Jump to content

Fred_76

Membres association
  • Content Count

    13,117
  • Joined

3 Followers

About Fred_76

  • Rank
    Membre de l'association

A propos

  • Résidence
    Dieppe
  • Matériel
    Je n'ai plus rien

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Je te conseille les tutoriels mis en ligne sur le Club Paysages de Nuit de WA. On trouve des 1000D pour moins de 100€ (Plusieurs a 70€ sur LBC). Évite le 18-55 souvent vendu avec qui est une grosse daube. Privilégie un Samyang ou Rokinon jusqu’à 85mm de focale, au delà il faut une monture pour compenser la rotation de la Terre.
  2. Bonjour Le mieux serait que tu fasses un sujet séparé plutôt qu’à la suite d’un sujet existant. a+ fred
  3. Je n’ai jamais réussi à avoir quelque chose de convaincant avec l’autofocus fait de jour puis objectif laissé au repos en attendant la nuit (qu’il soit scotché ou non). J’ai essayé cette méthode avec un 24-70 f/2.8 Canon (le mk II) et un 70-200 f/4 Canon (non IS). Nada. Par contre je n’ai jamais eu de problème pour faire la map au LiveView avec ces objectifs ou d’autres qu’ils soient monté sur un 1000D, 500D ou 6D. Ce que les gens oublient en général, c’est de pousser la luminosité de leur écran au Max, de se mettre sur ISO Max et de pré régler le focus à peu près à l’infini avant de pointer vers une étoile lumineuse. J’ai aidé des collègues du club photo pour des photos de nuit, personne n’a eu de problème, que ce soit avec des Canon, Nikon, Pentax, Olympus ou Sony et avec des objectifs de 8 à 600 mm de focale. Il n’y a qu’avec un Leica que ça n’a pas été possible, mais ils ne sont pas faits pour la photo de nuit... (on se demande d’ailleurs pourquoi ils sont faits). Mais dans tous les cas, toucher l’objectif pour faire la mise au point fait tout trembler. Certains objectifs ont des bagues de MAP très dures (les Sigma par exemple) et on fait beaucoup d’essais avant de converger. C’est pourquoi je souhaite motoriser le système. J’ai trouvé une page qui semble donner une solution très simple : http://elby-meteo.fr/focuser-diy/
  4. Non faire la map de jour (et la scotcher) NE MARCHE PAS !!! La seule et meilleure façon de faire, c’est sur une étoile lumineuse au LiveView grossi au maximum, éventuellement aidé d’un masque de Bahtinov, sans oublier d’avoir réglé la luminosité de l’écran au Max (sinon on ne voit rien). Et il n’y a pas que moi qui le dit. J’ai mis un tutoriel complet sur le club Paysages de Nuit. Et la température joue aussi un peu sur les focale un peu longues, surtout sur les téléobjectifs (ça joue moins sur les monofocaux, c’est vrai). Mais la galère c’est de régler la MAP à la main, ce qui fait tout trembler. C’est pourquoi je cherche un moyen simple de la faire sans toucher à l’objectif. J’ai récupéré le matériel arduino qui dormait dans le placard d’un de mes fils. Yapuka apprendre l’arduino !!!
  5. Bonjour, Je dispose que quelques objectifs photos (14 mm f/1.8, 150-500 mm f/4-5.6) et la mise au point manuelle pour la photo de nuit n'est pas aisée. L'autofocus ne marche évidemment pas. Je lorgne sur les moteurs de mise au point qui font tourner la bague de l'objectif grâce à une crémaillère ou à une courroie, par exemple le ZWO EAF, mais ceux ci exigent du 12V en alimentation. Ce n'est pas une tension pratique en nomade, quand on se balade avec juste une petite monture de poche (genre SA ou SAM), un trépied et son appareil photo. Ce genre de matériel ne requiert que du 5.5 V (USB), tension pour laquelle on trouve plein de batteries. Donc je recherche un système de motorisation déportée de mise au point, avec une raquette manuelle, et en 5.5 V (ou piles) que je pourrais adapter sur mes objectifs. Qui connait ça ? A+ Fred
