Jump to content

About This Club

Un appareil photo, un objectif grand angle et un trépied, c'est tout ce qu'il faut pour entrer dans le monde merveilleux des paysages de nuit (nightscapes chez les gibies). Quand vous postez, n'oubliez pas de préciser le tag [Paysage] dans la case "Étiquettes"...

  1. What's new in this club
  2. Bonjour, Si c’était moi je crois que j'essaierai de baisser les hautes lumières sur la partie basse du ciel, tout en contrastant pour mieux faire ressortir la VL ? Je fais ca sous ligthroom en general, je ene sais pas si tu veux une apercu
  3. Nuit presque blanche ce week end, elle est verticale assez tard en ce moment 😉 Je veux bien des retours avant impression
  4. Ça va vite le poids 🤪 La v2 est mieux.
  5. Oui j'étais encore dans le 06, juste avant le col Quelques jours avant au Camp des fourches
  6. ah la Bonette, je préfère souvent le coté alpes maritimes avec le camps de fourches il y ade quoi faire de chouettes compos 😉
  7. Merci, oui j'avais fait une erreur avec le tampon et ne le voyais pas! Le site vaut le coup, bon 3h pour monter les 20Kg de matos mais ce n'est pas trop difficile. N'hésite pas à me MP 😉
  8. Salut Samuel, Très sympa cette VL, le premier plan est superbe. Je connais pas encore l'endroit, mais c'était dans mes projets d'aller y faire un tour Pour les critiques, en bas a droite au dessus de ta signature tu as une bande noir (recadrage) Sinon je trouve que la VL est un peu fade en couleur, tu dois pouvoir amélioré au traitement Si tu veux envoie moi les raw pour voir ce que ça donne, (on a la mémé technique de prise de vue en plus) et si une petite sortie te dis, vu que l'on est du même coin...un pti MP Guillaume
  9. Un lac que j'avais déjà photographié avec la VL en 2017 plus tard dans la saison et la VL était déjà trop Ouest. J'aurais voulu attendre un peu qu'elle soit plus verticale, mais des nuages sont venus juste après... Exif : 6d 14 mm samyang ciel 4min f5.6 1600ISO sol : 120s f2.8 3200ISO (j'aurais du fermer plus) Je pense la faire tirer (expo) si vous voyez des choses amèliorables... Merci
  10. La rançon de la montagne..... Chez nous si le vent annoncé est supérieur à 20km/h, c'est mort... les télescopes se transforment en voilier 😕
  11. Merci Fred 🙂 Justement hier soir j'étais en bord de mer, pour faire une voie lactée, entre Cannes et St Raphaël , c'est vrais qu'elle est moins marqué qu'en montagne mais elle sort plutôt pas mal pour l'endroit. Le spot est top , bien dégagé au sud par rapport a l'autre coté du col, mais il faut vraiment pas de vent...
  12. Instants magiques ! Dire qu’au niveau de la mer, ici en Normandie, c’est à peine si on arrive à distinguer la VL...
  13. Bonjour, Après une nuit a 2200m, le temps étant de la partie, cette fois ci nous décidons d'aller un peu plus haut, a 2655m! Pas de grandes différences niveau du ciel, mais c'est sympa de changer d'endroit. Les photos sont faite au Canon 6D et Canon 16-35 f/4 ou 50mm f/1.8 (Monture SIFO pour la voie lactée) On commence avec le 350 de mon copain au soleil couchant histoire de s'imprégner des lieux, il fait dans les 5°.... Le début de nuit arrive, un petit lac de fonte des neiges en cotre bas, je décide d'aller faire une photo, juste avec un trépied, le sol et gorgé d'eau a cet endroit. Pose de 25" a 3200iso Une fois le ciel plus noir, c'est partie pour un panorama de 3 images, a 16mm / pose de 120" pour chaque images / une pour les étoiles avec suivi et la même a la suite sans suivi pour le sol. Pas mal de PL venant de l’Italie et de la cote d'azur! Maintenant l'Airglow et là.... Toujours à 16mm / pose de 120" a 2000iso / une pour les étoiles avec suivi et la même a la suite sans suivi pour le sol. Une autre vue Pour finir, un panorama de 4 images au 50mm , qui aurait du être plus grand mais j'ai eu un défaut de suivi sur certaines tuiles! ça sera pour la prochaine fois! Voilà c'est tout, les nuit sont courtes. Bon ciel Guillaume
  14. Malheureusement non... tu peux réduire la taille du cercle de sélection avec la roulette de la souris, c’est tout.
  15. Il n'y a pas moyen dans sequator de zoomer pour effectuer précisément la sélection du ciel? j'ai des trucs pas jojo qui apparaissent dans les zones de transition
  16. je vais rajouter un paragraphe sur l’utilisation d’une rotule, avantages et inconvénients.
