Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Bonjour, Très bon croa, très bien illustré. M33 m'a aussi beaucoup surprise par la difficulté à être captée à la 120ed, puis au 300mm, (zone orange également, avec Toulouse au sud). Effectivement, beaucoup plus sombre que sur ton dessin, mais la forme correspond bien. Les amas du cocher sont superbes effectivement, c'est dommage que tu n'ai pas pu en profiter. Merci d'avoir partager cette soirée.
  3. Bonjour. Je compte remplacer le viseur polaire de mon azeq6 par un Viseur polaire numérique pour montures Sky-Watcher AZ-EQ6 (ref vpn001 chez PA) ou par un polemaster. Quelqu'un a t il déjà testé les 2 et peut donc me dire ce qui est le plus pratique, facile et fiable ? Merci bien.
  4. Bonjour, Tes dessins sont encore une fois très beaux et propres. C'est toujours un plaisir de regarder tes oeuvres. J'aime beaucoup le champ avec la galaxie du sculpteur et l'amas globulaire. Par contre, c'est dommage que albireo soit en noir et blanc. Bon ciel.
  5. Yesterday
  6. Dis donc c’est vrai ça 😮 Je me suis toujours demandé pourquoi certains oculaires avaient un dégagement court et d’autres plus long j’ai la réponse ici ça ne m’a jamais vraiment dérangé sauf regarder dans des oculaires ploss omegon (la valise) ou vous regardez à travers un trou de serrure (Ploss 4mm notamment) vais peut-être choisir le 15mm Télévue Je crains que le 20 ou 25 soit trop faible pour le planétaire.. Ou bien j’achète la Barlow power Télévue et je place ma bino dedans si c’est possible bien sûr
  7. Le contact a bien eu lieu. Il faudra attendre quelques jours pour avoir la confirmation de la prise d'échantillon.
  8. Il faut mettre l’œil de plus en plus près de l'oculaire pour voir le champ en entier et correctement illuminé, par une lentille de plus en plus petite. Un oculaire transforme les faisceaux qui passent par le plan focal (ici à gauche, près du point vert). Chaque faisceau qui a convergé vers un point de l'image au plan focal redevient un faisceau parallèle et tous ceux-ci passent par une pupille de sortie, mais avec un angle par rapport à l'axe plus grand que le faisceau ne passait par l'objectif (la pupille d'entrée); le rapport entre les angles d'entrée et de sortie du système (télescope/oculaire) est justement le grossissement. Il faut mettre la pupille de l’œil à la pupille de sortie pour capter toute la lumière pour tous les objets du champ. Sur un Plössl, la distance entre l'oculaire et la pupille de sortie diminue avec la longueur focale. Tu n'as qu'à comparer un Plössl 32mm: avec un Plössl 4mm: pour comprendre que si un faisceau qui vient du bord de la lentille de l'oculaire doit rentrer dans ton œil à 50°, dans le deuxième oculaire, tu dois mettre ton œil vachement près. Sur des séries comme le Celestron Xcel-LX, on adapte la formule de l'oculaire (qui a plus de degrés de liberté, comme il est un oculaire avec un groupe de lentilles en plus, avec le groupe de champ plus loin du reste sur les petites longuers focales) pour garder cette distance plus ou moins constante.
