Fred_76

Membres association
  • Content Count

    12,515
  • Joined

  • Last visited

About Fred_76

  • Rank
    Membre de l'association

A propos

  • Résidence
    Dieppe
  • Matériel
    Je n'ai plus rien

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Fred_76

    Quizz alternatif convivial

    En astronome guillotiné, on a Jean Sylvain Bailly. Il a publié un texte sur une éclipse du Soleil et un transit de Venus. Il y a aussi Jean Baptiste Gaspard Bochard de Saron Mais pas de rapport avec Louie.
  2. L’effet Casimir conjugué à une expansion très forte pourrait-il conduire à une création de matière (baryonique ou autre) stable, générant une masse soudaine venant contrecarrer cette expansion. On aurait alors une génération homogène d’une énorme quantité de matière dans tous l’univers, une inversion massive de l’expansion et la condensation de toute cette matière en trous noirs, étoiles, galaxies... Tiens, ça me rappelle le Big Bang.
  3. La règle de base est de tout mettre en œuvre pour assurer la rigidité et la stabilité donc : 1) utiliser le trépied à sa hauteur minimale, sans que ce soit au détriment du confort d’utilisation, sinon vous risquez au mieux de mal régler votre matériel, au pire de vous faire mal 2) bien serrer tous les boulons 3) bien planter les pieds sur des supports stables (par exemple pas sur une plaque bancale) et ne pas danser la gigue autour du trépied pendant les prises de vues 4) bien équilibrer la charge pour ne pas provoquer de flexion quand la monture va bouger cette charge pour compenser le mouvement de la Terre 5) limiter les vibrations haute fréquence donc alourdir le trépied en y mettant une charge dessous, mais attention, en cas de vent, même léger, la charge va balancer et faire bouger l’ensemble 6) certains ajoutent un triangle pour relier les pieds à mi-hauteur (ou au tiers). Ça renforce effectivement bien la rigidité mais ça complique notablement l’installation. Pour ma part je me contente de 1-2-3-4.
  4. Sinon il y a la bonne vieille technique de la tarière, un pieux dedans, du ciment et hop ! Stabilité Max, pas de risque de se prendre les pieds dedans.
  5. Fred_76

    Fantastique smartphone...

    C’est ici que ça s’est passé :
  6. Fred_76

    Fantastique smartphone...

    Ouahhh tu as photographié le crash de Bereshit !
  7. AutoStakkert pour lutter contre la turbu atmosphérique AutoStakkert est un logiciel gratuit normalement dédié à l'astrophoto planétaire (Jupiter, Saturne, Mars, la Lune...). Il va explorer l'ensemble des images d'un film, ou une série d'images individuelles pour en tirer les parties les plus nettes, et recomposer une image bien plus résolue que les images unitaires. On peut exploiter ce logiciel pour de la photo diurne afin de lutter contre la turbulence issue du sol chauffé par le Soleil. Le résultat sera assez bon pour faire ressortir des fins détails, et surtout pour réduire drastiquement le bruit (équivalent à l'empilement médian après alignement sous Photoshop). À suivre !
  8. Fred_76

