'Bruno

Animateur Observation
  • Compteur de contenus

    22 107
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de 'Bruno

  • Rang
    Admirateur du ciel

A propos

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. 'Bruno

    Sujets épinglés

    Ah oui, bonne idée ! (Tu fais bien de te manifester car c'est précisément dans ce but que la discussion est ouverte.)
  2. 'Bruno

    AZ-eq6 et 300/1200

    60 kg un Dobson 300 serrurier ??? Après, c'est vrai que le pointage automatique ajoute du poids à ma monture. Mais 60 kg... Ce que tu appelles "EQ6-R complète", c'est avec le trépied et les contrepoids ? Pour mon 300 mm qui pèse 12 kg, il fallait trois contrepoids de 5 kg. Pour un tube de 20 kg, j'imagine qu'il en faudra quatre. Ça fait déjà 20 kg rien qu'en contrepoids. (Un tel tube risque de surcharger une EQ6, non ?)
  3. 'Bruno

    AZ-eq6 et 300/1200

    Comparons : 1) tube de Newton 300 mm + monture Dobson. 2) tube de Newton 300 mm + monture équatoriale EQ6 + trépieds + contrepoids. Par quel miracle imagines-tu un seul instant que le plus lourd et encombrant est l'option 1 ??? Déjà, la monture d'un Dobson 300 mm est moins lourde qu'une EQ6. De plus, la monture d'un Dobson n'est pas encombrante : on peut ranger des trucs dedans (genre un sac de voyage) puisque c'est creux. Et il faut ajouter le trépied et, surtout, les contrepoids. J'ai utilisé un 300/1200 sur EQ6 puis sur monture Dobson. Sur EQ6, je le surnommais « le bazar ». Je l'utilise toujours sur monture Dobson, je peux transporter l'ensemble (tube + monture) en un seul tenant sur de courtes distances (par exemple pour déplacer le télescope si un arbre gêne). Actuellement, l'ensemble doit peser environ 25 kg (moitié tube, moitié monture). Avec l'EQ6 (plus de 20 kg juste pour la monture), le trépied (5 kg) et les trois contrepoids de 5 kg, on était à 50 kg.
  4. Enfin, le beau temps arrive. Et ce matin (6h45), le ciel étant bien dégagé : super spectacle à l'œil nu côté sud avec, de droite à gauche : Antarès et la tête du Scorption, Jupiter, Vénus et Saturne discrète juste à côté. On ne se lasse jamais de ces ballets planétaires aux configurations infinies...
  5. 'Bruno

    étoile qui bouge

    Ah, c'est pas bête ça !
  6. 'Bruno

    Quelques questions sur la voie lactée

    La Voie Lactée n'est pas assez lumineuse pour qu'on puisse la voir en couleur à l'œil nu. En effet, c'est comme la vision des galaxies dans un télescope.
  7. 'Bruno

    Nouveau newton 154/600 : défaut de fabrication ?

    Voilà, il faut des colliers plus écartés pour que ça marche. Si le vendeur ou le constructeur est honnête, il devrait accepter d'échanger l'ensemble queue d'aronde + colliers, puisque ceux livrés sont inutilisables.
  8. 'Bruno

    Problème: besoin de votre aide !

    À moins qu'entre temps il ait démonté et remonté l'appareil ?
  9. 'Bruno

    Nouveau newton 154/600 : défaut de fabrication ?

    Si on regarde la photo de profil, il me semble qu'on voit bien qu'il n'y a aucune solution, même en ajoutant un capteur lourd. − Si on place les colliers comme sur la photo, c'est clairement impossible : ils sont trop en arrière. − Mais si on les place de part et d'autre du porte-oculaire, ils sont alors trop en avant. Même si on ajoute le poids du capteur : ils sont tellement en avant qu'il faudrait un capteur nettement plus lourd que le miroir primaire ! (Mesurez sur la photo : si les colliers sont dans cette configuration, leur centre est situé juste à droite du porte-oculaire. La distance centre/porte-oculaire est largement inférieure à la distance centre/miroir primaire, donc l'équilibrage ne sera possible que si le poids du porte-oculaire + capteur est largement supérieur au poids du miroir primaire. En gros, le centre des deux colliers est cinq fois plus proche du porte oculaire que du miroir primaire, il faut donc que le capteur + porte-oculaire soit cinq fois plus lourd que le primaire !) (En regardant de plus près, je crois que c'est plutôt dix que cinq, d'ailleurs.) Ça donne l'impression que le vendeur a juste mis dans le carton un collier de 150 mm sans plus réfléchir. (Quand je vois la première photo, ma première pensée est : c'est pour un bêtisier...)
  10. 'Bruno

    Nouveau newton 154/600 : défaut de fabrication ?

