Jump to content

All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. @Bricolas6 +1 pour le primaire, absolument. mais pour le secondaire, la vis centrale ne se desserre pas du tout sans relâcher un peu ces 3 vis, au moins 1/4 de tour. Non ? j'ai SW 150/750. Mon secondaire est "plutôt bien réglé". comme m'avait dit @RL38 le mieux est l'ennemi du bien. et j'ai arrêté la perfection. j'ai de beau ronds.... mais pas top top jusqu'auboutisme non plus quoi.... mais c'est bien bien. parlons de M57 très bien et nette. et ça marche nickel, mon 150/750 pète des bien plus gros tubes. Mon secondaire est serré par contre "bien à donf". je ne le touche plus depuis 2 ans, j'ai connu les heures, en plusieurs fois, pour le mettre assez bien. Mon secondaire, je le nettoie avec le même chiffon à lunettes de vue 2x par an, par le devant. si je suis énervé, avec un peu d'alcool à 70° ça prend 1 minute. Je ne vérifie que le primaire en début de soirée, que lui, je le garde très peu serré. Réglage avec les 3 vis = 1 minute sur site avant la nuit au cheshire. @++
  3. Yesterday
  4. quelques autres retours de maxbright decollimaté sur https://www.cloudynights.com/topic/710299-baader-maxbright-ii-collimation/#entry10228882 l'astuce pour collimaté pourrait être bien utile à certains, je parle de celle de Fredjel hein, qui me parait plus fiable que celle sur cloudy.
  5. Ah, excuse-moi, j'ai confondu avec la série 5000.
  6. Bonjour Pascal, Oui, cela n'impacte que l'image à l'écran ! C'est d'ailleurs une façon de voir ce que donneront tes images ponctuellement si l'on distingue mal certains détails car le mode auto pousse un peu les manettes à fond, ou comme pour moi en ce moment en shootant NGC 7000 tandis que je rédige ces lignes, la lumière sélène fausse un peu le résultat, et ce n'est pas toujours le meilleure reflet... De toute façon certains détails n’apparaîtront qu'au traitement après empilement... Philippe
  7. Salut Fred ! Ouaah un 600 c'est sûr ça envoie ! Ne t'y habitue pas trop où tu seras déçu quand tu observera dans un plus petit haha ! Perso je n'ai que peu d'expérience, mais j'avoue que depuis un petit moins d'un an, je suis loin de m'être lassé d'observer avec mon Dob 250. J'ai préféré un dobson pour la facilité et l'ergonomie qui les caractérisent. J'ai trouvé ça tellement intuitif à manipuler ! En plus le modèle que j'ai est rapide à monter. Montre en main il me faut même pas 10 minutes entre le moment où je me gare et le moment où il est prêt. Bon bien sûr après il faut attendre que ta vision se fasse à la nuit, ça j'ai pas trouvé d'astuce pour gagner du temps haha. Au cas où, je précise, c'est un Explore Scientific, leur gamme Ultra Light. Bref à part ça, le jour où tu t'en procureras un n'oublie pas que le budget et le diamètre ne font pas tout. Un paramètre qu'on m'avait dit de bien prendre en compte c'est le poids et/ou l'encombrement, car évidemment un télescope que tu as la flemme de transporter est un télescope inutile. Tiens d'ailleurs ça pèse combien un 600 ?! 🤪
  8. Un grand merci pour le lien kikiwillybee... J'utilise juste Stellarium et la Carte du Ciel sur le Mac ....cela m'aidera sûrement à ne pas totalement laisser cet OS en Astronomie ! A bientôt
  9. Tu as l'air de bien t'y connaître. Peut-être as-tu un conseil à me donner. Je pars peut être dans la mauvaise direction à cause d'un mauvais discernement.
