JMDSomme

Membres association
  • Content Count

    4,670
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About JMDSomme

  • Rank
    Membre de l'association
  • Birthday 12/03/1954

A propos

  • Résidence
    Picardie maritime
  • Intérêts
    Enduro, parapente, aéromodélisme, et... le ciel en général
  • Occupation
    Architecte
  • Matériel
    ED 80 apo
    HEQ5 syn scan
    Sony nex 5
    Canon 1000D défiltré Baader
    QHY5L II C
    Strock
    Canon IS 15*50
    Lunt Bino apo 100mm / 45°
  • Site Web

Recent Profile Visitors

816 profile views
  1. @Colmic j'aurais du lire ton ost hier.... bref...
  2. JMDSomme

    incendie à Notre Dame

    Si les choses sont faites de façon logique on devrait avoir, assez raidement (après le renforcement d'urgence) le montage d'une structure de type échafaudage supportant une couverture provisoire en tôle. En effet, si on laisse la pluie plus de quelques semaines, délaver ce qui reste de la voûte, les hauts de murs etc... ça devient très vite aussi destructeur de l'incendie. Ensuite l'histoire des choix techniques et du délai de 5 ans... j'ai envie de dire comme disait ma grand mère : "dieu seul le sait" ou encore "si dieu veut" ce qui , pour cette Française pied noir était la marque de ce mélange qui se produit entre les civilisations, d'une maxime islamique "inch alah" à sa traduction chrétienne. Étrangement moi qui suis athée, je me surprends encore à utiliser ces expressions... qui rappellent le monde d'ou je viens.
  3. JMDSomme

    Tuto relais USB avec appli Windows

    super propre !
  4. JMDSomme

    Profiter du ciel nocturne, en sécurité !

    ben le sanglier c'est tout l'un tout l'autre. En Ardennes on a vu une famille complète de sanglier traverser une partie d'un village, sur le trottoir, emprunter les clous et se barrer tranquilles vers les bois... Mais sils sont en train de courir vers je ne sais ou: ne perds pas ton temps à gueuler, trouve un endroit surélevé et abrite toi... vite. C'est pas qu'ils t'attaquent... c'est qu'ils foncent, tout droit, sans états d'âmes en dégageant tout devant eux.
  5. JMDSomme

    incendie à Notre Dame

    On a sorti l'orgue dans des conditions dantesques mais on l'a sorti. C'était de la voltige sous le pierres en équilibre instable. On a sauvé la quasi totalité des œuvres, des mémoriels, un très beau baptistère. Cette belle église était en effet un joli néogothique cependant: elle fait partie d'une "série" (avec deux modèles, la grande et la petite) et avait souffert de beaucoup de soucis à la construction fondée sur pieux de chêne battus au refus dans la tourbe (St Jacques était encore un ancien marais régulièrement inondé au début du 20eme (quartier très pauvre), on n'avait pas retiré avant la construction les anciennes fondations d'au moins une des deux églises qui avaient déjà occupé le site et mal fini... de sorte que le tassement différentiel ruinait un ouvrage hétéroclite, mélange de St Maximin et de craie tendre. Et pour en rajouter une couche, un riche donateur avait offert la surélévation du clocher entièrement en béton... Il aurait fallu reprendre des pieux en sous oeuvre à 18m00 dans un petite ville de 25.000 habitants déjà remplie de merveilles classées ou inscrites qu'on a du mal à maintenir... Si on avait agi en 1997 quand j'ai rendu le diag, c'était encore jouable mais dès 2005 c'était devenu un truc de dingue car édifice déjà largement déstructuré.... en 2013 Rickert (pas sur de l'orthographe de ce journaleux qui se prend pour dieu) était de très mauvaise foi ou il aurait fallu qu'il nous trouve un canadair de lingots d'or !
  6. JMDSomme

    incendie à Notre Dame

    Ben c'est pas simple: c'est par concours que fut désigné Violet Le Duc, aujourd'hui je doute que ce soit la procédure choisie. En tous cas, quel que soit le mode de désignation de l'équipe (qui sera une grosse pluridisciplinaire équipe), elle travaillera sur la base d'un cahier des charges extrêmement précis qui sera longuement débattu, arbitré par les services des Monuments historiques, sur la base de diagnostics longs et très précis, complétés d'un inventaire: en la matière le dogme la doctrine en vigueur aujourd'hui (qui s'est construit dans le temps mais bien structuré depuis André Malraux) : tous les éléments subsistants "d'époque" sont dans la mesure du possible réemployés "en place"). J'ai eu faire travailler un confrère sur l'Hôtel de Rames à Abbeville (la première industrie moderne de textile dont ce sont inspirées en plus grand celles de Sedan comme le Digeonval), le diagnostic a été jusqu'à numéroter chaque pièce de bois, relever les marques des compagnons, les dates etc... (Bon pour finalement finir dans les mains d'un privé, margoulin qui a tout sauvagement ravagé mais c'est une autre histoire.... le principe que nous impose la DRAC généralement est par contre de laisser apparaître une différence perceptible entre les éléments neufs rapportés et ce qui est ancien (nuances de lasures sur les menuiseries, nuance de ton pour la pierre etc...) afin que l'histoire conserve une trace visible des interventions successive. Vu l'ampleur de la cathédrale ce seul travail va prendre du temps. la véritable urgence c'est en effet (quelqu'un en parlait plus haut) de retrouver l'équilibre perdu du fait de la disparition partielle des voûtes, en ce moment des efforts non compensés se promènent dans la structure affaiblie et, même si ça semble très lent ça peut aboutir parfois à une ruine violente. (je parle d'expérience, ayant finalement du en 2013 démolir une église (non classée mais jolie) alors que depuis 1997 je réclamais chaque année des travaux conséquents et alertait le Maire sur sa responsabilité. Un matin, au dégel, une partie du chœur s'est arrêté juste devant la porte du riverain.... c'était trop tard, maintenant c'est un square....
  7. JMDSomme