  17. très interssant! Je galère toujours avec ma SAM pour du ciel profond, même en serrant tout je trouve que c'est hyperlaxe. La rotule doit elle être nécessairement sur le L ou peut on la placer (comme je le fais en astropaysage ) à la place du L?
  18. Équilibrer sa monture L’équilibrage d’une monture est un préliminaire obligatoire avant de commencer à observer ou à imager. Cela vaut pour toutes les montures astronomiques, qu’on fasse de l’observation visuelle ou de l’astrophotographie, ou même avec une monture nomade, des photos de la Voie Lactée. Un bon équilibrage permet : - de ne pas forcer sur les mécanismes délicats de la monture - de bien suivre le mouvement de la Terre - de maximiser les temps de pose Pré-équilibrage du matériel Le matériel est fixé sur la monture avec une platine. Ce peut être une queue d’aronde sur les télescopes, ou un collier d’objectif, ou encore la vis du boîtier de son appareil photo. Dans tous les cas il faut commencer par s’assurer que l’ensemble ne piquera pas du nez, une fois fixé sur la monture. Si on n’arrive pas à avoir un bon équilibre il faut déplacer le point de fixation vers l’avant, soit en utilisant un collier d’objectif, soit avec une barre d’extension, genre queue d’aronde. On en trouve à peu de frais sur Internet. Je préfère le format « Arca Swiss » qui a l’avantage de se trouver très facilement dans les boutiques en ligne à des prix très abordables. Il suffit d’installer une platine Arca Swiss sous chaque boitier, collier d’objectif… et d’acheter une rotule ou un trépied compatible avec ce format, et plus besoin de réfléchir avec ce genre de pièce. Une fois muni de ce système, c’est un jeu d’enfant de trouver le point d’équilibre pour que l’ensemble objectif/appareil photo soit bien équilibré. Pour ne pas perdre la position, j’ai marqué le rail avec de l’encre blanche : Avec un objectif à collier, c’est plus simple, on n’a besoin que d’une base Arca Swiss pour trouver l’équilibre, il en existe de diverses longueurs : Une fois le couple objectif-boîtier équilibré, on peut l’installer sur la monture : Équilibrage en ascension droite On équilibre l’ensemble avec un contrepoids. J’utilise une rotule ce qui me permet de cadrer à loisir les objets que je souhaite photographier, car l’objectif que j’utilise habituellement ne permet pas l’installation d’un collier, il m’est alors impossible de faire pivoter le boîtier sur l’axe optique avec les seuls réglages en ascension droite et en déclinaison de la monture. Si vous avez un objectif équipé d’un collier, vous pouvez vous passer de la rotule. Avec la rotule, l’appareil photo est plus reculé sur la monture et le contrepoids est plus conséquent. Je me suis bricolé un contrepoids à partir d’un vieux poids de 1 kg. Il est important de placer l’appareil photo à peu près à la position qu’il aura quand vous prendrez les photos. Vous voyez sur la photo ci-dessous que la distance entre le centre de gravité de l’ensemble (rond bleu) est plus ou moins éloigné de l’axe de rotation (trait jaune) en fonction de la position de l’appareil photo sur la rotule. Ça déplace donc l’equilibre d’où l’intérêt de mettre le contrepoids au bon endroit quand l’appareil photo est orienté sur la cible à prendre en photo. On commence donc par desserrer l’axe d’ascension droite. Puis on place l’appareil photo et le contrepoids à l’horizontale, en tenant bien l’ensemble à la main. Si l’appareil photo retombe sous son propre poids, il faut reculer le contrepoids de la monture. Si l’appareil photo remonte, il faut rapprocher le contrepoids de la monture. Dans la plupart des cas, on est arrivé à un équilibrage convenable à cette étape. Il est cependant préférable de vérifier une dernière fois l’équilibrage une fois la cible dans le cadre. Finalisation de l’équilibrage L’entraînement en rotation de la monture se fait avec des engrenages venant faire tourner une vis sans fin. Mécaniquement, il est préférable de faire en sorte que les engrenages « poussent » l’appareil photo dans le sens de rotation plutôt qu’ils ne le tirent. Il faut charger un peu plus l’est que l’ouest (dans l’hémisphère nord). En pratique, cela revient à déplacer un peu le contrepoids