Message du MJ : je lance un ARG (Advanced Reality Game) sur Webastro. Il combinera des énigmes à résoudre en utilisant les ressources d'Internet, et votre intelligence. Les énigmes vont embrasser plusieurs disciplines, en rapport ou non avec l'astronomie. Il sera donc préférable de travailler en groupe plutôt que seul dans son coin.   Si vous prenez le jeu en route, commencez par la première énigme, ouvrez éventuellement un autre post après avoir constitué une équipe, et ne lisez pas toutes les pages de ce post, tant que vous n'avez pas trouvé les réponses ! L'idéal est dans ce cas qu'un d'entre vous prenne le rôle de MJ (Maître du Jeu) et guide les autres.       Paris, Secteur France, République Démocratique d’Europe, 2154.   C’était une sombre période. Le monde n’était plus celui que je connaissais dans ma jeunesse. Les continents étaient désormais isolés, chacun dirigé par une dictature, toutes en guerre les unes contre les autres. Chaque semaine, pendant la nuit, une ou deux bombes assez puissantes pour détruire un immeuble entier, tombées du ciel on ne sait d'où semaient la terreur dans une population résignée.   Une résistance internationale s’était malgré tout constituée et ses recherches lui avaient permis d’affirmer que des fusées intercontinentales étaient envoyées d’une unique base secrète, partagée par l’ensemble des dictatures qui maintenaient sciemment la population en alerte permanente pour contenir toute velléité de rébellion. Ces fusées étaient chargées de plusieurs bombes dont les cibles étaient les principales villes du monde, choisies vraisemblablement dans un macabre hasard. La résistance était suffisamment organisée et équipée pour porter un coup fort, si seulement elle connaissait l’emplacement de la base de lancement... La dictature quant à elle ne cessait de dire dans sa propagande que cette histoire n'était qu'une légende inventée par des complotistes des autres continents.   ./././.   C’était une sombre soirée d’hiver, l’orage venait de cesser mais il pleuvait encore. Les gens s’étaient abrités car la sirène retentissait déjà, il n’était pourtant pas 23h. Les bombes ne tombaient qu’après minuit. En général ça annonçait une opération spéciale des forces de l'ordre. Encore 100 m et j'arrivais chez moi.   Un type à moitié éméché venait de sortir du bar, le dernier client de la soirée visiblement, le barman descendait la grille. J'ai remarqué que le type était curieusement habillé, un costard en toile légère dont la veste largement ouverte par son gros bide laissait voir une chemise hawaienne, en tous cas, ce n'était pas du tout une tenue de saison ! La voiture a surgit d’une sombre ruelle derrière moi dans un crissement de pneus. Deux coups de feu ont claqué. J’ai ressenti une légère douleur à mon épaule gauche, et le type s’est effondré. La voiture, je crois une Tchaïka 34 électrique, a aussitôt tourné au premier rond point. Je me suis précipité sur la victime. Il perdait son sang. Il a commencé à me dire «Prévenez les, j’ai trouvé la base, la base…», mais après un hoquet, des flots de sang se mirent à couler de sa bouche et il s’est mis à délirer dans une répétitive litanie qui ne cessa qu’à son dernier souffle : « divaguer éther annonçons ».   J’ai fouillé ses poches, dans l’espoir de trouver ses papiers, son nom, une personne à prévenir, mais rien d’autre que quelques fragments d'un papier froissé. Voici ce que j’ai pu reconstituer :     Et si ce type faisait partie de la résistance et parlait de cette fameuse base secrète de lancement des fusées... cela voudrait dire que j'avais la clé pour mettre fin à cette hécatombe !   Saurez-vous retrouver l’emplacement de la base ?