Jump to content

Cedric02700

Membre
  • Content Count

    713
  • Joined

  • Last visited

About Cedric02700

  • Rank
    Membre
  • Birthday 10/10/1979

A propos

  • Résidence
    Tergnier

Recent Profile Visitors

976 profile views
  1. Salut, il manque quelques données pour répondre à toutes les questions. As tu des éléments déjà en ta possession? Pignons ou moteur? Nous pouvons déjà calculer vitesse de rotation de ta molette 56 tours en 24h ça donne 0,0388 trs/min. On peut déjà s'attendre à un taux de réduction total assez important. En admettant une réduction de 3/1 pour relier le moteur à la vis d'ascension droite il faudrai un moteur ou moto réducteur qui tourne à environ 0,1 trs/min. Ça va pas être simple. Peut être qu'un moteur d'EQ1 serai adaptable. Ça serai peut être plus simple, à calculer.
  2. Attention le Pololu DVR8825 et le Pololu Tic825 utilise tous deux le même driver moteur: l'Allegro DRV8825. Si tu veux rester sur un TIC, il y a le TIC834 qui a l'air sympa. Il me fait de l’œil car on peut l’alimenter en 5V. Par contre 10.8V maxi. Avec un driver comme le TMC2208 qui gère en 256 micros pas, cela pourrai donner une deuxième jeunesse à ta V1 et te faire oublier la V2.
  3. Merci pour l'article est très détaillé. Les 40Hz semble se retrouver a peu près sur les monture Skywatcher. @AlphaAquilae Sur ce site tu trouvera des infos concernant la motoreduction ainsi que la gestion des moteur de certaines montures Skywatcher, dont la tienne. Tes roues dentées en RA et DEC ont 144 dents chacune. C'est en partie vrai. l'avantage du moteur a courant continu est que son mouvement est continu. De son coté le moteur pas à pas fait de petits saut. L’idéal est le mariage des deux: le servomoteur. Un moteur à courant continu jumelé avec un encodeur plus une électronique qui gère la vitesse du moteur en fonction des données de l'encodeur. Ca donne une vitesse stable et un mouvement continu. C'est d’ailleurs ce que montent les grandes marque de montures. Le gros avantage du moteur pas à pas est son faible cout. Mais le fait qu'il saute de pas en pas oblige à penser en amont la réduction à lui accoler pour pas que ces pas ne soient visibles. Par exemple sur ta monture V1 tu as 7.4664 pas/s ce qui donne: 15 / 7.4664 = 2,001 "/pas. ce qui fait que ta monture fait des petits saut de 2 secondes d'arcs. Je ne sais pas ou tu en es dans ta conception mais je pense que les paliers auto lubrifiés ont d’énormes avantages pour des application de ce genres. Je pense que ça génère moins d'erreur periodique qu’un roulement, le prix est plus intéressant aussi.
  4. Non, malheureusement, j'ai fait le calcul pour une rotation de vis sans fin (18min). Je pense que dans la mesure du possible, et en restant raisonnable, il faut mettre le plus de micros pas possible par secondes. Je cherche un peu aussi quelle valeur peut être acceptable pour un suivi fluide. Je viens de calculer pour la NEQ6 on tombe à 3,46 microPas/". En changeant de sujet, il me semble que tu utilise un TIC825. J'ai eu des soucis avec ce driver avec des vitesses lente de rotation. C'est un problème assez vicieux car il passe quasi inaperçu. Le moteur saute des micros pas et avance de ce fait par "saccades". Ça paraît énorme dit comme ça, mais en fait c'est à peine perceptible. Le plus simple pour identifier le problème, c'est de fixer une baguette assez longue (genre pic à brochette en bois) sur l'axe du moteur pas à pas et le faire tourner à la même vitesse qu'en suivi sur la monture. Si la baguette se déplace comme la trotteuse d'une montre à aiguille c'est qu'il y a un souci. Un problème de ce genre peut expliquer le filé que tu observais sur tes images. Voici un petit liens vers une page qui traite du sujet. On voit bien sur les capture a l'oscillo le décrochage : http://cabristor.blogspot.com/2015/02/drv8825-missing-steps.html
  5. Pour pousser un peu plus le calcul, ça donne avec un moteur de 400pas/trs piloté en 1/32 et une réduction mécanique de 1/3: (18 x 60) / (400 x 32 x 3) = 35,5 micros pas/seconde. Et: 35,5 / 15 = 2,4 micros pas/seconde d'arcs. Pour comparaison une neq5 avec moteur d'origine est à 2,56 pas/".
  6. Salut. La vis sans fin doit faire 80trs en 24h soit 1440min. Donc 1440/80=18min. Je trouve 1 tour en 18min aussi.
  7. Tant qu'à changer de moteur, remplace le par un moteur pas à pas. La vitesse sera plus stable dans le temps, elle ne dépend pas de la tension d'alimentation du moteur. Un petit exemple ici. Quoi que... le petit moteur pas à pas (28byj-48) doit pouvoir être utilisable tel quel. Ça dépend du mode d'entraînement de ta table et du couple nécessaire. Le moteur fait 64 pas/trs et a un réducteur de 64/1. Piloté en 1/32 de pas ça donnerai: (64x64x32)/(25x60)=87,4 pas/s soit un déplacement de 0,17" d'arc/pas. Le déplacement devrait être fluide. Reste à savoir si le moteur aurai assez de couple.