    Stellarium panoramas persos

    Je t’ai mis un lien
  9. Fred_76

    Stellarium panoramas persos

    Change la gestion de carte graphique :
  10. Tutoriel : Faire un panorama personnalisé pour Stellarium La prise de vue 1. Commencer par placer son appareil photo sur un trépied, à la hauteur de son visage. Bien régler l'horizontalité pour que les photos soient bien alignées quand on les prend. 2. Selon la scène, choisir un objectif à courte focale (15-20 mm). 3. Régler l'appareil de telle façon que l'horizon se trouve juste dans l'axe de l'image. Si l'horizon n'est pas visible, se servir d'un niveau à bulle pour régler l'axe optique de l'appareil photo sur l'horizontale. 4. Repérer précisément où se trouve l'Ouest et centrer la première image sur ce point. 5. Prendre des photos avec un large recouvrement, en commençant par l'Ouest, puis en se dirigeant vers le Nord, l'Est, le Sud puis à nouveau l'Oust. Ne pas hésiter à prendre beaucoup de photos (une vingtaine). 6. Si des objets proches ne sont pas cadrés en hauteur (arbres, montagnes, bâtiments), changer l'inclinaison de l'appareil photo et recommencer un tour de prise de vues. Création du panorama Avec un logiciel de panorama (Gigapano, Photomerge, Photostitch, Hugin, ICE…), créer un panorama avec toutes les images prises. Il faut faire attention : - À ajouter éventuellement une zone vide en dessous, de façon à ce que l'horizon soit pile dans l'axe horizontal de l'image. - À ce que le point qu'on a localisé à l'Ouest soit juste sur le bord gauche de l'image. La taille de l'image doit être deux fois plus large que haute, et la largeur doit être une puissance de 2 (OBLIGATOIRE). Je prends habituellement 2048x1024 ou 4096x2048. Avec un logiciel de retouche d'image (Photoshop, Gimp…), éliminer tout le ciel, y compris les nuages. Ce qui sera considéré comme du ciel doit être transparent. Il faut être précis notamment dans les zones fouillies (arbres, bâtiments…) si l'on veut un résultat esthétique. Si des halos de pollution lumineuse affectent la visibilité à l'horizon, il est possible avec le logiciel de retouche d'image de les ajouter. Utiliser le réglage de la transparence pour régler la façon dont ce halo sera visible. Il ne sera toutefois pas possible de le régler depuis Stellarium. Pour m'aider, je prends des photos de ces zones de nuit et je règle la transparence et la couleur des halos en fonction de ce que je vois sur les photos. Sauver l'image en format PNG 24 bits (avec transparence). Paramétrage dans Stellarium Dans le répertoire Stellarium/Landscapes, créer un sous répertoire pour votre paysage. Puis copier dedans le contenu du répertoire Stellarium/Landscapes /Moon et l'image que vous venez de créer. Effacez l'image de la Lune. Editer le fichier landscape.ini contenu dans votre nouveau répertoire et modifiez/ajoutez les détails en fonction de votre image : [landscape] name = votre lieu type = spherical maptex = votre_image.png maptex_bottom = chiffre négatif, angle du bas de votre photo (par défaut -90°) maptex_top = chiffre positif, angle du haut de votre photo (par défaut 90°) angle_rotatez = angle de rotation pour ajuster l'azimut [location] planet = Earth latitude = votre latitude (par exemple +48d10'9.12") longitude = votre longitude altitude = votre altitude country = votre pays name = le nom de votre ville (peut être différent du paramètre name dans [landscape]). light_pollution= votre niveau de pollution lumineuse atmospheric_extinction_coefficient=0.2 atmospheric_temperature=10 atmospheric_pressure=1013 Sauver le fichier .ini dans le même répertoire que votre photo, puis zippez les deux fichiers : photo et .ini dans une seule archive ZIP. Vous pouvez maintenant l'importer directement dans Stellarium. Ajustement des angles Dans Stellarium, la photo peut ne pas être correctement orientée. Vous pouvez régler son décalage en azimuth en corrigeant l'angle angle_rotatez, et l'altitude en corrigeant les angles maptex_bottom et maptex_top. A chaque fois il faut désinstaller le paysage dans Stellarium, corriger le fichier .ini puis rezipper l'ensemble et réimporter dans Stellarium.
  11. Fred_76

    Stellarium panoramas persos

    Ca permet d'observer la Lune même par temps couvert...
  12. Oui, ça marche bien mais je m’en sers finalement assez peu
  13. Selut JM, chez OU par exemple, appelle-les pour être sur de ne pas prendre le mauvais cordon : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/fr/connectique/159-cordon-de-declenchement-sky-watcher-star-adventurer.html
  14. Je n’ai jamais eu de soucis avec ma batterie, mais je n’ai pas passé de nuit complète non plus, ni utilisé longtemps de focales > 50 mm, donc un léger écart de suivi n’a jamais été un probleme. La plus grosse focale utilisée était un 400 mm mais pas très longtemps. Sinon merci pour le test sur le Club ! a+ fred
  15. Iris est un (ancien) logiciel dédié à l'astrophoto qui dispose d'une pléthore de fonctions relativement uniques. On le trouve ici : http://www.astrosurf.com/buil/iris-software.html Christian Buil à inclu dans Iris un outil pour corriger la distorsion des images prises avec un objectif Fisheye, méthode expliquée dans le mode d'emploi ici : http://www.astrosurf.com/buil/iris/tutorial19/doc42_fr.htm La commande se trouve dans le menu Géométrie > Fisheye. On arrive alors sur la boite de dialogue : Mais il omet de préciser comment déterminer la valeur à saisir dans le paramètre "Rayon". Cette valeur s'exprime en pixels et correspond au rayon du cercle projeté par l'objectif sur le capteur. Pour le calculer, voici la formule : R=8,73 x A x f / p Où : R est le rayon à saisir dans la commande d'Iris, en pixels A est l'angle d'ouverture de l'objectif, en degrés (voir notice constructeur de l'objectif) p est la taille d'un photo site du capteur, en μm (chercher sur Internet) f est la focale de l'objectif, en mm (c'est écrit sur l'objectif) Par exemple, j'utilise un Fisheye Peleng 8 mm avec un Canon 1000D. On a : A=180° p=5.7 μm f=8mm D'où : R=8,73x180x8/5.7=2205 px Pour les valeurs Centre X et Centre Y, on saisira soit le centre de l'image (la moitié du nombre de pixels en largeur pour X et de la hauteur pour Y), soit le centre de la scène photographiée. Il est très préférable que ces deux centres soient au même endroit... Pour le facteur d'échelle, mettre un chiffre entre 0,6 et 0,8 de façon à ce que les zones noires sur les côtés disparaissent. Il faut tester en mode bilinéaire, rapide, puis quand on est content de l'image on calcule en mode bicubique, lent mais plus précis. Image d'origine : Image corrigée : Le reste est bien expliqué sur le site de Christian. Bonnes photos ! Fred