vers l’est, donc vers la droite quand on regarde le nord. Le déséquilibre ne doit pas être important, il doit être simplement perceptible. Sur une SA ou une SAM, déplacer le contrepoids de 1 à 2 cm suffit. On ne sera plus tout à fait équilibré et ce léger déséquilibre assurera la bonne transmission du mouvement via les engrenages de la monture. Arrangez vous aussi pour que l’appareil photo ne passe pas d’un côté à l’autre d’un plan vertical passant par la Polaire et la monture pendant la session de prise de vues, car les photos prises aux alentours de ce passage seront très certainement ratées. Le contrepoids : lourd et proche ou léger et éloigné ? Cette question est régulièrement posée sur les forums. Faut-il mieux utiliser un contrepoids lourd placé au plus près de la monture, ou bien un contrepoids léger éloigné au bout de la barre ? Les arguments physiques sont les suivants : - un contrepoids léger placé au bout de la barre sera plus sensible aux vibrations qu'un contrepoids lourd placé proche de la monture, c'est d'autant plus évident que la barre de contrepoids a un petit diamètre - plus le contrepoids est lourd, plus les efforts sur les roulements de la monture (ceux qui retiennent l'axe d'ascension droite) seront sollicités et s'useront vite Ces deux arguments sont antagonistes. Alors que choisir ? Réponse : faites avec ce que vous avez, et testez ! Si vous ne constatez aucune vibration excessive alors conservez votre petit contrepoids. Votre monture (et votre dos) vous remercieront. Si les vibrations sont pénalisantes, alors seulement utilisez un contrepoids plus lourd, mais dans la limite de la capacité de la monture.
  19. Test : objectif Carl Zeiss Sonnar 2.8/135 T* C/Y L'objectif Zeiss Sonnar a une focale de 135 mm et ouvre à f/2.8. Il est prévu pour les appareils photo à pellicules 24x36, aussi appelés "plein format". On le trouve d'occasion à environ 160€. L'objectif est bien conçu et solide. Il est tout en métal, pèse un peu moins de 590 g. Il dispose d'un pare soleil intégré, métallique lui aussi. Il est en monture "Contax/Yashica", aussi appelée C/Y et peut ainsi se monter sur les boitiers Canon EF ou EF-S, ainsi que les appareils hybrides Canon, Nikon et Sony entre autres. Il suffit juste de mettre une bague de conversion C/Y vers la bonne monture. La distance bride-capteur est de 45.5 mm ce qui le rend compatible avec les montures hybrides Nikon Z (16 mm), Canon EF-M (18 mm), Sony E et FE (18 mm) et avec les Canon EF/EF-S (44 mm), mais pas avec les montures Nikon F (46.5 mm). La mise au point se fait manuellement, de même que le réglage de l'ouverture. Le diaphragme est composé de 6 lamelles avec une forme en shuriken typique à toute cette gamme de Zeiss. Cela n'a aucune incidence pour la photo astro. Il n'est pas très gros : Sa formule optique est jugée excellente par les photographes. Il est considéré comme l’un des meilleurs, voire Le meilleur, 135/2.8 de son époque. On voit effectivement que les courbes MTF sont tres homogènes sur toute la surface du capteur même à f/2.8. Ce n'est que vers 18 mm du centre de l'image que cela se dégrade. Un capteur 24x36 fait 21.6 mm entre le centre et un de ses angles, il n'y a donc qu'une zone de 3-4 mm dans les angles qui commence à se dégrader. En APS-C, la demi diagonale ne fait que 13 mm et se trouve entièrement dans la « bonne » région. Le vignettage est aussi assez bien contenu à pleine ouverture. Côté distorsion, là encore on est très bien servi à peine plus de 0.5% aux angles en plein format et 0.2% sur un APS-C : Un test pratique a été effectué par Mickaël Porte. La notice technique est disponible ici. Attention, Yashica a sorti un 135 mm f/2.8 (qu'on trouve à 50 €) mais sa formule optique est différente. Ce n'est pas du tout le même objectif ! Un sérieux concurrent à cet objectif est le Tair 11a 135 mm f/2.8 en monture M42. Mise au point La mise au point est simple à faire. La course de la bague est très ample, contrairement à bon nombre d'objectifs plus récents. Un masque de Bahtinov permet d'accélérer grandement l'obtention de la mise au point, et ce, d'autant plus efficacement que l'objectif est vraiment insensible aux vibrations. En fixant le