  10. Bonsoir, Tous vos échanges sont très intéressants. J'utilise la première génération d'Asiair depuis septembre dernier et j'en suis extrêmement satisfait. Il y a un point qui reste obscure pour moi, mais cela vient aussi du fait que je débute en astrophoto, c'est l'histogramme dans l'appli de l'Asiair. Est-ce que cet histogramme n'est qu'informatif, ou est-ce que le fait de jouer sur les curseurs noir et blanc joue sur l'image finale ? Ne sachant pas comment le régler je le laisse toujours en auto ! J'utilise une EQ6R Pro en EQmod, une ASI 178MC pour imager, une ASI 120MC pour guider en parallèle et un EAF. Bonne soirée.
  11. Gandalf

    Test EQM-35 Pro

    Je mettrai des photos par la suite. Il faut un minimum de jeu dans la mécanique: Pas assez=grosse EP. Trop=backclash énorme. Quand on règle la VSF, il faut la tourner à la main sur un tour AD complet et chercher la zone la plus dure et régler la VSF dans cette zone. Ça va engendrer un backclash plus important ailleurs...pas grave, quand on autoguidage on le fait en dessous de la vitesse sidéral. Donc la VSF tourne toujours dans le même sens. Comme elle fait tourner l'axe AD d'Est en Ouest, on va créer un déséquilibre vers l'Est pour que la roue dentée soit toujours plaqué à la VSF. Donc suivant l'objet visé, si c'est la lunette qui est à l'Est, ça sera côté lunette sinon côté contrepoids. Les roulements dont très faciles à changer. Pour la graisse j'utilise de la graisse avion, elle n'attaque pas les matériaux et garde ses propriétés sur une grande plage de température. AEROSHELL 33: https://aero3d.fr/fr/graisse-aero/187-aeroshell-grease-33-cartouche-400g.html Pour démonter l'axe AD, il y a 3 vis sans tête Allen sur la tranche de la bague alu..elles sont accessibles en dévissant la vis moleter qui retient la bague graduée verte au niveau du VP. Par contre le roulement de buté à aiguille 25x42 va ajouter une sur-épaisseur qui va faire que ces vis ne seront plus en face de ce trou...il va falloir en percer un autre de 3mm ailleurs plus près du bord. Le rodage bof..par contre il faut vraiment s'appliquer à ajuster la bague de maintien de l'axe AD ni trop serré (points durs), ni trop lâche (jeu latéral sur l'axe AD). Après il faut régler les trois vis sur la tranche de la bague par petites touches, les unes après les autres et vérifier que la rotation de l'axe AD, sans frein, reste fluide. Ces vis sont des vis pointeaux, quand on les visse elles auront tendance à rentrer dans les creux du filetage de l'axe AD et la bague de maintien de l'axe AD va légèrement se décaler ce qui va modifier la force s'appuie de cette dernière et créer des points durs. L'ampèremetre, pour un moteur à courant continu peut-être..pour du pas à pas, je ne dis pas convaincu.. Je le fais au ressenti manuel, puis test EP-reprise des réglages..etc..jusqu'à ce ce soit ok. JL
  12. Bonjour ! Je suis membre et astram depuis une petite année, et je viens de réaliser que j'avais zappé l'étape "présentation". Je m'appelle Axel, j'ai 28 ans, et je vis dans la vallée de la Drôme (26). Passionné par l'espace, l'exploration spatiale, et les sciences en général, je n'avais pourtant jamais observé dans un télescope. Certains le savent certainement, tout à côté de chez moi se déroule chaque été les Rencontres Astrociel, organisées par la SAF. Pour des raisons professionnelles, je n'avais jamais eu le temps d'y aller, jusqu'à l'année dernière, où j'ai pu y passer trois jours incroyables. J'ai été formidablement bien accueilli par l'équipe et les astronomes, et dès le premier soir on m'a proposé d'observer Saturne. Je fus envahi d'un émotion assez indescriptible, entre la beauté, le vertige, la félicité... Bref, après deux autres nuits d'observation une chose était claire : je n'allais pas pouvoir attendre un an