Fred_76

Membre association
  • Compteur de contenus

    12 363
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Fred_76

  • Rang
    Membre de l'association

A propos

  • Résidence
    Dieppe
  • Matériel
    Je n'ai plus rien

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Fred_76

    M45 et 46P/Wirtanen

    Oui, vers 21h. Hier soir et ce soir pas possible... ciel complètement couvert, et puis je dois me ménager... hernie discale C6-C7 oblige. C’est ça la vieillesse.
  2. Fred_76

    M45 et 46P/Wirtanen

    Pas simple de stacker les deux séries d'images... Le Sigma 135 mm qu'on m'a prêté a un gros problème de tilt et quand la MAP est correcte à gauche, elle ne l'est pas à droite et vice-versa. Donc une série avec MAP sur les Pléïades, et une série sur 46P/Wirtanen. Empilement sur Iris. Puis traitement sur Photoshop. Impossible de tirer quelque chose de potable avec DSS, aucune couleur malgré les divers réglages essayés, il faut dire qu'avec l'énorme PL causée par la Lune et la faible brume, le ciel était très orange... 36 images de 45s à 1600 ISO f/2.5 sur M45 46 images de 45s à 1600 ISO f/2.5 sur 46P/Wirtanen Canon 6D + Sigma 135 mm f/1.8 DG HSM Art sur trépied et monture Star Adventurer Mini.
  3. Fred_76

