1) allumer la SAM 2) aller dans l'onglet réglages>Wifi du téléphone et de choisir le réseau StarAdventurer 3) lancer l'appli "Console SAM" sur le téléphone Et voilà. On peut faire plus compliqué si on désire pouvoir piloter la SAM depuis le réseau local, et ainsi conserver l'accès Internet sur son téléphone, mais je n'ai pas testé. De toutes façon, en nomade, ça ne servirait à rien. Il y a un gros vice de conception : une vis qui sert à bloquer la bague qui retient la queue d'aronde et l'empêcher de pivoter autour de l'axe de la monture ne tient que sur 2 filets... ce n'est pas bon du tout et il faudra faire très très attention à ne pas foirer le filetage. Installation du matériel (1 minute) : emboîter la monture sur le trépied, poser le trépied approximativement dirigé vers le nord et c'est tout. Mise en station (3 minutes) : le viseur rétro éclairé fait bien son boulot. L'application Console Sam indique comment placer la Polaire dans le réticule, un jeu d'enfant. L'appli SAM mériterait quelques améliorations, comme par exemple rendre la Polaire plus lisible (le gris clair n'est pas très discernable) et l'heure de la Polaire est masquée par le texte : Je conseille fortement d'acheter la base équatoriale qui sera bien plus simple à régler qu'une rotule : Appli SAM Console L'appli est obligatoire pour programmer la SAM. Elle n'existe qu'en version iOS et Android et se connecte à la SAM en Wifi. Il faudra donc disposer d'un appareil compatible. La SAM se connecte en Wifi à la tablette ou au téléphone. On ne peut donc plus utiliser cette tablette/téléphone pour surfer sur Internet ou se connecter à l'appareil photo. C'est l'un ou l'autre. L'utilisation d'un appareil dédié pour piloter la SAM est donc préférable. Comme l'app sous iOS est compatible avec iOS 5.1.1 ça permet de recycler un vieil iPhone 3GS ou un iPad 1ère génération. On pourra aussi installer Stellarium Mobile (3€) qui est lui aussi compatible avec cette version d'iOS. L'appli est très simple à utiliser même si elle reste perfectible dans son ergonomie. Les textes sont traduits en français, mais parfois ils se recouvrent, ce qui rend par exemple, difficile la lecture de l'heure polaire. --- edit : ce défaut est corrigé depuis la version 1.5.0 --- Mise en station avec la base équatoriale. La mise en station est largement facilitée quand on utilise la base équatoriale. Mais cette base équatoriale est très sommaire et il faut ruser pour avoir un réglage assez rapide. Voici comment je procède. Etape 1 : alignement du réticule du viseur polaire Régler les pieds du trépied pour que la base équatoriale soit bien horizontale (la bulle du niveau à bulle est alors centrée au dans le petit cercle). Orienter la base pour que la Polaire soit visible dans le viseur, se servir des petits trous dans la monture pour cela. Orienter le réticule pour que l'axe 0-6 soit bien vertical, 0 en haut. Pour cela on joue avec la molette d'altitude pour déplacer la monture de haut en bas : la Polaire parcours un trait et on pivote le viseur jusqu'à ce que l'axe 0-6 soit bien parallèle à ce trait. Etape 2 : alignement de la Polaire dans le réticule Sur l'appli SAM Console, on repère l'endroit du réticule auquel on doit placer la Polaire. Desserer correctement le levier de blocage de l'altitude (2) - un quart de tour suffit. Placer la Polaire à la bonne hauteur dans le réticule, peu importe si elle est trop à gauche ou à droite - enfin pas trop quand même. On n'utilisera que la molette d'altitude (1). Il faut atteindre la hauteur EN REMONTANT de façon à ce que les engrenages d'altitude soient bien en contact. Une fois la hauteur trouvée, resserer le levier (2). Vous remarquerez que la Polaire va se déplacer horizontalement... c'est pourquoi il n'est pas recommandé de peaufiner le réglage horizontal avant de serrer le levier. Maintenant que la hauteur est OK, vous pouvez régler l'azimuth en jouant sur les deux molettes (3). Il faut qu'elles soient bien serrées toutes les deux pour bloquer le réglage.