avant de retrouver ces magnifiques objets qui nous entourent. C'est ainsi qu'après plusieurs semaines de documentation (et d'économies haha) j'ai fait l'acquisition d'un Dobson 254/1270, modèle Ultra Light de chez Explore Scientific. Depuis, je me fait une session par semaine au minimum, plus encore si la météo le permets. J'aime également beaucoup me mettre dans le centre ville et proposer aux passants d'observer la Lune ou les planètes. Leurs réactions sont généralement un plaisir à observer ! Entre temps j'ai fait la rencontre de trois autres astronomes qui habitent les villages voisins, et nous pensons créer une association. Le confinement nous a fait prendre du retard, mais j'ai bon espoir qu'on puisse officialiser ça avant la fin de l'année. Évidemment je viendrais en faire une présentation sur ce forum. A l'avenir j'envisage bien sûr de prendre un télescope plus gros, au moins un 400, maintenant que je suis certain que ce n'est pas qu'une lubie passagère, et peut être aussi m'essayer à l'astrophoto. Voilà je pense avoir fait le tour, je suis bien entendu ouvert aux questions, et j'espère vous rencontrer à Astrociel, aux RAP (pour ne citer que les plus proches de chez moi) ou ailleurs ! En attendant bons seeings à tous !
  13. Merci beaucoup pour vos réponses
  14. Pardon pour ce petit désagrément, je comprend pas ce qui se trâme ou alors j'ai dû faire une fausse manip concernant la réponse à Thierry .
  15. Me re-voila ! J'ai finalement opter pour une paire de jumelles (Omegon nigthstar 15x70) avec un trépier et une monture qui va avec! Pas mal de gens m'ont conseiller ça pour débuté car le prix est plutot bas et ça reste polyvalent (observation du paysage , des animaux , de la voisineuuuh NON !! :D ) , transportable très facilement et ça vaut mieux qu'un téléscope bas de gamme ! Je vais attendre la fin de l'année pour commandé au papa noyel un vrai bon téléscope et la j'aurai eu le temps de réfléchir pour faire le bon choix et d'ici là je serai un peu plus expérimenté. Samedi dernier j'ai aussi participé à ma première soirée en club ! Juste génial ! Le club c'est REPERES à Rouvroy les merles (oise) avec des membres très sympa et qui reste très pédagogue. Le club possède aussi un T600 avec une focale de 3600 !! Et oui c'est du lourd , super impressionnant à voir en train de travaillé.
  16. Salut, Il n'y a pas de bonnette sur cet oculaire, ni rien qui se dévisse. En fait il m'a tout l'air d'être fait d'une seule pièce. Pour info c'est un Meade 32mm WA série 4000.
  17. As-tu dévissé la bonnette de ton oculaire ?
  18. Ça se tient mais je parle bien de quand je regarde la Lune de jour donc elle ne brille vraiment pas énormément. Pardon je me répète un peu mais c'est pour être sûr qu'on parle de la même chose 😉 Quand je la regarde de nuit avec mon 11mm (sans filtre) elle est bien plus brillante et pourtant je ne vois pas de tâche. Merci de ta réponse en tout cas
  19. Merci pour l’info et aussi pour le conseil. je regarderai cela quand je l’aurai entre les mains J’attends encore qu’il soit dispo chez OU mais ça ne devrait plus tarder.
  20. de ce côté là aucun soucis depuis son achat . en plus il est très simple d'utilisation. cela en est même déroutant tellement c'est simplissime la seule chose à faire gaffe : les pins du câble de la sonde qui peut si on n'y fait pas attention se "rompre du CI " . cela vient de m'arriver . il suffit alors de mettre de l'adhésif pour le renforcer en le solidarisant du socle ou alors le fixer sur le support . c’est le seul point faible de ce système
  21. Je crois que la quantité de lumière renvoyée par la Lune fait que ton iris se ferme comme en plein jour. Dans ce cas, seul un filtre pourrait permettre de limiter la quantité de lumière et permettre à ton oeil de s'ouvrir un peu plus 😉.