Bahtinov sur le pare soleil, aucun risque de perdre la MAP en retirant le masque. Installation d'un filtre 1"1/4 Une particularité de cet objectif est que la lentille arrière est très enfoncée à l'intérieur de l'objectif. Le diamètre du trou par lequel passe la lumière est suffisamment large pour qu'on puisse y placer un filtre 1"1/4. Cela en fait une solution de choix pour faire des photos avec des capteurs N&B, comme celui de mon 500D débayérisé. Je me suis fait fabriquer un petit anneau en impression 3D dans lequel on peut visser un filtre 1"1/4, anneau inséré à l'intérieur de l'objectif. Une fois inséré, il est à peine affleurant de l'arrière de l'objectif (la bague chromée avec les contacts électriques est la bague d’adaptation de monture de C/Y > Canon EF) : Il ne reste qu'à y visser le filtre, ici un filtre Omega Optical H-Alpha 10 nm installé dans un support d’un filtre Kepler qui ne me servait pas : La bague porte filtre est suffisamment profonde pour que le filtre ne ressorte qu'à peine de l'objectif, suffisamment pour qu'on puisse le visser et dévisser, mais pas trop pour qu'on puisse quand même utiliser un EOS Clip (je mets en permanence un Astronomik UV/IR cut L-3 pour ralentir l'arrivée des poussières sur le capteur). Le vignettage de ce système de porte filtre est faible sur un capteur APS-C. Je ne l'ai pas encore testé sur un plein format, mais il est évident que l'impact sera bien plus important. à suivre ....
  20. Super, merci pour se retour. Ca éteint quand même pas mal la pollution sur les 15, 20 premiers degrés d'altitude. Meilleurs contraste. pour mes photos "backyard", ou selon les sites en promenade il sera souvent utile je pense. A ce prix là, et en efet en utilisant le même pour tous les objos, je ne prends pas un gros risque. Et pour le vert un petit coup de HLVG ? (sur pix ou siril par exemple) Mon Sony il part demain... UPS, recommandé, valeur déclarée, avec récépissé de dépôt..... J'aime trop cet APN, c'est pathologique ! Pour essayer des time lapse (gourmands en mémoire) je viens de réaliser que mes anciens objos du NEX sont vraiment compatibles, l'APN se met direct en mode APSC, et j'ai l'excellent pancake 18mm du NEX à tester ! En plus ce sont des objos légers et le zoom 70/200 reste surprenant de piqué à toutes les focales. J'ai de quoi jouer de 18mm(APSC) 35mm et 50mm plein format, 70/200 (APSC) et le zoom 300 plein format (ce dernier étant lourd et pas forcément top pour l'astro à mon gout). le petit 35mm samyang AE f2.8 est surprenant, piqué surement perfectible mais lumineux et neutre, tout léger, un drôle de truc. Me reste à trouver un samy 135. j'en ai acheté un en Finlande (Kameratori / Fototapio) ... trop pressé je l'ai pris en... micro 4/3 (pas fait gaffe, j'avais lancé recherche monture E... mais...) , ils me l'ont repris sans sourciller et ont même offert le retour super gentils les mecs ! Je recommande le site: l'objo reçu était parfaitement conforme à la description (état etc...), full fonctionnel optique irréprochable, même si on sentait qu'il avait servi et pour 350 € j'avais aussi le collier de pied dont j'aurais du noter les ref.... d'ailleurs...si quelqu'un peut me dire quel collier pour ce samy 135 f2... je suis preneur ! Suis impatient, ma micromonture DIY est juste finie et elle attend. Vivement lesNCN !
  21. oui je l'ai testé. Je n'ai pas pu comparer avec le nisi, mais pour moi le rendu est similaire. Et avec quelques bagues step up ou step down tu pourras mettre le filtre sur tous tes objo. Après, je reste assez mitigé sur l'efficacité. Certes il atténue la PL jaune, et augmente de contraste dans le ciel, mais il déplace un peu la balance des couleurs vers le bleu-violet, et les verts deviennent trop verts 😅 Un essai fait en mai justement, avec un peu de PL mais surtout un ciel très nébuleux qui diffusait pas mal, et même de l'airglow. Chaque image est constituée de 5 poses de 10 sec à 17mm f2.8 avec A7S astrodon (tu ne l'as toujours pas envoyé ton A7III?). Traitement super light. Et j'ai bossé la bdb pour qu'elle soit équivalente (à peu près) au niveau de la VL. Sans filtre Avec cokin clearsky
  22.  

×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.