  16. Bonjour, Je vous présente ici mon envie de réalisation d'une monture équatoriale pour APN avec l'axe d'ascension droite motorisé. Pourquoi ça ? En effet, j'ai fait l'acquisition d'un reflex Nikon D3500 et me suis découvert une passion pour l'astrophotographie. Après plusieurs essais photo de chez moi avec comme seul matériel mon APN, je me suis vite rendu compte des limites J'ai donc commencé par faire l’acquisition d'un trépied pour la stabilité, ce qui est déjà mieux, mais c'est pas encore çà. Je me suis effectivement rendu compte que çà tourne plus qu'on pourrais le croire Après quelques recherche j'ai découvert les "montures équatoriales". Trop bien ce truc mais .... hors budget Bidouilleur dans l’âme et heureux possesseur d'une imprimante 3D, me voila partie pour ce projet qui j'espère aboutira sur quelque chose de fonctionnel "à petit budget" Comment je compte m'y prendre ? Le tout sera imprimé en 3D avec comme motorisation un nema17 contrôlé par une carte Arduino UNO + Shield CNC + Driver DRV8825 Il n'y aura que l’ascension droite de la monture qui sera motorisé (du moins pour le moment). La mise en station et le pointage se fera donc manuellement J'ai déjà commencé à modéliser le bousin et voila à quoi ça va ressembler
  17. Bon alors voilà, étant en convalescence et interdit d'astro par le chirurgien, je me remets sur la configuration d'un nanopi M4 en nafabox. Je détaille ici mes étapes, problèmes et choix. Si ça peut aider. Ca j'ai le droit de le faire....saleté d'hernie. Niveau matériel, c'est la version 2Gb de RAM que j'ai trouvée d'occasion sur la baie pour 25€. L'objectif étant d'avoir de l'USB3 pour la caméra de guidage. J'ai mis un carte microSD de 128Go Samsung. Je suis parti de la version Armbian Bionic 4.4.179 desktop que j'ai trouvé là sur le site officiel. Après le premier démarrage, j'ai suivi les instructions du README_FR du Github de NAFABOX 3.2. Premier déboire : le même que j'avais déjà signalé sur un précédent post : une boucle dans l'install de VNC au moment où il veut créer le fichier PASSWWD pour vnc. Il ne s'écrit pas au bon endroit. En fait il y a deux répertoires pour le compte root. L'un est /root et l'autre /home/root. D'où le conflit. Là je ne sais pas d'où vient cette erreur. Je l'ai eu avec la précédente version d'Armbian également. Bon c'est résolu en créeant un lien symbolique de l'un des répertoires sur l'autre : > sudo ln -s /root/.vnc /home/root/.vnc Et ça repart vers une autre erreur...que je n'ai pas résussi à résoudre : toujours avec vnc, le script cherche à créer un lien symbolique avec ce fichier /etc/systemd/system/novnc.service et ça s'arrête là.... J'ai choisis de ne pas installer vnc à partir des scripts (au bout de 5 ou 6 plantage au même endroit) là ça passe. Je verrai ensuite à la main. Autre soucis, enfin, autre détail pénible mais c'est dû à ma répétition en boucle du script à cause de l'erreur précédente. Ne pas oublier de cocher autologin à chaque fois, il ne l'est pas par défaut et comme ça à un redémarrage j'ai dû me coltiner un bel écran de login.... Pour la suite WAIT and see...j'ai un débit de merde et là il télécharge les quelques Go de kstar, indi etc....
  18. Bonjour, j'ai une Nafabox sur un RPI3 que j'utilise avec un câble RJ45 avec mon PC. J'ai suivi le tuto de Laurent sur comment paramétrer le fichier config.txt pour fixer une résolution. J'ai donc mis hdmi_ignore_hotplug=1 disable_overscan=1 hdmi_groupe=1 hdmi_mode=24 (1280*960 60Hz) rien n'y fait je me retrouve toujours avec un 720*480 de base. Une explication ? Je vous joins le config.txt. Question subsidiaire: Comment faire pour fixer l'adresse IP sur le RPI3 en mode lien local uniquement ? Merci d'avance. config.txt
  19. Vincemanuel