  22. Tres bonne idee effectivement ! ouf ce n’est pas un pb software ou hardware... Donc il y a toujours une solution
  23. Bonjour à tous/toutes. J'ai commencé l'astronomie en aout dernier, avec un dobson 10" de chez Explore Scientific. Je me suis confectionné une petite collection d'oculaires au fur et à mesure, et j'en suis très satisfait. Ma dernière acquisition est un Meade 32mm, mais je rencontre un petit problème quand je l'utilise, que vous aurez deviné en lisant mon titre, j'ai une légère tâche sombre au centre de l'image, alors que la mise au point est bonne. Si je recule mon œil de quelques centimètre, je vois clairement que c'est mon miroir secondaire qui se trouve à cet endroit. Pour être honnête, je ne m'en était pas rendu compte en observant de nuit (par exemple Andromède, ou des amas globulaires), mais ça m'a gêné en observant la Lune hier vers 20h, soit avant la tombée de la nuit. J'ai peaufiné ma collimation, essayé en tirant/poussant un peu mon oculaire, rien n'y fait. Auriez vous une idée du pourquoi de ce phénomène ? J'ai un vague souvenir du moment avant d'acheter mon instrument, alors que j’ingurgitai un max d'infos, d'une histoire entre longueur focale du télescope et longueur focale de l'oculaire (je ne parle pas de la formule pour calculer le grossissement bien sûr), et d'une limite à ne pas dépasser, mais je n'ai pas retrouvé cette info. Aussi j'en profite pour poser une autre question : peu importe la focale de l'oculaire utilisé, je suis toujours obligé de le tirer d'un petit centimètre pour avoir une bonne mise au point. C'est comme si mon porte oculaire n'était pas assez long. Je m'en suis accommodé à force, mais j'avoue avoir été un peu surpris au début. Est-ce normal ? Devrais-je envisager un changement de porte oculaire ? Merci d'avance
  24. En progrès je pense, beaucoup de film en attente la suite demain allez dodo Sinus iridium et herschel
  25. J'y ai pensé et j'y pense encore quelques fois surtout pour du nomade. Mais avec l'Asiair: - Il n'y a pas encore d'autofocus - il n’est pas compatible avec mes moteurs HSM (installés sur mes 4 lunettes - j’aime la standardisation 😉 ) - J'aime analyser mes photos avec CCDI (pour verifier la qualité de la mise au point et de la courbure de champ - oui je sais mais on ne se refait pas... 🙂 ) et il n'y a pas d'equivalent sur ce boitier - Je souhaite dormir la nuit et donc programmer mes cibles pour la nuit entiere + autofocus (car ça bouge, surtout avec les FSQ) + retournement eu meridien et recentrage au Plate solving, etc... -> je ne crois pas que ça existe encore sur l'asiair Depuis que j'utilise SGP et que j'ai optimisé tous mes paramètres, ce n'est que du bonheur !! Fini les nuits à surveiller les paramètres d'acquisition ! Tout se fait tout seul !! Donc je continue avec mon NUC (petit et fiable) placé sous ma monture et je prends la main à distance avec un PC portable et Teamviewer via un boitier TP-Link. En nomade, je reste au chaud dans ma voiture avec ce même setup informatique Je souhaite maintenant améliorer la rapidité de montage de mes setups (car pas d'observatoire) et si possible aussi les alléger un peu. Avec ce boitier, je vais remplacer 3 boitiers (le focuser Boss II de Starlight, mon hub USB et mon regulateur pour résistances chauffantes) par 1 seul. Et si j'ai bien compris, je pourrai aussi controler la tension aux bornes du boitier (donc verifier la charge de la batterie) et avoir aussi la consommation en Ah. Voilà donc le fruit de mes reflexions et pourquoi je vais certainement acheter ce boitier et pas encore un Asiair.
  1. Load more activity
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.