Jump to content

'Bruno

Animateurs Observation
  • Content Count

    22,912
  • Joined

  • Last visited

6 Followers

About 'Bruno

  • Rank
    Admirateur du ciel

A propos

  • Matériel
    - Dobson Lukehurst 495/2032.
    - Dobson Orion Optics 300/1200.

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Là, effectivement, je ne vois pas d'autre hypothèse qu'un défaut de l'oculaire...
  2. Mais on est d'accord que tu fais la mise au point sur les étoiles du centre ? Tu veux bien confirmer ce point ? Donc, au centre (et sans regarder ce qu'il se passe autour), il est impossible d'avoir mieux qu'un machin baveux ? C'est bizarre, normalement c'est le contraire...
  3. Oui, mais c'est parce que je me suis limité aux instruments que tu as proposé, qui ont tous le même diamètre à peu de chose près.
  4. « Ce n'est pas dû au F/D mais au grossissement : un faible grossissement est plus sensible à la pollution lumineuse qu'un fort grossissement. Quel que soit le F/D, il suffit d'adapter le grossissement. »
  5. Oui mais là il s'agit d'aluminure haute réflectivité (ou alors l'aluminure haute réflectivité s'est généralisée ?). De plus, attention que les chiffres indiqués sont ceux du pic de transmission. Je me souviens avoir vu des courbes de transmission où le taux de transmission était maximum dans le vert mais baissait assez vite dans le bleu et le rouge. Je soupçonne que ce n'est pas négligeable. Drôle de question... Mais je ne vais pas me défiler. Si je suis seul sur une île déserte, que je vois deux cartons en train de couler : le carton d'une lunette 80 ED sur sa monture, ou le carton d'une 150/750 achromatique sur sa monture, et que je peux en sauver un mais pas l'autre, je choisis quoi ? (En supposant aussi que je dispose d'oculaires et d'un atlas du ciel.) La lunette 80 ED. Je sais que j'aurais une magnitude limite plus faible, mais au moins je serais assuré de pouvoir grossir tout en conservant une bonne qualité d'image. La lunette serait peut-être plus intéressante pour les grands champs stellaires (magnitude limite un peu plus élevée), mais ça ne m'intéresse pas tant que ça.
  6. Compte tenu de ce contexte, je suis convaincu par ton choix.
  7. Je parlais juste du contraste. En luminosité, il faut savoir qu'un 200 mm obstrué à 30 % a la même surface collectrice qu'un 191 mm non obstrué. Mais le taux de transmission des lunettes haut de gamme est supérieur à celui des télescopes, ce qui complique un peu les calculs. De plus si les images sont plus piquées dans la lunette, les plus faibles émergeront plus facilement du fond du ciel, ce qui améliorera la magnitude limite.
  8. Il existe une règle empirique : un télescope de diamètre D obstrué de d aura un contraste équivalent à celui d'un objectif non obstrué de D-d, toutes choses étant égales par ailleurs. Si par exemple le Newton 200 mm est obstrué à 30 %, D-d = 140 mm. Comme de plus la qualité optique d'une lunette haut de gamme est bien meilleure que celle d'un Newton fabriqué à la chaîne, les images seront probablement plus contrastées dans la lunette de 130 mm.
  9. Et si la photo ne te tente pas ? Un 150/750 sur HEQ5, c'est très bien pour l'astrophoto, et c'est probablement ce que je choisirais si je voulais en refaire. Le souci, c'est que 150 mm, pour les observations visuelles, c'est petit. En gros, la possibilité de faire un jour, peut-ètre, de la photo, t'oblige à sacrifier le visuel. Je pense qu'il faut bien y réfléchir : tu sacrifies l'immédiat et le certain (le visuel) pour une possibilité hypothétique et lointaine... Pour moi : − Le 150/750 est HEQ5 est très bien pour celui qui est sûr de vouloir se lancer sérieusement dans l'astrophoto d'entrée, et il pourra s'initier en visuel. Plus tard, pour progresser en visuel, il s'offrira un Dobson 250 mm. − Le Dobson 250 mm est très bien pour celui qui veut en majorité faire du visuel mais envisage, un jour, pourquoi pas, de faire de l'astrophoto. C'est plus tard, quand il se sera bien éclaté en visuel, qu'il s'offrira une configuration photo (par exemple une lunette 80 ED sur EQ5 voire plus). Et pour faire les deux avec le même instrument ? Je trouve ça trop compliqué pour proposer quoi que ce soit.