    molette EOS 450d cassée

    www.dslrmodifications.com il n’y a pas mieux.
  4. Fred_76

    La Poste : Casse tube C8

    @Subwoof, tiens nous au courant de l’évolution du dossier... En ce qui me concerne, j'ai cessé de prendre des tarifs soit-disant "assurés" car : 1) ils ne servent à rien, ton exemple et bien d'autres en sont la preuve 2) ils attirent le regard des voleurs postaux - et il y en a beaucoup - qui fouilleront en priorité ces colis 3) ça n'apporte AUCUN égard de la part des manutentionnaires, bien au contraire Anecdote : j'ai longtemps habité en face d'un centre de distribution de colis, endroit d'où les colis devant être livrés dans mon quartier étaient dispatchés dans les voitures des postiers et vice-versa. Les types balançaient les colis depuis l'arrière du camion jusqu'au fond. Parfois il shootaient dedans comme au foot ou au rugby (selon le match qui venait de passer à la TV). Il m'est aussi arrivé de les entendre crier "Olé" quand le colis faisait un bruit de verre cassé... Je n'ai donc AUCUNE confiance dans le soin apporté par La Poste dans le traitement des colis. Finalement, si je le peux, j'utilise d'autres transporteurs (Relais Colis, Mondial Relais par exemple) avec lesquels les colis ne sont pas livrés à domicile mais dans un lieu de dépôt, souvent un commerçant, chez qui on a le temps d'inspecter le colis et de faire immédiatement des réserves. Si le colis est abîmé, je le refuse immédiatement, alors qu'avec la Poste c'est bien plus compliqué, surtout quand le colis est livré à domicile en son absence (par ex. chez un voisin).
  5. Skywatcher vend une mini monture qui est faite pour la photo "légère" (avec un APN + objectif) et le timelapse. Sa capacité de charge est de 3 kg de charge utile (sans contrepoids) et peut monter à 4 kg si on équilibre la charge avec des contrepoids (en option mais ça peut se bricoler facilement), on peut donc s'en servir en visuel pour y attacher une petite lulu de 60-80 mm ou une paire de jumelles. Je viens de peser, mon 6D avec un (gros) Tamron 24-70 F/2.8 et une rotule photo pèsent 2.1 kg : on est donc loin de la charge maximale. Il est recommandé de la poser sur un solide trépied photo (ou vidéo). On se trouve avec un appareil totalement autonome capable de faire de l'astrophoto à moindre coût car elle fait pas plus de 250 EUR avec un viseur polaire. Elle permet plein de modes de fonctionnement, par exemple : - timelapse "conventionnel" avec rotation de la monture entre chaque pose la monture ne bougeant pas pendant les poses - timelapse "astro" : la monture préalablement mise en station va effectuer le suivi des étoiles pendant la pose et revient à la position d'origine entre chaque pose. On peut donc un timelapse avec des poses longues sans filé d'étoiles, impossible avec les autres systèmes de timelapse - suivi classique : la monture suit les étoiles (ou la Lune, ou le Soleil) Voici le mode d'emploi : https://teleskop-austria.at/information/pdf/StarAdvMini_SAM%20User%20Guide-3-8.pdf La monture est fournie avec un viseur polaire qu'il faut installer pour la mise en station, et retirer avant de mettre l'appareil photo. Le port USB visible sur la photo ne sert qu'à recharger les batteries à l'intérieur de la monture, elle ne permet pas l'autoguidage. L'autonomie indiquée est de 24 heures, maintenant, au froid à -10°C je ne suis pas certain qu'elle tienne aussi longtemps, mais il suffira de brancher une batterie sur le port USB pour qu'elle reparte. Avec un câble optionnel (10 EUR), elle peut gérer l'appareil photo pour les timelapses. On peut aussi la commander depuis un iPhone ou Android via WiFi, c'est d'ailleurs la seule façon de la piloter, donc pensez à bien recharger votre smartphone avant de partir ! Elle marche sur les platebandes des Vixen Polarie, iOptron SkyTracker et SkyTracker Pro, de l'autre Star Adventurer de Skywatcher, j'en oublie certainement. Elle est vendue 350 EUR en "kit astro", pour ce prix on a en plus une base équatoriale et une queue d'aronde et un support permettant un mouvement fin en déclinaison de l'appareil photo. Voici un rapport de test de cette monture (en anglais) : http://philhart.com/content/star-adventurer-mini-review Attention : il ne faut pas la confondre avec l'autre monture photo de Skywatcher, la Star Adventurer, un peu plus grosse mais moins versatile. Ici il s'agit de la Mini Wi-Fi. Note : l'application SAM console ne fonctionne pas sous IOS 6.1.6 avec un iPhone 3GS. Testé ce matin, on voit le logo Skywatcher puis l'application plante. La connexion Wifi avec un téléphone se fait sans aucun problème. Il suffit de : 1) allumer la SAM 2) aller dans l'onglet réglages>Wifi du téléphone et de choisir le réseau StarAdventurer 3) lancer l'appli "Console SAM" sur le téléphone Et voilà. On peut faire plus compliqué si on désire pouvoir piloter la SAM depuis le réseau local, et ainsi conserver l'accès Internet sur son téléphone, mais je n'ai pas testé. De toutes façon, en nomade, ça ne servirait à rien. Il y a un gros vice de conception : une vis qui sert à bloquer la bague qui retient la queue d'aronde et l'empêcher de pivoter autour de l'axe de la monture ne tient que sur 2 filets... ce n'est pas bon du tout et il faudra faire très très attention à ne pas foirer le filetage. Installation du matériel (1 minute) : emboîter la monture sur le trépied, poser le trépied approximativement dirigé vers le nord et c'est tout. Mise en station (3 minutes) : le viseur rétro éclairé fait bien son boulot. L'application Console Sam indique comment placer la Polaire dans le réticule, un jeu d'enfant. L'appli SAM mériterait quelques améliorations, comme par exemple rendre la Polaire plus lisible (le gris clair n'est pas très discernable) et l'heure de la Polaire est masquée par le texte : Je conseille fortement d'acheter la base équatoriale qui sera bien plus simple à régler qu'une rotule : Appli SAM Console L'appli est obligatoire pour programmer la SAM. Elle n'existe qu'en version iOS et Android et se connecte à la SAM en Wifi. Il faudra donc disposer d'un appareil compatible. La SAM se connecte en Wifi à la tablette ou au téléphone. On ne peut donc plus utiliser cette tablette/téléphone pour surfer sur Internet ou se connecter à l'appareil photo. C'est l'un ou l'autre. L'utilisation d'un appareil dédié pour piloter la SAM est donc préférable. Comme l'app sous iOS est compatible avec iOS 5.1.1 ça permet de recycler un vieil iPhone 3GS ou un iPad 1ère génération. On pourra aussi installer Stellarium Mobile (3€) qui est lui aussi compatible avec cette version d'iOS. L'appli est très simple à utiliser même si elle reste perfectible dans son ergonomie. Les textes sont traduits en français, mais parfois ils se recouvrent, ce qui rend par exemple, difficile la lecture de l'heure polaire. Mise en station avec la base équatoriale. La mise en station est largement facilitée quand on utilise la base équatoriale. Mais cette base équatoriale est très sommaire et il faut ruser pour avoir un réglage assez rapide. Voici comment je procède. Etape 1 : alignement du réticule du viseur polaire Régler les pieds du trépied pour que la base équatoriale soit bien horizontale (la bulle du niveau à bulle est alors centrée au dans le petit cercle). Orienter la base pour que la Polaire soit visible dans le viseur, se servir des petits trous dans la monture pour cela. Orienter le réticule pour que l'axe 0-6 soit bien vertical, 0 en haut. Pour cela on joue avec la molette d'altitude pour déplacer la monture de haut en bas : la Polaire parcours un trait et on pivote le viseur jusqu'à ce que l'axe 0-6 soit bien parallèle à ce trait. Etape 2 : alignement de la Polaire dans le réticule Sur l'appli SAM Console, on repère l'endroit du réticule auquel on doit placer la Polaire. Desserer correctement le levier de blocage de l'altitude (2) - un quart de tour suffit. Placer la Polaire à la bonne hauteur dans le réticule, peu importe si elle est trop à gauche ou à droite - enfin pas trop quand même. On n'utilisera que la molette d'altitude (1). Il faut atteindre la hauteur EN REMONTANT de façon à ce que les engrenages d'altitude soient bien en contact. Une fois la hauteur trouvée, resserer le levier (2). Vous remarquerez que la Polaire va se déplacer horizontalement... c'est pourquoi il n'est pas recommandé de peaufiner le réglage horizontal avant de serrer le levier. Maintenant que la hauteur est OK, vous pouvez régler l'azimuth en jouant sur les deux molettes (3). Il faut qu'elles soient bien serrées toutes les deux pour bloquer le réglage.
  6. Fred_76