    À mon avis il faudrait s'adresser au vendeur. Sur la photo du tube, on voit bien que le système de colliers est inadapté et ne pourra pas être correctement positionné. Une solution serait de rajouter du poids à l'arrière du tube, ça existe peut-être en option ? Ce que je ferais, c'est demander au vendeur s'il n'est pas possible d'avoir des colliers moins écartés (ou plus écartés ?) en remplacement. En tout cas des colliers qui permettent d'utiliser le télescope.
  11. 'Bruno

    Simples questions

    C'est vrai que, finalement, la phrase finale de la question 1 embrouille une question qui semblait claire... Concernant les forages en profondeur, le plus profond a été réalisé par l'URSS dans la presqu'île de Kola et c'était toute une aventure ! Depuis la chute de l'URSS, le projet a été abandonné et le « trou de l'enfer » est bouché... Voir Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Forage_sg3 ou bien cet article https://www.vice.com/fr/article/8gy9nk/on-na-pas-reussi-a-trouver-lenfer-russe . Vue de haut : la porte d'entrée du conduit menant au centre de la Terre (inachevé...)
  12. C'est vrai, mais encore une fois je ne vois pas le rapport avec le sujet. Il me semble que l'idée d'Olivdeso n'est pas d'expliquer la matière sombre.
  13. 'Bruno

    étoile qui bouge

    C'est possible ? (PS : si tu n'es pas plus précis dans ta description, tu n'es pas prêt de savoir ce que c'était...)
  14. Pour info, notamment pour fournir un retour à Thierry-andre : moi j'y comprends que dalle. Thierry-andre, voici selon moi ce qui rend ton texte difficile à comprendre : 1) Des expressions qui n'ont aucun sens, par exemple : « qui utilise des quanta, c'est-à-dire des probabilités qui fixent des règles ». Les quantas ne sont pas des probabilités. De plus les probabilités sont des objets mathématiques qui servent à décrire des propriétés, elles ne fixent pas de règles. 2) Des mots utilisés en raccourci à la place d'autres. Par exemple, au prix d'un gros effort, je crois comprendre que le bout de phrase ci-dessus doit se lire : « qui utilise les notions de la physique quantique, ce qui impose de trouver des règles compatibles avec son interprétation probabiliste » (vu le contexte, le mot « philosophie » utilisé plus loin doit être remplacé par « interprétation »). 3) Des enchaînements d'idées qui se veulent logiques mais qui ne le sont pas tellement. Exemple : « l Espace est très influencé par le Temps car la gravité ayant le pouvoir de courber cette espace. Donc il faut pour traiter les trous noirs une physique bien différente ». Je ne vois pas en quoi le fait que la gravité courbe l'espace (façon de parler) entraîne a) que l'espace est très influencé par le temps (ce que signifie le « car ») et b) qu'il faut, pour traiter les trous noirs, utiliser la physique quantique et ses propriétés probabilistes. Et je passe sur le fait que « l'espace est influencé par le temps » est trop vague pour signifier quoi que ce soit (la courbure de l'espace évolue dans le temps, c'est ça ? et alors ? quel rapport ?). Autre exemple : la fin du message explique que l'antimatière ne peut pas être la matière cachée (là c'est clair, on comprend), donc il n'y a pas de d'antimatière dans les trous noirs. Pourquoi ce « donc » ? Quel rapport ? La question de départ ne concernait pas le problème de la masse manquante mais de l'absence d'antimatière. Ce problème d'enchaînement, je le ressens en fait quasiment à chaque passage d'une phrase à la suivante, même en relisant le texte plusieurs fois. Voilà, j'ai fait un effort de critique constructive. Thierry-andre : je suis sûr que tu peux faire des efforts de clarté. À mon avis ça serait utile pour vraiment dialoguer.
  15. Pour des astéroïdes récents OK, mais sûrement pas pour ceux qui sont très bien connus (Cérès et compagnie sont observés depuis avant Neptune). Je pense que, comme l'a indiqué Jgricourt, il faut faire de l'intégration numérique, et donc les éléments ne suffisent pas (j'ai déjà essayé : alors que je sais calculer les positions des planètes à quelques secondes d'arc près, ça ne marche pas pour les astéroïdes parce que je ne tiens pas compte des perturbations).