Jump to content

clouzot

Membre
  • Content Count

    654
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Recent Profile Visitors

1,961 profile views
  1. Si, avec un "Aux Port Splitter". Celestron en vend un.
  2. Les deux sont précis, mais très dépendants de la qualité de ta monture. Si tu as une EQ8 construite comme un tank, tu seras plus précis dans l'alignement qu'avec une AVX / HEQ5 qui va forcément un peu bouger selon l'orientation du tube et son poids. J'utilise indifféremment les deux, selon l'endroit d'où j'observe (balcon orienté sud -> PHD2, colline avec vue un peu plus dégagé -> Sharpcap). Sharpcap est nettement plus rapide d'usage, PHD2 probablement un peu plus précis sans que ce soit le jour et la nuit non plus.
  3. Il faut prendre le polar align de SC pour ce qu'il est (ou devrait être) : une façon de dégrossir l'alignement, surtout avec des montures un peu légères comme la HEQ5 (ou l'AVX, que j'ai et qui est un équivalent en termes de charge). Mais ce n'est jamais parfait : tu peux faire le test, fignoler ton Polar Align jusqu'à ce qu'il dise "Excellent". Puis recommencer... et il y a toutes les chances pour que cette fois-là ça ne soit plus "Excellent" mais juste "Good". Voire "Fair".
  4. Ca marche pas mal effectivement ! Tu as un léger défaut de suivi (on le vérifie à la présence des bordures noires sur tous tes stacks). Ce n'est pas un problème en soi quand la pose individuelle est suffisamment courte, mais il me semble que tes étoiles sont allongées dans même sens que ce décalage d'empilement (particulièrement sur NGC 7331). Et là, ça veut dire que tu perds des détails dans chaque prise, ce qui est dommage car on sent que ton combo tube-caméra peut donner une belle définition. Comment fais-tu ta mise en station polaire ? De visu au chercheur ? Un fois le réducteur arrivé chez toi, tu pourrais tester la fonction de Sharpcap, qui marche pas mal et permet un réglage correct.
  5. @Thierry25 le vert c’est normal, il y a deux pixels verts pour un rouge et un bleu. Il va falloir jouer des curseurs de balance des blancs, mais c’est là que ça devient amusant justement !
  6. @Greenood c'est vrai que c'est long, mais quand on commence à trafiquer dans les Enhancements (il y en a sur le Quintette j'ai l'impression) ça passe très vite, et les détails apparaissent peu à peu, on ne s'ennuie (presque) pas ! Et c'est tout le problème des SCT, même réduits on est obligé d'empiler long, sauf à braquer la banque et à investir dans un Hyperstar. Le quintette est très sympa @lulu105 avec pas mal de choses à voir (les ponts de matière éjectée, la zone - qui est bleue sur mes observations - où se forment des étoiles par effet de marée...). Tu peux probablement, si ce n'est pas déjà le cas, repousser les white levels (histo de stack et mini histo) tout à droite, ce qui évitera de saturer trop les centres et les étoiles). Il faut rerégler le mid ensuite, mais ça vaut le coup d'essayer.
  7. Et nous donc ! Belle illustration de ce que peut être le VA et l'émotion qui va avec, et déjà une super maîtrise pour tes premières sorties. On attend avec impatience la chasse à la tâchouille qui ne manquera pas d'arriver.
  8. Je rajouterai que la détection d’étoiles est est assez capricieuse dans Sharpcap et il ne faut pas hésiter à trafiquer un peu les réglages (type digital gain, denoise et black level) jusqu’à ce que les étoiles soient détectées. Aucune raison que ça ne fonctionne pas, même si le champ de la 178 est forcément plus réduit que celui de mes caméras.
  9. Non, ça passera. J’ai fait du VA en plein centre ville (Avex magenta) avec une dizaine de lampadaires à moins de 30m (merci le confinement), rien ne vaut un bon ciel bien noir mais on voit quand même pas mal de choses si on vise bien et qu’on a un bon pare-buée Décathlon. Et on peut aussi utiliser des filtres type LPS sur certains objets.
  10. Ta Lune est très bien d'autant plus que c'est une capture à la volée presque sans traitement ! Je ne suis pas un "planéteux" ou un "luneux" mais j'aime toujours bien regarder ce qu'il se fait, et tu as réussi à garder une belle dynamique sans saturer, Les bandes : c'est probablement du banding: un phénomène qui arrive avec pas mal de caméras, et que Sharpcap peut d'ailleurs atténuer (voir la doc pour l'explication et la méthode). Sur les cibles : je radote, mais M81 n'est pas l'objet le plus facile qui soit à cause de sa très grande dynamique. Le centre, on l'a facilement (on le voit à la jumelle, c'est dire), mais les bras sont beaucoup plus diffus et faibles. Il faut empiler plus longtemps pour arriver à les sortir du bruit de fond. Sur ce que je vois de tes images, deux trucs qui sont frappants - les étoiles saturent. Bien penser à laisser, autant que possible, le white level tout à droite - tu as tendance à trop noircir le fond de ciel, ce qui rend les signaux faibles assez durs à récupérer et les images trop contrastées. C'est normal, c'est quelque chose que tout le monde fait au départ, on a envie d'un ciel bien noir bien propre, mais en fait il faut en laisser un bout pour ne pas trop bouffer le signal. Une bonne façon de se "faire l'oeil" est d'aller voir une belle astrophoto bien équilibrée dans la section qui va bien. Si on ignore les étoiles (qui sont souvent passées à la moulinette pour les réduire), tu te rendras compte que la