    Récapitulation des observations et photos de 46P en décembre 2018

    On peut vous envoyer des photos ?
  7. Fred_76

    46P/Wirtanen dans mon jardin

    Sans suivi, pour des poses de 2s avec un 135mm (focale), ça suffit.
  8. Fred_76

    46P/Wirtanen dans mon jardin

    Bonjour Hier soir je suis sorti voir si le ciel était clément et surprise, il y avait une comète dans mon jardin ! Ni une ni deux, je suis allé chercher mon trépied, mon Canon 6D équipé d’un Sigma 135 mm f/1.8 DG HSM Art. J’ai monté le tout à l’ombre de ma haie (la comète se trouvait alors dans l’alignement des lampadaires de ma rue) et hop clic clac, merci Kojak. Bref, 100 poses de 2 secondes à 6400 ISO, ouverture à 1.8, exposition à droite, 21 darks. Alignement et empilement sur Sequator, puis traitement sous Photoshop. Je n’ai pas pu retirer toute l'énorme PL et il reste une sorte de halo plus clair à droite de la comète. Voici le résultat. a+ Fred
  9. Fred_76

    Comète Wirtanen visible à l’œil nu.

    Pas vue à l’œil nu ni aux jumelles, par contre on la voit bien en photo avec une focale de 100 « « ou plus ici dans la PL du Havre. Voici une photo réalisée avec un Canon 6D et un objectif Sigma 135/1.8. 100 poses de 2 s à f/1.8 et 6400 ISO, 21 darks. La tâche blanchâtre au centre est un reste de l’énorme PL que je n’ai pas pu retirer. A+ Fred
  10. Fred_76

    Comète Wirtanen visible à l’œil nu.