  6. Le mode d'emploi de Muniwin, logiciel utilisé pour traiter les images de détection d'exoplanètes se trouve ici : http://munipack.physics.muni.cz/guide.html C'est en anglais.
  7. Pour mémoire, les fichiers sont hébergés sur cette page : https://www.sahavre.fr/tutoriels/observations/33-mesurer-le-transit-d-une-exoplanete Ce tutoriel ne fonctionne qu'avec la version 1.1 et 1.2, pour la version 2 de Muniwin, il faut chercher ailleurs (mais c'est en anglais) : http://munipack.physics.muni.cz/guide.html
  8. Pour en revenir à la méthode des transits des exoplanètes, on a en ligne un excellent tutoriel de Jean-Philippe Nougayrède ( @apricot sur WA) pour le logiciel Muniwin, le tutoriel est pour la version 1.1, Muniwin en est à la version 2.1 et elle est très différente de la version 1, cependant la logique reste similaire. Peut-être qu' @apricot pourrait mettre à jour le tutoriel qu'on se ferait un plaisir de mettre en ligne. http://www.sahavre.fr/tutoriels/astrophoto/33-mesurer-le-transit-d-une-exoplanete Voici une courbe faite par un membre de la SAH sur le transit de Kepler-17b, c'était avec un C14 : La méthode des transits est l'une des seules, sinon la seule, qui soit à la porté des astronomes amateurs. Les autres méthodes exigent des moyens très coûteux et très complexes à mettre en oeuvre. L'ensemble des méthodes est listé ci-dessous : La mesure des variations de vitesse radiale d'une étoile (qui yoyotte quand la planète tourne) requiert une résolution et une astrométrie de course, ou bien d'utiliser des spectro hyper résolus. La mesure des pulsations d'une étoile nécessite un fond théorique physico-mathématique très costaud.
  9. Franchement, mais voyons, il faut retomber sur Terre mon bon Gérard, Microsoft a retiré Paint de Windows 10, comment veux tu qu'ils pré-traitent les images ???
  10. Hubble va être abandonné car il ne peut plus être mis à jour avec la dernière version 13 d'iOS. La stratégie commerciale implémentée dans l'appstore ne permet donc plus à la NASA de mettre à jour le satellite (mauvaise gestion des smileys et emojis apparemment), d'où son abandon. Pour les exoplanetes, pas besoin de Hubble, il faut un télescope avec un bon autoguidage, une caméra assez sensible et utiliser la méthode des transits. Des sites donnent des cibles et horaires pour faire les mesures. C'est à la portée d'un passionné, même si c'est plus facile à dire qu'à faire.
  11. On a l'explication : les canicules s'emballent, when Uranus is in the sky.
  12. On voit pas les ceintures ? Je te conseille un article minable ... on en a parlé ici.
  13. Pourquoi ajouter une épaisseur de verre supplémentaire ? Ca va générer : 1. moins de lumière qui va arriver sur ton capteur 2. des reflets, même avec un bon traitement AR, dès qu'une étoile bien tapageuse sera dans le champ, les reflets te feront un joli sourire 3. un risque accru de condensation, un verre fin et seul devant le correcteur sera bien plus sensible à la condensation que le correcteur dont les verres sont plus épais 4. une altération optique, les filtres clairs sont à lambda/4 rarement mieux, voire pire pour les premiers prix. 5. éventuellement un peu de vignettage si le correcteur est déjà en limite du champ couvert Bref, moins il y a de verre, mieux tu serras !
  14. ... il ne s'est plus connecté depuis ce message, Jocelyn a dû ronger son câble...
  15. Oui, c’est certain, c’est de l’alternatif qui alimente, donc il faut faire des poses d’au moins 1/25s ou plus lentes pour s’éloigner du 50 Hz. Si c’est trop lumineux, dans ce cas il faudra ajouter un filtre devant les leds.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.