plupart ont des fonds de ciel qui sont bien plus clairs que tes images. La compression des images sur WA, qui visiblement a tendance à noircir les choses (souci de profil non conservé ?) n'aide pas non plus. Et les écrans, tous différents (Mac, PC, smartphone) obligent à trouver un moyen terme. Donc on remonte un peu le fond de ciel, et par la suite, on atténue le côté bruité avec ce qu'on a sous la main : soit empiler plus de prises, soit utiliser les enhancements de Sharpcap (ça c'est le niveau 0+ du VA donc on verra ça plus tard !) A propos des histogrammes, une méthode qui a fait ses preuves est celle du double histo. Elle est un peu plus difficile à faire sur le moment, mais on a un bien meilleur contrôle sur le résultat final. Le principe est de placer, dans l'histo LiveStack, le black et le mid de part et d'autre de la bosse de l'histo, en laissant une large marge (genre 2x la largeur de la bosse entre ces deux niveaux black et mid). Puis d'aller mettre le mini histogramme sur AutoStretch (bouton éclair) : les niveaux black et mid se retrouvent habituellement sur la bosse du mini histo Normalement à ce moment-là, c'est abominable : fond de ciel éclairé comme un centre-ville, étoiles saturées... Il suffit alors d'aller déplacer doucement le black level du mini histogramme vers la droite : le fond de ciel s'assombrit, le mid se déplace tout seul en parallèle, et on finit avec une image plus facile à équilibrer (en particulier les couleurs), et avec un bon contraste. Ensuite, on ne retouche plus que le grand histo (mid et black levels) mais à la marge, quelques pixels de mouvement pas plus. Justement un exemple : ce n'est pas l'image du siècle, ce n'est pas forcément représentatif à cause de la caméra, des poses complètement débiles de 60s (jamais je refais ça en VA, on s'emm*rde trop), et de la durée totale passée dessus (près de 20 minutes) mais comme c'est M81 ça tombe bien et surtout ça montre l'utilisation du double-histogramme dont je te parle juste au-dessus. Tu vois que le black level du livestack est très à gauche, et le mid pas forcément trop serré non plus. C'est au niveau du mini histogramme que ça se passe. Pour sauver le résultat final, il faudra faire un "save exactly as seen" qui va utiliser tous les réglages, grand et mini histogramme. EDIT : je zappe à chaque fois : avec un dob manuel forcément c'est pas évident à faire, déjà que gérer un seul histo, alors deux !... Mais tu peux mettre en pause, faire la manip d'autostretch sur le mini et caler l'histo comme il faut, puis relancer le stack à la main et regarder l'image se faire. Bon courage pour la suite : ça vient, ça se sent !
  11. Oui, SharpCap, le grand classique pour le live stack. quel genre de gain utilises tu ? Idéalement tu dois être au gain HCG avec ce capteur
  12. C’est quasi idem...sauf pour les poses courtes où les bruits divers finissent par prendre le dessus sur le signal. et plus on pose court plus on est obligé de monter le gain pour pouvoir détecter les étoiles et aligner les prises pour le stack, ce qui fait aussi remonter le bruit. Donc il y a un compromis à faire avec un Dob manuel entre « ça dérive trop », « j’ai pas assez d’étoiles pour stacker » et « il y a trop de bruit ». Pas simple !
  13. M81 n’est pas si facile que ça à cause de son immense dynamique. Même avec suivi j’ai pas mal galéré au début (il fallait poser plus longtemps avec un gain plus faible pour decramer le centre et avoir tous les bras, ce n’est pas envisageable dans ton cas). Par contre M82 pourrait être pas mal à tester. sur tes réglages, pense à désactiver et à remettre à 50/50 la balance auto de couleurs (les deux réglages R et B à droite) car sinon la caméra renvoie vraiment n’importe quoi et fait varier les canaux de seconde en seconde
  14. Oui vu l'horizon plat que tu as tu ne devrais avoir aucune difficulté à l'apercevoir si le ciel est dégagé et sans brume. Elle reste basse ceci dit (de chez toi, 15° à 23h pétantes ce soir, donc l'équivalent de la largeur de la main, poing fermé et pouce tendu (cf https://www.stelvision.com/astro/mesurer-distances-dans-ciel-avec-main/) En gros,ce soir, s'il fait beau à 23h, tu tends la main à bout de bras, comme ça : 👍 avec le bas de la main sur l'horizon, le pouce tendu vers le "bec verseur" de cette casserole de Grande Ourse, et Neowise doit être au sommet de ton pouce La queue sera oblique, partant plus ou moins en direction de l'étoile Polaire. Quant à l'éclat, il y a controverse : elle diminue d'éclat au fur et à mesure qu'elle s'éloigne du soleil, mais en même temps elle se rapproche de la Terre jusqu'au 23 je crois.
  15. Pour te donner une référence, de là où j'étais ce soir (en zone Avex orange à rouge), la comète était bien plus brillante que la Voie Lactée au zénith. Donc, si tu vois la VL de ton lieu d'observation, tu dois pouvoir voir Neowise aisément à l'oeil nu. Par contre à 23h00 elle est déjà basse et il faut que l'horizon soit parfaitement dégagé, sans nuages ou brume. Ou attendre encore 1-2 jours, elle remonte doucement dans le ciel du soir en perdant petit à petit de son éclat (en tout cas de visu elle était plus brillante ce soir qu'hier, avec une queue très longue, entre 5° (longueur du pouce tendu à bout de bras) à 10° (la largeur du poing fermé, à bout de bras).
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.