    Je croivais voir une comète mais en fait c’était un nuage...
  11. Annexe : Calculer la hauteur du Soleil ou de la Lune par rapport à l'horizon Si on souhaite reproduire la configuration d'un tableau, d'une autre photo, on doit déterminer la hauteur d'un astre par rapport à l'horizon. Je vais reprendre le tableau de Monet. En se plaçant à l'endroit indiqué par Don Olson, PhotoPills indique une distance de 985 m jusqu'à l'Aiguille. Don Olson a mesuré une hauteur de 51 m pour l'Aiguille. L'angle apparent de l'Aiguille depuis le point d'observation du peintre se calcule avec la formule suivante : On trouve : Sur l'image, l'Aiguille fait 95 pixels de haut. On peut alors déterminer l'angle vu par 1 pixel sur l'image : On mesure sur l'image que le centre du Soleil se trouve 30 pixels au dessus de l'horizon. On détermine alors la hauteur angulaire du Soleil : L'incertitude est quand même assez importante, on retiendra une précision de l'ordre du demi degré. À noter que PhotoPills tient compte de la réfraction atmosphérique quand le Soleil ou la Lune sont proches de l'horizon. De même, on peut faire exactement le même calcul pour trouver à quelle distance angulaire horizontale (azimut) le Soleil se trouve de l'Aiguille. Je me suis servi de l'angle qui sépare la partie gauche de la grotte (on la distingue sur la photo Google) à 234.1° d'azimut, et le bord droit de l'Aiguille à 242.1° d'azimut. Les deux sont séparés de 202 pixels sur l'image. Cela représente un angle de 0.040°/pixel dans le sens horizontal. Le centre du Soleil est à 56 pixels du bord de l'Aiguille, soit un angle de 0.04x56=2.22°. L'azimut du Soleil est donc de 242.1+2.2°=244.3°. L'incertitude est grande, on retiendra là aussi une imprécision de l'ordre du demi degré. Conclusion Il faut effectuer le calcul avec : hauteur du Soleil = 0.9° ± ½° azimut du Soleil = 244.3°± ½° On trouve alors une date comprise entre le samedi 3 et le mercredi 7 février 1883 vers 17h00 heure moyenne locale (*) ce qui est compatible avec la conclusion de Don Olson au 5 février à 16h53 (*). (*) Nota : ce calcul m'a permit d'apprendre une particularité. En 1883 (en fait depuis le début du XVIIIe et jusqu'en 1911), l'heure légale était calée sur l'heure du passage du Soleil au méridien à l'observatoire de Paris pour la région parisienne, ou celle de la grande ville la plus proche pour les autres régions. Il y a 9 minutes 21 secondes entre Greenwich de Paris, soit 0.1558 heures. L'OS de l'iPhone retourne bien ce décalage de 0.16 heures quand PhotoPills le lui demande en 1883 pour le fuseau "Europe/Paris". Il aurait été à la montre de Claude Monet, selon l'endroit où il avait réglé sa montre : - Le Havre : 16h50 - Rouen : 16h55 - Paris : 17h00 Si l'heure actuelle avait été en cours à cette époque, il aurait été 17h50.
  12. Il faut un accès au web pour les cartes. Il faut un GPS et une boussole pour orienter automatiquement la Réalité Augmentée.
  13. Fred_76

    Quelle filtre pour pollution lumineuse Led

    Les lampes LED ont deux effets : 1) leur spectre est quasi-continu et donc très difficile à filtrer, car il recouvre aussi tout ce qu’on veut observer 2) elles émettent beaucoup dans le bleu/vert. Or plus la longueur d’onde est petite (vers le bleu), plus la lumière diffuse loin dans l’atmosphère. Donc à puissance efficace égale, une lampe à LED polluera bien plus qu’une lampe à vapeur de sodium, et on ne peut rien faire pour filtrer cette pollution.
  14. Attention, les 44 mm sont le "trajet optique". Cela prend en compte l'épaisseur des 3 verres qui se trouvent entre l'extérieur et le plan du capteur. Si tu as défiltré / modifié les filtres internes du 1000D, il faudra ajuster cette distance en conséquence.
  15. Fred_76

    Canon 1000d à réparer

    Peut être que @Astroghost-Francois pourrait te le faire ? François, tu bosses toujours dans un SAV Canon ?