    Tube allonge

    Re-bonjour Je suis tombé sur ce schéma dont je ne comprend à quoi correspond le "tirage". J'en déduit à un tube allonge, mais si c'est le cas je ne comprend pas comment le fixer à l'oculaire. Je voudrais bien tester avec la quickcam pro4000 pour voir ce que ça donne, enfin si c'est possible. Merci pour vos futures réponses
  20. gosseyn

    Kstars

    Bonsoir à tous Utilisateur réçent de kstars j'ai un souci, lors d'un aperçu de capture j'ai le message suivant : il semble y avoir un souci avec la camera, mais le port est bien ouvert, la T° est bien asservie et elle fonctionne bien avec un autre programme . De plus elle fonctionne dans l'onglet aligner. Une idée Merci d'avance
  21. Bonjour, escusez-moi si le sujet a déjà été traité. je guide ma 80ED sur HEQ5 avec une lunette guide evostar 50 equipée d'une zwo 120. malgré tous mes essais, je n'arrive pas à avoir un meilleur guidage, qui reste en dessous (en moyenne) de 2" arc, mais avec l'apn défiltré canon 2000D j'ai un échantillonnage de 1.48"/p. c'est encore pire si j'essaie avec le MAK 150 (échantillonnage de 0,49") je pense que ma MAP est bonne (j'utilise Sharpcap pour l'alignement polaire). pour phd, je fais une calibration puis j'utilise l'assistant de guidage. ai-je atteint la limite avec la HEQ5 pour la précision ? ou est-ce que mes paramètres dans phd sont à modifier ? si joint les fichiers log de la dernière calibration et du guidage : https://openphdguiding.org/logs/dl/PHD2_logs_dkyM.zip merci beaucoup pour votre aide ! Jean-François
  22. Franck34

    Driver Sbig et MaximDl

    Après avoir réinstallé un PC pour l'astrophoto, voilà qu'après avoir connecté ma STL1000M et installé les drivers avec DriverChecker, je m'aperçois que dans MaxilDl, j'ai un soucis. Ce qui est encerclé en rouge ne fonctionne pas. Je n'ai plus le choix dans le ReadOut Mode, ni la possibilité de choisir entre Light/Bias/Dark/Flat. J'avais déjà eu ce problème naguère mais je ne me souviens plus de la solution. Si vous en savez plus, j'en serais ravi. Merci. Franck
  23. Participant à une animation Nuit des Etoiles dimanche soir, j'ai croisé une vieille dame des années 70, une Lunette achromatique Admiral, son propriétaire est un débutant et j'en ai profité après l'avoir aidé pour jeter un oeil dedans avec mon oculaire vintage Zeiss 0-10mm (X120) sur Saturne. Elle se défend très bien la vieille dame !!! c'est bluffant la qualité de l'image (F/D 15 ça marche bien!)... Les Japonais savaient déjà faire de belles et bonnes Lunettes!
  24. Bonjour j'ai besoin d'aide pour le défiltrage de mon APN. Je possède un Canon EOS 450D et j'aimerais le défiltré mais je me pose plusieurs questions. Premièrement, est-ce qu'un "simple" défiltrage total sans rajout de filtres permet de faire des photos style nébuleuses ou galaxie? Faut-il ajouter des filtres ou ne pas tous les enlever? Auriez-vous un bon tuto ou des expériences personnelles à me partager? PS : je prends les photos au foyer de mon Newton 150/750 avec une bague T Merci de votre aide 😁
  25. sharemyspace

    Contrôl caméra à distance

    Bonjour, je viens d’acheter un Adaptateur WiFi SynScan qui me permettra de contrôler ma monture à distance. Par contre j'ai aussi une caméra ZWO ASI 294 Color (pas la version Pro) que j'aimerais aussi contrôler à distance. J'ai vu qu'il y a un appareil WiFi qui s'appelle ASIAir, mais ça permet pas l'utilisation de l'ordi, est-ce que vous connaissez une alternative à ce produit ? Merci !