  9. J’ai cherché sur Google Ok j’ai compris ça ne me dérange pas je m’adapte à tout tel un caméléon de l’astro
  10. Zé rien compris désolé dégagement oculaire c’est quoi exactement 🧐 c’est l’oculaire qui est petit ??
  11. Moi qui débute je suis curieux de savoir comment on s'y prend pour capter ce genre de chose. En photo c'est jouable? J'imagine pas possible l'objet lui même mais une raie lumineuse comme un satellite? Je vois à peu prêt la stratégie sur le moment: faire une mise en station ultra précise, cadrer avec précision la portion du ciel où on s'attend le plus probablement à voir passer le machin à son max de magnitude, lancer un suivi et un autoguidage, puis lancer sa série de poses un peu avant l'heure attendue + une marge de sécurité. Puis espérer. Par contre je ne sais pas comment se calcule la définition minimum de l'instrument et du capteur (ainsi que sensibilité, luminosité...) qu'il faut avoir pour espérer y arriver? Ou à l'inverse, étant donné mon setup - soit lunette 102/535 (réducteur inclus) + APN APS-C aux pixels de 4,29 microns et ISO optimal de 800, comment calculer si j'ai une chance d'y arriver ou si ça ne sert à rien de sortir le bouzin? (je parle en général car là de toute façon je serais moi aussi sous la mélasse :-))
  12. Bonjour à tous, Voici une nouvelle version de la nébuleuse de la Bulle avec 2h25min de pose, à laquelle je voulais rajouter encore une autre série de poses le lendemain, mais la météo n'a pas été d'accord avec cela... La nébuleuse de la Bulle (NGC7635, Caldwell C11) est située dans la constellation de Cassiopée. Elle est distante de 9000 années-lumière et a un diamètre de 10 années-lumière. Cette nébuleuse diffuse est une nébuleuse en émission HII illuminée par l'étoile BD602522, 44 fois plus massive et 400 000 fois plus lumineuse que le Soleil. Sur l'image, BD602522 est l'étoile la plus brillante à l'intérieur de la bulle et on distingue la forme caractéristique de cette nébuleuse qui porte bien son nom avec sa ressemblance avec une bulle en volume. MO Cas, MP Cas sont deux étoiles variables à longue période de type Mira Ceti visibles près de la nébuleuse. - MO Cas : variation de magnitude de 16.5 à 19.0 sur une période de 252.25 jours. - MP Cas : variation de magnitude de 17.8 à 19.0 sur une période de 338.00 jours. Un gif animé avec ma précédente image montre la variation de magnitude de ces étoiles variables à 48 jours d'intervalle. * Acquisitions : - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100. 33 images de 5min, tri de 29 images retenues (soit 2h25min de pose), nuit du 17 au 18 octobre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap * Optique : - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1902 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Explore Scientific UHC * Monture : - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding * Prétraitements : - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle) de 29 images (88% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril * Traitements : - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme. - Réglage des tons foncés / tons clairs. Contraste auto. Réduction du bruit chromatique. - Filtre passe-haut. Couleur auto. Saturation. Réduction du bruit par médiane. Ajustement des niveaux. - Logiciels : Siril, Iris, CS2, plugin HLVG * Lieu : - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95) Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page : http://encelade18.free.fr/photos/NGC7635.html
  13. Pour accélérer la mise en température, une ventilation forcée est plus importante que la nature du verre. Le problème principal vient des remous d'air au-dessus du miroir. Un petit programme de simulation : https://www.cruxis.com/scope/mirrorcooling.htm Et des vidéos instructives : https://www.grattavetro.it/raffreddamento-specchio-telescopio/ Je suis toujours étonné que des artisans français ne proposent pas un ou des ventilateurs en standard sur leurs télescopes (ou les placent en dépit du bon sens, ce qui revient au même). C'est pour moi un accessoire indispensable !
  14. Ce sera pas le premier abus de langage par simplification/généralisation 🙂 Mais oui on peut toujours utiliser d'autres mots. Par contre je vais pas me charger de ce vocabulaire, ça risquerait de ne pas plaire à tous 😄
  15. Superbe!!! ca donne envie!! Ngc 7000 est particulièrement réussie! le volcan la nuit ce doit être impressionnant !
  16. a oui en effet, il n'y aura pas grand monde a faire de l'astro ce soir !
  17. Ce n'est pas une boîte noire. Il y a un enchaînement logique: Conversion-Pre-traitement si il ya des DOF - Alignement- Empilement. Faisable avec des scripts déjà écrits. Mais surtout il y a le post-traitement qui permet d'obtenir une image non-linéaire que l'on peut retoucher avec PS ou Gimp. Il n'y a vraiment pas photo avec DSS. De plus c'est un très bon tremplin vers Pixinsight. Tu peux regarder des photos que j'ai posté récemment dans la rubrique Astrophotographie. Elles ont toutes été faites avec Siril et Gimp.