  8. Salut. L'Eq3-2 a une roue dentée sur l'axe RA de 130 dents. Soit 130 tours de vis sans fin en 24h. Le moteur va donc faire un tour en: (24 x60) / 130 = 11,08min. Des que l'on met le moteur sous tension il tourne à la vitesse sidérale. Et quand on appui sur une des flèches de la raquette le moteur accélère selon la vitesse réglée (2x, 4x, 8x la vitesse sidérale). Donc pas de possibilités de réglage fin comme tu le souhaite. Qu'est il arrivé à l'ancien moteur? Il est peut être réparable.
  9. @CDLC Impressionnant la greffe du 28BYJ48 sur le réducteur du moteur d'EQ1. Surtout quand on connaît la taille du moteur! Merci pour les infos concernant le nombre de pas/s de tes plateformes équatoriales. Ça donne 0,08"/pas et 0,066"/pas. Ça doit être vraiment fluide comme déplacement. Je crois que je vais revoir ma copie et tabler sur 150pas/s mini, soit 0,1"/pas. Au moins je devrai être tranquille.
  10. Merci, d'avoir répondu. Au final ça tourne à combien de pas/s? La première monture que j'ai motorisé, je l'ai fait un peu (carrément même) au pif avec ce que j'avais dans les tiroirs. Au final on voyait clairement à l'oculaire le passage de chaque pas du moteur. C'était un petit échec, pas un drame non plus. Mais c'est toujours pénible de devoir tout refaire en se posant les bonnes questions cette fois ci. J'ai voulu me faire une idée de ce qui se faisait avec les montures du commerce mais le mode contrôle des moteurs n'est, en général, pas précisé.
  11. A ce que je comprend, il suffit de raccorder le moteur sur le Pololu TIC puis le Pololu a la batterie. Ensuite il faut configurer la vitesse de rotation à l'aide du logiciel fourni.
  12. Désolé de squatter le sujet. A ma décharge ça reste dans le thème. Comment avez vous calculé "l'échantillonnage" de votre motorisation? Je m'explique. Par exemple sur la table de Doc Marco, le moteur tourne à 57 pas/min. On va simplifier à 1 pas/s. En 1s "le ciel se déplace" de 15" d'arc. Donc dans ce cas le télescope fera un bond de 15" d'arc toute les secondes. Quelle valeur avez vous choisi en nombre de pas/s? Pour rester en dessous de la turbulence (rarement sous 1" par ici) je pensais tabler sur une valeur comprise entre 15 et 30 pas/s soit 1" et 0,5" d'arc/pas. Existe t il une règle ou une façon de faire à ce sujet? @tictactoc Pourquoi avoir mis la grande poulie sur le moteur? En mettant le petite poulie sur le moteur, à vue de nez le moteur pourrait tourner 4 fois plus vite ce qui augmenterait la résolution en pas/s et fluidifierait le mouvement.
  13. Selon le site AstroEq, le rapport de démultiplication de ton moteur serai de 80:1.
  14. Salut, c'est celui là peut être?: Le Pololu TIC est vraiment une solution simple pour gérer un moteur Pas à pas. Je n'en ai jamais utilisé donc je ne peux pas faire de retour sur son utilisation. J'ai en projet de réaliser une table équatoriale et je pense m'orienter vers cette solution pour gérer le moteur. L'utilisation du moteur pas à pas est vraiment simple avec cette solution. Une batterie, le Pololu, le moteur. Par contre j'ai eu des problèmes de saccades avec le driver Allegro DRV8825 (qui est intégré dans le TIC T825). J'utilise le DRV8825 sur différents projets sans problèmes, mais dès que la vitesse de rotation du moteur est très lente ( 1 tour en trois minutes si je me souviens bien) le moteur avance par saccade, un peu comme la trotteuse d'une montre. Le phénomène est connu, mais pas systématique. Il se produit a priori avec certain moteurs. Mais je pourrai pas en dire plus sur ce point. Tout ça pour dire que pour les projets à faible vitesse de rotation du moteur j'évite le DRV 8825 et donc le TIC T825. J'envisage dans mon cas le TIC834. Attention l'alimentions du module doit être comprise entre 2,5V et 10,8V. Je pense l'alimenter avec un grosse batterie de secours de téléphone portable, donc en 5V. Pour répondre à cette question il faudrai un peu plus de précision sur ton projet et ton moteur. Quel type d'entraînement envisage tu pour ta table? Connais tu le rapport de démultiplication du réducteur accouplé à ton moteur? Il vaut mieux utiliser le moteur avec son réducteur.
  15. Salut. Désolé je n'avais pas vu ton post, je le voit l'instant par le plus grand des hasards. J'ai mis à jour le liens contenant le .bat pour l'installation du HotSpot. Pas sur que ça fonctionne sous windows 10. Si quelqu'un essai sous windows 10 je suis intéressé par le retour. Salut. J'ai manqué d'inspiration sur le moment, je me suis laissé le temps de taper le message pour y réfléchir et bien sur j'ai posté le message sans y revenir.
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.