Jump to content

'Bruno

Animateurs Observation
  • Posts

    23,463
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    9

A propos

  • Matériel
    - Dobson Lukehurst 495/2032.
    - Dobson Orion Optics 300/1200.

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

'Bruno's Achievements

  1. OK, donc il faudrait peut-être envisager la Star Adventurer dont parlait Alhajoth. https://www.maison-astronomie.com/fr/montures-astrophoto/5522-monture-sky-watcher-star-adventurer-2i-wifi-package-complet.html Pile poil dans le budget au centime près !
  2. Juste pour être sûr : il t'avait parlé d'un télescope, ou il t'avait parlé d'un télescope pour faire de la photo avec ?
  3. Un télescope ou une lunette sur trépied, c'est plus compliqué à installer qu'un Dobson ! Si on ne démonte jamais l'instrument, c'est tout simple, mais c'est une mauvaise idée de ne pas le ranger (si on le laisse monté à la maison, il finira par lui arriver un accident). C'est le Dobson (classique) qu'on peut installer partout. Concernant Saturne, tu verras les anneaux, ça c'est sûr. Mais attends-toi à ce que l'image soit petite. Je pense que les images des planètes seront comparables, et je m'attends même à ce qu'elle soit meilleure dans la lunette, car une lunette de petit diamètre à F/10 a forcément une bonne optique, alors qu'un Newton à miroir sphérique, ce sera limite. En ciel profond c'est autre chose. Tiens, à propos de ce télescope... J'ai le préjugé que la lunette de 90 mm donnera de meilleures images planétaires (mais j'ai un doute), qu'en penses-tu ? L'Heritage est valable en planétaire ?
  4. Wahou ! J'adore cette image parce que cet amas est un objet qui me fascine (il est à mon programme d'observation visuelle pour quand il fera beau...) Et j'apprécie beaucoup tous les détails de la prise de vue. Je note que tu as un échantillonnage de 1". Bien ! Pas besoin de suréchantillonner puisque la résolution ne vient pas de l'échantillonnage mais du seeing et de la qualité du suivi. Là, à 1", on voit très bien les minuscules galaxies de l'amas. C'est de la haute résolution. (De toute façon, vu les pixels de 3 µm, on peut difficilement sous-échantillonner...) Et tout ça en banlieue parisienne, en plus ! Et avec une caméra CCD qui n'est pas très chère ! Je note aussi que les poses unitaires ne font que 1 minute, j'imagine pour ne pas avoir un fond du ciel gênant. Bien joué ! Vraiment, mon impression en voyant cette photo est que c'est une leçon d'imagerie !
  5. Il n'est pas tellement plus gros, mais il est effectivement plus cher. Si on dépasse le budget initial, après on peut aller loin : pour un peu plus cher que le 150 mm il y a le 200 mm... et on ne s'en sort plus. De toute façon une lunette de 90 mm est un bon instrument pour découvrir le ciel. Si ton fils n'accroche pas, ce ne sera pas à cause du matériel.
  6. Oui, nettement. De plus le Dobson est plus stable et bien plus simple à manipuler (pousser, tirer, aucun réglage). Pas le 150/1200, ce n'est pas un petit Dobson de table mais un Dobson classique qu'on pose au sol. Une fois installé, il ne bouge plus (mais ce n'est pas compliqué de le déplacer s'il le faut, par exemple si la Lune est passée derrière l'arbre...) (Oups, je n'avais pas vu qu'il y avait une nouvelle page, et donc déjà des réponses.)
  7. La pupille de sortie, c'est une notion qui embrouille les gens inutilement. Elle est égale au rapport D/G (v. message ci-dessus de LH44). Certes, ce rapport a une interprétation géométrique, mais je préconise d'en rester là. Parfois, on croit qu'une grande pupille de sortie est mieux ou moins bien pour de mauvaises raisons, parce qu'on a mal compris l'interprétation géométrique. Bref, à la question : la réponse est : on s'en fiche. Ta préoccupation, si j'ai bien compris, c'est de pouvoir observer avec des lunettes. La pupille de sortie n'a aucun rapport. Ce qui compte, c'est le tirage d'anneau (en anglais eye relief, souvent traduit par dégagement oculaire).
  8. Je viens de regarder le site de Médas. Si la 90/900 sur AZ3 coûte 282 €, c'est vrai que le Dobson 150/1200 vaut vraiment le coup puisqu'il est à 322 €. Bon, après il faut se fixer des limites... (Et puis le Dobson n'est pas en stock.)
  9. (Oups, je répondais au message où il était question d'une lunette sur monture équatoriale, mais ce n'était pas définitif.)
  10. La lunette 80/400 est une lunette courte. C'est une lunette spécialisée dans l'observation à grand champ, un peu une sorte de « demi jumelle ». L'inconvénient, c'est qu'elle n'est pas adaptée aux observations planétaires. C'est pourquoi on ne conseille pas ce genre de lunette pour les enfants. La lunette 102/500 est elle aussi une lunette courte. Popov en avait parlé au tout début :
  11. C'est vrai que la question est un peu vague... En fait, il n'y a pas de bon et de mauvais choix dans l'absolu. Un 200 mm avec goto, c'est très bien ; un 250 mm, c'est très bien. Mais ça n'aurait aucun sens de dire que l'un est mieux que l'autre, ou alors il faut se référer à un contexte, à un besoin. jeremASTRO49 : tu as déjà utilisé un télescope ? tu penses avoir besoin d'un pointage automatique ? tu as accès à un ciel bien transparent (ou un diamètre modéré tirera son épingle du jeu) ?
  12. Bonnes remarques ! C'est en fait le grossissement, en effet, qui est avantageux. L'intérêt d'un oculaire à grand champ apparent, en plus d'être spectaculaire, est d'obtenir un grand champ sur le ciel sans pour autant trop baisser le grossissement.
  13. C'est ton conjoint qui souhaite se faire offrir un télescope pour photographier les astres ? Et il a juste l'appareil photo, c'est ça ? Si l'idée vient de lui, il faudrait qu'il se renseigne un peu car, à 400 €, c'est à peu près impossible avec un télescope. Il y a des chances que la mise au point soit impossible avec l'appareil photo. (Je n'ai pas essayé, mais normalement c'est ce qui se passe avec ces télescopes : ils sont adaptés à l'observation visuelle seule et la plan focal ne sort pas assez pour un appareil photo.)
  14. Mais tu connais les inconvénients d'un grand champ réel ? (Fond du ciel plus lumineux, magnitude limite plus basse, coma...)
  15. En visuel, c'est uniquement le diamètre qui compte (du moment qu'on choisit correctement ses oculaires). 1900 mm de focale, c'est long donc ce sera plus difficile d'avoir un faible grossissement, surtout si le coulant est forcément 31,75 mm (je ne sais pas si c'est le cas, mais c'est peut-être une question à se poser). En tout cas, je viens de calculer, la Lune entrera en entier dans le champ même au coulant 31,75 mm (champ maximal possible : un peu plus de 0°50').
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.