  10. « 8. Excellente pour l'observation planétaire. » Non, les lunettes en général ne sont pas excellentes pour l'observation planétaire. Les instruments excellents pour l'observation planétaire sont ceux qui ont une bonne qualité optique et un diamètre conséquent. Certaines lunettes mais pas toutes, certains télescopes mais pas tous. « Pas affectée par les gros courants d'air [...] Très peu sensible aux turbulences atmosphériques » Là on confond la turbulence instrumentale et la turbulence atmosphérique. La turbulence qui est gênante, parce qu'attendre la mise en température ne suffit pas, c'est la turbulence atmosphérique : le fait que l'atmosphère « bouillonne » ou « frétille » entre nous et l'astre. Observer avec une lunette ne va pas calmer l'atmosphère. S'il « bouillonne », il bouillonne pour tout le monde. (Mais le bouillonnement peut être invisible à travers un petit diamètre s'il est inférieur au pouvoir de résolution. Comme les lunettes ont souvent un petit diamètre, c'est peut-être l'origine de cette légende urbaine.) N'empêche que les lunettes ont des avantages, et que certaines lunettes apochromatiques ont une excellente qualité optique. Comme elles ont un diamètre modéré, la turbulence est souvent invisible et elles donnent des images parfaites, pour ainsi dire « magiques ». Pas parce que ce sont des lunettes, mais parce que ce sont des instruments exceptionnels à diamètre modéré.
  11. Si tu poses la question, c'est que tu te doutes un peu... C'est une grosse ânerie ! La pollution lumineuse, c'est le fait que le ciel est lumineux. Ça ne dépend pas du type d'instrument : que la lumière passe à travers une lentille ou un miroir ne change rien au fait qu'il s'agit de lumière parasite. Les lentilles, pas plus que les miroirs, ne savent trier les photons venus des étoiles et les photons venus des lampadaires !
  12. S'il se passe ce phénomène, ça veut dire que, en effet, le problème est que c'est toujours flou au centre, que ce n'est pas autre chose. Mais je ne vois vraiment pas comment c'est possible (s'il y a un problème optique, ce serait flou partout...) On est dans une situation où c'est difficile de diagnostiquer à distance, on aimerait être là pour voir ça de plus près. Si je pouvais me téléporter chez toi (et si la nuit était claire), la première chose que je ferais, c'est pointer un champ étoilé. Pour moi, ça ne sert à rien d'imaginer quoi que ce soit si on n'a pas examiné ce qui se passe sur les étoiles.
  13. Je dirais oui sur une Barlow parfaite. Si la Barlow a une qualité moindre, l'ensemble aura cette qualité moindre. Attention que ces oculaires sont lourds, il va falloir une grosse Barlow et ujn porte-oculaire solide. Ces trois télescopes ont le même F/D, donc utiliseront les mêmes oculaires (le rôle des oculaires, en fait la pupille de sortie, sera le même pour chacun d'eux). Ça devrait déjà faciliter le choix !
  14. Bonjour ! C'est pas plutôt un modèle ? Ça date du siècle dernier ! (Je dirais même des années 1980.) Ce n'est pas à proprement parler une EQ1, qui n'existait pas à l'époque, mais je crois que c'est équivalent. C'est la monture qu'on trouvait à l'époque sur les 115/900 de base. La monture a l'air d'être le modèle au-dessus. On dirait qu'il y a un viseur polaire, non ? Ce genre de lunette date aussi du siècle dernier (là encore je dirais années 1980). Un hélioscope ? Ou un diviseur optique (accessoire pour le guidage) ? C'est un type d'oculaire, comme Plössl, orthoscopique, etc. C'était utilisé au siècle dernier (il y avait encore des Baader eudiascopiques au début de ce siècle, je ne sais pas s'ils en font encore).
  15. Est-ce que tu as testé sur les étoiles ? (Pour les problèmes de mise au point, il vaut mieux se baser sur les étoiles.) Les étoiles sont-elles ponctuelles dans la zone externe et « baveuses » au centre ?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.