  18. Attention, des Plössl 11mm ont déjà un dégagement oculaire assez réduit. Il faut aimer -- ou pas.
  19. Merci pour le partage de cette belle soirée! North America est impressionnante! Et mars aussi, beaucoup de détails, effectivement elle s’en sort bien ta lunette!
  20. Un télescope Newton japonais Admiral H45 avec tube rétractable : https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/destockage-mannettes-et-brocante-sans-prix-de-reserve-281477/lot-25416109.html?utm_source=alertes&utm_medium=email&utm_campaign=weekly-Mon-2020-10-19 Une lunette en laiton mais rien de sûr que cela soit ancien à part la mise au point interne dans le tube : https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/hotel-des-ventes-beau-mobilier-objets-dart-monnaies-et-bijoux-en-or-279285/lot-25373932.html?utm_source=alertes&utm_medium=email&utm_campaign=weekly-Mon-2020-10-19 Un télescope Newton japonais 114/900 mm sur monture équatoriale : https://www.interencheres.com/meubles-objets-art/timbres-lettres-marques-postales-monnaies-billets-vieux-papiers-279253/lot-25369774.html?utm_source=alertes&utm_medium=email&utm_campaign=weekly-Mon-2020-10-19
  21. J’ai un 203/1200 de chez omegon dobson, qui va d’ici 2-3 semaines finir sur une monture en fer a cheval. Je voudrais faire donc de la photo. Je voulais déjà changer mon porte oculaire pour quelque chose de plus précis et polyvalent que celui que j’ai actuellement. J’ai essayer une première fois de mettre mon apn mais je n’ai pas réussi à faire la mise au point. Il me faudrais effectivement un porte oculaire low profile mais je n’en trouve pas avec les bons entraxes et j’ai plutôt peur de devoir percer mon tube (j’ai une réputation de boulet !) donc je voudrais opter pour un PO low profile avec un bague d’allonge pour pouvoir toujours utiliser des oculaires et une démultiplication de 1:10 ou 1:11 pour parfaire la mise au point.
  22. le Télévue l’importe pour le moment je vise plutôt 2 oculaires de 11mm ou 15mm en Télévue plutôt que des 20 ou 25mm il n’y a pas Barlow sur ma bino Tritron Je pense que ça devrait aller l’utilisation sera pour observer la lune/planètes et les objets les plus brillants du cp. si vous pensez que c’est trop fort corrigez moi
  23. Bonjour, Merci pour le partage. Les dessins sont très sympas.
  24. Pour 150e j’achèterais plutôt 2 oculaires artesky n-ed aux focales qui t’intéressent.,ils sont très confortables et trees bons et 2 oculaires ce sera pas un luxe
  25. Bonsoir merci. Mais je n'arrive pas à ouvrir ce lien...
  26. Bonsoir, Merci pour vos reponses. L’idee c’est effectivement de laisser bosser Sirilic pour la calibration jusqu’a la fusion des sessions. Je reprends la main dans Siril (derniere version beta) pour tester par exemple une nouvelle option comme le retrait de gradient de la sequence avant alignement... ! Si j’utilise la meilleure L comme image de reference pour l’alignement des 4 filtres, pour les RVB, je peux la decocher avant empilement... ca peut peut etre quelque a essayer. Sinon je ferais un alignement final apres stacking. Je fais la compo RVB + calibration colorimetrique dans Siril. L’assemblage LRVB et le traitement final dans Gimp. vivement la nouvelle mouture de Sirilic Ce n’est pas au programme de l’integrer directement a Siril, tellement c’est complementaire ?
  27. En dehors de celui de PegasusAstro, il y en a d'autres sur la Zone... moins cher, au cas ou cela devient du "consommable". Au sujet de la connection ASIAir, ca marche, et la clé USB est visible. C'est dans l'exporateur Windows, pas dans Firefox. Ensuite les repertoires apparaissent dans l'arborescence "Network/Réseau"
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.