    incendie à Notre Dame

    Question restauration, je parierais bien une bière que l'on arrivera à une solution acier pour la nef et bois pour la flèche. Le béton utilisé à Reims mais aussi dans la somme se conçoit quand il descend les appuis jusqu'au sol, ou en chaînages. J'ai un peu de mal à l'imaginer (monolithique par définition) posé sur la structure mouvante du calcaire, tout ça doit conserver une liberté de mouvement (relative). Par ailleurs le calcaire affaibli on ne devra pas le surcharger, idéalement, le bois, restituerait à l'édifice son équilibre des masses sans devoir le compenser par des tractions, des ancrages, des chaînages un peu étrangers à une structure "gravitaire" (y compris les arcs boutants d'ailleurs) Pourquoi la flèche en bois, pour signer l'ouvrage d'une oeuvre de charpentier (ils vont râler sinon...) et restituer sa complexité formelle plus aisément qu'en acier. Si les confrères travaillent bien je pense que nous aurons, comme du temps de V Le Duc, un alliage de traditionnel et de modernité (je pense aux renforts et réparations "cachées" de structures éprouvées, ou l'on utilise le métal, la fibre de carbone, des injections de résine etc...). Ces décisions là ne seront pas arbitrées avant les jeux olympiques je pense.... n'en déplaise à Jupiter.
  8. JMDSomme

    incendie à Notre Dame

    Dernières secondes avant fermeture, profitez de nos promotions !
  9. JMDSomme

    incendie à Notre Dame

    Aréole, toujours le charme consensuel qui sied à nos échanges.... j'espère qu'on ne se connait pas "en vrai"... Moi je suis un mécréant absolu voir militant, je pense que les religions ont toujours été du "côté du manche" (du pouvoir) et ont provoqué beaucoup de violences, et je sais aussi que NDdP appartient à tout le pays mais... pour autant, je crois me souvenir que ce truc a été bâti par et pour des croyants suant sang et eau pour y parvenir, de même que je sais que le monde est plein de croyants sincères et non assimilables aux turpitudes de leurs institutions. Aussi, et tenant compte des propos de notre ami qui ne dépassent pas, me semble t il, les limites de la réserve qui est de mise ici (je ne vois aucun prosélytisme) , je considère ta réaction comme disproportionnée, voir carrément teigneuse et ... sans intérêt aucun. Navrant.
  10. Ben il faut connaître le diamètre EXACT (au pouillème près) de la zone ou tu le poses je vais en dessiner un pour ma taka ensuite on doit pouvoir grouper une commande chez john steel ou ce genre de boite pour faire découper/graver proprement un fin feuillard de laiton à coller très proprement sur nos chers instruments le papier scotché ça me gave au pire j'achète à 3 balles un petit graveur laser et on fait ça sur un placage de bois précieux ?
  11. Je vais commencer par me faire un cercle gradué ! Ce serait déjà un grand progrès.
  12. ben elle existe.... il te donne au solving le déclage angulaire et il a un utilitaire de gestion des rotateurs. Alors j'ai pas testé (évidemment...) mais je le mode d'emploi m'avait semblé assez clair sur le sujet. Tu peux, en absence de rotateur utiliser les indications numériques que te donne le log pour tenter de finaliser à la main (faudrait juste ajouter un cercle gradué et un onglet sur le collier rotatif d'ailleurs...) mais ça oblige à sortir en pyjama se geler les burnes et, tant que j'habites sous le 50eme // je fais tout ce que je peux pour bricoler au chaud.... une obsession envieillissant 🙂
  13. je pige pas... ? je m'explique: un soir je fais le Ha et disons le S d'une neb. Puis il pleut 8 jours, matos rentre, est rangé. Une nuit se pointe pour faire la couche O, je remonte tout le truc, jamais je ne retrouve à la mano le cadrage. Avec SGP: je pointes grossièrement sur la zone (pour pas passer 1h00 en plate solving), je lui donnes une image de référence (le Ha au hasard) et il se démerde pour te retrouver très exactement ton cadrage