• 

    Etat et prévisions du Soleil

    

    Cette page regroupe différentes images et informations concernant le Soleil. Vous pouvez retrouver les dernières images de la sonde SDO, l'évolution du nombre de taches solaires, l'activité solaire, les aurores boréales et les prévisions pour les prochains jours.

    Attention : ne regardez jamais le Soleil sans protection adéquate. Risque de perte irrémédiable de la vue.

    Dernières images de SDO

    Toutes les images ci-dessous sont disponibles sur le site de SDO (jusqu'à 4096 x 4096 pixels) ou sur le site de SOHO. Les heures et dates affichées sont en temps universel (TU).

    En visibleUltra-violet 304 Å (30,4 nm)Magnétogramme
    SDO - Soleil en visible SDO - Soleil en UV 30.4 nm Magnétogramme

    Le magnétogramme indique le champ magnétique. Le noir et le blanc représentent les polarités opposées.

    Evolution du nombre de taches solaires

    Les graphiques représentent le nombre de Wolf (nombre de taches solaires), soit tous les jours, soit par des moyennes mensuelles.

    Taches solaires journalières Taches solaires mensuelles

    Cliquer ici pour le suivi des taches solaires depuis 1749.

    Activité magnétique et éruptions solaires

    Résumé

    Source : NOAA Space Weather Prediction Center

    Rayonnement X (Solar X-ray flux)
    Les éruptions solaires sont représentées pour les 3 derniers jours. Ces éruptions se produisent généralement au niveau des taches solaires et elles sont accompagnées d'un puissant rayonnement électromagnétique, notamment des rayons X. Elles sont classées A, B, C, M et X (échelle de droite sur le graphique). Les éruptions de classe X sont les plus puissantes et ont des effets notables sur terre (aurores polaires, perturbations radio...) alors que les éruptions de classe C ou en-dessous ont peu d'effets sur terre. Chaque classe possède 9 subdivisions, c'est à dire de C1 à C9, de M1 à M9 et au-delà de X1. L'échelle verticale est logaritmique, c'est à dire qu'une éruption de classe X1 est 10 fois plus puissante qu'une éruption de classe M1, elle-même 10 fois plus puissante qu'une éruption de classe C1. Plus de détails ici.

    Activité géomagnétique (Geomagnetic Activity)
    L'activité géomagnétique est une estimation des effets de l'activité solaire sur le champ magnétique terrestre. Cette activité se mesure sous la forme d'un indice noté Kp, allant de 0 à 9. Lorsque l'indice Kp atteint ou dépasse 5, on parle d'orage géomagnétique. La visibilité des aurores polaires est liée à cet indice. Pour voir des aurores en France, il faut généralement que Kp atteigne 8 ou 9.

    Ce texte (en anglais) fournit la signification des échelles.


    Vent solaire

    Sonde ACE :


    Source : SWPC - NOAA

    Le graphe à droite représente la vitesse du vent solaire (axe horizontal) et représente la composante nord-sud du champ magnétique Bz (axe vertical). Le curseur (carré vert) indique les conditions actuelles. Si le curseur se trouve dans la zone rouge, les conditions sont favorables à l'apparition d'aurores. Pour que les aurores soient visibles en France, il faut que le Bz soit inférieur à -15 nT et le vent solaire supérieur à 550 m/s.

    Vent solaire
    Source : IPS Radio and Space Services (gouvernement Australien)

    Rayons X Status
    Champ géomagnetique Status

    L'explication des status de l'activité est fourni par le site N3KL.


    Vent solaire
    D'autres échelles de temps sont disponibles sur le site de la NOAA. Il y a un délai d'environ 30 minutes entre le passage de la pertubation au niveau du satellites à la Terre. Pour avoir un aurore en France, il faut avoir un Bz < -20(nord) ou -25 nT(sud) durant au moins 1/2 heure.
    Source : SWPC - NOAA

    Aurores boréales

    Prévisions

    Prévision des aurores pour l'hémisphère Nord

    Source : NOAA - OVATION Auroral Forecast. Prévision pour la prochaine demi-heure et à 3 jours

    Observations

    Visibilité des aurores
    Source : Solar Terrestrial Dispatch